Tout commence à 70 ans. Notre premier projet à vélo est la descente de la Loire depuis Nevers dans le sens du courant.
Juillet 2022
13 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Nous sommes deux amies qui habitons Saint Sébastien sur Loire, et comme son nom l'indique, nous sommes en bord de Loire. Comment ne pas avoir envie d'approfondir notre connaissance de ce magnifique fleuve qui coule devant nos fenêtres et qui rythme nos journées. Le temps est venu pour nous de nous lancer dans cette aventure de la Loire à Vélo, itinéraire aménagé entre Nevers et Saint Nazaire, qui est à notre porte. Nous fêtons ainsi sportivement et originellement notre 70 eme anniversaire...

vue de la Loire depuis les Pas Enchantés et l'ile Forget - SSSL
2

La première étape de notre projet est de trouver le vélo qui va nous accompagner tout le long de ce périple. Pendant la période de crise sanitaire de 2020 et 2021, les revendeurs de vélos ont été vandalisés et leur réapprovisionnement est rendu difficile par les retards de livraisons des constructeurs. C'est finalement dans la boutique de Rémi et de Daniela, la Sardine à Vélo, à Nantes, que je trouve ce que je cherchais depuis deux ans. J'apprends plus tard, que c'est chez Rémi que la plupart des voyageurs à vélo de ma connaissance ( c'est à dire deux, peut-être trois..) s'équipent. C'est donc une valeur sûre !

Mon choix est donc arrêté sur un vélo de randonnée de marque allemande Fahrrad, le TX 700 avec une courroie de transmission ( sans entretien). Un très bon vélo très roulant diront les experts rencontrés. Cela doit vouloir dire très roulant sur le plat et les descentes, mais dans les montées ? Annick a un vélo de la même marque mais plus voyageur, le TX 400. Mais avoir des vélos c'est bien, encore faut-il les équiper ! La liste est longue et pourrait être sans fin, des sacoches arrières, des sacoches avant, une sacoche guidon, des poignets ergonomiques, des chaussures pour pédales plates ... Ne négligeons pas ces équipements qui peuvent nous rendre le voyage agréable. Et à 70 ans c'est important ! budget, budget quand tu nous (re)tiens !

Nous nous entrainons ensemble et séparément sur des trajets d'une cinquantaine de kms autour de chez nous ( c'est la distance moyenne que nous allons parcourir par jour ), Le Pellerin, Mauves sur Loire, Saint Nazaire, Redon- Guipry Messac, ...Lors de l'un de ces entrainements nous rencontrons un Eric qui revient de Valence et continue sur la Bretagne. Son vélo nous laisse admiratives d’ingéniosité et de bricolage pour améliorer son quotidien tel un espace pour faire sécher son linge !

3

Vendredi 1er juillet 2022, le réveil a sonné à 4H du matin. les Vélos seront prêts pour que nous puissions être à la gare Sud de Nantes à l'heure, notre train partant à 5H40 ! Nous arrivons à la gare de Nevers à 10H25. Bien entendu, nous sommes voisins de sièges d'un jeune cycliste qui termine son voyage à vélo et qui rentre à Lyon. Cela va être des rencontres de ce type tout le temps du voyage en Loire.

4

https://www.komoot.fr/tour/818934120?share_token=aVcYaBdrxRan8UjtCKYt3c2tpcJc8ps0A34duyQ2pxnS58W1ST&ref=


Notre temps étant compté ce premier jour, nous ne consacrons que quelques coups de pédales à la visite de Nevers malgré notre envie de parcourir les quartiers médiévaux. Les kms se font principalement en longeant le canal latéral à la Loire. Mais avant, notre premier coup de cœur est pour le paysage très sauvage du Bec d'Allier. Notre première nuit se passe dans le gîte rustique de Nadia à la Charité sur Loire. Nous y rencontrons un Nicolas qui est parti deux mois au rythme de 80 à 100 kms par jour en passant par la méditerranée.

Vue de Nevers depuis le pont de la Loire. Vue du pont - canal  à  Gimouille
Promenade dans la Charité sur Loire 
5

https://www.komoot.fr/tour/818964240?share_token=aFp4BUAR3oeaycCjpjVFC0J6BI2xA0qXQxbLcvuuM5BP9ewTap&ref=

Le départ est prévu pour 10h. Cet horaire est maintenu et nous faisons même un tour au marché pour nous approvisionner de produits frais. Les paysages nous enchantent toujours autant. À défaut de pouvoir grimper jusqu'à Sancerre, nous nous offrons une dégustation de blanc de Sancerre en traversant le vide-grenier de Bannay. Nos hôtes nous accueillent dans un charmant studio situé à côté de leur logement de Léré.

On the road....... 

6

https://www.komoot.fr/tour/822075578?share_token=aZc5sNemDeR8ForcOrdXk5ZWdP2PEVWA8agJaWZ5USbAZ9hOiX&ref=wtd

Aujourd'hui, troisième jour, le confort sur le vélo est plus difficile à attraper. Hier nous avons souffert d'être sur la route, sous le soleil à 14h. Par conséquent, nous allons rouler jusqu'à 13h et faire une pause jusqu'à 15h. Cela nous amène à rouler 32kms pour atteindre Briard et son pont-canal décoré de sculptures. Mais le repos est encore loin.

Après la traversée de Châtillon, l'arrivée sur Gien est impressionnante. Seule la partie face à la Loire est belle et entretenue. L'intérieur de la ville est plutôt délabré exception faite pour de rares bâtisses bourgeoises.

Châtillon sur Loire son  Écluse et gare d'eau de Mantelot 
 Vues de Gien

Le pont-canal de Briard

 Les sculptures du pont canal.
7

https://www.komoot.fr/tour/825159258?share_token=a9Yt2nj6d55zriNIb3pLwPE4Eao78QJPVMNLiCIkGxv4rSQ5J4&ref=wtd

Aujourd'hui hui nous allons nous séparer. En effet, je ressens plus de fatigue et je risque de ralentir Annick. Nous nous retrouverons ce soir au camping. Je choisis le tronçon de route noté le plus facile dans le routard. Bien m'en fait, je rencontre une Solange qui m'indique une voie pour être plus vite sur la levée de bord de Loire. Mais surtout elle m'apprend qu'elle est médaillée de la ville de Saint Gondon, reconnaissante car elle donne de son temps au ramassage des déchets en bord de route. Bon , il leur a fallu 2 ans pour qu'elle obtienne un sac pour mettre les déchets et une pince spéciale pour ne pas avoir à se pencher....

Sully sur Loire est une très jolie ville.

 Vues de Sully sur Loire et ses environs. La passerelle cycliste

En quittant Sully, je suis partie rassasiée et reposée vers Saint Benoit sur Loire. Je trouve ce tronçon de trajet très intéressant par sa variété et sa beauté.

Saint Benoît, Châteauneuf sur Loire
8

https://www.komoot.fr/tour/825164264?share_token=a51B2VFdEQZfZf0ltVTIxqoDmTJE5JSOgI3JIo1rkJ4d6Xd3w9&ref=wtd

Le camping de Jargeau est parfait. Cette nuit il y a eu un concert symphonique de chants d'oiseaux ( enfin si on peut dire ça ).

Notre tente au camping de Jargeau 

Hier soir j'ai rencontré Cécile et son compagnon. Cécile est l'animatrice Sophrologie au centre social Allée Verte où je fais du yoga. Ils font le même voyage mais dans le sens inverse de nous. C'est improbable, n'est- ce pas Catherine ?

 Cécile est l'animatrice Sophrologie 

Le trajet vers Orléans se fait sur une levée au soleil, comme toutes les levées jusqu'à présent . D'une façon générale, les levées sont bordées d'un côté par le fleuve et de l'autre par des champs à l'infini. C'est très agréable car sans voitures. La récompense est l'arrivée sur ORLÉANS avec visite de la ville. Fantastique !!

Orléans 

Mais il faut repartir pour Beaugency car il est bien tard mais la décision de revenir visiter la ville est prise....

J'ai l'impression que le vent s'est levé mais en face. Reste 28KMS. courage.

Vous avez compris que la Loire à vélo ce sont des photos de la loire, de champs, d'églises, de ponts, de vélos...il est impossible de tout photographier tellement il y a de choses à regarder.

J'arrive tard à Beaugency car le compteur du jour marque 63kms plus que la prévision ! La ville de Meung gagne à être visitée. L'accueil à Beaugency est très agréable, la maison est un mélange de design et d'ancien.

Chez Florence et Jean Pierre 
9

https://www.komoot.fr/tour/826304315?share_token=aWtEBNtiVjJkZS1uvjvUSYLUt6Iw6Y4Ft3k6uFOz1PLpP4atVz&ref=wtd

Cette étape étant longue, je change mon programme et décide d'aller en train à Blois. je parcours donc les 30 premiers kms confortablement. J'ai une mission, à Blois ! Je prendrai ainsi le temps de visiter la ville. Pas de chance, c'est journée de grève nationale mais mon train circule...ouf ! Par contre, merci SNCF d'avoir mis un train avec une marche haute de 20cm pour charger le vélo. Heureusement je n'ai pas eu à changer de quai par le souterrain avec marches🤔

Question du jour : quelle est la différence entre ces deux photos ?

Soleil, soleil 

La visite de Blois se fait tranquillement. Juste, il est bon de savoir que degré ici cela veut dire marche. Et des degrés il y en a partout. Les demi-tours avec le vélo sont nombreux ! On n'arrive pas à se retrouver vraiment avec Annick qui, toujours aussi courageuse, a fait le trajet à vélo ce matin. C'est la championne des montées !

Saint  Nicolas 

La ville, les degrés, le pont Jacques Gabriel et le centre ancien...

Le pont Jacques Gabriel 

Le château de Blois et ses environs proches.

Le château de Blois 

Onzain (ou Veulain aujourd'hui à cause du regroupement de communes) est en face Chaumont sur Loire. Dilemme pour demain : La visite des jardins du château dure 4 heures. Comment concilier la visite et les 50 kms à faire demain pour aller dormir à Tours ? un endroit où il faudra revenir pour visiter les jardins.

Chaumont sur Loire 
10

https://www.komoot.fr/tour/826312105?share_token=aAhSpZIfxabkQfYFIIgMX7HlBpi8iMrgMacx7n1L7zFifIPDav&ref=wtd

Le trajet nous mène vers Amboise en premier arrêt. Je prends la ligne droite par LA D751 ( qui va nous accompagner un certain temps) pour gagner quelques kms sur le trajet officiel. Ce matin, je peux le faire car il y a peu ce circulation. Par contre, cet après-midi je reprends le cours de la Loire à vélo malgré les côtes car les camions et les voitures sont plus nombreux. Cette départementale devient dangereuse pour moi et les cyclistes d'une façon générale. Les voitures ne ralentissent pas lorsqu'elles nous doublent et la distance réglementaire entre la voiture et le vélo est rarement respectée.

Les troglodytes  

Nous avons changé de département et de paysage. Nous commençons à voir des falaises crayeuses et des habitats troglodytes.

Nous ne pouvons pas voir le château d'Ambroise dans son ensemble car nous arrivons par la rive sud. Il faut passer le pont pour prendre une photo d'en face, ce que je ne fais pas...mais Annick si :


Château d’Amboise vue de la rive opposée. 

Après le déjeuner, nous nous séparons, Annick va voir l'île et je vais au Clos Lucet. C'est une merveille dans un écrin de verdure. Je souhaitais voir la tombe de Léonard de Vinci dans la Chapelle Saint Hubert. Malheureusement, elle est en rénovation actuellement et cachée par de grandes bâches. C'est en allant dans les toilettes publiques, que je peux m'approcher au plus près possible du tombeau !

Le clos Lucet et la Chapelle Saint Hubert
Il est vivant  
Le centre ancien d'Amboise 
11

https://www.komoot.fr/tour/826313866?share_token=aljaPzzGpCj7t4IWO7cBUj5vhEqJ9fNo5cQObY13JUXCak41Vq&ref=wtd

Aujourd'hui je me suis bien perdue dans Joué les tours en quittant Tours. Horrible sensation de tourner en rond sans pouvoir en sortir. Cela rajoute des kms aux kms. Total 59kms pour l'étape du jour !

Le vent vient derrière nous assez fort. Il fait toujours très chaud..

La cathédrale de Tours
Le vieux Tours 
Perdue dans Joué les Tours et enfin des bateaux 
le vieux moulin et aire de repos perdue dans la nature 
Rigny-Ussé et le château de la belle au bois dormant. 
On the road again... 
12

https://www.komoot.fr/tour/826315299?share_token=aYcPt530R3j7NAxx9q7NXplJgwxml7w5jLMvdqH5v5Lpz5Jx6Z&ref=wtd

Aller à Fontevraud, cela se gagne... je parle question côtes biens sûr ! Annick visite l'abbaye et le musée. je me contente du musée mais quelle merveille, je n'avais jamais vu les Nymphéas de Monet. C'est fait ! juste que les toiles sont difficiles à photographier, cela se voit sur ces exemples.

Quelques exemples des tableaux présents à Fontevraud 
13

https://www.komoot.fr/tour/842164337?share_token=adGxKNRQa8awhSe8n7fYBC68mynXiSe7V16kI2CWnZbs9U4Dfx&ref=wtd

Le trajet vers Saint Pierre en vaux est de 6 kms de la ville de Gennes et se fait dans la campagne profonde. Et nous ne savons pas que nous allons passer la meilleur soirée, pour moi, depuis le début du voyage. Complétement isolées, seules dans le gîte troglodytique, avec pour seuls voisins les oiseaux, les alpagas, le coq qui chante toutes les minutes, ce lieu insolite est magique. Nous prenons notre petit-déjeuner dans la salle commune réservée aux repas, creusée dans le tuffeau. J'ai du mal à repartir le lendemain.

vers Saumur 
Le gite d'étape troglodytique de st Pierre en Vau -Mme  Le Roux
14

https://www.komoot.fr/tour/842167870?share_token=atgdjP3Ihg09zRatrzEUQ46pLELFGGIaGM9HWf07G6vRb3ivIW&ref=wtd

Il faut repasser par Gennes pour retrouver le chemin de la Loire à Vélo. Puis la suite de la journée nous fait passer par des endroits plus merveilleux les uns que les autres, St Rémy -la Varenne,St Mathurin sur Loire, la Daguennière, Bouchemaine, la Possonnière ( la Posso pour les gens du coin), enfin Chalonnes, ce qui représente une grande étape. Mais tous ces noms de communes, me font penser à la dernière navigation faite avec la yole "Fille de Loire" lors du festival 910 à St Florent le Veil. Info très importante : le vent est fort et de l'est !

Seul bémol, le camping de Chalonnes, qui est pourtant un accueil vélo, mais ferme l'accueil à 20h, n'a pas de cuisine commune, n'a pas la wifi car vandalisée.... Je dors 5 h seulement à cause de la chaleur et du bruit ambiant toute la nuit (un âne qui braie, les voitures et les motos qui passent sur la route toute proche). Qu'une envie reprendre vite la route ce qui est fait à 7h30 le lendemain matin.

15

https://www.komoot.fr/tour/842175316?share_token=alF6G8kwc12mEcEDyIflqWzT9fqLr4tixTRYyEYDgwuuqAsiEm&ref=wtd

La fatigue étant là, surtout à cause de la chaleur ( l'air chaud au dessus du macadam tremble, peut-être 37°), je change le programme et décide de rentrer sur Saint Sébastien le soir même sans aller dormir à la Patache ( Champtoceaux), dernière étape prévue. Je suis en terrain connu, par la route nord, passant par les villages que nous apercevons de l'eau quand nous avironons sur la yole : La Meillerais, ( je passe faire un coucou à Sylviane et faire un ravitaillement en eau), Ancenis, Oudon, Le Cellier. A Mauves, il me reste 10 kms, il est 18h et il faut très chaud. J'ai 70 kms dans les jambes et levée depuis 6h30 du matin. Je joue la prudence et décide de prendre la train à Mauves. Merci à l'amiable jeune homme qui a porté mon vélo pour la passerelle à deux niveaux pour le passer sur le quai direction Nantes. Si cela n'avait pas été, j'y serai encore. Merci SNCF !!

Gare Sud - Nantes  

Arrivée à la gare Sud de Nantes sous la fournaise à 18 h 30.

16

Ce fut une belle expérience. je suis heureuse de l'avoir fait.

Nous avons fait le choix de dormir chez l'habitant pour nous assurer des nuits récupératrices. Les réservations ont été prises deux mois à l'avance ce qui nous a permis de nous libérer du temps et l'esprit en vue de préparer de nos vélos. Nous avons trouvé un terrain d'entente sur la façon de voyager c'est à dire indépendantes sur le choix de nos arrêts entre les étapes, afin de respecter le rythme de chacune. Nous avons ainsi gagné en autonomie.

Mon vélo s'est bien comporté, même si j'ai eu à resserrer quelques boulons et à remplacer celui perdu par un petit bout. Pas de crevaison ! J'étais équipée comme quelqu'un qui partait faire l’Euro vélo 6 jusqu'à la Mer Noire...la prochaine fois ?? Mais j'avais plus de volume dans mes 4 sacoches que de poids. Les vêtements de pluie n'ont pas servi. Ce sont les seuls. Non, il me reste une boite de sardines non consommée. Partie avec, je la ramène donc à la maison : elle aura pris de la valeur mais pas en bon goût.

La sardine voyageuse  ou la Sardine à vélo 


Quant à moi, j'ai fait des progrès dans le nombre de kms parcourus chaque jour, jusqu'à faire 70 kms le dernier jour dans de mauvaises conditions physiques mais l'envie de terminer étant assez forte. Le corps s'habitue à la position sur le vélo, les jambes pédalent toutes seules et continuent un peu la nuit... Je dois améliorer ma position sur le guidon pour pourvoir soulager mes mains qui souffrent du syndrome du canal carpien.

Le bilan est de 612 kms sur 12 jours ce qui fait une moyenne de 51 kms par jours. Nous n'avons pas fait les détours voulus pour aller voir les châteaux de la Loire dans leur environnement. Cela fait parti d'un autre projet.