Pour visiter la Guadeloupe nous avons décidé de faire une semaine à basse terre et une semaine à haute terre pour éviter de faire trop de kilometres et de pouvoir tout visiter ou presque.
Mai 2018
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Nous avons passé notre première semaine à basse terre dans la ville du même nom. Cette ville est très bien située pour visiter toute la basse terre et bouge un peu plus que les autres villes. Au niveau des restaurants, je vous conseille grandement de tester le Wam Africa à Baillif , un des seuls restaurants africains de l'île, aux 4 mondes à Bouillante et bien sûr de tester les fameux bokits que l'on trouve un peu partout.

Le premier jour nous avons décidé de visiter la ville la plus au nord de basse terre et donc la plus loin de notre logement : Deshaies.

A voir: son port et son jardin botanique qui regroupe une belle collection de palmiers et de plantes aquatiques ou encore des perroquets et des flamants roses.

La plage de Grande Anse:

Cette plage de sable blond bordé de cocotiers est l'une des plus belles de la Guadeloupe.

Bouillante et ses bains chaud:

Toute la commune est un réservoir thermal, la mer comprise. Le coin le plus connu pour profiter d'un bain chaud est le bain chaud de Thomas. Ce petit bassin en bord de mer est alimenté par une source d'eau chaude de 80 degrés ! Cependant pour éviter de se brûler il est conseillé de se baigner à quelques mètres du bassin et bien sûr il faut être patient et attendre son tour car ce lieu est très réputé. Je vous conseille d'y aller très tôt le matin ou le soir après une bonne journée pour bien décompresser et éviter le monde.

la plage de grande anse et bouillante 

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Nous continuons ce deuxième jour toujours vers le nord pour visiter la route de la traversée, Sainte Rose, le domaine de Séverin avant de redescendre vers le sud pour la ville de Grand Fort et enfin la randonnée du bassin bleu.

La route de la traversée : il vaut mieux emprunter cette route le matin car l'après midi il risque d'y avoir beaucoup de monde. Il y a plusieurs randonnées à faire le long de cette route mais pour notre part nous avons choisi de voir uniquement la cascade aux écrevisses et le sentier de la maison de la forêt. Pour la cascade aux écrevisses il faut compter 10 min aller retour de marche et elle est très accessible et le chemin est entièrement aménagé. Son nom vient de l'abondance des écrevisses que l'on venait pêcher ici.

Le sentier de la maison de la forêt :

Cette balade permet de découvrir la forêt guadeloupéenne. Le sentier est balisé et est très facile d'accès.


l'allée dumanoir et les chutes du carbet 

Les chutes du Carbet:

La deuxième chute du carbet est la plus accessible et facile d'accès (30 min de marche) mais aussi la plus impressionnante car elle fait 110 m de haut.

Sainte Rose :

C'est un petit bourg animé et passant. Baladez vous dans ses petites ruelles et profitez de l'ambiance qui y règne.

Le domaine de Séverin :

C'est l'une des dernières distilleries traditionnelles de la région. Un petit train circule dans le domaine et nous explique toute les étapes de la distillerie avec en prime une dégustation de rhum à la fin de la visite. Vous pourrez également visiter à pied les jardins et l'habitation.

La randonnée du bassin bleu :

Cette randonnée est très facile et dure 1h30 aller retour et permet de se baigner dans les eaux cristallines du bassin

Vieux Fort : ce bourg à la chance d'avoir la plus belle vue sur les saintes. Il faut également aller voir le phare et les ruines du fort l'olive et le petit port de dupuy.

3

Quelques bateaux desservent les saintes au départ de trois rivières et font la traversée en 20 min pour environ 20 a 25 euros aller retour. 2 arrêts sont possibles: terre de haut et terre de bas. Nous nous sommes arrêtés à terre de haut car il paraissait y avoir plus de choses à visiter. Vous pouvez visiter cette île en une journée si vous ne souhaitez pas faire de randonnée mais il est conseillé de louer un scooter pour 25 euros la journée car il est difficile de tout faire à pied. Le bourg, qui est traversé par une rue principale bordée de maisons colorées est très joli à voir . Ensuite vous pouvez visiter le fort Napoléon avec son musée et surtout sa superbe vue sur les îles voisines. Enfin, pour terminer cette superbe journée vous pouvez aller vous baigner à la plage de pompierre ou celle du pain du sucre qui sont toutes les 2 magnifiques.

4

Basse terre: 2h suffisent pour visiter la capitale. A voir:

Le marché, le vieux saint francois, le champ d'Arbaud, le quartier du carmel, la place des carmes et le fort louis delgres.


La plage de malendure et la réserve cousteau:

La plage est le point de départ pour découvrir la réserve cousteau qui englobe les îlets pigeons et les fonds marins riches en faune et en flore et le site aux tortues. Plusieurs excursions sont proposées. Vous pouvez voir les fonds marins à bord d'un bateau à fond de verre, en plongée sous marine ou en snorkeling ( masques et tubas fournis) avec un bateau qui vous emmène sur chaque sites ou en kayak. Il faut comptez environ 2h pour cette activité et les prix sont très variables. Nous avons choisi le prestataire "aquatique aventure" qui propose une randonnée palmé pour 30 euros par personne pour 2h et visite de 3 sites: l’îlet pigeon, le jardin japonnais et le site aux tortues. Pour bien voir les tortues il faut se diriger vers les grand herbiers où elles viennent manger. Elles sont habitués à voir du monde donc vous pouvez vos approcher sans soucis et vous êtes sûrs à 80 % d'en voir mais c'est très aléatoire. Nous avons pu en voir une seule ce jour là et le lendemain nous avons loué un kayak pour retourner sur le site qui est très proche de la plage, vous pouvez également y aller à la nage. Mon ami en a vu 4 alors que 30 min plus tard lorsque j'ai voulu aller voir je n'en ai pas trouvé une seule.


5

Le matin nous avons décidé de faire la randonnée du volcan de la soufrière voyant qu'il n'y avait pas trop de nuages autour de celui ci. Un conseil: prévoyez d'y aller un jour où le ciel est vraiment clair et très tôt le matin si vous voulez voir un minimum le paysage arrivé en haut du volcan. Il est très difficile de voir quelque chose car le temps est très changeant au sommet, on peut avoir un ciel très clair pendant 2 minutes et l'instant d'après on ne voit plus rien. C'est pourquoi nous avons peu de photos de la soufrière. Cette randonnée n'est pas facile, surtout la dernière demi heure car près du sommet le temps se gâte, il pleut souvent et surtout la montée est compliquée car les pierres glissent et les dernières pentes sont très ardues. Il faut comptez environ 2h30 pour une distance de 7 km aller retour. Prévoyez également une petite veste et un kway. Après la descente vous pourrez vous baigner ou juste tremper vos pieds dans les bains jaunes, l'eau est chaude et c'est très agréable après une randonnée.


Habitation caféière la Grivelière:

La route est très étroite et raide pour accéder à cette habitation à tel point que l'on s'est même demandé si il y avait vraiment quelque chose au bout de cette route. Cette visite est une de mes préférés, la guide était vraiment passionnée par son travail et cela se ressentait. Elle nous a montré comment reconnaître un caféier et toutes les sortes d'arbres fruitiers que l'on pouvait trouver en Guadeloupe et l'utilisation que l'on pouvait en faire. A la fin, pour bien clôturer cette visite nous avons pu goûter à leur café.

6

Le sentier de la Grande Pointe:

Cette promenade sur le littoral d'1h30 aller retour nous fait découvrir d'anciens moulins à vent, ainsi que des bâtiments sucriers et batterie avec canons tout en profitant d'une belle vue sur les saintes.


Parc archéologique des roches gravées :

Les visites pour ce parc sont obligatoirement guidées et il est conseillé de venir pour 11h si l'on veut mieux apercevoir les gravures sur les roches avec le soleil. Une guide nous retrace la vie des amérindiens tout en nous montrant les gravures qui ont été faites sur des pierres par ces derniers. On y retrouve des visages, des têtes d'oiseaux mais aucune interpretation n'a pu être faite car il n'y a pas eu de témoignages écrits ou oraux de ces derniers sur la signification de ces dessins.

La maison du cacao :

Vous pouvez visiter le jardin qui regroupe plusieurs espèces d'arbres et de cacaoyer et qui explique, à l'aide de panneaux informatifs comment est fabriqué le cacao. Ensuite une guide vous fera déguster le cacao sous sa forme pure (c'est à dire sous forme de pâte travaillée). Attention le goût est très amer ainsi que la boisson chocolatée que l'on fait avec pour finir par du chocolat avec et sans sucre pour nous montrer à quel point le goût du cacao change lorsque que l'on y ajoute du sucre ou des épices.


La trace du petit malendure:

Nous avons voulu finir notre journée par une petite randonnée ce qui était une très mauvaise idée. D'une part car nous n'avons jamais réussi à trouvé le départ de cette randonnée. Nous avons demandé à un enfant si il connaissait ce sentier et après nous avoir emmené au départ de cette randonnée il s'est mis à pleuvoir assez fort ce qui rendait le terrain glissant et boueux, nous avons donc fait demi tout au bout d'une demi heure en prénant le chemin du retour par la route.

7

Plusieurs agences propose des excursions en bateau pour visiter la réserve. Nous avons choisi "passion bleu caraïbes" et nous n'avons pas été déçus. Alex, ce passionné de la nature à pris le temps de tout nous expliquer sur la mangrove, nous avons par la suite fait un arrêt aux îlets blanc puis pratiqué du snorkeling pour découvrir les fonds marins au cœur d'une épave avant de nous arrêter à côté de l'île aux oiseaux. Enfin, nous avons terminé cette belle journée avec un petit punch sur le bateau en regardant le coucher de soleil. Je vous conseille vraiment de choisir cette agence car Alex ne compte pas ses heures et il nous fait vraiment partager sa passion.

8

Pour notre deuxième semaine nous avons décidé de visiter la deuxième partie de la Guadeloupe: Haute terre. Cette partie de l'île bouge beaucoup plus que basse terre d’après ce que l'on a pu voir. Par contre de mon point de vue, il y a moins de choses a visiter donc c'était plus une semaine farniente et détente pour nous. Malheureusement, de nombreuses plages étaient fermés à cause des sargasses, nous avons donc été le plus souvent à la plage du souffleur à port louis qui est l'une des plus belles de haute terre. Si vous souhaitez sortir le soir, je vous conseille plutôt de loger au gosier car il y a beaucoup de bars et de discothèques dans ce coin alors que la ville de Saint-François, là où nous logions, est plus calme. Concernant les restaurants? je vous conseille grandement la "salamandre" à la plage de Grande Anse à Deshaies. Le service est bien et les plats sont vraiment très bons pour un bon rapport qualité prix. Enfin le restaurant "Chez Emy" vaut le détour. On s'y sent comme à la maison. Il n'y a pas de carte, le menu est le même pour tout le monde et à la bonne franquette. Même si l'accueil est un peu déroutant au début car on ne se sent clairement pas touristes, c'est pour moi, l'un des meilleurs repas que nous avons fait en Guadeloupe.

9

Le matin nous sommes partis faire la randonnée de la pointe des châteaux. Il faut compter 3 h aller-retour pour 10 km. La vue de la pointe des châteaux est magnifique et vous passerez par de superbes plages dont l'anse tartare et l'anse à la gourde ou vous pourrez vous baigner.

Saint François :

A voir: son port, la marina ou l'on trouve des bars et restaurants, la plage des raisins clairs et le marché artisanal

Le Gosier et ses alentours

A voir: le fort fleur d'épée et l'îlet gosier

L’îlet gosier est accessible en 5 min en bateau au départ de embarcadère situé pas loin de la superbe plage de la Datcha. La plage de sable blanc est magnifique et vous pouvez y passer une bonne partie de la journée car il y a sur place 2-3 restaurants et une petite balade de l'île à faire. Pensez également à emporter vos masques et tubas pour explorer les fonds.

10

La Porte de l'Enfer et le trou de Mme coco:

La légende raconte que Madame Coco se serait enfui par la mer avec son amant et que l'on peut parfois voir son ombre sortir de la grotte.

la Pointe de la grande vigie:

Un sentier bien balisé permets d’accéder à un magnifique point de vue

Port louis et la la plage du souffleur:

Ce joli bourg est bordé d'une belle promenade sur le front de mer qui permet de se passer devant la place de l’église et le joli petit port de pêche

Le Canal des rotours:

Long de 7 km, ce canal a été creusé par des esclaves pour permettre le passage des barges de sucre.

Cimetière de Morne à l'eau et Vieux bourg:

11

L’île de la Desirade :

L'accès sur l'île se fait par bateau depuis Saint François (45 min de traversée environ). Il vaut mieux louer un scooter pour visiter l’île ou un 4*4 si vous souhaitez visiter la partie montagneuse de l'île. Nous avons passé une bonne partie de la journée sur la plage à Fifi et sur la plage du Souffleur qui sont les plus belles plages de l'île. Pour le reste de l'île, nous avons visité Beausejour, l'ancienne cotonnerie et la Pointe des colibris.

12

Le matin nous avons décidé de faire une randonnée sur le Sentier de Beautiran. Nous avons failli faire demi tour car, a peine arrivés, un gros orage est arrivé et nous étions déjà trempés avant même d'avoir commencé. Heureusement le soleil est vite revenu et nous voilà reparti! Cette randonnée d'une durée de 2 h 40 est facile, on se promène au cœur de la mangrove et de la canne à sucre ce qui nous permet d'observer des paysages différents. On fini enfin par atterrir à l'ancien port de Beautiran.

13

Nous ne nous sommes pas attardés sur la capitale car pour nous, il n'y avait pas grand chose à voir. Nous avons visité la place de la Victoire, le port, le marché Saint Antoine et enfin le musée du mémorial Acte qui est vraiment à faire car il retrace l'histoire de la Caraïbe et de la Guadeloupe au temps de l'esclavage. et on apprend à connaitre la vie dans les plantations sucrières. Ce musée est très émouvant et bien présenté.