.Un fantastique voyage organisé par notre papa pour le mois de Juillet 2015, merci encore pour quelques uns de nos plus spectaculaires souvenirs! .
Juillet 2015
20 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Après 27 heures sans sommeil, de Paris à Minneapolis (d'où nous avons raté notre avion) en survolant le Groenland, nous voilà enfin en Californie!

> En effet, la douane américaine est très longue à passer lors de votre arrivée sur le territoire, alors bien évidemment, notre correspondance d'une demie heure n'a pas suffit !

Débute ici la longue série de motels dans lesquels nous avons dormis..! 

Etant arrivés de nuit, et ayant vraiment besoin de repos, ce n'est que le lendemain que j'ouvre les yeux sur la mythique et pétillante ville de San Francisco. Levés très tôt, et pour ne pas en perdre une miette, nous nous sommes lancés dans l'exploration minutieuse des quartiers.

Le fameux 

Se laisser absorber par le fabuleux ChinaTown. Entre les multiples boutiques, les senteurs de cuisine asiatique, les musiciens et la fabuleuse explosion de couleurs, on s'y croirait!

Puis, en bons touristes, nous avons pris le bus Tour, jusqu'au Golden Gate.

> C'est peut être "cliché", mais c'est un bon moyen de voir un maximum de chose dans une durée limitée (surtout si comme nous, vous n'avez qu'une journée pour visiter). De plus, cela vous donne l'occasion de passer sur le fameux pont sans avoir de toit au dessus de la tête, et ça c'est plutôt une bonne chose!

Dans la brume 

À San Francisco, c'est penché (oui oui)

> Alors un conseil, prenez de bonnes chaussures!

Puis nous nous sommes laissés emportés par le hasard...

Bicyclettes, jolies bicyclettes 

..En passant par le port...

Jolie vue sur Alactraz

..Pour atterrir au beau milieu d'Haight-Ashbury!

ET ENFIN! RENCONTRER LES TYPIQUES MAISONS DE LA VILLE !

Après une soirée au port, un repos bien mérité!

 "Enfin, comme je te le disais, la crevette c’est le fruit de la mer."
2

San Francisco nous en a mis plein les yeux, mais nous étions loin d'imaginer la beauté de la route en bord de côte, qui nous a mené de Santa Cruz au charmant port de Monterey.

Lorsque le mauvais temps apporte de la poésie au paysage 

Arrivée à Santa Cruz!

On reprend la route... Destination Monterey!

"We sang every song the driver knew" 
Monterey
Monterey
Monterey
Petit frère gâcheur de photo 

Le port de Monterey est sûrement le plus joli que nous avons visité, plein de couleurs, de vie et de bons restaurants!

3

Nous quittons la côte un instant pour découvrir le village forestier de Carmel!

C'est comme un énorme domaine privé, il faut payer pour entrer, mais je vous assure que ça vaut le coup!

Après les routes sinueuses bordées de pins (et de très très belles maisons), on arrive sur le bord de mer, la transition est magnifique!

Instant de rencontre précieux et magique ..!
Mais l'on reviens vite à l'océan 
On the road again 

Bienvenue à Santa Barbara!

Le soir est beau 

Demain, direction L.A !

4

Le jour se lève sur Santa Barbara, au programme : Un jogging sur la plage et des pancakes myrtilles en bord de mer avant de reprendre la route.

Tout de suite, la chaleur monte d'un cran, nous sommes à Los Angeles!

La mythique jetée de Santa Monica, point d'arrivée de la Route 66.

 Le Gang de la plage

Si vous avez l'occasion d'aller là-bas, il faut ABSOLUMENT faire le détour par Venice Beach !

5

Aujourd'hui, découverte des quartiers de la ville jusqu'au soir.

Le lendemain, après un (très) bon petit déjeuné...

... nous avons passé la journée au parc d'Universal Studio. Il est vraiment sympa, surtout lorsque nous découvrons les coulisses d'un tournage de film!

Fausse ville pour les tournages 
6

Un petit coup d’œil immanquable sur Hollywood Hill avant de partir pour la plus belle destination de notre voyage...

Par hasard, nous découvrons qu'une ville fantôme du far-west se trouve sur notre route si nous faisons un petit détour... Et ça vaut le coup! Sous 40°c, cette ville perdue en plein désert conservée telle qu'à l'époque est une petite merveille.

> Callico Ghost Town : la jolie surprise

7

Nous quittons le motel sans s'imaginer le spectacle qui nous attend quelques heures plus tard..


Nous y voilà enfin, arrivés en soirée, juste pour le coucher du soleil : Le Grand Canyon ! Les mots manquent pour décrire l'effet que cela produit de se trouver face à cette merveille de la nature! Les couleurs, les formes, les reliefs, comme une oeuvre d'art naturelle, impressionnante et imposante.

Arrive un moment où l'on se sent tout petit. Où l'on pose l'appareil photo qui ne peut saisir toute la beauté du lieu d'un coup. 
Nous repartons le cœur plein  de belles images

Ce fut de loin mon étape préférée de notre voyage! À voir ABSOLUMENT

8

Ne pouvant pas en rester sur la soirée d'hier, nous décidons de se lever de bonne heure afin de partir explorer le Grand Canyon un peu plus en profondeur avant que la chaleur ne nous écrase.

Il est tôt, mais il fait déjà plus de 30°C !  
Jolie rencontre 
Le fleuve du Colorado 
9

Inlassablement, nous retournons dire au revoir au Canyon avant de prendre la route.

Un super métier... 

En route pour une autre merveille...

Oljato-Monument Valley
Monument Valley !  
Une magnifique étendue et ses curieux reliefs 
On peut même rencontrer des Indiens Navajo et découvrir l'artisanat local, de fabrication de bijoux notamment 
Encore une fois, on se sent tout petit! 
Le soleil se couche enfin sur toute cette nature sauvage 
10

Le lendemain, nous partons pour Page, et le Lac Powell.

Sur la route, nous nous trouvons soudain nez à nez avec les fameuses montagnes que l'on peut voir dans le film "Forrest Gump"

Lake Powell.

Et enfin, le très célèbre Horseshoe Bend!

Un régale pour les yeux!  
11

Ensuite, nous partons en direction de Bryce Canyon. Sa configuration est différente des autres que nous avons vus, mais c'est cette fois une promenade plus au frais, au milieu des roches et des sapins qui nous attend.

Descente au fond du Canyon 
Des reliefs vraiment surprenants 
12

Ensuite, nous avons fait un petit tour au Zion Natural Park Il y a des circuits vraiment sympathiques à faire, de niveau facile, au frais et très agréables, jusqu'à arriver sous une cascade.

13

Aujourd'hui nous avons passé une grande partie de la journée sur la route.

Ce n'est que le soir que nous arrivons à Las Vegas, la ville qui ne dort jamais.

14

Las Vegas surprend, Las Vegas étonne. Et cela se comprend! Tout y est démesuré, il n'y a pas d'horloges, de la musique à plein volume partout, et une extrême chaleur dès que nous mettons un pied en dehors des salles climatisées des Casinos. C'est comme si la vie ne s'arrêtait jamais, qu'il n'y avait pas de distinctions entre le jour et la nuit.

Venise à l'interieur, le tour en gondole au même prix qu'en Italie
 La nuit en plein jour
Un New-York sous un toit

Les intérieurs des hôtels/casinos sont démesurés.

Notre Hotel, le MGM Grand, (moins cher que les hôtels à thème)
 Vie de Château 

Alors oui Las Vegas est surprenante, Las Vegas est étonnante, mais tout ça est trop artificiel pour moi. C'est sûrement l'étape que j'ai le moins apprécié. À force, on perd la notion du temps, nous n'avons plus de repères dans l'espace, c'est comme pleins de villes dans une seule. Tout est tellement animé partout, tout le temps, que ça en devient presque angoissant.

15

Gros contraste.

Nous quittons l'agitation et le bruit de la ville pour se retrouver au milieu de rien. Rien devant, rien derrière, rien autour. Juste la sécheresse du sol et quelques reliefs.

La Vallée de la Mort comme on l'appelle, ou la sublime simplicité des paysages.

Seuls au monde pendant quelques heures
Nous avons seulement croisé la route de quelques coyottes
Désertique
Un petit bout du Rainbow Canyon (Canyon Arc-en-Ciel)
Badwater Basin - En dessous du niveau de la mer

> Attention, il est dangereux de s'éloigner de sa voiture lorsqu'il est plus de 10h du matin, à cause de l'extrême chaleur (surtout en été!)

16

Aujourd'hui, nous avons été immobilisés à Mammoth Lakes car la carte bleue ne fonctionnait plus, et nous n'avions plus d'essence. La dernière monnaie qui restait à chacun a servit à nous procurer un mince déjeuné.

> Un (gros) conseil : Ne jamais partir en voyage sans une deuxième carte bleue, ou au moins du liquide que l'on ne touche qu'en cas d'urgence! Car pas la peine de donner des détails, joindre sa banque en France avec 9h de décalage horaire, pas simple..!

La rencontre d'un français gérant un bowling en ville nous a permis de repartir car il nous a généreusement aidé. Nous sommes donc arrivés au Motel de Yosemite, au bord d'une rivière.

mais nous ne pouvions toujours pas acheter à manger (le repas "Cheerios restantes sur tranche de pain de mie" s'imposait donc)

Délicieux..!

Ce n'est qu'en fin de soirée que nous avons constaté que la carte avait été débloquée... Soulagement!

17

Remis des péripéties de la veille, c'est avec joie que nous nous rendons au Yosemite National Park.

À notre grande surprise, cet endroit ressemble plutôt pas mal aux Alpes de chez nous. Au programme, promenades dans la verdure, balade en forêt et escalade jusqu'à une cascade.

À la rencontre des séquoias géants...

Celui-ci, renversé, est un vrai tunnel dans lequel nous nous sommes aventurés!

Le soir tombe, et nous nous trouvons devant une vue à couper le souffle sur les montagnes et toute la vallée

Le voyage touche bientôt à sa fin...
18

Ça y est, la boucle est bouclée. Nous arrivons en fin d'après-midi à San Francisco, pile à l'heure pour la visite de la célèbre prison d'Alcatraz! C'est vraiment chouette à visiter, l'ambiance y est inquiétante et fascinante à la fois, ça vaut le coup!

Arrivée sur l'île de la prison
Nous avons connu des lieux plus rassurants...

Retour à l'hôtel, demain sera le dernier jour!

19

Et voilà, le voyage se termine, nous profitons des derniers instants pour se balader encore dans les rues animées de la ville, avec la nostalgie d'une aventure qui touche à sa fin, mais une certaine joie de retourner bientôt chez nous aussi.

Pendant 20 jours, l'Ouest des Etats-Unis nous en a mis plein les yeux! Nous repartons la tête emplie de souvenirs inoubliables, avec la promesse de revenir très vite sur le continent.

Il reste tant de choses à explorer..!

Pour les amateurs, je recommande vivement la Cheescake Factory!


                                                                              THE END