Par mocach
Nous allons profiter de l'étape du Tour de France Tarbes-Tourmalet pour découvrir le gave de Pau et chercher les minéraux qui s'y cachent.
Juillet 2019
4 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Notre maison roulante à une fuite de gazole et elle est coincée au garage pour un certain temps. On ne va pas se démoraliser pour ça, on réserve une chambre à Lourdes pour quatre nuits, et c'est notre petite C3 qui va nous transporter.

Ce séjour Pyrénéen sera l'occasion d'explorer le gave de Pau et d'assister à une étape mythique du Tour de France.

Mise en route a 9h50 le vendredi 19 Juillet.


La maison est malade
La maison est malade
2

Après une halte repas au centre de Tarbes et une promenade digestive au parc Bel Air. Nous faisons route vers Bizanos.

Après plusieurs hésitations et demi-tours nous arrivons enfin au niveau de la passerelle, mon idée de se garer au stade de foot est tombée à l'eau, les parkings sont fermés. Finalement nous arrivons à nous garer pas trop loin de la passerelle.

En avant ! Nous partons à gauche en espérant pouvoir accéder aux galets tant convoités. Mauvaise idée, le bord du gave est inaccessible. Nous faisons demi-tour.

Maintenant nous sommes côté droit de la passerelle. Les bords du gave ne sont pas faciles d'accès sans se mouiller les pieds. Finalement nous trouvons quelques pierres qui nous semblent dignes d'intérêt. On les ranges dans le sac.

Il est temps de se remettre en route en direction de Lourdes pour trouver notre hôtel.

Le panneau
Le panneau
La toiture est en travaux
La toiture est en travaux
La C3
La C3
Un bel arbre
Un bel arbre
La passerelle de Bizanos
La passerelle de Bizanos
Le gave
Le gave
Le gave
Le gave
Le gave
Le gave
Notre butin
Notre butin
3

Nous arrivons à Lourdes en fin d'après-midi, c'est à l'hôtel Hélios que nous passerons ces quatre nuits. L'hôtel est propre et les patrons sont sympas.

Les nuits à Lourdes sont assez bruyantes mais ce n'est pas gênant. Nous allons manger dans un petit resto qui s'appelle "Au rendez-vous des Ch'timis et des Bretons", bonne cuisine maison.

La télé ne voulant pas se mettre en route et la fatigue de la journée nous fait se coucher tôt. En plus demain, grosse journée.

Noisette n'a pas l'esprit grasse matinée, à 6 heures elle nous lèche le nez pour aller dehors faire ses besoins. Pas grave le petit déj est à 7h30.

Café, lait, croissants et pain frais sont au rendez-vous.

C'est parti pour Le Tour.

Lourdes vu de l'hôtel
Lourdes vu de l'hôtel
Hôtel Helios
Hôtel Helios
Chambre 27
Chambre 27
4

Nous faisons le plein de la voiture et le plein de la glacière et en route !

Direction Argelès-Gazost, pour le moment la route est dégagée, mais lorsque nous arrivons sur le parcours du Tour, ça se complique. Des vélos et des voitures en pagaille, il fallait s'y attendre. Nous montons au pas, arrivé à Barèges un petit parking devrait faire l'affaire. Il est blindé, des camping-cars prennent toute la place. 😉

Nous nous insérons entre deux. Nous voilà calés.

Après 20 minutes de marche en direction de la sortie du village nous posons notre glacière en attendant le passage des coureurs.

Midi, c'est l'heure de manger.


Sur la route
25 km
Bien calés entre deux CC
Barege
Ça grimpe
De l'eau
5

Nous attendons patiemment les coureurs à la sortie de Barege. Vers 15h la caravane arrive avec sa légendaire distribution d'objets publicitaires. Nous somme servis. Me voilà avec un maillot à pois.

Un peu plus tard les coureurs arrivent. Un échappé suivi par un groupe maillot jaune et le gruppetto, le spectacle est là. C'est Thibaut Pinot qui passe la ligne arrivée en tête.

Nous remballons dare-dare, prêt a affronter le monumental bouchon du retour.

Nous arrivons à Lourdes vers 20h, un McDo et direction l'hôtel car Noisette n'a pas encore mangé.


A 11km du sommet
Noisette à l'abri du soleil
La montée vers le Toumalet
La caravane arrive
Humm! Des bombons
Le groupe maillot jaune
Le groupeto
On a même un frigo
Fin de l'étape
On n'est pas rentré
Le troupeau
6

Une bonne douche, une sortie pour que Noisette lâche du lest, un petit Fort Boyard et c'est partie pour une nuit plaine de beaux rêves.

7

Réveil, petit déj et départ de bonne heure en direction du Cirque de Gavarnie.

Source du Gave de Gavarnie, il alimente le Gave de Pau. On est en plein dans le sujet.

Après une route sinueuse nous arrivons à Gavarnie. Nous réglons les 5€ du parking et profitons de l'ombre pour manger notre pique-nique. Nous voilà prêt pour affronter le dénivelé sous un soleil de plomb.

Il y a déjà du monde sur le chemin du Cirque. Nous profitons des arbres pour faire des pauses et prendre un peu de fraîcheur.

Nous allons explorer le gave histoire de chercher quelques pierres, mais notre méconnaissance des minéraux nous laisse dans le doute. On ne sait pas quels cailloux chercher et où chercher.

Nous continuons notre ascension. Je termine seul la dernière partie jusqu'à l'hôtel des Cascades. Le temps de remplir ma bouteille et j'entame la descente, je rejoins l'équipe qui m'attend un peu plus bas.

Nous finissons la rando tranquillement jusqu'à la voiture.

Départ sans tarder.

5€ le parking
Le plan
Le cirque
Un tas de cailloux
Le panorama
On se rapproche
Le dernier hôtel
La passerelle
Bin quoi ?
Un monde
Le petit pont de pierres
Le village
8

Comme on n'en a pas fait assez, on décide de monter au col du Tourmalet. Il y a pas mal de belles pierres là-haut.

Des virages et des zigzags nous voilà en haut. 2115m ça donne le vertige.

Nous partons sur un petit chemin pour découvrir ce qu'il y a sur le sol. Bof ! On n'est pas trop convaincu par ce que l'on trouve.

Nous remballons, il est l'heure de rentrer et la route du retour s'annonce pentue.

Repas à la cafet de Lourdes et direction le lit pour un repos bien mérité.

2115m
Ou que c'est haut
Belle route
Les nuages s'installent dans la vallée
C'est beau
9

Ce matin nous décidons de faire un tour au marché, la halle est ouverte tous les jours. Le lundi ce n'est pas la foule la moitié des stands sont fermés.

Maintenant nous nous dirigeons ers le château, depuis le temps que l'on vient à Lourdes on ne l'avait pas encore visité. Il est perché sur un rocher et domine toute la ville, c'est un monument.

7€50 par personne et les chiens sont acceptés. Nous entamons la visite en suivant les panneaux. La vue d'en haut est superbe tout au long de la visite des objets et des meubles nous fond découvrir la vie de l'époque.

L'ascension du donjon est rude et la chaleur n'arrange rien.

Très belle visite qui s'achève par une descente le long des remparts.

Nous sortons dans une petite rue, la visite est terminée.

C'est l'heure de trouver à manger.

L'entrée
J'ai château
C'est haut
Le sanctuaire
Un gâteau à la broche
L'ours
Les quilles
Saint Jacques
Zoomer pour lire l'histoire du chateau
Noisette dans le donjon
Jesus
Une œuvre d'art
Les tombes
La sortie
10

Repas prit direction Pau. Nous allons vers le Stade d'eaux Vives. Le fameux spot de la centrale électrique du Coy.

Sous une chaleur caniculaire nous nous garons sur le parking du stade en plein soleil.

On se dirige vers le bord du gave où quelques galets sont à découvert. Plusieurs groupes de personnes se font dorer la pilule ou font trempette pour se rafraîchir.

Nous commençons nos recherches, ça commence bien, des pierres attirent notre attention. De la calcite sans aucun doute. Nous allons un peu plus loin mais le coin a été fouillé voir sur-fouillé.

La chaleur nous accable on décide de rentrer, c'est l'heure. Direction Lourdes pour prendre une bonne douche.

Le stade d'eaux vives
Le gave et ses galets
La centrale électrique du Coy
Du calcite
Ça raft
Une pierre
Une autre pierre
11

Pour notre dernière soirée nous décidons de manger au bord du gave un restaurant est l'endroit idéal pour cela, le Riviera Sol avec une terrasse balcon juste au-dessus du gave. En plus la dernière table libre en bordure est pour nous.

Après ce bon repas, direction le sanctuaire pour honorer une dernière fois le gave de Pau. C'est l'heure de la procession, il y a vraiment beaucoup de monde. Nous longeons le gave et rentrons tranquillement vers l'hôtel en mangeant une glace à l'italienne.

Il est déjà 23 heures, extinction des feux.


Vue sur le gave
Une autre vue
Noisette nous regarde manger
L'assiette est vide
L'entrée
La terrasse du Riviera Sol
La possession
La possession
La basilique by night
La grotte de Massabielle
2019 l'année Bernadette
12

Nous quittons l'hôtel vers 9 heurs, mais avant de se mettre en route nous allons voir le Lac de Lourdes. En direction de Pau ce lac est aménagé pour la baignade. Un resto et des chemins pour la balade, tout ce qu'il faut pour passer une bonne journée.

Le panneau
Le lac de Lourdes
Coin coin
Le coin baignade
13

Il est 9h50, nous mettons en route par la nationale et c'est sur le coup des 12h30 que nous arrivons.

Ce séjour de 4 jours au bord du gave de Pau se termine le 23 juillet après avoir parcourus 761km.