Par lucgio
Je viens du Sud, et par tout les chemins, j'y reviens A la retraite depuis Mars 19, j'ai décidé de traverser la France à pied, de Vert-le-Petit(ma ville actuelle) à Marseille (ville de mon enfance)
Du 3 mai au 15 juin 2019
44 jours
Partager ce carnet de voyage
29
avr

Une randonnée SOLO à partir des GR ( 11 / 13 /03 / 700 …) avec une moyenne de 25km par jour. Une organisation importante pour trouver les hébergements ( AIRBNB / hôtels / gites / dortoirs …). C'est parfois l'hébergement qui dicte le parcours ou les étapes.

Le sac : s'alléger s'est savoir se passer de ce qui n'est pas nécessaire ( grand axiome du randonneur ! ). Il faut savoir précisément ce que l'on emporte … j'ai fixé le poids à 12 kilo + eau 2 litres

la cartographie : ouf IGN est là ! avec GPS …

Une citation pour comprendre : l'extraordinaire se trouve sur le chemin des gens ordinaires ( Paolo Coelho). la randonnée permet de mettre en mouvement son corps en laissant vagabonder ses pensées, cependant notre intérêt est sollicité en permanence.

Pour fêter l'an 2000, de nombreux projets ont vu le jour dont un, qui m'avait particulièrement marqué , celui de la Méridienne verte, pouvoir planter des arbres tout le long et créer un chemin de randonnée…, il n'a pas vu le jour, dommage, mais ce fut les balbutiements de mon projet actuel de mon rendre de mon domicile actuel en région parisienne à Marseille ville de mon enfance.

3
mai

C'est le jour du grand départ ! KM 0

la météo n'est pas des plus clémente mais il faudra s'y faire. Je démarre par le GR11 qui passe juste devant mon portail , c'était prédestiné…

C'est un parcours que je connais bien le long des étangs.



Une première rencontre, papa ,maman canard et leurs petits qui déboulent devant moi.

Premier village, Ballancourt, le long de l'Essonne. Le chemin passe devant la chapelle et Blaise du XII siècle,

et par le château du Saussay.

A la sortie de Billancourt, je décide de faire un petit crochet par les roches du père de la musique, et ensuite un peu de hors piste pour récupérer le GR11.

Pour les puristes, c'est sur le plateau que le GR11C rejoint le GR11.


Je rejoins par une longue ligne droite, la tour buisson' pour finalement récupérer le canal de la Vanne.

C'est l'heure du piquenique... Sous le soleil !

L'avantage lorsque l'on marche seul, c'est pouvoir écouter tous les bruits, chants d'oiseau, bruits furtifs, bourrasques de vent...

Au détour du chemin, c'est l'arrivée au château de Courance, superbe allée de platanes.

Le chemin contourne le château, et j'arrive à Moigny sur école, ville des cressonnières.

C'est la que ça se complique ! La météo me joue des tours... C'est une bonne grosse pluie pour la fin du parcours.

Visite rapide du cyclope de Milly et je m' abrite des que possible. Enfin une éclaircie pour prendre quelques photos de Milly...

Voilà j'arrive à l'hébergement Airbnb très bien, !'accueil est très sympathique !

28km c'est une bonne journée.

4
mai

Km 28 : c'est une journée de transition qui va me permettre de rejoindre le GR 13, qui sera le fil rouge (et blanc) pendant plus de trois cent kilomètres. Ce départ s'est fait par une météo venteuse et fraîche, on se croirait au mois de novembre.

Quelques photos d hier, le cyclope en forêt de Milly et la grande halle de Milly ou j ai pu m abriter hier soir en attendant d avoir mon logement.





J avance régulièrement et rapidement malgré les conditions météo, je suis tout seul par ce temps !!!

A l intérieur des petits villages, quelques petits chemins pittoresques.



Finalement le temps se calme et je profite de l'arrivée sur Larchant, pour découvrir une forêt aux roches sculptées et notamment l éléphant. Je fais un petit crochet pour aller voir la fontaine Mathurins, haut lieu de pèlerinage pour ses pouvoirs de guérisseur. L'arrivée se fait sur la vue imposante de la basilique Mathurins.

J arrive chez mon nouvel hôte, accueil qui réchauffe. Une belle bâtisse.


Étape 23 km / cumulé 51 km

Dénivelés +321 - 349

5
mai

KM 51 une belle journée qui s'annonce un peu fraiche idéale pour la marche.

Je rejoins Nemours par un jolie chemin en forêt avec la basilique en plein soleil.


L'entrée sur Nemours se fait par le pont sur le canal du loing.

En plein centre, par la porte du musé, on découvre le château. Magnifique en bord du loing.

On sort de la ville pour accéder à un belvédère.

Le chemin grimpe et joue avec les rochers. L'allure ralentit mais toutes les pierres nous inspirent des objets ou des animaux.


Mauvaise surprise, le GR a été modifié et rallongé 4KM 🤔

Ça va faire 30 KM pour arriver a Souppes sur loing.

L'arrivée se fait par une grande plaine, pour redescendre sur le Loing.


Étape 30KM / cumulé 81 KM

Dénivelé +595 -602

6
mai

KM 81 je quitte sans remords mon hébergement très modeste. A la recherche des traces du GR défaillantes, je prend mon topo et commence le parcours, mais pas de chance pour traverser le loing et le canal du loing , il faut un pont et la vieille ligne de chemin de fer n'est praticable... il faut revenir sur la route ...encore un petit surplus de km ... Je retrouve sur le canal ,enfin, les traces. Au détour d'un chemin rencontre avec un héron cendré.

Après avoir longé le canal du loing, une bifurcation m'amène à château Landon. superbe ville fortifiée.


Retour par les champs au canal du loing. A nouveau une bifurcation me dirige vers une croix millénaire.

Et voilà arrivée à Ferrière en gâtinais, après avoir longé une route très passante (dommage)

Belle ville qui possède son abbaye.


Finalement, encore 2,5 KM pour arriver a mon hébergement ... Enfin !


Étape 26KM / cumulé 107 KM ça y est les 100 premiers kilomètres et je suis sortie de la région parisienne.

7
mai

Je quitte le gite, loin du village, mais plaisant. Aide de mon topo, je pars par un petit chemin en forêt pour essayer de reprendre le GR un peu plus loin. Gagné je le retrouve sans avoir à revenir sur mes pas. Le GR serpente le long de la rivière la Clery.


Je traverse un pont moyenâgeux, toujours en service.

Le GR remonte sur la plaine en passant à côté de nombreux châteaux.

Le sol est très pierreux.

J'arrive avec surprise au bord de d'autoroute, et voilà un jolie petit tunnel qui sert aussi aux grenouilles...

Et c'est l'entrée dans la foret de Montargis. Très jolie , mais les lignes droites deviennent vite monotone.

Heureusement il y a de surprenants passages de cervidés, trop vifs pour être photographié.


Finalement, je sors de cette magnifique foret par une traversée de la nationnale 60, des convois de camions... Chacun son tour.

Je quitte le GR, pour aller à mon nouvel hébergement dans la commune d'Amilly.


Étape 23KM / cumulé 130KM

8
mai

C'est une journée de transition. Je n'ai pu trouver d'hébergement sur le GR13 et j'ai composé un circuit alternatif.

J'ai du prendre des petites routes. Mon idée était de suivre l'ancienne ligne de chemin de fer, mais pas de chance c'était infranchissable...

J'ai donc parcouru tout au long de cette journée des routes goudronnées, et cerise sur le gâteau , c'était une journée pluvieuse voire très pluvieuse..

Une heureuse surprise en arrivant à château-Renard ( non pas celui dans les bouche du Rhône)... C'est une belle petite ville mais en travaux , il faudra revenir dans 2ans ... (La photo du château est une pâle copie mais il était en rénovation)


Pour la suite de la randonnée, c'était compliqué de prendre des photos...

Juste avant d'arriver a Charny, quelques vaches sont venus me rendre visite, elle n'ont pas du voir grand monde aujourd'hui...

Et enfin un petit château au termes de cet éprouvant chemin.


Et me voilà a Charny, avec sa magnifique halle, nous sommes dans l'Yonne.


Étape 28KM / cumulé 158 KM

10
mai

il s'agit ce matin de rejoindre le GR13, pour cela,je vais prendre la voie ferroviaire. Celle-ci est entretenue par le vélo rail.

Un petit jeux pour les astronome en devenir... On part du soleil et en gardant les proportions on passe toutes les planètes en revue. Je n'irai pas plus loin que la fin de la ceinture d'astéroïdes. Je retrouve Mon GR.

C'est une journée venteuse, je retrouve la nature et les chemin de terre.

Mais voilà, il y'a de la boue , beaucoup de boue surtout dans la foret.

Quelques rencontres animales...

Pour finir par arriver à la ferté, cette étape est un peu plus courte, je prend le temps de visiter son église, le prieuré sera mon logement. C'est un gite collectif... Mais je serai tout seul !.

Par contre, pas de réseau , donc un jour de décalage pour la publication.

Une dernière remarque un super restaurant qui ne paye pas de mine... La petite meule ! J'y reviendrai


Étape 23K / cumulé 181 KM

10
mai

Et voilà une semaine que je suis parti, aujourd'hui je vais rejoindre Auxerre, étape longue... Mais je pars avec le soleil...

C'est parti pour des chemins a travers champs.


Quelques rencontres insolites ... Avant d'entrer dans un tunnel végétal de 4KM...

La sortie est magnifique

Auxerre approche et la barre des 30KM est franchie. Le chemin est parfois peu entretenu. ..

Encore un château, avant l'arrivée.


Étape 31KM cumulé 212KM la barre des 200 est franchie.

Conclusion de la semaine :

Météo pas toujours très favorable..

L'accueil dans les hébergements est toujours très sympathique

Les chemins intéressants, mais attention a l'orientation, le balisage n'est pas parfait et l'erreur a pied coûte cher😉

Côté santé , pas de soucis , sauf quelques ampoules... Et les mollets un peu durs.

Un jour de repos (visite d'Auxerre) va me faire le plus grand bien.

11
mai
11
mai

Journée de repos et de visite d'Auxerre.

Une belle ville que nous avons parcourue grâce au fil conducteur cadet Roussel, un circuit balisé dans la ville pour voir l'ensemble des monuments.

Une météo mi figue mi raisin.

12
mai

Départ de la gare d Auxerre par l ancienne ligne de chemin de fer.

Après avoir rejoint le Gr13, nous montons (Betty est présente pour cette journée) sur les coteaux pour avoir rapidement une magnifique vue sur les vignobles et villages alentours

Pour finalement arriver au premier village VAUX en bordure du canal du Nivernais, où nous découvrons une magnifique église.

A nouveau nous remontons a travers les coteaux, les paysages sont vallonnés, cultivés de blé, orge, luzerne, pois gourmands formant un patchwork de parcelles colorées et bien sur l animal du jour.

Sur le chemin des trois vallées, nous passons par le village Irancy au coeur de grandes parcelles pierreuses plantées de cépages renommés de Bourgogne (Pinot noir).

Par les hauteurs nous arrivons a Cravant, joli village historique de la région avec son port sur l'Yonne.


Étape 24 KM / cumulé 236 KM

13
mai

La journée s'annonce plus difficile, il commence à avoir du relief. Le GR13 est lié sur cette partie au chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Arrivée dans le village de Accolay ou je traverse la rivière la cure, elle me suivra une bon moment cette journée.

Après avoir cheminer le long de la cure, j'arrive a Arcy sur cure qui est surplombé par le manoir de chastenay.

Je remonte sur le plateau a travers de belle forêts, pour arriver face aux grottes d'Arcy sur cure,après une belle rencontre.

Après avoir passé saint Moret, je monte à nouveau dans la foret, qui m'amène sur un site archéologique mais Il reste peu de chose.

C'est une longue route de terre qui rejoint mon village d'arrivée Givry.

De loin on distingue le village de sermizelles avec la petit chapelle au dessus. Trop loing pour aujourd'hui.


Étape 30 KM / cumulé 266KM

14
mai

C'est une très belle journée ensoleillé, Josiane mon hôte m'a indiqué une variante pour me rendre à Vézelay.

Quelle bonne idée, ce sera plus court et cela me permettra de rester plus longtemps à Vézelay.

Sur le chemin comme elle m'avait indiqué, il y a de nombreuses orchidées du Morvan, c'est magnifique.

Tout au long du chemin on a en mire de ligne Vézelay, dont je découvre les détails au fur et à mesure que j'avance.

Je retrouve mon GR qui est lié au GR de saint Jacques de Compostelle. Il est très bien indiqué, c'est presque fastueux.

J'arrive au pieds de la colline de Vézelay, une bonne montée mais l'arrivé est superbe. ( malgré le bruit des travaux de rénovations.

Et voilà , la basilique, pas de chance pour les travaux, mais c'est très beau .

A l'intérieur, beaucoup de rénovations, mais le clou du spectacle, c'est l'église dessous le sol de la basilique avec le trésor de Marie madeleine.

Voilà , c'est déjà le départ pour le village de saint père.

Avec encore une superbe église...

Je reprends un petit chemin qui va m'amener à Pierre Perthuis, village de Vauban qui est la porte des gorges de la Cure.

Avec ses deux ponts en de sous l'un de l'autre.

Je continue par un chemin très sympathique qui suit les méandres de la Cure, pour arriver au barrage et ensuite une montée raide pour aller voir notre dame des lumières avec une superbe vue sur Cure ( village et rivière).

Étape 23KM / cumulé 289km

15
mai

Tout d'abord, un bref retour sur la journée d'hier, un petit événement que j'ai oublié de mentionner.

J'ai rencontré mon premier pèlerin (un vrai), un italien, je n'ai pu le renseigner ... Il chercher une église en dehors du GR... Mais j'ai eu droit à mon premier "Dieu vous bénisse".

Aujourd'hui une randonnée plutôt courte mais avec du relief + 840 mètres

Cela démarre par un rude montée jusqu'à une réserve d'eau.

Cela continue à monter mais plus facilement, avec des paysages vallonnés.

Bien-sûr après la montée, c'est la descente... Avec la traversée de la Cure.

Pour finir par arriver à saint André en Morvan.

La ballade se poursuit, entre montée et descente pour traverser les rivières.

Avec de nombreux lacs, et fontaines.

Quelques paysages très peu de villages.

Et enfin l'arrivée au lac du crescent... Avant la dernière montée pour arriver à Montigny l'église.

Étape du jour 19KM / cumulé 308M

16
mai

Pour commencer, hier c'était la première soirée apéro 😊. Nous étions 4 , 2 marcheurs qui font le tour du Morvan et un marcheur qui fait la diagonale France (de Calais à Biarritz) mais par période de 15 jours. Ce fut agréable de ne pas être seul a manger.

Aujourd'hui c'est une des plus grosses rando du périple, 32km et 1060 de dénivelé positif. 7h45 de marche...


Je pars à 8h15 , juste après le petit dej, très rapidement je suis échauffé par une belle descendre et bien-sûr une belle montée.

Avec comme toujours des traversées de rivières.

Quelques panneaux, bien utiles.

Je suis le bord de la rivière...

C'est bientôt midi et j'entame une cote très raide voir très raide...

Et j'arrive en pleine foret a plus de 600m d'altitude sur un enclos à daims.

J'ai de la chance' il mange ... J'en profite donc aussi pour déjeuner...

Ils viendraient presque me manger dans la main.

Quelques paysage ...

Avant d'arriver au saut du Gouloux.

Cette commune possède un sabotier.

La fin est proche, mais c'est long , les derniers kilomètres font mal aux pattes et le chemin est très arrosé.

J'attendais patiemment de voir le lac des settons... Mais il faut attendre les derniers 100 mètres pour l'apercevoir, il est magnifique.

Ouf l'hébergement est la.

Étape 32KM / cumulé 340km

17
mai

Hier soir , j'ai retrouvé le marcheur de la diagonale..., je l'avais doublé 2 fois bizarre ...

En fait en discutant, je comprend que son principe c'est la diagonale et pas le GR, il est donc amené a couper...

Un ancien montagnard qui a aujourd'hui 74ans. ( moins rapide que Marius 😃)

Nos routes se séparent ,il a choisi un autre hébergement...en fait nous allons nous suivre + ou - ,son terminus pour cette année est le puy en Velay.

Je commence cette journée par un chemin très agréable qui suit les rives du lacet tout d'abord la traversée du barrage.



Puis le long de la rive, parfois la plage.

Pour arriver sur une longue passerelle qui permet de bien voir l'ile.

Puis le chemin reprend son cour habituel a travers forêts, et coupant des petites rivières et parfois compliquées à traverser.

La météo s'est dégradée, mais heureusement, l'étape est courte.

Au détours des chemins on trouve des réalisations inventives.

Voilà je commence la descente vers Anost, en passant par notre dame de l'aillant.

Anost dans le fond et en face la dure journée de demain... A priori il pleut.


Étape 20KM / cumulé 360km

18
mai

Je quitte mon gite (pour moi tout seul mais froid)

C'est une chemin très agréable qui passe par quelques villages

Et ensuite, c'est une montée longue et régulière à travers la forêt ou beaucoup d'arbres composent des effets surprenants.

Pour finalement arriver à l'entrée des gorges de la canche.

C'est la que les ennuis commencent ... Le petit sentier suit la rivière, souvent la traverse à gué.

Normalement c'est prévu pour ne pas s'embourber , ni être emporté par le courant.

Mais c'est bien compliqué, et c'est assez épuisant avec le sac à dos...

A ne pas faire par temps de pluie, et les nuages sont pas loing , je suis obligé d'aller vite.



Les cascades sont très jolie , il a de l'eau en cette saison ☺

Mais les rochers et les arbres coupes ne facilitent pas le passage.


Pas top ... Mais ça passe.

Surprenant, mais finalement la rivière reprend son lit normal.

Pour arriver au barrage' ensuite c'est la route qui suit la rivière, peu d'intérêt.

Et oui beaucoup de vert ! Le Morvan est l'une des principale réserve d'eau de la France.

La météo est toujours menaçante.. Sur le chemin quelques belles maison , surgissent de nulle part ...

J'arrive enfin après une belle montée, au village de destination.

Avec un centre de recherches ultra moderne, c'est pour les archéologues et le site de Bibracte dont parlerons demain avec l'ascension du mont Beuvray.


Étape 26 KM / cumule 386

19
mai

Hier soir, j'ai retrouvé mon compagnon de route, il était déjà arrivé finalement ça raccourci la diagonale...

Nous étions dans un super gite, avec une une cuisine faite maison...

Ce matin nous démarrons ensemble , c'est notre dernière rencontre, il va prendre un chemin différent... C'est une montée douce mais continue qui va nous mener au sommet du mont Beuvray.


Nous n'avons pas une une météo terrible, les nuages sont très bas.

J'ai laissé Michel a son rythme. Au sommet, c'est le site de Bibracte , de nombreuses fouilles, et de nombreuses reconstitutions.

Mais pas un chat le dimanche matin...


La météo n'étant pas terrible , c'est pas grave , je reviendrai.

Par beau temps , au sommet la vue doit être magnifique.

C'est la longue descente ...de 800m au sommet à 400m la reprise du GR.

La randonnée continue vers le village de Larochemillay et son superbe château que l'on voit de loin.

Le soleil se lève un peu vers midi ce qui permet d'apprécier les monuments du village.

Je repars a travers les champs et forêts.

Une photo bizarre ... Elle a trouvée sa place.

J'arrive a mon hébergement, une chambre d'hôtes producteur bio du jus de pomme...


Étape du jour 22KM / cumulé 408 KM

20
mai

Hier soir, j'ai passé une très bonne soirée avec les hôtes du jour, producteurs de pommes bio (assez rare dans le coin).

J'ai pu gouter son cidre et son jus de pommes ... Délicieux avec une cuisine originale.

Mais dommage, je ne peux en emporter...

C'est une courte journée qui commence, la météo n'est top et je dois passer par Luzy pour acheter le pique-nique.

Je suis donc obliger de recomposer le parcours.

Je pars direction Luzy par le gr13 qui raccorde avec la gare de Luzy.


La civilisation revient a l'approche de Luzy, quelques escargots sortent, c'est mauvais signe...

Ils y en a même qui trouvent qu'il n'y'a pas assez de vache et ils en mettent dans leur jardin

Voilà la gare de Luzy ( ligne Nevers - Chagny), la petite rivière l'alene traverse le village.

Avec toujours une belle église.

A partir de Luzy, je compose une nouveau parcours pour récupérer le vrai GR13.

Avec un petit chemin de pays, qui serpente le long de l'alène.

Je traverse l'alène qui n'est pas trop mauvaise à cet endroit 😊😊



L'animal du jour, pas commun par ici.

Petite anecdote, lors de ma préparation du voyage, j'ai envisagé, la problématique des chiens errants...

Et bien voilà , c'est arrivé à 2 reprises ce jour.

Une première fois , j'entends des gros aboiements, comme d'habitude, je pense ils doivent être derrière le grillage...

Puis cela cesse, je me retourne et les 2 chiens étaient juste derrière moi, et ils se remettent à aboyer ... J'ai du sortir ma grosse voie et mon air grognon, ça a suffit ouf ils sont répartis.

La deuxième fois , un peu plus tard, je m'approche d'une ferme et je vois un gros chien noir qui aboie , il n'y a pas de grillage' bon il doit être attaché, et bien non et il fonce sur moi, une femme par la fenêtre hurle son nom pour qu'il revienne ... J' ai utilisé la méthode plutôt affective pour le calmer lorsqu'il est arriver sur moi... Ça a marché... La dame en question m'a dit au passage qu'il ne mordait pas ...




Quelques paysages sur ces chemins inconnus.

Avec le changement de département.

Pour finalement arriver a ma maison d'hôtes du jour.

Étape du jour 17KM / cumulé 425KM

21
mai

Cette journée va marquer la fin du GR13, qui sera remplacé par le GR3 un des plus anciens, il part de saint Nazaire pour arriver au mont Gerbier des jonc. Je le suivrai pour ma part jusqu'au puy en Velay.


Le soleil est de retour, je poursuis le GR qui me mène a un petit village Issy l'évêque.

Je vais pour pouvoir faire les courses pour le pique-nique.

Je suis à 17KM de la fin du GR13


J'ai quitté le Morvan, beaucoup moins de forêts.

Quelques animaux qui traversent... Un bel orvet...

Un beau château de montperroux.

Un autre château' en moins bon état ...


A nouveau de la foret pour rejoindre le GR3 à Mont.

Avec un petit exercice de la poutre ...

Pas grand chose de signaler, moi qui croyait avoir un beau kilomètre 0 ....

Voilà la vue d'arrivée à Bourbon Lancy, mais la ligne droite est longue ...

J'arrive a mon hôtel très proche de l'hôpital.

Ce soir, j'ai droit au Spa gratuitement... C'est super ...

Entre temps , j'ai de nouveau rencontré Michel ( le marcheur de la diagonale), nous aurons finalement un hébergement commun jeudi.


Étape 32KM / cumulé 457KM

22
mai

Un petit retour sur hier, il faut noter que c'était le premier jour en tee shirt , super mais voilà les bretelles du sac a dos, elles frottent quasiment a même la peau ... Et ça fait mal ... J'ai renforcé avec un sweat mes épaules en attendant de trouver des épaulières...

Aujourd'hui, un peu de brouillard qui se dissipe rapidement.

Avant de partir' je fais un petit tour de bourbon Lancy.

Tout d'abord mon hôtel... Ils ont eu très peur car en avril les thermes ont pris feu...


Puis je m'éloigne pour récupérer le GR, par un beau sentier.

Après la traversée d'une grande foret et quelques inquiétudes car le trace du GR ne correspondant pas avec les cartes IGN..., je préfère suivre la carte ...

Je rejoint la voie verte ancienne ligne de chemin de fer. Très facile , ça déroule...


Un petit mur pour le château de saint Aubin, avec un champs de lin

Bon finalement, c'est un peu monotone ...

Et voilà , c'est la traversée de la Loire. On passe du "Nore au sud" .elle est déjà très large.

Le GR va suivre un petit moment le canard latéral de la Loire, point de passage de l'eurovelo 6 qui va jusqu'en Roumanie.


J'approche de mon point d'arriver.


De loin on distingue un très beau château de Saligny.

Je croyais être arrivé, mais en fait la chambre d'hôte est a 4,5KM... Dur dur encore 1h...

Je vais essayer demain de récupérer le GR un peu plus loin...

Je serai pas ennuyé par le bruit.


Étape 28KM / cumulé 485 KM

23
mai

Mes hôtes du jour, très sympathiques, m'ont amené a proximité du GR, ouf 3km de gagné...

Splendide chambre d'hôte, très décontracté, avec quelques autres invités, ce fut une agréable soirée.


Le GR poursuit sa route vers la montagne ( pour ce we) et passe par un petit sommet ou on peut voir le mont Beuvray ,mais surtout, la chaine du puy de dôme.

Belle table d'orientation

Le chemin se poursuit au rythme des montées et descentes, c'est très vallonné.

Bien-sûr, a nouveau un changement de tracé du GR, non marqué sur la carte... Cette fois j'ai pris, les nouvelles marques .

Parfois avec un horizon lointain, parfois petit chemin.

C'est l'arrivée sur Bert, je vais pouvoir déjeuner... Je n'avais rien trouvé sur le chemin.


Je profiterai ensuite du camping ...


Étape 20KM / cumulé 505 KM


Banco les 500 KM sont dépassé !!!!

Le camping

24
mai

Comme d'habitude petit retour sur la soirée, j'ai retrouvé Michel ( le marcheur de la diagonale) , notre nuit en bungalow a été un froide... Pas de chauffage...

Le départ a été matinal, mais le soleil était là.

C'est une journée préparatoire, car ce WE c'est la montagne ...

C'est,à nouveaux, une succession de montées et de descentes.

Avec un premier site la tour st pourcain, mais pas de vin...


Toujours de beau paysages jusqu'à Droiturier, ou je devais prendre mon' pique-nique.

Mais c'est le désert , il n'y a plus aucun commerce.

C'est une réalité tout au long du périple, il y a vraiment de nombreuses maisons et commerces a vendre...

Ce midi ce sera donc barres de céréales...

Au loin les montagnes du WE.

Oh une belle autoroute 😊 mais c'est la nationale 7

Une rencontre peu sympathique, impressionnant pour un peu je lui marchais dessus, la vipère.

Traversée de la ligne de chemin de fer...

Et passage par la petite suisse.

Puis arrivée au petit village de chatelus, très beau avec son musée de l'école

Et finalement arrivée a Arfeuille, ou m'attend ma chambre d'hôtes.

Ce soir c'est plateau repas, le restaurant n'est pas ouvert...


Étape 27KM / cumulé 532 KM

25
mai

C'est une journée difficile qui s'annonce, comme pour le tour de France à vélo, je commence les étapes de montagne (toutes proportions gardées).

Côté météo , c'est pas top mais il ne pleut pas.

Les vaches me regarde monter...

Le chemin me conduit tranquillement a saint clément.

Petites apartés : une expo sur l'Europe c'est demain les élections...et le pèlerin qui a perdu des doigts...

A partir de saint clément commence le calvaire. Ça tombe bien , un chemin de croix.

Ça monte, ca monte...

Pour arriver aux éoliennes, ouf un peu de plat. Mais ça fait du bruit ( comme un avion qui passe en altitude).

Au début , c'est plaisant de les voir mais au bout d'une heure on se langui de passer a autre chose.

Tout arrive, belle descente qui me mène au rocher saint Vincent.

La vue est à 360°, s'est superbe même, avec les nuages.

Bon la table d'orientation a vol d'oiseaux Marseille est à 320KM... au lieu de plus de 500...

Belle descente pour arriver a L'avoine.

Mais ce n'est pas encore l'arrivée, il faut monter jusqu'au foyer de ski de fond , mon hébergement a 900 m d'altitude.

Étape 32KM / cumulé 564 KM mais surtout 1200 de dénivelé positif !

Une grosse journée.

26
mai


Hier soir , superbe dîner, préparé par l'auberge de la source 400 mètres plus bas.

Le plateau repas était digne d'un très bon resto...

Aujourd'hui, deuxième journée de montagne, je commence par une belle montée dans la foret pour atteindre 1200m , mais dommage pas d'ouverture...

Le reste sera pareil montées et descentes se succédant pendant 12KM.

Longue la forêt... Très longue.

Et puis, c'est l'ouverture sur les forets environnantes.

C'était ensuite l'arrivée a Chabreloche.

C'est pas top, la ville est le long de l'autoroute A89, assez bruyant.

Comme d'habitude, une ligne de chemin de fer a l'abandon.

Et un petit passage sous l'autoroute😊

Que je vais suivre pendant plus de 15mm.

Encore quelques belles montées.

Et un beau panorama, la chaine du puy de dôme, avec de la neige...

C'est l'arrivée sur le lieu dît La Fortie, une belle chambre d'hôtes a priori.


Étape 28 KM / cumulé 592KM

Dénivelé 740 + et 925 -

27
mai

Cette étape arrive en retard, suite problème réseau.


Après un petit déjeuner très copieux, c'est l'heure de quitter cette charmante chambre d'hôte.

Pour cette dernière journée difficile, la météo n'est pas terrible , les nuages sont très bas et il fait une espèce de petite pluie fine...

Je passe rapidement du puy de dôme à la Loire, j'y reviendrai au col Béal ( c'est la limite)

Le premier col important est celui de notre dame de l'Hermitage 1110m.

Un beau bâtiment.

Et surtout normalement une superbe vue... Du haut de son piton rocheux.

Le GR03 passe par un superbe chemin pour s'en éloigner.

Le chemin continue sous cette météo incertaine.

Pour arriver au deuxième col de la journée le col de la loge. C'est désert...

A partir de là, le brouillard tombe et la pluie devient plus forte.

Il reste 8KM...

Je me rapproche de la destination, le brouillard est toujours épais et la signalisation pas très efficace, je dois prendre mon GPS , mais pas de réseau, j'ai tourné 10 mm avant de retrouver la direction...

Me voilà arrivé au dernier col ... Le col du Béal.

Mais il n'y a personne au gite, et bien-sûr toujours pas de réseau pour le téléphone...

Je vois un peu plus loin une voiture, je m'approche pour lui demander si son téléphone passe ...

Oui mais ça vient de couper 😮, je regarde mon tel et surprise il y a une barre , j'arrive a joindre la personne , elle sera la dans 30mm ... Gla gla , je sors me veste chaude du sac...


Pile a l'heure, je récupère le gite , encore une fois pour moi tout seul.


Je serai tout seul au col , avec une visibilité de 10m...


Étape 28 KM / cumulé 620 KM

28
mai

Inutile de dire que la météo ne s'est pas améliorée. Visibilité 10m !

C'est 8h00, je prend la décision de partir Yolo !

Je quitte le gite , et pendant plus de 2 h , je marche dans ce brouillard a la recherche de la marque rouge et blanche.

J'aperçois un peu vue, mais c'est très éphémère.

Il n'y aura pas beaucoup de photos pour cette étape.

Et voilà, parfois cela se complique, pas d'indication c'est un peu inquiétant.

Comme c'était trop simple, la pluie et le vent glacial sont arrivées sur cette traversée du plateau toujours a 1400m...

Parfois un champs de fleurs se dégage.

Pour donner une idée de la température, c'est de la neige que l'on voit.

Le temps se lève un peu et je commence a descendre , mais le vent est toujours là.

Ah je m'approche de mon lieu d'hébergement. De belle éclaircies.

La mauvaise surprise, c'est que le gite n'ouvre qu'a 17h30... C'est 15h00...

La personne l'indique une auberge à 1KM , mais c'est ma journée , c'est fermée.

Finalement, je trouve un endroit abrité et je profite des éclaircies.

17h00, l'orage s'approche , mon hôte me donne ma chambre ouf ...


C'est une journée mémorable !


Étape 24km / cumulé 644KM

29
mai

Envoi avec retard suite absence réseau...


L'heure du petit déjeuner étant tardive, je pars a 9h00 pour une bonne journée de 30km.

La météo n'est pas bonne, il fait froid (5°) c'est nuageux mais il ne pleut pas.

Je rejoint le col Baracuchet pour récupère le GR, 5KM non prévu au programme😐.


Le ciel se dégage un peu et la route est facile, je frôle le 6km à l'heure.

Je me rapproche du village Ferréol, ce sera le lieu de picnic déjà 19km.


Pour rejoindre La chapelle en lafaye, au pieds de la citadelle du montarcher.

C'est le plus haut village du département de la Loire. Forteresse dont ne distingue les enceintes.

Quelques paysages...

Une belle escroquerie, il fait choisir son camp GR Ou plaines...

Je continue donc le GR, pour arriver à Estivareilles, jolie village.


Mais je regarde le compteur et je suis à 29 et le panneau l'indique encore 7KM! Ça fait mal.

Il se fait tard, j'arrive a mon nouveau gite, dans le village Leignecq, le couple est très sympathique.


Rude journée pour le kilométrage, vivement ce WE pour la journée de repos.


Étape 35KM / cumulé 679KM

29
mai

Envoi avec retard suite absence réseau...


L'heure du petit déjeuner étant tardive, je pars a 9h00 pour une bonne journée de 30km.

La météo n'est pas bonne, il fait froid (5°) c'est nuageux mais il ne pleut pas.

Je rejoint le col Baracuchet pour récupère le GR, 5KM non prévu au programme😐.


Le ciel se dégage un peu et la route est facile, je frôle le 6km à l'heure.

Je me rapproche du village Ferréol, ce sera le lieu de picnic déjà 19km.


Pour rejoindre La chapelle en lafaye, au pieds de la citadelle du montarcher.

C'est le plus haut village du département de la Loire. Forteresse dont ne distingue les enceintes.

Quelques paysages...

Une belle escroquerie, il fait choisir son camp GR Ou plaines...

Je continue donc le GR, pour arriver à Estivareilles, jolie village.


Mais je regarde le compteur et je suis à 29 et le panneau l'indique encore 7KM! Ça fait mal.

Il se fait tard, j'arrive a mon nouveau gite, dans le village Leignecq, le couple est très sympathique.


Rude journée pour le kilométrage, vivement ce WE pour la journée de repos.


Étape 35KM / cumulé 679KM

30
mai

La soirée fut très intéressante avec mes hôtes, qui étaient très sympathiques, et me racontaient leurs différents problèmes qu'ils pouvaient avoir avec les randonneurs / pèlerins : Arrivée très tardive, avec obligation d'aller les chercher...

Ce matin il fait beau et l'on voit la magnifique église fortifiée.

Le chemin va me conduire à Valprivas, jolie petit village, à 10KM.

Avec comme d'habitude, de belles montées et descentes.

Un panneau sympathique...

Le ciel se dégrade, j'arrive a une belle table d'orientation.

A chaque horizon, en dessous , la vue réelle.

J'arrive à Valprivas et son château.

Le parcours oscille entre descentes vers la rivière et remontées sur le plateau.

Les pentes sont fortes.

Je passe une grosse rivière, l'Ance très renommée dans le monde halieutique.


Quelques fois, on peut trouver des abris, spécial pèlerins.

Le chemin n'est pas toujours bien entretenu...

Et me voilà arrivé à Retournac.

Petite ville, mais tout est fermé🤔, c'est l'ascension...


Étape 29KM / cumulé 708KM

Dénivelé : 780 + / 1180 -

31
mai

Et voilà dernière étape avant le repos ! Ouf

En quittant, Retournac, je passe par le village de vorey le long des gorges de la Loire.

On longe la voie de chemin de fer, le météo s'améliore, le grand ciel bleu arrive et avec lui la chaleur.

Un beau chemin qui me mène à Lavoute. Premier village ou je peux prendre mon' pique-nique.

Le village possède un superbe château en bord de Loire.

C'est la que le chemin commence à s'élever (+450)

Après une dure montée, je sort de la foret et le paysage est fabuleux.

On domine toute la vallée.

J'arrive sur le plateau , les murs sont constitués de pierre de lave, et oui c'est le pays des volcans.

Une magnifique borie , cela me rappelle la Lozère et un petit coquin pas très peureux.

Le clou du spectacle , c'est l'arrivée sur Polignac, une forteresse que l'on voit de loin!

C'est magnifique, je reviendrai car il faut plus d'une heure de visite.

Pour finir c'est la descente sur le puy en Velay.

C'est la ville , et il y'a énormément de monde ( WE de l'ascension)

C'est surprenant toute cette activité...

Voilà une partie de parcours se termine, il reste 2 semaines et Marseille approche !!!

Étape 29 KM / cumulé 737KM

2
juin

Ce week-end, c'est repos en principe..., mais le puy en Velay est une ville avec un quartier haut et un quartier bas, on se ballade a travers montées et descentes.

L' atmosphère des pèlerins est très présente, a 7h00 , c'est la messe avec la bénédiction des pèlerins aujourd'hui 50 à partir dont pas mal d'étrangers.

Un accueil spécifique pour les pèlerins de Compostelle, c'est très organisé.

Avec mon épouse qui est venue me rejoindre, nous avons essayé de voir les principaux sites.

Tout d'abord la cathédrale, de construction médiévale, dont l'originalité est qu'une partie a été construite sur le vide... Sur des colonnes.



Le deuxième site est le rocher corneille et la statut notre dame de France, qui domine la ville.

Le troisième est le rocher et la chapelle saint Michel d'aiguilhe. Magnifique petite église perchée sur rocher volcanique.

Et pour finir, la forteresse de Polignac, avec sa tour majestueuse.

Voilà demain c'est répartis avec un ami Didier, pour 2 jours.

Nous commençons la Redorgane, ancienne voie de pèlerinage aussi, du puy en Velay à saint Gilles.

3
juin

Une bonne journée qui s'annonce, l'arrivée de Didier me redonne du peps même si ça ne sera pas dans la dentelle 😉.

Le puy en Velay est le point de départ de 3 grandes randonnées : le saint Jacques, le Stevenson, et le saint Gilles ou Regordane.

C'est cette dernière que je vais suivre jusqu'à Vezenobre, au-dessous d'Alès pour 219km. ( GR700)


Une longue montée, nous amènent sur un plateau avec de superbes vues.

Nous croisons une voie verte , ancienne voie ferrée.

Toujours de belles vues sur l'horizon.

Un jolie petit lac près de Costaros. Nous avons pu boire une eau gazeuse : la saint Geron médaille d'or !

Elle était fraiche un vrai bonheur.

Toujours une grand nombre de calvaire, et quelques abris pour les pèlerins.

Nous arrivons sur Landos, charmant petit village.

Ce soir avec didier, nous allons étudier le cas Landos .😊

Étape 28km / cumulé 765KM

4
juin

Deuxième jour ou je serai accompagné de Didier, nous quittons le gite communal ou nous avons rencontré 3 randonneurs, qui font sur le Stevenson.

La poursuite du parcours se fait sur un plateau.

A nouveau nous rencontrons une voie ferrée utilisée pour le vélo rail.


Nous traversons un petit hameau , les vaches sont sympa, elle nous laisse passer...

J'ai égaré mes lunettes, retour arrière sur quelques centaines de mètres.

Ouf elle ont échappées à l'écrasement.

Quelques superbes paysages... Avant d'arriver à Pradel les, village classé.

L'étape étant plus courte , nous avons pu prendre le temps de la visite.

Quelques belles demeures très ancienne...

Nous avons rencontré, l'historien du village, qui nous bien expliqué les phases historiques avec le passage du roi saint Louis.


Du panorama de l'église, nous pouvons voir la Lozère côté mont Lozère...

Une belle descente nous amène a Langogne, une petite surprise nous attends pas de possibilité de traverser l'Allier pour les piétons, il nous faut prendre un petit de bois ...

Noua arrivons après 2KM, au lac de Naussac. C'est magnifique et notre hébergement est face au lac.

Un peu vent frais pour ce baigner, mais on peut tremper les pieds.


Étape du jour 21KM / cumulé 786KM

5
juin

C'est de nouveau une longue étape, je quitte le le lac de Naussac avec regrets.

Il faut 2 longs kilomètres pour arriver à Langogne.

Didier prendra le même chemin en fin de matinée... Pour prendre le bus...


Langogne est une ville assez importante pour la Lozère.

A partir de la , c'est une longue montée sur les plateaux .

Pas de chance, j'ai le vent de face, ça rafraîchi mais c'est plus compliqué pour montée...

Un petit bulletin météo ! Mais pas très efficace, il y avait un vent à d'écorner un bœuf et la corde ne bougeait pas 😊

Des forêts plein de myrtilles... De plants pas encore de fruits...

Le chemin commence à descendre sur Luc, il y a même mon château !😉

Puis c'est la traversée de l'Allier, qui délimite, la Lozère et l'Ardèche.

Je continu le chemin par le passage de cols et de longs plateaux.

Les amis du jour qui montent la garde...

Le chemin devient pierreux, il reste encore 8KM et le compteur est déjà 26!

Et le vent est toujours là.

Finalement, c'est enfin la descente sur Prevencheres.

Jolie petit village, mon hébergement est là ! Ouf


Étape 34KM / cumulé 820KM

6
juin

Petit retour sur la soirée d'hier et la bonne surprise du jour. J'ai dîné avec un vrai lozerien.

Et la surprise , c'est qu'il peut transporter mon sac le lendemain pour pas très cher jusqu'à mon prochain hébergement.

Et là, c'est vraiment le top !

La première heure ' j'ai l'impression de voler...

Cette étape est une des plus belle du trajet.

Je rejoint le GR700, par une petite côte.

Le chemin me mène tranquillement vers un fabuleux point de vue sur les gorges de chassezac.

C'est un spot très connu pour le canyoning.

Les gorges sont très profondes et le chemin d'accès au point de vue vertigineux.

De nombreuses personnes s'équipent, pour moi, ce sera pour une prochaine fois...

Du point de vue, on voit aussi le village fortifié de la Garde Guérin.

Très beau village qui surplombe le chassezac.

La montée au château est difficile, mais je n'ai pas le sac !😉

En poursuivant le chemin, on s'approche du lac de villefort.

C'est un barrage très haut qui retient les eaux de l'Altier depuis 1964

Le chemin remonte à Villefort sans grand intérêt, si ce n'est son' marché avec les premières cerises...

Hier, à de nombreuses reprises, j'ai rencontré ce style de chemin, et en fait c'est le passage des chariots qui provoque l'érosion de la pierre. N'oublions pas la Regordane est un très vieux chemin emprunté depuis plus de mille ans.

Un beau château dans la montée au dernier col de la journée le col d'Ancise, et ensuite c'est la descente Genolhac.

Village lui aussi fortifiée.

Voilà mon sac est bien arrivé, et demain je le retrouverai ...


Étape 28KM / cumulé 848

7
juin

Et oui , il est revenu, le sac !

Je traverse la vielle ville de Genolhac et je me dirige vers le sud.

Je parcours plusieurs villages, aux rues sinueuses et je passe souvent très proche des rivières

Les chemins sont pas très bien entretenus par endroits, il n'y a pas grand monde...

Je découvre parfois des constructions importantes en pleine forêt.

Et j'arrive au château de Portes,au col du même nom. Pas le temps de visiter, avec la météo menaçante.

Je traverse Pradel, et son petit château.

Une bonne initiative, le chemin est dans le champs au lieu d'être sur le bas côté de la route.

Original ,les véhicules du débarquement sont de sorties.

J'entre alors dans une ancienne zone de mines.

Avec des grandes avenues vides, on peut se croiser sans problème😊

Tout peut servir pour indiquer le GR...

J'arrive a mon hébergement, un petit bâtiment sur l'ancienne départementale. Il n'y a plus rien...

J'en saurai plus ce soir.

Je ne suis plus qu'a quelques kilomètres d'Alès que je traverserai demain.


Étape 27km / cumulé 875 KM

8
juin

Un petit retour sur la soirée avec mes hôtes, les mines se sont arrêtées en 2000, c'était des mines de charbon et pyrite.

Il existe un projet d'aménagement en zone de loisirs mais a priori l'eau n'est encore propre.


L'étape d'aujourd'hui aurait du être plutôt tranquille, mais ... Avec la chaleur en début d'après midi, c'était plus difficile.

Cela a bien commencer avec une belle descente vers Alès et le croisement avec un faisant.

L'arrivée sur Ales me ramène a la civilisation, il y'a du monde de partout.

La ville a conservé son passé historique.


Cela étant dit ! , la traversée fut un petit Cauchemar, le GR suit les bords du gardon, mais ils ont eu la bonne idée, de mettre la voie rapide aussi...

J'ai donc marché 6KM le long du périphérique ! C'est interminable surtout avec la chaleur.

Il faut ensuite 3KM pour sortir d'Alès dans une zone commerciale... Pas top non plus.

Enfin, on retrouve un peu de verdure... Mais si au début on suit la voie ferrée, c'est moins bruyant.

Je passe par un jolie village saint Hilaire de Brethmas, et je poursuis l'ascension vers Vezenobres.

Avec un jolie point de vue sur Ales au loin ( à oublier 😉)

J'arrive par le haut du village de Vezenobres, avec Des maisons en pierres magnifiques.

Et bien-sûr , l'hôtel se trouve en bas ...


Étape 26KM / cumulé 901KM

9
juin

Ça a mal commencé, gros nuages et orage annoncé.

Et bien-sûr , l'orage est tombé avec un peu de grêle , ça fait toujours plaisir😊.

Ouf cela n'a duré que 2 heures... Le temps s'est amélioré dans la journée.

Un parcours plutôt plat parcourant les vignobles et champs et traversant de nombreux villages aux maisons anciennes. Brignon / Moussac.


Et même que Moissac c'est le centre du Gard!

Parfois quelques ruines (moulin) , le chemin est bien indiqué.

Après ces lignes droites , le chemin commence a monté, pour arriver à la croisée des GR.

J'abandonne le GR 700 la Regordane, qui poursuit sont chemin vers saint Gilles.

Je vais prendre le GR 6 ( de Langon à saint Paul sur Ubaye), pour une petite partie.

A partir de ce jour, il s'agit d'un tracé fait par myself pour arriver samedi à Marseille, j'utiliserai plusieurs GR.

La journée se termine par l'arrivée au village de Vic.

Très jolie village. Le gite est a 2 pas.


Étape 29 KM / cumulé 930KM

10
juin

Une journée qui commence par de la pluie, dommage j'ai choisi de passer par la corniche et c'est un peu glissant.

J'arrive sur un point de vue dominant le pont saint Nicolas.

La météo s'est améliorée, on aperçoit les gorges du Gardon.

Je rejoint la plaine, et je vois à nouveau des platanes ( c'est le sud).

Et a nouveau je remonte sur un point de vue sur Collias et son pont.

C'est la que j'ai rencontré les 2 retraités armés d'une glaciaire pour le pique-nique ( fait maison avec une superbe tarte aux abricots)

Nous continuons le chemin ensemble vers pont du Gard.

Nous arrivons au pont du Gard, majestueux ouvrage romain.

L'étape se termine, nous trouvons l'hôtel avec une piscine qui tend les bras...


Étape 24KM / cumulé 954 KM

11
juin

Et oui , j'ai bien écrit 13 ! Les bouches du Rhône , la région PACA tout cela arrive lorsque l'on traverse le Rhône.


Après un frugal petit déjeuner, les piève regagne leurs pénates et je continue le chemin...

J'ai choisi de passer par la voie verte (ancienne voie ferrée)

Beaucoup plus rapide que le GR, mais un peu ennuyeux... Quelques vues sur de beau village, mais ligne droite de 10KM.

Une belle gare rachetée, la personne a gardé les rails ! Et surtout l'objet du jour : le canadair qui me rappelle le danger du feu dans le sud.

Après ce long intermède, je reprend le GR qui s'élève dans la colline pour me diriger vers le sommet au dessus de Beaucaire.

Il s'agit du mont aiguille, à son sommet se trouve un ermitage troglodyte.



Et j'ai trouvé L'Hermite, il était bien calme.😊

Du haut du sommet,il y'a une superbe vue à 360°.

En particulier sa majesté : le Rhône.

Et l'autre site , l'abbaye de saint romans

Pas de chance, fermée le mardi matin...

Je conserve le GR qui me ramène sur la voie verte.

Et patratra, la pluie fait son apparition, juste lorsque j'entre dans Beaucaire, ville des taureaux.

Avec un jolie château (fermé le mardi !!!) et un petit port fluvial...

Que d'eau que d'eau..., je me lance pour la traversée du Rhône.

Je change de région, je quitte l'Occitanie pour la Provence.

Côté Tarascon, un très beau château .

Et une légende provençale: la tarasque espèce de dragon amphibie qui fut terrassé par sainte Marthe.

Et je termine toujours sous la pluie ... Par Tartarin de Tarascon célèbre roman d'Alphonse Daudet


Étape 24KM / cumulé 978 KM

12
juin

Le soleil est revenu.

Après la sortie de Tarascon, je prend un petit chemin pas très entretenu le long du canal des Alpilles.

Je traverse une grande zone fruitière et maraîchères, il y a de l'eau !


Et aussi de superbe mas.


Je passe par une magnifique chapelle saint Gabriel, en travaux !

Je rejoints Fontvieille, très jolie village connue pour le moulin d'Alphonse Daudet.

Comme d'habitude, une jolie gare , mais plus de train...

Le GR m'amène sur le site des moulins , il y'a en 4 dont celui qui à servi de support pour l'écriture des lettres de mon moulin.

A partir de là, c'est un chemin sur les crêtes qui s'éloigne de Fontvieille.

Je quitte le GR6, pour prendre le GR653A (Menton / Arles)

Il redescend sur Paradou ,avec un beau troupeau de taureaux

Je traverse a nouveau, un canal, celui de la vallée des baux , le village n'est pas très loin.

L'arrivée sur Maussane se fait un petit chemin le long de magnifiques maisons, dont un mas fortifié a l'abandon ?

Les oliviers sont partout ...

Maussane un tres jolie village aux pieds des Alpilles.

Les maisons sont très chères...

Étape 23KM / cumulé 1001 KM

Bingo ! Les milles sont passés 📣📣

13
juin

La devise du jour : de fil en aiguille , j'arrive au bout...

Aujourd'hui comme demain , ceux sont des étapes de transition, j'ai tracé au plus court...

C'est donc un parcours très routier et souvent sans grand intérêt pour cette journée.

Je quitte Maussane en passant devant un beau lavoir abrité.

La première ville traversée est Salon de Provence, connu pour le château de l'emperi.

Magnifique château fort.

Avec une belle vue sur la ville.

Salon est connu aussi pour sa base aérienne et son école de pilotes.

J'ai pendant 20KM suivi ce long ruban relativement droit.

Quelques passages de canaux...

Mais beaucoup trop de route...

C'est la route des vins de Provence....

Pour enfin arriver a Eguilles... Jolie petit village


Étape 31KM / cumulé 1032KM

14
juin

Avant dernière étape qui commence comme hier par de la route...😣

Avec parfois un point de vue , ici l'aqueduc de roquefavour.

Après avoir traversé Les milles et pris beaucoup de route, je décide de prendre un petit chemin, un PR comme chacun sait, c'est un itinéraire inférieur ou égal a la journée ( balisage jaune)

C'est superbe, le bruit des voitures s'éloigne et après une montée, il devient en corniche.

Et des point de vue sur Gardanne se dégage. En bas la route que je suivais...

Ce PR me mène au GR de pays 2013 Marseille Provence métropole, que je vais suivre jusqu'à Mimet.

Il traverse Gardanne et son célèbre marché . Gardanne ville minière.

Le sentier repars le long d'un ruisseau et commence à monter.

A travers les forêt...

Et pour finir arrivée à Mimet, du quel on voit la montagne de la saint victoire.

La météo est très curieuse , c'est le sirocco, un vent du sud chargé souvent de sable.


Étape 25KM / cumulé 1057 KM


Demain c'est la dernière !

15
juin

C'est la dernière ! Pour cette journée je suis accompagné de ma belle soeur et de mon beau frère.

C'est un beau chemin qui nous mène à Pichauris, ancien village au coeur du massif du Garlaban.

Au coeur de la rocaille, de jolies fleurs.

Le chemin commence à grimper pour arriver au puits de l'Aroumi pour nourrir les animaux.

Au col du tubé, on distingue au fond Marseille, c'est un peu brumeux.

Quelques paysages ' on distingue notre dame de la garde et le stade vélodrome.

C'est l'arrivée au Garlaban ! Point d'orgue du voyage.

Pas de chance pour la brume, il se dit à Marseille que par beau temps on peut voir la Corse !

C'est la descente sur Aubagne.

Une longue descente que nous mène à Lascours.

Ensuite nous prenons un voie ferrée , encore une ! Pour arrivée à mon point final , la maison de mes beaux parents.

D'où on peut voir le Garlaban.


Voilà c'est terminé étape 20 KM soit 1077 KM au total.


Un grand merci à vous tous pour tous vos encouragements.


Je vous donne rendez vous pour avril 2020, pour le camps de base de l'Everest.