Amoureux de voyages ? Je vous raconte ici mes 3 jours en amoureux à Amsterdam afin que vous puissiez profiter de mes petites adresses et tips, et organiser peut être par la suite un long week end ...
Janvier 2018
3 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Bonjour à tous !

Nous nous rencontrons ici pour la 1ère fois sur mon blog afin que je vous présente mon premier article. Celui-ci sera consacré à mon week end en amoureux à Amsterdam, mi-janvier 2018.

D’abord, nous avons décidé de partir à Amsterdam par simple envie de notre part à tous les deux : monsieur adore voyager, tout comme moi, et nous nous étions dis qu’un long week end là bas serait sans doute une bonne manière de débuter les voyages ensemble.

Nous avons donc décidé de partir à cette période notamment grâce aux tarifs (très) avantageux que proposait la compagnie Low Cost www.ryanair.com

Point fort ? Le prix : nous avons trouvé un vol Nîmes-Eindhoven pour 40€ A/R par personne.

Point faible ? L’emplacement de l’aéroport, qui se trouve à 120km de la ville d’Amsterdam. Nous avons donc pris un bus à l’arrivée (précédemment réservé pour 40€ A/R), pour être à Amsterdam 1H45 environ plus tard. Faites bien attention aux horaires des bus avant le départ : si vous arrivez trop tard dans la soirée, il se peu que plus aucun bus ne fasse la navette : il vous faudra donc attendre le lendemain matin. Mauvaise surprise !

Une fois l’épreuve de l’avion en retard (surprise bis) et du dernier bus à prendre, nous y sommes enfin ! Vers les 1H du matin, certes, mais nous y sommes ;) Nous avions pris un hôtel dans l’adorable quartier bobo-bourgeois de Jordaan : Hotel Il Fiore. Place à un gros dodo….

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Après un réveil en douceur, nous avons eu le plaisir de découvrir une adorable vue sur le canal depuis la chambre d’hôtel : le quartier est vivant, charmant, et on aperçoit en bas un marché aux puces des plus animés. L’hôtel ? Rien à re dire : la chambre est spacieuse, agréable, avec un décoration de bon goût et une grande salle de bain. Le plus ? La vue sur le canal qui nous surprend dès le matin.

Nous nous sommes tranquillement baladés dans le quartier en se dirigeant vers la Bilderdijskstraat, où nous nous sommes arrêtés dans une véritable pépite du pancake que je ne tarderais pas à nommer : Mook Pancakes. Ici, nous trouvons petit café dont j’avais grandement entendu parler mes sur certains de mes comptes instagram favoris : une déco adorable, fleurie, simple mais efficace, qui vous sert des brunch à en couper le souffle.

Pour commencer, nous avons pris un avocat au saumon, citron, aneth et crème fraîche. Mais le meilleur reste à venir : de copieuses assiettes de pancakes. Pour tous les deux, ce fut le choix unanime de pancakes au coulis de chocolat noir et speculoos, accompagnés de fraises, mûres et bananes ornées de poudre à la cannelle. Le tout accompagné d’un gros cappuccino et d’un jus d’orange frais. Un véritable régal ! Allez y les yeux fermés.

Le ventre bien rempli, nous voici partis déambuler en direction du Moco Museum. Nous avons eu le plaisir d’y trouver une exposition de Banksy : un vrai bonheur pour les yeux. Des oeuvres originales en tout point, qui ne ressemblent à aucune autre : du Banksy tout craché dans un petit musée familial sans trop de monde autour.

Les oeuvres de Banksy  

En début de journée, n’ayant toujours pas réellement faim après ce petit déjeuner copieux, nous avons continué notre escapade vers le fameux marché aux fleurs de Singel, le Bloemenmarkt, afin de prendre en chemin une stroopwafel typiquement hollandaise : deux morceaux de gaufres fourrés au sirop de caramel.


Un peu de shopping dans les fameux quartiers de Kalverstraat et Hoofstrat, et 16km à pied plus tard, retour à l’hôtel pour se reposer un peu avant de ressortir dîner.

Pour le repas du soir, je ne serai pas nécessairement de bon conseil : j’ai la fâcheuse tendance de vouloir manger italien ou des sushis dans toutes les villes que je visite… De quoi me faire taper sur les doigts. Un gros plateau de sushis et de fèves nous a donc finalement tous les deux ravi !

3

Après un agréable réveil face aux canaux d’Amsterdam si connus, nous nous sommes baladés sous un temps grisâtre sur Keizergracht, avec le paysage si typique hollandais des nombreuses péniches déambulant sur les canaux. Les petites rues étaient toutes aussi mignonnes les unes que les autres, éclairées par de petits lanternes les rendant encore plus charmantes.

Petit déjeuner = brunch. Chez nous, c’est une tradition. Nous nous sommes donc rendus toujours dans la quartier de Singel (sous les conseils avisés de plusieurs guides), au Greenwoods, un café servant des brunch (paraît-il) excellents eux aussi. Autre ambiance que chez Mook, mais nous n’avons absolument pas été déçus. Au menu ? Chocolat chaud au nutella, jus de fruit frais, toast bacon - fromage - avocat - oeuf - salade pour monsieur, et pain grillé hollandais au beurre - fraises - bananes - groseilles - éclats d’amande. Encore un vrai régal...

Nous avons ensuite continué le déroulement de la journée par un passage obligatoire sur le Dam Square, cette place emblématique ornée de beaux bâtiments, de pigeons (beaucoup de pigeons), et de statues, avant de se diriger tranquillement (et toujours à pied) vers le Stedelijk Museum. Nous avons beaucoup apprécié ce musée design, moderne et contemporain : de nombreuses oeuvres originales, qui attirent l’oeil (oeil frais du haut de nos 20 ans), notamment des installations, oeuvres sur papier etc.

Quelques oeuvres qui m'ont tapé dans l'oeil...  

La place où se trouvent tous les musées, la Museumplein, est magnifique ! En fin de journée, nous avons assisté à un joli coucher de soleil sur la patinoire remplie d’enfants (et d’adultes bien sur), face au fameux “I Amsterdam”.

Nous avions réservé depuis longtemps notre soirée au IceBar Amsterdam, ce bar emblématique de chaque capitale fait de glaces, dans lequel on boit une bière dans des verres en glace, dans des doudounes, sous une musique et -9°. Le IceBar est un endroit sympa, mais nous ne nous attendions pas à rester si peu longtemps : le prix comprend 2 ou 3 boissons que l’on doit consommer en vitesse (dans les 10 minutes environ) dans ce havre de glace pour ressortir aussitôt ensuite. Sympa, mais un petit peu décevant !

4

Pas de brunch pour ce matin ! 3ème et dernier jour, nous ne voulions pas perdre trop de temps à manger pendant longtemps … et puis, ce n’est pas comme si nous n’avions pas été gâtés les matins précédents !

Nous avons donc opté pour la fameuse tarte aux pommes si réputée de chez Winkel.

Et bien vous m’en direz des nouvelles ! Il faut absolument y faire un tour : il s’agit d’un petit café de quartier dans lequel on peut déguster cette tarte soit sur place, soit à emporter. Le café en lui-même est sympa, mais n’a rien d’extraordinaire. La tarte en revanche … EXTRAORDINAIRE. Jamais plus je n’ai mangé une telle tarte… Et si vous ne me croyez pas, vous pouvez toujours demander avis à Tripadvisor, vous verrez de vous-même. Foncez !

Pour finir la journée (et le séjour), nous avons finalement décidé d’aller faire le Rijksmuseum . Autre ambiance que les deux autres musées, mais tout aussi intéressant. Ce musée est plus spécialisé dans les oeuvres les plus célèbres du pays, notamment avec la célèbre “Ronde des nuits” de Rembrandt.

Et voilà, retour en France après 3 jours et environ 50km à pied de pur régal à déambuler dans les rues d’Amsterdam !


XOXO, Marie