Carnet de voyage

Interrail

16 étapes
5 commentaires
bienvenue sur le carnet de bord de notre voyage interrail Munich - Budapest - Varsovie - Prague - Berlin
Août 2022
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1

On commence notre périple à la gare de Rennes, on nous avons pris un tgv direction Strasbourg. Premier tgv de notre vie. Franchement je préfère le TER où tu peux plus profiter du paysage et je trouvais l'ambiance assez pesante, gros silence dans le wagon, dit que tu chuchotais ça résonnait partout. En plus de ça le tgv est resté bloqué à Paris pendant 30 minutes, nous mettant en retard ce qui nous a par le suite fait rater notre train pour Zurich.

Heureusement en allant sur l'application Interrail on a trouvé un autre trajet qui passait lui par une petite ville paumé à la frontière franco-allemande et Karlsruhe, plus court et ça nous permettait d'éviter de passer par la Suisse ou nous ne pouvions pas utiliser notre 4G (ou des frais supplémentaires se seraient appliqués). Donc tout bénef.

Peut après avoir quitté la gare de Karlsruhe nous sommes passés devant une mine de charbon avec pleins pleins de cigognes. Je pensais que c'était une idée reçue mais il y a l'air d'en avoir beaucoup dans le coin.

Alex fatigué dans le train

On est donc arrivé à Munich à 19h au lieu de 22h mais malheureusement sous la pluie 🥲 j'ai pensé à prendre mon kway mais Alex n'en voulait pas, qui rigole maintenant.

Dès notre arrivée on est parti au kfc, pas trop locale et même tarif qu'en France mais ça régale toujours.

Pour le transport on a pris le ticket à 9€ qui permet de prendre tout les transports partout en allemagne pendant un mois.

Première impression sur la ville : je trouve que ça fait un peu cheap mais ça a le mérite de pas être trop touristique, j'attends de voir le centre ville, j'espère être surpris.

On est enfin arrivé à lauberge de jeunesse l'endroit a l'air vraiment cool c'est un camping. Petit feu de camp, guirlande lumineuse, fauteuil etc. Il y a deux grandes tentes une avec 50 lits et une avec 100 lits. On a été dans la plus petite. J'étais étonné de voir qu'il n'y avait aucun bruit, les gens sont supers respectueux.

2

On s'est réveillé très tôt à cause de la luminosité dans la tente (6h du matin). On a alors du attendre 7h pour pouvoir prendre le petit déj à lauberge de jeunesse. Pas cher du tout, on en a eu pour 3,80€ en tout.


Petit déjeuner à l'auberge

Ensuite on a pris la route pour le camp de concentration de Dachau. On a d'ailleurs trouvé un paquet de cigarette dans le bus, on fume pas mais c'est toujours utile d'en proposer à d'autres gens pour se faire des potes. C'est un des premiers camps d'Allemagne nazi, tout d'abord un camp dopossant politique en 1933 puis à partir de 1936 les juifs, les homosexuels et les émigrés arrivent dans le camp. Le memorial est très bien fait, étape par étape de la création à la libération des prisonniers. Plus de 63000 prisonniers dont 15000 français étaient dans le camp en 1944, sachant qu'il était agencé pour en avoir 6000. Le camp est aussi connu pour avoir donné l'exemple aux autres qui ont été construit par la suite. Beaucoup d'expériences ont aussi pris place dans l'enceinte du camp (tuberculose, malarya, résistance chute de pression, eau de mer, hypothermie etc). Le procès de Dachau fut le premier procès après guerre, il y a donné l'exemple.

Toutes les pancartes du musée étaient en allemand et en anglais. J'ai donc mis plus de temps que Alex pour tout lire parce que j'essayais de m'entraîner a lire allemand. J'ai aussi sauté certaines inscriptions. Alex m'a appris des trucs après comme par exemple qu'il y avait aussi des chambres à gaz et des fours dans ce camp (j'avais zappé la pancarte qui parlait de ça super)

Mémorial Dachau

Ensuite on est allé faire un picnic dans le vieux jardin botanique du centre. La salade que mange Alex sur la photo était franchement bonne c'était des allumettes de jambon avec de l'emmental et de la vinaigrette, yummy. On s'est posé dans le parc 2h le temps de digérer. Gros regret de pas avoir emmener de livre pour lire dans ses moments là.

Nous voilà maintenant reparti en vadrouille dans le centre ville, on a fait le tour d'un peu toutes les églises et monuments historiques de la ville. Franchement très content de ce que j'ai vu, au moins une partie de la ville qui est vraiment jolie et atypique.

Photos église et monument historique Munich

En se baladant on a eu l'occasion de voir pas mal de magasin de vêtement cliché allemand, on a encore vu personne habiller comme ça mais bon on reste attentif. Sinon devant l'opéra on est tombé sur un dj qui mettait sa petite musique aussi. Après cette bonne promenade on s'est posé dans un parc, le Hofgarten, pour une petite sieste parce que le petit Alex se sentait fatigué après une journée si bien remplie. Encore une fois, je voulais lire mais bon, mon moi d'avant hier n'a pas trouvé nécessaire de prendre un livre alors que j'en ai 3 à lire depuis un an.

Oh et aussi il y a des drapeaux lgbt+ partouuut dans Munich, Romane m'avait prévenu mais je pensais quand même pas à ce point.

Après pour bien finir la journée il y a les 50 ans de l'auberge de jeunesse du coup petite soirée avec concert à manger et à boire. 6€ le litre de bière svp 6€. On a payé 2€ le verre je pense le garder c'est valable même si ça prend de la place et qu'on a qu'un sac à dos chacun. Petit bémol il y a que des vieux et des familles par contre.

Du coup après plusieurs bières la soirée avance. On a fini par rencontré deux groupes de jeunes français du même âge qui faisaient aussi interrail. On a vraiment passé une super bonne soirée. Il y avait tout le monde autour du feu de camp, des gens chantaient (take me home country road, hallelujah etc.)

Et anecdote marrante je crois que les allemands disent youuuuuu après une chanson au lieu de ouuuuuaaaaaaais dans un concert.

3

Aujourd'hui le réveil était un peu plus difficile, on s'est réveillé beaucoup plus tard qu'hier (9h) on a encore pris le petit déj à lauberge de jeunesse. Ensuite on est presque directement parti en direction du musée Alte Pinakothek avec un des mecs qu'on a rencontré hier soir. L'entrée était à 1€ seulement le dimanche au lieu de 9€ le reste de la semaine, ça valait vraiment le coup. Le musée était très cool, on a été hyper étonné du manque de sécurité rien que pour rentrer tu peux rentrer comme ça dans le musée et c'est seulement dans les galeries que des agents de sécurité vérifient parfois si tu as le ticket.

Ensuite on est parti manger dans un parc l'englishgarten, il y a une rivière qui passe en plein milieu dans laquelle tu peux te baigner. Il y a pas mal de courant donc tu as juste à te laisser porter. Honnêtement c'était ouf, c'était vriament la dernière activité que je pensais faire pendant mon interrail, très bonne surprise.

J'ai eu du mal à me rendre compte que j'étais en plein centre d'une aussi grande ville, j'étais dépaysé.

Incroyable mais vrai des gens y font même du surf (mais genre vraiment)

On a hésité à passer l'après midi à la rivière mais au final on s'est décidé à bouger au parc olympique où ont eu lieu les JO d'été de 1972. On a appris en visitant le parc qu'il y avait eu un attentat contre des athlètes israéliens, par une organisation terroriste palestinienne.

La ville va accueillir les championnat sportifs européens du 11 au 21 août. Du coup le parc vit plus que d'habitude en ce moment.

Après juste à côté du parc olympique il y a l'usine BMW ainsi que le musée et une exposition de voiture, on a bien sûr été jeté un coup d'œil pour choisir notre futur voiture. On hésite entre deux je vous laisse regarder.

On a fini la journée en allant se chercher à manger pour manger dans un parc. J'ai pris un kebab et Alex a pris un mcdo. Franchement mon kebab était ouf, pleins de légumes grillés, concombres, tomates, salade, oignons avec sauce curry.

Sinon vraiment agréable la ville, il y a des espaces verts partout et ils sont immenses à chaque fois.

4

Nous voilà reparti en vadrouille direction Budapest. On a failli rater notre train parce que le nom du train sur l'application était pas le même sur les panneaux à la gare. Mais grâce à mes compétences linguistiques en allemand on a réussi à trouver le train, j'avoue je suis assez fier d'avoir réussi à avoir une petite discussion avec la dame de la gare.

Les paysages lors de ce trajet en train était dingue. On est passé devant plusieurs lacs, montagnes et petits villages. Dommage que les meilleurs paysages étaient sur le côté gauche, j'étais un peu gêné de prendre des photos donc j'ai pas pu tout capturer. En plus ma voisine à gauche a fermé les rideaux au bout d'1h pour dormir j'étais clairement énervé. Quelle conne.

On a eu une grosse correspondance d'1h15 à Vienne, ça nous a permis d'aller nous chercher à manger, encore une fois kebab. De base on partait pour s'acheter à manger à Lidl mais on a vu des kebab vendus à 3,50€ seulement juste à côté donc on s'est pas posé de questions. Par contre comme à chaque fois qu'on mange dehors on s'est fait attaquer par des guêpes c'est insupportable.

Note à moi pour plus tard : aller au kebab Ferjat doner, il y avait une queue de malade dès l'ouverture

Sinon rien à voir, mais à chaque passage piéton il y a un boîtier qui fait du bruit en fonction de si c'est vert ou rouge pour les aveugles.

Une fois dans le train pour Budapest, on a du faire la moitié du trajet debout, pas de chance.


Après ce petit périple on est arrivé à Budapest et franchement wow. Première ville où t'es qu'on sort du train on trouve la ville hyper belle. La gare et les alentours donnent envie d'en voir plus.

On a déposé nos affaire à lauberge de jeunesse et on est directement parti visiter la ville, les photos parlent d'elle même. Le problème c'est que comme la ville est très touristique toute les visites sont payantes.

(j'ai enfin réussi à avoir une photo de Alex qui sourit)

Ensuite on est parti dans un bar avec alcool à volonté (ça s'appelle le Morrison 2), l'entrée était qu'à 7,50€ si tu arrivais avant 18h, ce qu'on a fait. Sauf que résultat le bar est vraiment vide. A 21h on était toujours urs qu'une vingtaine dans le bar/discothèque sachant qu'il y a plusieurs étages avec plusieurs salles (salle style boîte, karaoke, chicha, bar avec table, salle de jeu billard etc)

Vu qu'on a pas rencontré grand monde on est parti beaucoup plus tôt que prévu même si on est resté que 4h le prix est clairement rentabilisé. Un hongrois est venu nous parler il était trop sympa, il nous a conseillé quelle boisson prendre. J'ai pris de la tequila et c'est bien la première fois que j'ai bien aimé, par contre le whisky j'avais du mal à le boire. Après il nous a dit de prendre un shot d'alcool local, c'était pas hyper bon et assez fort mais il nous disait que c'est vriament la version commerciale de l'alcool et que de base ça se fait chez soit dans la campagne hongroise et que c'est donc beaucoup encore plus fort de base.

5

Toujours aussi impressionné par la beauté de la ville, c'est vraiment beau partout, dans chaque rue on retrouve de supers bâtiments.

On s'est promené en ville au niveau du parlement (2ème photo), puis on est allé jeter un petit coup d'œil au mémorial pour les juifs fusillés sur les bords du Danube (4ème photo). Le memorial est composé de plusieurs paires de chaussures en acier accrochés au sol, représentant les chaussures des juifs fusillés qui devaient se déchausser avant de mourir.

Ensuite on est parti sur l'autre rive de la ville, Buda. Budapest est composé de deux villes Buda et Pest, toute deux séparés par le fleuve (merci à Romane pour ce point culture). Du coup à Buda on a visité le palais qui surplombait la colline

Ensuite j'ai invité Alex au restaurant pour son anniversaire. Le restaurant était très sympa, dommage que le serveur nous ait vraiment pressé à commander du coup j'ai vraiment pris une entrée et un plat au pif. En entrée j'ai pris une soupe hongroise, c'est clairement du bœuf carotte en soupe. Alex lui a pris du foie gras avec des petits toasts. En plat j'ai encore pris un plat typique hongrois, j'ai un peu eu l'impression de remanger mon entrée, c'était du bœuf en sauce avec des spaetzle maisons. Alex lui a pris magret de canard avec un risotto parmesan épinard, délicieux. Et en dessert j'ai rien pris du tout j'étais plein, Alex lui a pris un fondant au chocolat que j'ai dû finir parce qu'il avait plus faim non plus. (désolé pour la photo du dessert, vous avez le droit à une photo d'assiette vide à la place)

Après on est de retour à l'hôtel pour une petite sieste, c'est fatiguant de bien manger. D'ailleurs j'ai oublié de vous présenter l'auberge. Déjà elle est hyper bien placé dans le centre. Lauberge est placé juste au dessus d'un bar, voir même à l'intérieur, comme vous pouvez le voir sur la première photo, c'est la vue qu'on a à la sortie de notre chambre. Ça donne directement sur le bar plus bas. Étonnamment on a assez bien dormi, on entendait la musique mais c'était pas hyper dérangeant non plus. On est dans une chambre avec 5 autres personnes (2 américains, 1 italien, 1 allemande et 1 belge). Les deux américains passent la journée dans la chambre et les autres ont les voit jamais.

Après la sieste Alex est resté se reposer dans la chambre et moi je suis parti me promener. Des la sortie de l'auberge j'entends deux filles dans la rue qui parlent français ni une ni deux je leur propose de visiter la ville ensemble. Encore une fois le monde est petit, une des deux filles est à l’INSA Lyon. Du coup on a fait la visite d'une église et de l'opéra.

On a terminé la journée en beauté en mangeant devant le couché de soleil avec nos deux nouvelles rencontres. On a passé un super moment avec elles. Et encore une fois dans un cadre idéal.

Sur le retour en tram on a eu la chance de voir Budapest de nuit et le Parlement illuminé, magique.

6

Pire nuit de ma vie je m'étais fait dévorer par les moustiques la veille, résultat impossible de dormir tellement ça me démange, je me réveille toutes les heures. Rien que sur mes deux bras j'ai 17 boutons. En plus je suis allergique, sinon c'est pas marrant.

Bon sinon parlons peu parlons Budapest, on a continué de visiter la ville ce matin. On a été aux halles de Budapest. Je me suis senti assez mal car j'ai voulu acheter un truc chez une petite commerçante trop mimi mais elle prenait pas la carte, que de l'espèce. Je lui ai dis que je revenais et que j'allais retirer donc j'ai été à la machine sauf que si je retirais 1000Huf (monnaie hongroise) j'avais des frais qui s'élevaient à 1500Huf. Donc grosse flemme. J'ai acheté chez une commerçante moins sympa mais qui elle prenait la carte. Bref je suis dévasté.

Ah oui et aussi anecdote étonnante, plusieurs bus fonctionnent comme les tramway. Je m'explique, ils sont aussi attachés à des câbles suspendues au dessus des routes (voir preuve a l'appuie ci dessous)

Après Alex était encore fatigué donc il est rentré dormir et moi j'ai rejoins les deux filles d'hier aux bains. On a retrouvé aussi un autre mec qui faisait interrail la bas. On a passé un super après midi. Bain thermal, sauna, hammam et bien sûr eau froide. Le sauna était entre 80 et 100°C on a vraiment tenu 5 minutes dedans et je dégoulinais déjà de sueur, terrible. Directement après la sauna on a été dans l'eau froide, 18°C, autant vous dire que j'étais pas dépaysé avec les plages bretonnes.

Par contre j'ai pas pris de photo car j'avais laissé mon portable dans mon casier.

Même si la journée était censé être reposante je suis crevé. Le repas d'aujourd'hui va en faire rêver plus d'un : lasagne au micro onde. Un repas de grand chef.

On a terminé la journée en allant dans le ruin bar le plus connu de Budapest, la déco était magnifique. Nos copains nous ont rejoins la bas et on a bu deux verres. 4€ la pinte, il y a moyen de trouver moins cher à Budapest mais après on était quand même dans le bar le plus connu de la ville. On a encore croisé pas mal de français. Ensuite nos potes sont partis en boîte mais on était trop crevé donc on est parti dormir.


Ah oui et dans le bar il y avait un distributeur de CD voilà je trouvais ça marrant.

7

En route pour Varsovie, un peu triste de quitter Budapest, vraiment une ville avec laquelle on veut revenir avec les copains. Hyper belle et festif, sans parler des bains pour se reposer.

Comme d'habitude une fois installer dans le train on se fait dégager par des gens ayant réserver ces sièges. Vous pouvez être sûr qu'on s'installera toujours sur les seuls sièges réservés du train. Heureusement on a réussi à retrouver deux sièges côte à côte.

La journée de trajet est passé assez vite même si le train a quand même eu 1h de retard. Le train s'arrêtait parfois s'en trop de raison apparente.

Les paysages étaient pas dingos on était surtout sur des champs de blé. Après on a eu le droit à un coucher de soleil donc plutôt cool.


On est arrivé à 23h à Varsovie, j'avoue que la ville de nuit surtout autiur de la gare est pas hyper rassurante. Aussi tard la seule option pour se nourrir restait le mcdo. La gare était en travaux donc autant vous dire qu'on a tourné en rond pendant 20 minutes avant de trouver le fast food. Le meilleur mcdo de ma vie, les frites étaient délicieuses et le poulet de mon wrap était tellement croustillant. On en a eu pour 5,20€ pour le menu.

8

On a partagé notre chambre cette nuit avec un polonais, du coup on peut vous dire que c'est vraiment pas un cliché, les polonais ne parlent pas un mot d'anglais. Mais vraiment pas un mot.

Ensuite le matin il est parti donc on a eu la chambre que pour nous, on se serait cru à l'hôtel. On a traîné dans la chalbre jusqu'à 11h puis on est parti en direction du centre pour se balader. Déjà hyper étonnée de la modernité de la ville, on s'attendait à de vieux/beaux bâtiments comme Budapest et Munich mais du tout c'est des grands buildings à l'américaine.

En marchant on est passé devant un resto tout mimi et surtout vraiment pas cher ! Pour moins de 6€ chacun on a eu le droit à du garlic bread EN apéro, suivi d'une soupe crème de brocoli et petit pois avec de la Feta et après en plat des Enchiladas au poulet. On s'est vraiment régalé ! Par contre heureusement qu'on aime l'ail parce qu'il y en avait dans tout nos plats. Manger nous a donné chaud mais ça doit sûrement être dû au fait qu'on a manger chaud.


Après ce repas bien copieux on s'est posé un peu dans le Świętokrzyski Park situé en plein centre ville. Il y avait pas mal de fontaine et restait t'rd naturelle, bien plus que les parcs français. La pelouse n'est pas fraîchement coupé et en fait c'est pas de la pelouse mais vraiment de l'herbe.

Ensuite on est rentré profiter de notre super chambre d'hôtel, première fois qu'on a de l'intimité depuis qu'on est parti, donc on profite de chaque seconde. On a fait la sieste tout l'après midi et on a commandé à manger le soir. Encore une fois pour que dalle, 7€ chacun le bucket XL avec livraison devant notre porte de chambre. Le tout en regardant les vlogs d'août de Lena of course.

On visitera la ville demain toute la journée pour se rattraper.

Au dernier moment on s'est chauffé à sortir en ville, on a été dans un bar où on a rencontré que des locaux. La plupart de ne parlent vraiment pas anglais. On a beaucoup discuté avec un polonais de 29 ans prof de robotique à l'université. On a eu des discussions très intéressantes sur les différences entre la France et la Pologne (homophobie, télévision, capitale, harcèlement de rue etc.). Par exemple le harcèlement de rue n'existe pas vraiment en Pologne, en tout cas à Varsovie. C'était l'occasion de détruire un peu les préjugés qu'on avait sur le pays et ses habitants.

9

Quel joie de retrouver Varsovie sous la pluie aujourd'hui. En vrai je pense que je préfère la pluie plutôt que quand il fait 35°C.

On est parti tout d'abord à la gare centrale pour réserver nos places dans le train de demain vers Prague. Parce que oui ici en Pologne il faut acheter ses billets en gare, impossible de le faire depuis internet.

Le centre ville est sympa mais très peu de beaux bâtiments. Le polonais avec qui nous avons parlé hier soir nous a expliqué que la ville a été en grand partie détruite pendant la seconde guerre mondiale. Après la guerre, les architectes polonais ont décidé de reconstruire le centre historique à partir des tableaux de Bellotto qui, au 18eme siècle, avait peint les monuments et les rues de Varsovie.

L'impression qu'on a de la ville est qu'elle fait fausse. C'est très mignon mais on a plus l'impression de visiter de faux bâtiments comme un village au puy du fou ou à Disneyland. Un peu St malo vibes aussi avec les petites rues et les petites boutiques.

Ensuite je suis parti faire la visite du musée de l'Insurrection de Varsovie. Je vais être honnête avec vous je n'ai rien compris. Le musée était vriament mal agencé, j'ai réussi à me perdre svp. J'ai tourné en rond pendant 10 minutes. J'ai jamais trouvé le dernière partie du musée bref. Le début était très intéressant par contre sur la double occupation allemande et soviétique.

Il y avait une installation un peu déstabilisante aussi dans le musée, c'était un capteur biométrique qui cherchait dans les archives un résistant polonais qui nous ressemblait, afin de montrer que c'est des vrais personnes comme nous qui ont combattu pour la liberté de la Pologne.

Après ça petit tour à lidl, les prix sont vraiment dingue pour deux repas + petit déj + 1L de vodka de marque on en a eu pour 22,50€ svp. 22,50€. C'est le prix de juste le litre de cette vodka en France.

D'ailleurs j'étais choqué de voir que le parking du Lidl était payant. Je ne sais pas si c'est le cas partout où juste sur ce parking.

Après on a passé la soirée à l'hôtel, on en a profité pour se faire à manger, les pâtes nous manquaient quand même. Petite pâtes feta tomate avec des lardons et du parmesan, bref bonne régalade.

On s'est ensuite couché tôt pour se lever aux aurores le lendemain matin. Par contre un peu énervé, des français sont arrivés dans notre chambre hier dans la journée, ils ont commencé à faire leur linge dans le lavabo et là ils ont étendu ça dans toute la chambre. Heureusement quand ils sont rentrés vers 00h ils ont quasiment pas fait de bruit.

10

Nous voilà réveillés à 4h un dimanche matin pour prendre le train direction Prague. On part encore une fois sur un gros trajet, ici de 9h. On a réussi à trouver un train direct donc ça c'est cool, aucune correspondance à faire. J'espère que cette fois ci le train prendra pas 1h de retard comme la dernière fois.

Je vous laisse regarder la photo du ciel ce matin à 4h, le soleil commence déjà à se lever ici, à 5h il fait complètement jour.

Dernière info sur Varsovie, vous avez la possibilité d'acheter vos tickets directement dans le bus sur des machines. Un truc qui ne se fait pas trop en France (on devrait prendre exemple).

Très content du trajet, on est passé entre des petites montagnes, des forêts et des rivières (et non des fleuves). Sinon dans notre train on a eu le droit à un chat dans un sac à dos bulle trop mimi et des perruches en cage, un peu bruyante au début mais mimi aussi.

On est enfin arrivé à Prague avec 1h de retard, les trains Polonais c'est pire que la sncf.

Bon sinon parlons peu parlons Prague. Trop trop beau. Même impression que Budapest dès la sortie de la gare. De beaux bâtiments partout, pour se rendre à l'auberge on a dû passer par le jardin du Sénat, plutôt stylé. Je vous laisse admirer. Et tout ça c'est seulement ce qu'on a vu sur le chemin du logement.

Une fois nos affaires déposées dans lauberge nous sommes directement partis en direction de l'ancien palais royal qui surplombe tout Prague. On a donc pu avoir une vue de malade sur toute la ville. Il a donc fallu monter un peu de marche mais ça en valait la peine. Devant le palais il y avait des gardes "à l'anglaise", fixe et regard immobile.

On a pu visiter les jardins du palais ainsi que la cathédrale situé juste derrière.

On a continué notre petite visite en se baladant dans les rues sans trop savoir où on allait. C'est beau partout donc pas besoin de trajet précis. Même les tramways sont adorables.

On a terminé la journée en mangeant un kebab/burrito énorme qu'on a même pas réussi à finir. On garde le reste pour demain du coup. Regardez la taille de la bête svp (sachant que Alex et moi avions déjà bien entamé le monstre avant que je prenne la photo).

À 21h on a finalement décidé de ressortir se promener dans Prague de nuit. On cherchait au départ un bar mais ils étaient un peu tous vide. En passant par la place de la vieille ville on a vu un grand attroupement de personne devant l'horloge mécanique les gens ont applaudi au moment où on est arrivé. On n'a donc pas su ce qu'on avait raté mais on savait qu'on l'avait raté.

En ce baladant on est passé devant une salle d'arcade "nouvelle génération", il n'y avait aucun vieux jeu (flipper, vieux jeux d'arcade etc).

Après on a décidé de se prendre un petit dessert. J'ai goûté une spécialité de Prague le trdelník, j'ai pris ça avec de la glace à l'intérieur mais elle était pas terrible. Le gâteau brioché lui était délicieux. Alex lui a pris une petite glace.

Aussi pour aller de notre logement à la vieille ville on doit à chaque fois passer par le pont Charles, le pont mythique de Prague. C'est à chaque fois noir de monde.

11

On s'est levé assez tard ce matin, on a pris notre temps et on sorti de l'auberge à 11h. On est parti en direction du centre pour trouver un petit resto pas cher. On a trouvé un resto italien avec entrée + plat pour 8€. Donc vraiment pas cher. Juste un peu énervé Alex a demandé de l'eau elle coûtait 4€ LA BOUTEILLE DE 75CL. Plus jamais on demande de l'eau en restaurant à l'étranger. À chaque fois c'est la même chose mais il en demande quand même. En plus grosse ambiance je me suis pris deux paiements refusés sans trop comprendre pourquoi, Alex a dû payer alors que sa carte n'est pas faite pour l'étranger.


Sinon aussi les feux piétons durent vraiment 5s tu as pas le temps de traverser la route c'est affolant.

Niveau monument phare de Prague on est parti voir le Lennon Wall, comment vous dire que j'étais incroyablement déçu de voir que le graffiti d'origine est presque entièrement recouvert de tag dégueulasse.

Dans l'après midi on a été visiter le musée d'illusion de Prague. C'était drôle à faire mais cher pour ce que c'était. En s'arrêtant à chaque œuvre on la fait en 30 minutes sachant que le prix d'entrée étudiant est à 8€ svp. Mais bon on a bien rigoler donc ça va.

On est aussi rentré dans un giga magasin de jouet à plusieurs étages j'étais aux anges, playmobil pokemon nerf lego figurines peluches etc. Il y avait même un étage avec pleins de jeux et d'attractions pour enfants. Sans oublier le toboggan qui descendait de l'étage au rez de chaussée.

Après comme à notre habitude on a mangé dans un parc. Petite tradition qu'on fait dans chaque pays, on se rend au lidl au rayon pain et viennoiserie et on prend 2-3 trucs qu'on a jamais vu en France pour goûter. Sucré ou salé ça dépend.

12

J'ai oublié de vous parler de l'auberge de jeunesse. Toute l'année c'est une école primaire et l'été elle se transforme en hôtel. Donc là on dort dans un gymnase sur des matelas posés au sol, avec couette et oreiller. Je dors hyper bien, par contre il faut pas être du genre à avoir besoin de dormir dans le noir complet parce qu'il n'y a pas de rideau forcément, donc il fait jour assez tôt. Même la nuit il ne fait jamais nuit noire.

Je suis parti me promener tout seul parce que ça commence à bien faire chier Alex de faire des visites tout les jours. Il en a un peu marre de Prague. Moi j'adore.

Du coup je me suis rendu à la rue la plus étroite du monde, elle était fermé et n'ouvrait qu'à 11h30, j'ai donc fait un petit tour dans le quartier avant d'y retourner plus tard.

J'en ai profité pour me rendre sur les bords de la rivière la Vltava. J'ai pu voir des canards, un cigne et un ragondin. Je sais ça fait rêver.

Pour manger ce midi j'avais repéré un petit resto vraiment pas cher avec soupe repas et boisson pour 6€ mais malheureusement il prenait que le cash donc on est pas resté. On s'est rendu donc un resto italien, la pizzeria Pulcinella, qu'on avait vu dans le centre l'autre soir. Pour 13€ on a eu une pizza une bière et des frites.

En me promenant dans un parc je suis tombé sur une exposition qui montrait les dégâts de la terrible inondation ayant frappé la ville il y a 20 ans jour pour jour. Petit point culture intéressant.

Je me suis rendu à la maison dansante, c'est un bâtiment dans Prague avec une architecture moderne. Je vais pas vous mettre de photo parce que j'ai bientôt atteint la limite et je veux pas en gâcher une pour ça. Si ça vous intéresse tant que ça vous pouvez aller voir sur internet.

Ensuite à 18h on est parti ensemble au village de la pride (c'est la pride week en ce moment à Prague). On a bu là bas et on a profité de la musique. A partir de 19h il y a eu un spectacle de drag incroyable. Il y avait une queen en marraine la bonne fée de shrek qui a lypsinc sur I need a hero, iconic. Très bonne soirée qui c'est malheureusement terminé un peu tôt : 22h.

13

Quel bonheur de voir le shampoing à exploser dans tout le sac à dos. Obligé de tout laver dans le lavabo, le sac est trempé pour le voyage.

Niveau trajet, on s'y attendait le train est plein donc on a passé le trajet assis par terre. Heureusement ça a duré que 4h. Les paysages étaient vraiment sympa on est passé au milieu des montagnes et dans pas mal de tunnels.

On est enfin arrivée à Berlin, on a directement pris le billet à 9€ pour prendre les transports dans toute l'Allemagne pendant tout le mois d'août (même si on reste que 3 jours c'est toujours bénef).

Gros bêta que je suis j'ai tape la mauvaise adresse du logement, on s'est rendu à rue Karl Marx, alors que c'est l'allée Karl Max, situé 4km plus loin. Quel plaisir.

Sinon rien à voir mais voilà une petite photo du fameux Ampellman, la fameux petit bonhomme du feux piétons berlinois.

Petite péripétie, en gros pour Berlin on dort dans l'appartement du père d'une pote. Comme il est parti en vacances il a laissé les clés du logement à une collègue. On s'est donc rendu au lieu de travail, bien évidemment la collègue n'est pas là, tout les autres zouaves de l'entreprise nous regarde en mode qu'est ce qu'ils font là ceux là. Ils arrivent à trouver les clés dans le bureau de la collègue sauf qu'ils veulent pas nous laisser partir par peur qu'on soit des voleurs. Panique j'envoie des messages au papa sauf que bien évidemment monsieur est en vacances perdu dans les montagnes, donc 0 connexion. J'appelle du coup ma pote Ina qui dieu merci nous sauve de la situation, genre elle montre son passeport en mode regarder je suis bien la fille de Tim, donner leur les clés maintenant svp. Ah oui et aussi le père avait oublié de l'envoyer l'adresse du logement, ina me l'a donné du coup.

Énième problème, la ligne de métro qu'on doit prendre est bloquée, plus de 20 minutes d'attente.

Ces péripéties nous ont quand même bien fatigué. On a fini par arriver à l'appartement à 17h30. On a commandé o'tacos et on a passé une petite soirée chill à l'appartement. On sera en forme pour visiter demain dès le matin comme ça.

14

Ce matin grasse matinée et petit déjeuner, on a rien fait à part les courses. Quand je dis grasse matinée en réalité on s'est réveillé tôt vers 8h30 mais comme on s'est couché tôt ça revient à la même. Bref on s'est bien reposé. On a ensuite manger à 11h pour avoir le temps de bien visiter la ville l'après midi.

À midi pile on s'est lancé en direction du centre en commençant par Alexander Platz, la place centrale de la ville où est situé la Fernesehturm, une tour construite par L'URSS en 1969 afin de montrer au monde entier leur supériorité.

Après on a marché jusqu'au Berliner Dom la grande cathédrale de Berlin. Malheureusement elle était en travaux donc a pas où la voir entièrement et en plus de ça les visites étaient complète pour la journée entière.

Sur le trajet on est passé devant un stand de curry wurst, j'ai pas pu m'en empêcher il fallait que je fasse goûter à Alex. Comme vous pouvez le voir il adore. En vrai il a bien aimé mais était pas épaté. Après ça reste vraiment une saucisse avec du ketchup et du curry.

Après on s'est rendu à pied à Bebelplatz, c'est ici même qu’en mai 1933 les nazis ont brûlé 20000 livres. Au milieu de la place on retrouve sous du verre une bibliothèque vide en mémoire à cet événement. Le verre était assez flou donc je vous avoue qu'on ne voyait pas grand chose. On retrouve aussi une plaque avec écrit en allemand : Là où on brûle les livres, on finit par brûler les hommes.

On a bien sûr continuez notre chemin vers la Brandebourger Tor, honnêtement le symbole de Berlin. Cette porte se situait à la frontière entre Berlin Ouest et Est.

On a finit notre petite visite par le monument aux soldats soviétiques morts dans la Bataille de Berlin en 1945, puis par le Reichstag. Encore une fois on voulait visiter le Reichstag et monter en haut du célèbre dôme mais toutes les visites sont réservés jusqu'au vendredi suivant, super.

Aussi en allant faire les courses à lidl j'ai été étonné de voir qu'ils vendaient des paquets de cigarettes.

Sinon ce soir on s'est fait un bon petit repas, pâtes bolognaise faire maison, grosse régalade.

Après ce bon repas on a regardé la finale de Drag Race France, deux mots émouvant et légendaire. Petite bière et une boîte de mouchoirs pour les larmes. On a fini par partir en direction d'une boîte de nuit réputé pour être assez select. Le thème était soirée couleur on a donc fait un effort vestimentaire. On s'est fait recaler à l'entrée sans trop de raison. Plusieurs personnes sont passés alors qu'elles étaient habillés tout en noir. Un peu énervé. Mais après avoir regarder les avis sur internet, beaucoup disaient que les touristes n'étaient pas forcément les bienvenus dans les meilleurs club berlinois. Je trouve ça un peu dommage. On est passé devant le meilleur kebab de Berlin, comme il était assez tard il n'y avait pas de queue, dommage qu'on avait pas faim.

15

Encore une fois matinée chill dans le lit. Après on a encore profiter de la cuisine pour se faire des bonnes pâtes carbos. Comme c'est assez fatiguant de bien manger j'ai fais une sieste.

On est quand même pas resté toute la journée à rien faire, on est parti se promener dans le quartier de Kreuzberg et de Friedrichshain. C'est assez agréable de se balader ici, beaucoup de diversité, le quartier est très riche.

J'apprécie aussi beaucoup de réussir à me retrouver, je suis assez étonné de à quel point je me rappelle de la ville. Surtout l'emplacement des œuvres de Street art.

C'est vraiment le quartier des bobo. On retrouve pleins de petits cafés, friperies, magasin eco responsable etc. Se balader en soirée permet vraiment de faire ressortir les couleurs du quartier, très charmant, on s'y sent bien.

Petite folie avant de partir j'ai été cherché deux kebab au Mustafa's Gemüse Kebap, le meilleur kebab de Berlin dont je vous ai parlé hier. J'ai pas pu résister. 5,50€ seulement pour un kebab avec des légumes grillés, de la salade, des concombre, du fromage frais, des épices et du jus de citron. Les sauces sont original en plus, j'ai pris houmous + curry mangue et Alex a pris ail. Giga régalade.

Aussi quelque chose qu'on voit pas mal en Allemagne, tu peux boire ta bière dans les transports en communs et dans la ville.

Après on a décidé de partir en bar, pas de club car nous n'avions pas envie de nous faire recaler une deuxième fois. On a commencé la soirée dans l'appartement à regarder la finale de Drag Race All Stars, pas ouf d'ailleurs. Ensuite on a passé 1h30 à essayer de résoudre un casse tête. Littéralement impossible. Peut être aussi parce qu'on avait bu mais bon on a bien rigolé. Après ça on est parti en bar vers 23h30, un bar lgbt friendly trop mimi. On a bu un verre là bas et on a parlé avec un berlinois et un jeune qui était ici en vacances. Aussi quelque chose de très bizarre à Berlin, les portables/photos ne sont pas autorisés à l'intérieur des bars et boîtes de nuit, ils cultivent beaucoup le mythe autour de leur réputation.

16

Réveil un peu difficile ce matin comme on est sorti hier soir, j'avoue que je serais bien resté dormir plus longtemps. Heureusement que Alex a entendu le réveil parce que pour ma part je n'ai entendu aucun son.

Le dernier jour est arrivé. Triste mais surtout grosse flemme de devoir voyager toute la journée. On est parti à 7h46 ce matin et on est pas rentré avant 23h05 à Rennes. Nous prenons en tout 6 trains différents.

Pour l'instant j'ai vraiment un coup de cœur pour les trains allemands ils sont tellement confortables.

On est arrivé à la pire gare d'Allemagne, notre train n'est jamais passé en gare. Le train suivant non plus, puis le prochain est finalement arrivé avec 30 minutes de retard. Le timing commence à être serré il ne faut surtout pas qu'on raté celui qui part de Strasbourg.

On l'a fait on est arrivé à Paris, le changement entre gare de l'est et gare montparnasse se fait très rapidement. Le plus long c'est de marcher dans le métro c'est vraiment des galeries.

Dernier train, j'arrive pas à me rendre compte que ça soit déjà fini. D'un côté on a vu tellement de chose, quand je repense au début des vacances ça a l'air d'être il y a unr éternité. Mais d'un autre côté c'est passer tellement vite.

On aura eu des galères mais on aura toujours réussi à s'en sortir et c'est aussi ça interrail. Après sinon c'est peut être pas le meilleur des voyages à faire en couple. Peu d'intimité comme auberge de jeunesse et c'est toujours plus dure de rencontrer des gens et même de faire la fête en couple. Un petit groupe de potes (3/4 max) ou même tout seul je pense que c'est parfait.