Carnet de voyage

Hawaï en famille

26 étapes
1 commentaire
6
Nous sommes 4: 2 adultes et 2 enfants de 8 et 11 ans. Nous passons 4 semaines à Hawaii et faisons 4 îles: Kauai - Oahu - Big Island et Maui.
Du 25 juillet au 23 août 2018
30 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Nous avons réservé les vols pour Hawaii en janvier. Nous avons pris un vol de Paris à Lihue car les vols étaient moins chers que pour les autres îles. Ensuite, nous avons préparé les étapes et nous avons réservé les vols intérieurs et les hôtels. Attention à bien choisir les emplacements des hôtels, les îles sont grandes.

2

Première journée à Kaua’i. Le décalage horaire est difficile. Réveil à 3h30 du matin sachant que l’ile est envahie de poules et de coqs qui chantent à toute heure de la nuit et du jour. Un poulailler a été détruit lors d’une tempête en 1992 (a peu près pour la date) et depuis ce sont des animaux sauvages protégés qui n’ont pas de prédateurs sur l’ile Et qui se reproduisent à tout va.

Nous avons été sur la plage de kihauna Beach qui est magnifique. Il y a de belles vagues mais pas dangereuses et les enfants se sont essayé à la planche sur le bord de la plage.

En fin d’apres midi, nous avons été nous balader au Waimea canyon pour lutter contre le sommeil qui nous gagne (toujours le décalage horaire de 12 heures). C’est vraiment magnifique. On est dans un canyon avec une terre rouge et la nature autour. Le contraste est très beau entre le rouge et le vert de la nature.


Waimea Cayon  
3

Nous partons dans le nord de l’ile pour découvrir la napali Coast mais pas de chance, la route est fermée depuis le mois d’avril suite à une tempête qui a détruit la route. Nous nous arrêtons avant Hanalei Bay: plage idyllique et montagne verdoyante en toile de fond. C’est très beau. Il y a des champs de taro également sur la route.

Nous nous arrêtons sur la plage de Hanalei national Wildlife refuge pour faire du snorkeling. Quelques beaux poissons colorés et de jolis coraux.

Retour à l’hotel.

4

Nous n’avons pas pu voir la napali Coast hier. Nous décidons donc de la voir par le côté ouest de l’ile. Nous nous rendons au bout de la route 550 et nous faisons le awaawapuhi Trail: 10 km aller retour. Un Trail sans difficulté technique mais cela monte et descend dans une forêt. Physiquement, éprouvant mais on sort de plusieurs mois sans activité physique réelle. Les enfants ont bien suivi, pendant les 5 heures de trail. Quelques courbatures les jours qui ont suivi mais cela valait le coup. Une très belle vue sur la napali Coast. Je vous mets une photo.

On a ensuite fait les deux points de vue sur la napali Coast.

5

Nous partons dans le sud est de l’ile Pour explorer la Wailua River state park. Nous commençons par les Wailua Falls puis en route vers les koholalele Falls. Les Falls sont accessibles via des points de vue mais pas de possibilité de s’en approcher avec une végétation aussi dense et régulièrement arrosée. On est passé à travers les gouttes jusque maintenant mais on sent bien que les ondées sont régulières.

On décide de sortir des sentiers battus et de tester la jeep. On s’engage sur une piste au bout de la 580. Cela remu pas mal. D’ailleurs’ mon fils s’est cogné contre la portière et a un joli coco sur la tête. Plus de peur que de mal.

6

Nous allons voir spouting horn, un trou dans la roche affleurant la mer et lorsque la mer s’y engouffre, elle ressort en formant un geyser.

Puis visite de hanapepe et de la plage de salt pond beach park. Très belle plage protégée par une barrière rocheuse qui permet aux enfants en bas âge de se baigner sans danger. La plage est fréquentée par les familles hawaïennes. Ambiance très sympa.

7

Nous avions réservé une visite de l’ile En avion mais le temps est pluvieux ce matin. On reporte donc au lendemain.

On décide de faire le Waimea canyon trail: une Rando de 5 kilomètres. Facile. On a de superbes points de vue sur le canyon et à la fin, on arrive à waipoo Falls. C’est très joli. Le retour se fait sous la pluie et le chemin devient vite gras et glissant. Heureusement, on était à la fin du trail. ON comprend mieux pourquoi l’ile est si verte et la végétation si luxuriante.😉


8

Ce matin, nous nous rendons à la plage de poipu, juste à côté de notre hôtel. Nous avons la surprise de voir un éléphant de mer entrain de se prélasser sur la plage au soleil. Il a un gardien rien que pour lui charge de veiller à ce que les touristes ne le dérangent pas lors de sa sieste qui va durer 3 bonnes heures. Il attend que la marée remonte jusqu’a lui. La vie cool.

Nous faisons du snorkeling sur la plage et on voit des tas de poissons tropicaux de toutes les couleurs. C’est vraiment très beau. Très accessible aux enfants car pas trop de courants.

L’apres-midi, nous faisons notre tour de l’ile en avion avec airdventure Hawaii. Une superbe heure passée en compagnie de notre pilote qui nous fait faire le tour complet de l’ile: les Jurassik Falls (oui, oui, c’est ici qu’ils ont tourne Jurassic Park), les champs de café, la napali coast, des tas et des tas de Falls (comme vous le diront mes enfants, maman adore les chutes d’eau). C’est incroyable, comme c’est sauvage. Plus des 3/4 de l’ile sont inaccessibles en voiture ou même à pied. On n’a pas regretté notre Visite de l’ile en avion. En plus, le pilote et sa femme sont adorables.

9

Nous avons fait la balade le long du littoral qui part du Hayat hôtel et qui va jusqu’a une plage déserte. Vraiment très sympa. Encore un phoque qui se prélasse au soleil. Je vous mets la photo.

La petite balade a duré 2h30. On a vu pas mal de tortues dans l’eau.

Il est temps de rejoindre l’aeroport pour nos 40 minutes de vol vers Ohahu.

En conclusion, Kawaii est l’ile Jardin. Tout est beau, sauvage, préserve. Peu d’endroits sont encore comme ça. Je recommande à 200%. On ne s’ennuie jamais. On est émerveillé à chaque point de vue. Et on n’a pas pu explorer le nord qui était fermé pour cause de route endommagée.

10

Nous sommes au nord de l’ile pour éviter l’effervescence de Honolulu. Nous séjournons au Turtle bay ressort. L’hotel est très bien. Le bâtiment extérieur est laid (mais pour ceux qui aiment les bâtiments, ce n’est peut être pas si moche) mais la piscine, l’interieur de l’hotel, la plage sont très sympas.

Il y a un petit temps d’adaptation entre les deux îles car même au nord, il y a pas mal de monde. Difficile de se garer surtout, car après, les plages sont tellement grandes que l’on n’a pas la sensation d’etre les uns sur les autres.

On a mangé dans un food truck des crevettes. Vraiment excellentes. Un repas sur le pouce sympa.

11

Nous commençons la journée par la visite de Pearl Harbor. On commence par la visite du sous marin le Bowfinn. La visite se fait avec un audio guide en français. La visite est très bien faite. Les enfants ont apprécié également. On fait ensuite le musee qui est également avec un audio guide. Cela permet de mieux comprendre l’histoire des sous marins.

On apprend notamment que les victoires du bowfin sont retracées sur leur drapeau avec les navires ennemis coulés (dont un français du gouvernement Vichy mais également un quai avec une grue - petite erreur de manœuvre).

Nous continuons ensuite la visite par le Uss Arizona, visite que nous avions réservé par internet, deux mois à l’avance. On voit un film de 20 minutes retraçant la fameuse journée du 7 décembre 1941 ou Pearl Harbor â été attaquée. C’est très bien expliqué et très émouvant.

Ensuite, nous partons en bateau pour s’approcher du mémorial du uss Arizona. Nous ne débarquons pas car si nous avons bien compris, il y a trop de vents.

On aperçoit l’ombre du uss Arizona sous l’eau. Plus de 2500 personnes sont mortes le 7 décembre lors de cette attaque.

Finalement peu de monde à Pearl Harbor et pas d’attente pour faire les visites .

Nous décidons de faire ensuite un tour à Waikiki. Arrêt plage pour se baigner avec Diamond Head en toile de fond. Ensuite, on va vers le fort et on fait la balade le long de la plage. On a la chance d’apercevoir une tortue dans l’eau et qui remonte régulièrement à la surface pour respirer. Les enfants (et nous aussi) adorent.

Retour à l’hotel.

12

Nous partons dans le sud est de l’ile. Au programme: Lanikai Beach, coco Crater et Hanauma bay.

Lanikai beach est vraiment très belle: eau turquoise, sable blanc et poissons multicolores. C’est top. On y reste deux bonnes heures.

On part ensuite sur coco Crater. Il s’agit d’un cratère à monter. Le début est très bizarre. On croise une personne avec un masque à oxygène puis des dizaines de paires de chaussures accrochées à une ligne électrique. Cela commence à être inquiétant, sachant qu’il y a un champ de tir à côté et qu’on entend le bruit des balles tirées.

Puis nous découvrons la montée en ligne droit d’une ancienne voie de chemin de fer avec pour marché les traverses de chemin de fer. La montée est ardue et même s’il y a des nuages de temps en temps qui cachent le soleil, il fait chaud. Nous arrivons à la moitié et cela se gâte car il y a les traverses et le vide en dessous. Le chemin a du s’effondrer. Ludo continue et je reste avec les enfants mais mon fils veut absolument continuer. On voit un hawaïen passer sur le côté. On fait donc comme lui et c’est plus sécurisant.

La dernière partie soit les 150 marches restantes ont raison de ma fille qui ne veut plus continuer. Je reste avec elle et on entame la descente qui n’est pas plus aisée car on fait certaines parties sur les fesses pour ne pas tomber.

Mon fils de 8 ans est monté au sommet avec mon mari. Un grand bravo à lui car il y en a peu de son âge qui vont jusqu’au bout (je parle bien de mon fils pas de mon mari😉).

On a bien mérité une pause à Hanauma bay. On arrive à 17 heures et c’est donc gratuit. À defaut, vous devrez régler 7.5 dollars par personnes. À ce prix là, vous avez intérêt d’y rester. On a fait un peu de snorkeling ( pas beaucoup car on est crevé, il faut le dire). Les fonds sont sympas mais pas plus beaux que d’autres sites de snorkeling que l’on a fait à Hawaii.

Il est temps de rentrer car il est déjà 18h30 et on a une bonne heure de route. Le samedi, ça roule mieux que les autres jours sur la Highway.

13

Aujourd’hui, repos. On va juste faire un tour à l’usine de macadamia. On a des dégustations de macadamia à tous les parfums et on goûte également le café de Hawaii. Il est préparé à l’americaine, donc pas très goûteux.

On casse quelques noix de macadamia.

La manufacture est sympa mais les bus de touristes font leur pause ici. Alors, pour le côté authentique, ce n’est pas ici que vous le trouverez. C’est business.

Puis on va lézarder sur une plage du nord mais il y a des petites méduses alors on va se baigner à sunset Beach.

Le soir, nous mangeons au restaurant Roys dont les plats sont élaborés par le chef du même nom, un chef cuisinier réputé. Nous avons très bien mangé. C’est digne d’un gastro ( le prix également) avec des tendances asiatiques pour la cuisine. Il y a un menu enfant à 16 dollars et un menu entrée plat dessert à 60 dollars. Nous avons pris un plat de poissons à la sauce homard, excellent et très copieux. Les desserts étaient très bons ( fondant au chocolat et gâteau à l’ananas.


14

Dernière journée à Ohahu. Nous visitons Honolulu en commençant par la vue en hauteur de Honolulu et la vue sur Diamond Head. Puis nous faisons une visite du quartier historique de Honolulu puis Chinatown. Chinatown n’est pas très bien fréquenté. Alors, faites attention à vos affaires. On n’a pas eu de souci mais il vaut mieux être prudent.

On finit la journée sur la plage qui fait face à Diamond Head. C’est vraiment magnifique.

Il est temps de rejoindre l’aéroport et de partir sur Big Island.

En conclusion de Ohahu, nous aurions dû nous loger dans le sud vers Honolulu car c’est plus agréable en terme de temps. Le nord est très venteux et même si le Turtle resort est très bien, la piscine est très exposée au vent. Pas toujours agréable de tenir ses affaires pour ne pas qu’elles s’envolent.

Nous avons fait des balades sympas à Ohahu. On retiendra coco Crater notamment.

15

Nous nous installons au Panolô Green ressort et nous avons un appartement immense avec tout le confort. C’est top.

La végétation est totalement différente. C’est très sec, voir aride avec des champs de lave à perte de vue et la mer en toile de fond. Le contraste entre les deux est très beau. J’adore ces paysages lunaires.

Nous faisons un arrêt plage à Waikoloa Beach. Mon fils voit une tortue et à même la possibilité de la toucher. La carapace est visqueuse.

Nous partons à Kona pour acheter des fruits et légumes.

Nous allons ensuite profiter de la piscine du resort qui est très agréable.

On voit la carapace à droite 
16

Nous devons faire le survol de Hawaii Volcanoes mais huricane Hector qui passait au large de Hawaii en a décidé autrement. Annulation du vol quelques heures avant. On était déjà sur Hilo. On a donc fait la côte en remontant de Hilo. Cette partie de la côte est complètement différente car nous retrouvons une végétation luxuriante et un taux d’humidite proche de 90%.

Nous faisons les Rainbow Falls et les Alakaka falls. Je vous mets des photos.

Puis nous finissons la journée sur la plage de Hapuna Beach. Plage de sables fins et belles vagues pour s’amuser.

Ce soir, le coucher de soleil est magnifique.

Rainbow falls et Hakaka falls - Hapuna Beach  
17

Nous passons quelques heures à anaeho qui est fréquentée par les tortues de mer. On fait du snorkeling et on les observe manger et nager. On en a vu 4 rien qu’en faisant l’aller retour entre la plage et quelques mètres dans la mer.

Puis nous allons en fin de journée voir l’hotel Hilton qui est juste démesuré en terme de taille. Ils ont un bassin avec des tortues ou nager et des dauphins. Rien que ça. Les dauphins en captivité, c’est moyen même s’ils sont bien traités. Je préfère les voir en liberté.

18

Nous partons sur le sud de Kona pour faire du snorkeling. Nous voyons quelques beaux fonds avec des poissons et de beaux coreaux. En photo, les poissons que l’on voit dans la mer.

Le soir, nous faisons le Mauna Kea à 4200 mètres d’altitude. On s’habille en conséquence avec pantalons et pulls.

1er arrêt a 2600 mètres. On se sent lourds et avec la tête qui tourne un peu. On fait un arrêt de 40 minutes au visitor center pour s’habituer à l’altitude. Puis nous montons à 4200 mètres. La piste est en terre mais ce n’est pas insurmontable. Le plus compliqué, c’est le soleil de face qui empêche la visibilité.

On arrive en haut avec les énormes télescopes. On se croirait sur une autre planète et on culmine au dessus des nuages.

On reste 30 minutes à regarder le soleil de coucher. C’est magnifique. Il fait frais mais c’est largement supportable.

Nous redescendons au visitor center pour observer le ciel étoilé. C’est un ciel avec des millions d’etoiles. C’est la première fois que l’on observe un ciel aussi étoilé. On se croirait dans un planetarium.

Puis nous voyons deux étoiles filantes. Génial. Une expérience à vivre.

Un 4wd est quasi obligatoire pour descendre. En cherchant bien, la location pour la durée du séjour est à peine plus chère que pour une petite voiture.

19

Nous faisons une journée plage avec deux très belles plages que nous atteignons par un chemin non carrossable. La première est un repaire de tortues et nous ne nous privons pas de nager avec elles. Les petites tortues adorent qu’on leur frotte la carapace pour leur enlever les algues et aiment bien également se faire caresser la tête.

On va ensuite sur le seconde plage accessible à pied en passant par un champ de lave. Après 20 minutes de marche, on voit de belles dunes et enfin se découvre une plage digne des plus beaux atolls. La mer est transparente, le sable fin et blanc comme de la farine, avec les champs de lave et les dunes de sable en toile de fond. effet wahou garanti. C’est une belle découverte.

On reste un petit moment à tremper dans l’eau de ce lagon.

20

Nous partons pour Kiholo bay. Il y a une balade le long de la côte de 1heure. Premier arrêt à une source sacrée dans la roche ou l’on peut se baigner. Il y a déjà quelques personnes. Alors, on s’y arrêtera au retour. Puis nous atteignons un petit chenal qui relie la mer à un ruisseau. Les enfants font quelques glisses sur leur planche dans le chenal car il y un peu de courant. Bien sympa.

Puis nous arrivons à Kiholo bay. C’est un morceau de mer entouré au 3/4 par un champ de lave, ce qui fait qu’il n’y a pas de vagues et la couleur de l’eau est magnifique. Nous nageons jusqu’au bout et nous voyons plein de tortues qui se reposent sur la rive. Elles se confondent avec de gros cailloux et elles ont une carapace blanchie par le soleil.

Une excursion géniale avec en récompense un plan d’eau magnifique et on était tout seul sur cette partie en plein mois d’aout.

En fin d’après-midi, nous allons à la plage de Manini owali beach. Une belle plage mais avec un peu de monde. Il y a de belles vagues et plusieurs s’essayent à la planche sur le bord de la plage. Une tortue qui visiblement s’est laissé entraîner par le courant est avec nous dans l’eau et frôle ma fille avec sa carapace.

21

Nous faisons un vol en hélicoptère au dessus du volcan Kilauea qui a beaucoup fait parler de lui ces 3derniers mois car il est entré en éruption et a notamment agrandi sa zone de lave en passant sur des villages avoisinants.

Vol au dessus du volcan Kilauea 

Le parc qui permettait de visiter le Kilauea est fermé depuis. Le seul moyen de voir le volcan est de le survoler. Nous pensions voir de la lave en éruption et avancer jusque la mer mais c’était le grand calme après la tempête. Juste de la lave rougeoyante dans le cœur du cratère. On est un peu déçu par ce survol qui nous promettait du plus grand spectacle.


Le lendemain, nous faisons la balade en mer pour voir les raies mantas et en matière de spectacle, cette fois, on n’est pas déçu. Nous faisons quelques 20 minutes de traversée et nous nous arrêtons sur le bord de la côte où d’autre bateaux sont arrêté avec une sorte de bouée lumineuse à l’arrière de leur bateau et des touristes avec masques et tubas immobiles accrochés autour de cette bouée. Nous sommes 7 alors que sur d’autres bateaux, ils sont plus d’une vingtaine. Je vous conseille donc plutôt de partir avec Kona Ocean adventure si vous préférez être en plus petits groupes. Nous descendons un par un dans la nuit noir dans l’eau et notre accompagnatrice avec des palmes nous accompagne jusqu’a La bouée. Vous ne devez pas faire de mouvement et la laisser vous accompagner car les raies sont en dessous de vous.

Les rais mantas de récifs sont attirées par le plancton dont elles raffolent qui sont elles mêmes attirées par la lumière. Nous avons une dizaine de raies mantas qui passent et repassent à quelques centimètres de vous pour se nourrir. C’est un peu inquiétant au départ mais tellement beau. Les rais mantas font 6 à 7 mètres d’envergure. Elles sont magnigfiques.

Nous restons dans l’eau une vingtaine de minutes car même avec des combinaisons, nous avons froid en restant statiques.

Au retour sur le bateau, on a le droit à une douche chaude et un chocolat chaud. C’est top.

Les enfants ont adoré cette découverte au plus proche des raies mantas et nous également. C’est unique comme expérience. Je n’ai pas de photos mais si vous avez l’occasion de le faire, n’hésitez pas.

22

Pour notre dernière journée à Big Island, nous partons à la découverte de la vallée de Wapio. Nous arrivons sur une route avec un dénivelé de 25% que nous prenons en 4x4 et nous descendons sur la plage de sable noir. Nous rencontrons des chevaux sauvages qui se balladent dans la vallée. Ils ne sont pas agressifs mais il faut se méfier quand même. Cela reste des animaux sauvages et ma fille en a fait les frais car elle s’est faite pincer le coude par un des chevaux qui considérerait qu’elle était trop près de lui. Plus de peur que de mal.

La vallée est très belle et avec une végétation dense et de belles cascades qui se jettent dans la mer. Nous commençons le king’s Trail qui est facile et qui atteint des cascades ou l’on peut se baigner mais nous faisons demi tour à la moitié du chemin car nous essuyons une grosse pluie tropicale. Nous sommes trempés et le chemin se fait dans la végétation. C’est donc très long à parcourir et cela devient très boueux.

La vallée est magnifique et très sauvage. Elle est donc difficile à explorer. Si vous êtes aventuriers et que la pluie ne vous fait pas peur, cette partie de l’ile est pour vous.

23

Nous arrivons sur Maui en fin de matinée et nous prenons directement la route de Hana. Nous parcourons quelques 32 miles de lacets, de ponts à une voies et de dizaines de cascades. La route est magnifique et nous nous arrêtons souvent soit pour prendre des photos, soit pour se baigner dans des torrents avec des cascades. C’est tellement beau.

Pour le premier arrêt, nous allons aux Twins falls pour une baignade rafraîchissante. Pour le deuxième arrêt, nous faisons une randonnée de 1 heure aller/retour dans une forêt de bambous gigantesques pour rejoindre deux cascades. C’est très glissant. Ils faut donc partir avec des chaussures de marches ouvertes et laisser les tongs dans la voiture. Autrement, c’est la chute assuree. La balade est très drôle et une belle récompense au bout.

Nous irons jusqu'à , une plage de sable noir dans un cadre de verdure et de lave à couper le souffle. C’est l’effet Wahou garanti.

Nous repartons dans le sens inverse pour découvrir notre nouvel hotel, le Lumeria. Le retour est assez long car les automobilistes américains n’ont pas l’habitude des routes de montagnes et donc cela se traîne mais le cadre est tellement beau. Cela permet d’admirer le paysage.

Nous arrivons à notre hôtel qui est un hôtel avec yoga, zen et tout et tout. Il est très beau avec une décoration aux orientations asiatiques. C’est un très bon choix d’hotel car il est central et vraiment superbe. Cela change des complexes hôteliers.

On se couche tôt car demain levée à 4 heures du matin pour le Haleakala.

24

Nous partons à 4 heures du matin pour rejoindre le sommet du Haleakala car nous ambitionnons de vor le lever du soleil sur le sommet. C’est l'activité incontournable.

Nous avons réservé 2 mois à l’avance pour avoir le droit de monter entre 4 et 7 heures du matin.

Inutile de préciser qu’il fait frais à cette heure là et noir aussi. Nous avons pris une couverture pour les enfants et l’attente commence. Le ciel est bien dégagé et nous avons bon espoir de voir le soleil se lever. C’est sans compter sur le fait que le temps change rapidement. Le soleil doit se lever à 6 heures du matin mais à quelques minutes, il commence à pleuvoir et le temps a devenir complètement gris, empli de nuages. Et la, c’est le drame. Pas de vision pour voir le soleil se lever. Des gens repartent. Nous attendons un peu car un hawaïen entame un chant presque mystique sur le lever du soleil. Après, nous repartons sachant que les enfants ne comprennent pas pourquoi, on s’est levé si tôt pour ne rien voir et avoir aussi froid. On retourne dans la voiture et on prend notre petit déjeuner sur le pouce car à 3000 mètres, on se sent lourd d’une part et on a faim d’autre part.

Et la, oh miracle de la nature, le ciel se dégage et le soleil apparaît. Une boule de feux parfaite qui s’élève dans le ciel avec les montagnes et les nuages. Le spectacle est magique.

Finalement, ça valait le coup de se lever à 4 heures😉.

25

Nous reprenons la route de Hana et c’est juste incroyable comme paysages. Des arbres magnifiques, des cascades à profusion, des bambous, et le wai ānapanapa state park qui marie la verduré le bleu de la mer’ du ciel et la roche volcanique.

On a eu une superbe journée.

Wai ānapanapa state park 
26

Nous finissons notre voyage en repartant sur Kauai. Nous avons pris un hôtel sur la côte ouest. La mer est agitée de ce côté et on ne peut pas se baigner. Nous ne recommandons pas.

Hawaii un paradis perdu au milieu du Pacifique 


Nous avons pris une voiture pour retourner sur le nord de la côte nous baigner.

C’est le moment de rentrer. Hawaii est magnifique. Un fabuleux voyage! Des paysages gravées à jamais dans nos mémoires.

Le voyage est long mais c’est une destination qui sort de l’ordinaire. Si vous recherchez un endroit encore préservé avec une mer d’une propreté et d’une beauté immaculée, une nature sauvage omniprésente, des animaux préservés de l’activite Humaine,, Hawaii est faites pour vous.

Kawai c’est la nature à l’etat Sauvage. Oahu, c’est Pearl Harbor et Diamond Head. Big Island, c’est le volcan. Maui, c’est l'ambiance zen et la méditation avec la magnifique Route de Maui. Chaque île est une découverte.