Carnet de voyage

Un tour du Grand Est par les voies vertes

Par
9 étapes
26 commentaires
24 abonnés
Dernière étape postée il y a 1 jour
Par mitou
Il faut réagir malgré la pandémie et repartir. Je comptais continuer ma route sur "La meuse à vélo", mais comme la Belgique et les Pays-Bas me refusent l'entrée, ce sera le Grand Est !
Septembre 2020
30 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 15 septembre 2020

Du fait du confinement, en juin cette année je me suis contenté de parcourir le "Loir à Vélo" en famille. Depuis je ronge mon frein, un comble pour un cycliste !

Je comptais essayer de finir mon voyage entrepris en octobre 2019, voir le lien vers mon carnet d'itinérance ---> "la Meuse à vélo".

Mais c'est impossible car Belgique et Pays-Bas interdisent en ce moment l'entrée sur leurs territoires des touristes situés en zone Covid rouge !

Après réflexion, comme j'ai apprécié les routes de la Meuse, je vais remettre ça dans le Grand Est. Je vais donc rejoindre "La voie Bleue" (Moselle - Saône à vélo) qui va du Luxembourg à Lyon.

Je compte rouler sur cette voie verte de Metz à Gray et ensuite rejoindre l'Eurovélo 6 de Besançon à Mulhouse. Et si la météo est favorable faire une partie de l'Eurovélo 5 (via Roma Francigena), le tronçon de la route des vins d'Alsace.

Me voici donc à Metz après un voyage à grande vitesse dans un TGV qui accepte les cyclistes avec un vélo non démonté.

 La gare de Metz

La gare est impressionnante, l'extérieur ressemble à une église, construite par les Allemands entre les deux guerres lorsque le Moselle était Allemande.

Cathédrale 

Très belle cathédrale Saint-Étienne au soleil couchant

Place Saint-Louis 

La place Saint-Louis a miraculeusement traversé indemne les siècles

Place de la comédie 

Cette place de style Toscan est très sobre et très belle à la fois.

Un lâcher de Montgolfières au dessus de la Moselle 

40 ans se sont écoulés depuis mon premier passage. J'avais en mémoire le cliché d'une ville de garnison, grise et terne. Hé bien, tout a changé en bien. Exit les militaires et la ville industrielle grise. Maintenant les monuments ravalés sont beaux et clairs. Partout des places rénovées et des jeux d'eaux. Franchement une belle surprise pour moi !

Demain c'est la voie bleue vers le sud direction Nancy.

2
2
Publié le 16 septembre 2020

Grand bonjour 🙋 Ce matin, lever tôt, car c'est grand 🌞 avec 33 degrés de prévus. Départ dès 8h pour rouler au frais.

Deux citations pour bien démarrer :

Qui a l'habitude de voyager sait qu'il arrive toujours un moment où il faut partir. (Paolo Coelho)

Il voyage plus vite celui qui voyage seul (Rudyard Kipling).

En quittant Metz par le Sud, La Voie Bleue alterne entre la Moselle et une série d'étangs. Du côté de Jouy-aux-Arches il y a des acqueducs romains. A Arnaville on quitte la Moselle et c'est l'entrée en Meurthe-et-Moselle. Ensuite, le parcours longe calmement le canal latéral à la Moselle jusqu'à Pont-à-Mousson.

Ici pas de mousson, comme partout cette année c'est la sècheresse dès qu'on s'éloigne un peu du fleuve 😚

Abbaye des prémontrés

Cette ville possède l'abbaye des prémontrés et la place Duroc dont les habitants sont très fiers. Très dommage que son centre soit encore occupé par un parking !

 Place Duroc

La confluence de la Moselle et de la Meurthe arrive avant Nancy qui est une étape incontournable avec ses trois places style XVIIIe dont la célèbre "Place Stanislas", ensemble classé au patrimoine mondial de l'Unesco. J'y arrive à 11h avant les touristes ce qui me permet de visiter à vélo et c'est le pied car je suis presque seul ! 😊

Place Stanislas 

Tour de la ville avec visites de l'église des Cordeliers, de la cathédrale et des nombreux hôtels particuliers.

Grâce au beau temps, tout le monde mange en terrasse. C'est beaucoup plus simple et agréable avec les contraintes actuelles. Les restaurateurs sont très satisfait de cette belle arrière saison !

Bien restauré je quitte Nancy par une belle coulée verte le long de la Meurthe et du canal. On rejoint la Moselle qui contournait la métropole . Une fois la Moselle retrouvée, l’itinéraire se poursuit vers Epinal sur le chemin de halage du canal des Vosges. J'ai pu me permettre de poursuivre jusqu'à Charmes, car cette partie est très ombragée et bien agréable malgré la chaleur.

Première et belle étape, demain je rentre dans le département des Vosges et je continue de suivre la Moselle jusqu'à Epinal.

125 kms  
3

Bonjour ! Hier pluie entre 20h et 22h, et ce matin quelques degrés en moins 🌞

Merci pour vos encouragements. Mon petit-fils Evann à dit, il faut continuer ! Effectivement c'est le deuxième jour et aussi le troisième pour les plus âgés que le corps demande grâce. Passé ce cap tout est plus facile, seule la lassitude nous guette !

Après Charmes. La Voie Bleue ondule sur un magnifique chemin le long du canal des Vosges. Les vestiges du patrimoine industriel liés au textile apparaissent bien visibles sur ce tronçon avec notamment l'ancienne filature en briques de Nomexy.



Après 20 kms apparait le port d'Épinal. Je sort de la route pour aller visiter la ville bien que je ne soit pas sûr que le détour se justifie (5kms). Mais je ne vais pas le regretter .....

Au centre ville, comme je suis bloqué derrière un bus qui m'enfume depuis un moment, je monte sur le trottoir et je me fais traiter de "jeune con" qui ne respecte rien ! C'est avec un vif plaisir non dissimulé que je répond au quidam que le "jeune con" de 69ans le remercie. Bon, après coup je me dis que l'homme a peut-être oublié ses lunettes, mais ça fait tellement de bien d'être insulté comme ça 😁

Cathédrale d'Epinal 

Après Epinal la voie est plus sauvage. Jusque là elle était parfaitement revêtu de goudron ce qui n'est plus le cas par endroit. Le lac de Bouzey, réserve d'eau du canal des Vosges est presque vide et par conséquent le niveau du canal est assez bas. Les rives sont bordées de frênes centenaires. Avant d'arriver à Bains-les-Bains, se trouve la Manufacture Royale, visible depuis la voie verte. Elle mérite une visite.

Je fais l'impasse sur cette cité thermale des Vosges. Le voyage se poursuit entre le canal des Vosges et la vallée du Coney. La forêt vosgienne peuplée d'épicéas, de hêtres et d'érables me semble en bonne santé.

Je bascule très vite en Haute-Saône, c'est ici que se trouve la ligne de partage des eaux.

A Selles se trouve un pont tournant manuel qui permet de dégager la voie d'eau pour les bateaux.

A droite pont tournant de Selles 

Après le village de Corre la Voie longe ici la Saône pour s’élever en surplomb de la rivière. Le parcours s’avère plus exigeant car très valonné ! À Jussey, le clocher est comme les toits des hospices de beaune, je suiscest entré en Franche-Comté. Fin du périple à Pont sur Saône

Voici la trace d'aujourd'hui. Vous voyez un trait droit sur la fin, c'est parce-que je n'ai pas redémarré l'enregistrement après la pause de midi (entre Selles et Mussey). Le logiciel rattrape le coup au plus simple comme si on passait dans un tunnel lorsqu'il ne peux pas capter les coordonnées GPS.

130kms 

La photo en bannière de mon carnet de voyage, est une sculpture qui se trouve dans une ville du Grand Est. Quelle est cette sculpture ci-dessous un peu plus habillée pour coller à l'actualité ? Et dans quelle ville se trouve t-elle ?

4

Salut la compagnie. C'est le troisième jour, peut-être le plus difficile comme je disais hier. Alors attention car ils annoncent 30 degrés mini 🌞🌞

Réponse à la question d'hier : La sculpture est à Bar-le-Duc, elle est dédié aux frères Michaux inventeur du vélocipède et de la pédale, l'un n'allant pas sans l'autre ! La gagnante est Danielle avec quelques heures d'avance sur Joseph.

Dès le début, je découvre les bords de la Saône sauvage et paisible à la fois.

 La Saône

Le canal latéral à la Saône est bloqué par une colline. Pour régler le problème ils ont creusé le tunnel de Saint Alban construit sous Napoléon III et long de 681 m. Les tunnels pour les canaux sont rares en France. Je connais celui à Chalifert près de chez moi et le premier du genre sur le canal du midi pas loin de Béziers.

Depuis Port sur Saône, la navigation de plaisance fonctionne à plein. La Covid en est la cause, les gens se sont isolés en famille

 le tunnel de Saint-Alban

Plus loin le village de Rupt-sur-Saône justifie un léger détour. C'est tout à fait le type de village qui est hors des sentiers battus. Superbe !

Ensuite je suis gâté, apparait Ray-sur-Saône avec sa halte fluviale et son château qui domine la vallée de la Saône depuis son promontoire rocheux.

Ray sur Saône 

C'est ici que je quitte avec regrets la voie bleue. Ha j'ai oublié de vous dire que cette vélo route est la v50. Oui vous avez bien lui la cinquantième en France ! Ils viennent de lui donner un nouveau nom plus commercial, la "Charles le Téméraire".

Je décide de rejoindre l'eurovélo 6 et pour cela je prend par les collines vers Besançon. Je ne sais pas si c'est l'effet de quitter la quiétude d'un fleuve pour ces départementales super vallonnées ou bien tout simplement la chaleur ou la fatigue, ou bien encore l'effet 3ème jour, mais Besançon sera mon Terminus pour aujourd'hui !

Cette ville deviens une métropole dense avec la circulation qui va avec ! Quatre ans plus tard, rebelote, vu la chaleur, je renonce à la visite de la forteresse. Je me contente d'un tour de ville à vélo.

 Besançon

L'homme le plus célèbre de la ville est Victor Hugo. On le retrouve sur la place centrale.

Une petite question : A quoi sert ce truc que j'ai photographié en bord de canal de Saône ?

Gillou est hors concours, c'est lui qui m'a expliqué !

5
5
Publié le 19 septembre 2020

Bonjour pluvieux ☔.

J'ai dormi dans une chambre d'hôtes près de Besançon dont Les propriétaires sont des apiculteurs amateurs et avertis. Au petit dej, j'ai eu droit à quatre miels différents de leur production et aussi leurs confitures. Les échanges ont été très intéressants. La citation du jour :

L’homme qui veut s’instruire doit lire d’abord, et puis voyager pour rectifier ce qu’il a appris. Casanova

La réponse à la question que personne n'a trouvé : Sur la photo, il s'agit de passes pour les cerfs et les biches .......Deux plans inclinés descendent de part et d'autre de la petite plateforme jusqu'au fond du canal. Les animaux arrivant à la nage y prennent pied sans difficulté et franchissent l'obstacle des palplanches sans se blesser.

Dommage qu'une pluie fine gâche tout, car ce tronçon est très beau. La piste cyclable épouse les méandres du Doubs entre des falaises de quartz couvertes de forêts. Je suis déjà passé ici en 2018 en allant vers le lac de Constance.

Le Doub 

Après Ile sur le Doubs la voie serpente entre le canal du Rhône au Rhin et le Doubs. La pluie fine recommence. L'appareil photo reste au sec.

Arrivée sur Montbéliard et son château. Enfin une petite éclaircie !

Montbéliard 

Je me décide à quitter l'eurovélo 6 pour rejoindre la route des vins en passant par Belfort. C'est un cycliste Suisse très sympa qui me conseille de passer par une nouvelle voie le long du canal de Belfort plutôt que faire un détour par Mulhouse pour rejoindre "la route des vins".

Et voici Belfort avec son Lion de Bartholdi. Alors je suis monté pour faire une photo de plus près malgré les kilomètres dans les jambes 👏

110 kms 

A cause du tour de France qui est arrivé cet AM à 20 kms, l'hôtellerie est saturée dans le coin. J'ai dû repartir au nord de la ville à 5kms pour trouver une chambre 😭

6
6
Publié le 20 septembre 2020

Bonjour ! Une journée bien remplie m'attend avec un temps génial d'été. La route des vins d'alsace, c'est l'embarras du choix pour les visites. De nombreux "plus beaux villages de France" sont sur, ou proche de cette voie.

Avant le plus ennuyeux, il me faut rejoindre Cernay ce qui est fait en 1h30. Au loin les Ballons d'Alsace, points culminants des Haut-Vosges sont bien visibles car le temps est magnifique. La départementale est très fréquentée pour un dimanche, il n'y a pas de place pour les vélos ! Je sort pour prendre les chemins vicinaux et je me perd un peu. Tant mieux car je tombe par hasard sur le départ du train à vapeur

-----------> train touristique de Cernay.

Un très très vieux tracteur me passe devant au moment où je prend ma photo 😎

Après Cernay je photographie un reste d'animation du tour sur le bord de la route et on monte immédiatement dans les vignes. Les vendanges sont en cours, mais pas de chance c'est dimanche ils ne travaillent pas ! La récolte sera plus faible que la normale, mais avec de la qualité. A vous de reconnaître les cépages 😉

Au nord de Cernay 

Arrêt bien mérité à Rouffach dans un resto typique Alsacien.

Rouffach 

Je laisse tomber Colmar à droite que tout le monde connaît, je prend à gauche pour voir Eguisheim un village élu dans l'émission de Bern sur la 2 en 2013. Il vaut le détour, je vous le conseille !

Eguisheim 

Ensuite je choisi Kaysersberg lui aussi choisi "village préféré des Français" en 2017. Décidément l'Alsace la plus primé puisque c'est encore elle qui a été choisie en 2019 avec Hunspatch !

 Kaysersberg

Bon j'arrête, vous avez peut-être votre compte des photos de maisons avec des fleurs !

Petite précision, je suis sur la véloroute des vins d'Alsace, son repérage est V5 la cinquième en France. Elle a été incorporée dans la voie verte Européenne No 5 nommée "Via Roméa Francigena". Traduction approximative : route romaine qui traverse la France. Elle part de Londres et se termine à Brindisi au bout de la botte.

100 kms 

Demain je vais devoir choisir entre Ribeauvillé, Riquevihr ou le château du haut Kœnigsbourg !

Je vais essayer 2 sur 3 avec une étape plus petite .....bonne nuit les petits 😴

7

Bonjour ! Temps toujours au beau fixe, j'ai vraiment de la chance pour cette "échappée belle" dans l'est !

Direction Riquevihr avec une arrivée matinale sans touristes et c'est bien .....Allez, encore un peu d'Alsace au menu !

 Riquevihr

A la sortie du village, une idée me prends. Pour rejoindre Ribeauvillé, je décide de monter pour voir la ligne bleue des voges. Résultat, un col de 1ere catégorie, mais surtout une descente à 65 kms/h histoire de ressentir le vent dans les oreilles comme les coureurs du tour !


Ce tour dans la montagne me détourne d'Unawirt un autre village dans la liste des plus beaux villages de France. j'arrive direct à Ribeauvillé. C'est le village un peu snob de la vallée des vins. Les touristes !

Ribeauvillé

Changement de département, je viens de passer dans le Bas-Rhin. Un peu plus loin, se trouve le village de Châtenois avec sa belle église et au-dessus le château du haut Kœnigsbourg derrière une chapelle dans les vignes.

Les vendanges battent leurs pleins jusqu'à la fin du mois. Grosse affluence sur la voie verte, les viticulteurs installent des affiches destinées à nous prévenir que les vendangeurs sont prioritaires sur les chemins avec leurs véhicules.

Châtenois 

Normalement j'avais prévu de passer à Mittelbergheim un autre très beau village de France. Malheureusement une déviation me dévie sur Obernai. C'est une très belle ville, mais les architectures sont en travaux car couvertes d'échafaudages comme les deux flèches de la cathédrale !

Je laisse à droite la direction de Strasbourg au nord de Molsheim pour continuer vers le nord en direction de Saverne. Terminus de cette étape à Wasselonne.

La suite de mon itinérance sera probablement demain un retour sur Strasbourg en passant par Saverne et ensuite en suivant le canal de la Marne au Rhin. Ainsi Je prendrai un TGV en fin de journée pour rentrer.

110 kms 
8

Salut à tous ! Le patron de l'hôtel dit que nous sommes en plein été indien ou canadien. C'est bien vrai, encore une journée sans nuages et demain ça commence à se dégrader.

J'emprunte des petites routes de campagne bucoliques en direction de Saverne. La campagne est très sèche avec de fortes odeurs d'épendages 😷

25 kms plus loin, quand j'arrive devant le canal de la Marne au Rhin, normalement j'avais prévu de prendre à droite direction Strasbourg situé à 50 kms. Et puis tout d'un coup, je trouve que ce n'est pas la bonne option !

En effet j'ai intitulé cette itinérance "Un tour du Grand-Est par les voies vertes". Si je termine à Strasbourg, ce n'est plus un tour sacrebleu puisque je ne reviens pas au point de départ ! Et, il n'est plus possible de changer le titre une fois le carnet commencé.

Alors ni une ni deux, comme le temps sera encore correct demain, je prends le chemin de halage du canal par la gauche direction le nord bien conscient que je rajoute un jour à mon voyage.

Tout de suite après Saverne on quitte le Bas-Rhin pour un retour en Moselle.

Le canal de la Marne au Rhin est très fréquenté et uniquement par le tourisme fluvial. Il est bordé de forêts et très frais le matin.

Arrive le fameux plan incliné de Saint-Louis Arzviller qui remplace depuis 1969 les 17 écluses de la vallée des éclusiers.

L'itinéraire cyclable se poursuit par cette vallée fermée à la navigation qui aujourd’hui est très touristique.

 Le plan incliné de Saint-Louis

Sarrebourg est connue pour les oeuvres de Chagall. Je me contente de la Chapelle des Cordeliers où se trouve le très beau vitrail « La paix ».

Après Sarrebourg la trâce nous fait traverser une partie du parc régional de Lorraine avec de nombreux lacs et rejoindre le canal des houillères de la Sarre. La rivière la Sarre n'est jamais loin sur la droite et ne me quittera plus jusqu'au terme de cette étape

A Sarralbe, l'église Saint-Martin a deux belles flèches qui lui donne le surnom de "cathédrale de la Sarre". Désolé ma photo n'est pas très droite !

À Harskirchen, on traverse une plaine « la Honau », classée Natura 2000.

Fin de cette longue étape à Sarreguemines. Je m'arrête à 500 metres de la frontière avec l'Allemagne. Reste demain à fermer la boucle et rentrer. Je verrai bien, ce sera un autre jour !

 120 kms
9
9
Publié le 23 septembre 2020

Hello ! Ce matin à Sarreguemines le ciel est couvert, peut-être le signe d'un changement de temps ☁

Je pense que maintenant j'ai découvert le Grand-Est, du moins une partie car il est tellement divers. Aujourd'hui je vais traverser l'est de la Moselle. Au final, c'est bien de terminer par ce côté au combien moins touristique mais indispensable à la connaissance cette région.

Je descends par une passerelle hélicoïdalle pour cycliste afin de rejoindre les bords du fleuve. Ce dispositif est assez rare pour être signalé.

La Sarre ne semble pas polluée. Les bords sont verdoyants. Il faut de l'imagination pour se représenter ce fleuve lorsque une centaine de péniches entre les deux guerres ramenaient en France le charbon de la Sarre en compensation des destructions de 14/18.

Un peu d'histoire avec ce lien -------> l'armée française en Sarre.

Je passe par Forbach. C'est une ville assez industrielle et banale.

Forbach 

Passage à Saint-Avold près du cimetière américain. On me laisse entrer en vélo, normalement c'est interdit. Pas un chat à l'horizon. Quelques américains arrivent quand je quitte les lieux.


J'arrive sur Metz en début d'après midi. Je décide de visiter le Centre Pompidou qui est à côté de la gare. C'est un peu une annexe de celui de Paris. Comme il est beaucoup plus petit, ça me permet de ne pas saturer car j'ai quelques difficultés avec l'art moderne. A droite de l'entrée un tube entièrement en matières issues du bois sert de bibliothèque. Je vous montre l'extérieur, pour l'intérieur, il faut voir soi-même 😉

 Musée d'art moderne Georges Pompidou de Metz

C'est fait, je suis dans le TGV le tour du Grand-Est est bouclé 🙆. Enfin surtout l'Alsace et la Lorraine, la région est très grande. J'avais traversé la partie à l'ouest avec la voie verte la Meuse à vélo en 2019.

Pour le tracé, la fonction GPS a encore bugué !

 70 kms

Ce fut une belle échappée de 900 kms. En une semaine, j'ai l'impression d'être parti trois semaines.

Merci pour vos commentaires et vos encouragement.

J'espère vous avoir incité à découvrir la Lorraine méconnue. L'Alsace étant hors concourt bien évidemment !