Carnet de voyage

Sélestat - Fangy

15 étapes
51 commentaires
16 abonnés
Dernière étape postée il y a 433 jours
Un trajet que j'ai fait en voiture des dizaines de fois pour relier Sélestat en Alsace à Fangy dans le Jura où se trouve notre vieille maison familiale. Cette fois je décide d'y aller à pied!
Mai 2023
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 2 mai 2023

Allez je me lance pour cette 1ere étape de mon trajet vers Fangy.

Départ à 8h de Selestat bien accompagné par un groupe d'amis décidés à me mettre sur les bons rails: Françoise dont c'est aujourd'hui l'anniversaire, Annie, Rémy, François, Jean-Marc, Bernard, Alain.

Quelques kms sur route avant de trouver les chemins à partir de Kintzheim.

Et une pause après Bergheim pour boire le champagne apporté par Bernard pour l'anniversaire de Françoise. Pas sûr que ce luxe se renouvelle dans les prochains jours.

On marche sous le soleil, parfois quelques nuages et des gouttes en arrivant à KB. De beaux villages, Ribeauvillé et ses touristes, des forêts, des perspectives sur le vignoble. Arrivée à KB vers 16h (après 28kms de marche) où l'on s'empresse de refaire les niveaux.

Les amis m'accompagnent jusqu'à l'hôtel: surprise de trouver un établissement tout confort mais pratiquant un tarif spécial pèlerin ce que je suis devenu aujourd'hui. Faut en profiter, demain sera un autre jour....

Merci encore aux amis pour leur compagnie joyeuse.

Au départ de Selestat devant mon immeuble
2
2
Publié le 3 mai 2023

2ème étape, la 1ere en solitaire. Grand beau temps toute la journée. Un trajet de 28kms en alternant routes (un peu), chemins et sentiers. Dans le vignoble (le Kaeferkopf à Ammerschwihr), les forêts, les villages et la ville de Turckheim (avec une Ariane de 1962 dans son jus).

Après le luxe et la volupté d'hier (champagne à la pause, hôtel 3* avec draps de soie, sauna et massage réparateur), je découvre ce soir la rigueur de la vie monacale. Repas à 18h: peut-être juste un potage et une vache qui rit??? Et je ne pense pas que le livreur de boissons fermentées et distillées connaisse l'adresse. Mais qd même une belle vue sur la plaine d'Alsace et une petite chambre tranquille. C'est peut-être bien pour l'étape de demain (2 en 1) qui s'annonce bien longue jusqu'à Thann.


3
3
Publié le 4 mai 2023

Me voilà à Thann au terme de cette étape finalement un peu moins longue que prévu: 36 kms en passant par Soultzmatt, Guebwiller, Jungholtz. Des endroits connus où nous avions randonné en groupe. Et ensuite plusieurs communes de la comcom de Thann-Cernay dont je découvre aujourd'hui des coins cachés et des sentiers perdus. Impression étrange d'arriver à Thann à pieds alors que j'y suis venu en voiture des milliers de fois.

Hébergement "pèlerin " au cercle St Thiebaud. Et je vais manger en ville.

Au fait, chez les soeurs hier j'étais le seul pensionnaire. Comme un coq en pâte!

Beau temps chaud toute la journée, la lumière était particulièrement belle au départ de Schauenberg


4
4
Publié le 5 mai 2023

Un peu de pluie au départ de Thann, le temps de sortir le poncho et de le ranger au bout de 5 minutes. Et du soleil ensuite.

Après Thann et quelques villages bien connus j'arrive en terre inconnue. Terra incognita!

Je suis à l'étape du jour après 22kms dès 14h. Voilà qui va me laisser le temps d'apprécier la qualité de l'accueil des soeurs bénédictines chez qui je loge.

Grand calme dans ce village: à part le couvent, une maison de retraite et quelques pavillons pas grand chose à découvrir. Et pas de bistrot bien sûr.

De vrais pieds de pèlerin
5
5
Publié le 6 mai 2023

Bien arrivé à Belfort, merci.

Et une première urgence aussitôt réglée. Là suite plus tard

6
6
Publié le 6 mai 2023

Étape de 24kms parfois un peu monotone. Je découvre qu'il existe des déviations pour les marcheurs de Compostelle super bien balisées en plus.

Quand même une magnifique arrivée sur Belfort par un sentier suivant une ligne de crête avec des perspectives sur la ville et ses fortifications.

Un peu de tourisme dans Belfort avec le fameux lion. Ce qui me permet aussi de m'abreuver avec autre chose que de l'eau claire.

Encore une fois logement chez des soeurs dans une grande et vieille maison du centre ville. Ambiance moins stricte qu'à Bellemagny. Y a même la wifi!

7
7
Publié le 7 mai 2023

Étape de 29kms qui change un peu des précédentes.

D'abord parce qu'il faut s'extirper d'une grande ville inconnue en trouvant l'itinéraire le plus efficace. Ce qui fut fait sans trop de difficultés.

Ensuite parce que j'ai dû faire avec une forte pluie pendant 2 heures dans la matinée. Même à peu près équipé c'est vraiment pas terrible. En plus à ce moment là je me suis trouvé dans une forêt avec des bois fraîchement coupés qui encombraient le sentier. Difficile d'avancer en franchissant tous ces obstacles.

Fin de la pluie ensuite. Ne reste que la boue!

Sinon me voila maintenant en Haute Saône, en Franche Comté donc. Et début des clochers comtois.

C'est aussi le pays de la 205 (clin d'oeil à Bernard) . On en voit presqu'autant que des Porsche Cayenne ou des Tesla en Alsace. C'est dire!

Passé devant la maison d'un vrai conservateur pour qui tout peut toujours servir. Il y a même un squelette en cage.

Retour à la vie laïque ce soir dans un gîte ou d'autres marcheurs sont accueillis. Je vais manger avec des allemands. Et à 20h moi qui aie pris l'habitude des repas à 18h!


8
8
Publié le 8 mai 2023

Peu de difficultés pour cette étape de 27 kms. J'arrive même trop tôt à destination, dès 13h30. Et la roulotte où je devais passer la nuit a un problème technique, en tous cas n'est plus dispo. Mais je suis dirigé chez la mère de la propriétaire qui elle dispose d'une caravane dans son jardin.

Après une semaine de marche j'ai trouvé mon rythme. En particulier je m'habitue au port du sac qui ne tire plus autant sur les épaules.

Toujours 2 moments bien différents dans la journée.

Le matin tout paraît facile pendant disons les 3 premières heures. Le temps passe vite, les kms défilent, le sac passe inaperçu, j'apprécie les détails des villages traversés et les paysages.

Les fins d'étape sont toutes différentes. Tout devient plus laborieux, les jambes sont lourdes, le sac aussi et c'est le décompte des kms restant à parcourir qui devient la principale préoccupation.


9
9
Publié le 9 mai 2023

Le brouillard couvre la campagne quand je quitte ma caravane dans le jardin de la garde-barriere à 8h. D'ailleurs j'y retourne après avoir fait 1km, j'y avais oublié mon chargeur de tél.

Je trouve la pluie annoncée en fin d'étape vers 14h. Quelques gouttes seulement, ça redouble maiis seulement une fois que je suis à l'abri chez Mme Py (sans R10 rouge) où je suis ensuite rejoint par 2 autres marcheurs déjà vus auparavant.

A quoi pense t on en marchant ainsi seul des heures durant? A pas grand chose finalement (je parle pour moi). L'esprit occupé par l'itinéraire, le souci de ne pas louper les balises au risque de devoir rebrousser chemin. Et on se donne de petits objectifs: franchir cette colline, atteindre ce village, trouver un banc pour casser une petite croute...

Et je passe aussi pas mal de temps à chantonner et à siffloter des tas d'airs qui me trottent dans la tête. Loin de toutes oreilles susceptibles d'être incommodées.


10
10
Publié le 10 mai 2023

28kms aujourd'hui avec un ciel menaçant la plupart du temps et quelques averses bien mouillantes.

Mais pas de pluie au départ le matin, c'est meilleur pour le moral.

Les villages s'ils sont déserts la plupart du temps sont toujours des points de passage intéressants dans la journée. De très nombreux lavoirs souvent restaurés et mis en valeur, les glycines et les lilas odorants, les clochers comtois...

Et pour la 1ere fois de ce voyage je suis tombé sur un resto ouvert et j'ai pris le temps d'un vrai repas à midi pour un prix défiant toute concurrence. J'en ai profité pour m'enfiler quelques verres de Chiroubles.

Arrivé cet après midi chez MMme Travaillot où je suis le seul marcheur hébergé ce soir.

En photo le collègue Thomas (prononcer Thomasse) avec qui j'ai passé quelques soirées. Moins de cheveux que moi, plus de kilos. Obligé de prendre le bus aujourd'hui du fait d'un genou défectueux.

11
11
Publié le 11 mai 2023

Dans cette région et par ce temps bien humide, il y a au moins 100 limaces pour un humain et je suis certainement loin du compte! Un seul promeneur rencontré dans toute la journée.

J'ai passé une partie de la matinée à faire de belles glissades sur les sentiers forestiers. Mes godasse sont définitivement ruinées.

Sinon étape de 23 kms assez vite terminée ce qui m'a permis à l'arrivée à Gy de prendre un sandwich et une bière. Le luxe!

Soirée sympa hier chez un couple de paysans en retraite. Lui est maire du village depuis 40 ans succédant à son père qui a eu la même longévité.

Et pour ce soir seul fans un gîte avec un repas à réchauffer.

Demain étape plus longue vers l'abbaye d'Acey avec des moines trappistes. Finie la rigolade!

12
12
Publié le 12 mai 2023

Une journée complète sans pluie, avec même quelques éclaircies. On est forcément attentif à la météo dans ce genre de circonstances.

J'arrive à 15h à l'abbaye d'Acey après 32 kms de marche. De longs passages en forêt avec beaucoup de gadoue et ma 1ere chute dans une descente bien glissante. Pas de dégâts!

Et en pleine forêt un marcheur allemand qui avait passé la nuit dans un abri très sommaire. Il était en train de soigner des pieds meurtris quand je suis passé.

Après une rivière, l'Ognon (mais photo floue), j'arrive dans le département du Jura. Très symbolique!

Demain pour aller vers Arc et Senans je quitte le chemin de Compostelle et ses petites balises qui m'ont guidé depuis l'Alsace.

13
13
Publié le 13 mai 2023

Nuit calme à l'abbaye après un repas réunissant 10 convives dans le silence. Idem pour la vaisselle ensuite. Pas trop envie de m'attarder, j'étais en route dès 7h20.

Longue étape pour rejoindre Arc et Senans (38kms). Sans cartes précises ni balises Compostelle ni road book j'ai essayé de prendre au plus court par les routes et pistes cyclables. Parfois monotone surtout avec une ligne droite de 10kms sur la fin.

Joli camping à Arc et Senans au bord de la Loue. Je suis l'heureux locataire d'une roulotte ancienne très agréable. J'ai même profité de la piscine chauffée, luxe que ne proposent pas les moines d'Acey. Ils auraient pourtant la place de construire une piscine olympique. Demain je fais étape au camping de Poligny.


14
14
Publié le 14 mai 2023

Pour rejoindre Poligny je n'ai pas suivi "l'Echappee jurassienne " qui m'aurait pris 3 jours depuis Arc et Senans en passant par monts et par vaux et il y en a dans le coin. Je me suis fait un itinéraire par les petites routes en évitant la redoutable 83.

Après un salut au général Travot, un regard vers la croix du Dan (les régionaux comprendront) et une pinte de bière j'ai atteint le camping de Poligny après 33kms de marche.

J'ai une sorte de niche à ma disposition avec même l'électricité!

Et demain une demie étape pour atteindre le terme de ce trajet.

15
15
Publié le 15 mai 2023

Une nuit au camping de Poligny avec de grosses averses. Dans ma niche en bois certes bien étanche ça résonne et j'ai l'impression d'être à l'intérieur d'un tambour.

Départ du camping vers 7h pour un petit déj en ville. Je me mets en route ensuite par la petite route de St Lothain et Darbonnay pour une douzaine de kms dans la fraîcheur et la brume.

Je savoure ces derniers kilomètres et ces derniers moments de ce petit voyage. J'en ai déjà une sorte de nostalgie! J'ai beaucoup aimé ces 2 semaines sans aucune monotonie. Chaque étape me laisse un souvenir différent. Que ce soit par les parcours empruntés si variés, par les conditions météo changeantes, par les hébergeurs et les hébergements rencontrés, surprenants le plus souvent.

Je suis donc arrivé à destination à notre maison de Fangy après 14 jours de marche et 385 kms. En forme et sans fatigue particulière: les jambes douloureuses des fins de journée sont à nouveau en bon état dès le lendemain.

Je prends le train demain mardi pour retrouver Sélestat.

Ce fut un plaisir de tenir ce petit carnet de voyage en y inscrivant quelques images recueillies au cours de la journée. Un plaisir aussi de lire les commentaires des uns ou des autres toujours encourageants et amusants. Merci à vous.

A bientôt!