Nous aimons ce pays pour sa quiétude de vivre, ses beaux paysages reposants, sa lumière intimiste et ses habitants étonnamment relax
Du 29 janvier au 27 février 2017
30 jours
Partager ce carnet de voyage
28
janv

Voyage en Asie du Sud-Est (Laos Cambodge Vietnam) effectué en 2017

-> ça y est, c'est le départ !

Nous prenons le train pour Roissy avec un changement à Lyon.

Nous arrivons à Roissy avec 1/2h de retard. Et nous trouvons l’hôtel facilement, Une navette le CDG Val gratuite est mise à disposition.

29
janv

Aéroport Roissy

Les ennuis commencent 😩 alors que nous ne sommes pas encore partis. A l'embarquement, on nous demande une preuve de sortie de territoire du Laos. Nous n'en n'avons pas, puisque nous sommes censés quitter le Laos à pied vers le Cambodge. Après discussions et discussions on nous laisse finalement passer. Nous allons enfin pouvoir nous envoler .... ✈️ La personne de l'aéroport nous explique que nous risquons d'être coincés à notre escale à Hanoï au Vietnam.

Que nenni, personne ne nous a rien demandé à Hanoï, ni en arrivant au Laos, comme prévu nous faisons nos visas et .... nous ne sommes pas les seuls !!!

Sabadee (Bonjour) : Bienvenue au Laos !

Pour les visas en arrivant à l'aéroport au Laos :

- remplir un document qu'on nous donne à l'arrivée

- le donner au 1er guichet avec une photo

- passer au 2ème guichet, payer 30usd + 1usd pour le pourboire

- passer au 3ème guichet pour les papiers d'immigration donnés dans l'avion et le tour est joué. Ouf !

Nous récupérons nos sacs, et trouvons le chauffeur de la guesthouse (réservée depuis la France) qui nous attend. Il doit être 15h. Nous sommes un peu fatigués à cause du décalage horaire et nous n'avons pas bien dormi dans l'avion.

Guesthouse Rattana tenue par 2 sœurs dont l'une parle français et est médecin.

20 USD la chambre double avec salle de bain et petit déj.

Cie d'avion: Vietnam Airlines -> RAS

31
janv

Le Laos, au cœur de la péninsule Indochinoise, enclavé entre le Vietnam, le Cambodge la Thaïlande et la Birmanie, pays autrefois surnommé le royaume "du million d'éléphants" est un petit pays où il fait bon vivre. C'est dans un cadre encore préservé du tourisme de masse, entre montagnes, falaises, forêts luxuriantes que nous allons découvrir ce pays en longeant le mythique fleuve qu'on appelle le Mékong.

Fleuve qui prend ses racines dans l’Himalaya pour terminer sa course au Vietnam, et se jeter dans la mer de Chine.

Luang Prabang est une ville qui s'étale toute en longueur. La ville est bordée par le Mékong et la rivière Nam Khan. Habitée depuis des milliers d'années, elle a été la capitale royale durant plusieurs siècles. Elle est connue pour ses nombreux temples bouddhistes dont le Wat Xieng Thong datant du XVIème siècle, et le Wat Mai, ancienne résidence du chef suprême de la communauté bouddhiste Lao.

Se balader dans cette ville est reposant. Ici pas de stress, c'est la douceur de vivre. Nous sommes surpris par la gentillesse de ses habitants. Habitués aux pays d'Amérique Latine, notre première immersion en Asie nous rassure. On se sent bien ici. Il y a un je ne sais quoi de zénitude.

Allez, on vous emmène pour une grande balade dans la vieille ville à la visite des temples. Ils sont presque tous situés dans la rue principale, il y en aurait au moins une trentaine !

Ancien Palais Royal, le Wat May et le Wat Xieng Thong 

Ils sont tous magnifiques, le Wat Xieng Thong a notre préférence. Il se trouve tout au bout de la rue principale. Ce temple est un haut lieu de culte, très important lors de la célébration du nouvel an lao.

Le marché de nuit

Très appétissant 
1
fév

Nous décidons aujourd'hui de faire les villages de tisserands. Une bonne rando en plein soleil ! 🌞

Mais nous finissons dans un superbe resto au pied du 2ème pont en bambou. 😍

Les villages

Pour y aller :

C'est très simple, prendre la rue principale jusqu'au bout où se trouve la rivière, prendre le pont en bambou (payant 20 000 kip/2 pers.= 2€) car il est reconstruit tous les ans, à la mousson il n'y a plus de pont. Suivre la piste tout droit puis vers la gauche au croisement.

Sur le chemin du retour, prendre à gauche au croisement afin de ne pas revenir par le même chemin, en plus le 2ème pont est moins cher (10 000 kip pour 2) et en plus il y a un super bon resto tenu par une canadienne.

2
fév

Nous nous levons très tôt (5h30) ce matin pour assister à la cérémonie des offrandes des moines. La cérémonie a lieu juste en haut de la rue où se trouve la Rattana guesthouse.

Cérémonie des offrandes : les moines n'ont pas le droit de travailler

Ensuite nous partons pour les chutes de Kuangsy dans un superbe parc et celles de Tad See, ces dernières ne valent pas le coup ou alors peut-être à la saison des pluies.

Les chutes se trouvent à 25 km environ au sud de Luang Prabang.


Pour aller aux chutes :

Louer une mob. vous coutera 5 USD pour une non automatique ou 8$ pour une auto mais vous serez plus libres

Prendre un tuk-tuk vous reviendra nettement plus cher.

Notre conseil => Louer une mob.

Si vous téléchargez sur votre portable l'application GPS Mapsme vous n'aurez aucun problème

3
fév

Ce matin, nous allons au nord du Laos. Nous prenons donc un 1er van qui nous emmène à la station des bus. De là, il faut passer au check-in (au guichet) pour récupérer les billets de bus, enfin, en guise de bus c'est plutôt un van. Ensuite il faut comprendre que sur le ticket de bus, se trouve le n° de la plaque d'immatriculation de notre van ? Voilà, une fois qu'on a compris, ça va 😉 Au début, ça surprend, c’est une pratique différente de l’Amérique du Sud, il faudra s’y faire !

Puis tout le monde monte dans le van jusqu'à ce qu'il soit plein ! Ensuite, il peut partir, une fois que le chauffeur a récupéré , je suppose la liste des passagers. Ensuite il met tous les bagages sur le toit, réclame nos billets de bus et enfin, il part ! Ouais !!

La route étant en très mauvais état, nous arrivons à destination 4h plus tard bien secoués. (200 km)

Nous voilà à Nong Khiaw. En pleine campagne... Au bord de la rivière Nam Ou et le paysage ne manque pas de charme.

Sengdao guesthouse - Très bien

Billets de bateau 50 000 lak (5,60€) pour 2

4
fév

La petite ville de Nong Khiaw est traversée par une rue centrale qui descend depuis la route venant de Luang Prabang jusqu'au débarcadère. La population locale est constituée de minorités ethniques comme les Khamu, les Lao Soung, ou les Thai Leu qui descendent des plaines avoisinantes.

Et..... Nous sommes arrivés dans un décor de rêve ...

Nong Khiaw

Aujourd'hui c'est repos et balade. Nous rencontrons Françoise et François.

5
fév

Pour nous rendre dans ce village, il n'y a pas de route. Il nous faut prendre une pirogue et remonter la rivière vers le nord. Nous regardons les horaires et les prix sur le tableau mais nous n'y comprenons rien ! Un gentil monsieur vient gentiment à notre rencontre, il connait 2 mots d'anglais... ticket, boat mais c’est suffisant.

Départ pour Muang Ngoi

La pirogue, comme le van, part lorsqu’elle est pleine à craquer ! Nous prenons celle de 11h avec nos nouveaux amis et naviguons sur la rivière Nam Ou parmi ces massifs karstiques. Une heure et demie plus tard, nous arrivons dans un décor de bout du monde. C'est le Laos authentique ! 😇 Le paysage est de toute beauté. L'atmosphère est unique. Nous voilà arrivés à Muang Ngoi un village de l'ethnie Khmu.

Trop beau 

Nous partons flâner dans le village. Les rues ne sont pas goudronnées, j'essaie de me représenter le village en saison des pluies, ça doit être plutôt boueux !

Le soir au soleil couchant, les montagnes en ombre chinoise, le ciel se teinte de rose, de bleu, c'est magique. Ici le temps s'arrête .... A refaire il faut 2 jours de plus !

En descendant du bateau de suite à gauche en haut des marches, dans des petits bungalows, très correct

6
fév

Nous prenons le petit déjeuner avec nos amis qui eux repartent aujourd'hui. Dommage, on aurait bien aimé continuer le chemin un peu plus avec eux, c'est comme ça mais nous nous reverrons ....

Pour arriver dans ces petits villages authentiques perdus au milieu de nulle part, il faut donc 4h de bus sur une route pourrie, 1h30 de pirogue et 3h de marche dans les rizières, à traverser des rivières au milieu des buffles. Nous sommes au cœur des montagnes du Nord.

Allez c'est donc parti pour 3 heures de rando vers les villages reculés. Nous allons vers Ban Ha, puis vers Hoy Bo, nous nous perdons puis grâce à Mapsme, nous finissons par retrouver notre chemin, si chemin il existe car nous sommes en plein milieu des rizières. Heureusement qu'elles sont sèches. Je ne me lasse pas d’admirer ce paysage de toute beauté.

Maintenant voilà une rivière, il va falloir se déchausser. En arrivant au village de Huay Bo nous sommes accueillis par les cochons, poulets canards. Les maisons sont faites en bambou et sont sur pilotis pour éviter l'humidité. Nous nous arrêtons manger un pancake chez une petite dame qui nous fait signe. Nous sommes toujours surpris par leur gentillesse et leur sens de l’hospitalité. On ne le sait pas encore mais ce sera le meilleur pancake de tous nos voyages ! Bien grillé et croustillant !

Huay Bo 

Nous essayons de discuter avec la dame, avé les mains, sa sœur nous aide, elle parle un peu anglais, si vous passez par là, n'oubliez pas d'apporter une photo de vous, elle en fait la collection.

Puis nous repartons et retrouvons le chemin. Il faut retraverser la rivière, cette fois parmi les buffles... c'est gros mais paisibles ... Bon je n'irais quand même pas les embêter ...

De retour à Muang Ngoi, il est 16h30.

Bien fatigués après cette journée de marche, nous profitons de cette dernière soirée au resto de l'hôtel avec la vue sur la Nam Ou et les montagnes, avec une impression de bout du monde et d'une grande sérénité.

Plus envie de bouger 
7
fév

Nous repartons aujourd'hui sur Luang Prabang. Pour cela, nous reprenons la pirogue de 9h30 qui part toujours lorsqu'elle est pleine, 😉 c'est à dire vers 10h15. C'est assez folklo !

Ce matin, les nuages se tassent sur les montagnes. Cela renforce ce petit air mystique à la beauté du lieu. Nous n'avons pas envie de partir ...

La pirogue sur laquelle nous avons navigué jusqu’à notre hébergement dans des paysages somptueux 

De retour sur Nong Khiaw, un tuk-tuk nous emmène à la gare routière mais le bus de 11h est déjà parti. Comme nous sommes assez nombreux pour remplir un van, ils en affrètent un autre. En milieu d'après-midi, nous voilà de nouveau à Luang Prabang.

Nous ferons 2 km à pied avec nos sacs sur le dos pour retrouver la guesthouse car le van ne s'est pas arrêté à la gare routière ! 😡

8
fév

Nous prenons le bus vers 9h45 et arrivons 6 heures plus tard à destination. La route n'est pas si pourrie que ça. Abimée par endroit mais en cours d'être refaite.

Nous arrivons à la guesthouse chez Molina réservé à l'avance et cela ne nous plait pas du tout. Nous partons chercher autre chose et trouvons les bungalows de chez Phoom Chai (17€) pour nous 2, et nous avons hâte d'y être, vivement demain.

Est écrit dans notre guide : Vang Vieng est baignée par la rivière Nam Song que bordent de spectaculaires formations karstiques. Nous avons hâte de voir ...

Nous assistons au coucher du soleil derrière la montagne et déjà, qu'est-ce qu'on est bien ! C'est beau ...

Coucher de soleil Vang Vieng
9
fév

Nous sommes impatients de voir à quoi ressemble cette région et pour cela nous louons une petite moto pour 2 jours. Même si ça secoue sur les pistes !

Nous partons de l'autre côté de la rivière pour essayer de faire une boucle. Dans un paysage karstique, nous découvrons des villages authentiques de l'ethnie Hmong aux maisons sur pilotis. On se perd, on fait demi tour, on continue, on se perd mais on se sent libres. Nous évoluons dans des paysages grandioses ! Et nous finissons en direction du nord vers la ferme bio pour gouter au jus de mûre.

A la sortie de Vang Vieng, nous trouvons un joli temple.

Nous prenons la direction du nord.

Nous terminons la soirée par un autre coucher de soleil.

🏍 Cout de la location pour la journée : 50 000 lak soit 5,71 € on ne vas pas s'en priver !!!

Ne pas faire le lagon bleu (20 000 lak), c'est une arnaque à touristes, ça ne vaut vraiment pas le coup.


11
fév

Nous réservons nos billets d'avion pour Siem Reap au Cambodge pour le 27/02. Ainsi que le bus couchette pour Vientiane le 13/02.

Nous décidons de rester un jour de plus que prévu pour nous reposer un peu car Hub a chopé une bronchite... à cause du van 4h de route toutes fenêtres ouvertes !!! 🤒

Vientiane

🚐 Bus Vang Vieng -> Vientiane : 80 000 LAK - 9€ pour 2 pers.

12
fév

Capitale du Laos. 264 000 habitants. Prospère au XVIIIème siècle, Vientiane est détruite au XIXème siècle par les Thaïlandais qui emportent le fameux Bouddha d'émeraude ! Mais l'arrivée des Français marque le renouveau de la ville à la fin du XIXème siècle.

C'est en tuk-tuk que nous partons vers le Wat That Luang, monument religieux le plus important du Laos. Effectivement, il en impose ! Ce stupa serait censé contenir un cheveu du Bouddha et les cendres d'une de ses hanches ... C'est ici que réside le chef du bouddhisme Laotien. Mais pas de chance le monument est en restauration, nous ne pouvons pas aller à l'intérieur.

La résidence du chef du bouddhisme laotien
Wat That Luang

Puis nous allons voir à quoi ressemble l'Arc de triomphe (Patuxai) dont la décoration est inspirée de la mythologie laotienne. Il a été édifié dans les années 50/60 avec du béton américain, destiné à l'origine à la construction d'un nouvel aéroport.

Patuxai

Lundi 13 Février

Visite du Wat Si Saket, au centre de la ville, dans un jardin paisible. Le cloître et ses milliers de petits bouddhas creusés dans des niches. C'est celui qui nous a le plus enchanté, il est en restauration et voir tout ces peintres retravailler les couleurs, c'est fascinant mais les photos sont interdites.

Wat Si Saket

Visite du Wat Si Muang et du Chamthaburi. Les bouddhas sont toujours énormes.

Wat Chamthabouli et toujours de grands bouddhas

Autres temples de la ville

Le soir le marché de nuit, rien intéressant, que des chinoiseries.

En face de l'hôtel, il y a un Wat dont je ne me souviens plus du nom. La "cérémonie" a lieu tous les jours, ça chante... toute la journée ... Au fait, Wat signifie temple en français.

A 18h30 comme prévu, un tuk-tuk vient nous chercher pour nous emmener au terminal des bus où nous prenons le bus de nuit pour Pakse.

A la différence du Pérou, nous sommes allongés, 1m75 par 1m mais le matelas dur comme le sol !!!

Mixay Paradise guesthouse, très bien, chambre sans fenêtre mais au calme petit déj très copieux. 2 nuits 36,00€ avec petit déj.

14
fév

Nous arrivons à Pakse vers 6h30 du matin et la tête dans le pâté, on se fait avoir comme des bleus avec un tuk-tuk qui nous fait le tour de la ville alors que la guesthouse est juste à côté, grrrrr !!!! 😡 En attendant que la chambre soit prête, nous nous baladons vers le marché.

Notre hôtel

Hôtel Sisouk -> 48€ la nuit : Oui c’est pas trop dans nos tarifs mais la chambre est nickel avec salle de bain et compris petit déjeuner qui est très complet, pas besoin de manger le midi (thé, café, confiture maison, croissants, toast, pain, œufs, gâteau maison différent tous les jours, salade de fruits ...) on s'est fait plaisir mais vraiment un gros coup de cœur pour cet endroit, la gérante est une femme extraordinaire qui a vécu 40 ans en France ...

15
fév

C'est à dos de moto que nous partons vers Champassac à une trentaine de km au sud de Pakse visiter le Wat Phou, inscrit au patrimoine de l’Unesco en 2001.

Le Wat Phou est de style Khmer et signifie temple de la montagne en Laotien. C'est un lieu sacré pour les bouddhistes. Ce site est plus ancien que les temples d'Angkor au Cambodge !

A pied, sous la chaleur, c'est parti pour une bonne grimpette de marches très irrégulières. Arrivés en haut, le paysage est superbe avec en premier plan tous ces frangipaniers en fleurs !

Le Wat Phou et le resto où nous avons mangé avec des français rencontrés sur place

Nous avons bien aimé cet endroit, il y règne une atmosphère magique, le paysage alentour est superbe, le petit village de Champassak mérite aussi qu'on s'y arrête.

Location d'une moto pour la journée : 60 000 lak - 6€

Wat Phou - 100 000 lak - 11€ pour 2 pers.

17
fév

Nous louons à nouveau une moto pour 4 jours (tellement pratique comme moyen de locomotion) et nous partons pour le plateau des Bolovens.

La dame de l'hôtel Sisouk nous garde les gros sacs et nous partons donc qu'avec les petits.

Le plateau des Bolovens se situe à 1200 m d'altitude et tout au début de son histoire c'était une région volcanique. Aujourd'hui c'est une région agricole mais c'est surtout une région réputée pour son café. Ce sont les français qui ont introduit il y a plus de 100 ans les premiers plants ! Des minorités ethniques se sont installées sur ce plateau pendant la guerre du Vietnam pour fuir les bombardements américains sur la piste Hô Chi Minh au Vietnam. On nous a dit qu'ils vivaient toujours selon leurs coutumes ancestrales. Nous allons essayer de leur rendre visite ...

Allez c'est parti !!! C'est un vrai régal .... on se sent libres et heureux !!! You hou !

Nous faisons un 1er arrêt à la cascade de Tad Pasuam

et nous arrivons dans un village ethnique.

Notre deuxième arrêt est chez M. Vieng et sa plantation de café bio, très bon. Petite pause bien sympathique !

Après 90 km de route, nous arrivons à destination dans le village de Tad Lo, où il y a de l'eau, c'est un bel endroit plein de cascades (Tad voulant dire cascade en Laotien) Et nous sommes chanceux nous assistons au bain des éléphants 🐘 à 16h30. Super !

Moto pour 4 jours : 240 000 lak - chez Miss Noy, un Belge qui s'est installé au Laos et qui s'est marié avec Mlle Noy une laotienne. Les motos sont bien assurées, sont correctes.

Une réunion est organisée tous les soirs vers 18h avec plan et explications pour les Bolavens

18
fév

Aujourd'hui, nous partons visiter ce petit village de Tad Lo, nous apprécions cette douce sérénité qui baigne ce village et ses enfants joyeux qui te lancent un "sabadee" au passage. Leur sourire et leur joie de vivre est intacte.

Les chutes du village : Tad Hang

Nous continuons le chemin à pied jusqu'à d'autres chutes

De retour au bungalow

19
fév

Nous quittons Tad Lo en direction des chutes Tad Yueng

pour terminer par Tad Fane, le petit bungalow qui se cache dans la forêt est le nôtre.

Les couleurs avec le soleil, juste sublime !

en passant par la visite de la plantation de café Arabica Sinouk garden très instructive tenu par le frère de la patronne de notre guesthouse à Pakse, la Sisouk guesthouse.

Plantation de café

Cette journée est magnifique, toutes ces cascades dans la jungle, cette eau, ce vert, le bruit des cascades c'est vraiment reposant.


Nous terminons la journée par un bon repas dans un cadre enchanteur avec

des Français que nous venons de rencontrer

et une bonne bière Lao !

20
fév

Aujourd'hui, nous quittons cet endroit superbe pour un autre endroit aussi beau, les chutes Champee.

Quelle quiétude, nous sommes les premiers arrivés à la chute, c'est magique. Ce silence... seul le bruit de la cascade nous accompagne. J'adore cette chute, il y règne une ambiance propice à la méditation. Je suis bien. Nous sommes bien tous les deux, là, ici et maintenant.

On peut se baigner dans cette cascade et aussi passer derrière.

Bon, maintenant il va falloir remonter toutes les marches ! Dur dur, par cette chaleur ! On se fait un petit encas avant notre retour sur Pakse. On sympathise avec la dame de la gargote ... dommage de ne pas parler le Laotien ...

Gargotes sympa en haut des chutes

Nous reprenons la moto sur une route plus que défoncée et en travaux, très dangereuse, on passe à 3, voir 4 de front, le parapet n'est pas loin, 60 cm de haut ! Je le vois de près. Un camion arrive face à nous : aie aie aie !!!!! Je ferme les yeux ! J’ai un super conducteur !!!

Heureusement, le Belge chez qui nous avons loué la moto nous avait parlé de cette route en travaux ...

Nous arrivons à notre guesthouse tout bronzés ..... de poussière .... Vite à la douche !!!!

La dame de l'hôtel Sisouk nous offre le repas du soir, apéro et croque-monsieur avec salade et bonne bouteille de vin. Son frère de la plantation de café est de la partie aussi ! Quel accueil !!! Et super soirée !

21
fév

🏝 Nous partons pour les 4000 îles, 3h de bus et nous arrivons à Muang Khong.

C'est la première île au nord de l'archipel et aussi la plus grande : 16 kilomètres de long sur 8 de large. Elle compte environ 5 500 habitants. Muang Khong en est le principal village.

Nous descendons du bus, la chaleur nous tombe dessus, waouh ! Nous avons quitté les montagnes du centre ! Un chauffeur de tuk-tuk nous accompagne à notre guesthouse. Super ! Quel calme au bord du Mékong ...

Nous partons nous balader comme des touristes en pleine chaleur 😎 !

L'après midi sera repos avec la piscine ! Et la causette avec nos nouveaux amis canadiens Sylvie et Philippe.

Guesthouse Mékong Inn 25€ la nuit avec petit déj. et piscine - Résa plus cher sur le site "booking"

21
fév

C'est à dos de moto (ben oui encore !) que nous partons visiter l'île. Mais en premier, nous devons faire le plein. Où se trouve la station essence ? Nous faisons 3 fois le tour du village... et ... ah c'est ça la station !

A la station service ou à la bouteille !

Nous traversons des villages aux maisons très colorées. Quelques rizières, des buffles. Un bouddha couché perdu au milieu de nulle part. Attention aux nids de poules ou plutôt nids d'autruches !!!! A peine tu veux regarder le paysage que ... oups t'es dans un trou ! Hahaha !! 🤣😩🤪

23
fév

La dame de notre hébergement nous emmène au débarcadère en voiture, on apprécie beaucoup car avec les sacs sur le dos et la chaleur, ça nous paraissait bien loin.

Nous partons pour l'île de Don Khône. 1heure 30 de navigation sur le Mékong parmi toutes ces îles. C'est superbe, le bruit du moteur rompt un peu le charme de la balade.

Nous trouvons facilement notre guesthouse, super petit bungalow et pour changer un peu 😉 avec vue sur le Mékong.

3 nuits pour 45$ sans les petits déj. (15€ la nuit) petit bungalows à droite au bout du chemin du débarcadère puis encore à droite (je ne me rappelle plus du nom) Il y a plein d’orchidées à l’entrée

24
fév

Je me réveille ce matin avec plein de petits boutons sur les avant bras ???? Ça gratte !!!

Allez, aujourd'hui on vous emmène à vélo ...

Tout d'abord, direction le pont pour traverser le Mékong et nous rendre sur l'autre île nommée Don Det.

Si si ça passe ! 

C'est une super balade qui s'offre à nous sur un petit chemin qui longe le Mékong, encore lui ...

Arrêt pancake et jus de fruits 

puis nous revenons sur Don Khône

pour nous reposer aux chutes Somphamit et en chemin nous croisons Sylvie et Philippe de passage sur l'île. Quel hasard ?

Magnifique endroit 

Et terminer par un joli coucher de soleil

25
fév

Nous enfourchons nos vélos au rythme lent du Laos et par une chaleur étouffante afin de découvrir les villages au nord de l'île. Une occasion pour observer la vie des habitants, la vie de tous les jours.

Nous roulons aussi sur l'ancienne voie ferrée transformée en piste qui avait été construite à la fin des années 1920 pour contourner une zone où le Mékong n'est pas navigable. Cette ligne de 14 km de long reliait Don Khône à Don Det. Il reste encore 2 locomotives rouillées qui ont été découvertes dans les années 90.

En passant sur les ponts, nous devinons la voie ferrée sous les planches.

Certains ponts sont d'ailleurs un peu branlants .... Heu ? J'y vais ou pas ? ça fou la frousse surtout avec les vélos !!!

Le chemin est très agréable, parfois très étroit, un peu trop parfois. La végétation se fait plus dense, nous sommes en pleine jungle. Nous traversons des villages de pêcheurs. Et nous revenons par un chemin très cahoteux.

Vue sur le Cambodge 

Le camion poubelle quand il y en a un ....

Camion poubelle 
26
fév

Nous prenons une pirogue puis le bus pour quitter les 4000 îles et retourner sur Pakse.

Arrivés à la gare routière, à peine montés dans le bus, le bus prêt à partir, une nuée piaillante de chinois arrive, les préposés au bus nous font descendre, sortir les bagages des soutes et les chinois prennent possession du bus. Et maintenant qúest-ce qu’on fait ? Et bien ... On attend. Patience. Patience. On attend.

Nous attendons 1h30 avant de pouvoir remonter dans un van pas surchargé !

Mais ce fut de courte durée. A peine partis nous nous arrêtons pour charger "four people" avec les bagages !!! 2h plus tard, nous arrivons à Pakse où nous attend la gentille dame de l'auberge Sisouk qui nous offre à nouveau le repas du soir.

27
fév

Nous prenons l'avion pour le Cambodge. La frontière se passe sans problème, nous sommes super bien accueillis et le visa se fait très facilement à l’aéroport.

Nous récupérons nos sacs, et un tuk-tuk nous emmène à la guesthouse pour 6$.

Super accueil de la guesthouse, serviette rafraichissante et jus de fruit. L’arrivée au Cambodge s'annonce bien.

Lire la suite de notre voyage au Cambodge c'est par ici.

27
fév

Hubert

C'est cool, bon accueil. J'ai bien aimé le Laos. Un vrai coup de cœur pour ce pays.

Surprenant au début. Je n'ai pas aimé leur côté laxiste, si on ne va pas les chercher ils restent allongés.

Pays très sale pour les déchets, les routes peu ou pas entretenues et dangereuses.

J'ai bien aimé les gens parce qu'ils sont gentils et attachants.

Côté paysage, j'ai été surpris car je ne pensais pas qu'il y avait autant de montages et beaucoup de végétation, j'ai particulièrement apprécié le nord, le plateau des Bolavens et les 4000 îles.

La nouveauté pour moi a été la navigation en pirogue sur de nombreuses rivières, voies principales de déplacement surtout dans le nord et aux 4000 îles.


Pascale

J'ai particulièrement adoré le nord de Luang Prabang pour allez en Rdv en terre inconnue : 4h de bus sur une route pourrie, 1h30 de pirogue et 3h de marche dans les rizières, à traverser des rivières au milieu des buffles pour aller dans un village perdu au milieu de nulle part.

J'ai apprécié les explications lors de la visite des plantations de café chez Mr Sinouk

J'ai bien aimé le plateau des Bolavens en moto pour aller voir les cascades.

Je me suis régalée en vélo sur l'île de Don Khône à pédaler dans la jungle dans les chemins étroits et traverser des ponts pourris.

J'ai bien apprécié la douce nonchalance du Laos et des Laotiens. Et les beaux couchers de soleil..... Unique en Asie ... cette lumière parfaite, intimiste ...

Je n'ai pas apprécié le prix des hébergements par rapport aux prix des guides, tout est surévalué, par rapport au niveau de vie d'un laotien moyen.

Tout ces sacs en plastique sur le bord des routes et les poubelles vidées sauvagement dans les champs avant d'être brulées.

Le fait d'être toujours dans l'incertitude dès que l'on prend un moyen de transport terrestre ou maritime, mais on va dire que c'est l'aventure, et puis à la fin on finit par s'y faire !!!

Merci aux touristes chinois pour leur impressionnante incivilité !

Un vrai coup de cœur pour ce pays, je pense que nous y retournerons pour aller plus vers les montagnes du nord ou j'ai adoré ce paysage et cette douce quiétude ! (C’est fait, le Laos du nord dans la rubrique Autour du monde)