une petite escapade de trois jours pour visiter Dublin et ses alentours!
Août 2016
3 jours
Partager ce carnet de voyage
1

La manière la plus simple pour moi était de prendre l'avion. Pour économiser un peu, j'ai choisi British airways avec une escale à Bruxelles. Le vol m'est revenu à 110€, ce qui, en août, n'est pas très cher.


J'ai réservé l'hôtel en avance, un petit hôtel pas trop loin du centre et génial pour les petits budgets: le Tipperary House Dublin. La nuit coûte environs 50 euros donc parfait pour un week end avec un budget étudiant!


En république d'Irlande, pas besoins de livres, elle ne fait pas partie du Royaume-unis!

2

Dublin est une petite ville. Il m'a fallu 30 minutes pour la faire de bout en bout. J'ai décidé de commencer par les grandes rues connues de Dublin: Arbour Hill et ses marchés,

blackhall street, King Street, Parnell Street et Henry street, qui se termine sur le Spire.

De nombreux bus tours sont disponibles dans la ville, mais le plus voyant reste surement le Viking Splash tour.

La grande rue O'Connell abrite de très nombreux bars et pubs. J'ai craqué pour le Murrays dans lequel l'Irish stew est une tuerie!

3

Les abords de l'hôtel sont très intéressants, même s'il n'est pas dans le centre.

Déjà, il est à côté du deuxième grand parc de ville d'Europe, le Phoenix Park. Ensuite, des pubs pas chers et très sympas sont juste à côté, comme le Nancy Hands bar and restaurant, dans lequel on peut manger des spécialités tout en écoutant des musiques traditionnelles.

Juste à côté se trouvent les distilleries Jameson et Guinness. Que demander de plus?

Enfin, sur le chemin qui mène au centre, vous pourrez croiser de très nombreux ponts très différents les uns des autres!

4

Comment visiter Dublin sans passer par les deux monuments religieux les plus connus de la ville?

Christchurch est la plus ancienne cathédrale de Dublin, sa construction a commencé en 1038. Elle est assez spéciale avec ses différentes parties disséminées de chaque côté de la route.

Saint Patrick, quant à elle, trouve ses origines au 5ème siècle mais a été reconstruite. Ce qu'on peut voir date seulement du 13ème siècle.

5

Pour terminer la journée, j'ai décidé de passer par temple bar, une rue qui porte bien son nom.

Je me suis arrêtée dans l'un des bars de la rue, et ai demandé si ils avaient une spécialité locale. Le barman m'a alors présenté l'Irish mist, une liqueur qui, pour moi, est un parfait mélange entre hydromel et chartreuse.


J'ai mangé au bad ass café, le nom me donnait trop envie pour que je passe mon chemin. Les serveurs étaient super sympas et ont beaucoup discuté. Ils m'ont avoué que Temple Bar n'était pas forcément le rendez-vous préféré des Dublinois, qui préféraient boire et manger dans les pubs autours du centre, moins chers et moins bling bling.

6


Le lendemain, après un bon café, J'ai décidé de me mettre en route pour le Trinity College, une très ancienne université de Dublin.



Je suis passée devant le palais de Justice, appelé Four Courts, un bâtiment vraiment impressionnant.

Une fois arrivée devant l'université, j'en ai pris pleins les yeux! Construite en 1592, elle est la plus vieille d'Irlande.

Elle est composée de plusieurs bâtiments, mais celui qui m'intéressait le plus était la bibliothèque. La grande salle fait 65 mètres de long, et elle abrite le fameux book of Kells, Manuscrit avec enluminures estimé à 800 après Jésus Christ.

7

J'ai décidé de tout faire à pieds dans Dublin. Cela m'a permis de découvrir de très beaux bâtiments en me rendant à l'un des plus jolis parcs de la ville, Saint Stephen.

Le parc est très joli, on peut y observer de nombreux animaux et profiter du calme qui m'a fait oublié que j'étais dans une capitale.

8

L'histoire Irlandaise est complexe, et de ce fait, riche. J'ai pu observer ça dans le musée gratuit d'archéologie où j'ai pu voir des objets celtiques, chrétiens, vikings et anglicans, ainsi que des squelettes très bien conservés.

Au premier étage, j'avais une très belle vue sur l'ensemble central du musée.

Il ne faut surtout pas rater la pièce maîtresse du musée, le drakar Viking!

Si vous avez le temps et aimez l'art, n'hésitez pas à aller derrière le musée, où vous trouverez la galerie nationale d'Irlande, gratuite aussi. Il y a de nombreuses œuvres anciennes comme contemporaines.

9

Après les musées, je me suis dirigée vers le château de Dublin et son jardin.

Après avoir pris une pause sur un banc du jardin, et discuté avec des Dublinois qui promenaient leur chien, je suis allée à la Brasserie Guinness. J'avais réservé un ticket pour la fin de journée.

Comme j'étais un peu en avance, j'ai trainé dans les quartiers ouvriers dont m'avait parlé le barman de Temple Bar. J'ai trouvé un petit bar super sympa et pas cher (2 livres la pinte) duquel je ne voulais plus partir!

A la brasserie, il y avait beaucoup de monde, touristes comme Dublinois. Elle est très grande et divisée en plusieurs parties; le musée avec description de la fabrication de la bière,

la présentation des cuves et de l'évolution des matériaux utilisés,

les différentes publicités utilisées à travers les années,

et enfin, l'activité. Il y a plusieurs possibilités en fonction du ticket que vous avez acheté, vous pouvez par exemple apprendre à tirer une Guinness comme un barman avant de la déguster.

J'ai choisi d'aller dans le bar panoramique tout en haut de la brasserie. Un bar dans lequel vous pouvez choisir entre une Guinness ou un soft, tout en admirant une vue à 360 degrés sur Dublin.

10

Le dernier jour, j'ai decidé de louer une voiture et de partir au sud de la ville, vers le site de Glendalough (qui se prononce Glèndelock).

La campagne n'est pas loin du tout de Dublin. Depuis le site de location de voiture, au centre ville, j'ai mis à peine 20 minutes pour atteindre les champs à perte de vue, remplis de bruyère et de moutons.

A l'aller, je suis passée par les Wicklow Mountains, parc national avec beaucoup de sentiers de ballade. Il n'y a que deux routes dans ces montagnes, qui se croisent au centre, appelé Sally Gap.

Le chemin vers le sud des montagnes est charmant, je n'ai pas pu m'empêcher de faire un arrêt près d'un lac et de faire une petite randonnée pour le rejoindre...

ni de faire un autre arrêt pour admirer un autre panorama un peu plus loin!

Une fois à Glendalough, je n'ai pas regretté de m'y être rendue! Le site est grand et rempli de ballades. La première partie du site est composée de ruines d'un ancien monastère qui abritait des reliques lors des invasions vikings, et des tombes très anciennes.

La deuxième partie est une ballade menant au lac inférieur. Il y a deux chemins, un long et très joli, et plus court mais ressemblant à une route. J'ai choisi de prendre le plus long, qui demande une bonne demi heure pour atteindre le lac, mais qui m'a permis de faire de jolies rencontres.

Une fois arrivée au lac, un panorama s'est offert à moi. Le lac est grand, et de petites cascades parsèment les environs. Il y a des coins à pique-nique et des buvettes où on peut acheter des snacks.

11

Ma dernière étape a été Howth, une presqu'île au nord de Dublin.

Pour m'y rendre, j'ai du contourner dublin par l'autoroute située à l'ouest de la capitale. Sur le chemin se trouvait le château de Malahide, dans la banlieue chic de Dublin. J'ai donc décidé de m'y arrêter. Ses parties les plus anciennes datent du 12ème siècle.

Le château est joli, et son parc semble être le centre d'amusement des Dublinois.

Après avoir visité les environs, je me suis dirigée vers Howth. On peut facilement se garer un peu plus haut sur la colline (10 minutes à pied du port). La presqu'île est très animée; Les jeunes et les moins jeunes s'y retrouvent pour diverses activités. Jouer de la musique, peindre, nourrir les oiseaux, observer les phoques, se balader, manger des crustacés...

L'endroit est très agréable, j'aurais aimé lui consacrer une journée entière.

Je suis repartie le lendemain matin par avion, toujours en passant par Bruxelles. Ce week end était fatiguant, mais bien rempli! Je pense sincèrement que si on va à Dublin, il faut passer par sa campagne ou Howth, ces endroits sont magnifiques et calmes!

Comme minitritonne, rejoignez la communauté de voyageurs MyAtlas !
Inspiration, partage et découverte.