Carnet de voyage

Week end à Edimbourg

6 étapes
2 commentaires
1
Un week end à Edimbourg avec un budget étudiant, c'est possible!
Mai 2017
2 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Ce qui est bien lorsqu'on vit près de Mulhouse, c'est l'aéroport! Je suis partie par easyjet, qui propose des vols directs. J'ai pris pris les billets à l'avance (quatre mois quand même!), ce qui m'a permis de trouver des billets à 70€ aller-retour.

Première chose avant de partir, changer 200 euros en livres, mettre mes adaptateurs universels dans ma valise, et réserver l'hôtel.

J'aime beaucoup marcher, donc je voulais que le centre de la ville ne soit pas très éloigné. J'ai trouvé la Braveheart guest house, un petit hôtel tout à fait correct et confortable pour 60€ la nuit, à 20 minutes à pieds du centre.

Je suis partie samedi matin, 6 heures, pour bien profiter de la journée!

2

J'ai commencé par visiter les monuments qui séparaient ma chambre de la colline d’Édimbourg, Calton Hill.

Après une petite escapade par Dean Village, un havre de paix au milieu de la capital, j'ai pris un petit déjeuner au Castello Coffee Co, avec vue sur le château s'il-vous plait!

La Princes street, qui sépare le café du château, longe le parc et plusieurs monuments impressionnants tels que le scots monument.

Vous pouvez monter en haut du Scots monument, pour environs 5 euros. Il vous offre une jolie vue sur le parc et le château. Conseil important, une personne en surpoids ne PEUT PAS monter. Tout en haut, une seule personne passe dans les escaliers, parfois sur les genoux tant le passage est étroit. Il ne vaut mieux pas rester coincé là-haut.

Je suis ensuite montée Sur Calton Hill, une colline au milieu de la ville qui abrite plusieurs monuments.

Vous pouvez y apercevoir, dans un style Gréco-romain, le Monument national d'Écosse qui rend hommage aux soldats et des marins écossais tombés lors des guerres napoléoniennes, le Dugald Stewart Monument tout en haut de la colline et le Nelson Monument, un phare sur lequel vous pouvez monter pour 5 livres. Attention, tout comme Scots monument, mieux vaut ne pas être en surpoids pour atteindre le sommet...


De Calton Hill, vous pouvez non seulement apercevoir la mer, mais aussi Arthur's Seat, l'ancien Volcan d’Édimbourg.

3

Au pied de la colline se trouve le cimetière du Vieux Calton, avec notamment la tombe de David Hume grand philosophe des lumières.

Pour le repas de midi, je me suis arrêtée dans la jolie rue de Grassmarket, de l'autre côté du château, au Beehive Inn, petit pub proposant des spécialités locales à bas prix. Mon cœur a flanché lorsqu'il a vu les ale pies, des tourtes à la bière et aux champignons.

Puis, direction le château d’Édimbourg. L'entrée est de 20 livres. Un peu cher, mais ça vaut le coup! Vous pouvez visiter la cours et ses canons,

poursuivre avec ses prisons, anciennes et plus récentes,

voir les œuvres que les prisonniers fabriquaient pour les geôliers (qui les revendaient),

visiter la salle d'armes et la chapelle de Saint Margaret,

Et terminer par les Joyaux de la reine (photos interdites) et le musée.

A la sortie du château il y a the Scotch Whisky experience pour ceux qui s'intéressent au whisky écossais. Attention prix très élevés!

N'hésitez pas à flâner dans les rues près de la sortie du château: Royal mile, Cowgate et Grassmarket sont très jolies, et même si elles sont un peu chères, vous pourrez facilement trouver des souvenirs!


J'ai terminé ma journée de samedi par deux bars. D'abord le Last Drop (la dernière goutte), en référence à la dernière goutte que les condamnés à mort buvaient avant d'être pendus sur la place. Un bar très fréquenté et touristique. Ensuite par le White Hart, un bar plus local et intime, dans lequel un chanteur nostalgique nous chantait des folk songs locales.

4

Dimanche, je décide de grimper sur Arthur's Seat. Sur le site de l'office du tourisme, ils indiquent qu'il faut une bonne heure et surtout, pas de pluie! Par la fenêtre, je vois un grand soleil... alors direction l'ancien volcan.


Pour se faire, je passe par Cowgate, une rue très animée qui réserve des surprises.

En suivant cette rue, je finis par tomber sur Royal Mile, qui mène tout droit au palais de la reine et au parlement écossais.

Le parlement est moderne et design, un vrai contraste avec les vielles pierres d’Édimbourg.

J'ai du faire un choix quant au château de la reine. Si je l'avais visité, je n'aurais pas eu le temps d'aller à Leith l'après-midi, le quartier ouvrier et portuaire de la capitale. J'ai décidé d'admirer le château de l'extérieur et de me diriger vers Arthur's Seat.

5

Munie d'une bouteille d'eau, d'un sandwich et de mon appareil photo, je me dirige vers Arthur's Seat. Les différents chemins possibles sont très bien indiqués, avec les niveaux de difficultés. J'ai choisi le plus long, mais le plus joli et le moins pentu.

Le chemin est magnifique. On peut y apercevoir les ruines de la chapelle Saint Antoine, beaucoup de beaux buissons épineux et des oiseaux en tout genres. J'ai du faire plusieurs pauses, mais la montée par ce chemin est accessible à tous.

Une fois en haut, malgré les nuages qui apparaissent, la vue est grandiose, tout le monde est heureux d'être arrivé, et on peut entendre des "woahhhhh" chaque fois que quelqu'un atteint le sommet.

C'est là qu'on peut voir que la capitale écossaise est à taille humaine.

Pour terminer mon week end, j'ai décidé d'aller jusqu'à Leith en bus. De nombreux voyageurs passent par ce quartier pour visiter le bâteau de la reine.

J'y suis allée pour le contact. Dans ce quartier, si vous vous amusez à vous perdre dans les rues (pas très attrayantes), vous trouvez des petites perles, des bars souterrains où la pinte vous coûtera 2 livres, où le repas complet avec bière vous en coûtera 4... et où les gens ont envie de discuter. The Foot of the walk fait partie de ce genre d'établissement.

6

Édimbourg est une ville qui mérite quelques jours. Les vielles pierres, les musées, la nature, la gastronomie, les gens... Une jolie petite capitale qui a beaucoup à offrir! Je suis rentrée Lundi matin avec easy jet, après avoir pris le tram qui mène directement à l'aéroport (il coûte 5 livres). A refaire!