Après la traversée du Morvan qui a été quand même une petite aventure, nous voila motivés pour la GTMC de Riom à Vissec (presque la mer) en 12 jours
Juin 2022
1 jour
Partager ce carnet de voyage
1

Bobos par ci, douleurs par là etc....(on ne rajeunit pas ma pôv. dame...).

Hormis COVID et épaule, tout va bien

il faut que tous ces petits problèmes techniques humains soient effacés pour qu'on se lance. Bah, c'est le printemps, et on ressort les VTT sérieusement cette fois avec un bon vieux "bol d'air de printemps", puis d'automne. ceux qui font du VTT autour de Dijon comprendront.

sorties avec les Claude, Jean Mimi et Dédé

Entraînement à la réparation de crevaison...Ça, ce n'était pas prévu 

Le départ est prévu dans 15 jours et étant donné le menu, il va falloir être au top (ou presque) et les VTT doivent aussi être bichonnés pour supporter 12 jours non-stop de maltraitance.

Derniers réglages et essais grandeur nature 
 Et ça, ça soude l'équipe a Offlanges

Rendez vous est pris pour 8h00 lundi avec Jean-Mi Mi et son van tout neuf (la pompe a gaz oil seulement) qui nous suivra pendant les 12 jours

2

Départ rapide, tellement rapide qu'on a pas eu le temps d'immortaliser ce moment avec une photo.

Direction Riom, début du trip

L'itinéraire est normalement bien balisé  et no problem avec le super Garmin 

Allez, je la fais...Ne rions pas...avant Montceau, un petit voyant rouge clignote au tableau de bord. Arrêt pour compléter niveau d'huile à une station à Montceau, et à ce moment , je vois un gros manque de liquide de refroidissement...grosse fuite.

Jean Mimi nous fait le coup de la panne...

MIRACLE...On EST devant un garage exceptionnel un vrai musée

Prise en charge quasi instantanée.

En fait, Jean Mimi nous a pété une durite.

Ça coule 
 Il essaye de déstresser, pas facile

Rafistolage de la durite, assez rapide. Si elle tient, on devrait pouvoir arriver à Riom

En attendant, il est midi...picnic derrière le garage.

Si tout va bien on pourrait ptêt. repartir vers 15h00

A 14h30, nouveau départ avec la durite rafistolée, mais le patron n'est vraiment pas optimiste sur l'efficacité de la réparation. 40 km suffisent pour doucher nos espoirs--> arrêt à Paray, appel assistance etc...

Finalement, Le Glaude et Jean-Mi ont taxi jusqu'au gîte et moi retour Genlis pour récupérer camping car pour pouvoir VT ter demain

3

Ça y est, on a tout pour bien faire : vélo, camping car, jambes, batteries etc...

C est parti. Direction Le Vernet-Ste Marguerite.

 Ça fait rêver certains

Incontournable le site du Puy de Dôme. Eh bien, on m'a contourné....les vélos y sont interdits

Infos sur la faille de Limagne 
 Passage à  Orcival. Imposante basilique
Beau lac de Servieres 
 A gauche, il manquait un truc

Après 53 km et 1350m de Dénivelé positif, arrivée à un super gite accueil sympa et 4 vttistes de Montpellier et 3 marcheurs Belges. Belle soirée avec Jean Mimi en pianiste

Passage à le source de....? Où surprise peau est pétillante.

4

Après cette agréable soirée, départ retardé ce matin par des pluies nombreuses et pas chaudes. Vers 10h00 ça se calme et on part, les 2 Claude, Jean Mimi conduit son nouveau camping car.

Après 45 mn de VTT, ce qui devait arriver, arrive...grosse pluie. Heureusement on est dans un village

 Ouf, un bon abri un peu caverne d'Ali baba. Encore un prof absent....

Passage au lac Chambon (Un peu la famille ?...)

 Pas de baignade aujourd'hui Seb...
Traversée du plateau du Cezallier 
2 belles cascades avant l'arrivée  

Arrivée à Boutaresse à 16h00 et pas de cc au gite...Jean Mimi à fait des escales-sieste entre autre au lac Pavin.

53 km et 1293m D+

5

Encore un départ retardé par la pluie ce matin...10h00. Et malgré un ciel chargé, on passera entre les gouttes aujourd'hui.

On continue la traversée du plateau du Cezallier, superbe à traverser mais difficile à mettre en valeur avec les photos. A voir donc...

 Sûrement un des coins de France les moins peuplés

près une belle descente, on rejoint la bifurcation : soit via Plomb du Cantal, soit direct par chalinargues.

On n'a pas le choix, on nous attend au Lioran

Évidemment la variante par le LIORAN est plus costaude 

Suit une belle montée en forêt qui continue avec des grosses pierres, un peu trop grosses pour notre petit niveau de pilotage...dur et C est le moment où on se perd chacun de son côté

On est sur la GTMC mais impossible de se retrouver. Heureusement le tél passe. RV à Murat.

Après retrouvailles à Murat, on repart et Claude s'arrête dans un magasin velo...sa roue fait des cliquetis bizarres..diagnostic jante fissuré et rayon arraché. Super le gars nous rafistole tout ça. Ça devrait tenir.

Valentin anouilh le patron à déjà sauté 2 fois au dessus du peloton du tour de France. Voir le lien

https://youtu.be/8dUBQIL9uLQ

On repart et on monte tranquille direction Le LIORAN. Content d'arriver ça grimpe bien.

Bel orage avec grêle le soir

65 km et 1428 D+ 
6

Orage hier soir, pluie ce matin. Encore une fois amélioration vers 10h00.

J'ai le temps de retourner à Murat.

"Ébloui" par le magasin de vélos hier j'en ai oublié mon téléphone.

Installation de la station : tapis couvert pour monter les enfants 

Aujourd'hui, on attaque un gros morceau de la GTMC : Le plomb du Cantal 1855m

La montée est pour le moins très soutenue

 Vue superbe et la photo souvenir

La descente vers de col de Prat de bouc très caillouteux et cassante puis passages de parures et forêts se succèdent

Travaux sur la GTMC : Ils ne bricolent pas.

 Ça passe quand même 
Château de.... 

Arrivée à Roffiac, belle église et restes de château bizarre

Soirée et nuit à la ferme du Ruisselet, très agréable, avec des motards, Vttistes et randonneurs

 44 km et 934 m D+
7

Pas de pluie ce matin départ 9h00

Passage à St Flour et tite pose au marché

Après St Flour on retrouve Thierry, Franco-brésilien ( on l'avait rencontré du côté de Besse). Il fait la GTMC complète de Avallon jusqu'au Cap d'Agde en autonomie.

On a roulé 40 km ensemble, c'était vraiment sympa. (Pour une fois que je trouve un musculaire...)

Échanges agréable, on fait une pose commune au mémorial du mont Mouchet

On se sépare, lui fera 90 km et 2000m de D+....Un warrior

Arrivée à PAULHAC à l'auberge du bon accueil.

 Omelette aux cela ce soir ?
La vierge nous protège des orages ? 

Très joli coin mais infesté de mouches.

Du coup, le camping car est devenu un centre de vacances pour elles.

Après le repas je retourne au mémorial dormir et essayer de renvoyer les mouches à leur tas de fumier...orages dans la nuit

 50 km et 1300m de D+
8

Ça y est, J ai rattrapé les retards du blog.

Nuit agitée au Mémorial entre chasse aux mouches et orages.

 Beau ciel

Apparemment tout ce qui devait tomber est tombé.

Malgré l'attaque des mouches à l'aspirateur, il en reste. Mais après aération, on repart sur des bases raisonnables.

La cueillette de ceps à été fructueuse

Et peut être que les mouches sont nées dans le tas au fond 

Départ à trois pour cette journée relativement calme

Belle église à ?

 Plein de cloches....

Belles forêts, on se croirait dans le Morvan

 Même pas une voie romaine

Claude repart chercher le CC, ça lui fera + de 80 km.

Aujourd'hui, aucun village croisé, on ne prévoit pas de manger, mais arrives au col des baraques, un bar resto nous tend les bras. Jean mimi à droit à des tripes, et moi charcut.

 Pourquoi un coq gaulois sur la croix ?

On finit par une belle descente jusqu'au Giraldes, petit coin tranquille, arrivée chez Marie, accueil très sympa.

Le soir repas avec 2 familles de Clermont bien sympas, dont 2 volcanologues.

 Marie fait son pain dans le four à pain à côté de la cheminée 

On retrouve Thierry qui vient poser sa tente vers le CC et passer une partie de la soirée avec nous.

 47 km et 1048m D+
9

Gros morceau ce mont Lozère en fin de journée. Voilà le profil

En attendant, ptit dej cool 
Chemins bien cassants 

Avant la montée de 15 bornes vers le Mt Lozère, pause à Bagnols les bains

Puis montée sous une chaleur intense qui heureusement ne va pas durer grâce à des beaux passages en sous bois

Finalement, ça se monte bien et l'arrivée par un chemin en balcon est super.

Gite pas terrible le soir.

 70 km et 1471 D+
10

Ce matin, depuis le refuge, on monte en vélo vers le Mt Lozère, puis à pied car le vélo est interdit après

Montée au Mt Lozère temps pas terrible 

Après le Mont Lozère, on reprend notre route, et on retrouve par hasard Thierry qui décolle de son bivouac

 Il a passé  la nuit à 500m de nous

Et maintenant, nous faisons route ensemble

 Pas toujours roulant la GTMC 

Sur cette etape relativement descendante, il y a quand même une énorme bosse.

C'est lourd un vae  

Malgré les efforts, on apprécie ces paysages superbes

On approche de Florac

Et voilà Florac

On va au gite du presbytère, et Thierry nous suit.

Repas resto avec Thierry et Adélaïde, qui loge au gite et à fait le chemin de Stevenson. Soirée très sympa

59 km et 1100m D+ 
11

Départ tranquilou ce matin à 4 car on a attendu que Thierry récupére ses vêtements propres. Ça commence par les gorges du Tarn. Florac est a la confluence de trois rivieres: le Tarn, le Tarnon et la Mimente.


Centre de Florac 

Après 3 km tranquilles, C est du sévère.

Mais les paysages sont vraiment différents et plus spectaculaire qu auparavant.

Temps maussade et pluies très éparses 

Et cela devient de plus en plus technique et physique.

Passage à Ste Enimie (gorges du Tarn.).Et vous avez même droit, pour le même prix, à la légende de Ste Enimie

Les singles entre ste enimie et saint Chely sont bien techniques et même bien exposés mais on en aura des plus pires encore

 Le warrior en pleine action (Thierry)

Les photos manque.t de luminosité mais nous aussi car journée sans soleil

Passage à Quezac. Cause V et Jean Michel n'ont pas voulu visiter "nous l'eau....bof"

Arrivée mouvementée à Nivoliers :

Jean Mimi se gare sur la fosse septique du gîte....risque très important de chute dans la fosse ...pouah...

En plus on sort nos bières sur la terrasse du resto....Pas très apprécié par le patron!

Bonne soirée avec un super repas

 Le bivouac de Thierry 
12

Grosse journée aujourd'hui environ 64 km prévus et surtout la montée au Mt Aigoual.

Thierry à décidé de rester avec nous jusqu'au bout, ce qui fait égalité musculaire/électrique. Super.

Suis très en retard pour le blog donc je fais groupage photo

Superbe montee 

Au sommet, pas de photo, on mange au resto. On a quand même fait 27 km en plus de 3heures. Moyenne très moyenne mais c était bien engagé.

Si à l'arrivée le vent était supportable, à la sortie du resto, ça soufflait beaucoup plus fort, difficile de monter sur le vélo.

Ensuite descente tres technique, et même plus, sur Le Vigan

On passe de 1565 m à 230m d'altitude et la descente est longue

Arrivée à Le Vigan après une grosse journée au village vacances de la Pommeraie. Super site arboré avec piscine....presque des vacances...

Soirée pâtes au gîte

Montée au mont Aigoual 
Belle descente sur Le Vigan 
13

Dernière étape aujourd'hui, ça devait être une étape cool, mais finalement non! Surtout pas pour les vélos électriques

Montée sur le Causse jusqu'à Montdardier puis passage dans la garrigue ultra sèche jusqu'au cirque de Navacelle

Site forgé par la Vis, riviere locale. Elle a raccourci son parcours en évitant de tourner autour de ce mamelon.

Après Navacelle, on roule sur le plateau déjà bien grillé, entre pierriers et ronces qui piquent, et même qui déchirent...la peau

Garrigue et arrivée  sur la route 

L'arrivée sur la route est bien technique et casse-gueule, mais c'est la dernière journée et on ne prend pas (trop) de risques


Un bout de route, ça relaxe et on se lâche un peu et ce qui devait arriver arrive : on raté la trace à droite et on s'arrête à un virage en épingle à cheveux. Le chemin de rando indiqué Vissec 5km. Après réflexion, on s'engage.

Le début est en escalier, mais on voit le chemin plus loin, qui semble correct.

La suite est hors normes...on est sur un chemin de rando pédestre, impraticable à VTT

Impraticable surtout pour le vélo électrique, plus lourd à porter. Car il faut porter, et porter longtemps...Claude V trouve le temps long.

Mais ce petit écart nous fait découvrir une belle cascade, qui est une résurgence de la Vis.

La Vis, qui passe à Vissec, mais sous terre, d'où le nom du village.

 Vissec depuis le chateau

L'arrivée à Vissec est laborieuse car on cherche un peu le gite.

En attendant, Thierry est sollicité par le châtelain pour mettre les armoiries des ancêtres au dessus de la porte principale...sympa

Ensuite ce n est que du bonheur. On s'installe sur l'aire naturelle de camping car, bien aménagée avec wc, point d'eau, très ombragée avec jeux pour enfants....des tables pour manger...le top

Bonne choucroute bien arrosée préparée par Jean mimi
 La der des der 44 km et 1332 m D+

Demain, c est le retour sniffff

Le matin  â Vissec

Ce matin, on quitte aussi Thierry, qu on avait rencontré du côté de Besse et avec qui on a fait nos 4 derniers jours. Lui continue le GTMC jusqu'au Cap d'Agde (2 etapes) sous la chaleur du midi de la France. Bonne chance Thierry !

Bilan du trip 600 km et 13000m de dénivelé positif.

Clin d'oeil à Eiffel en passant devant le viaduc de Garabit 

Retour sans panne. On s'arrête récupérer le camping car de Jean mimi à Paray le Monial et retour maison en pensant déjà à l'Ardechoise ....

Ma chaussure n'a pas résisté aux efforts du voyage . Et le vélo prend un bain bien mérité.

Merci à tous et désolé pour les commentaires rapides. Mais j'avais toujours 2 jours de retard pour écrire, et dans ces conditions, tout se mêle un peu dans notre tête.