Carnet de voyage

Thaïlande

7 étapes
2 commentaires
18 abonnés
Dernière étape postée il y a 552 jours
Notre pays de transition ...
Février 2018
19 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1

Nous traversons la frontière terrestre entre le Myanmar et la Thaïlande. Ce passage est plus simple que nous l'avions pensé. C’est même assez drôle de voir les voitures changer de voie de circulation, passant du côté droit au gauche dans un certain désordre.

A la fin du mois, nous prenons l'avion pour notre prochaine destination. En attendant, nous passons 20 jours en Thaïlande. Nous savons que nous allons retourner dans ce pays. Ainsi, nous décidons de mettre les visites de côté et d'aller à la rencontre des Thaïlandais, lors d'un séjour chez l'habitant.

2



Notre séjour en Thaïlande commence par la ville de Pai, dans une région du nord. Trois jours où nous ne faisons pas grand chose, à part piscine et lecture. Vous l'aurez compris, nous n'avons pas - ou presque pas - de photos !

• • •

Un peu lassés par les visites, nous avions envie de nous installer quelque part pour plusieurs jours. Quoi de mieux que de vivre en immersion chez une famille thaïlandaise - Karen plus précisément - au fin fond de la jungle.

Nous arrivons ainsi à la ferme de Wat (le mari), Poh (la femme) et de leurs deux enfants où nous passons une dizaine de jours. Nous faisons également la connaissance d'autres volontaires : Bastien et Sylvain, deux frères venus de France, Emily, une américaine et David, un anglais qui nous rejoint vers la fin de notre séjour. Le même jour que notre arrivée, un petit chiot fait son apparition dans la maison. Celui-ci s'est perdu et la famille décide de l'adopter pour notre plus grand bonheur ! Son nom ? "Boulette" ! Oui oui, un nom français, s'il vous plait !

Wat & Poh Family

Nous logeons dans une des petites cabanes de bambou construites dans le jardin. Même si c'est assez sommaire - un matelas, une couverture, des WC, un lavabo et une douche (sans eaux chaudes) - nous avons quand même une chambre et une salle de bain privées avec vue sur les montagnes ! Que demander de plus ?

Région Mae Wang

La ferme se situe dans la région de Mae Wang. Celle-ci est très réputée pour ses treks. En effet, certains soirs, des touristes viennent passer la nuit à la ferme lors de leurs deux (ou trois) jours de randonnée. Nous avons, nous aussi, eu la chance de pouvoir visiter les alentours en fin de journée ou pendant nos day-off. Baignades près des cascades, balades dans la forêt, football avec les enfants du village et découverte d'un refuge pour les éléphants : nos activités sont nombreuses !

Aide aux tâches quotidiennes

Pendant la journée, nous aidons la famille dans leurs tâches quotidiennes. La plupart du temps, nous travaillons dans les champs pour bêcher, planter des tuteurs, récolter et nettoyer les légumes ou encore mettre de l'engrais (plus précisément du caca de poule !). Nous aidons également à la construction d'une nouvelle pièce de la maison. Après avoir lavé le bois, les garçons participent à la construction des fondations. On l'avoue, les règles de sécurité sont loin de celles que l'on connaît, mais aucun accident n'a été déclaré !


Récolte du café

Nous sommes également très fiers d'avoir fabriqué notre propre café. Une première pour nous !

A travers des champs semi-sauvages, nous cueillons les baies. Puis, unes par unes, nous les décortiquons pour mettre les grains à sécher au soleil pendant plusieurs jours. Notre séjour fut trop court pour que l'on puisse en prendre mais nous avons torréfié les grains de la récolte précédente que nous avons ensuite dégusté. Quel délice !

Atelier tissage

Pendant notre temps libre, nous en profitons pour lire, fabriquer des jeux en bambou mais aussi pour tisser ! Grâce à la sœur de Poh, nous apprenons l'art du tissage artisanal et fabriquons nos propres écharpes ! Une expérience inoubliable et un souvenir unique à ramener en France !

Bref, ce séjour fut plus que parfait. Nous avons beaucoup appris de la culture Karen et de leur mode de vie. Nos rencontres avec Wat et Poh, ainsi qu'avec les autres volontaires, resteront dans notre mémoire pour un bon moment ! Merci à eux et nous espérons les revoir très vite !

Jungle Village
3
Chiang Mai Temples

Après avoir passés dix jours au fin fond de la jungle thaïlandaise, nous revenons à la civilisation ! Nous restons quelques jours à Chiang Mai, la deuxième ville du pays. Autant dire, que ce n'est pas le même ambiance !

Pour trouver un peu de calme, nous optons pour la visite de quelques temples dont un où nous profitons d'un massage thaï. Le pied !

• • •

Débarqués à Bangkok via un bus de nuit, nous visitons le marché de ChatuChak, un des plus grand au monde. Idéal pour acheter nos souvenirs ! Le lendemain, notre avion nous attend. Direction Népal ! Le blog ici !

4
4
Publié le 2 juin 2018


Ca y est, nous sommes enfin arrivés à Bangkok ! Vu le retard accumulé, nous avons loupé l'arrivée de Valérie et Ivan mais ils nous attendent avec impatience à l'hôtel. Les retrouvailles nous font chaud au cœur. Cela faisait des mois que nous n'avions pas vu un de nos proches. Cerise sur le gâteau, c'est l'anniversaire de Manon. Nous ne pouvions rêver d'un meilleur cadeau !

Wat Pho

La capitale thaïlandaise nous offre des temples richement décorés pour notre plus grand plaisir : Wat Phra Kaeo, le Grand Palais, Wat Pho et Wat Arun. Tous les uns plus beaux que les autres, nous ne savons plus où donner de la tête !

Wat Arun
Wat Phra Kaeo 

En fin de journée, nous embarquons sur un bateau pour aborder Bangkok depuis le fleuve Chao Praya. Nous nous enfonçons à travers les canaux de la ville pour découvrir un autre aspect de la capitale. A seulement quelques mètres des artères principales de la ville, nous rencontrons donc une population dont le mode de vie semble avoir été figé dans le temps. Ils vivent ainsi pour la plupart dans des cabanes sur pilotis au milieux des palmiers et varans, nous offrant un semblant de nature dans cette ville très développée.

Cette balade nous montre également les inégalités grandissantes qui existent entre les populations qui ont bénéficié du développement économique de leur ville, et ceux qui ont conservé leur mode de vie traditionnel mais dont la pauvreté ne cesse d'augmenter...

Entre buildings gigantesques et petites maisons de bois sur pilotis, cette virée a été à la fois impressionnante et très enrichissante ...

Bangkok
5


Nous quittons Bangkok pour nous rendre à Ayutthaya, à 80 km au nord de la capitale. Cette fois-ci, le train sera notre moyen de locomotion, première fois depuis le début de notre périple. C'est officiel, nous avons testé tout les transports d'Asie ! En bonus, le ticket nous est offert ! On ne comprend pas trop pourquoi mais on ne rechigne pas.

Après quelques heures, nous arrivons à notre guesthouse. L'accueil est très chaleureux !

A gauche, photo souvenir du saucisson et du fromage que Valérie et Ivan nous ont ramené de France. Un régale, ça nous avait beaucoup manqué ...

• • •
Lopburi

Nous partons directement pour Lopburi, une ville réputée pour les vestiges de plusieurs temples dont un envahit par des singes. Sans nourriture dans les poches, les singes sont plutôt sympa.. Tous très fatigués par la chaleur - ceux ne sont pas les seuls - nous les observons se prélasser à l'ombre. Les autres ruines parsemés dans la ville nous offrent une belle balade.

Ayutthaya

Le lendemain, c'est à vélo que nous parcourons le site d'Ayutthaya, ancienne capitale du royaume du Siam. Nous croisons sur notre passage des éléphants et les vaches qui ont probablement inspiré Jar Jar Binks dans Star War. Nous finissons la journée par un tour de bateau, nous offrant un point de vue différent sur ces magnifiques ruines.

6
6
Publié le 3 juin 2018


Nous traversons une bonne partie du pays (plus de 400 km) pour arriver à notre dernière destination en famille : l'île de Ko Chang. Celle-ci est la plus grande de Thaïlande et est réputée pour être très sauvage. Nous ne sommes pas déçus de sa réputation ! Il n'y a qu'une seule route qui en fait le tour, le reste n'est que jungle. Les plages sont magnifiques et les hôtels se fondent dans le paysage. En plus, nous sommes en saison basse, presque pas de touristes à l'horizon ! Le pied...


Les deux premiers jours sont consacrés à la découverte de l'île. Au programme : baignades sur les différentes plages, balade en scooter, trempettes dans de superbes cascades et dégustation de fruits de mer dans un village de pêcheurs. En bonus : massage thaï sur la plage !

Pour le troisième jour, nous optons pour une virée en mer en masque et tuba. Malgré le mauvais temps, les poissons et les coraux sont au rendez-vous.

Snorkeling

Enfin, avant le départ de Valérie et Ivan en direction de Bangkok, nous passons la journée dans la jungle. Une randonnée de sept heures, sous la chaleur et l'humidité, nous permet d'accéder à l'un des points culminants de l'île (environ 600 mètres) nous offrant une vue imprenable. Une journée riche en émotions et en litres de sueur, parfait pour célébrer l'anniversaire de Baptiste.

Jungle trek

Une fois Valérie et Ivan partis, nous restons quelques jours de plus à Ko Chang pour profiter de ce cadre paradisiaque. Hélas, le temps nous joue des tours ... Nous resterons finalement moins longtemps que prévu !

Papillons thaïlandais
7
7
Publié le 3 juin 2018

Nous avons une dizaine de jours avant l'arrivée du père de Manon. Nous décidons de faire une nouvelle fois du volontariat. Notre seul critère : être près de la plage. C'est non loin de Chanthaburi que nous trouvons nos hôtes et cette fois-ci nous aidons un hôtel. En échange de cinq heures de travail dans leur ferme biologique, nous sommes nourris, logés et avons un accès illimité à la piscine !

Lors de notre séjour, nous avons fait deux jolies rencontres. Celle de Sura, la responsable du staff de l'hôtel. Nous la remercions pour ses bons petits plats qu'elle nous a concocté tout au long de la semaine. Nous avons également rencontré Sarah, une américaine avec qui nous avons pu échanger sur nos expériences mutuelles. Au top !

Le travail était assez dur. En vue de la plantation du riz, nous devions, dans un premier temps, désherber et bêcher les champs sous 40 degrés ... La chaleur était épouvantable pour nous. Du coup, nous décalons le réveil pour commencer le plus tôt possible, aux alentours de 6h ! Quelques jours plus tard, lorsque les champs sont prêts, nous plantons le riz à la main et ça fait mal au dos ! Enfin, nous terminons notre semaine par le balayage du jardin de l'hôtel et par mettre de l'engrais aux pieds des arbres fruitiers de la ferme.

• • •

Nous filons à présent à Phnom Penh, capitale du Cambodge, pour accueillir le père de Manon. La suite ICI !