Carnet de voyage

Voyage au Danemark

12 étapes
9 commentaires
Mon premier voyage en solo, au Danemark.
Du 7 au 18 août 2017
12 jours
Partager ce carnet de voyage
1


Réveil à 6h pour aller prendre le bus de Tours à Paris.

7h20: Départ de Tours, je met mon sac à dos dans la soute et je monte dans le bus.

10h35: Arrivée à Paris, Porte d'Orléans.

Je prends le tramway pour aller au commissariat, je récupère mon porte-feuille (que j'avais) perdu au festival de musique les Solidays en juin.

Après ça, je décide d'aller me poser à Montmartre pour manger.

Montmartre 

Arrivée là-bas, je prends le funiculaire pour monter et je m'installe à l'ombre, en face du sacré-coeur, en écoutant wish you were here jouée par deux hommes assis sur les marches.

Vu le temps qu'il me reste avant de prendre l'avion, j'en profite pour reprendre le métro et aller au cimetière du Père-Lachaise.

Cimetière du Père-Lachaise 

Je me balade entre les tombes, je prends quelques photos et puis je trouve (enfin) la tombe de Jim Morrison.

                                                                                                                                  ...

Je prends de nouveau le métro ainsi que le TER jusqu'à l'aéroport Roissy Charles De Gaulle.

18h: Arrivée à l'aéroport, j'imprime mon étiquette pour mon sac à dos, ma carte d'embarquement et j'envoies mon bagage en soute.

Je me cale quelque part en prenant soin de recharger mon téléphone portable et mon ordinateur.

Je patiente (longtemps) jusqu'à ce que nous puissions embarquer.


21h00: L'avion décole, avec un joli coucher de soleil à travers le hublot.


22h40: Atterissage à Copenhague. Je vais chercher mon sac à dos sur le tapis roulant.

Je cherche le métro mais impossible de le trouver, j'appelle ma coupine Gwendo en panique, elle me conseille de demande à quelqu'un, ce que je fais. Une fois l’entrée du métro trouvée, je saute dans le premier venu en espérant que c'est le bon. Je descend à l'arrêt "Station" en suivant les indications de l'auberge de jeunesse. Je marche un peu, je tourne dans différentes rues et je trouve enfin l'auberge de jeunesse (merci waze!).

Je rentre, me présente et le mec à l'accueil me donne diverses informations, que je ne comprends qu'à moitié vu mon niveau médiocre en anglais. Il me donne des instructions pour rejoindre ma chambre et je sors de l'auberge car la chambre est un peu plus loin. Je marche un peu, puis ne trouvant pas je fais demi-tour en lui disant que je n'ai pas très bien compris où c'était donc il m'accompagne jusqu'au bâtiment.

01h00: Je m'installe dans la chambre, des filles dorment déjà dedans, je fais attention à ne pas faire trop de bruit. Je m'endors très facilement après cette longue journée.

2

Réveillée par la lumière du jour vers 9h, je me lave, m'habille et prends mon petit-déjeuner. C'est un buffet à volonté, je prends donc un thé, des céréales et des tartines avec de la confiture.

Je pars ensuite de l'auberge pour m'aventurer dans Copenhague, je me promène à pied le long du Søerne.

Je loue ensuite un vélo et je pédale jusqu'au City Hall que je visite.

City Hall 

Puis je m’achète à manger pour midi, et je repars à l'auberge de jeunesse pour déjeuner et me poser un peu.

L'auberge de jeunesse où je dors: Sleep in Heaven  

Copenhague propose des Free Tour pour faire une visite guidée de la ville, j'en profite pour m'inscrire à celle de 15h, c'est le Grand Tour of Copenhagen.

Durant cette visite de 3 heures, nous voyons:

- Christiansborg palace, le siège du Parlement danois, le Folketing, du ministère d'État et de la Cour suprême.

Christiansborg palace 

-The old City Center

- Nyhavn harbour (nouveau port en danois) c'est le canal du centre de Copenhague

Nyhavn Harbour 

- The Royal Opera

- The Royal Palace of Amalienborg, la résidence d’hiver de la famille royale de Danemark, elle est constitué de quatre demeures.

Après cette longue visite, je rentre en vélo jusqu'à l'auberge de jeunesse pour y passer la soirée.

3

Le combo lumière de jour + travaux dans le bâtiment d'en face me réveille vers 8h, mais ça ne me dérange pas, je vais pouvoir profiter pleinement de ma journée.

Après m'être préparé et avoir petit-déjeuner, je monte sur mon vélo et file vers le centre-ville.

Pour commencer cette journée, je décide d'aller voir The Little Mermaid. Je suis étonnée par le nombre de touristes, nous sommes très nombreux et c'est difficile de l'approcher.

The Little Mermaid :  c'est une représentation du personnage du conte éponyme de Hans Christian Andersen.

Juste à côté, je passe devant un pont-levis, je le traverse et découvre les bâtiments colorés du Kastellet.

Kastellet  

Je pédale ensuite jusqu'au Botanisk Have, je pose mon vélo et je visite la jolie serre centrale.

Botanisk Have (Jardin botanique en français)

Juste à côté, je vais admirer un autre joli jardin, le Kongens Have. Je trouve ça tellement beau que je m'assois sur la pelouse pour manger mon déjeuner et de me reposer un peu avant de repartir pédaler.

Kongens Have: le plus vieux et le plus visité des jardins publics de la ville de Copenhague  

Depuis ce parc, on peut admirer l'impressionnant Rosenborg Slot.

Rosenborg Slot (Château de Rosenborg en français) 

Je reprends mon vélo, mon sac à dos et mon portable qui me sert de gps pour aller jusqu'à Strøget, la principale rue commerçante de Copenhague, je m'y balade et fais un peu de shopping.

Strøget 

Pour finir cette visite de Copenhague, je me rends à Christiania, c'est un quartier autoproclamé « ville libre de Christiania », fonctionnant comme une communauté intentionnelle autogérée. Les photos ne sont pas vraiment autorisées car beaucoup de gens vendent du cannabis, et cela est illégal au Danemark.

Christiania 

Après ces nooooombreux kilomètres à vélo, je retourne à l'auberge de jeunesse pour voir ce que je peux faire le lendemain et me poser dans le coin cosy de l'auberge.

Dans la soirée je repère des français qui jouent aux cartes, au lieu de passer la soirée dans mon coin, je me joins à eux.

De nombreuses parties de Deutsch plus tard, dont une grande majorité que j'ai perdues, je rejoins mon lit.

4

Difficile de faire la grasse matinée dans cette auberge, car chacune des personnes de la chambre à ses occupations et se lève à une heure différente. Je suis venue me coucher vers 1h hier soir, même en faisant le moins de bruit possible, j'ai du en réveiller certaines alors je n'ai rien à dire si celles qui se lèvent tôt font un peu de bruit.

Depuis lundi soir, je dors avec 5 autres filles, mais la plupart ne restent qu'une nuit. Du coup je vois les gens 'tourner' et découvre des gens le matin en me levant.

Vu l'heure très matinale, je me cale dans mon lit avec mon ordinateur portable pour prévoir ce que je peux faire aujourd'hui.

Après avoir pris mon petit-déjeuner et m'être préparer, je retourne à Nyhavn, pour marcher un peu le long du port.

Nyhavn 

Au même endroit, une face attire mon attention. Nommée Soleil Levant, cette installation barricade les fenêtres de Kunsthal Charlottenborg (un musée d'art contemporain) avec plus de 3500 gilets de sauvetage récupérés recueillis auprès des réfugiés arrivant à l'île grecque de Lesbos. L'auteur Ai Weiwei espère mettre l'accent sur la crise des réfugiés actuellement en cours en Europe.

Soleil Levant 

Je me rends ensuite au musée Ny Carlsberg Glyptotek, on y trouve des antiquités égyptiennes, grecques et romaines ainsi que des sculptures romantiques et des peintures impressionnistes et post-impressionnistes.

Ny Carlsberg Glyptotek 

Pour déjeuner, je mange un burger dans un fast-food vegan, que j'ai trouvé sur internet.

Le temps n'étant pas exceptionnel aujourd'hui, je ne préfère pas aller trop loin de l'auberge, du coup je fais une petite balade à vélo à l'Assistens Kirkegård, ce cimetière est situé dans un large parc au quartier Nørrebro. On peut notamment y trouver la tombe de Hans Christian Andersen.

Assistens Kirkegård 

Pour finir la journée, je retourne à l'auberge où je passe la soirée avec les 3 français d'hier soir, nous jouons aux cartes autour d'un verre.

Quand je rejoins mon lit dans ma nouvelle chambre (car j'ai du changer), une de mes "colocataires" ronfle plutôt très très fort, je suis ravie.

5

Première fois depuis le debut de la semaine que je met un réveil, je me lève à 7h15, je range toutes mes affaires, enlève les draps du lit et donne mon pass à l'accueil.

Après avoir petit-déjeuner un peu rapidement, je monte sur mon vélo avec mon sac sur le dos direction la gare. Heureusement que le trajet n'est pas très long, j'ai l'impression que mon sac pèse une tonne.

Une fois arrivée à la gare, je gare mon vélo et met le cadenas, il va rester deux jours au même endroit, j'espère le retrouver à mon arrivée... J'entre ensuite dans la jolie gare de Copenhague.

 Københavns Hovedbanegård 

Je regarde les panneaux d'affichage mais ne voyant pas mon train, je demande à quelqu'un (ça devient une habitude).

Je me dirige vers le quai numéro 6 et attends un peu avec ma musique dans les oreilles.

9h00: Un train arrive, il s'arrête et un employé descend, en lui montrant mon billet, je lui demande si c'est le bon train pour être sure à 100%, il acquiese et je monte dedans.

Je profite du trajet pour repérer ou se trouve l'auberge où je vais dormir les 2 prochaines nuits. La petite voix du train parle très vite et en danois, mais j'arrive à comprendre quand nous arrivons en gare d'Odense.

Je descend du train, et j'hésite longuement entre aller à l'auberge à pied ou prendre le bus. Le bus semple plus pratique mais je ne vois aucun plan, aucune indication en anglais que je serais susceptible de comprendre donc j'opte pour y aller en marchant.

Je marche pendant 3 kilomètres, je commence à avoir mal à dos à cause de mon sac.

J'aperçois enfin l'auberge au loin, je rentre dedans, je me dirige vers la réception et là je vois: check-in 16h-20h. Je regarde l'heure sur mon téléphone: 11h56, je pleure intérieurement. Je me pose dans le salon, je me tate à poser mon sac à dos quelque part et à repartir dans le centre.

Je n'ose pas laisser mon sac à l'auberge, du coup je me repose sur le canapé en attentant de m'enregistrer.

16h: je m'enregistre enfin, je pose mes affaires dans ma chambre et pars faire des courses. Ayant laisser le vélo que j'ai loué à Copenhague, je dois faire le chemin à pied, sous la pluie.

Cette auberge a une cuisine, ainsi j'en profite pour me faire des pâtes au pesto. Ensuite je traîne un peu dans mon lit avant de m'endormir rapidement.

6

Pas de réveil ce matin, pas de lumière du jour qui m'éblouit, pas de voisins bruyants car je suis toute seule dans la chambre, je dors donc jusqu'à 9h. Je traine un peu dans mon lit, je fais un tour sur mon ordinateur puis je me lève pour aller petit-déjeuner.

Surprise: il n'est servi que jusqu'à 9h30 et il est 9h37, le gars de la reception ne m'avait pas prévenu hier à mon arrivée et je n'ai pas pensé à demander... Du coup on me rembourse son prix et je retourner manger un fruit dans ma chambre, pas de petit-déjeuner copieux ce matin.

Ensuite je me prépare, fais une salade pour le déjeuner de ce midi que je met dans un tupperware et pars vers le centre-ville de Odense.

Une grande majorité des maisons que je vois ont de jolies briques apparentes, et des boites aux lettres assez différentes de celles en France.

En arrivant au centre-ville, les maisons sont de plus en plus colorées.

Odense 

En plus d'être très colorée, Odense est une ville très fleurie.

Odense est siutée sur l'île de Fionie, c'est la ville natale de Hans Christian Andersen, je visite donc le musée qui lui est consacrée.

H.C. Andersens Barndomshjem (le musée de Hans Christian Andersen) 

Après la visite du musée, les touristes sont invités à "suivre les pas" d'Andersen en allant voir l'extérieur de sa maison natale (l'intérieur fait partie du musée), sa place préféréeSortebrødre Torv et sa statue dans le parc Kongens Have.

Pour finir, nous pouvons visiter sa maison d'enfance, où il a vécu de 2 à 14 ans, c'était un foyer pauvre mais "rempli d'amour".

Vu la pluie qui commence à tomber et mon absence de parapluie ou de k-way, je décide de rentrer vite à l'auberge.

Je me pose sur mon lit et regarde les trains pour demain matin.

L'heure de manger arrive, je descend la cuisine et met l'eau des pâtes à bouillir. Un Chinois commence à me parler et je comprends qu'il n'a pas à manger, c'est donc tout naturellement que je lui propose de lui faire des pâtes. On mange ensemble, on parle beaucoup (en anglais, tant bien que mal) et il me propose des petits pains au chocolat en dessert.

7

Ce matin j'ai mis un réveil aux aurores pour ne pas louper le petit-déjeuner et j'ai bien fait, c'est un buffet géant, je mange comme jamais.

Comme convenu avec Phang Fi hier soir, nous nous retrouvons à 9h devant la réception pour prendre ensemble le train pour Nyborg. Nous marchons jusqu'à la gare et achetons nos billets sur place. Le trajet est très rapide, dans le train il me montre un éventail et me dit que c'est un cadeau pour moi, qu'il l'a acheté en chine et qu'il voulait l'offrir au premier ami qu'il se ferait au Danemark, je lui demande plusieurs fois si il est sur, il acquiese et je le remercie chaleureusement.






Arrivés à Nyborg, nous marchons jusqu'au château et nous le visitons.

Nyborg Slot 

Nous nous promenons ensuite aux alentours du château, malgré notre niveau peu élevé en anglais, nous arrivons à bien parler. Le soleil est au rendez-vous, Nyborg est une très jolie ville.

Pour le déjeuner, nous décidons d'aller nous poser sur la plage car Nyborg est une ville côtière.

Ensuite nous marchons vers le port de Nyborg, Phang n'a pas l'habitude de voir ce genre de paysage de Chine, il est ravi d'être ici.

Nyborg Havn 

Ensuite je retourne vers la gars pour repartir à Copenhague, Phang décide de rester encore un peu sur Nyborg, nous nous disons au revoir, il me dit qu'il a été ravi de me rencontrer.

Je m'endors dans le train du retard, heureusement que Copenhague était le terminus...

De retour à l'auberge, je mange en ville avec les Français que j'ai rencontré dans la semaine, puis nous jouons aux cartes toute la soirée.

8

Je me réveille tranquillement ce matin, je mange et réserve une chambre dans un hôtel sur l'ïle de Mon, j'hesitais à y aller vu l'état de mon compte en banque mais je veux profiter à fond de mon voyage.

Je prends ensuite mon sac, monte sur mon vélo et roule direction Jægersborg Dyrehav, un parc forestier avec des biches et des cerfs.

Le trajet est plutôt très long, je met le gps mais il veut me faire passer par la voie express, ce qui est impossible en vélo, du coup je fais des détours et je me perds.

Je retrouve mon chemin même si je fais souvent des allers-retours et j'arrive enfin au parc.

Fatiguée de ce trajet, je me pose au soleil et regarde autour de moi, mais aucune biche ou cerf à l'horizon, je suis très décue. Quelques temps après je décide de changer d'endroit et je vois une première biche, elle est toute seule et juste à côté de moi.

Je suis trop contente de la voir, mais dès que je m'approche un peu elle fuit, du coup je ne l'embête pas trop.

Un peu plus loin, je vois un petit troupeau de cerf, j'essaye d'aller près d'eux, mais je me méfie, leurs cornes sont énormes.


Je continue mon tour du parc, en croisant des biches et des cerfs de temps en temps.

Vu la longueur du trajet, je décide de rentrer à Copenhague. Le retour est assez laborieux car je commence à avoir mal aux jambes. D'après mon gps, j'ai parcouru 40 km en tout dans la journée.

J'arrive à l'auberge exténuée mais contente d'être arrivée, je mange et me pose dans le canapé.

9

Je me réveille tranquillement, prends mon petit-déjeuner et range mes affaires, je dors dans une autre auberge ce soir.

Je met mon sac à dos dans le casier de l'auberge et n'emmène que le strict nécessaire pour ma nuit sur l'île de Mon.

Je dis au revoir à mes amies les anglaises et prends mon vélo direction la gare.

Vu les comissions enormes que je dois payer quand j'utilise ma carte bleue, je décide de retirer du liquide pour essayer de ne plus l'utiliser. Sauf que mon compte bancaire n'est pas trop d'accord, il n'a pas trop apprecié toutes les dépenses que j'ai faites récemment je crois.

Après avoir mis des sous sur mon compte courant, je réessaye mais toujours impossible d'avoir du liquide, du coup je suis obligée d'acheter mon billet par carte bancaire.

Je regarde les panneaux d'affichage, me dirige vers le quai numéro 7 et attend mon train une dizaine de minutes.

Je m'arrête Vordingborg où je prends un bus pour Stege, je descend au dernier arrêt et regarde sur mon gps où se situe l'auberge. Et je découvre avec tristesse qu'elle est encore très loin, je commence à marcher dans sa direction puis tombe sur un autre arrêt de bus, et un bus arrive à l'horizon. Il s'arrête, je demande au chauffeur si il va vers l'auberge en lui montrant mon téléphone, et il me dit que oui, je suis soulagée.

Après une petite dizaine de minutes de bus, je descend et le chauffeur m'explique que je dois prendre un autre bus. Juste après qu'il soit parti, un autre arrive justement, il s'arrête et je redemande à chauffeur si il va dans la même direction que moi. Il me réponds que non, que je dois marcher avant de prendre un autre bus.

Je commence donc à marcher vers l'auberge et vers le soit-disant bus. Il n'y a pas de trottoir, je suis obligée de marcher le long de la route, sur le bas-côté, ce n'est pas très rassurant.

Aucun arrêt de bus à l'horizon, je commence à desespérer, je me demande si je fais du stop, mais apparement c'est mal vu au Danemark, du coup je continue à marcher.

Je marche pendant très très longtemps, plus de 10 km.

19h30: j'arrive enfin à l'auberge, je m'enregistre, je paye la nuit (aie mon porte-feuille) et prends un bain.

L'auberge est milieu de nulle part, je n'ai pas pu faire de courses, du coup je ne mange rien ce soir. N'ayant mangé que de la tomate ce midi, la faim se fait ressentir.

Je me pose dans mon lit et regarde ce que je peux faire le lendemain. Dépitée je me rends compte que les falaises de Mon que je voulais voir sont de l'autre côté de l'île et que le trajet en bus est vraiment trop long.

Je me couche enfin après cette journée interminable.

10

Réveil en douceur sur l'île de Møn, j'ai une chambre individuelle avec un lit super confortable, ça change des autres auberges où j'ai dormi.

J'allume mon pc, regarde un peu les réseaux sociaux et fais mes comptes en pleurant.

Le petit déjeuner est très très copieux, n'ayant presque pas mangé hier, je suis trop contente:

pain, confiture, beurre, fromage, œufs brouillés et muesli.

Je range mes affaires, enlève les draps de mon lit et pars de l'auberge.

Je dois marcher pendant 1 heure jusqu'à l'arrêt de bus le plus proche, j'écoute de la musique et appelle ma mère pour que le temps passe plus vite.

Arrivée à l'arrêt de bus, je dois encore attendre 30 minutes qu'il arrive. Je le vois au loin, il s'arrête, je monte dedans et descend à Stege. N'ayant pas eu le temps de visiter cette jolie ville hier, j'en profite aujourd'hui. , Mais malheureusement je n'ai pas pu recharger la batterie de mon appareil photo donc mes photos ne sont pas de bonne qualité.

Stege 

Je me promène dans le centre-ville, retire du liquide pour la dernière fois (j'ai appelé ma banque qui m'a dit que mon plafond a été atteint...) et rentre dans l'église qui est très jolie.

Stege Kirke 

Ensuite je reprends un bus direction Vordingborg puis directement le train pour retourner à Copenhague, pour mes 2 dernières nuits.

Je retrouve mon petit vélo et pédale jusqu'à mon auberge, j'ai l'impression que c'est chez moi tellement j'y ai dormi souvent.

Après m'être enregistré pour la dernière fois, je reprends le vélo direction le centre-ville où se déroule Copenhague Pride, il y a des stands et des concerts. J'achète une pizza et m'assois devant la scène pour écouter et voir les concerts.

Je rentre ensuite à l'auberge pour me poser dans le salon commun, je regarde un épisode de Game of Thrones, puis une fois dans ma chambre, je regarde Captain Fantastic et m'endors devant.

11

Je profite de cet avant-dernier réveil pour prendre mon temps, je déjeune tranquillement, je finis le film devant lequel je me suis endormie hier soir.

Je monte sur mon vélo et direction Strøget, la rue commercante principale de Copenhague. J'y suis déjà allé mais je dois acheter quelques souvenirs.

Ensuite je me pose à Rådhuspladsen, la place de la mairie, là où se déroule Copenhagen Pride, je regarde les artistes qui font leurs balances et grignote une tomate.

Ensuite je pédale directionKongens Have, mon parc préféré à Copenhague et je m'allonge au soleil.

Après m'être posé un moment, je vais au magasin de vélo où j'ai loué le mien le premier jour. Il me rends la caution (des souuuus) et je rentre à pied jusqu'à l'auberge, sur le chemin j'achète une salade pour mon repas du soir.

Arrivée à l'auberge, je range mes affaires pour ne pas devoir à le faire demain matin, car je me lève très très tôt.

Je m'installe dans la salle commune et mange, je vais me coucher tôt pour ne pas être crevée demain matin.

12

Réveil à 3 heures ce matin, je range mes affaires en faisant le moins de bruit possible, je check-out à la reception et je pars à pied direction l'arrêt de métro Forum.

Je paye un ticket (ce que je regrette vu l'absence de contrôleur), puis je monte dans le métro en vérifiant 10 fois que c'est le bon.

Arrivée à l'aéroport, j'imprime mon ticket pour mon sac à dos qui ira en soute comme à l'aller puis j'imprime ma carte d'embarquement.

Je vais faire les procédures pour mettre mon sac en soute, je passe les contrôles de sécurité puis j'attends devant la porte A21.

Il est 5h et l'embarquement se fait à 5h30, mon timing était parfait.

Nous entrons dans l'avion, le vol se déroule sans soucis, puis nous faisons une escale à Amsterdam, je dois ainsi attendre 2 heures le vol pour Paris.

10h30: embarquement dans le deuxième avion qui fait Amsterdam-Paris, le vol se passe bien aussi malgrè les zones de turbulences qui ne sont pas très rassurantes.

J'arrive enfin à Paris: je vais récuperer mon sac à dos et je m'achète un sandwish, puis j'attends mon bus pour Tours qui part à 15h.

L'arrivée est prévue à 20h10.