Carnet de voyage

De soleil, de vent, de sable...

8 étapes
36 commentaires
26 abonnés
Dernière étape postée il y a 2 jours
Maroc, Mauritanie, Sénégal. Pistes et déserts. À la rencontre de ceux qui ont apprivoisé la soif et la faim et qui sont riches de tout ce qu'on a oublié, façonnés de soleil, de vent et de sable.
Janvier 2019
90 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 16 décembre 2018

Plus que quelques jours avant le départ ! Essayer de ne rien oublier... Médicaments, (attention aux moustiques), nourriture de base, vêtements chauds, légers...Djobi étant du voyage, prendre croquettes.... Repérer les pistes sur Google Earth, pas toujours commode... charger les traces (Alain).. Réfléchir au thème de ce voyage ... plus de pistes, plus de déserts, les rencontres avec les nomades qui vous remettent les pieds sur terre, revenir à l'essentiel : la vie ! Prendre un jerrycan supplémentaire...ne pas oublier les sangles de traction .... Ah ! les dons : la layette (un gros sac), tricotée par la maman d'Annie, les jouets (toujours Annie ).... le matériel scolaire pour Karkodgi (Sahel du Sénégal) divers vêtements.... le reste sera acheté sur place. Rêver à tout le bonheur qu'ils nous donnent... aux sourires des enfants, aux mains noueuses serrées...aux joyeuses retrouvailles.... à la fierté des femmes allétant leur nourrisson...

2
2
3
3
Publié le 10 janvier 2019

Ce fût tout d'abord le port de Barcelone et la traversée jusqu'à Tanger Med, c'est là, la première porte d'Afrique. 90% des passagers sont originaires de ce continent et amènent dans leur famille restée au pays tout ce qu'ils peuvent. Les voitures sont (sur)chargées au maximum. Comme la plupart n'ont pas les moyens de se payer une cabine, ils installent des couvertures dans les couloirs pour y passer la nuit avec femmes et enfants.

Environ 28 h plus tard nous débarquons à Tanger Med. Minuit 30 + 2 h d'attente à la douane. .. dodo à 3 h sur place .

Le dernier jour de l'année nous prenons l'autoroute pour Marrakech. Nous le célèbrerons avec 2 bouteilles de champagne en compagnie de Philippe et Monique nos coéquipiers, au camping "le Relais de Marrakech ".

2 feux d'artifice effraieront Djobi qui passera la nuit perché sur la table de la cellule.

Le 1er janvier, Phil nous cuisinera du cerf avec de l'aligot ! Délicieux !

Dans le ferry, canapé pour Djobi

Allez! Route au sud. Camping au dessous d'Agadir à Tifnit, petit et isolé, comme on les aime.

Le lendemain, 3 février ne nous fut pas faste ! P. V pour excès de vitesse (68 au lieu de 60) et une aile enfoncée par notre pare-choc sur une Sandero presque neuve. Constat amiable à El Ouatia (Tan-Tan plage).

La deuxième porte d'Afrique s'ouvre devant nous : les 1000 km du Sahara occidental ! Région rugueuse et inhospitaliere, où quelques mines traînent encore!

Nous les ferons en 2 fois.

1er arrêt .. 500 km Boujdour

2ème arrêt Hôtel Barbas oú nous bivouaquerons dans la cour. Nuit bruyante au possible !

Quelque 80 km plus loin, c'est la frontière Mauritanienne ! Ouf!

La longue route s'est quand même bien améliorée et est beaucoup moins dangereuse qu'il y a 10 ans, elle nous invite à changer notre façon de penser et d'aborder différemment la notion de temps...

On reste modeste, l'Afrique doit se mériter ! On a tout à apprendre et à réinventer.

4
4
Publié le 10 janvier 2019

Ce fût tout d'abord le port de Barcelone et la traversée jusqu'à Tanger Med, c'est là, la première porte d'Afrique. 90% des passagers sont originaires de ce continent et amènent dans leur famille restée au pays tout ce qu'ils peuvent. Les voitures sont (sur)chargées au maximum. Comme la plupart n'ont pas les moyens de se payer une cabine, ils installent des couvertures dans les couloirs pour y passer la nuit avec femmes et enfants.

Environ 28 h plus tard nous débarquons à Tanger Med. Minuit 30 + 2 h d'attente à la douane. .. dodo à 3 h sur place .

Le dernier jour de l'année nous prenons l'autoroute pour Marrakech. Nous le célèbrerons avec 2 bouteilles de champagne en compagnie de Philippe et Monique nos coéquipiers, au camping "le Relais de Marrakech ".

2 feux d'artifice effraieront Djobi qui passera la nuit perché sur la table de la cellule.

Le 1er janvier, Phil nous cuisinera du cerf avec de l'aligot ! Délicieux !

Dans le ferry, canapé pour Djobi

Allez! Route au sud. Camping au dessous d'Agadir à Tifnit, petit et isolé, comme on les aime.

Le lendemain, 3 février ne nous fut pas faste ! P. V pour excès de vitesse (68 au lieu de 60) et une aile enfoncée par notre pare-choc sur une Sandero presque neuve. Constat amiable à El Ouatia (Tan-Tan plage).

La deuxième porte d'Afrique s'ouvre devant nous : les 1000 km du Sahara occidental ! Région rugueuse et inhospitaliere, où quelques mines traînent encore!

Nous les ferons en 2 fois.

1er arrêt .. 500 km Boujdour

2ème arrêt Hôtel Barbas oú nous bivouaquerons dans la cour. Nuit bruyante au possible !

Quelque 80 km plus loin, c'est la frontière Mauritanienne ! Ouf!

La longue route s'est quand même bien améliorée et est beaucoup moins dangereuse qu'il y a 10 ans, elle nous invite à changer notre façon de penser et d'aborder différemment la notion de temps...

On reste modeste, l'Afrique doit se mériter ! On a tout à apprendre et à réinventer.

5
5
Saint-Louis Sénégal

Le thermomètre monte !

Publié le 10 janvier 2019

On avait nos habitudes aux Sultanes à côté de Nouakchott , mais on a raté la piste et atterri à "Plage Bahamas" pour passer la nuit. Mauvaise idée. ... Pas terrible le repas, pas d'eau dans les douches, va et vient de voitures toute la nuit, mais promenade géniale sur la plage avec Monique et Djo. 35°.

Mardi 8 janvier : traversée de NKT épique !! En plein dans le marché, nous voilà coincés dans un imbroglio de voitures .... inouï ! Philippe qui ne connaissait pas en a eu pour son argent !

Route de sortie refaite sur qq km et pourrie par la suite. Dur dur !!

Direction le Barrage de Diama par Keur Macene.

On entre dans le beau parc du Diawling avec ses milliers d'oiseaux, pélicans et phacochères.

Bivouac nature au calme, avec les zébus et dromadaires, à quelques km de la frontière sénégalaise. .

Le désert Mauritanien, ce sera pour le retour. D'abord on descend !

La Mauritanie . Le nord, les plages, Nouakchott, le Diawling, bivouac.

2761 km du Plan : c'est la frontière Mauritanienne. 31°, je commence à me sentir bien.

Dimanche 6 janvier. D'abord frontière marocaine, tampons divers, scanner pour les véhicules. .. 1h 15.. Bien !

Les 4 km du no man's land (zone tampon entre les 2 pays). Goudronné sur la moitié par le Maroc et laissé à l'état de piste par la Mauritanie, avec ses épaves...

Frontière Mauritanienne, toujours la même pagaille. .. Il faut faire le visa ... On attend avec les autres routards, certains en vélo ! !

2h20 plus tard on peut y aller. Plein sud direction Nouakchott.

Arrêt à mi-chemin, à Chami, ville nouvelle , qui a poussé comme un champignon, grâce à de l'or trouvé récemment dans le sable. Des concessions ont été vendues aux demandeurs et une entreprise américaine gère tout ça...

Ne sachant oú nous poser, on demande à la gendarmerie qui met avec gentillesse sa cour à notre disposition. . Merci Moktar. .

Le soir ma spécialité : la tartiflette de bivouac. On mange dehors pour la première fois.

6
6
Publié le 13 janvier 2019

La traversée de Nouakchott. ... comment vous dire .... Dans un shaker vous mettez des taxis-brousses qui s'arrêtent n'importe où + des camions + des étalages de fruits, légumes, viande, vêtements, chaussures, bricolages + quelques marchands ambulants + quelques ânes avec charrette + ovins et caprins + piétons. .. (les doses sont généreuses)..Vous montez la température, mettez un fond sonore de klaxons .. versez des seaux de poussière, orientez des fumées noires d'échappement vers vos narines, n'oubliez pas d'y ajouter 2 4x4 avec cellule .

Secouez bien et versez, il ne reste plus qu'à déguster. Cela nous a pris 2, 3 h, ... sais plus .

7
7
Publié le 13 janvier 2019
1 Saint-Louis. À l'arrière, le pont Faidherbe. 2 Maison coloniale restaurée. 3 - Plage depuis le camping.
Camping zebrabar. Philippe et les Oursins à Dakar
Les oursins

Dakar. Douanes fermées le samedi. On visite la pointe extrême à l'ouest du continent africain. Les Almadies.

Notre ami le pélican
Une barre de récif protège la pointe des Almadies
Repas poissons : thiof et brochettes de lotte
Avec les musiciens bien sûr

Après 60 km d'une route infernale, le havre de paix d'un campement.

Djobi s'affaire. Le patron le surveille ..😂

Demain sera un autre jour, alors on profite.

Bien tranquilles...
8
8
Publié le 19 janvier 2019

Après les formalités douanières à Dakar, nous prenons la route de Thies et la nouvelle autoroute qui mène à Touba. Karkodji est à quelques 8 km de piste.

Petit village du Sahel que nous avions découvert en 2011 en partant au Mali.

L'ÉCOLE, à l'arrière, le village.

À peine arrivés, les retrouvailles avec les femmes et les enfants, nous nous installons sous "notre arbre " , un acacia du désert. Les instituteurs et les notables du village viennent à leur tour nous souhaiter la bienvenue


Les bonnets jaunes (merci Annie et sa maman )

Nous procédons à la distribution des cahiers (merci Sylvie Aïta), des articles de layette (merci Mme Seres), divers vêtements. ..

Nous donnons au chef du village les denrées alimentaires que nous avions achetées à Touba : 50 kg de riz, 5 l d'huile, 5 kg de sucre, boîtes de gâteaux, 2 sacs de pains...

Les journées dans le sahel sont rudes : 37°à l'ombre, et elle est rare ! Le sol n'est que poussière et piquants qui s'accrochent aux chaussures et pantalons.

Quant à Djobi, j'ai du lui couper tous les poils, vérifier les oreilles et les pattes...



Les femmes nous amèneront des saladiers plein d'arachides, une de leur seule culture avec le mil, pendant la saison des pluies, base de leur alimentation.

Un château d'eau récemment installé à qq km, permet d'avoir l'eau courante, mais toujours pas d'électricité.

Jamais de médecin, et Monique, infirmière, à procédé à quelques consultations. .. distribution de Doliprane, désinfectant et pansements (merci à ma nièce Pascale, médecin).


Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires