Passer quelques jours sous le soleil grec
Juin 2019
3 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Deux heures et demi de vol depuis Paris. Temps magnifique sur tout le parcours. Survol des Alpes puis de la côte adriatique de l’Italie.

Vers Brindisi et arrivée à Corfou  

Atterrissage vers 19h30. Une heure après je suis dans la vieille ville de Corfou et je trouve une chambre.

Vues du vieux port  

Sous le soleil couchant je sors et me promène vers le port et l’ancienne forteresse. Au dessus du port une autre citadelle plus récente. A l’intérieur du vieux fort très tranquille à cette heure, outre le phare se trouve une jolie église avec des colonnes grecques.

Vers le vieux fort de Corfou  
2

Réveil matinal par des dizaines d’étourneaux très bruyants. Je commence la matinée par une balade dans les rues de la vieille ville. Plusieurs églises orthodoxes et catholiques. Sur le mur d’une synagogue une plaque commémorative indique qu’Albert Cohen est né ici. Le romancier de l’inoubliable Belle du Seigneur, un des plus beaux et merveilleux romans d’amour.

Vues matinales de Kerkyra 

Je prends le bus pour le village de Palaiokastcitsa. Visite du monastère très croquignolet avec ses jardins fleuris, son église et son pressoir à huile. Des chats déambulent d’autres se prélassent endormis à l’ombre. Le cadre est somptueux : le petit monastère est perché sur un promontoire et domine la mer. Autour un court sentier surplombe les criques avec les plages aux eaux transparentes.

Le monastère, un pope et des chats 

Après la visite je me pose sur la plage sans ombre. Première baignade de la journée dans l’eau cristalline et lecture.

Vues plongeantes de Palaiokastcirsa 

Je reprends le bus lent pour Kerkyra. Je change d’hôtel mais je reste dans la même rue face a la mer et au vieux port. Cette fois pas de vue depuis la chambre et la connexion internet est peu performante. Bus à nouveau en début d’après-midi cette fois pour Glyfada sur la côte ouest de l’île. Trois heures à lire, me baigner et bronzer sous le soleil généreux. Pas un nuage à l’horizon. En rentrant quelques cumulus au loin sur le continent albano-grec.

Plage de Glyfada  

Avant d’aller dîner je profite du somptueux coucher de soleil et du ciel rougeoyant.

Coucher de soleil depuis le port de Kerkyra  
3

Aujourd’hui location de scooter. L’engin sans compteur est hors d’âge mais coriace, résistant et bruyant. Pas mon Piaggio parisien !

Mon partenaire du jour pendant environ 100 kilomètres  

Au départ de Kerkyra je suis la route côtière est en direction du sud. Bref arrêt au bord de la route pour voir l’îlot Pontikonisi qui est dans l’axe de la piste et sur lequel se situe un monastère. La route traverse deux cités balnéaires sans grand intérêt. Rejointe de la route principale qui dans la partie sud traverse l’île entre les montagnes. Après plus d’une heure de trajet j’arrive à Issos. La plage est au bas des dunes. Avant d’y aller belle balade entre dunes et forêt à l’orée du lac Korission. Les dunes ne sont pas spectaculaires mais sympathiques. Avant de m’allonger sur le sable je marche vers le nord sur la plage. Là où je m’installe il n’y a personne : l’immense plage de sable fin pour moi seul, le pied.

Lac, dunes et plage  

Je chevauche le scooter en direction du sud de Corfou. Petite route puis chemin juste praticable jusqu’au cap Arkoudila. Je me gare et gravis à pied un sentier raide. Partout d’énormes toiles d’araignée se collent à mon corps quand je les déchire en passant. Vue époustouflante sur l’extrême sud est et l’île de Paxi.

Le sud de Corfou  

Cette fois direction la plage de Myrtiotissa sur la côte ouest de l’île. Le trajet est assez long quasiment deux heures avec une route splendide étroite et montagneuse. Pas mal de dénivelé et magnifique surplomb de la côte rocheuse avec des criques et quelques longues plages. Épatant, époustouflant et le scooter grimpe et dévale docilement.

Sur la route  

La plage est assez bondée, peu de place entre les transats et les parasols. Mais l’endroit à l’abri caché après la fulgurante descente est très agréable. Je me baigne, m’oins de crème solaire et je lis. Le rêve du farniente dans ce cadre superbe.

Crique de Myrtiotissa
4

Le premier bateau pour l’îlot Vido en face du port est trop tardif pour que j’aille m’y balader. Faute de bus en ce dimanche matin je marche le long du front de mer vers le sud de la ville. Faubourgs fleuris et tranquilles. Petite chapelle de Vlacherna aux parois blanchies à la chaux se reflétant dans les eaux bleues.

Superbe couleur et blancheur éclatante  

Je monte dans une embarcation pour l’îlot Pontikonisi avec sa gracieuse minuscule église. C’est serein avec tout autour l’eau claire et bleue. Les avions passent très près très bas en courte finale pour la piste à portée de regard.

Pontikonisi et l’aéroport de Corfou 

Fin du voyage, vol retardé. Magnifique vue du hublot sur le val d’Aoste.

Au dessus des Alpes et avions atterrissant à Corfou