Carnet de voyage

Thaïlande de Bangkok au Laos

27 étapes
27 commentaires
31 abonnés
Dernière étape postée il y a 827 jours
De Bangkok au Nord de la Thaïlande à la frontière du Laos.
Du 17 octobre au 14 novembre 2018
29 jours
Partager ce carnet de voyage
17
oct
17
oct
Publié le 18 octobre 2018

Deux mois déjà se sont écoulés. Nous ne voyons pas le temps passer. Nous ne savons jamais quel jour nous sommes. Nous avons perdu les repères. Tout va bien. C’est une vie qui nous convient...

A midi, nous nous envolons pour la Thaïlande avec la compagnie Air Asia. Leurs avions sont faciles à reconnaître, ils sont rouges. Nous montons dans un Airbus A320-200 pour une durée de 4h. Les places ne sont pas grandes.

Arrivés à l’aéroport, nous prenons un bus pour nous rendre dans le quartier où se trouve l’hôtel. On avait vu sur internet qu’il existait une navette nettement moins cher qu’un taxi.

Navette A4 toutes les 30 mn au terminal 1 zone 6 - Aéroport de Don Muang - 50 baths par pers.

Ensuite, maps.me ( notre GPS) nous indique que l’hôtel est à 340 m. Sacs sur le dos, c’est parti.

Et nous sommes super bien accueillis à la New Siam riverside guesthouse. Nous avons pris un hôtel un peu plus luxueux. Mais quel plaisir d’avoir de l’eau chaude à la douche !

18
oct
18
oct
Publié le 18 octobre 2018

Nous partons pour la visite des temples et du grand Palais. Notre hôtel est super bien situé (merci à Sylvie et Philippe, nos amis Canadiens, pour le nom de l’hôtel).

Nous passons devant le théâtre, un centre international de méditation, le musée national que nous ferons plus tard.

Au vu de la fourmilière de Chinois qui fait la queue devant le grand palais nous décidons d’y aller plutôt demain et à 8h.

Nous nous baladons, tranquille en essayant de trouver une pharmacie. Hub a besoin de produit à lentilles. Et nous trouvons, vers le marché. Nous trouvons même un marché aux offrandes. Impressionnant tellement il est grand !

Un marché aux fleurs, aux légumes et des oeufs... rose...

Nous sommes dans un vieux quartier de Bangkok. Un camion décharge des blocs de glace immenses !

Sur le chemin du retour, nous visitons le Wat Pho.

Au Wat Pho il faut y aller…. mais sans se limiter au grand bouddha allongé, il faut aller partout, et continuer jusqu'au bout, prendre son temps ...

Donc à l'intérieur d’un bâtiment se trouve un énorme bouddha couché et sur les murs, de jolies fresques que les gens ne regardent même pas. La statue de Bouddha fait 43 mètres de long et 15 mètres de haut. Ses pieds sont incrustés de nacre représentant les 108 états de Bouddha.

Les pieds du Bouddha. 
Les fresques 

C’est une petite ville. Le site est très grand. C’est magnifique !

La construction du temple actuel a débuté en 1788 sur le site d'un temple plus ancien. Il a été étendu, avec d'importantes restaurations, sous le règne de Rama III (1824-1851). Il a été restauré à nouveau en 1982. Encore aujourd’hui, certains bâtiments sont en rénovation.

Les détails et les couleurs sont superbes !

Un couloir de bouddhas avec plusieurs gestes des mains. Un Bouddha avec la main droite levée, paume vers l’extérieur et doigts vers le haut, et le bras gauche positionné le long du corps signifie avoir atteint l’illumination.

Dès qu’on s’éloigne un peu, il n’y a plus personne.

Le ciel s’assombrit de gros nuages. Nous nous sommes régalés par cette visite.

Nous rentrons afin de profiter de la piscine de l’hôtel, trier les photos et faire le blog.

A demain ....

19
oct
19
oct
Publié le 20 octobre 2018

C’est une journée bien rempli qui nous attend et une grosse journée de dépenses.... et arnaque, on vous explique ...

Première visite :

Le Wat Phra Kaeo

A côté du Grand Palais, se trouve le Wat Phra Kaew qui est également connu sous le nom du "Temple du Bouddha d'Emeraude".

Le bâtiment principal est en effet la demeure d'une petite statue de Bouddha, en jade (et non pas en émeraude). Malgré sa petite taille, (66cm, et placée à 11 m de haut, le bouddha s’y trouve dans une posture de méditation, les jambes repliées) la statue est l'une des plus importantes icônes religieuses du pays, et c'est pourquoi, par respect, il est interdit d'entrer si l'on ne porte pas de pantalon.

Les sculptures de fleurs sont magnifiques !

Les fresques sur les murs sont toujours superbes !

Et enfin la fameuse petite statue de Bouddha

Le grand Palais ...

L'ancien Palais royal de Bangkok a été construit en 1782 par le roi Rama Ier.

Le palais abrite non seulement la résidence royale et la salle du trône, mais aussi un grand nombre de bureaux gouvernementaux.

Le monarque actuel ne réside plus ici mais le Grand Palais est encore utilisé pour les événements officiels.

Fin de la première visite :

Nous y sommes allés à l’ouverture à 8h du matin (le site ouvre à 8h30) et nous sommes tombés sur des fourmilières de touristes chinois ! La visite a été gâchée par ces gens qui n’arrêtent pas de crier dans un lieu qui mérite d’être respecté et visité en silence.

Malgré la beauté du lieu, nous avons préféré de loin le temple vu hier, le Wat Pho où se dégageait une certaine quiétude.

Nous trouvons le prix un peu exagéré pour une entrée à 500 bahts par personne.


Deuxième visite :

les khlongs du quartier Thonburi

Petite histoire des khlongs

Bangkok s’est construite sur un réseau de canaux appelés khlong. Les canaux servaient pour le transport (les routes étaient alors beaucoup plus rares), le commerce avec les marchés flottants.. L’eau des canaux est fortement polluée et sert encore pour nombre d’habitations, hôtels, restaurants… de tout à l’égout.

Cela lui a valu le surnom de «Venise de l’Est» ou de « Venise de l’orient ».

Mais c’est aussi un sacré attrape touristes !!!

Je me suis fait avoir comme une « bleue » ! Je suis tombée sur une personne qui m’a bien embobinée ! Pourtant je lui avais bien demandé les khlongs de Thonburi et nous voilà embarqués sur un bateau pendant 1h sur la rivière .... à ne rien voir du tout ! Déjà, rien qu’en partant j’ai vu que nous n’étions pas dans la bonne direction. Je lui demande donc de nous débarquer à l’hôtel Oriental.

Ce rond dans l’eau nous coûte très cher. 1200 baths pour nous 2 !

Arrivés à l’hôtel Oriental, nous sommes reçus par un charmant monsieur. Je lui explique ce qu’il vient de nous arriver. Il est désolé pour nous, mais il nous trouve un bateau.

Nous repayons 1000 baths !

Nous partons en bateau sur les khlongs du quartier Thonburi. Cette fois, il s’agit bien du bon quartier.

Cette balade de 2h sur les petits canaux nous permet de découvrir une nouvelle facette de Bangkok. C’est une occasion de découvrir la vie des habitants au bord de l’eau bien que bon nombre d’habitations soient délabrées et que certains endroits laissent à désirer. Nous sommes un peu perplexes....

Il y a aussi ...

Quelques temples au passage et un bouddha couché

De drôle de bébête ... un varan.


Et notre batelier nous ramène devant notre hôtel.

Fin de la partie !

New Siam Riverside guesthouse avec grande piscine, petit déj. buffet un vrai repas - eau chaude - clim frigo bouteille d’eau tous les jours - 43€ la nuit

Les ronds dans l’eau sur la rivière - 31€ l’arnaque pour nous 2

La balade sur les khlongs depuis l’hôtel oriental - 26€ pour nous 2

Le Wat Phra Khaeo et le Palais - 26€ pour nous 2

La journée nous reste un peu en travers...

20
oct
20
oct
Publié le 21 octobre 2018

Nous nous réveillons avec la pluie. Il fait lourd, le temps est à l’orage.

Nous partons visiter le National Museum. Ce musée est très intéressant. Le Musée National de Bangkok est un musée d’art : Des sculptures bouddhiques, de la confection, meubles, art déco, armes… En cours de rénovation actuellement. Une partie des collections est mise en valeur, une autre attend patiemment son tour.

L’attrait principal du musée sont ses centaines de statues de Bouddha, Ganesh et d’autres divinités hindous.

A l’intérieur nous trouvons plein de Bouddhas suivant différentes époques.

De nombreuses statues khmers rappellent l’influence cambodgienne.

Un beau temple bouddhiste dans le musée.

Marionnettes Thaïlandaises et instruments de musique.

Le hangar avec les décorations pour les barges royales. Impressionnant !

Il fallait 216 personnes pour déplacer tous les attelages !

Puis nous nous baladons au gré de la pluie dans les rues à la découverte du centre historique de Bangkok et du quartier khao San Road. Le marché aux fleurs de Thewet sera pour une prochaine fois. Un gros orage éclate au dessus de nos têtes !

Demain, nous quittons Bangkok, ville que nous avons appréciée. Même si on est loin d’avoir tout vu.

Bangkok est la capitale de la Thaïlande.

La ville occupe une superficie de 1 569 km2 dans le delta du fleuve Chao Phraya en Thaïlande centrale et son nombre d’habitants est supérieur à 9 millions, plus de 19 millions de personnes habitent la banlieue de la capitale.

21
oct
21
oct
Publié le 21 octobre 2018

Nous avions repéré hier l’arrêt de bus qui dessert le terminal des bus Mochit 2, le terminal Northern. (Bien expliqué dans le guide du routard)

Nous prenons donc le bus local nº3 puis de là, un minivan pour Ayutthaya.

Arrivés à Ayutthaya après 1h30 de bus, nous regardons où nous sommes afin de trouver notre futur hébergement. Fini le grand luxe, nous recommençons nos petits hôtels et nous arrivons à la Chantana house. Une petite chambre bien propre nous attend.

Le temps de s’installer, de regarder le programme, de réserver par téléphone notre future guesthouse (car sur les sites de Booking ou Agoda c’était complet) de gros nuages noirs obscurcissent le ciel, des éclairs de tous côtés puis ça craque et roule.... la pluie se met à tomber très fort, le repos s’impose, la visite du site sera pour demain.

J’en profite pour faire le blog...

Puis la pluie se calme un peu, nous en profitons pour faire le marché ... hum hum .... pas terrible et ... plein de rats qui grouillent ...

22
oct
22
oct
Publié le 24 octobre 2018

Ayutthaya est située à environ 80 kilomètres au nord de Bangkok. Trente trois rois régnèrent dans cette ville qui fut fondée en 1350. Elle fut la capitale du Royaume de Siam et un port de commerce international prospère, jusqu'à ce qu'elle fût rasée par les birmans en 1767. Les ruines de l'ancienne ville forment aujourd'hui le parc historique d'Ayutthaya.

Le plan de la ville, était orienté selon les quatre points cardinaux, la ville était protégée de tous côtés par des cours d'eau et des fortifications.

Ayutthaya 

Il y avait autrefois 400 temples ! Suite aux inondations de 2011, les temples ont été temporairement immergés sous les eaux. Ces ruines représentent une quinzaine de sites, dont un célèbre Bouddha couché.

Nous louons un scooter car les temples sont assez éloignés les uns des autres. Nous commençons par le temple le plus éloigné de la ville.

Le Wat Yai Chai Mongkhon

Il a été construit en 1324. Il peut être vu de très loin. C'est le plus haut chedi d'Ayutthaya.


Le grand Bouddha blanc couché et drapé mesure 7 m de long. Les fidèles viennent coller des feuilles d’or dessus.

Le Wat Si Sanphet

Nous reprenons les scooters et retournons dans la vieille cité d’Ayutthaya.

D’inspiration Sri Lankaise, les 3 grands chedis en forme de cloche, symbolise les trois premiers rois. le Wat Phra Si Sanphet a été construit à la fin du 15ème siècle.

Le Wat Pra Sri Sampet est remarquable par sa dimension. C'est le plus grand temple du site d'Ayuthaya. On pense que la taille originale de l'ancien palais était la même que celui d’aujourd'hui.

Je l’ai trouvé superbe et bien majestueux.

Le Wat Mahathat

il aurait été construit XIVème siècle.

Très élevé, il a été détruit une première fois en 1625 par les Birmans, puis reconstruit quelques années plus tard. De nouveau effondré par la suite, seule sa base a subsisté au fil des siècles.

Souhaitant faire tomber Ayutthaya, les Birmans ont quasiment décapité tous les Bouddhas qui se trouvaient sur leur chemin sauf un ... qui se trouve au milieu de racines

Le bouddha dans les racines

La légende raconte que lorsque les Birmans ont décapité tous les Bouddhas, une des têtes aurait roulé jusqu’aux racines d’un arbre qui l’aurait recueillie dans ses racines.

La tête de Bouddha est sacrée, elle est vénérée par les Bouddhistes et des moines veillent toujours à ce que l’on respecte les consignes lorsque l’on désire se prendre en photo à côté de la tête : il ne faut pas être plus haut que la tête de Bouddha, en signe de respect...

Nous continuons notre balade en scooter en allant sur une autre île. Nous découvrons d’autres temples et sur la route, nous croisons plein de gros cochons noirs.

Il est 15h et comme tous les après midi, le ciel se charge de gros nuages. Nous retournons rendre le scooter, achetons les billets de bus pour demain direction Sukhotai.

Nous sommes à peine rentrés à la guesthouse que la pluie se met à tomber....

Chantana house - 2 nuits - avec petit déj. léger - 500 baths soit env. 13€ la nuit - très propre très sympa - très bien situé - salle d’eau minuscule

Location de scooters au tourism info juste à côté - 250 baths avec le plein

23
oct
23
oct
Publié le 24 octobre 2018

6h de bus nous attendent aujourd’hui.

Un tuk tuk rigolo vient nous récupérer à la GH. Il nous emmène à la station de bus à environ 8 km de là. Nous posons les sacs par terre et je m’aperçois qu’il y a plein de chenilles.

Nous arrivons à la Sabaidee guesthouse. Et il y a un petit problème. Le monsieur que j’ai eu au téléphone pour réserver s’est trompé. Il n’y a plus de chambres de disponibles. Il nous offre à boire et nous emmène dans un autre hébergement que je trouve dans le guide du routard. On prend sa voiture et hop, les sacs dans le coffre, on y va ! Dommage car il parlait très bien le français et avait l’air très sympa. En plus il y avait une petite piscine....

24
oct
24
oct
Publié le 24 octobre 2018

Sukhothai est une petite ville située à environ 427 km au nord de Bangkok sur la rivière Yom, un affluent de la rivière Chao Phraya. La ville est à 12 km de la ville historique de Sukhothai.

Sukhothaï est la première capitale du Siam fondée en 1238 et mettant fin au règne khmer d'Angkor Wat au Cambodge.

Cette fois, nous partons à vélo à la découverte du site. Nous prenons d’abord une navette.

Notre premier temple,

Le Wat Mahathat

Ce temple était destiné à la famille royale. Il aurait abrité un cheveu et une vertèbre de Bouddha. Ce temple est superbe. La végétation magnifique. Il règne ici une certaine sérénité. Nous ressentons comme un sentiment d’apaisement.

Temple suivant,

le Wat Sa Si

Sur une petite île que l’on atteint par une passerelle.

Et le dernier qui se trouve à l’extérieur de l’enceinte,

Le Wat Sri Chum

Au début, nous trouvons un tout petit temple dans une cour. L'entrée y est minuscule. Dans chaque petite niche, il y a un bouddha.

Joli bruit le gong 

De l’autre côté, nous entendons des chants...

Au moment où nous arrivons c’est le moment de la prière. On nous fait signe d’entrer, je pose quelques offrandes sur un fil. Nous faisons quelques photos avec leur accord. Puis ils nous offrent des bananes et un ice tea bien rafraichissant. Nous sommes comblés et je suis très émue de ce moment de partage.

Nous reprenons nos vélos et nous finissons la journée en beauté, par ce magnifique Bouddha assis de plus de 14 m de haut ! A côté se trouve un manguier de plus de 200 ans !

Le manguier, 2ème arbre sur la gauche 

Et voilà, ce fut une belle journée, nous reprenons la navette et nous partons à pied en nous baladant tranquillement dans la campagne à la recherche de la station de bus.

1,5 km plus loin, la station de bus. Nous achetons nos billets pour notre prochaine destination : Chiang Mai.

Sur le chemin du retour, un joli temple.

et pour changer du riz, nous allons manger une bonne pizza !

Navette qui relie en permanence la nouvelle ville à la cité ancienne - sur l’avenue principale - 30 baths par pers.

Location de vélos - juste en face en arrivant au site - 30 baths par pers. Soit env 0,79€

25
oct
25
oct
Publié le 25 octobre 2018

Nous préparons aujourd’hui la prochaine étape. C’est à dire la boucle de Chiang Mai. En scooter nous avions prévu 7 jours. Mais peut être pourrions nous louer un véhicule. En espérant que les voitures de location ne soient pas trop chères. Cela nous permettrait de gagner 2, 3 jours sur le programme et de pouvoir passer le 1er Janvier de l’année 2019 en Thaïlande ... Sinon nous reprendrons notre habitude du scooter ... ou d’une petite moto. A voir ...

Le temps en ce moment est lourd et humide. Le ciel se fâche de temps en temps...

Une petite sieste nous fait pas de mal...

Demain, nous partons pour Chiang Mai soit 6h de bus.

Bantai guesthouse - 550 baths la nuit sans petit déj. Soit env 14,50€

Petit déj entre 80 et 150 baths

26
oct
26
oct
Publié le 5 novembre 2018

Nous quittons la guesthouse dans 1 tuk tuk .... tout petit .... Mais jamais nous rentrerons à 4 dedans avec nos sacs !! Eh bien si !

Nous arrivons à la gare routière et c’est parti pour 6h de bus !

Vers 16h nous arrivons à Chiang Mai, nous prenons un songthaew, là, nous avons de la place, arrivons à la guesthouse qui se trouve dans une petite ruelle puis allons manger car à midi il n’y avait pas d’arrêt repas, juste 2 bananes et quelques gâteaux, un peu juste !

La gare routière 

Nous nous rattrapons au repas de ce soir qui est excellent. Cela me réconcilie avec la nourriture ! Un super bon khao soi pas trop épicé et très parfurmé.

27
oct
27
oct
Publié le 5 novembre 2018

Ce matin, nous faisons le tour des agences de location de voiture. Nous finissons par trouver ce qui nous convient.

Puis nous allons nous balader dans la vieille ville où il y a encore ... des temples !

28
oct
28
oct

La boucle de Mae Hong Son - Chiang Mai en voiture.

Etant donné que nous sommes 4, que les collègues qui sont avec nous ne sont pas scooter, nous décidons de louer un véhicule. La boucle se fera donc sur 4 jours au lieu des 7 jours prévus.

Départ pour la montagne. Attachez vos ceintures, c’est parti !

Nous prenons la route 1095. La légende dit que vous croiserez pas moins de 1864 virages sur votre chemin !

Première étape de la boucle : Pai à environ 150 km de Chiang Mai. Nous mettons plus de 3h pour y arriver !

La route est parsemée de virages, de côtes, encore des virages, des descentes, et encore des virages ! Malgré tout c’est un vrai régal !

La route est superbe et traverse des paysages magnifiques.

Juste avant la petite ville de Pai, nous arrivons au Memorial Bridge.

La vue sur les montagnes est jolie, cela nous rappelle le Laos.

Ensuite nous arrivons au Pai Canyon, un drôle d'endroit cela nous change de paysage.

Et nous terminons la journée par le pont en bambou dans les rizières. La route est assez étroite, il faut faire attention, ça grimpe pas mal. Mais le paysage est superbe. Cet endroit est très bucolique.

Au milieu des rizières, il y a même un petit temple.

Des orchidées.

Il fait très très chaud. Mon petit cœur souffre un peu ... je souffle un peu à l’ombre...

Nous arrivons à Pai et je trouve un homestay, une petite chambre toute simple, il y a même une piscine. Le tout pour 7€ et en pleine campagne.

Mais... le matelas... ah ? C’est un matelas ça ? Ah que dur dur !! Aïe ! Avec ressorts !!! Si si !!! Je vais chercher la petite jeune et essaie de lui expliquer... elle court chercher la maman qui revient avec des couvertures et hop, en 2 temps, 3 mouvements, on refait le lit pour insérer les couvertures entre le matelas et le drap !

Puis nous partons faire un tour en ville mais nous avons été un peu déçus par cette ville aux allures hippies et aux rues piétonnes le soir, bondés de touristes où l’on se croirait au marché du vendredi soir à St Pierre La Mer. Ce n’est pas ce genre d’endroit que nous cherchons.

La journée s’achève avec un beau ciel étoilé ...

Kanravee homestay - 270 baths la chambre

29
oct
29
oct
Publié le 1er novembre 2018

Nous nous réveillons, les côtes en long, malgré les couvertures rajoutées sur le matelas.

Une grande journée de route nous attend jusqu’à la frontière Birmane.

Deuxième étape de la boucle : Pai - Soppong - Mae Hong Son : 110 km voir un peu plus avec les petits villages

Nous quittons Pai. La route de montagne est magnifique. Nous arrivons au petit hameau de Ban Jabo perché avec une superbe vue sur la vallée Mae Lana.

Petit village de Ban Jabo

Nous continuons vers le village de Mae Lana. Une barrière est en travers de la route. Il s’agit d’un check point comme nous en avons déjà croisé. Nous demandons aux militaires si nous pouvons continuer jusqu’au village. La réponse est oui. Et ils sont mort de rire... Peut être n’ont ils pas l’habitude de voir des touristes ?

Et nous sommes ravis car ce petit village est perdu au milieu de nulle part. C’est un village Shan niché au fond d’une cuvette.

Petite visite de l’école mais aujourd’hui il n’y a pas cours car c’est lundi. Nous avons la chance de pouvoir discuter avec un professeur qui parle bien anglais. Nous apprenons que l’école est pour les enfants de 4 à 15 ans. Que les cours se font le matin. Que l’après midi fait place aux activités artistiques, danses, théâtre, peinture, sport. Qu’ils apprennent l’anglais et le thaïlandais car les shan ont leur dialecte. Nous remercions ce gentil professeur qui voulait nous inviter demain pour voir l’école avec les enfants.

Le monastère.


Les feuilles de bambou qui sèchent servent à fabriquer les petits paniers pour les offrandes.

Nous rebroussons chemin et reprenons la direction de Mae Hong Son.

Magnifique ! 

Puis direction la cascade de Pha Suea dans une belle forêt.

Comme nous avons encore le temps, nous décidons d’aller au village Ban Rak Thai en plein sur la frontière birmane. Anciennement village chinois, aujourd’hui les birmans traversent la frontière pour se faire soigner, aller à l’école... De temps en temps, il paraît que ça chauffe encore entre les thaïs et les birmans mais les militaires des « check point » sont là pour ça. Aucun problème pour le moment. D’ailleurs ce petit village au bord d’un lac respire une atmosphère différente, calme et sérénité.

Et enfin, après cette belle journée...

dans un paysage de forêts, de rizières, de montagnes et surtout une belle route en lacets, nous arrivons à Mae Hong Son et le marché de nuit ainsi que son temple illuminé qui se reflète dans l'eau du lac.

Piya guesthouse avec piscine - 700 baths la nuit soit env 18€ sans petit déj.

Très bien située au bord du lac et du night market

Salween River restaurant - Super bon resto tout au bout de la rue du night market en face du poste de police

On a même fêté les anniversaires des 2 petits enfants du gérant.

30
oct
30
oct
Publié le 2 novembre 2018

Troisième étape de la boucle : Mae Hong Son - Mae Chaem en passant par le lac et le village de montagne Ban Nong Keow et la cascade de Surin.

Avant de partir, nous visitons le temple Wat Chong Klang qui se trouve juste à côté de notre guesthouse et allons faire le marché de la ville.

Je le trouve très joli, à l’intérieur c’est l’heure de la prière. Je me fais toute petite... je m’assoie, toujours en tailleur, ne jamais mettre les pieds devant Bouddha .... j’aperçois les moines, d’un côté les adultes, de l’autre les enfants.

Bouddha

A l’extérieur du temple, nous retrouvons la roue du dharma.

C’est un symbole représentant la doctrine bouddhiste et la diffusion de l'enseignement du Bouddha sur le chemin de l'éveil.

Le marché de Mae Hong Son

Sur la colline, nous apercevons un temple Shan. Il s’agit du Wat Phra That Doi Kong Mu. Il a été construit dans le style birman. Ce sont surtout ses chedis blancs que l'on remarque de loin.

Et c’est reparti !

Nous commençons la journée par un 2ème pont en bambou qui enjambe les rizières qui sont beaucoup plus hautes que celles du Vietnam.

Ce petit pont a été construit par la communauté locale. Il mesure 500 m de long. Il relie le village au temple situé sur une petite colline de l'autre côté.

un bouddha couché .... d’une drôle de façon.... je vous laisse le soin d’essayer la posture !

A 17 km de Mae Hong Son un joli panorama s’offre à nous.

Je regarde la carte, le GPS et nous décidons d’emprunter la route qui va à la cascade du village de Mae Sarin. Et là, la route est difficile car nous prenons de l’altitude et passons de 300 m à 1700 m ! Beaucoup beaucoup de virages en épingles très très serrés. Mais la vue est époustouflante ! Cela en vaut vraiment la peine. Notre conducteur Hub est un pro !

Plus nous montons en altitude et plus les nuages se font nombreux. Quelques gouttes d’eau et le paysage change de couleur. Un lavis se fond au loin dans le ciel. C’est magnifique. J’aime ces paysages, que la nature est belle !

Nous roulons à une vitesse moyenne de 10 km/h, et tout en haut un village surgit de nulle part. Un petit village au bord d’un lac. De belles orchidées poussent dans des arbres. Les enfants sont à la pêche avec le papa.

Au loin, quelques buffles

Comme nous sommes là, nous continuons cette route qui continue jusqu’à la cascade de Surin, en bas du petit village de Mae Surin. Nous sommes ici en pleine campagne. C’est la Thaïlande profonde et à chaque virage, nous découvrons un nouveau paysage, des rizières de couleur jaune, des cultures (tomates, choux, maïs, piments...) et des villages.

Surin waterfall 

Les cultures de piments ressemblent à des vignes.


Nous roulons pas vite dans ces montagnes et maintenant il fait nuit. La route se complique. Nous arrivons à Mae Chaem, il faut chercher un hébergement. Le 1er est trop cher, le 2ème fera l’affaire. Nous trouvons une guesthouse pour 300 baths après avoir essayé de comprendre ce que le monsieur nous explique. Il ne connaît que 3 mots d’anglais. Nous nous installons et je trouve un gros crapaud dans la salle de bain ! 🐸

Mais cette belle virée nous a donné faim et nous n’avons pas vu de gargotes le long de la route. Nous en trouvons une juste à côté de notre hébergement.

Pongsara guesthouse - 300 baths la nuit soit environ 7,50€ sans petit déj.

31
oct
31
oct
Publié le 2 novembre 2018

Quatrième et dernière étape de la boucle : Mae Chaem - Chiang Mai

Il a plu toute la nuit. Le ciel est bien noir ce matin. Nous reprenons la voiture pour notre dernière virée.

Et nous grimpons toujours. Nous nous arrêtons à un petit marché, bouhhh ça caille !

Nous roulons dans les nuages. Nous décidons de ne pas faire le parc Doi Inthanon, vu le temps maussade.

Et c’est tranquillement que nous arrivons dans les bouchons de la ville de Chiang Mai.

Si c’était à refaire :

Ce serait comme initialement prévu, en scooter et sur 8 jours. Il y a beaucoup de choses à voir.

Nous serions restés 1 jour sur Pai, 2 jours à Soppong pour visiter les environs (les petits villages) et 3 jours à Mae Hong Son où nous aurions fait un trek en passant par une agence pour aller à la rencontre des ethnies, visiter le temple sur les hauteurs au coucher du soleil, prendre le temps... de regarder les gens vivre ... prendre le temps ... et enfin 1 jour à Mae Chaem, ville étape, pour revenir à Chiang Mai.

1
nov
1
nov
Publié le 2 novembre 2018

Nous décidons d’aller au consulat de Birmanie (Myanmar) afin de faire nos visas. Nous avons essayé de les faire sur internet (e-visa) en se connectant au site officiel mais nous n’arrivons pas à télécharger nos photos.

On avait lu sur un blog qu’il fallait arriver bien avant l’ouverture pour éviter de faire la queue.

Nous arrivons une demie heure avant l’heure et nous sommes seuls. Le gardien nous apporte des chaises sur le trottoir !

C’est ensuite que cela va se gâter car lorsque nous récupérons les papiers à remplir, il nous faut donner une copie des billets d’avion.... que nous n’avons pas encore.

Donc.... Qu’est ce qu’on fait ? Et si on trouvait une agence qui fait les visas ? Ben oui... mais nous n’en trouvons pas.

En attendant, on se balade dans les rues de Chiang Mai, et toujours des temples et des bouddhas.

Petites feuilles d’or rajoutées sur les bouddhas 

Visas Birmans ou pas...

Nous flânons dans les rues, demandons à des agences, puis nous rentrons dans un tourist info qui fait aussi office de guesthouse. Je demande à la charmante personne qui me reçoit si elle fait les visas. Elle me répond que non. Je lui explique alors notre problème dans mon anglais : « Please, we need help to make our visas birmans on the website, we can’t download the photo »

Et là, tout sourire, elle nous prête son ordi. Je lui donne l’adresse du site officiel et c’est parti, nous remplissons tous les pavés en faisant bien attention de ne pas nous tromper car nous avons un clavier querty ! Oups ! Ensuite, elle récupère nos photos de notre tablette, les modifie et le tour est joué ! Elle nous imprime même le mail de confirmation ! Super ! Nous la remercions 10 fois dans sa langue !! « Kop khun kha !!! » Elle nous offre un verre d’eau ! Merci la thaïlande et les thaïlandais !

Tous contents, nous traînons, heureux comme des mômes à la recherche d’un petit resto sympa.

Une heure après, nous recevons par mail nos visas ! Maintenant nous avons 3 mois pour nous rendre en Birmanie.

Pour entrer au Myanmar, votre passeport doit être valable encore six mois après votre date d’entrée sur le territoire.

Il n’existe pas d’exemption de visa ni de visa à l’arrivée pour le Myanmar. Les deux seules solutions sont le e-visa et le visa classique à l’ambassade ou au consulat.

Site officiel : https://evisa.moip.gov.mn/


2
nov

Nous nous levons ce matin avec un ciel bleu azur. Il fait plus frais. Nous décidons de louer un scooter et d’aller visiter le nord de Chiang Mai.

Quelle joie de retrouver les sensations du scooter les cheveux au vent .... bon, ça c’est une image car avec mon petit casque vert et mes cheveux courts....

Sur la route, nous retrouvons de beaux paysages de forêt et après deux contrôles de police (vérification permis moto sur le permis international) nous arrivons à une superbe vue sur la ville de Chiang Mai.

Nous arrivons au village de Ban Doi Suthep

Nous sommes en altitude 1600 m environ et il ne fait pas très chaud. Les caféiers ont l’air de bien se plaire.

Caféiers 

Des jardins, des fleurs...

Et de jolis costumes... je profite du moment de la photo avec le petit garçon, elles se prêtent au jeu et sont mortes de rire !


Derrière le village, une forêt de bambou.

Certes, le village est un peu touristique mais si vous évitez la rue principale, vous aimerez ce petit village. Et la vue tout en haut ! Moment de calme et de sérénité !

La route pour y aller est un peu défoncée mais cela se fait sans problème.

Nous terminons par un riz au poulet dans une gargote et un bon café expresso ! Cela faisait longtemps ! Un pur régal !

Et nous reprenons le scooter jusqu’au temple.

Le Wat Doi Suthep

Le temple daterait de 1383 quand le premier chedi a été construit.

Allez un peu de sport l! Nous montons les 306 marches de l’escalier pour atteindre la pagode, pour les moins courageux, il existe un funiculaire.

Le site est chargé en dorures, on en prend plein les yeux.

Il faut toujours se déchausser avant d’entrer dans le temple (comme dans tous les temples) On croise de nombreuses statues représentant Bouddha, dont une réplique du Bouddha d’émeraude, l’une des images les plus vénérées de la Thaïlande.


Sur le site se trouvent aussi des pagodes, de jolies statues et des cloches.

Bien sur il y a des touristes mais il y a aussi surtout beaucoup de thaïlandais venus se recueillir.

Des bouddhas, toujours des bouddhas... et de la restauration

Il y a un beau point de vue sur Chiang Mai et de beaux bougainvilliers.

L’éléphant blanc sacré.

De retour sur Chiang Mai, nous sommes heureux. Nous avons passé une superbe journée !

3
nov
3
nov
Publié le 4 novembre 2018

Nous commençons toujours la journée par regarder nos mails.

Ce matin, nous avons reçu un message d’un journaliste de France 2 qui veut faire un reportage sur les sexagénaires en tour du monde ! Il est intéressé par nos virées en petites motos ! Il nous a connu par l’intermédiaire de notre site web www.lesglobtrotters.fr .... mais ... pour vivre heureux, vivons cachés ! Nous n’avons pas l’intention d’avoir quelqu’un avec nous, qui nous suit partout pendant 10 jours. Malgré tout, cela nous a bien fait sourire !


Et c’est donc toujours en scooter que nous partons au village de Bo Sang afin de visiter, pour changer un peu des temples, la petite fabrique des ombrelles.

Ici, tout est fait à la main.

4
nov
4
nov
Publié le 5 novembre 2018

Balade dans les rues de Chiang Mai, ville que nous apprécions et aujourd’hui, nous faisons le marché du dimanche lequel est encore un marché à touristes, mais sur des kilomètres de long, c’est impressionnant !

Nous préférons les petits marchés plus typiques comme celui qui se trouve juste à côté de notre hébergement.

Chiang Mai 

Répétition de danse ....

Mon p’tit salon de coiffure sous le marché. Fallait oser ! Et c’est très bien pour 150 baths soit à peine 4€ !

Le gros fruit à piquant s’appelle le durian, c’est un fruit qui sent mauvais...

Demain, nous quittons Chiang Mai, notre guesthouse et la gentille Sin, pour Chiang Rai. Départ du bus à 9h15 pour environ 3h de bus.

Nous avons bien aimé la ville de Chiang Mai, même si elle est un peu polluée, et surtout nos balades dans les environs. Il y a beaucoup à faire, on ne s’ennuie pas.

Yourhouse 3 - 600 baths la nuit soit env 15€ sans petit dej. Chambre tout confort

Petit déj - 90 baths

5
nov
5
nov
Publié le 6 novembre 2018

Après 3h de bus, nous arrivons à Chiang Rai. Comme nous sommes au terminal des bus, on en profite pour se renseigner sur les bus qui vont à la frontière du Laos pour la suite de notre voyage.

Les agences prennent minimun 600 baths, soit env. 31€ pour 2 pers. alors que le bus c’est 65 baths soit env 3,50€. Nous prendrons donc le bus même si c’est un vieux bus !

Notre guesthouse étant à 700 m de la gare routière, c’est à pied que nous y allons. Sac au dos c’est parti !

A midi, pour fêter quelque chose que seuls certains d’entre vous connaissent la raison, nous nous faisons plaisir et allons manger une bonne pizza !

Et nous nous baladons en mode tranquille, en goûtant l’atmosphère de la ville, même si ce n’est pas Chiang Mai, elle n’est pas si déplaisante que ça.

Il y a une église et bien sur des temples !

Le soir entre 19h et 21h il y a un son et lumière à la clock tower. Nous y reviendrons...

Le marché de nuit et musique sympa ... genre Elvis ...

Dans la journée nous sommes allés au « Tribe Hill Museum ». Ce musée est dédié aux minorités ethniques qui vivent en Thaïlande et est géré par l’association PDA

La visite du musée commence par un film d’une vingtaine de minutes qui présentent les différentes minorités ethniques qui vivent en Thaïlande. Ces minorités viennent principalement de Chine, du Tibet, du Laos et beaucoup de Birmanie. Il y a les Hmongs que nous sommes allés voir vers Chiang Mai, les Lao, les lisu, les Karens, les Akkhas... Nous n’avons pas tout retenu. Ce sont en effet plus de 12 ethnies différentes qui peuplent les montagnes du Nord et ont su conserver leurs traditions ancestrales.

On apprend que les villages Akhas ont tous une porte d’entrée pour laisser les mauvais esprits à l’extérieur du village, en aucun cas il faut toucher cette porte, sous peine de la reconstruire.


Demain, nous repartons en petite moto 125 pour 4 jours afin de visiter les alentours de Chiang Rai, rencontrer les ethnies et partir à la découverte du triangle d’or... on vous en dit plus la prochaine fois sur ce fameux triangle...

7
nov

Avant d’attaquer la montagne, nous partons vers un drôle de temple, le White Temple qui se trouve à 13km au sud de Chiang Rai.

Le Temple blanc ou Wat Rong Khun

Non, il n’a pas neigé dans la nuit.

À la fin du 20eme siècle, le Wat Rong Khun original, était un vieux temple qui tombait en ruine et il n’y avait pas de fond pour le restaurer. L’artiste thaïlandais Chalermchai Kositpipat, a alors proposé de le rénover totalement avec son propre argent pour rendre hommage au roi Rama IX et à Chiang Rai, sa ville natale. Il a réalisé ce temple pour rendre hommage au Bouddhisme. Mais ce temple est loin d’être terminé, il y a en aurait encore pour plus de 50 ans de travaux !

Pour obtenir un temple d’une blancheur éclatante, il a utilisé des morceaux de miroirs qui ont été incrustés dans l’édifice.

La blancheur incarne la pureté du Bouddhisme et les miroirs, l’illumination.

White Temple 

On accède au White temple par un pont sous lequel des centaines de mains semblent vouloir vous attraper ...

Le batiment doré

Le bâtiment doré représente le corps, tandis que le temple blanc représente l’esprit.

L’or symbolise la façon dont les gens se concentrent sur les désirs mondains et l’argent.

Le bâtiment blanc représente l’idée de faire du mérite et de se concentrer sur l’esprit, au lieu des choses matérielles et la possession.

Nous reprenons la route en direction du nord.

La route nº1 est en fait une 4 voies, puis nous bifurquons en direction de la montagne. Nous longeons des rizières où les hommes sont en train de couper le riz.

Nous retrouvons des paysages de toute beauté.

Et traversons de petits villages. J’essaye de discuter avec les indigènes mais il y a comment dire ? une barrière de langue ?

Nous reprenons la petite moto, la route se fait plus petite. Quelques cultures, une forêt de pins.

Ensuite, il faut prendre une petite route à droite, direction Mae Salong, nous nous régalons, le paysage est superbe !

Et surgit de nulle part en haut d'une côte... un bien joli temple où nous sommes seuls.

Nous ne trouvons plus de panneau indicateur en anglais ...

Nous arrivons à Mae Salong et nous trouvons facilement un hébergement, (le 2ème sera le bon) dans un petit bungalow au calme. Nous partons visiter la petite ville.

Nous avons l’impression d’être ici, hors du temps. Il y règne une atmosphère... de quelque part ailleurs. Et nous aimons bien ce « ailleurs »

Nous faisons un vrai marché, il y a même l’opticien qui vient pour les besoins de la population. On trouve de tout, des saucisses qui sèchent, des légumes, des champignons, des vers...

Nous continuons la visite et nous trouvons ... un temple dans une magnifique végétation avec une jolie vue sur la ville.

On reprend le scooter, on retourne de l’autre côté du village.

Des champs de thé et encore un temple. On discute avec un moine... Hub voudrait il se reconvertir ?

Et la journée se termine... bien belle journée. Nous sommes heureux !

Demain, nous nous levons très tôt pour faire le marché du matin qui a lieu entre 6 et 8h. Puis direction la frontière birmane, nous partons pour Doi Tung et Mae Sai, notre destination finale du jour.

8
nov

Mae Salong : le petit marché

Il a lieu juste à côté de la guesthouse. C’est un tout petit marché, un vrai marché qui commence à 6h pour se terminer vers 8h. Pas besoin de réveil, les "pu....." de coqs sont là pour ça et en chœur de préférence.

Les moines sont là aussi en attente d’offrandes.

Oui ils sont bien 5 sur la mob. ! Ou dans la benne !

Les femmes rentrent chez elles, les paniers plein ou vides

Nous quittons Mae Salong et ses maisons de couleur orange.

C’est un petit village que nous avons bien aimé. Au calme à la montagne. Nous aurions pu y rester une nuit de plus.

A la sortie du village, des plantations de thé.

Et des jolies fleurs. Le temple que nous avons vu hier de loin.

Nous reprenons la route en direction du Doi Tung.

Doi Tung est à 1 800 m d’altitude avec une villa royale, mais surtout un magnifique jardin. Les paysages sont toujours de toute beauté.

Nous passons dans des petits villages de l’ethnie Akha, les gens sont à l’ombre, sous la maison. Les ustensiles de cuisine, dehors. Ici, pas de machine à laver encore moins de lave vaisselle. Pour repousser les moustiques, de la citronnelle pousse le long des chemins.

Citronnelle 

Les petites routes de montagnes sont belles et les villages traversés authentiques.

Doi Tung et les jardins. Top Chef l’émission de télé est même arrivée jusque là !

La villa de la reine mère qui ressemble à un chalet suisse avec une jolie vue.

Le prix pour visiter l’ensemble n’est tout de même pas donné. 360 baths pour nous 2. Je vois sur la pancarte qu’ils font des prix pour les seniors et hop, 100 baths de gagné, en euros, certes cela ne représente pas grand chose mais à force, les petits ruisseaux font de grandes rivières ...

Nous repartons vers Mai Sai, les paysages le long de la frontière birmane sont à couper le souffle !

Grandiose ! 
Les montagnes font la frontière birmane 

Nous arrivons à Mae Sai.

Nous sommes au poste frontière du Myanmar. Maps.me notre GPS nous fait passer dans un drôle d’endroit, la ville chinoise qui se trouve dans un immense hangar juste au poste frontière, on se demande où on va ... On roule parmi les échoppes....

Poste frontière 

Au début, cela surprend, puis arrivés au bout de la route, se trouve une rivière... en face, c’est le Myanmar.

« Où c’est k’on va ? »

Sur notre gauche, une toute petite route monte quelque part... vers notre homestay où nous sommes accueillis par un gentil monsieur qui nous propose un bungalow pour 10€.

Et voilà notre bungalow... tout en bambou ! Y’a même des volets, tout est rigolo dedans. Nous avons une vue sur la rivière et bien sur le pays voisin, le Myanmar.

Mae Sai est une petite ville commerçante frontalière à la frontière avec le Myanmar. La ville de l’autre côté de la frontière est Tachileik.

Ici aussi, nous avons l’impression d’être ailleurs, quelque part au bout du monde...

Nous partons au marché chinois... sur des km de long ! Et essayons de trouver de quoi se restaurer.

Nous rentrons de nuit dans notre petit bungalow. Il ne fait plus très chaud.

Demain sera un autre jour ...

9
nov

Nous avons super bien dormi dans notre petite maison de bambou.

Aujourd’hui en route vers ce fameux triangle d’or dont je vous avais promis de vous en dire un peu plus.

Alors pourquoi un triangle ? Parce qu’on se trouve aux frontières de 3 pays, la Thaïlande, le Myanmar (Birmanie) et le Laos.

Et pourquoi d’or ? Parce qu’une grande quantité d’opium consommée dans le monde venait de là et rapportait de l’or.

Ce triangle se trouve sur les bords du Mékong.

Depuis hier, nous croisons beaucoup de postes de police et de check point. De temps à autre il y a des escarmouches avec les Birmans. Les check point sont là pour laisser passer ou non. Les policiers, quant à eux demandent le permis, parfois non, mais toujours avec le sourire.

Le Mékong 

Et voilà ...

Le triangle d’or 


Nous ne visitons pas le musée du Hall of Opium comme prévu, à cause de son coût. 400 baths pour nous 2 !

Nous arrivons à Chiang Saen, une petite ville tranquille sur les bords du Mékong et cherchons une guesthouse. Après en avoir vu plusieurs notre choix sera la Mali guesthouse pour 10,50€. A peine le temps de nous poser, nous voilà embarqués à une cérémonie.

La petite dame nous demande de la suivre en scooter. C’est parti ! Nous arrivons au temple du village ...

et nous sommes impressionnés par le nombre de dons. Nous n’en n’avions jamais vu autant !

Offrandes 

En fait, sur chaque pot est inscrit le nom de la famille. Vous avez pu observer sur les photos que les dons sont en argent, des billets de 20 et même quelques billets de 100 baths.

Mais ici ’est la coutume de faire de tels dons et leur utilité est bienfaisante. Chaque famille donne ce qu'elle peut et cet argent servira aux moines et à l'entretien du temple.

Comme c’est la fête un peu comme une renaissance après des mois de méditation, il y a aussi des jeux, des danses... Elle nous emmène voir son frère qui fait une course d’aviron sur un petit canal. Tout se passe dans la joie et la bonne humeur.

Nous passons par un drôle d’endroit.

Elle m’explique, si j’ai bien compris, qu’il s’agit de symboles bouddhistes c’est à dire que les âmes méchantes sont transformées en vilaines statues, les mains tournées vers la terre seraient pour les mettre sous terre ? A vérifier ...

La fête continue, elle continuera jusqu’à minuit, tout le monde danse sur de la musique rock, nous partons nous balader dans cette petite ville bien tranquille.

Elle nous a conseillé d’aller diner sur les bords du Mékong, là où se trouve la cuisine de rue et tout le monde mange assis par terre sur des tapis. Le repas d’ailes et de pilons de poulet grillé est super bon.

10
nov

Nous quittons Chiang Saen et nous prenons le petit déjeuner au bord du Mékong. Le jour se lève et de suite le soleil apporte sa lumière sur la rivière.

Nous prenons un grand plaisir à nous balader en scooter. Le réseau routier en Thaïlande est excellent ! Des paysages de campagne, de rizières sur fond de montagne. Nous sommes dans une région où l’on cultive de tout, du riz bien sur, mais aussi du maïs, des oranges, des petits ananas, du thé, du café...

Quelques maisons en bois et en pierre se côtoient.

Nous décidons de sortir un peu de la grande route principale.

Prenons une petite route au hasard sur la gauche et roulons sur quelques kilomètres. La route devient légèrement défoncée, quelques trous à éviter, nous sommes à nouveau dans la campagne entourés de rizières, nous traversons quelques villages et enfin au hasard nous bifurquons vers la droite et la petite route semble mener à un petit village. Un dernier village Akha pour clôturer notre boucle.

Village Akha 

Et de retour à Chiang Rai, nous en profitons pour aller voir à quoi ressemble le Blue Temple. Nous sommes surpris par autant de monde ! Après nos 4 jours de sérénité, cela nous dérange un peu.

Nous essayons de prendre des photos sans la foule, ce temple est aussi surprenant que le temple blanc.


La roue toujours présente dans le symbole bouddhiste représente l’union et la transmigration d’un être à un autre. Je n’arrête pas de prendre des photos de ce symbole, eh bien oui, j’aime ce qu’il représente ...

L’intérieur du temple.

Nous mangeons vite fait dans une gargote, le ciel s’assombrit.

Nous retournons vite à la guesthouse où nous avions laissé nos gros sacs, rendons le scooter et là, le gars de la guesthouse nous dit qu’il est complet ? Je lui avais pourtant précisé notre « come back » pour 2 nuits !

Vite fait bien fait, je file à la guesthouse d’en face pendant qu’Hubert attend qu’on lui rende son passeport (le gars de l’agence de loc. de moto s’est trompé de passeport, il faut qu’il retourne chercher le bon ?!)

et ouf ! Il reste une chambre ! Nous ne perdons rien au change car la chambre est nickel et beaucoup plus sympa, le wifi est excellent... et il y a même une cafetière expresso avec café Italien et une autre avec le café de la région !

Et ouf ! Hubert a retrouvé son passeport !

Un peu de repos, je me remets au blog avec le super wifi ça dépote, donnons notre linge des 4 jours à laver, partons diner dans notre petite cantine sympa du bout de la rue et.... il commence à pleuvoir quelques petites gouttes..

A peine de retour à la chambre, il tombe des cordes !!!

Tout est bien qui finit bien.

Nous avons beaucoup apprécié ces 4 jours de balade avec notre petite moto dans cette Thaïlande du nord qui vaut vraiment le détour. A faire en moto sans hésiter !

Chiang Rai

Ann guesthouse - 550 bahts avec petit déj. Literie très très dur. Accueil pas sympathique

Bann Malai guesthouse - 600 bahts (15,80€) avec super petit déj. et expresso - chambre moderne super bonne literie. Accueil très sympa et juste en face de la Ann GH - quartier calme

Pour la boucle

Mae Salong - Little home - petit bungalow sympa avec petit déj. 600 bahts

Mae Sai - Mae Sai guesthouse - Super accueil - Petits bungalows en bambou - 400 bahts

Chiang Saen - Mali guesthouse - Très sympa 400 bahts soit env. 10€

11
nov
11
nov
Publié le 12 novembre 2018

Nous sommes rentrés hier soir juste à temps avant le déluge. Il a plu toute la nuit et jusqu’à ce matin.

Après une bonne nuit, un petit dej. excellent, un bon expresso italien... Nous regardons le programme pour la suite du voyage, à savoir comment passer la frontière du Laos à moindre coût et où aller ensuite au Laos, ou alors prolonger notre visa en Thaïlande et continuer le périple Thaïlande ...

La guesthouse étant sympa, ayant un peu d’avance sur le timing, nous allons nous reposer ici quelques jours et regarder "oùk c’est qu’on va » et quoi qu’on fait" ...

Après une bonne journée de repos, nous partons au night market écouter le groupe de musiciens du soir et retournons au :

son et lumière à la Clock Tower, voici les photos, à vous d’imaginer la musique.

12
nov

Après un sommeil réparateur, nous nous baladons dans les rues de Chiang Rai. Nous découvrons des temples, comme c’est bizarre, une église et un marché couvert immense.

C’est sympa de se balader comme ça, sans but précis.

Le Wat Klang Wiang et un autre temple au nom inconnu

L’église

Nous faisons la rencontre de Marie-Noëlle qui cherche la station de bus. Ce dernier étant dans quelques heures, nous allons prendre un bon café et discutons ensemble pendant deux bonnes heures. Elle retourne sur Chiang Mai faire un stage de massage. Elle tient un salon en Belgique.

Nous prenons du bon temps et cela nous fait du bien de ne rien faire, de se la couler douce, c’est aussi ça les vacances ... et aussi prendre le temps de regarder les gens vivre. C’est pour cela que nous sommes ici, que nous voyageons... ne pas courir. Celui qui court ne voit rien.

Nous apprenons aussi qu’à Bangkok, il y a de grosses inondations, ce n’est peut être pas le moment d’y retourner.

Notre guesthouse

Notre cantine du bout de la rue, des gens charmants, des petits prix, de la musique zen...

Le temple le plus sacré de la ville est surtout dans une végétation magnifique, avec de superbes orchidées !

Magnifique dans cette verdure 

Il commence à pleuvoir, quelques gouttes, et puis plus rien. On continue notre balade. Tiens, encore un temple ...

Et la rue principale où nous changeons quelques baths en dollars pour notre visa Laotien de demain.

Après cette pause, demain, nous partons pour le Laos.

Nous modifierons notre programme au fur et à mesure. La prolongation d’un visa thaïlandais est de 30 jours et est payant. Avec un petit calcul savant, 30 jours de plus en Thaïlande, 28 jours de visa autorisé pour la Birmanie, il nous manque quelques jours pour reprendre notre avion prévu le 19/01 pour Sydney. Donc, nous allons au Laos.


Retrouvez nous sur notre prochain carnet de voyage au Laos en cliquant sur le lien suivant. Merci à tous ! Nous pensons bien à vous ....

https://www.myatlas.com/lespashub/le-laos-du-nord

14
nov
14
nov
Publié le 26 novembre 2018

Nous venons de passer un mois en Thaïlande et nous avons été agréablement surpris par ce pays.

C’est un pays que nous n’avions jamais visité, les commentaires d’autres voyageurs étant plutôt négatifs : c’est trop touristique, c’est surfait, trop de chinois etc etc...

Lors de la préparation de notre voyage autour du monde, on s'est dit : Cette fois il faut y aller !

Et nous avons été séduits par toute la Thaïlande, les paysages du nord, de Chiang Rai à la frontière birmane, à l’air libre en scooter, on s'est régalés les yeux, des marchés aux paysages de montagnes, de rizières ou de champs de thé, nous nous sommes sentis heureux ! Il y règne une atmosphère si particulière, de zénitude, pourtant il n’y a plus « d’opium » dans ce triangle d’or !?

Sukkhotai et les temples, cette balade en vélo était magique !

Tous ces temples magnifiques ! Que de bouddhas !

Sans oublier la ville de Bangkok

La Thaïlande : un coup de cœur et l’envie d’y retourner…

Ça tombe bien parce qu’après notre incursion au Laos et notre rendez vous en terre inconnue en Birmanie, nous reviendrons dans ce beau pays ... du sourire.... un sourire bien sincère, où nous nous sommes sentis vraiment bien.

Question budget ? Respecté - 1 190€ pour 2 personnes tout compris sans se priver, on peut faire encore moins sans problème