Carnet de voyage

La traversée du Canada

30 étapes
29 commentaires
19 abonnés
Dernière étape postée il y a 883 jours
Au départ de Vancouver, je compte m'arrêter au gré des rencontres, avancer au rythme des envies pour arriver jusqu'à la côte Atlantique. Ça c'est l'idée, dans la pratique on verra jusqu'où j'arrive !
Avril 2018
100 semaines
Partager ce carnet de voyage
KM
1111
KM
1111
Publié le 1er février 2020

Je ne peux aller au delà de 9999km sur ce blog alors il va falloir se contenter de chiffres balises maintenant.

La suite du voyage se passe à Québec et à Montréal, les deux villes principales du Québec mais ô combien différentes.

Québec d'abord, dont la vieille ville est à tomber, les gens charmants et les musées excellents. Ville de quelques centaines de milliers d'habitants, elle est facilement abordable à pieds et on a pris beaucoup de plaisir à s'y balader.

La belle Québec 

Ensuite, Montréal. Et là, on change du tout au tout. Surnommée la "ville aux cônes oranges" par ses habitants, le nombre affolant de travaux la rende difficile à apprécier pleinement. C'est aussi une très grande ville qui bouillonne de vie et quand on décide d'explorer son réseau souterrain composé de dédales et de magasins on finit par avoir le tournis ! Rien de mieux alors que d'aller se promener au calme au Parc du Mont Royal. Pendant ces trois semaines au Québec, nous avons mangé et testé beaucoup de poutines, et les gagnantes sont : la poutine au homard sur les îles de la Madeleine et la dernière poutine mangée à Montréal qui, avant même de commencer à la manger tu as l'impression d'être calée rien qu'à la regarder...

Montréal 

C'est à Montréal que les retrouvailles se sont finies 😔 mais mon aventure a continué du côté de l'Ontario. Suite au prochain épisode !

KM
9999
KM
9999

Pour la suite de cette découverte, elle s'est déroulée en voiture et même si sur la carte ça ressemble à une petite boucle, on en a fait des kilomètres ! Au départ de Montréal, nous sommes partis direction Trois-Rivières. Juste un petit stop à Joliette pour la visite d'un musée d'art qui, à part une jolie photo, ne nous a pas laissé une grosse impression. Nous en avons visité un bien meilleur sur toute l'activité du papier de Trois-Rivières dans lequel nous avons passé des heures à découvrir les conditions de travail dans les papeteries, pieds nus dans de l'eau en permanence, et la quantité de transformations nécessaires avant d'avoir notre beau papier blanc. Trois-Rivières, c'est aussi son impressionnante salle de concert en plein air, bijou de technologie au bord du fleuve.

Trois-Rivières 

Et Ô chance, nous avons pu aller au festival Bière et Poutine ! Les odeurs de frites et de bières servent de repas à elles seules !

Pour la suite du voyage, direction le Lac Saint Jean, où nous avons dormi deux nuits dans un ermitage. C'est un lieu magnifique au milieu de la nature, une occasion de profiter des couleurs changeantes de l'automne.

L'immense Lac Saint Jean 
Ermitage Saint Antoine, à Lac-Bouchette

Autour du Lac Saint-Jean, petite journée au Parc animalier de Saint-Felicien (nous n'arrivions pas à voir d'orignaux ou d'ours alors nous sommes allés à eux)

Parc animalier de Saint Felicien 

Autre stop à Alma et son musée sur l'activité hydroélectrique de la région et qui avait une expo temporaire hallucinante sur les "villes de compagnies", ces villes sorties de nulle part construites entièrement par des compagnies pour loger les employés de leur usine, avec toutes les infrastrutures nécessaires (écoles, églises et tout le tralala).

Parc du musée d'Alma 

De nouveau sur la route après ces quelques jours autour du lac pour redescendre le long de la rivière Saguenay et s'arrêter à Saguenay- La Baie.

Petite balade à l'anse à Benjamin 
La rivière Saguenay 
KM
9500
KM
9500

À l'occasion de retrouvailles avec une partie de ma famille en septembre, j'ai finalement effectué cette traversée du Canada !

Petit vol de quelques heures au dessus des provinces du Saskatchewan, du Manitoba et de l'Ontario avant d'atterrir à Montréal, Québec.

Après des retrouvailles émouvantes, nous avons aussitôt embarqué sur un bateau pour une aventure de 7 jours sur le Saint Laurent jusqu'aux Iles de la Madeleine, dans l'océan Atlantique.

Croisière aux Iles de la Madeleine 

Après des mois du côté anglophone du Canada, j'ai pris plaisir à retrouver le français et découvrir le québécois. Leur façon familière de s'exprimer et leurs expressions venues d'un autre temps sont souvent drôle et touchantes. Une fois passée la confusion que le déjeuner est notre petit déjeuner, le dîner notre déjeuner et le souper notre dîner, tout s'est bien passé. Petite pensée pour "l'avant midi", bien plus logique que notre "matin" et je revois encore les regards outrés lorsqu'on a utilisé un de nos anglicismes courants comme un crumble par exemple qui devrait être une croustade.

Sur le chemin du retour nous avons fait une escale à Havre Saint Pierre avec une rencontre touchante avec le peuple Innu, qui cultive ses coutumes et savoirs malgré les changements et les bouleversements survenus au cours des siècles. On a terminé cette croisière en remontant un petit bout du Saguenay avec des paysages qui nous renvoient directement à l'image que l'on peut se faire du Canada : des paysages rudes mais magnifiques, des forêts à perte de vue coupées par des rivières où l'on s'attend presque à voir survenir au coin d'un détour une pirogue, comme sur les peintures décrivant la découverte de l'Amérique. Je ne peux m'empêcher d'imaginer la difficulté qu'on dût rencontrer les aventuriers avant d'apprivoiser ces territoires et ses dangers. Cela n'aurait pas pu être possible sans l'aide des peuples autochtones.

Le Saguenay 
KM
5300
KM
5300
Publié le 24 juin 2019

Drumheller, située à l'est de Calgary, est surnommée la ville des dinosaures parce qu'elle est dans un territoire extremement riche en fossiles, notamment de dinosaures. C'est aussi un coin avec des paysages très arides et très étranges. Très bon musée de paléontologie et plus grand dinosaure du monde en plein centre de la ville. Cela en fait une petite ville pleine de charme, qui a juste ce qu'il faut d'animation.

Drumheller 

Je continue mes petites balades découvertes avec Grassi Lakes et Troll Falls. Grassi Lakes, vers Canmore sont deux petits lacs aux variantes de verts et de bleus étonnants. Troll Falls, dans la région Kananaski, c'est un enchaînement de petites cascades avec parfois des roches qui ressemblent naturellement à des têtes de trolls.

Grassi Lakes 
Troll Falls 

Et je m'attaque désormais à des sommets des Rockies, qui sont bien ardus mais quelles récompenses une fois en haut !

On commence avec Prairie Mountain, 2189m.

Prairie Mountain, 2189m 

Une fois Prairie Mountain faite, je me suis dit : allez, on tente plus haut ! Le Mont Yamnuska a été le challenge suivant. Et il a été plus fort que moi ! La vue des falaises et des pentes rocailleuses ont eu raison de moi. Je me suis arrêtée à la première crête. Il paraît qu'en m'arrêtant là, ça m'a fait rater une portion avec des chaînes sur une corniche... Pas trop grave !

Mont Yamnuska, 2240m

Et la dernière ascension en date, c'est la partie Est du mont Rundle, qui m'a laissée des courbatures dignes de ce nom !

EEOR (East End Of Rundle) , 2530m. 

J'ai commencé un travail dans un club de golf en avril pour financer mes aventures et je prends beaucoup de plaisir à passer mes matinées en extérieur, que ce soit pour tondre, jardiner ou ratisser. Mis à part le temps qui me joue des siennes (pluie à gogo, orages, fumée, neige ! ), je suis comme un poisson dans l'eau.

Bientôt une experte en golf 
KM
5000
KM
5000
Publié le 5 mars 2019

Premier hiver au Canada et si les mois de décembre et janvier ont été cléments, j'en ai eu pour mon grade en février !

Mais avant de parler du froid, revenons un peu en arrière. Ça fait plusieurs mois que je n'ai rien écrit alors j'ai plein de choses à montrer et partager.

Tout d'abord, Calgary. À force de l'explorer, je l'aime de plus en plus cette ville. L'architecture du centre ville réserve toujours des surprises.

Musée de la musique, quelques photos du centre ville de Calgary et la nouvelle médiathèque centrale 

Il faut savoir que le Canada a été élu pays n°1 pour ce qui est de fêter Noël et je peux confirmer que c'est tout à fait impressionnant de voir la place que tient ce moment pour les canadiens. L'apparition des décorations commence dès novembre et c'est à qui aura sa maison la plus illuminée. Guirlandes, lumières, bonhommes de neige gonflables devant les maisons... on dirait qu'il y a une compétition de facture d'électricité! C'est un peu too much mais je dois avouer que ça rend l'hiver plus agréable.

Lumières au zoo de Calgary et ... Autres

Pendant le période des fêtes, j'ai travaillé au parc olympique de Calgary, où se sont déroulés les JO d'hiver de 1988 avec la participation de la Jamaïque au bobsleigh qui a donné le célèbre film Rasta Rocket. Pendant 3 semaines je me suis éclatée à pousser enfants et parents sur les pistes de luge et j'ai même pu faire une soirée de snowboard sur ce lieu prestigieux.

Calgary Olympic Park 

La neige en abondance et la proximité des montagnes ont donné l'occasion de faire de jolies randonnées, à pied ou en raquettes et à chaque fois je suis restée émerveillée par les paysages. À part au lac Louise, où on a terminé la balade dans un blizzard fou! Au canyon Johnston (près de Banff), la rando se termine sur d'énormes cascades gelées et c'est un lieu très réputé pour pratiquer l'escalade sur glace. Très impressionnant à voir! Marcher sur des lacs gelés, c'est fait.

Lake Louise, Shark Lake et Johnston Canyon 

Bon si je vous parle du Canada, il faut aussi que je vous parle de sport. Parce que la vie à Calgary se fait sur le rythme des matchs de hockey et de crosse canadienne. Les soirs de matchs, la tour s'illumine en rouge et tout le monde porte son maillot soit des Flames pour le hockey, soit des Roughnecks pour la crosse. Même moi je n'ose pas porter d'autres couleurs que le rouge ces jours là... surtout quand on sort voir les matchs dans un pub! J'ai eu l'occase d'aller voir un match de chaque au Saddledome et c'est du sacré spectacle! Surtout que cette année les Flames sont 2e du classement et bien partis pour aller en phase finale de la Stanley Cup alors tout Calgary est en ébullition. Encore plus après avoir gagné la Grey Cup cette autome (football américain). Je suis aussi allée voir une étape de la coupe du monde de patinage de vitesse et c'est très gracieux :) Du sport, en veux-tu ? En voilà !

Hockey, crosse canadienne et patin de vitesse !  

En février, j'ai réussi à faire partie d'une folle aventure: j'ai été bénévole sur la coupe du monde biathlon à Canmore ! Super événement mais j'ai bien cru que j'allais perdre mes orteils ! Une vague de froid s'est abattue sur l'Alberta cette semaine là (et n'est pas partie depuis) avec des températures entre -20 et -35. Une des épreuves à dû être annulée mais j'ai quand même pu m'en mettre plein les yeux avec de belles médailles françaises.

Il y a une grosse communauté chinoise au Canada et Susan, qui m'héberge, est d'origine vietnamienne alors j'ai droit à une immersion dans la culture asiatique de temps en temps.

Nouvel an chinois au centre culturel chinois

Et une dernière photo qui pour moi était l'image que j'avais de l'hiver canadien avant de partir... et c'est vrai! Ils font vraiment du hockey sur les lacs gelés ! Cliché canadien - vérifié.

Chestemere Lake 
KM
4389
KM
4389
Publié le 14 novembre 2018

Petite escapade à Jasper avant que la neige ne rende les routes trop dangereuses.

Bow Lake et Peyto Lake 
Icefields Parkway 
Athabasca Falls 
Jasper 
Pyramid Lake and Maligne Canyon 
Athabasca Glacier 
KM
3977
KM
3977
Publié le 28 octobre 2018

De retour à Calgary, je compte rester quelques mois pour explorer cette ville étonnante qui grandit à une vitesse impressionante. C'est agréable de se balader au milieu des grattes ciel puis de déboucher sur un parc immense au détour d'une rue.

Mention spéciale pour le Gamm vert version canadien !

Je commence très bientôt un nouveau travail pour donner des cours de français à domicile... Je vais retravailler avec des ados !

KM
3263
KM
3263
Publié le 27 octobre 2018

Je viens de passer deux semaines à côté de Grande Prairie, pour un nouveau volontariat dans une ferme. Je voulais passer un peu de temps loin de tout entourée d'animaux. Travail physique, grandes plaines et animaux en tous genres ont ponctué ces deux semaines.

Fermière du dimanche 

On a déplacé les animaux le temps d'un jour pour participer à un festival en ville. C'était super de passer la journée à nouveau entourée d'enfants !

KM
2560

Ben en fait je ne savais pas mais l'automne au Canada, c'est pas tout à fait le même que le notre. Il commence et finit avant la date officielle, les montagnes sont couvertes de neige et tu peux oublier les habits de mi saison. Je pense déjà bonnet, gants et grosse doudoune (que je n'ai pas encore)

Malgré le froid qui arrive ça ne m'empêche toujours pas de faire de nouvelles escapades dans les Rocheuses ! Au départ, ce devait être un road trip de 3 jours dans les glaciers du parc national de Banff et de Jasper mais j'ai du changer mes plans après une annulation de ma location de voiture au dernier moment... Et impossible de trouver qqch à moins de 150 dollars la journée.

Mais c'est pas grave, j'ai vite rebondi. Tout d'abord en testant plusieurs bars de Banff (on avait des choses à fêter). C'est comme ça que j'ai fini dans une soirée karaoké improbable à tenter le rodéo à dos de taureau...

Mais bon, passons ce moment plein de gloire et revenons à la découverte des paysages. Toujours sans plan précis, on nous recommande de réserver deux places dans un refuge qui viennent de se libérer. Après un moment d'hésitation on accepte. Et là, surprise, on apprend que c'est situé dans un endroit où l'accès est très limité, par souci de préservation de la faune et de la flore et que les places sont délivrées pour toute l'année en février par système de loterie. On réalise qu'on a eu une chance monstre et effectivement le lieu vaut le détour !

Lake Mc Arthur and Schaffer Lake 

Le 1er jour on a eu la chance d'avoir un temps de malade et on a fait cette rando dans des paysages enneigés à couper le souffle.

Lake O'Hara 

Le 2e jour ça a été une autre histoire : froid, neige et brouillard mais on y est allé quand même, direction le lac Oesa.

Des chèvres de montagne sur le chemin du lac Oesa.

Ce sont aussi mes derniers jours dans la vallée de Columbia et j'y ai passé de supers moments ! Je pars des souvenirs pleins la tête.

Ciao ciao Parson !  
KM
2500
KM
2500
Publié le 11 septembre 2018

La vie suit son cours à Parson. Les feux et la fumée sont enfin partis et on peut à nouveau profiter de la vallée.

Le mois de septembre a sonné l'arrivée des premières neiges sur les sommets voisins.

Première boule de neige 

Heureusement elle n'a pas tenu, c'est trop tôt pour que l'été finisse !

Les quelques jours de beau temps qui ont suivi m'ont permis de faire une rando sur deux jours dans les Bugaboos. Lieu réputé pour l'escalade, un refuge est posé au pied des falaises, à 2300m d'altitude.

3 heures d'ascension pour faire 5 km et 700m de dénivelé avec des paysages à couper le souffle :

Stop pour arriver au point de rdv, protection des pneus contre les rongeurs et c'est parti !  

La rando démarre par une portion plutot plate en forêt, puis on débouche sur une zone ouverte avec vue sur les Bugaboos

Le glacier Bugaboo 

Et là, la grimpette s'intensifie.

Et enfin, arrivée à Conrad Kain Hut, au pied du glacier.

Conrad Kain Hut 

Avant de redescendre le lendemain, on a fait un détour par Applebee Dome, 200 m plus haut et qui sert de campement aux grimpeurs.

Applebee Dome 
KM
2494
KM
2494
Publié le 15 août 2018

Après un mois de juillet bien rempli par la cuisine, les pompiers, les feux et le ménage, place au voyage à nouveau le temps de quelques jours.

Tout d'abord une escapade dans les montagnes avec une balade à Emerald Lake parsemée de grêle, une visite de Takakkaw Falls saupoudrée d'arc-en-ciel et soirée irelandaise à Banff.

Emerald Lake, avant et après l'orage 
Takakkaw Falls 

Ensuite j'ai traversé la frontière de la province de l'Alberta et passé quelques jours à Calgary, ville immense qui pousse à une vitesse folle.

Calgary 

Ces quelques jours concoctés par Susan ont été géniaux : restaurants à gogo, match de football americain, balade à Cresent Hill avec vue sur les gratte-ciel, déambulation au Sunfest et luge sur les pentes du parc olympique... Un week end de rêve!

Olympic Park, luge et show culinaire. Sans oublier la victoire écrasante de Calgary contre Vancouver! 

Ensuite, je suis rentrée dans la vallée de Columbia qui s'est remplie de fumée à cause des centaines de feux qui font rage en Colombie Britannique.

On ne voit plus les montagnes et le ciel prend des couleurs de fin du monde 

Mais on se fait des petits plaisirs comme des sorties à Loon Lake ou une session pédicure (une grande première!)

KM
2187
KM
2187
Publié le 24 juillet 2018

Les clichés sur le temps au Canada sont définitivement faux, ça fait deux semaines que l'on meurt de chaud avec des températures au dessus des 30 degrés ! Heureusement il y a plein d'endroits où se rafraîchir, comme la rivière Columbia dont l'eau vient de la fonte des neiges. Effet kiss cool garanti ! Il faut éviter d'aller dans les herbes à cause des sangsues mais bon...

THE Pond 

C'est philippe, le fils de nos patrons, qui nous emmène en vadrouille et il nous a même donné une leçon de seadoo (jet ski) il y a quelques jours, avec des amis rencontrés à l'auberge. J'ai trouvé ma nouvelle passion !

Du seadoo sur le lac Mitaine 

Mais qui dit chaleur dit orages... Et ici la foudre provoque des feux pratiquement à chaque orage. En ce moment il y en a plusieurs qui font rage dans la vallée, dont un sur la montagne juste en face du chalet.

Fire Alert! 

Des pompiers des villes voisines affluent en renfort et vont dans le seul hébergement qui peut tous les accueillir... Nous !

Fini les escapades, on doit nourrir 40 pompiers affamés et pleins de suie tous les soirs. Les feux sont impressionnants de vigueur et se propagent à toute vitesse. Avions et hélicoptères tournent sans arrêt.

Je deviens une cuisinière du tonnerre ! 

Mais il y a toujours des moments de détente, comme quand Dave the Jukebox vient jouer ou quand on se relaxe avec un bon verre de vin.

Sunday Barbecue
KM
2187
KM
2187

La France est en finale de la coupe du monde! Je profite de l'événement mais loin de l'effervescence que ce doit être en France. Nos patrons nous laissent des pauses exprès pour voir les matchs :)

Pour pouvoir parler des activités locales aux clients de l'auberge, j'ai pu tester avec Marine la via ferrata à Kicking Horse. 2h30 d'ascension, la traversée d'un pont suspendu, d'un pont de singe et beaucoup de grimpettes sur des échelles pour arriver au sommet de T1 (Terminator 1, 2450m). Et là, vue à 360° sur la chaîne des Rocheuses. Un grand moment, fort en émotion.

Via ferrata sur Terminator 1 

Dans le pass on pouvait aussi prendre le télésiège jusqu'au refuge de Boo, un grizzli sauvé lorsqu'il était bébé, à la mort de sa mère. J'ai pu le voir mais trop loin pour pouvoir prendre des photos, je vous mets une photo de Boo venant du site web du refuge.

Source : kickinghorseresort.com 
Kicking Horse 

Les alentours de Parson sont magnifiques et chaque tour en voiture est plein d'émerveillement. La rivière Columbia, dont la vallée porte le nom, est magnifique. On est allé se baigner dans un autre lac, lui aussi perdu au milieu des bois, Wilbur Lake.

Columbia Valley et Wilbur Lake 
KM
2153
KM
2153
Publié le 9 juillet 2018

Ça y est je travaille! Premier vrai boulot, je vais travailler toute la saison d'été à Timber Inn, à Parson, en tant que femme de chambre et commis de cuisine.

Timber Inn et vue du chalet  

C'est situé dans une vallée dans les Rocheuses, non loin de Golden, et je change de fuseau horaire : désormais plus que 8 heures de décalage avec la France.

Kicking Horse River, à Golden

J'essaye de suivre la coupe du monde avec Marine, française elle aussi, qui travaille avec moi. On a vu la France gagner les quarts de finale, wouhou!

Marianne, ma chef, nous a emmenées nous baigner dans un lac au milieu de nulle part, magique.

Mitten Lake 

Une station de ski qui s'appelle Kicking Horse se situe à quelques kilomètres de Golden. On peut monter au sommet en téléphérique et faire des rando ou de la via ferrata ou encore aller voir Boo le grizzly. C'est au programme des prochaines semaines !

KM
1860
KM
1860
Publié le 28 juin 2018

Après un long voyage composé d'une étape en voiture avec la géniale Karen de Comox, une traversée en ferry pour rejoindre Vancouver et un interminable trajet en bus de 10h qui m'a laissé des courbatures, me voici à Mara, petite communauté proche de Enderby.

Sur la route 

Je suis hébergé pour quelques jours par Daniella, Quentin et leurs enfants. Ils ont une ferme et élèvent des vaches laitières au bord d'une rivière. Elle est actuellement en crue et nous en profitons pour faire du kayak et du paddle. L'endroit est magnifique et ça me fait plaisir de retrouver des paysages de plaines, de champs et de collines!

Mara 
Sur la rivière Shuswap
 Sauvetage d'une vache qui s'était emmêlé la patte dans du fil de fer

La vallée de l'Okanagan, c'est la vallée des arbres fruitiers et du vin et j'ai passé deux jours à Kelowna pour explorer tout ça.

Au bord du lac en plein centre ville de Kelowna
KM
1177
KM
1177

J'avais prévu de tenter le Sunshine Coast Trail dans son intégralité (180 km) mais j'ai tenu 2 jours, soit 25 km... Mon sac à dos était tout simplement trop lourd pour mes petites pattes et dans les montées, un vrai calvaire! J'ai quand même passé une nuit en refuge à Confederation Lake pour sauver l'honneur...

Après ça a plutôt été camping et tourisme, j'ai même participé à une soirée jeux de société

Powell River 

Je suis revenue sur l'île de Vancouver, à Comox, où je me suis trouvé un charmant camping dans la forêt.

Des gens géniaux m'ont emmenée un peu partout dans les alentours: Miracle Beach, une ferme de bisons, un domaine viticole qui fait du vin de Cranberries et du cidre, un marché où des chèvres vivent sur le toit (Coombs) et à une fête aborigène à Campbell River. Tout ça. Merci Anne Marie et Ron !

Comox et Coombs 

Et maintenant, le temps est venu pour moi de partir découvrir le centre de la Colombie-Britannique ! Prochaine étape dans la vallée de l'Okanagan

KM
908
KM
908

Retour sur le continent et direction Whistler où se sont déroulés les JO de Vancouver en 2010.

Petite ville de montagne très touristique, je suis hébergée par Alice qui y habite depuis septembre dernier.

Pas de neige en ville mais dès qu'on grimpe on se retrouve au milieu des sommets enneigés et j'ai même eu droit à une bonne averse de neige ! En plein mois de juin ! Lieu rêvé pour les fans de VTT de descente, on peut les voir dévaler les pentes du haut du téléphérique.

Whistler et Blackcomb Mountain 

J'ai vu mon premier ours du téléphérique en redescendant sur Whistler et je suis allée à une séance de cinéma gratuite (avec popcorn) à la bibliothèque municipale où j'ai vu un film magnifique que je recommande : Three Billboards Outside Ebbing, Missouri.

Et puis pour finir cette courte étape, il y a cette balade magique qu'on a fait tout d'abord à Nain Falls, puis à une soixantaine de kilomètres de Whistler, à Joffre Lake. 1h30 d'ascension bien raide pour accéder à trois lacs de montagne magnifiques nichés dans la brume.

KM
590
KM
590
Publié le 11 juin 2018

Ces 10 jours passés sur Lasqueti Island ont été bien remplis et riche en rencontres!

Tout d'abord il y a Gerry, mon hôte, qui a un sacré don pour la cohésion d'équipe : Après 1h30 de rando dans la foret, il nous annonce que nous devons nous débrouiller pour retrouver le chemin du retour en travaillant avec la mémoire de chacun... on a mis un peu plus de temps qu'à l'aller mais mission accomplie avec un superbe travail d'équipe. Gerry habite dans une maison qu'il construit lui-même et son objectif est d'être autonome au maximum. Pas d'électricité sans soleil, des toilettes sèches, douche à l'eau froide et un jardin gigantesque, tout ça paumé dans les bois, génial.

Après il y a Roxan, sa fille, qui travaille dans l'étude des oiseaux et qui construit aussi sa maison juste à côté. Elle nous a donné tous les bons plans sur l'île et c'est comme ça qu'on s'est retrouvé à faire des parties d'ultimate freesby endiablées, des sauna de ouf et on a même participé à une scène ouverte en créant notre propre groupe : les Lasqueti Sweeties.

Et pour finir il y a mes 4 compères volontaires, Conner de l'Arizona, Alice d'Angleterre, Pauline d'Allemagne et Amber de l'autre bout du Canada, la Nouvelle Écosse. 4 supers compagnons dans cette étrange expérience qu'est la découverte de Lasqueti Island.

Pas beaucoup de photos pour cette étape (j'étais très occupée) mais plein de souvenirs et de fous rires!

Aventures à Lasqueti 
Initiation à l'observation des oiseaux  
KM
590

Je suis revenue chez Libby pour quelques jours avec de partir pour ma prochaine destination. C'était son anniversaire et pour fêter ça nous sommes parties en expédition jusqu'à Rosewall Creek Falls.

Rosewall Creek 

Le long du chemin, il y a des énormes troncs coupés qui datent de l'époque des pionniers. On voit encore les trous qui leur servaient à escalader jusqu'à la cime et ils sciaient les thuyas morceau par morceau de la cime jusqu'au pied.

De nouveaux arbres sur les anciens 

J'ai aussi aidé Don à préparer son bateau pour la première pêche de la saison

Le crevetier est prêt ! 

Et je suis finalement partie pour ma prochaine destination, l'île de Lasqueti, en petit ferry sur un océan houleux !

Lasqueti Island 

Début de la vie en autarcie dans une maison de bois au milieu de la forêt avec quatre autres volontaires. Rando, construction de tuiles en bois et préparation de trous pour des arbres fruitiers. On aide Gerry à construire sa maison.

Mount Tremonton 
KM
567
KM
567

Quelques jours sur la côte ouest de l'île de Vancouver, entre randonnées au bord de l'océan Pacifique sur les traces des premières nations et rencontres avec la faune locale en kayak

Ucluelet, Wild Pacific Trail 
Long Beach, Florencia Beach, Nuu-chah-nulth Trail and the Rainforest Trail 
Tofino et Tonquin Beach 
Coucher de soleil et kayak 
KM
421

Englishmen River Falls (parce que j'aime bien les cascades)

De longues heures passées à planter des graines et à chouchouter le Jardin

Haricots, carottes, petits pois ou encore oignons, il y a de tout dans ce jardin! 

J'ai rendu visite à Don à French Creek, un pécheur de crevettes, parce qu'en ce moment une colonie d'otaries squatte l'entrée du port! Il y en a des centaines!

Une colonie d'otaries, ça ne sent pas très bon. 

Little Qualicum Falls (pas si little que ça)

Canyoning interdit 

Little Mountain, super endroit pour voir les aigles et les montagnes alentour (quand il fait beau). Des forêts à perte de vue... Pleines d'ours, de gloutons et de loups!

Vue du haut de Little Mountain. Là, il ne faisait pas beau. 

Demain, départ pour la Côte ouest de l'île de Vancouver... Au revoir chevaux, bonjour baleines !

Et ça c'est cadeau ! Il n'y a pas encore de hache, de chemise à carreaux et de toque en peau de glouton mais il y a la paille, la fourche et la grange rouge !

KM
409
KM
409
Publié le 14 mai 2018

Mes nouveaux amis

30 millions d'amis  

Le bon endroit au bon moment, c'est quand on rend visite à des voisins et qu'ils disent : "des vaches sont prêtes à mettre bas, vous voulez voir si des veaux sont nés ? " Évidemment je dis oui et nous voilà partis en petite auto à travers champ...

On arrive vers les vaches et là. .. bim une naissance! La maman n'avait pas encore eu le temps de lécher son petit. Amazing!

Nouvelles balades

Englishmen River Park et Triple Falls 

Le week end du 12 et 13 mai je suis allée à Langford où se déroulait une étape de la coupe du monde de rugby à 7 féminin. J'ai été bénévole sur l'événement pendant les deux jours et j'ai pu voir une grande partie des matchs!

HSBC Rugby Sevens Women's Tournament 
KM
261
KM
261
Publié le 3 mai 2018

Je suis maintenant chez Libby, qui habite une charmante maison avec ses 4 chevaux, ses poules, son chien et son chat.

Je travaille quelques heures par jour en échange du gîte et du couvert (helpX). Ça consiste à nourrir les chevaux et les poules, nettoyer les box et les prés et à faire du jardinage. C'est physique, en extérieur, exactement ce que je voulais.

C'est assez isolé, des lapins et des biches nous rendent visite tous les jours et il y a plein de superbes balades aux alentours.

Englishmen river 
KM
147
KM
147
Publié le 1er mai 2018

Petite balade sur une île préservée, sans habitations mais beaucoup d'animaux.

J'ai eu la chance d'avoir un face à face avec un raton laveur et j'ai aussi aperçu quelques aigles et quelques serpents!

KM
67
KM
67
Publié le 29 avril 2018

Tous les gens que je croise me disent que je suis très chanceuse d'avoir autant de soleil. Ce qui devait arriver arriva...

Ça ne nous a pas empêché de partir faire une randonnée à Deep Cove et la pluie a juste rendu le lieu encore plus beau.

Rando jusqu'à "the Rock" 

Pour se sécher et se réchauffer, nous sommes bien sûr allé tester quelques bières !

Un grand merci à Luis et Angela pour leur accueil et surtout à Luis qui m'a montré tous ses endroits favoris cette semaine et m'a appris plein de trucs sur les canadiens !

Demain, départ pour l'île de Vancouver!

KM
57
KM
57
Publié le 28 avril 2018

Je viens de passer quelques jours chez Luis et sa maman Angela, Portoricains qui vivent à Vancouver depuis plus de 20 ans et voici quelques photos de ce que Luis m'a fait découvrir. Et sous le soleil s'il vous plait !

Entre gastronomie et balades, Vancouver et sa banlieue. Et beaucoup de bières, la boisson nationale. 

En échange du gîte, j'ai fait travailler Luis sur son français et aidé sa maman à utiliser YouTube pour écouter de la musique portoricaine. Nickel.

Et en prenant l'aquabus j'ai vu un phoque à quelques mètres! Il paraît que c'est très rare!

KM
42

Et une petite merveille cachée dans Vancouver

Jardin chinois 
KM
32
Lynn canyon dans North Vancouver 
Ramen au maïs, tomate et tofu
Les deux éléments clés de cette planche sont la saucisse de renne et le saumon sauvage fumé  

Petit extra du soir

Coucher de soleil sur le centre de Vancouver  
KM
23

Pour fêter mon arrivée, la ville a organisé un petit événement.

La Sun run  

Découverte de Vancouver

Centre ville et vue du port  
Sur la route pour aller à Stanley park 
Stanley park  

Une vingtaine de kilomètres dans les pattes avec le décalage horaire en prime, c'est le top je recommande. J'ai même pris un coup de soleil. Si si.

KM
0
KM
0
Publié le 22 avril 2018

Départ de Romans à 7h - Arrivée dans ma petite auberge de jeunesse au Canada à 6h le lendemain (heure française), 21h à Vancouver.

Mais superbe vol avec en arrivant sur l'Islande une vue imprenable sur ses plaines et ses geysers.

Puis passage au dessus de l'océan gelé entre le Groenland et l'Amérique

Arrivée à Vancouver sans pluie, et après un long passage par l'immigration, ça y est, j'y suis.

Aéroport de Vancouver  
Granville St. 
Pas de doute, on est en Amérique du Nord !