À propos

Road trip en couple avec 3 enfants pendant 90 jours en camping-car : cote Est- cote Ouest. Notre but : prendre le temps de partager des moments riches en famille !

Carnet de voyage

4 - les Grands Parcs Naturels

13 étapes
20 commentaires
Notre conquête vers l’Ouest fait escale autour du Colorado River pour découvrir les grands parcs nationaux.
Mai 2019
1 jour
Partager ce carnet de voyage
1

Une magnifique entrée en matière dans un désert aux multiples nuances de couleurs. Il est en plus très surprenant et amusant de voir des troncs de bois de plusieurs millions d’années devenus des pierres brillantes, froides et lisses.

Pour découvrir ce parc très étendu il nous a fallu conduire Hervé pour faire sa traversée durant environ 50miles. Plusieurs points de départ de trails sont envisageables mais le vent fort et glacial nous a forcé à faire seulement une petite boucle à pied. C’était une belle étape après beaucoup de haltes plus urbaines et caniculaires !

2

Il fait 5 degrés, il neige et face à l’immense Grand Canyon les nuages prennent le premier plan. Voilà notre première rencontre avec ce grand monsieur : discrète et froide mais tellement incroyable !

Nous avons eu ensuite des soucis de fuite de gaz + chauffage avec Hervé ce qui nous a amené à l’hôtel ! Je vois laisse imaginer le bonheur... qui fut encore plus immense à la vue des 15cm de manteau neigeux le lendemain au réveil. Nous avons dû attendre la fin d’après-midi pour retourner le voir.

La dernière journée nous a livré toute sa splendeur ! Nous avons pu profiter d’un petit trail en descendant dans ses entrailles.

3

C’est sur le bord du lake Powell que nous avons posé Hervé pour 3 nuits. Le contraste de couleurs est saisissant avec les Navajo Mountains en fond de décor. Ce site appartient d’ailleurs au parc national de Glen Canyon.

Le lac est une réserve d’eau de la Colorado River (la même qui coule au fond du Grand Canyon) et fermé artificiellement par un grand barrage hydroélectrique.

Le Lake Powell est un lieu où sont proposés des sports nautiques et on peut s’y baigner. La température fraîche nous en a un peu dissuadée 😬

4

A quelques minutes de route du lake Powell se trouve un site protégé par les indiens et s’explore seulement en sous sol : Antelope Canyon. Par l’érosion du vent et de l’eau se sont formés dans d’étroits canyons des souterrains aux parois arrondies, ocres et dansantes. Tous ces mélanges de tons et de rayons de soleil offrent un spectacle unique pour les yeux.

5

Comme plongés au coeur d’un bon vieux Western, Monument Valley est véritablement un site majestueux ! Des teintes ocres, des roches qui sortent de nulle part c’est surprenant. Les températures étaient très fraîches en arrivant mais ça s’est bien réchauffé ensuite !

Et en repartant nous ne pouvions manquer la traditionnelle photo d’ensemble qui illustre la couverture du cahier de route que j’ai fait aux enfants !

6

Nous sommes restés 3 nuits aux alentours afin de profiter du parc des Arches et de Canyonslands et nous n’avons pas regretté de nous être arrêtés en pleine nature sur un emplacement rustique. Il mérite d’être partagé en photos ! Nous avons des nuits si étoilées qu’on voit la Voie lactée.

Le parc Arches est assez étendu et se fait donc en voiture avec différents trails. Pas toujours simple de choisir lequel faire pour en profiter un maximum. Nous avons opté pour un facile et pas trop long pour ajouter un autre plus petit qui permettait de voir au loin la Delicate Arch (la plus célèbre). Les grosses roches tiennent parfois en équilibre et donnent aux esprits créatifs loisirs à imaginer toutes sortes d’animaux ou personnages !

7

Certes il est moins grand, mais les canyons sont si nombreux et les montagnes enneigées en fond si belles que ce parc à mérité toute notre admiration !! Nous y avons fait 2 trails, les enfants ont adorés et nous aussi ! Une belle surprise sur un parc que nous n'attendions pas si grandiose.

Et petit point météo (pour maman ❤️) nous avons chaud la journée et froid la nuit ! Nous voilà de nouveau sur des températures de saison ! 😉

8

Des roches sorties de terre et des montagnes faites de strates de dégradés de couleurs grâce au vent, voilà comment nous pourrions définir Capitol Reef. Nous sommes ici moins dans le gigantisme et plutôt pris par le charme d'une rivière bordant une multitude d'abricotiers et de cotton tree avec des rocheuses ocres en arrière plan. Les Mormons ont été les premiers pionniers de ces terres et nous pouvons y voir leurs traces.

Nous avons fait 2 trails, l'un à flanc de montagne, l'autre au creux du canyon.

Le premier nous a laissé avec un bien joli point de vue 😉

Nous avons eu moins de touristes dans ce parc et il semblerait que ce soit les vacances d'été pour une partie des américains. Il y avait plus d'enfants ce qui n'a pas déplu aux garçons surtout pour faire une petite partie de foot ! (À ce moment-là l'obstacle de la langue n'existe plus !)

9

Camouflés au cœur de la forêt de Dixie juste avant l'entrée de Bryce Canyon nous avons beaucoup apprécié le cadre, la rencontre faite avec une famille germano-belge prise dans un voyage d'un an aux USA, les retrouvailles avec mes beaux-parents et mon beau frère arrivé directement d'Australie !

Bryce Canyon nous offre un paysage coloré garni de pics qui s'élèvent tout en finesse. Cet amphithéâtre de cheminées au dégradé de rouges surprend par son originalité et ses couleurs.

Bryce canyon 
Le spot 
10

Après quelques virages et un long tunnel géré par les rangers pour une circulation alternée à cause des gros bolides comme Hervé nous avons pénétré l’antre de Zion ! Nous y avons fait 2 balades : l’une plutôt raide qui nous a fait admirer un joli point de vue et l’autre plus humide où l’arrivée se faisait sous une cascade.

11

Une parenthèse au cœur des grands parcs, une oasis dans le désert : Las Vegas. Tellement étrange, tellement grandiose, tellement lumineuse ! Las Vegas nous a éblouie par tous ses excès : chaleur extrême, tables de jeux et machines à sous à perte de vue, hôtels immenses où l'on se perd volontairement dans les rues de Venise, de Paris, de New York, de Rome ou encore de Luxor. Une fois la porte d'entrée passée nous voilà happé par le frais, la pénombre, la musique, les jeux de lumière et les décors. Une fois à l'intérieur jamais on ne perçoit l'extérieur, on oublie la notion du temps qui passe pris dans les lumières tamisées synthétiques et l'absence d'horloge. Et comme pour finir une journée dans un parc d'attraction quand la nuit tombe dans le monde réel, ce sont les fontaines du Bellagio qui s'éveillent.

Léopold a perdu sa deuxième dent dans les allées du Caesar Palace ! La fée des dents est passée déposer 2$ 😉

12

Cette première étape californienne s’est trouvée être plus complexe que prévue ! Impossible selon les rangers de prendre les routes en lacets étroites avec Hervé... La navette qui permettait alors d’accéder aux grands séquoias étant indisponible c’est en louant une voiture pour l’après-midi que Mathieu, Maxence et nos compères de voyage ont pu s’aventurer à leurs pieds.

Ils sont larges et démesurément hauts ! Le général Sherman qui domine les autres est si grand qu’on peine à voir la cime. Et pour finir le spectacle, au détour d’un virage un ours brun a fait son apparition !

Nous voilà face à l’ocean pacifique, nous avons bel et bien traversé ce grand pays jusqu’à l’Ouest, notre destination !

Nous allons maintenant faire route vers le sud jusqu’à Los Angeles, le point final de notre voyage. Si vous voulez continuer à voyager avec nous c’est ici : https://www.myatlas.com/lesvertaviens/5-la-cote-ouest


Si vous avez réalisé un joli projet de ce type pensez à faire faire votre livre photo pour n'oublier aucun détail : www.livre-photo-edition.fr