Deux jours dans cette ville de Suède méridionale
Mars 2019
2 jours
Partager ce carnet de voyage

Départ matinal de CDG direction Copenhague. 1h30 de vol pour rejoindre la capitale danoise. A l’aéroport train direct en 25 minutes pour Malmö en Suède. Un long pont suspendu relie les deux pays. Ciel très couvert pas de pluie il fait frais.

Première impression : en ce samedi matin ville très calme. Peu d’animation tout est propre. Je dépose ma valise à l’hôtel qui n’est pas très loin de la gare puis je pars à la découverte de Malmö. La vieille ville est pavée avec des maisons à colombages. La place centrale est mignonne avec une antique pharmacie et quelques statues. Typique des villes du nord.

La vieille ville de Malmö  

Pas très loin je rentre dans l’église St Peter. Architecture de brique rouge, la nef est dépouillée, des bancs, peu de décorations. Sur le côté une pièce avec son joyau les reliquats de superbes fresques peintes à même le mur.

Tombeau au sol et fresques  

Je repasse devant la gare puis direction le nord vers la mer. Malmö m’évoque Hambourg et les cités hanséatiques. Quartier en rénovation au loin la tour vrillée domine. Je m’en approche puis je continue vers la digue et l’esplanade maritime. Un peu de vent la balade est tonifiante. Des plongeoirs pour accéder à la mer, un parterre de lattes de bois en guise de plage, plus loin du sable et une marina. Un éco quartier en développement.

Le front de mer avec au loin le pont. Tentative de concurrence du pont des arts avec les cadenas 

Le bâtiment caractéristique de la ville est la HSB Turning Torso imaginée par l’architecte Santiago Calatrava Valls. Sa forme géométrique incurvée est originale et impressionnante.

Tour Torso emblématique de Malmö  

À Malmö un parc en plein centre est en réalité un cimetière aux tombes éparses. Le grand parc abrite le château, un casino, des espaces verts ponctués de statues avec au fond la tour Torso.

Quelques vues du parc  

Une institution locale : les bains Ribersborgs. Construction au bout d’un ponton, un bâtiment vert amande de style rococo. A l’entrée un bar restaurant et au-delà du guichet à gauche la partie réservée aux hommes de l’autre côté celle des femmes. Des cabines entourent le bassin, à droite le vestiaire. A l’intérieur trois saunas, dehors une petite piscine circulaire chauffée et pour les intrépides pas frileux l’accès direct à la mer. À travers la baie vitrée du sauna panorama sur la mer, les navires et le pont. Très agréable cela me rappelle les éphémères saunas flottants sur les lacs un été en Finlande.

Les installations des bains Ribersborgs sous les nuages. 

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Ce dimanche matin il pleut. Je patiente à l’hôtel avant de sortir. Sous un ciel couvert je fais un tour au centre de Malmö. La ville est calme, les rues piétonnes désertes.

Quelques clichés de Malmö  

Escapade à Lund petite ville située à environ quinze minutes de train. Le ciel a tendance à se dégager, les éclaircies vont progressivement s’imposer. La cathédrale est le principal édifice du centre. Bâtiment imposant de pierre grise. L’intérieur recèle une horloge astronomique un peu comme la fameuse pragoise qui elle est en extérieur !

La cathédrale, la crypte et l’horloge astronomique  

Balade pédestre dans les rues de Lund. Je rejoins le pittoresque jardin botanique et ses somptueux arbres. En cette saison peu de fleurs épanouies.

Le jardin botanique ; près de chaque point d’eau une bouée  

Retour au centre dans le quartier de l’université avec une immense bibliothèque. À côté l’église de tous les saints. Deux rues hébergent un musée en plein air où sont reconstitués des habitats traditionnels. Le coin est croquignolet et pittoresque à souhait.

Quelques vues de Lund et des maisons traditionnelles  

Retour à Malmö vers 14 heures sous le soleil resplendissant. Le vent souffle en bourrasques la température reste fraîche. Marche jusqu’au pied de la Turning Torso. Avec le fond bleu le gratte-ciel déchire le paysage. La mer est agitée. Beaucoup de vent une brève averse avant le retour du soleil.

Turning Torso  

Je finis l’après-midi dans l’alternance de la chaleur du sauna et du froid de l’eau et du vent.

Vue des bains Ribersborgs sous l’éclat du ciel bleu