Carnet de voyage

Passions siciliennes 2017

Dernière étape postée il y a 1565 jours
Par momo76
culture antique, terre de feu, farniente mer tyrrhenienne
Du 23 juin au 7 juillet 2017
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 1er mars 2017
Palerme: une journée puis le lendemain Selinunte - Sciacca itinéraire rouge

Cet itinéraire a été réalisé afin de sensibiliser les lieux et sites remarquables retenus par l'agence de voyages !

2
2
Publié le 1er mars 2017

Vendredi 23 Juin 2017 vol spécial Deauville France - Palerme

Hôtel Cristal Palace 4 * (2 nuits)

Hotel centre ville Via Roma 
Fontaine Pretoria et ses statues 
Eglise Martorana (visite intérieure)
Eglise San Cataldo
 Saint Jean des Ermites
cathedrale style arabo-normand 
Cathedrale 
Chapelle Platine avec ses mosaïques en style byzantines 
 Cloître des bénédistins
Théâtre Massimo 
Théâtre Politeama Garibaldi 

puis après midi temps libre pour le shopping...

3
3
Publié le 2 mars 2017

Dimanche 25 Juin 2017

Centre archéologique et visite du magnifique temple dorique isolé au milieu des collines sauvages.

Le temple, avec ses colonnes non cannelées.

Le théâtre, qui pouvait accueillir 4 000 spectateurs, est daté du milieu du IIIe siècle av. J.-C. Il est construit au flanc d'une colline, à 440 m d'altitude, dominant le site du temple.

théâtre avec au loin l'autoroute 
4
4
Publié le 1er mars 2017

Dimanche 25 Juin 2017

Le site compte 10 temples ou sanctuaires.

Temple E Hera

Ce temple E est connu pour ses 12 métopes aux visages d'un style marquant la transition entre les périodes archaïque et classique : les joues se creusent, le visage s'allonge.

Métope du temple E, Zeus et Héra

Musée de Palerme  hélàs 

Métopes et triglyphes du temple C

Musée de Palerme ? 

L'acropole

ruines de l'acropole 

Hôtel Lipari 4 *

parc immense d'oliviers 
Piscine et gym aquatique 
5
5
Publié le 2 mars 2017

Lundi 26 Juin 2017

Temple de la Concorde
 Sanctuaire des divinités chthoniennes, près du temple des Dioscures
 Tableau de Jacob Philipp Hackert (1778) où le tourisme était absent
Agrigente - Piazza Armerina > Parcours vert ou vert foncé

Villa Romaine du Casale avec ses mozaïques

reconstitution de la villa romaine 
 Mosaïque de la grande chasse
Jeu de balle 
Arrivée circuit vert en région de Taormine - Est de la Sicile 
Brucoli Village 4 * pour 3 nuits 
Brucoli Village 
un parfum d'exotisme 
6
6
Publié le 6 mars 2017

Mardi 27 Juin 2017

Circuit Orange
Fontaine d'Aréthuse 
Cathédrale 
Sénat

Visite du parc archéologique de Syracuse

Théâtre Grec 
Latomies ou carrières en calcaire 
L(Oreille de Denis - acoustique exceptionnelle 

Départ pour Catane

Tour d'orientation et temps libre pour le shopping - Marché de Catane 
7
7
Publié le 6 mars 2017

Mercredi 28 Juin 2017

circuit bleu 
Éruption du Vésuve, 1774 - Hacker
lave en novembre 2016 
 chalets itinérants en 2016
télécabine d'accès au volcan
16 Juin 2014 

Descente du volcan vers Taormine

Mont Tauro vue de l'Etna 
Taormina_Castello_and_Madonna_della_Rocca 
Théâtre Greco-romain et vue du volcan 

retour à l'hôtel

8

Jeudi 29 Juin 2017

circuit rouge 
Cathédrale 
voir l'animation des moines de l'horloge astronomique

L'horloge astronomique de Messine a été construite par l'entreprise Ungerer en 1933. C'est la plus grande horloge astronomique du monde.

circuit rouge 

Départ de messine pour Cefalù

Cathedrale 
plan de la ville 
cefalù son port de pêche et son rocher
l'hôtel Lookéa Cefalu est sur la 2ème presqu'île

Départ pour Palerme

9
9
Publié le 6 mars 2017

Samedi 30 Juin au jeudi 6 juillet 2017

Hotel Lookea Cefalù
piscine
Restaurant terrasse 
Restaurant RDC en plein air 

Activités locales ou excursion touristique

activités de l'hôtel 
accès à la navette ancien Hotel Carlton - Cefalù
Excursion port de Cefalù aux Iles Eoliennes: 10 heures 


Cefalù, un patrimoine artistique, et ce n'est pas tout

Kephaloidion, kefa, rmlkrt, cephalodium, gafludi... Ça vous dit quelque chose ? Peut-être que oui si vous êtes passionné(e) par l'histoire de la Sicile ou peut-être que non car vous n'avez pas vécu ces siècles faits de voyageurs d'antan et de lieux encore vierges.

Il s'agit de Cefalù, une petite ville à la beauté éternelle, idéalement située sur la côte nord de la Sicile, au pied d'un promontoire rocheux. Conquis par une multitude de peuples antiques au cours des siècles qui lui ont donné différents noms, Cefalù proclame son rattachement au Royaume d'Italie après le débarquement de Giuseppe Garibaldi en 1861. Racontée par Homère dans les livres IX et X de l'Odyssée, il s'agit d'une ville classique à l'empreinte médiévale qui stupéfie par sa position dominante, son labyrinthe de ruelles, ses grandes murailles en pierre et sa superbe cathédrale romaine, dont la construction a été voulue par le roi normand, Roger II, après un vœu fait au saint Sauveur par le roi de Sicile, après qu'il eut réchappé d'une tempête sur la plage de la ville. Érigée en 1131, ses allures de forteresse soulignées par ses deux clochers latéraux en font un symbole de puissance et de majestuosité. La cathédrale conserve en son sein, dans l'abside centrale, une décoration byzantine en mosaïque du Cristo Pantocratore, une œuvre connue dans le monde entier. Parmi les lieux historiques de grande importance, citons le Palazzo Mandralisca, un palais doté d'une pinacothèque et de collections de pièces archéologiques, mais surtout connu pour accueillir deux grands chefs d’œuvre : le “Portrait d'homme” d'Antonello da Messina et le “Vendeur de thon”, mais aussi les vestiges du fameux Temple de Diane,un sanctuaire en pierre remontant au IXe siècle av. J.C., preuve d'une présence locale déjà à l'époque préhellénique, ou encore le Sanctuaire de Gibilmanna, un lieu sacré situé sur les pans du Pizzo Sant’Angelo, dédié à la Madone (abritant la fresque byzantine de la “Vierge à l'enfant”).

Donc, si l'art vous passionne, n'oubliez surtout pas de visiter le Théâtre municipal “Salvatore Cicero”, érigé en 1818 sur une initiative d'un groupe d'habitants de Cefalù. Il fut décoré par le peintre Rosario Spagnolo qui réalisa l'ovale du plafond, représentant une allégorie des arts : on le revoit encore dans le film à l'oscar “Cinema Paradiso” de Giuseppe Tornatore. Le binôme Cefalù et art apparaît donc comme coulant de source même si cette île, c'est aussi : la mer (la plage Settefrati ou la plage Caldura, pour n'en citer que deux, toutes aux eaux bleu turquoise et transparentes),

une cuisine recherchée (ne pas oublier de déguster les “arancine con la carne” (Les arancini (en sicilien arancini ou arancine) sont des spécialités culinaires de Sicile, région autonome de l'Italie.)

Ils se présentent généralement sous la forme d'une boule de riz panée et frite de 8 à 10 centimètres de diamètre, farcie de ragù (viande bovine cuite à l'étouffée avec de la sauce tomate) et de petits pois. Traditionnellement, les arancini sont confectionnés avec le riz restant d'un risotto de la veille.

ou la “frittedda” (on célèbre la Frittedda, plat local composé d'artichauts, de fèves fraîches, de petits pois et de fenouil sauvage.) le “sfincione” Il s'agit d'une ancienne recette de pizza qui utilise une pâte à pain levée deux fois (d'où sa souplesse) avec une garniture de sauce tomate, oignons et morceaux de fromage typiquement sicilien (appelé caciocavallo ragusano (it)). Le sfincione peut être dégusté seulement à Palerme et dans sa province dans les pizzerias ou les trattorias : à noter qu'à Bagheria la recette ne comporte pas de sauce tomate. Il est commercialisé artisanalement aussi près de la Porta Sant'Agata (it), par des vendeurs ambulants qui parcourent les rues de la ville à bord de tricycle ou de lapini et invitent à déguster leurs produits en criant à travers un mégaphone.

et les “sarde beccafico”). Les sarde a beccafico signifient sardines à becfigue (!?!). En fait l'origine de ce plat est luxueuse car il s'agissait d'un plat que la noblesse dégustait après la chasse de petits oiseaux appelés bec figue car gourmands de figues. Ils étaient ensuite cuisinés, farcis avec leurs abats, aromatisés puis rôtis avec du laurier. Un plat fin que les classes plus populaires et notamment les pêcheurs ont réinterprété à leur manière en ne gardant la forme et le côté gourmand. On retrouve ainsi un ingrédient toujours à leur disposition : les sardines et du pain rassis. Puis pour adoucir le tout ont été ajoutés les raisins, les pignons et les agrumes.... le fruit par excellence de l'île.

Cefalù, c'est la fête : en effet, des manifestations et événements sont organisés tout au long de l'année et, notamment, du 2 au 6 août, avec la “fête du Saint-Sauveur ou Transfiguration du Christ” .

Cette célébration dédiée au saint-patron et aux coutumes siciliennes voit également l'organisation d'une compétition, la “‘ntinna a mari” : son but est de souligner l'essence même du lien étroit qui unit l'homme et la mer. À cette occasion, les jeunes et les moins jeunes se défient pour récupérer un drapeau situé à l'extrémité d'un tronc suspendu horizontalement sur la mer et rendu glissant par de la graisse animale. La procession solennelle du simulacre du Christ se déroule dans le silence, rassemble tous les habitants dévots pour en recueillir les promesses et les prières jusqu'à tard dans la nuit, lorsqu'un feu d'artifice vient marquer la fin de la manifestation.