En route vers l'ouest de la France : ALBI/TOULOUSE /DAX/LA TESTE/ILE DE RE/ILE DE NOIRMOUTIER/BELLE ILE EN MER/BREST puis descente au centre : AMBOISE/LA BOURBOULE/GARABIT/GRUISSAN/SETE
Août 2020
24 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Nous voilà partis peu avant 8h pour notre road trip de 3 semaines.

Première étape ce soir Albi dans le Tarn.


Routes un peu chargées jusqu'à Montpellier mais ensuite quasiment personne sur les routes de campagne.

Après une petite pause , nous filons directement sur saint-Affrique, village de l’Aveyron où nous stoppons pour une heure pour notre pause de midi.

son église et son vieux pont au bord de la Sorgues

Au marché, pause déjeuner, saucisse et aligot, bien sûr en Aveyron!

une course cycliste était organisée et avait comme point de départ Saint Affrique.

Nous reprenons la voiture vers le Tarn mais en chemin nous sommes attirés par plusieurs promontoires au bord de la rivière le tarn. c'est un petit village très typique qui se trouve là : Ambialet

En cet endroit se trouve le plus petit isthme d'Europe . tellement beau que nous ferons une pause au bord de l eau.

30 mn plus tard, nous arrivons à notre chambre d'hôtes " le château des escargots " à St julien de Gaulène juste avant Albi.

avec leur petite exploitation hélicicole dans leur jardin

Après nous être rafraîchis, nous décidons d'aller nous balader à Albi au centre ville. 25 mn de route et nous traversons le pont vieux et nous nous garons sous le marché couvert .

Direction le bord du Tarn pour avoir un aperçu de la ville en contrebas.

la cathédrale

Nous grimpons dans une gabarre, bateau à fond plat pour mieux apprécier la beauté de ces briques rouges au soleil. un bon moment avec des commentaires explicatifs sur les anciens moulins et écluses le long de la rivière.

vues de la cathédrale et du pont vieux

Nous finissons notre journée en déambulant autour de la cathédrale. A ses pieds, on est bien petits. beaucoup de magasins et de restaurants. Mon homme s'achète même une paire de chaussures. c'est encore les soldes ! et oui !


Nous faisons également le tour de l église saint salvi et son cloître avec son potager de plantes utilisées à la renaissance .


Nos pieds nous disent de nous arrêter donc nous stoppons dans un petit restaurant " le papillon" où nous mangeons entre autre , des escargots. Délicieux!

Nous sommes dans la rue où naquit Toulouse-lautrec.

C'est la fin de la journée, nous filons dormir dans notre chambre d'hôtes.

A demain, encore une longue journée, nous attend.

2

Levé tardif ce matin, nous quittons notre chambre d’hôtes vers 10h30, apres un petit déjeuner sous la surveillance du coq et des chats de la maison. Petite anecdote, pendant notre petit-déjeuner, le coq s’est glissé derrière ma chaise et a poussé un tonitruant cocorico... Quelle peur!!

Nous partons vers Albi mais en chemin, nous faisons une pause au saut du Sabo. Une chute d’eau exploitée d’une part par l’edf et d’autre part par un parcours sportif de canoë kayak. Le temps est nuageux aujourd'hui, tant mieux il fait moins chaud.

Nous reprenons la route vers Albi. En quelques minutes, nous voilà au centre ville.

Nous commencons par le marché couvert sous une halle magnifique style Baltard classée à l’Unesco.

Sous la halle

Nous achetons des bons produits locaux : magret de canard, cabecou, roquefort baragnaudes, bonbons au coquelicot, et patissous à la pomme, miam!

Nous décidons de déjeuner surplace, un bon hamburger au canard!


le magret cuisiné avec des pâtes fraîches, le fromage et les patissous

Après nous être restaurés, nous commençons notre visite du vieil Albi par la découverte du musée Toulouse Lautrec avec de belles peintures et affiches. Il est né ici et son oeuvre se trouve dans ce magnifique Palais Berbie, résidence des évêques depuis le moyen âge.

Nous continuons notre visite par la découverte de la belle cathédrale Sainte-Cecile de 1282, style gothique dit méridional. Majestueuse avec ses briques, l’intérieur est entierement peint et la fresque du jugement dernier est monumentale. Juste au-dessus, on remarque le très bel orgue, le plus grand orgue classique.

A la sortie de la cathédrale, nous attrapons de justesse le petit train (mon genou me lachant, un peu de repos ça fait du bien) pour faire un grand tour des autres quartiers et des illustres ayant vécus ici : Le navigateur De la Pérouse, (sa statue est géante avec les ancres de ses bateaux l’astrolabe et la boussole), le président Georges Pompidou, Jean Jaurès et bien sûr Toulouse Lautrec. Nous passons sur le pont vieux puis par le théâtre moderne construit par Dominique Perrault (celui qui construisit la Bnf à Paris).

c'est la fin d'après-midi, nous quittons cette belle ville d'Albi, la flamboyante, pour notre prochaine étape : Toulouse, la ville rose.

Pas plus de 45 mn pour arriver à notre hôtel/appartement en ville.

Après nous être installés pour deux nuits, nous profitons de la petite piscine pour nous relaxer avant de nous concocter un bon petit repas dans notre kitchenette.

Soirée tranquille avant une longue journée de visites de la ville demain.



3


Départ ce matin pour le centre-ville en métro. Nous avons une bouche de métro en bas de notre appartement et un parking voiture. Du coup, c’est très pratique!

En route pour la place du capitole, place centrale de la ville rose. Le soleil est là mais il fait bien frais ce matin.

Nous nous promenons dans les rues alentours et nous tombons sur la statue de Claude Nougaro, originaire de cette ville.

Nous décidons d’aller visiter la basilique st-Sernin non loin de là. Elle contient les reliques de st saturnin , du 12ème siècle, elle est de style roman, et possède un orgue symphonique.

Interieur de la basilique et extérieur du couvent des jacobins de 1230 (fermé ce jour)

Nous dejeunons au centre-ville et prenons le petit train touristique pour decouvrir le canal du midi ainsi que d’autres bâtiments comme le théâtre moderne, le palais de justice, la mediatheque, la halle aux grains et la cathédrale st Étienne avec ses vitraux.


Nous finirons nos deambulations, le long de la garonne, avec son pont neuf et son port de la Daurade, un bon moment avec moins de monde qu’en centre-ville.

Sous le pont, nous découvrons un petit personnage rouge portant un bonnet d’âne.

sculpteur toulousain, James Colomina créa cette statue. Elle fut exposée quelques temps à San Francisco face au Golden Gate

Nous reprenons le métro pour retourner dans notre appartement et profiter encore un peu de la piscine. Mon genou récalcitrant va apprécier ! Un plouf et repos.

Soirée tranquillou avec repas : aligot pour mon homme et moi boudin de canard.

A demain pour connaître la suite de nos péripéties.

notre appart/hôtel

petite saveur du jour : la violette

dégustation de sucette à la violette. un délice!

4

Toulouse cité de l'espace

Route vers les landes


Ariane

Départ de notre appartement pour la cité de l'espace de Toulouse à 15 min de là .

Nous commençons notre tour de la cité par la fusée Ariane et la visite de la station spatiale mir



module lunaire

repas à bord minimaliste

Nous continuons par le film en iMax de l'expédition avec Thomas pesquet à bord de l'iss pendant 6 mois. images très impressionnantes de la vie dans un si petit espace.

Nous assistons également à des expériences de physique sur le vide de l'espace, très bluffant mais très compréhensibles.

Nous dejeunons sur le pouce d'un hamburger et nous explorons le parc extérieur avec les maquettes du système solaire et de plusieurs cadrans solaires.


Nous finissons sur un quiz avec des hologrammes des planètes. Nous faisons équipe avec des belges mais nous ne gagnons pas.


ça y est notre tour de la cité de l'espace s'achève, nous reprenons la route vers les landes.

Nous resterons 2 jours chez ma soeur près de Dax, environ 3h de route nous attendent avec quasiment personne. Des kilomètres de forêts et de pins constituent la moitié de notre trajet.

une fois installés et après avoir dîner, nous partons faire un tour de l'étang mitoyen . beau moment tranquille au coucher de soleil.


Bonne nuit à demain

5

Levé matinal pour une heure 15 de route, direction le petit village de Sare dans les Pyrénées Atlantiques, le pays Basque.

Accompagnée de ma soeur et ma nièce, nous décidons d’aller visiter le village de Sare et de monter dans le train à crémaillère pour atteindre le sommet de la Rhune, mont qui culmine à 905 m dans la chaîne des Pyrénées.


Arrivés sur place, un monde fou fait déjà la queue pour le train, nous arrivons à avoir des places pour le train de 13h!!!!!

C’est pourquoi, nous repartons 8km plus loin pour visiter des grottes. Mais là aussi, trop de monde, nous devons rebrousser chemin non sans avoir fait le tour du site à l’extérieur. Des saynètes avec des hommes préhistoriques sont installées et nous découvrons aussi des mégalithes présents partout dans cette région.

De retour dans le village de Sare, nous nous promenons dans les ruelles et passons devant un terrain de pelote basque et de belles maisons typiques basques blanches et rouges.

la vue sur les Pyrénées est déjà bien jolie

Nous achetons une des saveurs du jour, le petit gâteau basque. un à la crème et un autre aux cerises

Miam! mais un peu bourratif!

Nous retournons à la gare du petit train à crémaillère après avoir déjeuner d’un sandwich. C’est enfin l’heure du départ ! Nous mettrons 35 mn pour atteindre le sommet. Quelques endroits sont très escarpés et l’inclinaison de la pente est importante. Mais que la vue est magnifique ! Des aigles tournoyeront au dessus de nous tout au long de notre ascension.

Arrivés là-haut, de nombreux chevaux pottoks nous accueillent, ce sont des petits équidés basques en liberté mais pas très sauvages. La vue va de l’océan depuis St Jean de luz jusque très loin en Espagne et sur la chaîne des Pyrénées.

Nous sommes sur la frontière espagnole comme nous l’indique cette borne

pendant une heure quarante, nous arpentons les alentours mais c’est déjà l’heure du retour. De nouveau 35 mn de descente pour nous en mettre plein les yeux.

Arrivés en bas de la Rhune au col st Ignace, nous nous dirigeons vers Saint Jean de Luz. Grande station balnéaire mais aussi historique au travers la venue et le mariage de Louis XIV en ses lieux.

l'appel de l'océan nous attire et malgré le monde, nous piquons une tête pour nous rafraîchir.

surpeuplé !!!!

Nous finissons notre journée en passant par les ruelles piétonnes et faisons quelques achats de produits locaux : du fromage de brebis au piment d 'espelette, de l'ossau-iraty, du pâté et des bières aussi au piment.

Nous testerons tous ces goûts lors de notre dîner en famille de ce soir après avoir roulé une petite heure pour rentrer.

bien fatigués mais encore une belle journée bien remplie.

6

Ce matin, nous partons en famille pour le vieux boucau. Environ 40 mn de voiture et nous arrivons au centre de ce joli village et c’est jour de marché. Après quelques emplettes, nous décidons de faire le tour du petit lac marin. Il faut environ une heure pour en faire le tour.

Il fait très chaud 38°! En deux temps trois mouvements, nous voilà en maillot de bain pour piquer une tête.

Vers la fin de notre balade, il se fait tard et nous nous arrêtons déjeuner dans un restaurant au bord de l’eau. Pour moi, ce sera une tartine de truite fumée, un delice!

C’est déjà l’heure de notre départ vers le nord des Landes et nous abandonnons notre famille et quittons le vieux boucau.

Sur la route direction Mimizan, nous remarquons de belles maisons landaises et beaucoup de pinèdes

Notre premier arrêt sera au lac de Mimizan. voulant éviter la foule on cherchera un lieu sympa pour nous baigner mais impossible beaucoup de vase empêche une baignade sécurisée. Aussi nous irons sur la promenade fleurie, très jolie et si colorée de multiples plantes et fleurs au bord du lac.

Nous décidons de continuer notre remontée de la côte atlantique et faisons une pause baignade au lac de Parentis. Nous remontons la route des lacs. ici, il y a du monde car on y trouve énormément de campings.

c'est la fin d'après-midi et nous nous dirigeons non loin de la vers notre studio loué pour 2 nuits à la Teste de Buch.

Après nous être installés, nous repartons vers la Dune du pilat toute proche. Le soleil est moins chaud heureusement. Mais la montée dans le sable sera quand-même éprouvante ( mais mon genou tiendra !). Le sable est très fin et bien blanc, la dune est de toute beauté. Le soleil nous éblouit arrivés en haut mais nous serons ébahis devant ce décor de l’océan Atlantique et du banc d’Arguin (grand banc de sable dans l’océan). Nous redescendrons bien plus vite....

Cette longue journée se termine au restaurant pres de notre studio, tout est déjà fermé à notre retour, nous ferons des courses demain. Il fait encore très chaud et sans clim la nuit sera difficile.

lac vu depuis le restaurant et saucisse de canard
7

Ce matin c'est le grand saut pour mon homme : baptême de chute libre au dessus de la dune du Pilat.

Direction l'aérodrome à 15 mn, juste le temps d'un débriefing et le voilà monté à bord d'un petit avion avec 3 autres courageux. Tout le monde sautera en tandem avec un moniteur.

Atterrissage parfait

Après ces moments de frayeur, pour moi uniquement, nous filons faire quelques courses et aussi un peu de lessive. Nous piquons une tête dans la piscine de notre studio pour nous rafraîchir avant notre repas : des huîtres du bassin bien sûr!

appartement à la teste de Buch

Nous partons pour toute l'après-midi faire le tour complet du bassin d'Arcachon jusqu'à la pointe du Cap Ferret. Plus d'une heure de route et nous voyons le phare du Cap. Et nous voilà en train de gravir les 258 marches pour s'émerveiller de la vue du haut du phare. En face de nous la dune du Pilat, à gauche le bassin et à droite l'océan. Magnifiques!



Nous trouvons un petit sentier qui mène vers les plages de la pointe du cap Ferret. Tout au bout, nous nous engageons vers une dune qui donne sur une plage océanique qui s'appelle l allée des pétroles. Bizarre, comme nom de plage mais nous comprendrons très vite pourquoi. Au pied de la dune fonctionne un puits de pétrole!!!

Mais une fois la dune franchie le spectacle est grandiose. Une plage immense se découvre devant nous. C'est marée montante et l'océan est déchaîné, quelle beauté!

uniquement les pieds pour moi!

Nous repartons direction Arcachon, nous longeons le bassin et ses petits villages d'ostréiculteurs.

Nous retraversons la forêt du truc vert. oui oui ça existe !

Au bout d’une heure trente de route, nous finirons notre journée en arpentant les rues d'Arcachon et sa ville d’été et sa ville d’hiver. Ses maisons de la belle époque mais aussi ses rues piétonnes qui donnent sur la grande plage de sable blanc, son parc mauresque ( le casino mauresque à son sommet a été incendié en 1977) et bien sûr ses ostréiculteurs.

Nous quittons Arcachon pour dîner à notre studio, huîtres et encore pâté au piment d'espelette. bonne soirée avec ce beau coucher de soleil sur la plage d'Arcachon.

8

Départ ce matin pour la Charente-Maritime, 3h de route facile et nous arrivons en fin de matinée à la Rochelle. C’est le marché, nous déambulons dans ses allées à la poursuite de notre road trip des saveurs. Encore beaucoup d’huitres ici, les marennes d’Oléron mais beaucoup d’autres gourmandises.

Nous continuons notre visite par le port et ses tours, très beau sous le soleil.

Nous y avons rencontré un être étrange

Pause repas fruits de mer pour moi et tartare de saumon pour mon homme dans un restaurant de famille à côté du phare.

Nous quittons la ville de La Rochelle pour l’ile de Ré. Nous traversons le pont, c’est un beau bouchon mais après tout roule jusqu'à notre prochain hôtel, le Martray dans le village de Ars en ré.

Notre belle chambre avec balcon et vue mer. Trop bien.

Nous décidons de suite de louer des vélos pour faire un tour au bout de l’ile où nous logeons. Direction le centre du village de Ars en Ré pour enfourcher nos machines.

Ars en ré

Nous pédalons jusqu'au Phare des baleines et sa plage la Conche des baleines avec vue sur le large


Après un petit bain rapide, nous repartons dans les salins vers Portes en Ré où nous faisons une pause à la maison du fier, réserve naturelle ornithologique.

En roulant à travers les marais salants, nous stoppons auprès d'un Saunier pour comprendre son travail du sel. Dans chaque carré il peut ramasser 40 kgs de sel tous les 2 jours.

Nous lui achèterons de la fleur de sel

c'est déjà la fin de la journée et après avoir rendu nos vélos et fait quelques emplettes, nous pique-niquons sur notre petite terrasse arrosé d'un petit vin de l'île


Nous finissons les pieds dans l'eau devant notre hôtel au coucher du soleil. A demain...

9

Ce matin réveil sous les nuages mais il fait vite lourd.


Apres un super petit déjeuner, nous allons découvrir les petits villages de l'île et leurs marchés. c'est dimanche aujourd'hui. Nous commençons par les Portes en Ré, petit village de maisons blanches .

Et ensuite, balade au marché de Saint Clément les baleines, tout petit village aux mêmes maisons blanches. Nous en profitons pour faire quelques achats pour notre repas du soir.

Il est déjà midi, nous retournons déjeuner à notre hôtel avant de partir. Délicieux repas, huîtres de l'ile, foie gras au poivre de l'île et canelloni de saumon fumé.

Nous quittons ce petit hôtel très cocooning au beau mobilier et belle vaisselle, vue sur la mer et propriétaire aux petits soins le top! Cela restera notre préféré de tout notre road trip.

Avant de partir, nous nous arrêtons au petit village de Rivesdoux avec sa belle plage avec vue sur le pont de Ré. J’en profite pour ramasser des coquillages mais aussi pause à Saint martin en Ré pour admirer sa porte des Campani et ses fortifications Vauban classées à l’Unesco.

Direction notre prochaine île, Noirmoutier. 3 h de route où nous quittons la Charente maritime pour la Vendée.

bye bye Île de Ré

Arrivée vers 17h30 sur l'île de Noirmoutier, ville de Noirmoutier en l'ile, hôtel pour une nuit Esperenza. Après avoir pausé nos valises, nous sommes déjà en balade dans le village mais nous ratons le dernier petit train . Aussi nous nous promenons le long du port à marée basse en remontant les marais salants.

La promenade est tres longue (4 kms aller-retour), elle mène jusqu'à une plage ostréicole, comme preuve beaucoup de coquilles sur la plage.

Sur notre retour vers le village, la marée est montante, le port se remplit d’eau à vue d’oeil.

Nous repassons par le centre du village et son château avant de reprendre notre voiture pour aller au bout de l'ile à l'Herbaudiere.

Arrivés en moins de 20 mn au port de l'Herbaudiere, nous achetons des huîtres bien sûr et des chichis pour compléter notre pique-nique de ce soir. Direction plage des lutins face au soleil couchant, le paradis. quelle bonne soirée!

Et voila! retour à l’hôtel pour un repos bien mérité après cette longue journée. Bonne nuit.

10

Après un solide petit-déjeuner à notre hôtel, nous empaquetons nos affaires et filons vers le centre ville pour attraper au vol le petit train qui part pour 2 h pour un tour nord de l’ile de Noirmoutier. Nous en apprenons un peu plus sur les habitants ainsi que sur leurs métiers. Nous traversons beaucoup de champs où on cultive la pomme de terre et également beaucoup de marais salants pour récolter le sel. On y trouve aussi des ostréiculteurs et des pêcheurs de sardines entre autre.

Nous passons devant le monastère blanc dans une immense propriété. (Du 12 e au 18 e siècle).

des moines y habitent encore.

Nous traversons le quartier du bois de la chaise avec de belles plages et de belles maisons dans la verdure.

Nous traversons des petits villages au maisons typiques blanches et volets de couleurs. A l'origine, celles des pêcheurs aux volets bleus, des Sauniers aux volets verts et des paysans aux volets gris.

Après avoir fait une pause au marché de l’Herbaudiere, nous finissons notre tour et revenons à Noirmoutier en l’ile pour déjeuner vite fait dans un snack crêperie. Nous reprenons la route mais avant nous faisons un petit détour pour voir le passage du Gois. C’est une route qui relie l’ile au continent mais à marée haute (comme à cette heure) elle est recouverte par la mer.

Et voilà bye bye la Vendée et les pays de la Loire et bonjour La Bretagne avec le Morbihan (la petite mer). Nous traversons l'estuaire de la Loire sur un superbe pont, celui de Saint Nazaire.

Nous arrivons sur Carnac. Nous décidons de prendre le petit train afin de pouvoir observer les 3 emplacements des alignements de megalithes, Le Menec, le kermario et le kerlescan. Ces pierres sont là depuis plus de 6000 ans, très impressionnant mais toujours un mystère.

Nous traversons également la jolie ville de la trinité sur mer, quelles belles couleurs !

Et là aussi se trouvent des marais salants.

Mais c'est déjà l'heure de notre bateau pour Belle île en mer. Nous galèrerons pour trouver un parking pour 2 jours et attraperons de justesse la navette pour le port maritime de Quiberon.

Nous courons pour embarquer et quelques minutes plus tard, le bateau part pour le port du Palais (ville principale de l'ile). traversée sans encombres de 45 mn.

Très joli petit port qui nous accueille avec ses maisons colorées et sa citadelle Vauban.

Nous trouvons vite fait notre hôtel le St Amant, mais nous ressortons de suite pour dîner, c'est déjà l'heure de se régaler des bons produits de la mer : timballe de pouce pieds et araignée de mer pour moi et charcuteries et merlu pour mon homme.

Le soleil se couche sur le port. c'est le point final de cette longue journée.

Demain nous partirons à la découverte de cette belle île.

11

Après un bon petit-déjeuner à notre hotel, nous cherchons à louer des vélos mais plus un seul disponible. Nous décidons de prendre le bus et nous nous dirigeons vers la gare routière en traversant le pont levant qui permet de traverser le port.

Nous prenons le bus qui va vers le village de Sauzon puis à la pointe des poulains. Nous rencontrons un couple qui nous conseille de continuer par le chemin côtier. Une heure de randonnée nous attend sous un soleil de plomb.

Sauzon

On monte et on descend sans arrêt sur un petit sentier, c’est assez difficile avec la chaleur. Heureusement, on a acheté sur Sauzon de quoi boire et pique-niquer. Mais le spectacle est grandiose, l’eau est claire et émeraude, les roches et falaises sont splendides. On découvre aussi de nombreuses criques magnifiques.

Au bout d’une heure, nous arrivons sur la pointe des Poulains et son phare, c’est superbe!

Après avoir bien marché, nous déjeunons à l'ombre des rochers sur une petite crique si belle. j'en profite pour ramasser et manger des arrapettes (patèles), miam! Et plouf! Dans l’eau pour se rafraîchir, à 19 ° ça fait vraiment un bien fou.

Pointe des poulains

Nous repartons ensuite vers le bus que nous reprendrons pour aller voir les aiguilles de Port Coton. Paysages de C.Monet peints en 1886. Très beau lieu, très sauvage, au bord d’impressionnantes falaises. Malheureusement, je suis prise d’un gros vertige et je suis obligée de reculer et de me reposer.

Aiguilles de port coton

Bien fatigués nous rentrons par le prochain bus pour le Palais, en chemin nous remarquons un grand menhir au bord de la route.

Petite pause crêpes et cidre avant de rentrer nous reposer et nous rafraîchir à l’hôtel.

Le palais

Nous commandons notre repas du soir que nous prendrons sur notre petite terrasse. Des huîtres pour moi dans une jolie barque et pizza pour mon homme.

C'est déjà la fin de notre journée, c'est notre dernière nuit sur l'île.

À demain.. Et bien, non! devant ce sublime coucher de soleil, nous décidons de gravir les murailles de la citadelle Vauban. Une réception s’y déroule, alors tout est ouvert et nous pouvons monter tout en haut des remparts. La vue y est époustouflante vers la ville mais aussi vers la mer.

.

bonne nuit à tous

12

Dernières heures sur l’ile, nous en profitons pour faire du shopping mais aussi nous entrons visiter l’église de Palais. Reconstruite au début du 20 ème siecle, elle est joliment décorée de mosaïques et les vitraux sont magnifiques. Le baptistère est entièrement fait de mosaïques, très belles.

C’est déjà l’heure de reprendre le bateau, cette fois ci, ce sera le gros ferry. Le temps est très gris, la pluie va bientôt être au rendez-vous.

Au bout d’une heure, nous voici dans la navette pour aller au parking récupérer notre voiture. Direction Saint Pierre de Quiberon par la côte sauvage, sa côte déchiquetée, ses menhirs et ses dolmens. Il pleut dommage,on abrège vite notre promenade le long des rochers.

Tout le long on peut apercevoir des menhirs et dolmens isolés.

Nous nous arrêtons vers 13h pour déjeuner dans un restaurant au bord de mer ’le Vivier’, encore des huîtres et des vernis farcis pour moi et assiette de poissons fumés et langoustines pour mon homme. Un goéland vient s’inviter au repas et veut à tout prix nous voler notre repas.

Encore quelques belles photos de la côte et c'est l'heure de quitter le Morbihan pour le Finistère, direction Brest, un peu plus de 2h de route et nous traversons le pont de la rade de Brest.

Nous arrivons chez nos amis où nous serons hébergés plusieurs jours.

Après une longue soirée bien sympathique il est l'heure d'aller nous coucher.

13

Grasse matinée et départ tardif pour la découverte de la presqu’ile de Plougastel. Finistère/Bretagne

Nous commençons par la visite du village de Plougastel-Daoulas.

Au centre du village, devant l'église se trouve un immense calvaire du début du 17ème siècle.


Nous entrons dans l'église, un concert d'orgue et de bombarde a lieu.

Nous décidons d'aller visiter le musée de la fraise et du patrimoine, très joliment décoré.

On y apprend que la fraise de Plougastel provient du Chili ramené par Mr Frezier au XVIIIe siècle. Même le blason du clan des Fraser en Écosse contient des fleurs de fraisiers (Même origine)


Dans ce musée, l’exploitation et la cueillette des fraises est bien détaillée mais on découvre au travers de plusieurs saynètes la vie et les métiers anciens de la presqu’ile.

Nous reprenons la voiture pour aller au bout de la presqu'île et découvrir de beaux points de vues . Tout d'abord, nous nous dirigeons vers le belvédère de Kerdeniel sur la pointe de l'Armorique.

au loin l'ile ronde et l ile longue où se trouvent la base des sous marins nucléaires

Le temps est nuageux mais pas de pluie ni de vent. Nous repartons près de là, au port de l'Auberlac'h.


Au petit restaurant du port, nous déjeunons d'un fish and chips, d'une crêpe et d'une bière à la fraise et à la menthe.

Nous revoilà partis vers le port du Tinduff mais nous stoppons quelques minutes à la chapelle saint Guénolé et son petit port à marée basse.

Nous dévions de notre route et arrivons dans un tout petit port du nom de Porz Al Loc'h. Et là se trouve un ostréiculteur, nous n'hésitons et achetons des huîtres encore dans leurs bassins.

Nous avons fini notre tour de la presqu'île de Plougastel aussi nous décidons de voir la presqu'île de Crozon proche. Après un bon détour, nous voilà à la pointe de Crozon, apres avoir passé le pont de Terenez, dans la ville de camaret. Le temps se dégrade le brouillard gagne du terrain et le petit crachin breton nous accueille dans ce beau village côtier. la baie est très belle avec son petit port, sa grande plage de sable blanc, sa tour Vauban et son Église de Rocamadour.

Plusieurs épaves de bateau sont au port


Classée au patrimoine mondial de l'Unesco, la tour Vauban


Et voici la petite église de Notre Dame de Rocamadour pour les pêcheurs avec ses bateaux suspendus.

La journée se termine sur une heure de route de retour vers Brest. Et pour finir en apothéose, nous mangerons nos huîtres de Bretagne au repas du soir.

A demain pour une dernière journée en Bretagne.


14

Dernier jour en Bretagne par un beau temps ensoleillé et après un bon repos, nous voilà partis pour admirer la pointe du Raz, la fin de la terre, le bout du continent Européen vers l’Ouest. Surnommé ici, le bout du monde. Nous sommes à une centaine de kilomètres mais nous avons le temps toute cette journée. Aussi, en roulant vers la pointe, nous nous arrêtons devant une petite église au bord de la route. Elle nous semble bien singulière à cause de son clocher mais aussi de son calvaire. A l'intérieur, on actionne un petit carillon manuellement grâce à une poulie.

Église de Confort

Quelques kilomètres plus loin, nous arrivons à la pointe du raz et après avoir garé notre voiture, nous commençons notre balade tout autour des falaises escarpées.

début du chemin nous menant vers la pointe

La bruyère donne de belles couleurs au bout de cette fin de terre.

La mer est bleu ciel par endroit et le contraste avec les roches est de toute beauté.

Au loin l’ile de Sein

Vers la droite, la baie des trépassés

Une statue de la vierge protège les naufragés

Nous finissons notre grand tour de la pointe au bord de ses falaises impressionnantes.

Nous décidons de déjeuner sur place de quelques huîtres et oui encore'!! un peu de shopping et nous reprenons la route pour la baie d Audierne. Un bref passage par la ville d'Audierne et son port nous nous arrêtons sur la belle plage de trescadec dans la baie.

Audierne

C'est l'heure de la baignade, eau très fraiche 17°, heureusement le soleil est encore là.

C est l'heure de rentrer et de passer notre dernière soirée sur Brest avec nos amis. Nous irons diner près du château fort. Le pont proche est bien illuminé le soir.

Il est tard demain départ tôt pour la Touraine.

Super séjour en Bretagne, merci à nos amis pour cet accueil!

15

Départ très tôt de la Bretagne pour une longue route vers la Touraine. Nous disons au revoir à nos amis et quittons leur belle région. Après une pause café et thé, nous filons sur une route assez chargée. La température augmente tout le long du voyage et nous arrivons sous une chaleur écrasante avoisinant les 30 °. Mais quel paysage nous attend! Le château d’Amboise est magnifique au bord de la loire. Nous nous dirigeons vers notre location de studio pour 2 nuits, très bien situé avec vue sur le château et dans le centre calme de la ville.

Le château d’Amboise vu devant notre studio

Nous partons faire le tour de la ville et en même temps nous y déjeunons vite fait. Que de jolies maisons ici! on trouve même des habitations troglodytes contingues aux remparts.

Puis c'est le moment de visiter ce beau château d'Amboise en commençant par l'intérieur puis par les jardins. Résidence royale depuis 1434, à la renaissance il sert de Résidence à Charles VIII, Louis XII et François 1er et lieu d’éducation des princes et princesses. C’est Charles VIII qui en fait un véritable palais en 1498, il y meurt en avril de cette même année. Le château possède 2 tours cavalières et des terrasses. Par la suite il devint une prison royale.

Dès notre entrée, nous arrivons dans la petite chapelle où repose Léonard de Vinci, il y mourut en 1519.


Il meurt dans les bras de François 1er

On visite les appartements royaux depuis la renaissance jusqu'à l’époque Louis - Philippe.

Les jardins sont vraiment agréables pour se promener et la vue sur la Loire y est magnifique.

Après un petit moment de détente, nous repartons 400 m plus loin visiter le Clos Lucé, demeure de Léonard de Vinci de ses dernières années sous la protection de François 1er. On visite sa maison avec son atelier et son jardin avec quelques maquettes de ses inventions. Quel génie !

Nous retournons pour une heure dîner et nous rafraîchir au studio, le temps est de plus en plus lourd, l'orage plane mais nous laisse le temps de finir notre journée par un moment de calme à écouter la vie de Léonard de Vinci dans son beau jardin éclairé à la bougie aux sons et airs de la musique renaissance.

Nous sommes bercés par la musique et nous tombons de fatigue alors c'est l'heure de rentrer nous reposer et l'orage éclate au moment de s'endormir..



le château le soir vu de notre studio
16

c'est parti pour notre tournée des châteaux de la Loire. Il a plu toute la nuit, la température est tombée, moins 10 degrés! Nous partons non loin d'Amboise à Chenonceaux, beaucoup de nuages mais pas encore de pluie. Nous quittons l'Indre et Loire pour le Loir et Cher. Chenonceaux est un grand château enjambant le cher. Entouré de verdure et de deux jardins celui de Catherine de Médicis et celui de Diane de Poitiers, les deux principales occupantes de ces lieux. Château renaissance et depuis le début du 20ème siècle il a servi de lieu de sauvetage de personnes juives pendant la 2ème guerre mondiale car il était situé sur la ligne de démarcation. Donc une porte se trouvait en zone libre et l’autre en zone occupée. Pendant la 1ère guerre mondiale, il servait d’hopital pour les blessés.

Les jardins et le cher

Intérieur du château, sa grande salle traversante, ses cuisines au niveau de l’eau et les appartements de Catherine de Medicis et de Diane de Poitiers.

Au moment de partir, nous passons par le parc et nous entrons dans le labyrinthe pour voir les colonnes des cariatides.

Nous reprenons la route vers le château de Cheverny mais c'est déjà l'heure de déjeuner et une pause pique-nique s'impose non loin de là. Sur les berges du Cher, dans le joli village de Montrichard, nous sortons notre déjeuner.

En route vers Cheverny encore 30 mn de voiture et nous voilà chez tintin à Moulinsart. Et oui, Hergé à pris comme modèle le château de Cheverny pour sa Bd.

Ce château est bien meublé mais a toujours des propriétaires privés, aucun personnage royal n'y a habité.

Dans plusieurs pièces on découvre des tableaux ou des maquettes en lego.

une exposition Tintin s'y trouve et on se replonge dans les Bd les plus connues.

Comme la pluie tombe maintenant nous faisons une pause thé à l'orangerie du château. une glace à la violette pour moi!

Le temps s’éclaircit un peu, nous filons vers notre prochaine destination à environ 20 mn, le château de Blois. C est Le château royal de très nombreux rois y ont séjourné. Il a été construit sur 3 époques différentes, aile de François 1er, aile renaissance avec son bel escalier extérieur, aile de Louis XII briques rouges aire gothique et l aile classique de Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII.

les appartements intérieurs sont très colorés et la salle des états généraux est impressionnante.

le duc de guise y fut assassiné et Catherine Médicis y mourut.

Notre journée touche à sa fin, avant de reprendre la voiture, nous sommes interpellés par des sortes de serpents sortants d’une grande bâtisse, c’est la maison de la magie de Blois.

Mais il est tard et nous sommes épuisés, nous rentrons à notre studio pour un bon repas et un apéro local.

Bonne soirée à demain...

17

Nous emballons nos affaires et partons de notre petit studio d'Amboise vers 9h, direction Le château de Chambord. Environ 40 mn de route le long de la Loire, nous passons devant le joli château de Chaumont.


Nous arrivons sur le domaine de Chambord, des forêts immenses bordent la route qui mènent au château, on y pratique toujours la chasse à courre comme du temps de François 1er. C’est lui qui a fait construire cet imposant château renaissance mais avec le génie de Léonard de Vinci. François 1er n'y passera que quelques semaines. Louis XIV y résidera souvent à l'occasion de grandes parties de chasse. Sous Louis XV le château est enfin aménagé et meublé. le château est inscrit depuis 1981 au patrimoine de l'Unesco.


le célèbre escalier à double révolution, on ne se croise jamais quand on monte ou quand on descend.

Nous poursuivons notre découverte des autres pièces peu meublées .

On remarque partout les emblèmes et initiales de François 1er et de Louis XIV.

les jardins à la française sont magnifiques vus d'en haut .

L’architecture renaissance se retrouve partout.

Photo loufoque du jour, C'est un petit clin d’oeil à un précédent voyage en Ecosse. Nous avons demandé à des touristes de nous prendre en photo sans nos têtes.

En sortant du château et après une pause thé car il pleut à verse, nous visitons l’église du domaine.

Avant de partir nous allons admirer les anciens carrosses tous splendides


c'est l'heure de quitter la Sologne et la Touraine pour aller prendre l'air des montagnes dans le Puy de Dôme . Nous quittons la région centre-val de Loire pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, 3h de route avec une pause pique-nique.

Nous atteignons le pic du Puy-de-Dôme vers 16h. Nous attrapons le train à crémaillère pour monter au sommet (1415 m) rapidement (20 mn environ.)

la vue est waouh! la chaîne des puys s'étend devant nous. Tous situés sur la faille de Limagne sur 30 km ( environ moins 35 millions d'années )

Au sommet il fait 10 °! j'ai remis mon kway !

Tout en haut un temple romain du 2ème siècle a été découvert après la construction d'un observatoire mais tout n'est pas encore déblayé, il y a encore beaucoup de choses à découvrir. c'est le temple de Mercure.


Nous redescendons et repartons direction notre hôtel pour 2 soirs à la Bourboule à environ 40 mn de là. En chemin, nous stoppons voir des amis qui tiennent une épicerie à Laqueuille depuis quelques années mais varois d'origine. un petit thé et nous voilà repartis pour nous installer à notre hôtel. Comme il est déjà 20h, nous sortons en ville pour dîner au restaurant. Ce sera local, une tartiflette au Saint Nectaire pour moi et une truffade pour mon homme. Pas très light tout ça!!! Mais ça réchauffe, il fait bien frais ce soir.

Bonne nuit sur la rivière Dordogne et la ville de la Bourboule.

18

Après un petit dej rapide, nous prenons la voiture direction le Téléphérique du puy de sancy (le mont le plus haut) pour avoir une vue sur tous les volcans.

A peine arrivés, nous comprenons que le brouillard est dense là-haut et qu’il fait bien froid 9° à la sortie du Téléphérique.

Nous décidons quand-même de monter les 860 marches pour le sommet. Mais tout la-haut on ne voit rien, quel dommage !!

Avant de redescendre, nous buvons un bon chocolat et un sablé au myrtilles. Et le brouillard commence à se dissiper à la descente.

la descente

Nous repartons non loin de là vers la forêt du Mont Dore à la recherche des sources d'eau chaude sulfureuse. Situées à 200m du chemin, on n'hésite pas à se jeter dans ce bassin où une source coule à 40°!

Mais il est l'heure de déjeuner et nous retournons dans le village du Mont dore vraiment joli : une truffade royale avec Cantal et St Nectaire, un peu lourd tout ça.


Village de Mont Dore 

De nouveau sur la route, direction le village de St Nectaire, magnifique route entre les volcans.

A St Nectaire, nous visitons sa grande église romane et ses colonnes sculptées et peintes.

Saint Nectaire

Sur notre chemin, nous remarquons une pancarte indiquant un dolmen. Il est assez petit, le lieu raconte que c'est dans cette région d'Auvergne où se trouve le plus de mégalithes.


Nous décidons d'aller voir de nouveau nos amis sur Laqueuille mais avant nous passons devant le château féodal de Murol. Impressionnant sur sa colline.


A ses pieds, les vaches préparent le bon fromage de St Nectaire.


Nous repassons au pied du Sancy et nous décidons de randonner (une petite heure) vers la cascade du Trador de Laqueuille.


Après avoir dit au revoir à nos amis et fait le ravitaillement pour pique-niquer ce soir, nous repartons vers la Bourboule.

c'est enfin le repos après plus de 12 000 pas !

Bonne soirée, demain départ vers le Cantal

19

C'est parti ce matin, nous quittons le Puy de Dôme pour la traversée du Cantal.

Nous prenons la route vers 8h30, direction Le sud est du Cantal.

Notre première pause photos se fera assez tôt dans le village de Bort les Orgues. Les orgues sont découpées dans le sommet de la montagne .

Encore une bonne heure de route avant de découvrir la ville d'Aurillac, ville spécialisée dans la fabrication de parapluies. C'est pourquoi quelques rues sont décorées de parapluies de couleur.

Quelques belles maisons et une belle église XII e mais c'est une trop grande ville moderne pour nous. Après une pause thé, café, nous filons vers notre prochaine destination.

A une heure 15 de voiture, nous arrivons à Saint Flour après avoir traversés le parc des monts du Cantal et être passés au pied du Puy Mary. Quelle belle route!

Saint Flour est une petite ville avec beaucoup de charme avec ses maisons en pierres volcaniques. Nous déambulons dans les rues piétonnières. Mais c'est l'heure de déjeuner et nous nous arrêtons dans un restaurant très sympa à l'hôtel du Nord avec produits locaux, faux filet au bleu d'Auvergne et aligot. Il commence à faire très chaud près de 27 degrés, on n'était plus habitué.

très belle place d'armes et sa fontaine de la renommée et sa cathédrale Saint Pierre .

reliques de Saint Flour

Dans la cathédrale est vendue une lotion magique , la lotion émeraude, solution pour plein de bobos.

A environ 15 km, nous roulons vers GARABIT et son Viaduc de Gustave Eiffel enjambant la rivière de la Truyère.

De toute beauté, ce paysage

Et juste à droite du pont, c'est notre hôtel pour cette nuit, magnifique!

vue depuis notre chambre sur le viaduc.

Piscine de l’hôtel

Et vue sur la Truyère depuis la piscine

Après un bon repos, c'est l'heure de dîner, notre table est déjà réservée au restaurant de l hôtel. Ce soir, nous ne sortirons pas, c'est repos maximum.


oeuf poché trio du buron aux 3 fromages. pavé de l'Aubrac au bleu, baba à la verveine et, le cèpe glacé

c'est un superbe coucher de soleil qui nous souhaite bonne nuit

A la tombée de la nuit, que c’est beau!