Carnet de voyage

Découverte de Madère

17 étapes
4 commentaires
2
Madère est une île face au Maroc, la température est clémente toute l'année. C'est une île volcanique avec de hauts sommets (1800m) qui fait la joie des randonneurs. Les madériens sont accueillants.
Novembre 2017
7 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Nous avions réservé un vol et un hôtel à Funchal par internet en Septembre pour y fêter nos anniversaires respectifs. Le 18 Novembre, nous avons pris l'avion à Marignane à 12h30 et avons fait escale à Lisbonne à 13h20 (12h20 au Portugal), pour réembarquer à 14h50 et nous poser à Funchal à 16h35. La navette de l'hôtel "Les jardins d'Ajudo" nous attendait. Funchal est à 973Km de Lisbonne.

L' aéroport est l'un des plus dangereux d'Europe, construit en partie sur pilotis et l'océan n'est pas toujours calme ! Notre hôtel **** se trouvait à l'ouest de la ville en zone résidentielle, avec piscine, sauna, jakuzzi etc...les bus locaux n° 1 et 2 nous déposaient en centre ville .

Nous avons investi notre chambre avec balcon, agréable, sans plus.

Dîner buffet très correct à partir de 19h30. Nuit paisible.

Votre circuit individuel au Portugal, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Dimanche, après un solide petit déjeuner, le bus n°1 nous a déposé au terminus près du téléphérique, lequel, après une ascension spectaculaire de 15 minutes, nous a laissés 550m plus haut à Monté.

L'église Notre Dame, de style baroque délirant, construite après le tremblement de terre de 1748, est réputée pour sa vierge.

Notre Dame de Monté, escalier de 68 marches
3

Après Notre Dame de Monté, nous avons fait une très longue visite au jardin tropical, ancienne résidence du consul britanique Charles Murray, racheté en 1987 par José Bernardo. Il a une superficie de 70000m2, très pentu, avec 2000 plantes exotiques, et des oliviers centenaires. Différents musées, sculptures, pierres précieuses , espaces réservés à l'évocation d'autres pays et cultures y sont aussi représentés. Un pur régal ! la remontée s'est faite dans l'effort !!

olivier centenaire
4

Il était possible de descendre vers la ville au moyen de traineaux d'osier, guidées par deux solides gaillards, mais la pente étant vertigineuse, j'ai préféré redescendre à pieds. Quelle aventure !! A vol d'oiseau, il y avait 5 Km, mais avec les multiples lacets et la pente impensable, entre 30% et 40%, nous avons bien parcouru une dizaine de Km pour atteindre, fourbus, le centre ville. Un petit repos dans un bar, et nous avons poursuivi par un saut à la cathédrale et la rue commerçante avant de reprendre le bus et rentrer à l'hôtel. Quelle journée !!

5

Nous voilà partis pour visiter deux villages côtiers. Câmara de Lobos est spécialisée dans le pêche du sabre noir, l' espada, qui se pêche la nuit. du cabillaud, du thon et de la bonite. Les pêcheurs ouvrent le poisson et le font sécher à l'air libre sur leur bâteau

séchage du cabillaud
6

Après le port, la visite de la petite "Capela de Nossa Senhora da Conceiçâo", des rues et des boutiques s'imposait.

Des artistes ont représenté des personnages célèbres au moyen de capsules de coca cola et de bières. Résultat surprenant !!

Pendant ce temps, les habitants occupent leurs loisirs en jeux de domino et cartes.

7

Pour rejoindre ce deuxième village nous avons dû traverser la montagne et observer les cultures en terrasses de vigne, vin de Madère oblige !, de bananiers et de canne à sucre qui sont les principales ressources de l'île. Les routes sont étroites, les à pic, vertigineux et les chauffeurs, audacieux !!! on serre les fesses !

Après la visite de l'église, du jardin, le déjeuner s'imposait ! Petit bistrot sympatique, patron charmant, et sandwich grandiose pour 3 francs 6 sous !!.

Nous avons pris le bus express qui emprunte l'auto route pour le retour en fin d' après midi. Belle journée !

8

Il a plu cette nuit, le temps est brumeux, maussade. Nous prenons une excursion guidée pour le centre et la côte NO. Nous sommes un petit groupe de différents hôtels.

La pluie va nous accompagner tout au long de la journée, avec du brouillard mais des éclaircies nous permettent de profiter de ces paysages de haute montagne.

Notre premier pic est le mont Encumeada, 1007m, puis nous traversons Sâo Vicente, Seixal, sur la côte, pour atteindre Porto Moniz, littoral battu par des rafales énormes et un océan démonté!! le déjeuner nous revigorera.

les cuvettes d'eau de mer
9

Nous reprenons la route de montagne, toujours dans le brouillard et la pluie. Les sommets sont époustouflants : Fonte de Pedra, 1022m, Rémal : 1320 m, Pico das Urzes : 1418m, et le plateau Paul de Serra : 1500m où nous surprenons des vaches vagabondes, et enfin, le parcque Eolico. Visite d'une distrilerie de rhum à Cathala, pas en retard pour installer la crêche ! Descente vers Ponta del sol sur la côte, toujours sous la pluie !!! Jacuzzi au retour à l'hôtel avant le dîner.

la distillerie
10

Toute la journée sera consacrée à Funchal, (nom qui vient de fenouil). C'est la capitale, comportant 112000 habitants (2011), avec une superficie de 76Km2. Elle a été fondée en 1421, élevée au rang de ville en 1508 par le roi portugais Manuel 1°.

Il est grand temps de faire sa connaissance ! Près du terminal des bus se trouve le "Mercado dos Lavradores" , le plus grand marché de la ville, débordant de couleurs, odeurs, saveurs...construit en 1940 par Edmundo Tavares. Il renferme de beaux azulejos illustrant la vie des paysans au XIX° siècle.

11

Les madériens étant de fervents catholiques, nous avons eu un peu de mal à visiter la cathédrale, les offices se succédant toute la journée. Construite au début du XVI° siècle, elle est de pur style madérien, un baroque très chargé de dorures, colonnes torsadées, et plafond à caissons et marqueterie. Une plaque de cuivre représentant un riche marchand du XVI° siècle et son épouse, confirme les liens de Madère avec les Flandres

12

Ce vénérable parc du centre ville abrite de nombreux arbres exotiques monumentaux, des oiseaux, un petit bassin avec des poissons, des marchands ambulants, et une scène où se déroulent différentes manifestations.

13

Le musée d'histoire naturelle, rua da Mouraria est installé dans un ancien palace du 18°, renfermant une superbe collection de faune, flore et géologie de l'archipel madérien, ainsi qu'un petit aquarium et un jardin de plantes aromatiques méditerranéennes.

L'église San Pedro



La casa Museu Frederico de Freitas, construite au 17° par les comtes de Calçada a été racheté au 20° par un collectionneur insatiable, Frederico de Freitas. Voilà une collection remarquable de mobiliers, vaisselle, objets d'art en tous genres, de carreaux de faïence, etc...De là, on peut apercevoir la Fortalezza do Pico du 17°, à laquelle nous accèderons après une rude montée. Vue époustouflante sur Funchal !!

14

Il s'agit de la vieille ville de Funchal, autrefois décriée, maintenant l'endroit le plus pittoresque et vivant de la ville avec ses rues étroites aux portes décorées, ses restaurants réputés pour la fraîcheur de leurs poissons et crustacés, sa chapelle des pêcheurs et sa forteresse Santiago ocre-rose, édifiée vers 1615, époque où la ville redoutait les attaques de pirates

rue  de Santa Maria
rue Carlos 1°
Fortaleza de santiago
Eglise des pêcheurs et fort

Après cette longue journée de visites, la sangria du retour à l'hôtel a été bien appréciée !!!

15

La météo de ce matin indique un temps maussade de nuages, vent et petites pluies. Nous allons cependant à l'est de l' île visiter un atelier de vannerie au Relogio (l' horloge) à Camacha. L'osier est récolté dans les montagnes autour de la ville, puis séchée et enroulée pour fabriquer toutes sortes d'objets. L'étage de la fabrique est réservée à la vente, alors que le sous-sol abrite les artisans au travail. Leur dextérité est étonnante.

Une représentation de la caravelle de Zarco voisine avec des grenouilles , des singes et autres bestioles. Nous y avons passé une petite heure.

Nous avons repris le bus sous la pluie pour rentrer à Funchal pour visiter le musée de l'électricité, instructif, et celui des jouets....souvenirs de jeunesse !!!

Pour déjeuner, nous allons dans la zona Velha au restaurant Gaviao Novo réputé pour son poisson pêché du matin qui se révèle excellent pour un prix raisonnable. Accueil sympatique

Au cours de l'après-midi, une balade informelle nous mènera place du pilori, triste à faire peur, à la place de la Mairie, grande et belle, et la rue commerçante très très animée. Dégustation de crèmes glacées délicieuses et retour à l'hôtel pour un apéro et un jakuzzi.

16

Le temps ressemble étrangement à celui d'hier, mais nous avons encore des sites à découvrir : Le collège des Jésuites, le couvent Santa Clara, le musée et le jardin Quinta, et en bord de mer, le musée Cristiano Ronaldo, célèbre footballeur au Réal de Madrid, multi ballon d'or !!!, qui est né et à grandi à Funchal. A l'extrémité du port, sa statue indique l'entrée du Museu CR7, qui lui est consacré.

Collège des Jésuites

Nous commençons par le Collège des Jésuites, non loin de la place de la Mairie, vue hier.

Après ces splendeurs, nous commençons notre rude ascension vers le couvent Santa Clara, du 15°s, qui était à l'époque le plus riche de Madère. S'y trouvent deux jolies petites églises, aux murs couverts d' azulejos du sol au plafond. Beaucoup de salles se succèdent avec des statues de saints et tout le matériel nécessaire aux processions. Un petit nombre d' enfants de maternelle y est scolarisé, moyennant finances en fonction des revenus des parents. Ces fonds servent à l'entretien du bâtiment.

Encore une petite grimpette pour atteindre le Museu Quinta das Cruzes (des croix) ancienne propriété rurale de Joao Gonçalves Zarco, avec sa maison de maîtres, musée, sa chapelle, fermée, et son jardin. C'est ce capitaine portugais qui a découvert Madère. La famille Lomelino l'a occupée au 18°s. Très riche collection de mobilier, très ancien, tapisseries, argenterie, cristallerie etc... no photo des appartements hélas !!!

suite couvent santa Clara

La descente bien pentue vers le port nous conduira au Museu de l'enfant du pays, Cristiano Ronaldo, des coupes, des médailles, des ballons d'or, des vidéos de ses buts, le pied (évidemment!!) pour les fana du foot !!! Retour bien mérité à l'hôtel pour notre dernière nuit.

17

Après le petit déjeuner matinal, la navette de l'hôtel nous transporte à l'aéroport. Une terrasse donnant sur les pistes nous permet d'admirer le ballet incessant des avions qui déverse ou emporte une nuée de touristes venus profiter de la douceur du climat. Il fait plutôt beau ce matin. Envol à 10h30, escale à Lisbonne, et atterrissage à Marignane à 17h30 comme prévu.

Beau voyage, contents de rentrer chez nous et de retrouver le CHAT, seigneur de notre demeure, nous habitons chez lui !!

Scoot, le chat