Carnet de voyage

Les poireaux sur le tour de la France

27 étapes
124 commentaires
15 abonnés
Dernière étape postée il y a 20 heures
Et si on faisait le tour de la France?
Septembre 2022
7 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 30 août 2020

Oui, mais en plusieurs fois car si on part en septembre, les cols de montagne seront enneigés et on risque d'avoir froid sous la tente.

Et si on prenait le camping-car pour le confort, rouler léger, la liberté de s'arrêter où on veut, le coté financier et le retour?

Comment s'organiser?

On roulera chacun notre tour pendant que l'autre avancera le camping-car et roulera à l'inverse pour finir l'étape ensemble.

2
2
Publié le 30 août 2020

Pour tester cette nouvelle formule, nous avons fait le tour du Calvados.

  1. De Honfleur à Falaise 125 km
  2. De Falaise à Courson 122 km
  3. De Courson à Longues sur mer 121km
  4. De Longues sur mer à Honfleur 129 km
Falaise
Falaise
Thury Harcourt
Thury Harcourt
Grandcamp
Grandcamp
Vierville sur mer
Vierville sur mer
Vierville sur mer
Vierville sur mer
3

C'est parti!

Nous sommes dans les starting-blocks depuis 3 jours mais la météo en avait décidé autrement.

Nous sommes téméraires mais pas fous.

Eglise Sainte Catherine
Honfleur
Port du Havre vu de Honfleur
Deauville
Le Havre vu de Dives sur mer

Belle journée, peu de vent et un petit crachin juste pour nous rappeler qu'on est bien en Normandie.

Piste cyclable le long de l'Orne

Arrêt sandwichs à Arromanches.

Omaha à Beach
4

Bercés par la mer, nous avons passé une superbe nuit.

Lever de soleil sur Oh ma Biche

Du Calvados à La Manche l'étape est relativement plate. Mais que c'est beau la mer.

Un caramel pour la route.
Elle est pas belle la vue
pointe de Barfleur

Récupération de mon équipière à Cherbourg sans parapluie et baignade à l'arrivée.

5

La mer est haute. Les pêcheurs commencent à arriver.

Endroit magique pour passer la nuit.

Belle journée ensoleillée avec une température Clemente. Petit bémol avec un petit vent de face pas bien méchant. On signe tout de suite pour que ça continue.

Cap de la Hague
Arrivée sur Vauville
Château de Flamanville
Plage des Pieux
Portbail
Quand le porcbaille, c'est qu'il a faim.
Mais non ! on ne s'est pas trompés

Petites routes sympathiques, beaux villages et belles petites côtes.

6

Belle étape côtière. La marée change le paysage au fil des heures.

Pont de la Roque.
Granville. Une petite pensée pour Madeleine.
Le Mont st Michel vu de st Jean.

Traversée d'Avranches pas évidente. Arrivée à Courtils avec une autre vue du Mont et ses méchouis présalés.

7
7
Publié le 4 septembre 2020

Le mont St Michel dans toute sa splendeur hier soir et ce matin il a disparu sous un crachin qui nous suivra presque toute la journée.

Quel dommage de ne pas avoir profité pleinement des beaux points de vue entre la pointe de Grouin et Saint Malo!

Cherrueix
Vers la pointe du Grouin
Saint Malo
Temps de cochon à la pointe de Groin.

Étape racourcie et sauvée des eaux par mon chéri à Dinard .

Bivouac de ce soir.
8
8
Publié le 6 septembre 2020

Pas de Plancoët ce matin, petit café travail à Matignon et apéro chez le blaireau.

Traversée de Saint Brieuc pas facile et arrivée sur la magnifique plage du Palus.

Binic
9

Réveil sous la pluie. Ouf! Ce sera la seule averse de la journée. Personne sur les routes en ce dimanche matin mais beaucoup de cyclistes.

Paimpol
Lézardrieux
Lézardrieux
Tréguier

Et la superbe côte de granit rose sous le soleil.

Ploumanach

Pause ravito à Lannion.

10

Au revoir les côtes d'Armor. Bonjour le Finistère et ses Abers. Après avoir traversé la belle ville de Morlaix, cap à l'ouest. Un petit crochet vers le site remarquable de Meneham me rappelle de bons souvenirs.

Ménéham

Bivouac de ce soir.

11

Finistère. En breton Penn ar Bed, le début de la terre.

Magnifique journée avec des paysages sur la mer d'Iroise sublimes et sauvages. Tout ça sous le soleil.

Cap au sud jusqu'au Conquet et passage sur la passerelle.

Pause café à la pointe Saint Mathieu.

Puis direction Brest et la presqu'île de Crozon pour une baignade bien méritée dans la baie de Douarnenez.

Pont de Térénez
12
12
Publié le 9 septembre 2020

Bonjour l'Atlantique !

Belle étape ensoleillée sur les toboggans bretons. Belles plages de sable blond et petites sur la côte ouest du littoral.

Plage de telgruc
Rentrez plage

Les noms bretons sont très originaux. Beaux villages aux clochers découpés.

Arrivée à Loctudy sur sa plage de sable blanc pour notre baignade.


Futur championnat du monde de ski
Audierne
Plage de LOCTUDY
13
13
Publié le 10 septembre 2020

Au revoir les bigoudins. Bonjour le Morbihan.

Après avoir passé une agréable soirée et nuit chez la frangine, direction le bateau du passeur entre Loctudy et l'île-Tudy (690 mètres) qui permet d'éviter Pont-l'Abbé et la circulation du matin.

la même chose entre Beg-Meil et Concarneau n'a pas été possible car il n'y avait pas de passeur. Tant pis. la belle route côtière pour arriver à Concarneau par la plage a compenser la dépense.

Arrivée à Concarneau
Concarneau
Concarneau
A la sortie de Concarneau

Pause déjeuner à Pont-Aven.

Puis direction Lorient pour prendre le bateau jusqu'à Gâvres.

14

Kénavo et merci à la Bretagne de nous avoir fait decouvrir ces criques et ses plages (qui à elles seules représentent 1/3 des côtes françaises) toutes différentes mais aussi belles les unes que les autres.

Pause repas à Arzal et baignade à Piriac, notre bivouac .

15

Encore une belle journée ! Chouette !

Début de balade tranquille dans les marais salants avant d'arriver dans l'urbanisation de La Baule et de sa très belle plage. A Pornichet + jour de marché, il est très difficile de rouler.

Au réveil devant le camping-car
La Baule

Passage du pont dans le camping-car. C'est moins dangereux et direction le sud. Encore beaucoup de monde mais c'est le weekend et il fait beau. La route devient plus tranquille après Pornic jusqu'à Notre dame de monts.

Pornic
16

Balade Vendéenne. Pas la plus passionnante. Un peu plate pour les cyclistes et beaucoup d'urbanisation. Par contre de magnifiques longues plages de sable , il en faut pour tous les goûts. C'est ce qui fait la beauté de notre beau Pays.

La faute à 30 degrés, baignade sans faute plusieurs fois.

17

Mais! Je ne l'ai pas invité celui-là.

Qui ça ?

Ce vent du sud bien soutenu, donc de face.

Oui, mais il est chaud.

Trop chaud. Tiens! Je préfère un bonne côte.

Ne t'inquiètes pas, tu vas en avoir des côtes dans quelques jours.

Ah! Les Pyrénées ! Même pas peur ! (Ce n'est pas vrai, peur, peur)

La Rochelle

Début de balade dans le marais poitevin avant de rejoindre La Rochelle, la belle. Avec ses pistes, on se sent en sécurité.

Et oui, le tour de France est passé par là.

La baignade après l'effort est toujours appréciée.

Et oui, l'île Madame
18

Au revoir la Charente.

Petit passage par Marrennes qui était un peu embrumée ce matin. Ensuite direction Royan en passant par la forêt de la courbe. Nous prenons le bac pour traverser la Gironde, c'est plus rapide qu'en pédalos.

Pause à Montalivet, ( Que de bons souvenirs)

Cherchez l'intrus
19
19
Publié le 16 septembre 2020

Température extérieure 30 degrés. Température de l'eau 22 degrés, mer peu agitée.

20

Des pins, des pins, des pins.

80/100 de la balade d'aujourd'hui est en forêt et sur des pistes cyclables sécurisées et en excellent état. Peu de photos car on ne voit pratiquement pas la mer.

Journée encore très chaude. Ça va craquer...


La baignade dans l'étang de Biscarrosse et de Parentis est appréciée ainsi que les huîtres du bassin d'Arcachon.

21
21

Encore une journée de plat et de pins entrecoupée de petits crachins.

Nous sommes bien dans les Landes, les maisons ont pris un goût de pays Basque.

Notre bain journalier sera le dernier en Atlantique.

22

Pour éviter la foule du week-end, nous avons décidé d'éviter les grandes villes (Bayonne, Biarritz et Hendaye) et de se diriger directement vers les Pyrénées.

La Bastide Clairance

Les premiers contreforts au loin. L'étape se fera dans une ferme d'Ossau-Iraty juste après Saint-Jean- Pied-de-Port. Miam ! Miam!

On peut dire aussi Iciçarit.
Lecumberry
23
23
Publié le 20 septembre 2020

Iraty, Iraty pas. On ne va pas en faire un fromage. Allez, on y va.

Dès le départ, tout de suite les gros pourcentages pour passer le col de Burdincurutcheta aussi difficile à prononcer qu'à monter.

Le deuxième col du Bagargui est plus facile. La descente est un pur bonheur. Le ménage n'a pas été fait car il y toujours des moutons sur la route.

Arrivée à Arudy et baignade dans le gave d'Ossau.

24

Départ ce matin sous un ciel brumeux pour un échauffement d'une dizaine de kilomètres avant d'entamer le col d'Aubisque. L'appréhension du col est partie au fur et à mesure de la montée.

La descente le long de la corniche et du cirque du Litor doit être belle sans le brouillard. Là, elle a été glaciale. Désolée, peu de photos. La montée vers le col de Soulor a été facile et le soleil est revenu pour la descente vers Argelès-Gazost.

Pas assez chaud toutefois pour une baignade.

25

Désolés d'en décevoir certains, le ciel étant plombé, il n'est pas prudent de faire le Tourmalet.

Miracle! Une belle voie verte nous emmène jusqu'à Lourdes. Petites routes champêtres pleines de bosses et de petits villages sympas.

Qui nous fait passer par une merveille régionale : Saint Bertrand de Comminges

Arrivée à Marignac et repas au bord du lac de Saint Gery. Point de départ du rafting sur la Garonne que nous avons fait avec nos enfants et petits-enfants.

26
26
Publié le 23 septembre 2020

Un belle journée comme on les aime.

Pas trop chaud, pas trop froid, pas trop de vent, des petites routes pas trop encombrées. Juste un peu fatiguée.

La brume se lève sur Saint Béat au moment d'entamer le col de Menté.

La descente a été agréable tandis que la montée vers le Portet d'Aspet a été un peu plus dure.

La vallée de la Bouigane et celle de Bethmale avec ses petits villages nous amène à la dernière difficulté de la journée : le col de Core.

Il ne reste que la descente vers Seix lieu de notre étape.

On a préféré choisir Seix plutôt que Oust pour l'étape de ce soir.
27
27

Belle étape ariégeoise. Les montagnes ont retirées leurs cache-nez de brume au fil des heures. Depuis quelques jours, nous sommes tranquilles sur les petites routes pyrénéennes.

Arrivée à Tarascon sans Tartarin et direction Ax les thermes où débute le dessert de l'étape : Le col de Pailhères. La descente a été superbe.