Carnet de voyage

Mexique

16 étapes
33 commentaires
57 abonnés
Dernière étape postée il y a 3 jours
Fin 2020. Notre rêve d’évasion peut redevenir enfin une réalité. De plus en plus de pays ré-ouvrent leurs frontières et nous sommes prêts à partir. Où ça ? Suivez nous pour le découvrir ...
Du 28 décembre 2020 au 25 février 2021
60 jours
Partager ce carnet de voyage
22
déc
22
déc

En l'an 2020, plus précisément au mois de mars, un virus nommé Corona vint troubler notre quête de liberté, mon congé sans solde avance sans être consommé et Hub vient de fêter ses 76 ans. Nous n'avons plus de temps à perdre ! Mais nous sommes tous confinés ! Restons zen ...

Au début de l’été de la même année, l’Europe ré-ouvre les frontières, cela nous redonne un peu d’espoir et c’est avec une joie immense que nous montons dans le 4x4 et sa maison sur son dos direction les pistes de la Catalogne espagnole mais tout en continuant à préparer notre prochain voyage en sac à dos :

Asie ou Amériques. Il faudra être prêts.

Fin Octobre 2020, les frontières avec l’Asie sont toujours fermées. Les Philippines, ce n’est pas pour tout de suite. Je m’oriente vers l’Amérique Centrale et trouve un vol pour le Mexique (pays ouvert et sans test à faire au préalable) mais c’était sans compter un nouveau confinement ! De nouveau confinés, masqués, privés de nos libertés mais pas de nos pensées, le futur voyage est dans nos têtes et au delà de l'horizon, nous apercevons enfin un bout de liberté.

Merci au forum des voyageurs et toutes les personnes avec lesquelles j’ai pu discuter. Cela nous a donné un peu de baume au cœur, nous avons vu que nous ne sommes pas complètement fous dans notre délire et ça fait plaisir de se dire qu’on n'est pas les seuls à continuer de voyager ...

Aujourd'hui, fin décembre, nous pouvons enfin rêver d'ailleurs. Nos rêves d'évasion peuvent enfin redevenir une réalité. De plus en plus de pays en Amérique Latine ré-ouvrent leurs frontières.

Nous sommes prêts à décoller ! Où ça ?

Nous devions fêter Noël à Bangkok ... au final, ce sera Nouvel An à Mexico ! Et après... Nous verrons... Suivez nous pour le découvrir ...

26
déc
26
déc
Publié le 31 décembre 2020

Nous venons d’apprendre que Mexico venait de passer en zone rouge et que l’hôtel que j’avais réservé ne fait plus de restauration. Nous annulons donc l’hôtel et ma sœur (qui fait partie du voyage) nous trouve un hébergement sur Airbnb qui n’a l’air pas mal. Je réserve l’appart. Ensuite nous commençons la souscription à l’assurance pour la pandémie et là oh surprise Hub ne peut pas souscrire : trop vieux 😆😆😡 ! J’appelle Assur Travel leur explique que nous sommes déjà partis 1 an avec eux et la personne que nous avons au téléphone est super sympa et hyper réactive, elle accepte le contrat en nous expliquant qu’en ce moment ils ont beaucoup de personnes de cet âge qui partent en voyage. Ouf ! Hub était prêt à partir sans rien 😒 Ensuite comme j’ai un doute sur l’histoire du transit car nous avons 2 vols différents, je décide qu’il faut faire le test PCR pour arriver en Espagne. Maintenant c’est parti pour ménage à fond, débrancher les batteries de la voiture, arrêter la piscine, donner les clés aux voisins et à nos amis etc etc ...

Jour J : 28 décembre 2020

Allez c’est parti pour le marathon ! On ferme les sacs. Train pour Toulouse. En gare de Toulouse. Heureuse de retrouver ma p’tite sœur qui cette fois fera une grande partie du voyage avec nous. Hâte aussi de partager ce voyage ensemble. Pour suivre son voyage, c'est par ici

Navette pour l’aéroport. Aéroport Toulouse. Les tests PCR négatifs nous sont demandés ! Mais la dame à l’enregistrement est super sympa, elle nous fait même le Check In pour le 2ème vol, nous serons donc côte à côte ! 😊

A l’aéroport de Madrid longue attente, il est 18h50 et notre vol n’est qu’à 23h55. Les restos sont tous fermés, sauf un mais il vend des sandwichs de luxe ! Juste avant de monter dans l’avion, ils nous demandent le billet de retour : grosse frayeur, je ne le retrouvais plus 😡

Arrivés à Mexico, il est presque 6 du matin, 7heures de moins qu’en France. Nous passons l’immigration où ils vérifient la fiche santé liée au virus et le papier d’immigration rempli dans l’avion. Ils nous demandent aussi le nom de notre hébergement ainsi que le justif de paiement et le pourquoi de notre venue au Mexique. Encore une longue attente car notre appartement n’est pas disponible avant 15h. Nous préférons attendre à l’aéroport. Au chaud, enfin ... presque. Et puis ici presque tout est ouvert. Nous en profitons pour petit déjeuner.


Nous achetons une carte sim pour le wifi, appelons un Uber pour nous rendre à l’appartement (3,40€ pour nous 3).

Nous descendons de la voiture et nous sommes agréablement surpris par la température. 24° ! Et ce ciel bleu. Comme c’est agréable.

Nous partons faire un tour vers le palais de Bella Artes et récupérer quelques pesos.

Il y a du monde dans les rues et plein d’endroits pour acheter de quoi manger. Nous faisons quelques courses pour le petit dej de demain puis .... nous tombons dans les bras de Morphée en l’espace d’une seconde !

Palais Belle Artes, le poste, Maya l’abeille 😉la casa azulejos 

Hasta luego !

30
déc
30
déc
Publié le 2 janvier 2021

Nous prenons nos marques dans l’appartement et allons faire un repérage de notre quartier : supérette, farmacia, mercado pour les fruits, pollo au coin de la rue !

Naty dans notre quartier !

Attention, les trottoirs de Mexico sont de vrais pièges et je suis tombée dedans ! Aïe ! 😩 Que mala pata ! Une cheville de tordue ! Les Mexicains sont d’une extrême gentillesse, ils me demandent tous comment je vais, me vont chercher de la glace et des patchs de voltarène.

Nous prolongeons notre séjour à Mexico de 2 jours supplémentaires afin de me reposer. Rien de grave dans une semaine, je pars en courant ... 😉

31
déc
31
déc
Publié le 2 janvier 2021

Nous décidons de prendre un Uber pour nous emmener vers le zocalo. Le Zocalo de Mexico est l’une des plus grande place du monde. Seulement voilà, le taxi ne peut pas nous déposer devant parce qu’il y a des barrières. Un policier nous explique que c’est parce que nous sommes en zone rouge (semaforo rojo) jusqu’au 10 janvier et que nous ne pouvons pas accéder à tous les lieux publics.

En zoomant nous réussissons à faire une photo ou 2.


De retour à l’appart. nous commandons un repas avec Uber Eats. C’est le réveillon ! Du coup pas de fête pas de feu d’artifice mais de la fenêtre...un sapin de Noël !

1
janv
1
janv
Publié le 2 janvier 2021

Bonne Année à vous tous ! 🎉

Aujourd’hui nous regardons où aller pour la suite, je téléphone à une connaissance dans le Chiapas qui nous rassure. La bas aucun problème, la zone est verte. Soit nous prenons l’avion pour y aller de suite, soit, nous y allons doucement en traversant une zone orange. Dans l’immédiat, nous sommes déçus de ne pas pouvoir visiter les pyramides de Teotihuacan, mais peut être plus tard si on revient ...

Nous regardons ensemble avec Maps.me et google map où Hubert et Naty pourraient aller se balader pendant que je repose ma cheville.Les voilà partis avec Maps.me comme guide ! Ils ont tous les 2 un sens de l’orientation inexistant !! 😆😆

Capilla de la Santisima Concepcion 

Naty et Hub :

Sur le retour nous voyons l’endroit ou nous étions hier reconnaissable avec la grosse boule de Noël ! On retente et là , c’est ok! Nous pouvons enfin accéder à la Place de la Constitution, les policiers nous ouvrent les barrières Dans la grande avenue, sans voitures c’est hyper calme, ce qui contraste avec les autres rues.

Naty : “J’imagine qu’en temps normal cette place doit être pleine de monde.“

Le zocalo, cathédrale, Palais national 

Ils arrivent même à accéder au Temple Mayor. Situé au cœur de l’ancienne capitale Tenochtitlan, connue aujourd’hui sous le nom de Mexico, le Templo Mayor est l’un des monuments phares de la civilisation aztèque.

2
janv
2
janv

Nous prenons un Uber (3€ pour nous 3) et direction le nord de Mexico. La Basilique De Guadalupe. Nous sommes surpris par le monde et l’accès est autorisé (gel hydro, prise de température, masques) mais quel bonheur d’être là !

Notre-Dame de Guadalupe (comme à Lourdes) est au Mexique, le nom donné à la Vierge Marie qui serait apparue selon la tradition, à un indigène du Mexique en 1531.

Une crèche a été faite sur la place.

Je laisse Hub et Naty grimper tout en haut pendant que je vais à l’autre bout de la place.

A l’extérieur du site.

3
janv
3
janv
Publié le 4 janvier 2021

Nous ne pouvons pas visiter le musée d’anthropologie de Mexico car il fermé à cause de la pandémie mais nous pouvons nous balader dans le parc qui se trouve juste en face. Et ce parc est magnifique. Dommage que je ne puisse pas marcher trop longtemps.

Chaputelpec signifie « La colline aux sauterelles » Ce serait l’un des parcs le plus vieux d’Amérique Latine. C’est l’un des plus grands parcs urbains au monde, il fait environ 647 hectares (2 fois plus grands que Central Park) et il abriterait près de 40 000 arbres de plus de 100 espèces différentes !

De retour, un marché sur une place. Zone rouge ? C’est rigolo, il y a plein de petites voitures et autres jouets...

C’est notre dernier à Mexico. Nous avons bien aimé. C’est propre, les avenues sont larges et fleuries, les taxis sont roses et certains bus violets. Et la police est partout !

Airbnb Artsy aparment - Très bien, chaud, ensoleillé, près du centre et de toutes commodités.

24€ la nuit

4
janv
4
janv
Publié le 5 janvier 2021

Nous prenons un taxi Uber pour le terminal des bus TAPO de Mexico qui se trouve près de l’aéroport et direction le sud : Puebla.

Dans le bus 
On remarque que nous sommes en saison sèche 

Après un passage à 3200 m d’altitude, nous sommes à Puebla. Nous arrivons dans le Airbnb et oh surprise, il n’y a pas de frigo dans la cuisine 😌 ni d’eau chaude. Discussion un peu tendue avec la propriétaire... qui fini par nous apporter ... un frigo et une casserole ... qui ne fonctionnera pas sur sa plaque induction. C’est sa première location donc elle n’est pas très au fait de ce qui se fait mais surtout de mauvaise foi...

Nous achetons de quoi pour le petit dej de demain matin et commandons un grande pizza pour emporter.

5
janv
5
janv
Publié le 7 janvier 2021

C’est parti, direction le centre historique de Puebla, nous commençons par le zocalo... fermé pour cause de zone orange...

Autour du zocalo 

La cathédrale de jour et illuminée la nuit

La Cathédrale 

La calle 5 de Mayo, immense, ressemble à un marché ou l’on y vend de tout, à 2 pas du zocalo. Elle est bondée... zone orange ? Chercher l’erreur ? Après un bon jus d’orange, de bonnes tortillas de arabe.

Beaucoup d’églises que nous ne verrons que de l’extérieur, elles sont toutes fermées.

Capilla de Rosario 

Iglesia de San Juan de Dios tout au bout de la rue

Parroquia de San José

Et puis encore des églises, chapelle ...

Iglesia de Guadalupe en face du paseo Bravo

De jolies rues et bâtiments coloniaux

La rue des céramiques..

Et puis un soir, de retour chez nous, nous sommes restés coincés devant la porte, impossible à ouvrir, nous avons poireauté dehors pendant 2 heures sur le palier le temps qu’un serrurier ouvre la porte bloquée ! Cela aurait pu être pire ! 😆😆

Nous rentrons diner... un diner de pollo, pour changer un peu 😆😆 puis ressortons voir les illuminations avant de déguster une bonne galette des rois !

7
janv
7
janv
Publié le 8 janvier 2021

Ce matin, comme d’habitude depuis que nous sommes au Mexique, nous commandons un taxi Uber pour nous rendre de l’appart. au terminal de bus. Mais à cause des barrières qui ferment le centre historique (cause pandémie) le chauffeur ne peut pas arriver jusque chez nous 😟. Nous sautons vite dans un taxi dont le chauffeur se prend pour un pilote de formule 1 afin que nous puissions avoir notre bus dans les temps. Nous nous ferons un peu arnaqués au niveau du prix 😉

Ensuite c’est la course et la panique, nous courrons jusqu’au quai et cette fois c’est Naty qui ne retrouve plus son billet dans son Drive. Billets que nous avons achetés hier sur internet. Il est 8h20, le bus part dans 5 mn et ... heureusement que les Mexicains, sont encore une fois, bien sympas. La dame au guichet lui imprime son ticket. Nous partons avec 10 mn de retard !

Nous traversons des paysages de montagne, des champs de cactus, des forêts de pins,

puis nous arrivons à Oaxaca et sommes super bien accueilli par Andréa qui parle super bien le français.

Il est environ 14 heures, Andréa nous donne le nom d’un resto, c’est parti !

8
janv
8
janv
Publié le 9 janvier 2021

Nous voilà à 500 km de Mexico et la vie y est différente. Ici, tout est ouvert, bars, restaurants et même certaines églises.

Nous sommes redescendus à 1500 m d’altitude et le climat est bien agréable. Au soleil, il fait même très chaud. La ville est cernée de montagnes. Nous prenons plaisir à flâner dans les rues piétonnes pleines de vie. Les maisons sont colorées. Si on fait les curieux, on peut apercevoir de jolies cours ou des patios fleuris.

Nous commençons notre balade par un ancien aqueduc et arrivons sur une jolie placette.

Aqueduc et jolie place 

Le temple Santo Domingo entouré de massifs d’agave qui sert à fabriquer le Mezcal que Naty a gouté hier.

Pour info : La Tequila et le Mezcal sont des alcools qui proviennent d’agaves mexicains. La différence entre le Tequila et le Mezcal : Le Tequila provient d’une seule qualité d’agave, l’agave bleu exclusivement cultivé dans l’État de Jalisco alors que le Mezcal est distillé à partir de toutes sortes d’agaves provenants de toute le Mexique.

El Templo Santo Domingo 

L’intérieur est juste sublime !

Maisons à l’architecture coloniale et très colorées.

Puis nous arrivons au zocalo, la place principale, avec ces cireurs de chaussures...

Zocalo 

Après une pause déjeuner, nous nous dirigeons vers la cathédrale.

Et dans une tienda où nous achetons le fameux chocolat de Oaxaca, parait-il le meilleur du Mexique !

Le ciel se couvre de gros nuages. Il se met à pleuvoir de grosses gouttes. C’est en taxi que nous rentrons dans notre guesthouse ou Andréa nous a tout prévu pour la journée de demain.

Hasta mañana !

9
janv
9
janv
Publié le 11 janvier 2021

C’est en taxi (à cause de ma cheville) que nous partons aujourd’hui, visiter le site archéologique de Monte Alban à quelques km de Oaxaca.

L’entrée est autorisée à raison de 400 personnes par jour.

Monte Albán est inscrite au Patrimoine Mondial depuis 1987. Elle est la plus grande cité zapotèque et elle est située sur une colline surplombant de 400 m la vallée de Oaxaca. Le site archéologique fut occupé successivement par les Olmèques, les Zapotèques et les Mixtèques pendant quinze siècles. Ses bâtisseurs avaient élaboré un système d’irrigation pour recueillir l’eau de pluie dans de vastes citernes.

Sur une hauteur nous apercevons la ville d’Oaxaca 

Le site est immense. Quelques stèles...

Stèles 

La saison étant différente de celle où nous étions il y a 2 ans lors de notre voyage dans le Yucatan, l’herbe est bien jaune.

Allez c’est parti pour une petite grimpette !

En haut de pyramide (environ 40 m) 

D’en haut, la vue est toujours superbe !

Vue d’en haut 

Le soleil fait son apparition, les nuages doucement s’éloignent...

Nous terminons par le jeu de pelote.

Un arbre de coton et son tronc épineux.

Un peu de végétation ...

Sur le retour, nous demandons au chauffeur de taxi de nous indiquer un bon resto. Nous ne sommes pas déçus. La salade au chèvre, le café, le tout excellent !

Nous entrons dans une boutique de textile.

Un dernier tour dans la ville, la rue piétonne est pleine de monde, des musiciens jouent sur la place, nous nous arrêtons pour les écouter. Nous passons un bon moment. Des tableaux sont à vendre ainsi que de drôles d’objets...

Rue piétonne 
Sur la place 

Et toujours les coccinelles du Mexique !

10
janv
10
janv
Publié le 12 janvier 2021

Santa Maria de Tulé

Mais avant d’arriver au marché, Jaimé notre chauffeur de taxi (le même qu’hier) nous emmène en direction d’ El Arbol de Tulé dans le village de Santa Maria de Tulé, un arbre qui daterait de plus de 2 000 ans et qui fait 58 m de circonférence ! l Il s’agit d’un ahuahuate (espèce de cyprès) considéré comme le plus grand arbre du monde. L’ahuahuate est un arbre que l’on trouve surtout au nord du Mexique.

Ce petit village est d’ailleurs très joli.

San Maria de Tule 

Ensuite, nous partons pour un autre village, celui de Teotitlan del Valle, village réputé pour ses tapis élaborés dans la tradition du tissage ancestral, de famille en famille.

Cet établissement vaut vraiment le détour, nous avons appris beaucoup sur la façon dont ils transforment la laine de mouton, celle d’alpaga qui provient du Pérou, de yack qui elle vient d’Himalaya ou de mérinos en fil.

Ensuite vient le processus de teinture, comme la cochenille blanche écrasée qui va donner une couleur rouge, du jus de citron mélangé à la cochenille donnera du orange, une pierre indigo ramassée dans leurs montagnes donnera une couleur bleu ... et pour que cette couleur bleue se fixe bien, il faut rajouter de l’acide : de l’urine humaine ! Si, si ! 😮 Tout est naturel !

et puis vient le tissage. Ensuite, il nous explique ce que signifient les dessins sur les tapis. Tout correspond à leur culture.

Jaime nous emmène ensuite voir l’église du village.

Puis nous partons pour le marché dans le village de Tlacolula. Nous sommes ici chez les zapotèques. Ce marché a lieu tous les dimanches. C’est l’un des plus grands marché des Vallées Centrales. Jaimé m’explique qu’en fin de journée, on ne parle plus argent, on troque...

Village entouré de montagnes 

Nous commençons par un marché extérieur.

Marché extérieur 

Jaimé nous fait gouter deux boissons :

El Tejate. C’est une boisson non alcoolisée à base de maïs et de cacao fabriquée traditionnellement à Oaxaca, provenant de l'époque préhispanique. Elle reste très populaire parmi les peuples autochtones mixtèques et zapotèques, en particulier dans les zones rurales. A voir comme ça dans les jarres, ça ne donne pas trop envie mais en fait, c’est pas mauvais.

Et l’agua del chilacayota : C’est une boisson préparée à partir de la pulpe du chilacayota, une sorte de citrouille, de la cannelle et du sucre. Celle là, j’aime moins.

L’église du village.

et nous arrivons dans le vrai marché et là, le ton est donné, c’est un marché vraiment authentique comme nous les aimons.

Barbecue au milieu de l’allée,  peau de porc etc...

Jaimé se prête au jeu ...

On continue...

Je remarque que les femmes ont les mêmes cheveux tressés avec un ruban, qu’au Guatemala.

La spécialité du village est aussi les chapulines (sauterelles grillés). Non, cette fois nous n’avons pas goûté. 😉

De retour à Oaxaca, nous partons déjeuner dans un resto donné par le guide du routard. Des tacos, une agua limon, un vrai régal !

Sur le chemin du retour, nous prenons un bon expresso mexicain avec de petits gâteaux dans un café, visitons une église qui était fermée hier puis du haut de la terrasse de notre hôtel nous avons une belle vue sur la ville d’Oaxaca.

Nous avons beaucoup apprécié la ville d’Oaxaca avec ses rues piétonnes, qui montent et qui descendent, ses places, son ambiance chaleureuse ainsi que les petits villages aux alentours.

Hasta luego !

Hôtel O Parador Crespo - Bien situé, très bon petit dé. Andréa parle bien français, chambre pour 4 pers. séparée par la SDB - seul inconvénient, literie un peu dure !

11
janv

La p’tite Naty a été malade toute la nuit... serait ce la boisson du marché ? Celle à base de citrouille ?

Nous quittons notre hôtel, Jaimé notre chauffeur nous emmène à la gare routière... et direction... le Pacifique !

Notre hôtel... les sacs à dos
La gare routière d’Oaxaca

Nous prenons une route sinueuse pendant plus de 5 heures !!!! Naty souffre un peu. Mais tout va bien. Le chauffeur du van ne s’arrête que quelques secondes pour prendre 1 ou 2 passagers. Pas très causant... Même dans le van, la télé fonctionne à fond !

Nous arrivons à Potchula, il reste 18 km. Soit nous prenons une camioneta soit un taxi. Nous finissons par négocier un taxi pour nous 3, le chauffeur est un peu lourd, mais nous arrivons à San Agustinillo au bord de la mer, le Pacifique. Et notre logement réservé sur Airbnb est superbe. Une jolie paillote entourée de verdure.

Naty et Hub partent en reconnaissance faire quelques courses. Le coucher de soleil est magnifique !

Mañana vamos a la playa !

12
janv

Ce matin au réveil, les oiseaux chantent mais les pies aussi ! 😉

Notre hébergement 

Direction la plage ! Et quelques courses à Mazunte, le village à 1 km. Cette fois je goûte au mezcal !

Pollo, ananas, mangue, café, céréales... Ce qui est pratique ici, c’est que nous pouvons nous déplacer en camioneta pour 10 pesos... et faire les courses pour presque rien ! 😉

Mais surtout nous voilà arrivés dans un endroit où le masque n'existe pas. Apparemment la pandémie n'est pas arrivée jusque là ! C’est la liberté retrouvée ! Et la plage est magnifique !

Notre hébergement sur les hauteurs.

Resto sur la plage

Mercredi 13 Janvier

Nous prenons une camioneta et direction la playa de Zipolite ! A 4km de San Agustinillo. La plage des hippies et des culs nus ! 😆😆 La seule, parait-il au Mexique !

En camioneta ! 

En effet, en arrivant à Zipolite, l’ambiance est différente ! baba cool ! On s’y sent bien !

Zipolite  

Nous avons repéré un resto sur le Lonely Planet. Sal y Pimienta qui se trouve sur la plage. Très copieux !

Vers 17 heures, nous retournons sur « notre plage » ! Quel bonheur !

Quelques pêcheurs ...

Le soleil, doucement disparait derrière l’horizon...

14
janv
14
janv
Publié le 15 janvier 2021

Qu’il est doux de ne rien faire. Ici on oublie tout...

Petite balade sur la plage...

Playa San Agustinillo 

Les vagues me massent la cheville, nickel ! Premier bain dans le Pacifique... qui est loin d’être pacifique !

Que du bonheur ! 

Nous apprécions cet endroit simple, familial et authentique.