× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas

les blonds villages des cotswolds

Deux semaines passées dans les Cotswolds en Angleterre, où nous avons profité des petits villages construits en pierres blondes, mais également de villes au charme un peu désuet comme Oxford.
Août 2015
2 semaines
1
1

Nous quittons notre petit cottage de Great Rissington, en direction de Burford, l'une des principales ville de la région. Sa fondation date des saxons, comme l'atteste son toponyme. Le mot en burth signifie en effet "ville fortifiée", et le mot ford "gué d'une rivière". Les chroniques saxonnes relatent que c'est en cet endroit que le roi de Mercie Aethelbald trouva la mort dans un combat contre les saxons de l'Ouest.

Autrefois centre de commerce de la laine et étape importante pour les diligences, Budford a commencé à décliner vers 1812.

L'attrait touristique de la région des Cotswold a permis au village de se faire une seconde jeunesse. C'est aujourd'hui un endroit très fréquenté par les visiteurs de passage.

La rue principale offre à voir un bel alignement de maisons traditionnelles de la région.

Cette rue appelée high street, très en pente, descend jusqu'à la rivière windrush. De chaque côté des trottoirs , on trouve de superbes maisons du XVème siècle.

2

Nous partons ensuite vers un second village tout aussi photogénique que le précédent et qui s'appelle Broadway : cela ne s'invente pas...

Situé au carrefour de deux grands axes, Broadway est une sorte de village vitrine...

On y trouve de multiples magasins d'antiquités et d'artisanat, mais aussi des cafés, des restaurants, des auberges... C'est d'ailleurs en cet endroit qui nous déjeunons en attendant le passage d'une grosse averse.

Le village a tout du décor typique d'un épisode de l'inspecteur Barnaby ou encore d'un décor d'un roman de la série des Agatha Raisin.

On pourrait même penser qu'un villageois des années 40 a oublié son vélo au pied d'un réverbère, qui depuis attend toujours son propriétaire.

Quand même les voitures se mettent à l'unisson des maisons et semblent aussi prendre, l'âge, l'illusion est parfaite. Ces villages sont de véritables machines à voyager dans le temps.

3

Fin de journée à Stow on the Wold, situé en plein coeur des Cotswolds

4

Nous poursuivons ensuite notre route en direction de Hidcote Manor. Nous ne saurions visiter la région sans passer par le charme d'un jardin anglais et l'on dit de celui de Hidcote qu'il est très beau.

A peine passé la bâtiment d'accueil, nous commençons à entrevoir de vastes espaces verts.

Le jardin est l'oeuvre du major Lawrence Johnston.

Il aura fallu plus de 30 ans au major pour transformer quelques champs en ce magnifique jardin de style "arts and crafts".

Ce qui est sympa à Hidcote Manor, c'est que les visiteurs sont autorisés à jouer au croquet sur la pelouse.

Lawrence Johnston a parcouru la chine et l'Afrique du sud pour trouver des plantes rares qui supportent le climat anglais. D'autres voyageurs lui ont envoyé des spécimens d'Amérique du Nord et du Sud.

Juste derrière la propriété s'étendent encore les pâturages sur lesquels paissent de paisibles moutons.

5
aglise

Nous voici maintenant dans le village de Bourton on the Water.La petite promenade au bord de l'eau avec les terrasses des salons de thé est une invitation à s'arrêter pour déguster quelques spécialités locales.

C'est d'ailleurs ce que nous faisons. Nous commandons deux cream teas : du thé accompagné de scones aux raisins et de cornish cream : produit laitier qui se situe entre la crème et le beurre, le tout avec de la confiture de fraises.

Pendant que nous finissons notre goûter, deux petites filles se trempent les pieds dans l'eau et jouent avec des bateaux fabriqués avec des matériaux de récupération, au sommet desquels flotte quand même le pavillon britannique.

Avec ses petits ponts enjambant la Windrush, Bourton on the Water est surnommée la Venise des Cotswolds.

Ce sont les eaux claires de la Windrush, peuplées de canards et entourées de pelouses fleuries et les élégants ponts en pierres qui font le charme de ce village.

La plupart des maisons que l'on peut observer à Bourton on the Water datent du XVIIème siècle. Elles ont été bâties avec la pierre blonde des Cotswolds. Les premières traces d'occupation humaine dans cette région datent cependant du néolithique. Les trouvailles en pièces romaines montrent également l'importance du site à cette époque. Ce n'est cependant qu'au XIème siècle que le village pris réellement de l'ampleur autour de l'église.

Notre promenade dans ce petit village, qui comme les autres ont fait leur richesse autour de l'industrie lainière a été fort agréable.

6

Certains villages comme Little Barrington sont peut être un peu plus éloignés des itinéraires touristiques que d'autres, très connus comme Bourton on the Water ou Stow on the Wold. Pour autant, ils ont également du charme.

7

Voici maintenant le village de Windrush.

Certains petits portails ont l'air très accueillants. On a bien envie de les pousser pour voir les jardinets.

8

Enfin, voici les pâtures ensoleillées de Great Barrington. Ici, nous sommes dans les paysages des Cotswolds, faits de collines et de prés sur lesquels paissent paisiblement des moutons et des chevaux. Les murets de pierres sèches font également partie du décor.