En route vers l'ouest de la France : ALBI/TOULOUSE /DAX/LA TESTE/ILE DE RE/ILE DE NOIRMOUTIER/BELLE ILE EN MER/BREST puis descente au centre : AMBOISE/LA BOURBOULE/GARABIT/GRUISSAN/SETE
Août 2020
24 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 1er août 2020

Nous voilà partis peu avant 8h pour notre road trip de 3 semaines.

première étape ce soir Albi dans le Tarn.


routes un peu chargées jusqu'à Montpellier mais ensuite quasiment personne sur les routes de campagne.

Après une petite pause , nous filons directement sur saint Affrique, village de l'aveyron où nous stoppons pour une heure pour notre pause de midi.

son église et son vieux pont au bord de la sorgues

Au marché, pause déjeuner, saucisse et aligot, bien sûr en Aveyron!

une course cycliste était organisée et avait comme point de départ Saint Affrique.

Nous reprenons la voiture vers le Tarn mais en chemin nous sommes attirés par plusieurs promontoires au bord de la rivière le tarn. c'est un petit village très typique qui se trouve là : Ambialet

En cet endroit se trouve le plus petit isthme d'Europe . tellement beau que nous ferons une pause au bord de l eau.

30 mn plus tard, nous arrivons à notre chambre d'hôtes " le château des escargots " à st julien de gaulène juste avant Albi.

avec sa petite exploitation helicicole dans leur jardin

Après nous être raffraichis, nous décidons d aller nous balader à Albi au centre ville. 25 mn de route et nous traversons le pont vieux et nous nous garons sous le marché couvert

Direction le bord du Tarn pour avoir un aperçu de la ville depuis le Tarn.

la cathédrale

Nous grimpons dans une gabarre, bateau à fond plat pour mieux apprécier la beauté de ces briques rouges au soleil. un bon moment avec des commentaires explicatifs sur les anciens moulins et écluses le long de la rivière.

vues de la cathédrale et du pont vieux

Nous finissons notre journée en déambulant autour de la cathédrale. A ses pieds, on est bien petits. beaucoup de magasins et de restaurants. Mon homme s'achète même une paire de chaussures. c'est encore les soldes ! et oui !


Nous faisons également le tour de l église saint salvi et son cloître avec son potager de plantes utilisées à la renaissance .


Nos pieds nous disent de nous arrêter donc nous nous arrêtons dans un petit restaurant " le papillon" où nous mangeons entre autre , des escargots. Délicieux!

Nous sommes dans la rue où naquit Toulouse-lautrec.

C'est la fin de la journée, nous filons dormir dans notre chambre d'hôtes.

A demain, encore une longue journée, nous attend.

2
2
Publié le 2 août 2020

Levé tardif ce matin, nous quittons notre chambre d’hôtes vers 10h30, apres un petit déjeuner sous la surveillance du coq et des chats de la maison. Petite anecdote, pendant notre petit-déjeuner, le coq s’est glissé derrière ma chaise et a poussé un tonitruant cocorico... Quelle peur!!

Nous partons vers Albi mais en chemin, nous faisons une pause au saut du Sabo. Une chute d’eau exploitée d’une part par l’edf et d’autre part par un parcours sportif de canoë kayak. Le temps est nuageux aujourd'hui, tant mieux il fait moins chaud.

Nous reprenons la route vers Albi. En quelques minutes, nous voilà au centre ville.

Nou commencons par le marché couvert sous une halle magnifique style Baltard classée à l’Unesco.

Sous la halle

Nous achetons des bons produits locaux : magret de canard, cabecou, roquefort baragnaudes, bonbons au coquelicot, et patissous à la pomme, miam!

Nous décidons de déjeuner surplace, un bon hamburger au canard!


le magret cuisiné avec des pâtes fraîches, le fromage et les patissous

Après nous être restaurés, nous commençons notre visite du vieil Albi par la découverte du musée Toulouse Lautrec avec de belles peintures et affiches. Il est né ici et son oeuvre se trouve dans ce magnifique Palais Berbie, résidence des évêques depuis le moyen âge.

Nous continuons notre visite par la découverte de la belle cathédrale Sainte-Cecile de 1282, style gothique dit méridional. Majestueuse avec ses briques, l’intérieur est entierement peint et la fresque du jugement dernier est monumentale. Juste au-dessus, on remarque le très bel orgue, le plus grand orgue classique.

A la sortie de la cathédrale, nous attrapons de justesse le petit train (mon genou me lachant, un peu de repos ça fait du bien) pour faire un grand tour des autres quartiers et des illustres ayant vécus ici : Le navigateur De la Pérouse, (sa statue est géante avec les ancres de ses bateaux l’astrolabe et la boussole), le président Georges Pompidou, Jean Jaurès et bien sûr Toulouse Lautrec. Nous passons sur le pont vieux puis par le théâtre moderne construit par Dominique Perrault (celui qui construisit la Bnf à Paris).

c'est la fin d'après-midi, nous quittons cette belle ville d'Albi, la flamboyante, pour notre prochaine étape : Toulouse, la ville rose.

Pas plus de 45 mn pour arriver à notre hôtel/appartement en ville.

Après nous être installés pour deux nuits, nous profitons de la petite piscine pour nous relaxer avant de nous concocter un bon petit repas dans notre kitchenette.

Soirée tranquille avant une longue journée de visites de la ville demain.



3
3
Publié le 3 août 2020


Départ ce matin pour le centre-ville en métro. Nous avons une bouche de métro en bas de notre appartement et un parking voiture. Du coup, c’est très pratique!

En route pour la place du capitole, place centrale de la ville rose. Le soleil est là mais il fait bien frais ce matin.

Nous nous promenons dans les rues alentours et nous tombons sur la statue de Claude Nougaro, originaire de cette ville.

Nous décidons d’aller visiter la basilique st-Sernin non loin de là. Elle contient les reliques de st saturnin , du 12ème siècle, elle est de style roman, et possède un orgue symphonique.

Interieur de la basilique et extérieur du couvent des jacobins de 1230 (fermé ce jour)

Nous dejeunons au centre-ville et prenons le petit train touristique pour decouvrir le canal du midi ainsi que d’autres bâtiments comme le théâtre moderne, le palais de justice, la mediatheque, la halle aux grains et la cathédrale st Étienne avec ses vitraux.


Nous finirons nos deambulations, le long de la garonne, avec son pont neuf et son port de la Daurade, un bon moment avec moins de monde qu’en centre-ville.

Sous le pont, nous découvrons un petit personnage rouge portant un bonnet d’âne.

sculpteur toulousain, James Colomina créa cette statue. Elle fut exposée quelques temps à San Francisco face au Golden Gate

Nous reprenons le métro pour retourner dans notre appartement et profiter encore un peu de la piscine. Mon genou récalcitrant va apprécier ! Un plouf et repos.

Soirée tranquillou avec repas : aligot pour mon homme et moi boudin de canard.

A demain pour connaître la suite de nos péripéties.

notre appart/hôtel

petite saveur du jour : la violette

dégustation de sucette à la violette. un délice!

4
4
Publié le 4 août 2020

Toulouse cité de l'espace

Route vers les landes


Ariane

Départ de notre appartement pour la cité de l'espace de Toulouse à 15 min de là .

Nous commençons notre tour de la cité par la fusée Ariane et la visite de la station spatiale mir



module lunaire

repas à bord minimaliste

Nous continuons par le film en iMax de l'expédition avec Thomas pesquet à bord de l'iss pendant 6 mois. images très impressionnantes de la vie dans un si petit espace.

Nous assistons également à des expériences de physique sur le vide de l'espace, très bluffant mais très compréhensibles.

Nous dejeunons sur le pouce d'un hamburger et nous explorons le parc extérieur avec les maquettes du système solaire et de plusieurs cadrans solaires.


Nous finissons sur un quiz avec des hologrammes des planètes. Nous faisons équipe avec des belges mais nous ne gagnons pas.


ça y est notre tour de la cité de l'espace s'achève, nous reprenons la route vers les landes.

Nous resterons 2 jours chez ma soeur près de Dax, environ 3h de route nous attendent avec quasiment personne. Des kilomètres de forêts et de pins constituent la moitié de notre trajet.

une fois installés et après avoir dîner, nous partons faire un tour de l'étang mitoyen . beau moment tranquille au coucher de soleil.


Bonne nuit à demain

5

Levé matinal pour une heure 15 de route, direction le petit village de Sare dans les Pyrénées Atlantiques, le pays Basque.

Accompagnée de ma soeur et ma nièce, nous décidons d’aller visiter le village de sare et de monter dans le train à crémaillère pour atteindre le sommet de la rhune, mont qui culmine à 905 m dans la chaîne des Pyrénées.


Arrivés sur place, un monde fou fait déjà la queue pour le train, nous arrivons à avoir des places pour le train de 13h!!!!!

C’est pourquoi, nous repartons 8km plus loin pour visiter des grottes. Mais là aussi, trop de monde, nous devons rebrousser chemin non sans avoir fait le tour du site à l’extérieur. Des scenettes avec des hommes préhistoriques sont installés et nous découvrons aussi des mégalithes présents partout dans cette région.

De retour dans le village de Sare, nous nous promenons dans les ruelles et passons devant un terrain de pelote basque et de belles maisons typiques blanches et rouges.

la vue sur les Pyrénées est déjà bien jolie

Nous achetons une des saveurs du jour, le petit gâteau basque. un à la crème et un autre aux cerises

Miam! mais un peu bourratif!

Nous retournons à la gare du petit train après avoir déjeuner d’un sandwich. C’est enfin l’heure du départ ! Nous mettrons 35 mn pour atteindre le sommet. Quelques endroits sont très escarpés et l’inclinaison de la pente est importante. Mais que la vue est magnifique ! Des aigles tournoyeront au dessus de nous tout au long de notre ascension.

Arrivés là-haut, de nombreux chevaux potoks nous accueillent, ce sont des petits équidés basques en liberté mais pas très sauvages. La vue va de l’océan depuis St Jean de luz jusque très loin en Espagne et sur la chaîne des Pyrénées.

Nous sommes sur la frontière espagnole comme nous l’indique cette borne

pendant une heure quarante, nous arpentons les alentours mais c’est déjà l’heure du retour. De nouveau 35 mn de descente pour nous en mettre plein les yeux.

arrivés en bas de la rhune au col st ignace, nous nous dirigeons vers Saint Jean de Luz. Grande station balnéaire mais aussi historique au travers la venue et le mariage de Louis XIV en ses lieux.

l'appel de l'océan nous attire et malgré le monde, nous piquons une tête pour nous rafraîchir.

Nous finissons notre journée en passant par les ruelles piétonnes et faisons quelques achats de produits locaux : du fromage de brebis au piment d squelette, de l'ossau-iraty, du pâté et des bières aussi au piment.

Nous resterons tous ces goûts lors de notre dîner en famille de ce soir après avoir roulé une petite heure pour rentrer.

bien fatigués mais encore une belle journée bien remplie.

6

Ce matin, nous partons en famille pour le vieux boucau. Environ 40 mn de voiture et nous arrivons au centre de ce joli village et c’est jour de marché. Après quelques emplettes, nous décidons de faire le tour du petit lac marin. Il faut environ une heure pour en faire le tour.

Il fait très chaud 38°! En deux temps trois mouvements, nous voilà en maillot de bain pour piquer une tête.

Vers la fin de notre balade, il se fait tard et nous nous arrêtons déjeuner dans un restaurant au bord de l’eau. Pour moi, ce sera une tartine de truite fumée, un delice!

C’est déjà l’heure de notre départ vers le nord des Landes et nous abandonnons notre famille et quittons le vieux boucau.

Sur la route direction Mimizan, nous remarquons de belles maisons landaises et beaucoup de pinèdes

Notre premier arrêt sera au lac de mimizan. voulant éviter la foule on cherchera un lieu sympa pour nous baigner mais impossible beaucoup de vase empêche une baignade sécurisée. Aussi nous irons sur la promenade fleurie, très jolie et si colorée de multiples plantes et fleurs au bord du lac.

Nous décidons de continuer notre remontée de la côte atlantique et faisons une pause baignade au lac de Parentis. Nous remontons la route des lacs. ici, il y a du monde car on y trouve énormément de campings.

c'est la fin d'après-midi et nous nous dirigeons non loin de la vers notre studio loué pour 2 nuits à la teste de buch.

Après nous être installés, nous repartons vers la Dune du pilat toute proche. Le soleil est moins chaud heureusement. Mais la montée sera quand-même éprouvante ( mais mon genou tiendra !). Le sable est très fin et bien blanc, la dune est de toute beauté. Le soleil nous éblouit arrivés en haut mais nous serons ebahis devant ce décor de l’océan Atlantique et du banc d’arguin (grand banc de sable dans l’océan. Nous redescendrons bien plus vite....

Cette longue journée se termine au restaurant pres de notre studio, tout est déjà fermé à notre retour, nous ferons des courses demain. Il fait encore très chaud et sans clim la nuit sera difficile.

lac vu depuis le restaurant et saucisse de canard
7

ce matin c'est le grand saut pour mon homme : baptême de chute libre au dessus de la dune du pilat.

direction l aérodrome à 15 mn, juste le temps d'un débriefing et le voilà monté à bord d'un petit avion avec 3 autres courageux tout le monde sautera en tandem avec un moniteur.

Après ces moments de frayeur pour moi uniquement, nous filons faire quelques courses et aussi un peu de lessive. Nous piquons une tête dans la piscine de notre studio pour nous rafraîchir avant notre repas : des huîtres du bassin bien sûr!

appartement à la teste de buch

Nous partons pour toute l'après-midi faire le tour complet du bassin d'arcachon jusqu'à la pointe du cap Ferret. Plus d'une heure de route et nous voyons le phare du cap. Et nous voilà en train de gravir les 258 marches pour s'emerveiller de la vue du haut du phare. En face de nous la dune du pilat, à gauche le bassin et à droite l'océan. Magnifiques!



Nous trouvons un petit sentier qui mène vers les plages de la pointe du cap Ferret. tout au bout nous nous engageons vers une dune qui donne sur une plage océanique qui s'appelle l allée des pétroles. Bizarre comme nom de plage mais nous comprendrons très vite pourquoi. Au pied de la dune fonctionne un puits de pétrole!!!

Mais une fois la dune franchie le spectacle est grandiose. Une plage immense se découvre devant nous. C'est marée montante et l'océan est déchaîné, quelle beauté!

Nous repartons direction Arcachon, nous longeons le bassin et ses petits villages d'ostréiculteurs.

Nous retraversons la forêt du truc vert. oui oui ça existe !

Au bout d’une heure trente de route, nous finirons notre journée en arpentant les rues d'Arcachon et sa ville d’été et sa ville d’hiver. Ses maisons de la belle époque mais aussi ses rues piétonnes qui donnent sur la grande plage de sable blanc, son parc mauresque ( le casino mauresque à son sommet a été incendié en 1977) et bien sûr ses ostréiculteurs.

Nous quittons Arcachon pour dîner à notre studio, huîtres et encore pâté au piment d'espelette. bonne soirée avec ce beau coucher de soleil sur la plage d'arcachon.

8
8

Départ ce matin pour la Charente-Maritime, 3h de route facile et nous arrivons en fin de matinée à la Rochelle. C’est le marché, nous deambulons dans ses allées à la poursuite de notre road trip des saveurs. Encore beaucoup d’huitres ici, les marennes d’Oleron mais beaucoup d’autres gourmandises.

Nous continuons notre visite par le port et ses tours, très beau sous le soleil.

Nous y avons rencontré un être étrange

Pause repas fruits de mer pour moi et tartare de saumon pour mon homme dans un restaurant de famille à côté du phare.

Nous quittons la ville de La Rochelle pour l’ile de Ré. Nous traversons le pont, c’est un beau bouchon mais après tout roule jusqu'à notre prochain hôtel, le Martray dans le village de Ars en ré.

Notre belle chambre avec balcon et vue mer. Trop bien.

Nous décidons de suite de louer des vélos pour faire un tour au bout de l’ile où nous logeons. Direction le centre du village de Ars en ré pour enfourcher nos machines.

Nous pedalons jusqu'au Phare des baleines et sa plage la conche des baleines avec vue sur le large


Après un petit bain rapide, nous repartons dans les salins vers portes en ré et nous faisons une pause à la maison du fier, réserve naturelle ornithologique.

En roulant à travers les marais salants, nous stoppons auprès d'un Saunier pour comprendre son travail du sel. Dans chaque carré il peut ramasser 40 kgs de sel tous les 2 jours.

Nous lui achèterons de la fleur de sel

c'est déjà la fin de la journée et après avoir rendu nos vélos et fait quelques emplettes, nous pique-niquons sur notre petite terrasse arrosé d'un petit vin de l'île


Nous finissons les pieds dans l eau devant notre hôtel au coucher du soleil. A demain...

9

ce matin réveil sous les nuages mais il fait vite lourd


Apres un super petit déjeuner, nous allons découvrir les petits villages de l'île et leurs marchés. c'est dimanche aujourd'hui. Nous commençons par les portes en ré, petit village de maisons blanches .

Et ensuite, balade au marché de Saint Clément les baleines, tout petit village aux mêmes maisons blanches. Nous en profitons pour faire quelques achats pour notre repas du soir.

Il est déjà midi, nous retournons déjeuner à notre hôtel avant de partir. Délicieux repas, huîtres de l ile, foie gras au poivre de l'île et canelloni de saumon fumé.

Nous quittons ce petit hôtel très cocooning au beau mobilier et belle vaisselle, vue sur la mer et propriétaire aux petits soins le top!

Avant de partir, nous nous arretons au petit village de rivesdoux avec sa belle plage avec vue sur le pont de ré. J’en profite pour ramasser des coquillages mais aussi à Saint martin en ré pour admirer sa porte des Campani et ses fortifications Vauban classées à l’unesco.

Direction notre prochaine île, noirmoutier. 3 h de route où nous quittons la Charente maritime pour la Vendée.

Arrivée vers 17h30 sur l'île de noirmoutier, ville de noirmoutier en l'ile, hôtel pour une nuit Esperenza. Après avoir pausé nos valises, nous sommes déjà en balade dans le village mais nous ratons le dernier petit train . Aussi nous nous promenons le long du port à marée basse en remontant les marais salants.

La promenade est tres longue, elle mene jusqu'à une plage ostréicole, comme preuve beaucoup de coquilles sur la plage.

Sur notre retour vers le village, la marée est montante, le port se remplit d’eau à vue d’oeil.

Nous repassons par le centre du village et son château avant de reprendre notre voiture pour aller au bout de l ile à l'herbaudiere.

Arrivés en moins de 20 mn au port de l'herbaudiere, nous achetons des huîtres bien sûr et des chichis pour compléter notre pique nique de ce soir. Direction plage des lutins face au soleil couchant, le paradis. quelle bonne soirée!

Et voila retour à l’hôtel pour un repos bien mérité après cette longue journée. Bonne nuit.

10

Après un solide petit-déjeuner à notre hôtel, nous empaquetons nos affaires et filons vers le centre ville pour attraper au vol le petit train qui part pour 2 h pour un tour nord de l’ile de Noirmoutier. Nous en apprenons un peu plus sur les habitants ainsi que sur leurs métiers. Nous traversons beaucoup de champs où on cultive la pomme de terre et également beaucoup de marais salants pour récolter le sel. On y trouve aussi des ostréiculteurs et des pêcheurs de sardines entre autre.

Nous passons devant le monastere blanc dans une immense propriété. (Du 12 e au 18 e siècle)

Nous traversons le quartier du bois de la chaise avec de belles plages et de belles maisons dans la verdure.

Nous traversons des petits villages au maisons typiques blanches et volets de couleurs. A l'origine, celles des pêcheurs aux volets bleus, des Sauniers aux volets verts et des paysans aux volets gris.

Après avoir fait une pause au marché de l’herbaudiere, nous finissons notre tour et revenons à noirmoutier en l’ile pour déjeuner vite fait dans un snack crêperie. Nous reprenons la route mais avant nous faisons un petit détour pour voir le passage du gois. C’est une route qui relie l’ile au continent mais à marée haute (comme à cette heure) elle est recouverte par la mer.

Et voilà bye bye la Vendée et les pays de la Loire et bonjour La Bretagne avec le Morbihan (la petite mer). Nous traversons l'estuaire de la Loire sur un superbe pont, celui de Saint Nazaire.

Nous arrivons sur Carnac. Nous décidons de prendre le petit train afin de pouvoir observer les 3 emplacements des alignements de megalithes, Le Menec, le kermario et le kerlescan. Ces pierres sont là depuis plus de 6000 ans, très impressionnant mais toujours un mystère.

Nous traversons également la jolie ville de la trinité sur mer, quelles belles couleurs !

Et la aussi se trouvent des marais salants.

Mais c'est déjà l'heure de notre bateau pour Belle île en mer. Nous galerons pour trouver un parking pour 2 jours et attrapons de justesse la navette pour le port maritime de Quiberon.

Nous courons pour embarquer et le bateau part pour le port du Palais (ville principale de l'ile). traversée sans encombres de 45 mn.

Très joli petit port qui nous accueille avec ses maisons colorées et sa citadelle Vauban.

Nous trouvons vite fait notre hôtel le st Amant mais nous ressortons de suite pour dîner, c'est déjà l'heure de se régaler des bons produits de la mer : timballe de pouce pieds et araignée de mer pour moi et charcuteries et merlu pour mon homme.

Le soleil se couche sur le port. c'est le point final de cette longue journée.

Demain nous partirons à la découverte de cette belle île.