Tahiti et la Polynésie en famille

Directeur technique pour jolimoi.com et maman de 2 enfants de 7 (Jules) et 10 ans (Antonin), nous partons découvrir Tahiti et rendre visite à notre famille qui y vit, tout en travaillant à distance :)
Du 26 juin au 28 juillet 2018
33 jours
Dernière étape postée il y a 1274 jours
1

Jules : De Paris à Londres, je me suis un peu ennuyé, pas grand à chose à faire. De Londres à Los Angeles, c'était le rêve total : j'ai adoré le repas poulet paprika, j'en ai même redemandé et le stewart m'en a apporté une deuxième barquette. J'ai pu voir de nombreux paysages sur ce vol, mon préféré c'était le Groenland. J'ai aussi vu le desert de Las Vegas, avec ces pierres toutes rouges. Pour une fois, je n'ai pas eu mal aux oreilles. De Los Angeles à Papeete, c'était super. Il y avait la télé avec des documentaires sur les légendes de Tahiti. J'ai beaucoup appris !

Antonin : Les avions m'ont fait mal aux oreilles. Le premier vol était court, mais on a pu voir par le hublot les côtes françaises et anglaises lors de la traversée de la manche. C'était impressionnant de voir comme cela était petit. Je me suis ennuyé sur le Londres - Los Angeles qui durait 11 heures. On a vu le Groenland par les hublots, toute cette glace m'a donné froid ! On a vu aussi une mer glacée, les morceaux de glace faisaient de très jolies formes au sol. Lors du vol Los Angeles - Tahiti, le stewart m'a donné une fleur de Tiaré, emblème de Tahiti ... sauf que je n'ai pas fait attention et je pensais que c'était un bonbon alors je l'ai croqué ... Quand on est arrivé à 5 heure du matin à Papeete, après l'accueil en musique et avec des fleurs fraiches, on a découvert une dizaine de coqs et des poules en liberté sur le parking de l'aéroport. La ville entière est envahi par les gallinacés, qui contrairement à ce que l'on dit, chante de jour ... comme de nuit et se répondent sans cesse. Ils s'invitent dans les jardins car ils volent très bien. On est bien loin des grosses poules pondeuses que nous avons à la maison ...

Mathilde : 26h45 de vol, c'est ... long 😀 On avait pris nos billets sur edreams et pour certains d'entre eux, les billets n'avaient pas été bien réservés par la compagnie aérienne. Donc on avait payé, mais les enfants n'avaient pas de billets ... Gros stress la veille du départ pour s'entendre dire, après de multiples appels que tout était bon et qu'ils nous réservaient nos billets. Mais que les checkin ne seraient pas disponible en ligne...

Le retard pris sur le premier vol a failli nous faire rater notre Londres - LA ... Le temps d'arriver à Londres pour le check in sur notre vol, de passer du terminal 2 au 5, de repasser les contrôles de sécurité et de courir au check-in, d'argumenter avec la personne d'Air New Zealand qui maintenait que nos esta (les visas pour avoir le droit de transiter sur les Etats Unis) n'étaient bons, et de finir par un sprint de 15 min pour atteindre notre porte d'embarquement en sueur ... et finalement embarquer sur notre vol, encore transpirant 😀 Le vol dans l'ensemble, c'est très bien passé. J'ai même pu bosser tranquillement de l'avion en payant 25$ pour avoir accès à Internet. Assez marrant de développer et de pousser des nouvelles fonctionnalités sur jolimoi.com en étant au dessus du Groenland ... Les enfants ont vécu ca comme une aventure et même si nous n'étions pas à coté des hublots, nous allions fréquemment voir les paysages. A notre arrivée à Los Angeles, on a appris que 3 de notre 4 bagages étaient restés à Londres ... Le seul restant étant celui qui comportait tous nos habits et mon appareil photo, donc on était plutôt content. On attend désormais un coup de fil de l'aéroport pour aller les récupérer !

2
2
Publié le 14 juillet 2018

Antonin : Après notre arrivée à 5 heures du matin, départ chez Julie, ma tante qui vit à Tahiti. A peine arrivés, à 6 heures pétantes, nous avons fait notre premier plongeon dans la piscine. Cela fait du bien après le voyage. J'ai pu découvrir la petite école de mon cousin. Il commence l'école à 7h30 car ici, le rythme de vie est plutôt de 6h du matin à 18h, lorsque la nuit tombe. Les 12 heures de décalage ne sont pas facile à vivre : je me suis endormi à 18h pour me réveiller à 3 heures du matin ...

Jules : J'ai passé beaucoup de temps dans la piscine aujourd'hui. Le matin avec ma mère puis ensuite avec mon oncle et c'était trop bien. Nous avons ensuite découvert les Jardins de Paofai dans Papeete. Nous avons marché en famille et nous avons été aux jeux pour les enfants. J'ai pu jouer avec pleins d'enfant tahitiens.

Mathilde : Dure journée pour ma part. Après avoir bossé le matin, je me suis effondrée vers 13h pour me réveiller à 17 heures ... Et rebelote, couchée à 21h pour me réveiller à 2 heures ... Les jardins de Paofai sont très bien aménagés pour les familles, très agréable. Et nous avons eu l'occasion de voir le soleil se coucher à côté de Moorea, qui se situe juste à coté, à 30 minutes en bateau. Nous avons vu les grosses navettes qui font l'aller retour et avons hâte d'y aller ! Je cherche un forfait téléphone pour pouvoir rester joignable pour mon boulot sur Paris. J'avais laissé mon téléphone en roaming activé : en 2 minutes, je me retrouve avec une facture de 47 euros ... Il va s'en dire que je garde précieusement le mode avion activé ...Internet est assez lent (et cher !) ici.

Premier coucher de soleil à Papeete, avec vue sur Moorea  
3

Jules : On s'est tous réveillé à 3 heures du matin. On a grignoté des petits gateaux en attendant de faire un vrai petit déjeuner avec tout le monde. Puis le départ pour la PK18, une belle plage de sable blanc à 15/20 minutes de Papeete. On a pu voir les poissons, j'ai adoré ! C'était la première fois que je nageais au milieu des poissons ! Il y avait un énorme poisson tout noir et des petits poissons rayés.

Antonin : Ce matin, j'ai été voir les coraux et les poissons. C'était aussi ma première fois. Avec mon oncle, on a été au loin pendant que ma mère et mon petit frère restait plutôt au bord. On a fait des châteaux de sable.



La plage du PK18... Une mise en bouche pour préparer la suite

Mathilde : Très belle découverte la plage du PK18. Sable blanc, eau turquoise, palmiers et poissons à gogo : poisson perroquet, anémones avec poissons clown... Petite frayeur de Jules à la vue des poissons qui s'est mis à nager en hurlant qu'il allait se faire manger par les requins ... Puis par les poulpes ... Après une petite explication sur les requins et Tahiti, ca allait mieux ... Il a accepté de tenter de regarder quelques poissons à quelques mètres du rivage. Mais il reste hyper inquiet. Ca promet pour les plongées suivantes. Surtout là où on va aller ... Il va en croiser ... En attendant, on a passé l'après midi à la piscine à s'entraîner à respirer avec le masque décathlon. Et même si il n'a que 7 ans, le masque à partir de 10 ans lui va niquel. C'est vraiment amusant de voir comment le masque lui permet de se détendre ... Quand à Antonin, c'est un vrai poisson. Il en profite à fond !

On a toujours pas récupéré nos bagages alors que l'on part samedi et que demain est férié ici ... C'est un peu pénible. On a à priori trouvé quelqu'un qui voulait bien nous prêter son caisson de gopro et on va le chercher demain. Donc bientôt de jolies photos de nos plongées 😀

Le masque que l on voit un peu partout sur les plages, l easy breathe de Decathlon. Je regrette de ne pas en avoir acheter 3 !
4
4
Publié le 15 juillet 2018

Aujourd’hui, vendredi 29 juin, on célèbre l'accession de la Polynésie à l'autonomie. On démarre la journée avec une très bonne nouvelle, nos bagages viennent d’arriver à Papeete ! On est allé les chercher puis pour fêter ca, direction la meilleure boulangerie de l’ile, le fournil haut bois à Punaauia, un boulanger de seine et marne qui s’est expatrié. Rien de mieux qu’une journée qui commence avec un bon croissant. Pour ma part, j’ai énormément travaillé ce vendredi car j’avais une mise à jour importante de jolimoi.com à faire. Mais demain, c'est les vacances 😀

En fin d'après midi, c'est l’heure pour nous de retourner aux jardins de Paofai à Papeete pour participer à la fête ! Danse et chants locaux, match de Bubble Foot, toujours aussi amusant à regarder. Puis nous nous sommes installés pour voir Vaiana sur écran géant et nous avons vu la référence à Hei Hei le poulet d’une manière différente, car comme nous l’avons déjà dit, les poulets pullulent sur les iles, vous aurez le droit si vous venez visiter à des chants de coqs à toute heure de la nuit.

Malheureusement pour nous, la soirée s’est vite achevée, Antonin s’étant endormi avant le début du film. On sait qu’il y a eu un très beau feu d’artifice sur la mer mais nous étions déjà en train de dormir … Jet lag , quand tu nous tiens.

5
5
Publié le 17 juillet 2018

Antonin : On se réveille à 4h pour soutenir la demi-finale des bleus en famille. Après, c’est le départ pour l’aéroport. Nous partons à Rangiroa, le plus grand Atoll des Tuamutu… . On est monté dans un ATR-72, un tout petit avion avec hélice. Ca change des avions pour venir de Paris jusqu’à Tahiti. Après une heure de vol et une escale à Tikehau, nous arrivons sur l’ile. Taianui, notre hôte, nous emmène regarder la passe des dauphins. Et c’est exceptionnel, nous voyons au moins une dizaine de dauphin qui sautent hors de l’eau autour d’un bateau. Le spectacle est magnifique. Nous arrivons ensuite à notre gite. On est à 50m de la mer et du lagon. On s’est baigné 2 fois dans une eau turquoise à 30 degrés. Le rêve. Et on a vu quelques poissons.

A 50 mètres des bungalows, la plage 

Mathilde : Assez amusant de voir le soleil à la télé alors que vous nous c’est encore la nuit profonde. Après le suspens du match, c’est l’heure de prendre tous les bagages. Nous voyageons avec la carte famille qui est vraiment avantageuse. Après 45 min de vol, nous arrivons au dessus de l’atoll de Tikehau. Le spectacle est magnifique. L’avion se pose et nous restons dedans, notre destination finale étant Rangiroa; où nous resterons quelques jours.


Quelques minutes après avoir atterrit à Rangiroa, nous sommes pris en charge et montant dans un mini-bus qui emprunte la seule route de l’ile. Nous arrivons au taxi-boat d’Avoturu, qui nous emmène en face à Tiputa. Taianui, notre hôte nous attends. Lui et sa femme Véronika proposent deux petits bungalow avec une cuisine partagée très bien équipée sur Airbnb, simple et très agréable, avec notamment des machines à laver. Il nous fait découvrir la passe, c’est à dire, l’endroit où l’océan et le lagon se rejoigne. Tous les 6 heures, le très fort courant change de sens. On aperçoit au bout de quelques minutes, un aileron de dauphin. Puis quelques minutes après, 4 dauphins sautent hors de l’eau. Et puis cela ne s’arrête pas. Ils jouent avec les vagues, au devant d’un bateau. Le spectacle est splendide.


Bon on ne voit pas grand chose mais en vrai, ca rendait bien 😀

Après quelques minutes, nous remontons dans le pick-up. Après un arrêt pour faire des courses (les prix sont très élevés mais vu notre isolement, rien de très anormal), nous partons faire un balade en famille le long du lagon. A 50m des bungalow, c’est un lagon bleu turquoise de carte postale qui nous accueille. Nous marchons à coté des cocotiers, près du bord du lagon pendant plusieurs kilomètres, jusqu’à trouver un énorme spot. Le sable n’est pas très présent, la plage est constituée essentiellement de débris de coraux et coquillage. Nous y restons tous les 3 puis y revenons quelques heures après avec l’ensemble de la famille. Les enfants ont pieds sur plusieurs mètres et il y a quelques vagues, parfait pour occuper les enfants. L’eau est bien chaude, le soleil nous réchauffe. Un vrai plaisir.

Petite balade à Tiputa; avec en guest star le bernard l'hermite ... Y en a des tonnes et ca occupe bien les enfants 😀

Nous sommes chargés de compléter les courses après la baignade, nous avions oublié le lait et l’eau. Nous enfourchons les vélos du bungalow et retournons dans le village pour faire nos courses, à la tombée de la nuit. Le vent s’est levé et la mer est assez agitée, on accélère pour éviter de devoir pédaler dans le noir total.

Lien vers l'airbnb de Taianui et Veronika à Tiputa : https://www.airbnb.fr/manage-your-space/1062163/pricing

Le matin se lève sur l'océan et visite de Tiputa 
6
6
Publié le 17 juillet 2018

Jules : Ce matin, on a pris le bateau pendant une heure. Direction, l’ile aux récifs. Il y avait plein de sensations, c’était vraiment cool. Le bateau sautait sur les vagues et nous recevions parfois une douche marine.

Puis arrivés sur l’ile, on a fait du snorkelling avec maman. On a vu du corail rose et plein de poissons. Comme à chaque fois que l’on fait du snorkelling ici, c'était magnifique. Après on est retourné sur la plage. Le barbecue est prêt ! On a commencé par quelque chose que je trouve meilleur que les bonbons : le pain coco de Léon. Ensuite, on a mangé du poisson cru, du poisson cuit, du poulet au bbq et du riz et pour finir; un gâteau coco-banane. J’ai tout dévoré. Miam.

Antonin : Après une heure de bateau, nous arrivons à proximité de la plage. L’eau est bleue turquoise et tellement transparente ! On se baigne pour découvrir un lagon avec des bancs de poissons. Ensuite on a traversé en direction des récifs. Les récifs sont posés à même la plage, des énormes pierres, taillées par la mer jusqu’à 2 mètres de haut. C’est un paysage un peu bizarre. Ensuite, on nous a montré un jacuzzi naturel ! J’étais le premier à pouvoir m’y prélasser, vite rejoint par les autres.

On a traversé ensuite entre les 2 iles à pieds, les sacs sur la tête pour ne pas les mouiller. Et là, on a vu plein de petits requins. On a marché à coté d’eux puis nous avons atteint le lieu de barbecue. Nous avons vraiment hyper bien mangé ! Puis nous avons joué avec les requins. La journée touchant à sa fin, nous sommes rentrés en bateau sur Tiputa. La mer était très agité. On bougeait dans tous les sens, c’était trop rigolo !

Des requins, un poisson perroquet magnifique avec toutes ses couleurs et la start du BBQ, le crabe coco

Maman : Quelle journée ! Après une heure pour traverser le lagon, nous arrivons enfin à destination, l’ile aux récifs. C’est un décor de carte postale. Le sable, les palmiers; l’eau turquoise. On est loin de tout. Le premier snorkelling est hallucinant. Même les enfants avec leur seau de plongée en prenne plein les yeux. De toutes les couleurs, les poissons nagent autour de nous. Jules et Antonin avec leur masque EasyBreathe ne sortent plus la tête de l’eau. On nage encore et encore.

C'est tellement beau. Le turquoise de l'eau change par endroit. 

Au bout d’une heure; on sort de l’eau. Nos guides nous ont ouvert une noix de coco, bien fraiche, miam. Ensuite, départ pour les récifs que nous voyons au loin. Le paysage est un peu lunaire, avec ces blocs de pierres posés au milieu de nulle part. Nous montons dessus.

Le ciel commence à se couvrir. Nous restons un petit peu sur place, et nous découvrons les alentours.

Image de @LonelyPlanet 

Puis nous traversons à pied entre les deux iles. Je stresse pour pour mon appareil photo mais il ne finit pas dans l’eau. A l’arrivée, nous tombons sur le petit groupe de requin à pointe noire au pied du cabanon où nous guides ont fait à manger pendant l’excursion. Poulet et poissons grillés; bec de canne cru au lait de coco, riz aux épices. Nous nous régalons. Jules découvre sa nouvelle passion : le pain coco, cuit au barbecue. Je tenterai de le refaire en métropole. En dessert, un gateau banane coco nous permet de finir cet excellent repas. Nous restons ensuite ici toute l’après midi, avec une quinzaine de petits requins pointe noire avec qui nagent dans une eau de 30 centimètres de profondeur, sous les palmiers. Une guest star, le crabe des cocotiers, le plus grand crabe du monde, a été attrapé par un des guides et ramener sous l'abri : il est énorme et magnifique avec ses couleurs bleues et orange. On finit par regarder nos guides tresser les chapeaux.

Mmm le bon repas suivi du tressage des chapeaux 😀


Puis c’est l’heure de repartir. Le lagon est très agité et nous passons une heure à être secoué dans tous les sens. Le temps parait bien long … Nous allons ensuite voir si les dauphins veulent se montrer. Nous voyons quelques ailerons puis retournons dans le lagon, l’océan étant vraiment très très agité. L’autre bateau aura plus de chance que nous et les verra sauter autour du bateau. Nous nous retrouvons tous à l’Aquarium, où nous pouvons regarder la centaine de poissons évoluer autour de nous. Comme nos guides leur donnent à manger, il y a vraiment énormément de poisson, ca en est même un peu flippant. Puis nous avons le droit à des chants locaux avec le coucher du soleil avant de retourner chez nous. Une super journée, jusqu'ici mon meilleur snorkelling entre celui du lagon avant le récif et l'aquarium de Tiputa ! Je comprends pourquoi l'excursion est #1 sur tripadvisor sur les activités à faire sur l'île. Je recommande à 200%.

Le portrait de Léon 

Tarif : 9000 fp pour les adultes, demi tarif pour les enfants.

Lien Trip Advisor

7
7
Publié le 31 juillet 2018
Superbe, non ? 

Antonin : Aujourd’hui, le jour du baptème de plongée. On a pris le taxi boat pour aller vers Avatoru où il y a notre club de plongée. Tatie et Tonton sont partis plongés d’abord car il ont leur niveau 1, ils peuvent donc plonger beaucoup plus bas que nous. Pendant qu’ils plongeaient, on a été à la cité des dauphins et on a pu voir les dauphins qui sautaient au dessus des vagues. C’était magnifique. Puis c’est notre tour. On s’habille : palme, masque, combinaison … Nous allons nous faire briefer sur le bateau. Nous apprennons les gestes utiles pour communiquer sous l’eau. Ensuite, on effectue une bascule arrière comme les pros pour se mettre à l’eau. La première fois, quand on commence à descendre, je m’emmêle à la monitrice et je perds mon détendeur qui me permet de respirer sous l’eau. Panique. Je remonte à la surface. Je respire à nouveau; je récupère mon détendeur et on est reparti sous l’eau. Nous descendons à 3 mètres. On voit des petits vers sur les coraux, qui retournent dans leurs trous quand on arrive. Ils s’appellent les sapins de Noel et ils sortent en spiral. On a aussi vu deux énormes poissons flutes ainsi que plein de poissons de toutes les couleurs. C’est impressionnant.

Photos prises lors de la plongée de Clément de la passe de Tiputa 

Mathilde : Notre baptème de plongée aura donc lieu dans un cadre idyllique. Après le briefing nous nous mettons à l’eau. J’ai du mal à me détendre, je me sens oppressée. Puis petit à petit je me calme et descends doucement sur le site de l’Aquarium de Tiputa. Nous y avons déjà été la veille en snorkelling donc nous savons qu’il n’y a pas beaucoup de fonds, 3-4 mètres au maximum. Parfait pour débuter. J'ai un peu de mal au début, mes oreilles me font mal ... alors je prends mon temps. On arrive en bas et commençons notre exploration. Notre monitrice Daphnée nous tient par la main pour nous guider.


J’abandonne la gopro qui me gêne plus qu’autre chose, nous n’aurons donc pas beaucoup de videos de notre première plongée. J’ai beaucoup du mal à me stabiliser sous l’eau; je suis déséquilibré par la bouteille. Mais c’est assez sympa quand même. Nous sommes seuls avec la monitrice; c’est un luxe bien apprécié. Nous restons au final une bonne vingtaine de minutes sous l’eau et petit à petit, nous gérons de mieux en mieux. Puis c’est l’heure de remonter. Nous allons à un des restaurants sur le ‘port’ où nous mangeons convenablement. Puis Julie et Clément repartent plonger pendant que j’amène les 4 garçons se reposer aux bungalow. Ils auront la chance de nager par deux fois avec les dauphins. Ceux ci venant même se coller à eux pour chercher des câlins. C’est fou de voir les vidéos.



Plongée avec http://www.rangiroaplongee.pf/ - Je vous les conseille fortement, petit club très agréable.

Lien Tripadvisor

8
8
Publié le 1er août 2018
Carte postale  

Antonin : J’ai adoré la plongée avec les requins. Ca me faisait quand ,même un peu peur. Au final, les requins ne nous attaquent pas comme dans les films.

Jules : Je n'ai pas nagé avec les requins pointe noire, j'avais trop peur, surtout car je n'aime pas ne pas avoir pied ... et on était très très loin du rivage. J'ai regardé Antonin et Maman le faire. J'ai beaucoup aimé le barbecue de Manu. Après on a fait une ballade et après on est arrivé à un endroit où sur des centaines de mètres; on avait de l'eau au genou. Je me suis bien amusé.

Mathilde : Aujourd’hui, départ pour le lagon bleu avec Manu. Nous embarquons tous dans sur un petit bateau et c’est parti pour une nouvelle journée de découverte, entre nous. Après une heure de bateau sur une mer d’huile, nous arrivons sur l'ile aux oiseaux puis sur le lagon bleu.

L'ile aux oiseaux. Nous y verrons une raie léopard. 

Il y a déjà plusieurs bateaux sur l’ile. Un peu moins désert que ce que l’on aurait pu penser. Mais à proximité, un banc d’une dizaine de requins pointe noire adulte. Hop, c’est parti pour le snorkelling au milieu de requins. C’est tellement magique de les voir évoluer sous l'eau. Les requins sont tout autour de nous puis nous abandonnent pour aller voir un autre bateau … Les enfants sont dans l’eau, encore un peu apeuré. Ma soeur s’éloigne un peu plus du bateau pour aller sur de plus hautes profondeurs. Et elle croise 3 gros requins citrons que nous ne croiserons pas.

On s'est jeté du bateau ici avec Antonin et les autres pour nager avec les (nombreux) requins.
Encore plus impressionnant en vidéo 😀

Finalement, Manu nous indique que nous n’iront pas avec tous les autres, mais sur un motu juste derrière. Tant mieux. Il manoeuvre le bateau entre les récifs puis le pose au milieu du lagon. Nous continuerons à pied.

La traversé pour atteindre le point du pique-nique. Le bleu est changeant. 

Pendant que Manu prépare le barbecue avec le traditionnel pain coco, nous en profitons pour faire du snorkelling. L’eau est transparente, il y a beaucoup moins de poissons que lors de notre plongée à l’ile aux récifs, mais il y a quand meme de quoi se satisfaire. Et il faut dire que le cadre est idyllique.

Arrive l’heure du barbecue, que nous engloutissons avec plaisir. Poissons chirurgiens, poulets, riz et pain coco font le bonheur de tous.

BBQ <3 

Nous faisons ensuite le tour des motu (les photos en tête de l'article) et découvrons un lagon de 40 cm de profondeur sur plusieurs centaines de mètres sur lequel s’amuse en toute sécurité les plus petits. Nous atteignons un petit ilot de sable rose. Nous jouons ensuite tranquillement puis viens le temps du retour.

La mer est toujours calme, et nous arrivons sur la dernière étape, la plongée à l’aquarium. Jules ayant trop froid, je ne plonge en snorkelling qu’avec Antonin. Les fonds sont magnifiques, même au bout de la troisième fois. Je montre à Antonin un Idole Maure de quasiment 25 cm quand tout à coup; il hurle ‘y a une anguille énorme qui arrive’. Effectivement, je vous surgir une énoooorme murène, de peut-être deux mètres de long qui nage sur le récif; heureusement pas dans notre direction. Un peu paniqué, on se rapproche du bateau à la nage. Les autres en profiteront pour se moquer :D J’essaie de calmer Antonin mais celui ci ne veut plus retourner dans l’eau. Fin de la plongée :)

On ne voit pas les moustiques sur les photos mais ils étaient vraiment nombreux ... 
9

Pour notre dernière matinée, nous enfourchons nos vélos pour faire un tour de l’ile, en passant devant l'ancien phare. Nous retournons à la passe où nous avons le plaisir de voir un requin pointe noire juste sous nos yeux. Nous le regardons de longues minutes, quand soudain; nous apercevons les ailerons des dauphins dans la passe. Néanmoins; ils ne feront pas le show comme ils l’ont fait la première fois. Il est ensuite temps de manger en vitesse puis de reprendre l’avion pour 15 minutes (distance : 15 kilomètres), de Rangiroa à Tikehau. Comme à chaque départ, on nous offre des colliers de coquillages. On aura aussi le droit à des colliers de fleurs de la part d'un habitant de Tiputa. Tikehau (comme Rangiroa) fait parti de l'archipel des Tuamotu et est à 340 km de Tahiti (45 min en avion). C'est bien plus petit que Rangiroa : l’aéroport est minuscule et l'atoll également : seulement 529 habitants .... Mais quand même 29km sur 17km ...

Jules avec ses colliers et le phare de Tiputa 

Nous sortons de l'aéroport, accueillit par une pluie tropicale. Le pick-up de notre pension, Aito Motel Colette, nous attends déjà et c’est parti pour une nouvelle découverte. Nous logerons dans 2 bungalows, un par famille, sur pilotis et qui donnent sur une plage avec de l’eau turquoise. Les bungalow sont très simples, un lit king size avec un lit simple; un ventilateur et un frigidaire et une petite salle d’eau avec douche; lavabo et toilette. Notre bungalow ne possède pas de porte entre l’espace lit et la salle d’eau; ma soeur elle en a une.

Levée de soleil sur la pension 

Le terrain est plein de cocotier avec des noix qui tombent plutôt régulièrement, petite source d’attention avec les plus petits qui ne comprennent pas bien les interdictions et les chemins ‘sécurisés’. On aimerait éviter l'accident bête...

Pour le premier jour; on s’occupe d’aller au club de plongée où nous réservons une plongée pour Julie et Clément et un baptême pour Antonin et moi. Le lendemain, la journée commence calmement. Je garde seule les 4 garcons; on invente quelques jeux avec les noix de coco qui occupent beaucoup les garçons.

Bancs de poissons divers, tortue, tétraodon,  balistes, poissons cochers ... 

Julie et Clément en profitent pour plonger. Et encore une fois, ils ne seront pas décus ... Une tortue et surtout ... 3 gros requins à pointe blanche des récifs, en pleine partie de chasse, entre les plongeurs ... Léger stress 😀 Il y a une vidéo mais je ne l'ai pas, je l'uploaderai dès que je l'aurai récupéré. En attendant, une vidéo de la tortue 😀


Puis l’après midi, après le retour des parents; nous allons découvrir le petit lagon devant chez nous. Malheureusement; il y a trop de sable; et la visibilité n'est pas bonne. Nous apercevons quand même quelques beaux poissons.

Vers 16h, nous décidons d’aller explorer le coté océan de l’ile et nous rafraichir dans le lagon 'océanique'. Quelques petits pointes noirs nous y accompagnent. Nous sommes encore protégés par la barrière de récif mais nous apercevons des vagues de plusieurs mètres qui déferlent sur la barrière. Ca ne donne pas envie d’y aller mais le spectacle est impressionnant. On s’entraîne tranquillement à faire des ricochets jusqu’au coucher de soleil.Il est alors de temps de retourner au camp car le soleil comme toujours se couche très vite sur les iles.

C'est le seul endroit où nous prendrons une demi-pension. C'est agréable de ne rien avoir à faire et Colette est une bonne cuisinière. A chaque repas du poisson cru, mais aussi du poisson cuit, des crevettes, des pâtes ... Et pour les desserts, un jour cela sera des crêpes, le lendemain des fruits, puis un gâteau banane-coco ... Colette et son mari Henere chantent des chants typiques pendant le repas. En revanche pas de Kayak disponible, et ca c'est bien dommage. Au regard des avis sur Tripadvisor, ca fait longtemps qu'il n'y en a plus 😦


TripAdvisor chez Colette - 185 euros la nuit en demi-pension.

10
10
Publié le 1er janvier 2019

Matinée calme aujourd’hui. On se lève avant le soleil avec Antonin, on a encore un peu de mal avec les 12 heures de décalage horaire. On en profite pour se poser sur la plage, en attendant le réveil des autres.

Julie et Clément partent plonger aujourd'hui alors je garde les 4 garcons; on invente quelques jeux avec les noix de coco qui les occupent beaucoup. Puis l’après midi, après le retour des parents; nous allons découvrir le petit lagon devant chez nous. Malheureusement; il y a trop de sable; et la visibilité est assez trouble. Nous apercevons quand même quelques beaux poissons. C’est aussi le jour où on découvre qu’avec l’eau salé et le masque easybreathe, Jules arrive à nager sans aide.


Vers 16h, nous décidons d’aller explorer le coté océan de l’ile. Quelques petits pointes noirs nous y accompagnent. Nous sommes encore protégés par la barrière de récif mais nous apercevons des vagues de plusieurs mètres qui se déferlent sur la barrière. Ça ne donne pas envie d’y aller mais le spectacle est impressionnant. On s’entraîne tranquillement à faire des ricochets jusqu’au coucher de soleil.


Il est alors de temps de retourner au camp car le soleil comme toujours se couche très vite sur les îles.


11
11
Publié le 1er janvier 2019

Antonin : Aujourd'hui on part en plongée avec Maman. Je suis un peu stressé car la dernière fois j'ai perdu sous l'eau mon détendeur (le tube qui me permet de respirer sous l'eau). J'ai peur que ca se reproduise. On commence par faire du snorkelling. C'est magnifique. Puis c'est notre tour. On se met à l'eau tranquillement; c'est à dire qu'on saute et que nos moniteurs nous habillent dans l'eau. Nous avons chacun un moniteur. Maman part d'abord et moi j'ai un peu froid alors je retourne sur le bateau. Je me remets à l'eau 30 minutes après et Jaime, mon moniteur, m'accompagne dans les profondeurs. Je croiserai plein de poissons, un tétraodon, un gros barracuda, une étoile de mer, des balistes ... Je me régale comme on peut le voir dans la vidéo de mon baptème. Jaime est vraiment au petit soin avec moi et je suis vraiment en confiance.

Mathilde : Aujourd’hui, 2ème baptème de plongée. Les plongées sont moins pratiques à Tikehau car la passe est à 30 minutes de bateau. Ainsi pour rentabiliser l’essence, 2 plongées niveau 1 sont organisées d’affilées et des baptêmes en parallèle. Pendant que les premiers plongent, nous en profitons pour faire du snorkelling. La visibilité est juste hallucinante. Nous voyons énormément de poissons; dans une eau cristalline. Comparativement à l’aquarium de Tiputa, les poissons sont beaucoup plus éparpillés mais tout aussi splendides. On évolue pas loin du bateau sur un espèce de plateau. Meme sans plonger au fond; le spectacle est magnifique. Puis vient notre tour. Au moment de sauter; nous voyons des ailerons de dauphins à 200 mètres environ. Peut être aurons nous la chance de les croiser sous l’eau. Nous avons la chance d’avoir tous les 2 un moniteur et de pouvoir plonger ensemble. Je commence à descendre et je vois Antonin qui ne descends pas. Après quelques instants; je le vois remonter sur le bateau. Dommage. Je suis beaucoup plus à l’aise que la première fois. J’évolue seule le long des coraux et encore une fois, le spectacle est magique. Je vois un aileron au loin que je connais bien. Je croiserai deux requins pointe noire adulte sous l’eau, un barracuda, un thon et des chirurgiens et des balistes en pagaille. Notamment des noirs avec un trait orange dont je n’ai pas retrouvé le nom mais qui étaient splendides. Nous allons explorer quelques failles, où certains poissons se cachent. La plongée est magique. J’aurai aimé qu’Antonin soit avec moi. Je sens la houle qui des fois m’emporte. Je vois que nous nageons le long d’un endroit plus profond mais nous restons là, baptême oblige. Au final, pas de tortue, pas plus de requins citrons et marteau, ni de dauphin mais je serai la seule à voir les requins ce jour là. J’ai décidé de ne pas prendre la gopro pour ne pas me compliquer la tache et pouvoir vivre ma plongée à 200% sans avoir autre chose à gérer. Je la reprendrai peut être la prochaine fois.

Après être remontée sur le bateau, je discute avec Antonin qui est en plein discussion avec une autre passagère. Finalement, il retentirai l’expérience avec Jaime un peu plus tard et tout se passera bien.


Ce midi, nous allons déjeuner avec toute la troupe au Pearl Beach Resort, un hôtel de luxe de Rangiroa. Pour y aller, nous devons réserver une table (suspens jusqu'au dernier moment) puis prendre une navette pour y aller.

Le lieu est vraiment magnifique, très isolé, avec ses bungalows sur pilotis et les autres sur plage. On est un peu surpris par la carte où il y a surtout des pâtes et des pizzas avec un peu de pêche du jour quand même mais on s'attendait à autre chose vu la qualité du lieu. Après, il y a apparement une autre carte le soir, ceci explique peut-être cela.

Après le repas, on se pose sur la plage et on en profite pour snorkeller. Le lieu est vraiment superbe. Au pied des bungalows, des balistes, des poissons flutes, des chirurgiens, des mulets ... Et le motu inhabité en face est facilement accessible et on se retrouve très facilement 'seul au monde'. Enfin seul, le motu est couvert de bernard l'hermite, on en a rarement vu autant. Ca plait beaucoup aux enfants 😀

Il n'y a pas beaucoup de navettes pour rentrer à Tiputa donc il vaut mieux prévoir un peu à l'avance 😀

Lien TripAdvisor du Pearl Beach Resort

Tikehau

Pearl Beach Resort

Tikehau Plongée (que je recommande vraiment, petit club hyper quali)

12
12
Publié le 3 janvier 2019

Antonin : C'est le jour où nous allons essayer de voir les raies manta avec notre super guide Serge. Je suis impatient. On monte sur le bateau et on se met en route vers l'ancienne ferme perlière, le lieu où les voir. On se met à l'eau assez loin du site pour ne pas les déranger, il faudra nager un peu. Je pars d'abord avec Maman, Jules ne veut pas venir avec nous. Au bout de quelques minutes, j'en aperçois une au loin que je montre à Maman. Elle est GIGANTESQUE ! On la regarde s'éloigner et là, sous nous, une énorme tache noire passe sous nos pieds. J'ai peur. Puis je me souviens que je suis venu pour les voir alors j'en profite à 200%. Elles font des ronds sur les rochers. Serge me dira que c'est deux mâles de 2m40 et 2m45. Pas mal quand même !

Je n'ai pas récupéré notre vidéo mais celle ci vous donnera une bonne idée de la beauté des raies

On remonte sur le bateau en direction du bureau de Serge, un île paradisiaque au milieu de nulle part. Il nous montre un nid de tortue tout frais ainsi que comment vider un poisson. C'est un peu dégueu, il fait un trou dans le poisson et il va chercher les boyaux avec ses mains ... Burk. Après le barbec', il nous amuse en faisant un jeu de poisson volant. J'en attrapes 5 dans mon tee-shirt, il me promet des desserts gratuits ... à la pension 😀

Ensuite, on part rencontrer son copain Jojo le Merou un peu plus loin. Sous l'eau, on retrouve notre copine favorite, une murène tachetée d'un bon mètre. Elle est dans son trou.

Jules : Avec les raies mantas, au début, j'avais peur parce que je n'avais pas pied du tout. Mais je me suis quand même mis à l'eau avec Clément. Au tout début, ca allait bien. J'avais de plus en plus peur car c'était de plus en plus profond. J'aperçois ensuite une raie au loin. Elle est petite car lointaine. C'est très joli de la voir nager sous l'eau. J'ai trop peur des raies et je me rends compte que Clément n'a pas pied. Je retourne sur le bateau, en sécurité.

Le barbecue était moins bon que Manu et Léon mais bon quand même. Serge est la plus gentille personne avec qui nous avons fait une excursion. J'ai adoré aller voir Jojo le merou (et j'ai vu plein d'autres poissons aussi). Malheureusement, je n'ai pas vu la murène alors que cela me passionne. Serge m'a découvrir son lave vaisselle de haute technologie : il suffit de mettre la poele dans l'eau et les poissons se chargent de la nettoyer. On a joué à rattraper des mulets sauteurs, c'était très rigolo, de voir les mulets sortir hors du seau et sauter vers nous. On a aussi joué avec un autre super jeu, painpain. Les règles du jeu : il y a deux niveaux. Le premier, c'est le niveau normal, on doit mettre sa main à la surface de l'eau avec un bout de pain et les poissons viennent manger le pain. Deuxième niveau, le niveau expert. On mets le pain dans la bouche sans le manger et on mets la tete dans l'eau. Les poissons viennent le manger. Je n'ai fait que le niveau normal. Et c'était très rigolo.

Mathilde : Aujourd’hui, nous partons en excursion avec Serge, du Tikehau Village. Départ à 8h30, direction l’ancienne ferme perlière avec les raies mantas qui gravitent autour. Ma soeur les avait vu là juste avant sa plongée et nous, le lendemain n’avons rien vu. Suspens :) On se met à l’eau un peu avant le spot puis nous suivons Serge dans l’eau. Au loin, on en aperçoit une. C’est magique. On la regarde s’éloigner quand une autre passe juste sous nos pieds. Elle est énorme, un peu moins de 3 mètres d’envergure, c’est déjà pas mal. On reste collé à nos masques pour les voir évoluer toutes les deux. Il est 9h30 et la journée commence vraiment bien. Seul le plus petit ds garçons reste sur le bateau, les 3 autres iront l’un après l’autre voir les raies. On est enchantés.

Puis on remonte sur le bateau, direction le bureau de Serge. On y découvre un joli motu, avec une tonne de mulets dans le lagon qui nous accueille et quelques balistes olives. On fera un peu de snorkelling, quelques poissons sympas. Serge nous donne énormément d’info, que ce soit sur les raies; les requins. Même sur l’arrivée du corned beef en polynésie, on apprends que le tahitien pour vache veut dire ‘cochon avec des cornes’. De même pour les chevaux présents dans les marquises; qui veulent dire ‘cochon qui va très vite’. Vraiment très sympa. Et c’est aussi un super animateur pour les enfants : il les fait jouer à donner du pain aux poissons avec leurs mains puis avec leurs bouches; leur fait un lancer de poisson avec son seau, montre le meilleur lave vaisselle de la terre, le lagon cash où sous les yeux ébahis des enfants; les mulets nettoient la casserole sale … Vraiment très cool; les enfants en redemandent.

Un groupe de requin pointe noire se prélasse sur la petite plage derrière. Nous leur donnons nos carcasses de poissons et les regardons tout engloutir. Ce n’est pas le moment d’y mettre un pied. Puis nous allons sur un autre spot où il y a quelques mérous; vraiment sympa. Pas mal de poissons; une murène et les mérous étoilés. On y reste toute l’après midi; les enfants nagent beaucoup et profitent des poissons ; après une semaine de vacances en polynésie, Jules a appris à nager et maitrise complètement les masques. Vraiment plus pratique pour moi.

Il est ensuite l'heure de revenir à la pension, après une journée vraiment au top !

13
13
Publié le 5 janvier 2019

Aujourd'hui, c'est notre dernier jour à Tikehau. Quoi de mieux qu'un petit tour de l'île avant de partir? On nous a parlé d'un petit coin bien sympa alors nous nous mettons en chemin. Il fait vraiment chaud et il n'y a peu que peu d'ombre. On cuit et les enfants sont pas loin de se révolter :D Comme partout, les chiens errants sont très présents mais l'île est vraiment très agréable. Nous trouvons tout au bout de l'île notre petit coin de paradis, avec vu sur un motu avec bien sur son requin pointe noire dans le lagon.

Nous nous mettons ensuite en route pour trouver quelque chose à manger ... Le snack que l'on nous avait conseillé est fermé le dimanche, la première épicerie aussi. Heureusement la deuxième est encore ouverte ... mais n'aura de l'eau que dans 3 jours, par chance, il nous reste encore une bouteille. Bien prévoir quand on se rend dans les îles éloignées ... Résultat, pour le pique nique, ca sera assez léger, chips, biscuits sao & kiri, jus de fruits et compote. Et oui, pas de fruits, pas de légumes dans les îles, en dehors du jour de livraison.

On atterrit à Tahiti sous une pluie battante, les iles nous manquent déjà :D