× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas

Carnet de voyage

Il était une fois... Lores en Nouvelle Zélande!

Par
10 étapes
29 commentaires
30 abonnés
Dernière étape postée il y a 1343 jours
Par lores
At this moment in a country far, far away...
Novembre 2016
366 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 15 novembre 2016

Jeudi 10 novembre, ça y est! C'est le grand départ! Plus de 30h de voyage m'attendent avant de pouvoir poser le pied en Nouvelle Zélande! Après un premier vol de quasi 12h, me voilà à Hong Kong pour mon transfert, et quel transfert! 15h à tuer avant le prochain vol! Malgré la fatigue et les courbatures, je fais donc une sortie en ville, commençant par Kowloon (quartier situé au nord de l'île d'Hong Kong)

Première coup d'oeil en sortant du métro! 


Le marché des poissons rouges (oui oui) 


J'ai voulu manger dans un marché couvert, voici le menu! (autant vous dire que j'ai choisi au hasard) 


Ca doit être le jeu national, ils jouent tous à ça devant leurs stands dans la rue! 
• • •

Ensuite je prend la direction de l'île d'Hong Kong elle-même! (que j'ai trouvé moins intéressante, c'est beaucoup plus axé business)

 Vue de Kowloon depuis l'île d'Hong Kong

Première impression que j'ai eu en arrivant sur l'île : C'est une véritable fourmilière ici!! Du monde partout partout partout... qui court dans tous les sens, ça klaxonne, ça crie, les sirènes qui sifflent, les gens qui regardent constamment leur téléphone plutôt que devant eux (j'ai assisté à une collision en direct haha)

L'île d'Hong Kong (désolé c'est les seules photos que j'ai prises là bas) 

Après ce court mais intense périple asiatique, mes jambes deviennent lourdes à force de marcher, la fatigue due au jet-lag prend le dessus, je décide donc de retourner à l'aéroport un peu plus tôt que prévu pour me reposer parce que je n'en pouvais plus... S'en suit un autre vol de 12h avant d'arriver à Auckland (par chance j'ai été surclassé en classe business, super expérience, merci le champagne et le luxe de pouvoir avoir les jambes véritablement allongées). En tout cas, la chose que je retiendrai de cette visite expresse d'Hong Kong...

Ne jamais croire que le décalage horaire ne nous affectera pas..!

Mes premiers pas en Nouvelle-Zélande suivront bientôt...

2
2
Publié le 16 novembre 2016

Me voilà arrivé en Nouvelle-Zélande après le plus long trajet que j'ai jamais eu à faire, et le départ se déroule à Auckland! Une semaine en auberge de jeunesse, le temps de prendre mes premières marques, découvrir le mode de vie des backpackers et rencontrer les premières personnes! Les photos ne concernent que mon premier jour dans la capitale économique du pays.

Héé oui, on est loin de la maison ici! 

Mon auberge se situe tout juste au pied du Mont Eden, point culminant de la ville d'où l'on peut voir une bonne partie de celle-ci, mais surtout les multiples volcans éteints qui jalonnent la ville.

Un exemple de cratère, et la fameuse Sky Tower sur la photo de droite. 


La flore et même le chant des oiseaux est complètement différent de ce qu'on connaît en France. 


Coucou 😀

La suite au prochain épisode..! (Promis on verra les premiers moutons)

3
3
Publié le 23 novembre 2016

On continue avec les collines et les volcans éteints, direction cette fois sur la One Tree Hill, dans le quartier d'Ellerslie. Ici c'est comme un grand parc clôturé où les moutons se baladent comme ils veulent, c'est assez rigolo de trouver ça dans une grande ville comme Auckland!

Oui, j'ai dit One TREE Hill 😉

Du coup, je vous avais promis des moutons, en voici un aperçu! (mine de rien, même à force de croiser des gens tous les jours, ils fuient quand même quand on les approche)

Finiront-ils en barquettes dans le supermarché du coin? 
Petite dédicace pour Ben!  (je sais que tu es fan de moutons)
• • •

Bref, on aura encore l'occasion d'en voir des moutons, soyez-en sûr! Il s'avère que le week-end où j'étais à Auckland, la ville fêtait le 75ème anniversaire de la NAVY Néo-zélandaise (l'armée de mer de chez nous quoi!), et du coup il y avait toute une flopée de beaux petits bateaux dans le port de la ville qui se trouve au bout de ce qu'on appelle les Champs Elysées d'Auckland, autrement dit, Queen Street.

Un petit exemple de joujou qui se fait par là bas.

Je vous vois tous d'ici vous demander : "Oh mais d'où il a pris ces photos? Il est sur l'eau ou quoi?!"Et bien oui! J'étais sur le ferry, en direction du quartier dénommé Devonport, c'est une presqu'île au nord d'Auckland, accessible, soit par ferry, soit par véhicule (dans ce cas il faut obligatoirement faire le tour et emprunter le pont Harbour Bridge qui n'est pas accessible aux piétons ou aux vélos)

Un peu moins de nuages et un peu plus de soleil! Saurez vous retrouver la Sky Tower qui se cache sur les photos? 
Je m'améliore non? 
• • •

Le lendemain, ça y est, on attaque enfin le beau temps!!! Grand soleil et chaleur qui arrivent ensemble! Du coup on en profite pour aller se faire une longue balade sur la côte pour aller rejoindre la très prisée Mission Bay (plage de sable blanc la plus proche du centre)

Le cieeeeeel bleuuuu, enfiiiiiin (et les mouettes partout) 
Mission Bay 
• • •

Je profite de mon dernier jour complet à Auckland pour aller voir une à 25min de ferry du centre ville, qui selon ce que j'ai entendu est très bien préservée, avec un éco-système unique! Un vrai havre de paix donc, qui nous emmène tout droit sur la Rangitoto Island! Il s'agit d'un volcan endormi (j'ai bien dit endormi et pas éteint) depuis environ 600ans, ce qui fait relativement jeune en années volcans... Ce volcan de la baie d'Auckland, dont la végétation a repris ses droits, offre une vue unique sur la ville et le reste de la baie, et par une journée parfaitement ensoleillée comme j'ai eu la chance d'avoir, c'est un vrai régal que de se balader sur les petits sentiers rocailleux formés par la lave séchée (j'ai même pu explorer une grotte formée uniquement de lave grâce à ma super frontale, merci les potos!! -désolé pas de photos de ça-)

Voilà par quoi on démarre, sympa quand même non? 
Une ascension relativement tranquille cela dit.
Au sommet du volcan, un beau panoramique nous attend! 
Coucou 2 
Retour vers le quai, et un peu de douceur pour finir 😀 (test 1, 2, 1, 2...)

Voilà, la fin du séjour à Auckland approche, départ prochainement pour le nord du pays, la prochaine étape devrait se dérouler à Whangarei, 2h de route environ au nord d'Auckland. Je commencerai là bas mon premier HelpX, on va se retrousser les manches un peu pour gagner le droit de dormir et de manger sans payer! (parce ouais ça coûte une blinde ici, et je vous parle même pas si vous voulez picoler, les alcooliques sont les premiers à devenir pauvres je pense haha)

I'll keep you in touch! See ya!

4
4
Publié le 3 décembre 2016

Hello hello! Me voilà enfin parti d'Auckland!! "Pourquoi enfin?" Je vous avoue qu'on a rapidement fait le tour de la ville et on a vite l'impression de tourner en rond mine de rien. Et puis je suis venu en Nouvelle Zélande surtout pour les grands espaces et la nature! Je vous laisse quand même vous régaler une dernière fois sur une vue d'Auckland de nuit

Yes! Picture by myself! 

Donc c'est parti pour prendre la route vers le nord, direction Whangarei! A peine parti que je tombe dans les bouchons, j'ai dû mettre quasiment 1h30 à sortir d'Auckland je crois... Mais d'après vous, comment suis-je véhiculé? Ahaaaa bah je me suis acheté une voiture 😀 Une Nissan Primera de 1998, 4WD (comprendre 4 roues motrices, pour aller rouler sur la plage) Voici la bête en question :

Break 4x4 avec tout le confort d'un camping 4**** 
• • •

Donc après environ 2h30 de route tranquille, j'atteins la ville de Whangarei (où je passerai ma première nuit dans ma voiture, plutôt confortable avec un bon matelas d'ailleurs)

Pas terrible la ville en elle-même, mais les alentours valent le coup! 

Avant de commencer mon premier HelpX (bosser quelques heures en échange d'un lit et des repas) j'en profite pour aller explorer un peu les petits coins sympas ici et là aux abords de la ville, je me dirige alors vers le Reed Memorial Park où l'on peut marcher sur la canopée entre autres. Voici un peu le type de chemin que l'on emprunte pour découvrir ces lieux :

Toujours très vert et très protégé, il faut même se laver les chaussures avant d'entre dans le parc

Après une bonne heure de marche que je ne vois pas passer (chaque recoin de la forêt regorge de détails que l'on observe avec attention) j'arrive sur un petit havre de paix : la pause pique nique s'impose aux Whangarei Falls

Avec le soleil c'est top, dommage que je n'avais pas le short de bain 

Je prend mon temps et déambule tranquillement jusqu'a atteindre la voiture en fin de journée, il me faut maintenant trouver un coin pour dormir... Et c'est là que je trouve une chouette plage où il est apparemment "toléré" de camper, ni une ni deux je m'installe, sort le gaz cooker, me cuisine un bon petit plat dans le coffre de ma voiture (trop de vent pour cuisiner dehors ^^) et sirote ma bière devant le soleil qui se coucher à l'horizon sur l'océan... (sorry no picture)

• • •

Le lendemain je me réveille après une bonne nuit et prend la direction de la campagne à 30km au sud-ouest de Whangarei pour rejoindre mon premier HelpX. Ce fut une première expérience assez particulière, avec des hauts et des bas... En tout cas je bosse beaucoup, vraiment beaucoup! J'ai essentiellement fait des petits travaux de construction (avec un autre helper on a construit un abri de jardin 4**** et une cloture rigide électrifiée autour du potager (il faut protéger les fruits et légumes des lapins, mais surtout des opossums qui sont un vrai fléau rappelez vous)

Je rencontre 2 helpers français (et oui les français sont partout ^^) mais qui sont tiptop! On passe toute la semaine à bosser ensemble, à manger ensemble et on partage en plus la même chambre. Voilà une photo du cadre de vie des mes hosts :

Plutôt sympa la vue de la baie vitrée 

Heureusement, malgré la grosse charge de travail, on trouve tout de même le temps de se balader ensemble (avec les 2 autres helpers) et en allant vers les Whangarei Heads (de l'autre côté de Whangarei, sur l'autre rive) on découvre de chouettes endroits : Reotahi Bay, Mount Aurbrey, Ocean Beach... Je vous donne un petit aperçu :

Belle vue, Mount Manaia en face 
coucou 3 
Orgie de soleil ici, je pense à vous et aux -5 degrés... 😀

Un petit crocher par les Waipu Caves avant de rentrer, vu que c'est sur le chemin du retour, et apparemment on peut voir des glow worms (vers luisants) dans la grotte si on a de la chance... Du coup, on se dit qu'on va explorer la caverne, frontale sur la tête, en vrais apprentis spéléologues en quête de stalagmites, stalactites mais surtout de ces fameux vers luisants, et là, WOOOOOOOW mais c'est une véritable colonie impressionnante, le plafond de la caverne est entièrement recouverte de vers qui brillent dans le noir, c'est vraiment impressionnant! J'avais jamais vu ça, j'en revenais pas, on dirait vraiment un ciel étoilé! J'ai pris quelques photos mais ça rend pas super, mais ça donne une idée du nombre qu'ils sont!

Photos des parois de la caverne, temps d'obstruation hyper long qui laisse apparaitre les glow worms 

Après cette journée sortie haute en émotions et émerveillement, on retourne gentillement chez nos hôtes où on finit la semaine, dimanche étant le jour de notre départ, petit road trip qui s'organise vers le Far North du pays, objectif le Cap Reinga, point le plus au nord du pays, en passant par la touristique Bay of Islands, et peut être quelques arrêts improvisés en cours de route...! A bientôt!

Buvez un bon vin chaud et mangez des plats au fromage qui coule pour moi. En échange je profite du soleil et de la chaleur pour vous! Schmoutz

5

OK! C'est l'heure de redonner un peu des nouvelles! Depuis que je suis parti de chez mes derniers hôtes HelpX il s'est passé pas mal de choses!

Finalement on ne part qu’à 2 et non à 3, Simon le français s’en va pour aller bosser autre part (il l’a regretté par après ^^), du coup en route avec Pauline, française aussi, en attendant son prochain helpX une semaine plus tard.

Pour commencer, nos hôtes nous avaient parlé d'un coin sympa qui n'est pas trop connu des touristes encore (vu que ce n'est pas dans les guides et indiqué nul part), il s'agit de ce qu'ils appellent des piscines naturelles d'eau de mer, qui se forment lorsque la marée se retire : l'eau reste alors coincée dans les rochers. Celles que je vous présente sont appelées les Mermaid Pools. Difficile d'accès, il faut même escalader certains endroits pour les atteindre.

Des locaux occupent tout de même la place 

Ensuite, comme prévu, nous partons pour le Cap Reinga, touuuuut au nord du pays, histoire de me rapprocher un peu de vous :D Pour cela, plutôt que d’emprunter les routes classiques (trop ennuyant sans doute), j’aperçois sur la route un panneau indiquant « Ninety Miles Beach » et mon cerveau me rappelle que j’avais lu quelque part qu’il était possible de rouler sur cette plage si l’on dispose d’un véhicule avec 4 roues motrices. Quelle chance d’avoir ce magnifique break 4WD, du coup ni une ni deux je quitte la route traditionnelle et me dirige vers cette fameuse plage! Pour la petite histoire, elle se fait appeler la Ninety Miles Beach (autrement dit la plage de 90 miles - 1 mile = environ 1,8km -) mais elle ne fait que 90km, soit environ 50 miles, c’est donc une erreur. Quel plaisir et quel fun de rouler sur une autoroute faite de sable avec personne à l’horizon, un super souvenir!

En mode seul au monde! 

Nous y voilà enfin! Le Cap Reinga!

Il est à 50km de la ville la plus proche et à part ça il n’y a pas grand chose à voir (ne pas oublier d’avoir assez d’essence pour le retour haha) mais qu’est ce que c’est beau! Ici les eaux du Pacifique rencontrent celles de la Mer Tasman, ce qui donne un spectacle assez impressionnant quand les 2 océans s’entrechoquent à coups de forts courants! Et ça fait un sacré bouquan! Le phare est la principale attraction mais il y a également quelques balades à faire aux alentours, je vous laissez admirer

Panorama du Cap Reinga.
Ca vaut le coup de traîner la bas. 
Le fameux phare! 

Maintenant qu’on est à la pointe nord, il n’y a plus qu’à redescendre, direction la côte Ouest du Northland pour aller voir quelques curieuses roches et ensuite se perdre dans la Waipoua Forest.

Une partie de pétanque pour géants? 

Avez vous déjà vu des roches aussi rondes? Moi c’était la première fois et c’était vraiment étonnant! On est pas allé dans le coin le plus connu pour les voir car il aurait fallu payer et il y aurait eu énormément de monde, du coup ce spot est méconnu du grand public, ce qui a fait mon bonheur (aucune âme qui vive excepté une multitude de crabes) Je vous présente les Koutu Boulders.

Je me suis même fait un copain, mais il est un peu timide... 
Tellement rond qu'on dirait que c'est plat! 

Elles se situent pas loin de Opononi où j’ai mangé le meilleur Fish&Chips de ma vie! Rien que pour ça je recommande ce village! Et pour seulement 10$ SVP! Pour digérer, rien de mieux qu’une exploration des alentours.

Ile de sable. 

Ensuite, la route se poursuit vers la fameuse Waipoua Forest, elle est très connue et très sacrée car on y trouve les plus grands et les plus vieux Kauris (arbres ayant une place très importante dans la culture maorie). Comme à chaque fois, il faut frotter, nettoyer et sprayer ses chaussures avant de s’aventurer dans le parc national. On a décidé de se prendre le temps et d’aller voir tous les plus gros arbres en fin d’après midi et finir de nuit car l’endroit est connu pour abriter pas mal de kiwis (les animaux oui oui). Malheureusement on en a pas croisé :( Un local qui organise des tours guidés nous a dit qu’il en a vu qu’une seule fois en 12 ans, je vous laisse estimer la chance qu’il faut avoir pour en croiser un (surtout que ces oiseaux ne sortent que la nuit rappelez vous) Mais le spectacle était ailleurs, ces arbres sont vraiment impressionnants, jugez par vous même.

Verdure, verdure et verdure. 
 Plutôt grand; non?

Après des nuits à dormir au milieu de nul part dans ma voiture, Vroum vroum vers la côte Est et la station balnéaire la plus prisée de Nouvelle Zélande : Paihia! Changement de décor et invasion de touristes, je ne vais pas m’y attarder, juste 1 nuit dans un backpacker histoire d’avoir un peu d’électricité, une bonne douche et refaire le plein d’énergie, voici tout de même quelques photos

Paihia. 

Le lendemain je dépose Pauline à Kerikeri pour son HelpX, le temps d’explorer les environs et de dormir sur le chemin qui mène vers le sud.

Le plus vieux édifice en pierre de Nouvelle Zélande, ancienne maison de missionnaires qui est désormais... une boutique forcément!...
Il y a pire comme endroit pour dormir. 

Me voilà en solo à nouveau! Je considère que j’ai vu ce que je voulais voir dans le Northland, l’heure est venue pour moi de quitter la région du nord d’Auckland, je veux aller ensuite dans le Coromandel (péninsule à l’est d’Auckland). Je propose donc mon trajet entre Whangarei et Coromandel Town sur le groupe Facebook des backpackers, et une allemande souhaite faire le même trajet, c’est reparti! 4h30 de route!

Sur le trajet vers Coromandel Town. 

Arrivé à bon port, on prend une nuit à l’hôtel là bas le temps de préparer la suite des aventures… Et c’est là que la vie de backpacker prend tout son sens!

La cuisine est commune donc à l’heure du repas tu croises un peu tous les gens de l’hôtel (hôtel qui d’ailleurs avait une ambiance très relaxante au milieu de plantes grimpantes, baies vitrées un peu partout, etc etc) et au fur et à mesure des présentations et discussions de coutumes, on décidé avec un petit groupe d’aller boire un verre. Super chouette ambiance, je précise que personne ne se connaissait auparavant, on décide tous de rester une nuit de plus. Une personne du groupe voulait faire une randonnée près de Thames qui s’appelle la Pinnacle Track, je suis venu pour ça donc je lui ai demandé si je pouvais me joindre pour la rando, puis finalement tout le groupe a décidé de partir ensemble! Ça fait maintenant 2 semaines qu’on est tous ensemble en mode road trip et camping, essentiellement dans la région de Gisborne (tout à l’ouest de la Nouvelle Zélande) en partant de Coromandel pour rejoindre Gisborne en longeant la côte.

Au programme : randonnées, soirées et camping sur la plage, chasse aux crustacés, pêche, cuisine…. Les découvertes à plusieurs c’est toujours plus sympa! (Gros gros bonus, un mec du groupe travaillait dans un resto étoilé en suisse avant de venir en NZ, je vous laisse deviner qui fait la cuisine ^^ j’ai appris pas mal de choses au passage)


Voici un petit méli mélo de photos retraçant plus ou moins dans l’ordre notre road trip :

Alentours de Coromandel Town. 

Notre première excursion fut une petite balade qui mène à une chouette plage, apparemment l'une des plus belles plages au monde.

New Chum beach. 

S'en suit la fameuse Pinnacle Track, ma première "vraie" rando ici en Nouvelle Zélande, environ 5h de marche pour atteindre le sommet, le chemin retour on l'a fait en courant c'est plus marrant :D

Chouette vue, la fin de l'ascension se fait carrément en escaladant les parois. 
Première photo du crew au top! 

Après cette première expérience (qui a fait ressortir les courbatures) on trace la route vers Gisborne.

Sur le chemin on s'arrête quand on en a marre de rouler. 

On fait essentiellement du camping, le plus souvent possible on essaie de se trouver un coin sympa près de la plage ou d'un cours d'eau 😀 Voilà ce que ça peut donner.

Spots à camping. 
Chouette ambiance dans la team et rencontres inatendues ^^ 
Soirée moules et poisson (pêché par moi SVP) 

A côté de ça, vous imaginez que j'en prend plein les yeux, je manque sûrement de vous raconter des choses ou de prendre en photos certains lieux qui ont pu être chouettes aussi... Je m'entraîne autant que je peux à prendre de chouettes photos, sans retouches cette fois ci, dites moi ce que vous en pensez.

Mes débuts en photo. 

Qui dit road trip dit voiture et énormément de gravel roads en Nouvelle Zélande (route sans bitume, gravier quoi), ce qui fait que la voiture se salit relativement vite

Entraînement pour le Paris-Dakar 

Pour finir, je veux signaler que tout va bien, je me sens super bien ici. Pour Noël on a loué une maison en AirBnB tous les 8 pour se poser et profiter des fêtes tous ensemble. Je vous laisse sur cette dernière photo, gros bisous à vous tous.

Hi Mom, I'm fine! 
6
6
Publié le 24 décembre 2016

On a fêté en avance, Joyeux Noël à vous en France, grosse pensée pour chacun de vous! Fêtez bien!

La team! 
On se fait plaisir! 
7

Kia Hora! Bonne année à tous! Nous voilà maintenant en 2017! Avec la troupe après Noël on est parti à Taupo dans le centre de la Nouvelle Zélande où nous avons aussi passé le réveillon du Nouvel An tous ensemble! Freedom camping à deux pas du centre et pas de photo pour illustrer, mais sachez qu’on a bien fêté!! Un chouette réveillon passé entre bars, club et after en flat party chez une chouette pote de notre chef cuisinier!

Nouvelle année, nouveaux plans! C’est là que le dur moment de l’explosion du groupe a lieu. Certains veulent aller au nord, d’autres au sud, ou encore certains arrivent à la fin de leur séjour dans ce pays. Du coup on trace notre route comme on l’entend, je décide de rester quelques jours de plus à Taupo pour faire un coucou à une amie française rencontrée à Strasbourg que je savais ici.

• • •

Pour commencer 2017 ma barbe commence à être imposante, du coup décision de me raser… un peu trop court d’ailleurs, heureusement qu’elle repousse vite parce que même moi je ne me reconnais pas! (et franchement c'est mieux avec la barbe hein)

Avant/Après 

Après ces quelques jours supplémentaires à Taupo, je pars à Rotorua (1h au nord de Taupo environ), bien connue pour son activité géothermique. La visite de Wai-O-Tapu s’impose comme un incontournable malgré les 33$ de droits d’entrée. Ça en vaut vraiment le coup, une explosion de couleurs et d’odeurs émanant directement de l’activité terrestre sous terraine. Je vous laisse voir ça (désolé pour les daltoniens).

Ça fume, ça fume 
La fameuse champagne Pool! 
Champagne Pool and Devil's bath 

Ensuite direction le centre ville de Rotorua qui n’est pas en reste car l’activité géothermique y est aussi bien présente.

Centre Ville de Rotorua 
Centre ville et son musée. 

Et le Lake Rotorua par un beau temps comme ça vaut le détour aussi.

Je prend mon temps... 
Le lac, moi, les oiseaux qui s'envolent, ma voiture dont je suis fier ^^ 

Après Rotorua, l’idée est de descendre au sud dans le parc national du Tongariro (explication un peu plus bas) mais avant cela, petite curiosité peu connue du grand public car pas dans les guides : la Kerosene Creek, rivière ayant une source d’eau chaude avec sa cascade, l’eau est au moins à 45°C, un vrai bonheur pour finir la journée!

Bronzage paysan bonjour! 
• • •

Le lendemain, après avoir avoir passé une nuit dans un camping proche du parc national, me voilà prêt pour affronter le vent, le froid…. et un monde fou pour faire le Tongariro Alpine Crossing, un des plus beaux treks au monde d’une journée apparemment, mais surtout l’ascension de la Montagne du Destin que Frodon a dû gravier pour détruire Sauron! C’est un volcan éteint, donc une partie de la marche se fait entre les coulées de lave séchées (quelques souvenirs de l’Île de la Réunion) jusqu’à l’ascension qui offre une des vues les plus connues de Nouvelle Zélande. J’ai mal choisi mon jour parce qu’il a pas fait très beau ce jour là, des vents violents et la plupart de la randonnée je l’ai faite dans les nuages. Malgré ça, j’attendais une fenêtre météo potable pour une prise de photos. Donc, plutôt que des mots, voilà les images…

On profite de la fenêtre météo clémente pour prendre une photo vite fait bien fait 
La lave séchée, les lacs, et le monde de fou 
La montagne du destin derrière moi (et dans les nuages aussi)
Reconnaissez vous certains lieux de tournage du Seigneur des Anneaux? 


Après ce trek d’un peu plus de 20km, une nuit de sommeil sur la route avant de rejoindre Max et Jay (deux de la bande rencontrée un mois plus tôt) aux alentours de Wellington, plus précisément à Ngawi, petit village pêcheur près du Lake Ferry. Après avoir acheté la canne à pêche la moins chère que j’ai pu trouver, c’est parti pour environ une semaine de détente, tranquillité et pêche aux Kahawais (poisson local qui grouille dans la mer ici). Et sachez que je suis devenu plutôt bon haha, au menu du diner le soir c’était souvent poisson pêché le jour même! Fraicheur garantie et je peux vous assurer qu’il est vraiment « tasty » ce poisson! Voici un exemple de spot de pêche et voilà à quoi ressemble la fameuse bête…

Nouvelle passion : la pêche (haha) 

C’est l’heure pour Jay de rentrer en Suisse et pour Max de rejoindre l'île du Sud. On décide avec Max de rester compagnons de route pendant un petit temps, mais j’irai le rejoindre sur l’île du Sud que deux jours plus tard, parce que je veux faire le tour de Wellington rapidement avant d’y descendre. C’est une ville plutôt jolie mais étonnamment petite pour la capitale du pays (Oui oui, la capitale est Wellington et non Auckland). Assez sympa mais pas tellement à faire (à moins qu’on soit artiste ou qu’on adore la mode hipster) mais le musée public de la ville (Te Papa Museum) est un incontournable! (déjà parce qu’il est gratuit ^^).

Welli! 

Entre histoire naturelle, histoire de la colonisation, de la guerre, de l’identité maorie… il y a de quoi voir là bas! Ce qui m’a le plus impressionné ce sont les statues géantes et hyper realistiques des combatants néo zélandais les plus populaires lors de la première guerre mondiale.

Tacatacataca...! 
• • •

Deux jours de visite plus tard >>> direction Ile du Sud!! (histoire de pouvoir tout de même profiter du climat estival là bas avant qu’il fasse trop froid)

Mon yacht privé 

Le débarquement se fait à Picton après 3h30 de traversée, dans la région des Malborough Sounds, qui est tout simplement… Magnifique!! (jetez un coup d’oeil sur Google).

Camping paradise! 
Le port de Picton 
En route vers la prochaine rando! 

Je retrouve donc Max ici, et très vite on est d’accord sur tout, on veut faire de la randonnée!! Du coup, dès le surlendemain de mon arrivée dans le Sud, on fait une partie de la Queen Charlotte Track qui longe la côte. Au programme de la journée, rien que 30km de marche! Petit bonus, on aperçoit même plusieurs Wekas et leurs petits (oiseaux similaires au très connu Kiwi, du fait qu’il ne peux pas voler non plus, mais la taille de son bec est nettement plus petite). Pour finir la journée, on comptait sur la gentillesse des gens pour retourner à la voiture : on a fait du stop! Devinez combien de voitures nous ont dépassé avant qu’une s’arrête? Aucune! La première nous a prise :) Petite balade à l'arrière du pick-up!

Queen Charlotte Track et ses Wékas (little dinosaurs) 
• • •

Un petit weekend bien chill se profile car lundi 23 janvier on démarre une des Great Walks de Nouvelle Zélande : l’Abel Tasman. Trek d'environ 60km qu’on fait à la fois en kayak puis à pieds sur trois jours! Réserve maritime, phoques, pingouins bleus (les plus petits au monde), paysages magnifiques au programme! Avec la chance qu'on a, on a eu une météo magnifique quasiment sur les 3 jours complets! On en a pris plein la vue (comme d'hab), un bon méli mélo de photos vaut mieux que du blabla 😀 A vous de voir!

C'est beau! 
Ouais grave, trop beau! 
Magnifique même! 
Fin de la première journée kayak, débarquement à Mosquito bay (qui porte bien son nom) à marée basse. 


Le duo! L'aventure! et le soleil! 
Même les animaux tapent la pose pour moi! 
On passe vraiment d'un décor (idyllique) à un autre 
Les pieds en éventails (petite pensée aux anciens collègues) 
• • •

Voilà c’est fini pour l’instant! La recherche d'un wifi correct pour mettre à jour le blog n'est pas toujours évidente (soit c'est lent, soit il n'y pas de connexion disponible, soit c'est payant -CHER-...) et mine de rien ça demande un temps fou de trier/retoucher les photos et d’écrire le texte haha)! J'espère vous dire à bientôt!! En attendant et comme d'habitude : plein de schmoutz!

• • •
Oui Maman je vais bien 😀 (promis je cherche un boulot bientôt ^^) 
8
8
Publié le 6 mai 2017

Hello! Ok c'est vrai, ça fait longtemps..! Pas trop de nouvelles depuis que je me suis installé à Akaroa (je vous laisse checker sur google map où c'est) parce que je travaille, je m'installe un peu, je rencontre des amis, je fais (un peu) la fête, du coup j'ai pas vraiment trouvé le temps de me remettre au blog... Mais voilà chose faite désormais!

Au jour où je vous écrit, c'est mon avant dernier jour de travail, je pars la semaine prochaine sur les routes à nouveau!! (ENFIN) J'ai le plaisir d'avoir deux amies de Strasbourg qui se joignent à moi ; Natacha et Marion, ainsi qu'une amie rencontrée sur place : Soline. 3 filles avec moi dans la voiture, ça va être folklorique haha!

Je vais pas trop m'attarder sur le texte, ici c'est une routine qui s'était installée depuis quasiment 3 mois maintenant que je travaille.

Je bosse dans un restaurant, en cuisine en tant que commis, je vivais chez une dame qui nous hébergeait très généreusement, mais suite à diverses raisons j'ai dû déménager et j'habite dans une autre maison désormais (pas de wifi par contre mais c'est un détail)

Je repars donc dans quelques jours pour mon road trip dans le sud, en attendant voilà le méli mélo de photos que j'ai pris depuis que je suis à Akaroa! (les 5 premières étaient juste avant que j'arrive ici, quand j'étais au cap Farewell)

Juste un grand merci à mes parents et à ma tante Denise pour le colis venu tout droit de France qui m'a beaucoup aidé! (surtout le fromage!) le saucisson attend encore d'être bien mature :D

9
9
Publié le 17 mai 2017

Ca y est! Le boulot, c'est terminé! (pour l'instant) Quelques jours sont passés depuis le début du road trip à travers l'Île du Sud. Juste le temps de prendre quelques dernières photos d'Akaroa et puis on était parti!

Bye bye Akaroa 😥

Première destination : Kaikoura, autre petite ville sur une péninsule. Difficile d'accès depuis que la route principale a été détruite par le dernier tremblement de terre, du coup, Kaikoura est un peu isolée car évitée par les touristes. Peu importe, on décide d'y aller, camper dans le bush et se balader aux alentours. Il s'avère que la péninsule regorge de phoques, on en voit partout, et ils ne sont pas timides.

La péninsule de Kaikoura et sa colonie de phoques; 


Natacha, Soline et Marion, my travel mates. 
• • •

Après Kaikoura, retour express sur Christchurch pour partager une dernière bière et dire au revoir à Liselou et Roland, les colocs d'Akaroa puis retour sur la route pour rejoindre Arthur's Pass National Park, où je voulais m'arrêter pour faire l'Avalanche Track qui mène à l'Avalanche Peak, un circuit pas véritablement tracé mais juste balisé et non entretenu. Au programme, ascension vers le somment depuis le village, un peu plus de 3km seulement mais avec 1100m de dénivelé, je vous laisse imaginer la pente, ou plutôt les rochers qu'il faut quasiment escalader. Un bon effort mais avec une magnifique récompense une fois qu'on arrive au sommet : vue à 360° sur les montagnes du parc national, et notamment sur le glacier du Mount Rollestone. Je vous laisse apprécier.

On s'est arrêté dans un AirBnb à Arthur's Pass Village et demain on repart vers la côte Ouest pour ensuite redescendre, je pense que le prochain arrêt sera à Franz Josef ou Fox Glacier. To be continued...

• • •
• • •
• • •
BONUS 
10
Réglages, capture, retouches, sauvegarde, tri, écriture, upload des photos et enfin mise en ligne! C'est du boulot ce blog! 

Ok, ok, ok...! J'ai mis du temps à actualiser le blog, mais finalement la suite est là, avec un retard relatif. Donc, comme je vous disais, la suite du road trip se poursuit au niveau des glaciers les plus bas en altitude au monde, Franz Joseph et Fox Glacier, qu'on a eu le temps de faire dans la même journée, vu qu'ils sont relativement proches l'un de l'autre.

Des petites balades aux abords de ceux-ci qui sont plutôt courtes et relativement faciles, les photos du haut sont celles prises à Franz Joseph tandis que celles du bas sont à Fox Glacier (pour ce dernier on a décidé de ne pas aller jusqu'au pied du glacier car la nuit arrivait rapidement)

Notre première neige de Nouvelle Zélande 

S'en suit la route qui nous emmène dans la région des Alpes du Sud, où se concentre le plus gros des stations de ski néo zélandaises (un peu tôt quand je m'y suis rendu, la saison n'avait pas encore débutée), on débute par Wanaka et sa fameuse Roys Peak Track qui offre une vue imprenable sur la ville et ses alentours magnifiques.

Photos cartes postales 
Lone Tree of Lake Wanaka, emblème de la ville 

Après Wanaka c'est évidemment vers Queenstown que nous nous rendons, c'est le break pour faire la fête qui nous attend là bas! La ville ressemble à une station de ski huppée comme on en trouve chez nous, décors très folkloriques de rigueur! On reste 3 jours dans un AirBnb au top où l'on se repose après une bonne soirée et profite de tout le confort qu'on a pas sur la route!

Aux abords de Queenstown ----->


Après s'être bien ressourcé, l'étape suivante est Milford Sound, région réputée comme étant l'une des plus belles et préservée.

La girls team toute excitée de faire la route avec moi 😀

La route qui sépare Te Anau de Milford Sounds (comptez 2h de trajet) est l'une des plus impressionnantes que j'ai pu faire en Nouvelle Zélande (bien que très tortueuse et pentue par endroits)

ambiance mystérieuse et pas d'âme qui vive

Nous finissons par arriver dans les fjords qui doivent être découverts en bateau pour être appréciés de manière optimale. Par souci financier nous zappons le bateau et nous apprécions une partie des fjords depuis le bout de la route!

je ne suis pas encore un spécialiste du contre jour. 

Sur le chemin du retour (pas d'autre solution que de faire demi tour jusqu'à Te Anau pour quitter les fjords), nous croisons, pour notre plus grand bonheur, les perroquets montagnards de Nouvelle Zélande : les Kéas! (son nom vient de son cri "keee-aa"). Normalement on ne devrait pas les aider à se nourrir, mais pour prendre quelques photos et les observer de près, on a pas pu résister de partager notre pomme avec eux. Ils ne sont pas du tout timides et peuvent même vous manger dans la main (mais attention aux doigts).

Passager clandestin glouton sur le toit de la voiture .

C'est en quittant ces lieux pour les Catlins, au sud de l'île du sud, que va nous arriver la plus belle des surprises, un évènement inattendu et magnifique que nous trouvons à Slope Point (quasiment la pointe sud du pays), et qui nous en a mis plein la vue à tous! Un seul mot pour ce spectacle : impressionnant!

• • •
• • •
• • •
• • •
• • •
Une aurore australe d'une force Kp 7.33 (intensité plus que suffisante pour être vu même à l'oeil nu) 

Moi qui n'avait jamais vu ça de ma vie auparavant, j'étais littéralement scotché par ce magnifique spectacle! L'aurore formait des vagues lumineuses vertes dans la ciel, parfois entrecoupées par des vagues rouges qui ressemblaient à des boules de feu. C'était tellement puissant que ça illuminait le ciel! Avec la voie lactée en bonus et malgré le froid, nous sommes restés pendant plus de 2h avec une température inférieure à 0°C à apprécier le panorama "mouvant".

C'était un bon message de bienvenu dans les Catlins, qui s'étend depuis Invercargill jusqu'au phare de Nugget Point environ. La zone offre (mises à part les aurores) de merveilleux paysages.

Fin d'étape à Nugget Point (en bas à droite) 

Après avoir traversé la région la plus au sud, il est temps de se diriger à nouveau vers le nord, touuuuut au nord, j'entend Auckland, où les filles ont un avion à prendre quelques jours plus tard. Sur la route on s'arrête tout de même en plein milieu de l'île du sud pour admirer, les abords du Lake Pukaki et du Lake Tekapo. Le froid se fait de plus en plus ressentir et les nuits de plus en plus fraîches. Mais le décor et l'atmosphère relèvent d'une extrême tranquillité.

La chaîne de montagne que vous apercevez se situe dans le Mount Cook National Park (Mount Cook = point culminant de NZ)

S'en suit la longue traversée du pays pour remonter jusqu'à Auckland, dernier arrêt à Tauranga pour escalader le Mount Maunganui que je n'avais pas eu l'occasion de faire l'été dernier.

L'hiver est plus facilement supportable plus au nord! 

11 juin, il est temps pour Marion et Natacha de prendre leur avion pour retourner en Australie pour un dernier mois avant de rentrer en France (coucou les filles, comment était le retour? ^^). Je retrouve Roland à Auckland car je lui avait parlé d'un plan boulot à Whakatane où j'avais rencontré quelqu'un qui nous proposait du boulot au black plutôt très bien payé pour des backpackers comme nous. Il m'accompagne donc mais nous nous arrêtons en chemin dans le Coromandel pour faire une curiosité que j'avais aussi zappé l'été précédent. Nous retrouvons également Soline que j'avais laissé la veille le temps de déposer les filles à l'aéroport.

Cathedral Cove dans le Coromandel au coucher de soleil 

Arrivée ensuite à Whakatane, petite ville côtière située au milieu de la côte nord de l'île du nord.

The Lady On The Rock, Whakatane 

A partir de là, un enchaînement de bons plans nous tombent dessus, le boulot au black se passe très bien et on bosse beaucoup, on rencontre des locaux super sympas qui veulent nous aider et nous faire découvrir leurs environs. Commençons par le backpacker hostel où nous restons pendant notre séjour et où je me trouve toujours au moment où j'écris ces lignes. Imaginez une grosse coloc où beaucoup de gens qui bossent dans le coin restent pour un plus ou moins long terme, beaucoup de français mais une super chouette ambiance, on se sent bien ici quoi (merci le feu de bois tous les soirs qui chauffe parfaitement la baraque).

Les mascottes du backpacker. 

Ensuite le boulot, tout est nickel, petits boulots à droite à gauche qui nous rapportent assez pour continuer, même si depuis je travaille dans une usine de kiwis (job déclaré cette fois).

Cleaning de hangar, construction d'étagères métalliques, arrachage de tapis... et moi qui joue l'inspecteur des travaux finis ^^

Mais le meilleur de Whakatane, ce sont ces gentilles personnes qui nous ont invité à aller pêcher en mer. La première fois parce que nous avons filé un coup de main à lustrer un bateau et les fois suivantes (oui il y en a eu plusieurs 😀) parce que la personne qui nous embauchait nous appréciait bien et qu'on lui avait promis de lui apprendre comment cuisiner un poisson sans le faire en fish&chips haha! Surtout que la majeure partie du temps on a attrapé énormément de snappers (vivaneau rouge en français) qui coûte environ 35$/kg, je vous laisse imaginer le nombre de festins qu'on s'est accordé! C'est bon, on sait tous cuisiner le poisson de multiples manières désormais!

Première sortie en mer, grosses prises et levage de filets directement à bord. 
La team de pêcheurs professionnels 

Depuis je suis toujours à Whakatane, je vous disais que je bosse dans une usine de kiwis, cela va durer jusque fin août quasiment, si ça se trouve les kiwis que vous achetez en France ont été manipulés et empaquetés par moi 😛 Regardez sur la petite étiquette s'il y a écrit "Zespri - 4030", si c'est le cas ça vient dici! C'est pas le meilleur job du monde (on est même plutôt proche du pire) mais ça permet de commencer à amasser de l'argent pour l'Asie... Après ce job on va essayer de rebosser pour un type pour qui on avait déjà travaillé au black. L'objectif est de travailler un max jusqu'à.... l'arrivée des parents et du frangin début octobre!!! J'ai hâte!

En attendant, un bon coucou d'ici!

To be continued...