Carnet de voyage

Les lolo autour du monde

Par
92 étapes
358 commentaires
Par les4L
 avec 
2 participants
Les aventures des 4 L autour du monde c'est parti! 6 mois, 9 pays, allons-nous relever le défi? Pour le savoir, nous vous invitons à suive notre carnet de voyage.
Du 5 novembre 2017 au 27 avril 2018
173 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Après des semaines de réflexions, l'itinéraire est fait et les billets sont achetés.

Quelques logements sont réservés notamment pour Noël et le 1er de l'an.

Les vaccins sont en cours, de même que les affaires et l'administratif.

On vous poste l'itinéraire très bientôt.

2

Cher tous,

Nous vous proposons une soirée avant notre départ, le mardi 31 octobre, veille d'un jour férié, chez Mr Georges, place St Georges à Toulouse.

Une formule tapas vous sera proposée ou possibilité de venir juste prendre un verre.

Merci de nous confirmer pour les tapas pour avoir une idée du nombre.

A très vite pour l'itinéraire...

3
  • Sunday, November 5, 2017
  • Montauban => Toulouse => Londres => Singapour
  • Thursday, November 9, 2017
  • Singapour => Bangkok, Thailande
  • Friday, December 22, 2017
  • Hô Chi Minh Ville, Vietnam => Sydney, Australie
  • Friday, January 5, 2018
  • Sydney, Australie => Christchurch, Nouvelle-Zélande
  • Monday, February 19, 2018
  • Auckland, Nouvelle-Zélande => Papeete, Polynésie française
  • Thursday, March 8, 2018
  • Papeete => Los Angeles, États-Unis
  • Friday, March 30, 2018
  • San Francisco, États-Unis => Montréal, Québec, Canada
  • Thursday, April 26, 2018
  • New York, États-Unis => Londres
  • Friday, April 27, 2018
  • Londres => Toulouse => Montauban
4

Chers tous, la soirée approche, les préparatifs aussi. Pour organiser au mieux la soirée, nous aimerions que vous confirmiez votre présence en commentaire à ce post. Si vous passez juste pour prendre un verre n'hésitez pas mais merci de nous le dire également. A très vite ...

5

Chers amis, nous collectons des dons pour une association qui vient en aide aux habitants d'un petit village Laotien. Il s'agit de l'association Bane Nakham, dont la Présidente, Sommay, originaire du village du même nom au Laos, habite à Lèguevin.

Nous l'avons rencontré et échangé sur les façons dont nous pourrions l'aider: en dehors des dons que nous pouvons récolter et destinés à l'achat de fourniture scolaire pour les enfants des écoles que l'association a fait bâtir, nous allons les faire correspondre avec la classe de Lana, et nous rendre au dispensaire, construit également par l'asso, pour voir les besoins médicaux et peut être faire un peu de prévention sanitaire aux villageois (si les dons sont suffisants nous achèterons peut être des brosses à dents aux enfants).

Une expérience qui promet d'être riche en émotion et partages! Nous avons hâte de vous la raconter, et comptons sur votre générosité!!!

Les actions  de l'association Bane Nakham au Laos
6

Coucou tout le monde,

Quelques news avant le départ

Alors que nous peaufinons les derniers préparatifs (même si Laure est pas mal prise par le boulot), les enfants sont déjà en vacances. Ils ont fini l'école par une semaine riche en émotions, où ils ont été gâtés par leurs camarades et leurs maître et maîtresse. Désormais, vous pourrez les suivre avec vos enfants sur leur Blog : lanaetleoautourdumonde.blogspot.fr. N'hésitez pas à leur laisser des commentaires.

Nous essaieront de tenir à jour ce carnet de voyage le plus souvent possible alors n'hésitez pas à nous faire des commentaires également.

Pour la soirée, on vous attend à partir de 20H chez Mr Georges, à Toulouse, où le chef nous a concocté un super assortiment de Tapas pour 25€ par personne.

Si des retardataires veulent se joindre à la soirée n'hésitez pas à nous contacter.

A très vite

7


Ça y est ça se rapproche!

Les valises sont quasi bouclées,

Les enfants sont surexcités.

Finalement on partira avec les affaires suivantes:


Lolo voyage léger
Lolo voyage léger
Dur dur de faire un choix
Dur dur de faire un choix
Les plus chanceux sont les enfants...
Les plus chanceux sont les enfants...
Affaires pour 6 mois dans 2 sacs valises

Ça fait pas beaucoup vous vous dites ...

8

Derniers préparatifs :

Pharmacie pour toute la famille
Voyage hyperconnecté....

Les valises sont enfin bouclées et la maison confiée à ses nounous (merci à eux).


Nos affaires pour 6 mois tiennent dans ces 6 sacs

On tient à remercier tous nos proches pour toutes les marques d'affections dont vous nous avez fait part ces derniers jours, ainsi que les petits cadeaux de dernière minute.


Un grand merci à nos amis, voisins, collègues et surtout nos familles respectives, pour qui ce voyage est un mélange complexe de joie et de tristesse.


A très vite pour un résumé du grand départ.

9

Après une dernière nuit plutôt bonne pour l'ensemble de la famille, arrivée à Blagnac dans les temps.

On fera la même dans 6 mois...

Après quelques larmes, nous voilà enfin prêts à monter dans le premier des nombreux avions de notre périple.

Bien installés nous voilà partis pour Londres pour une escale plus courte que prévue...

En effet, au lieu des 10h d'attente initiale, ce ne devrait être finalement que 8h30. On a pu être enregistré sur le vol précédent et devrions décoller pour Singapour à 20h35 (21h35 heure Française).

Lana a pu faire un peu de devoir, Leo du UNO avec papa et Laure sa lecture ...

Merci les amis pour ce carnet de voyage!

Loïc s'est fait sa première fausse frayeur avec sa super carte Black qui n'a pas pu nous payer le repas du midi. Finalement elle fonctionne et c'est le principal.

Plus que 2h30 d'attente, les enfants se défoulent un peu avant les 13h d'avion ce qui nous permet de vous donner ces quelques news.

Non, ils ne sont pas en prison!

Bonne fin de week-end et à très vite.

10

On a bien pu partir avec 1h30 d'avance mais petite déception pour les enfants, l'A380 initialement prévu s'est transformé en Boeing 777.

Il était pourtant ĺà notre A380...

Cette petite déception fut vite oubliée à bord de ce 777 de la Singapour Airlines avec les films à la carte qui allaient faire patienter enfants et grands jusqu'au dîner.

On n'avait pas encore décollé que Leo était déjà absorbé par Baby Boss.et Lana par les Schtroumpfs.

Après 12h30 de vol, nous sommes finalement arrivé à notre première destination : Singapour.

Le chemin vers notre première auberge de jeunesse en plein coeur de ville nous ravi mais la vue du balcon-terrasse de l'auberge nous ébloui.

Chaleur et moiteur sont au rendez vous mais la nuit tombée, qu'il est agréable de se balader! Pour Laure c'est un mélange entre Vegas et New York avec la végétation en plus.

A la recherche d'un petit truc à manger nous n'empruntons que des voies piétonnes où se mêlent touristes, joggeurs, trottinettes électriques et même un skate électrique.

On fini par trouver des hawker centers qui sont des sortes de fast foods de rue locaux.



Bon appétit!

Retour à l'auberge pour notre première nuit. Et oui si hier nous avions gagné 1 heure à Londres on en a perdu 7 en arrivant à Singapour.

Il est 23h ici 16h en France, bonne fin de journée et à bientôt.

11

Après une nuit ponctuée d'insomnie pour les parents (décalage horaire oblige) mais régénératrice pour les enfants (heureusement car ils en ont eu besoin), la journée débuta par un petit déjeuner studieux.

Coloriage pour les enfants et planning de la journée pour les parents

Sur le chemin du Singapor botanic garden nous avons découvert le quartier des affaires, sorte de Wall Street, les palmiers en plus.

Après la désillusion du tarifs des Bus Touristiques, nous avons voulu nous rabattre sur les Bus de ville. Cependant, aucune carte n'est distribuée en station et aprés quelques recherches infructeuses du livre regroupant toutes les lignes de bus, nous primes finalement le métro au grand dam de Laure.

La journée s'annonce longue ...

Direction initialement prévue le Singapor Botanic Garden. Mais l'heure défilant, celle du déjeuner était déjà là et une bonne adresse du Lonely Planet se trouvait en chemin. Sortie de métro, travaux, décalage horaire, bd au lieu de rd (comprenez boulevard au lieu de road) et nous voilà partis dans la mauvaise direction. Fatigue, faim, goûts culinaires différents, ce sera finalement nouilles japonaises pour les parents et, poulet pané et boulettes japonaises pour les enfants.

Dur Dur pour Lana, à ce rythme la, elle va fondre à vue d'oeil...

Revigorés, nous voilà repartis pour ce fameux jardin qui regrouperait, soit disant, la plus grande collection d'orchidée au monde.

Après de longues minutes de marche, nous avons enfin fini par trouver un plan des Bus de la ville et compri son fonctionnement. En bus ça va plus vite et c'est moins fatiguant. Le jardin était enfin là.

On l'a trouvé!

Superbe balade dans le parc et notamment le National Orchid Garden malgré le temps menaçant.

Tout ceci entrecoupé d'une pause hydratation-devoirs (pauvre Lana...)

Pendant que les femmes travaillent, c'est bien connu, chez les Pagnin, les hommes jouent....

Retour en bus à l'auberge de jeunesse (Trajet direct, on s'améliore) avant la découverte d' autres jardins très futuristes et du complexe hôtelier adjacent, les Gardens by the Bay et le Marina Bay Sands, de nuit. Des spectacles son et lumière nous en ont mis plein la vue.

Cette très longue journée ne pouvait se terminer sans un bon repas pour nos 2 marathoniens du jour, 15 km tout de même au podomètre de maman.

Après les galères de midi, notre bonne étoile était de retour et nous donna: une vue splendide sur la baie de Singapour ...



... et un bon petit fast food italien.

Pâtes à la carbonara pour les enfants et soupe pizza pour les parents

A bientôt...

(Désolée pour les fautes mais la relectrice s'est endormie hier avant la fin de la rédaction du post...😉😙, vous l'aurez compris Loïc s'étant découvert une nouvelle vocation d'écrivain 😂)

12

Malgré la fatigue de notre très longue journée, le décalage horaire nous vaut toujours des début et milieu de nuit chaotique, enfin pour les adultes. Les enfants ont déjà pris le rythme avec en prime une grasse mat.


Début de matinée le long des Quay, avec un petit tour dans Clarks Quay, probable haut lieu des nuits Singapouriennes.


On reviendra y faire la fête sans nos parents! Ou nous sans les enfants.

Au passage d'une boîte de nuit, russe probablement, nous avons fait un peu de géographie

Ha ouais quand même on est loin!

Après les dépenses énergétiques de la veille le déjeuner ne se fit pas prier.

Rien que des féculents et un peu de fromage, on fait le plein d'énergie

Les batteries rechargées à fond, nous voilà partis à la découverte du quartier chinois, Chinatown.


Paradoxalement, au milieu du quartier se trouve l'un des plus ancien temple Hindou le Sri Mariammam Temple.

Après le quartier chinois place à l'indien. Maîtrisant Bus et Métro à merveille, en 15 minutes nous sommes passés de la Chine à l'Inde d'un seul trajet de Bus (bus à étage dans lequel les enfants se sont pris pour les chauffeurs).

Bienvenue à little India

Après les petites rues commerçantes de ces 2 quartiers assez marqués de Singapour, retour à la verdure et la démesure avec une balade dans les jardins de Marina Bay, les fameux Gardens by the Bay et la Supertree Grove.

Place à la balade et la méditation avant une fin de journée étincelante.

Dégustation d'une des spécialités Singapouriennes, les Satay, brochettes de viande ou poisson au barbecue, accompagnées de riz collant,

Et quelques exercices de math (aujourd'hui écriture et calcul, on assure!), avant le spectacle son et lumière de la Supertree Grove, de l'intérieur cette fois.

Super journée!

Demain transit vers Bangkok, 2h20 de vol, décollage 13h15 si tout va bien. On va gagner une heure donc arrivée prévu 14h35 soit 8h35 en France.

A demain de Thaïlande et bonne fin de journée à tous.

13

C'est avec un peu de regrets que nous avons quitté Singapour ce matin et encore sur une bonne note.

Métro direct jusque dans l'aéroport sans supplément et pour un prix plus que correct quand on sait qu'il s'agit de la ville à priori la plus chère au monde.


Petite balade dans les allées de l'aéroport en attendant notre avion où on sera encore frappé par la gentillesse des Singapouriens.

Même là, un coin de nature avec le doux bruit de l'eau.

Avant un atelier de dessin original en plein hall.

Vol rapide, passage de douane sans soucis et recherche d'un taxi public.


Tout allait trop bien, et là, un papi sort du taxi, peine à mettre les sacs dans son coffre, et nous voilà partis. Enfin presque, on ne doit pas parler le même anglais car il ne comprend pas le nom de l'auberge, oldtown. Pourtant ça devrait lui parler! Il sort ses lunettes pour lire l'adresse, s'aide d'une lampe de poche, rien n'y fait, il ne semble pas reconnaître l'adresse. Heureusement, il y a un numéro de téléphone, il appelle, rien. Soit il s'est trompé entre le bouton vert et le rouge, soit c'était pas le bon numéro. Enfin, après le 2eme essai nous voilà partis, ouf! Les enfants se sont tellement sentis entre de bonne mains qu'ils en ont profité pour faire la sieste.


Pas trop rassuré je tente de suivre sur une carte à l'approche du ventre ville, ça semble être bon, je range et profite.

Ça grouille de monde. C'est immense. Hyperbetonné et des câbles électriques partout! C'est hallucinant.


Petite pause à l'auberge et fin de sieste pour Leo avant un petit tour. On nous indique Chinatown, ici aussi, ils sont vraiment partout ces chinois.



Vous avez vu le tas de câbles au dessus de leur tête?


Chinatown


Quelques temples sur le chemin

Et enfin un repas classe pour fêter notre arrivée dans cette ville de fou.

A demain...

14

Thème du jour: quartier royal, entre histoire et spiritualité.


Afin d'aborder cette première journée de visite de la meilleure des façons, rien de tel qu'un super petit déjeuner trouvé par hasard en chemin.

Et oui c'est bien un drapeau portugais au mur. Et Lana travaille encore...

La boutique avait l'air propre et il s'est avéré que la patronne était mariée à un portugais. Il nous a fait des croissants maison pur "french butter", un régal. Tout était bon, jusqu'à la mousse de lait dans le cappuccino, un vrai délice.

Bien rassasiés, direction le Grand Palais en bateau bus

Même sur l'eau le trafic est dense

Visite du Grand Palais et du Wat Phra Kaew (temple du Bouddha d'Emeraude)

Les 4-1 L (très tendance le pantalon, non?)
Ce lieu était grandiose, avec malheureusement presque autant de monde qu'au Vatican.

Puis direction Wat Pho sous un soleil de plomb. Temple qui recèle la plus importante collection de Bouddha de Thaïlande dont le fameux Bouddha couché.

Exceptionnelle cette dernière représentation de Bouddha!

Ensuite petit encas dans un charmant café, avec des plats Thaï au menu.

Retour à notre auberge en taxi dans la cohue de Bangkok pour une fin d'après midi mi détente mi travail (dessins-animés, jeux, puis devoirs pour Lana et préparation de la suite du périple pour les parents).

Et toujours ces fameux câbles électriques...

Puis, dîner local dans un coin de rue. Copieux et pour moins de 10 euros à 4, avec en prime, une bière au nom de Léo, et la TV.

Bon week end à tous et à très vite.

15

Après un nouveau petit déjeuner chez notre ami portugais, direction de nouveau les temples, en bateau de ville, pour en voir un dernier Wat Arun.

Le temple est encore splendide.

Le temps se gâte et on improvise des jeux et de la lecture avant de galérer un peu pour manger. Pluie, faim et fatigue ne nous font pas prendre les meilleurs décisions mais on fini par se retrouver dans un typique petit fast food Thaï. Le nom de restaurant serait exagéré.

Nous nous sommes régalés!

Puis retour en taxi vers l'auberge avec un détour par la gare afin de repérer les lieux pour demain. Départ prévu normalement à 11h20 pour 3h de train en direction de Lopburi. Nous entamerons notre route vers le nord.

Fin d'après midi à l'auberge, travail et jeux au programme et nouveau carnet de voyage pour les enfants: www.myatlas.com/les4L/lanaetleoautourdumonde.


Après quelques galères pour manger proche de l'auberge, nous avons finalement décidé de prendre un tuk tuk pour se rendre à Chinatown. On en parlait depuis 2 jours et pour la plus grande joie des enfants on l'a fait.

Photos sans montage. Dès que je peux je vous mets la vidéo.
Comme promis , un petit tour en tuk tuk 

Chinatown un samedi soir à Bangkok c'est de la folie. Dans le métro parisien à 7h du matin un lundi, la circulation serait fluide à côté! Du jamais vu! Des voitures, des motos, des tuk tuk, des gens, des resto ambulants, partout.

Finalement on s'est régalé dans un petit coin de rue un peu plus calme.

Poir les enfants pâtes à la carbo ou presque et glace "home made"

À demain pour la suite depuis Lopburi, ville étape, avant de poursuivre pour 3 jours à Sukhothai.

16

Hier matin on a refait les valises direction Lopburi.

Arrivés à la gare dans les temps, nous prendrons notre train finalement avec 50 minutes de retard. Il n'y a pas que la Sncf qui a du retard, mais à 70 centimes d'euro le billet pour les adultes et moitié prix pour les enfants, il ne faut tout de même pas râler.



On trouve même des marchands ambulants sur les quais!

Plutôt bien installé, on jouera, mangera et même travaillera un peu.

Après une tentative infructueuse de recherche de taxi nous attendrons finalement notre hôte pour rejoindre notre hébergement du jour. En attendant, brève visite de ruines et rencontre avec les stars de la ville, les singes.

On a donc finalement rejoint notre guest house accompagné d'une Thaïlandaise fort accueillante, à notre service et pratiquant un anglais impeccable (même si j'ai fait de gros progrès).

Les enfants ont adoré la maison et le calme enfin retrouvé.

Soirée dans un nouveau quartier de la ville plutôt classe où nous étions les seuls occidentaux.

Nous avons encore goûté de nouvelles choses comme les saucisses thaï, des sortes de beignets et on a même trouvé des crêpes avec du sucre un peu spécial.

17

Après une nuit enfin au calme dans notre guest house sur pilotis, petite visite en ville avant un long trajet vers Sukhothai.

Lopburi, la cité des singes porte bien son nom

Cette fois ci, voyage en train "express" quasi en première avec la clim en moins mais un room service toujours aussi efficace. C'est un va et vient continu de marchands ambulants proposant des plats salés, du sucré ou des boissons.

Une espèce de pâte de banane à la coco enroulée dans des feuilles de bananier

Après 4h de train, direction la gare routière en tuk tuk, en compagnie d'un couple de français rencontré à la gare. J'ai pas de photos mais on se serait cru dans une petite bétaillère.

Puis transfert immédiat dans un bus pour Sukhothai. On a failli se retrouver à New Sukhothai et non à la vieille ville sur un malentendu. Mais la gentillesse et l'honnêteté de certaines personnes nous a permis de nous rendre directement à 200m de notre nouvelle auberge.

Auberge quasi neuve, accueil chaleureux, chambre propre, tout a l'air d'être réuni pour passer un séjour agréable.

Pendant que certaines se font coiffer, d'autres vaquent à leurs occupations.

.

Même ici c'est lolo qui s'occupe du linge. Avec 4 tenues chacun, les machines reviennent vite, surtout avec cette chaleur.

Température à 19h, 34,1°C

Fin de journée tranquille à peaufiner les carnets de voyage et continuer notre aventure culinaire.

Bonne fin de journée et trinquez à notre santé.

À la votre! (ไชโย!Chịyo!)


18

Bonne nuit quasi au calme dans notre nouvelle auberge et petit dej inclus mais sans café, première depuis le début de l'aventure (détail peut être important).


9h, en route pour la visite des temples de Sukhothai en vélo. Il fait déjà 34°C, la journée s'annonce chaude.



Il fait de plus en plus chaud et malgré l'ombre, les casquettes et l'eau, un mal de tête gagne les adultes.

Le site est magnifique, c'est la zone centrale du parc historique de Sukhothai.

Malgré la chaleur et les maux de tête, la visite des temples se poursuit.

Mais la fin de la visite sera écourtée par une petite chute à vélo de Lana sans gravité, quelques égratignures aux genou et au coude.


Midi s'approchant et les 40°C également, changement de programme. Pas de reprise des vélos tout de suite mais visite du marché local couvert (et on comprend pourquoi vu la chaleur) juste en face de l'auberge ainsi que du temple adjacent encore en activité.

On retournera finalement manger au marché et, force est de constater que la nourriture dans la rue est plus goûteuse que dans les petits restaurants, avec en plus de bonnes brochettes.

Malheureusement malgré le repas, les maux de tête et la chaleur sont toujours là avec en plus la nausée pour Laure. Ça sent la migraine.

Retour à l'auberge au frais et repos pour lolo. Je tente le café comme remède pour mes céphalées (remède d'une "ancienne" neurologue...) tout en jouant avec les enfants.

Puis place aux devoirs avec maître Loïc : Mathématiques pour Lana et écriture et dénombrement pour Léo.


Laure tente une sortie de la chambre, moi le paracétamol, et nous voilà repartis pour un dernier petit tour en vélo. Mais où sont passées les clefs des cadenas? Impossible de les retrouver. Finalement, après une recherche infructueuse, le gérant de l'auberge nous fit amener des doubles des clefs, et nous avons pu continuer notre découverte des temples.


Cette dernière balade sera compliquée pour Laure, qui restera toute la soirée dans la chambre, clouée au lit.

Ce sera une soirée jeux autour d'un bon petit plat thaï pour les enfants et moi.

En espérant que demain soit plus agréable pour Laure,


À très bientôt.

19

Après une bonne nuit de sommeil, la migraine a cessé et nous voilà en forme pour reprendre nos visites.

Après un bon petit déjeuner accompagné d'un américano pour Laure et d'un cappuccino pour moi (On fera notre sevrage en caféine plus tard), direction les faubourgs de l'ancien royaume de Sukhothai, Si Satchanalai et Chaliang.

1h de voiture avec la clim et une conductrice thaï rien que pour nous. Discussions sur la scolarité, les saisons, la royauté et nos prochaines étapes font de ce petit voyage un moment privilégié.


Arrivée au premier temple.

Un peu d'exercice, ça commençait à me manquer.

Puis direction le centre historique de Si Satchanalai que l'on visitera à vélo (sans chute cette fois-ci) et à pied (poursuite de l'exercice physique par 38°C, heureusement que l'on est en hiver!)

Puis après la pause déjeuner, direction le centre historique de potterie de Sukhothai où l'on peut voir les vestiges d'anciens fours.

On se régale dans ce pays!

Un petit instant culturel pour les enfants et les grands ou comment faisait on cuire la poterie dans le temps. Poterie de Sukhothai apparemment exportée dans de nombreux pays.

Puis retour à l'auberge où Lana pu faire un Whatsapp vidéo avec sa classe, du Français, une séance coiffure et détente avec son frère et un smoothie fraise, devant des dessins animés Thaï.

Elle est pas belle la vie!

Pendant ce temps rencontre avec un jeune québécois très sympa et instant geek avec téléchargement et sauvegarde des photos, publication vidéo sur YouTube et le carnet de voyage, et recharge des différents appareils.


Enfin, nouveau repas thaï et dégustation de saucisses ressemblant comme deux gouttes d'eau à notre boudin blanc accompagnés de riz et des sortes de rouleaux de printemps.

Premières utilisations de notre super imprimante photo bluetooth pour laisser un souvenir de notre passage à l'auberge et fin de cette riche journée sans accroc (On a même retrouvé les clefs des cadenas de vélo et la veste de Laure qu'elle avait oubliée dans le bus).

Bonne fin de journée et à demain de Chiang Mai.

20

Dernier petit dej dans notre super Auberge le Resting Place Hostel à Sukhothai old city tenue par des gens très serviables (n'hésitez pas si vous passez par là).

Frère et soeur très serviables et gentils

Puis direction le bus pour 5 heures 30 de voyage en direction de Chiang Mai. seulement 2 arrêts de 5 et 10 minutes, juste le temps de passer aux toilettes et de trouver un truc à grignoter.

Finalement ce sera brochettes et gâteaux de riz, consommés dans le bus. Les enfants ont adoré ces sortes de Knacki géants et nous les galettes de riz.


Puis transfert vers l'hôtel avec nos amis québécois en taxi camionnette.

Désillusions à l'hôtel (le premier depuis le début du voyage) devant la taille des lits de la chambre twin deluxe.

On s'attendait à des Queen size et finalement ils font à peine 1m10 (erreur de photo sur internet). Le problème c'est qu'on a réservé pour 3 nuits et payé d'avance. Mais il semble qu'il y ait peu d'auberges ou guest house conviviales à Chiang Mai. Ça semble très touristique (mauvaise première impression).

On nous laisse tout de même le choix de se faire rembourser. Finalement je négocie une deuxième chambre au même prix que sur internet mais que pour une nuit et demande à basculer ma 3ème nuit sur la deuxième chambre. On restera donc minimum 2 nuits dans l'hôtel mais dans 2 chambres séparées. 2eme nuit du séjour séparés. Cette fois ci Leo sera avec maman et Lana avec moi. Laure ne prend pas de risques avec les lits séparés, Leo est trop loin pour lui donner des coups de pieds ou lui monter dessus et je sais de quoi je parle...

Les enfants voulaient vraiment rester dans cet hôtel pour se baigner et vu la chaleur des derniers jours et le prix de la chambre ont aurait eu tort de s'en priver.

On pense à vous avec vos écharpes et vos bonnets.

Finalement l'hôtel ne semble pas trop mal placé dans la ville et les chinois ne pas faire trop de bruits mais je vous confirmerai ça demain.


Bonne fin de journée

21

Bonne nuit, au calme, bon ptit dèj juste de l'autre côté de la rue: bonne journée en perspective.

Direction les 3 principaux temples de la vieille ville. Devant le premier temple on décide finalement de faire un tour de la vieille ville en mini bus responsable.

Cela nous permet de découvrir les remparts et les douves de la vieille ville et nous donne un aperçu d'une partie de la 2 ème ville du pays après Bongkok.

On nous arrête dans un des 300 temples de la ville. 1er temple de la journée en honneur à la reine.

Poursuite du tour de ville plutot agréable avant le premier grand temple de la journée.

Après une minutieuse analyse nous nous sommes rendu compte que les moines étaient... des statues de cire incroyable de réalisme!

Le besoin se fait sentir de reprendre des forces pour affronter les 2 autres temples. Arrêt dans un petit resto thaï sans prétention qui s'est avéré délicieux et végétarien sans le savoir.

Reprise du chemin avec quelques belles rencontres.

Puis place aux 2 derniers temples prévus pour aujourd'hui, heureusement quasi voisins.

Entièrement en Tech y compris les colonnes pour le premier

Le dernier temple de la journée est composé de nombreux bâtiments et d'un chedi central en pierre, délabré, immense, datant du XV ème siècle.

Fin d'après midi baignade et devoirs, puis soirée au night bazaar. L'aller retour se fera en sôrng tâa ou rôt daang, les camionnettes taxi rouge. Nous avons été plongés dans le Chiang Mai tumultueux à la Bongkok, où se mêlent contumes anciennes et vie moderne. Même si ce n'est pas ce que l'on aime c'était à voir.

En tous cas, les enfants ont aimé le voyage en "taxi"

Recherchant une ville plus paisible nous partirons finalement demain pour Chiang Rai encore plus au nord. On devrait avoir 2 vrais lits Queen size normalement dans cette guest house, mais l'avenir nous le dira.


A très vite pour la suite et bonne fin de journée.

22

La réservation de la guest house ayant été faite la veille, l'urgence du matin était de réserver 4 places de bus pour Chiang Rai.

La bonne mémoire de Laure et mon orientation, aidé par Maps.me (merci Marc) nous a ramené directement à un revendeur de ticket. 4 places à côté dans un bus avec clim pour 11h30.

Le temps de prendre un petit dej sympa (les enfants se mettent déjà en mode U.S),

de voir un dernier temple,

et direction la gare routière en sôrung, ce qui nous a permis de revoir les canaux entourant la vieille ville et le fleuve.

Voyage en bus climatisé avec des sièges super confortables mais interdiction de manger. Pour une fois que nous avions tout anticipé, nos plats attendrons notre arrivée à la gare routière de Chiang Rai.

Avec le repas préféré des enfants: brochettes knakis!

Puis direction notre auberge ou guest house comme vous voulez, un peu à l'écart de la ville. Nous serons dépendants des taxis mais comme toutes les visites sont en dehors de la ville peu importe.

Très bon accueil, chambre comme sur les photos et des hôtes très disponibles pour nous faire passer un bon séjour. Le programme des 2 prochains jours et quasi booké en 1h.

Après le rituel des devoirs, direction le marché du samedi soir en plein centre ville. Très belle surprise que ce marché, rythmé par de la musique thaï et des danses populaires.


Pleins de stands de nourriture thaï s'offrent à nous. Et devinez ce que j'ai goûté, des insectes. C'était bon, curieusement sucré.

Après avoir fait un peu le tour, ce sera brochettes riz pour les enfants (pour changer) et différents types de nouilles, pâtes avec légumes, brochettes et soupe pour les parents.

En sortant du marché à la recherche d'un taxi ou d'un sôrong nous sommes tombés sur un des emblèmes de la ville, la tour d l'horloge. Magnifique!

Un sôrong se propose à nous, on négocie un peu et nous voilà partis. Mais le chauffeur ne semble pas savoir où c'est. Il me dit oui oui, mais je vois bien qu'il tente en vain d'appeler l'auberge pour se faire expliquer la route. Je lui montre le plan mais je pense qu'il ne sais pas lire une carte. Avec les doubles voies en sens unique, il semble hésitant.

Grâce à Marc, il se reconnaîtra, je m'improvise co pilote à l'aide de Maps.me. Laure et les enfants sont pliés de rire dans la petite camionnette, avec moi la tête et un bras par une petite fenêtre, qui tente d'expliquer le chemin en anglais à un chauffeur de tuk tuk thaï qui ne comprend rien. À coup de Ok Ok, Right Right, Continue, Continue et malgré les hésitations du chauffeur nous finissons par arriver à bon port, sain et sauf. J'ai trouvé une première reconversion possible: chauffeur de taxi ou de tuk tuk en Thaïlande.


Sur ce, bon week end. On vous embrasse fort et à demain pour de super photos de temples et de la nature nord thaïlandaise.

23

Départ 9h pour une longue journée, aux alentours de Chiang Rai, à la découverte de temples originaux.

Nous débutons par le plus impressionnant, The White Temple. Il est l'oeuvre de l'artiste qui a carte blanche sur les monuments de la ville, comme l'horloge vue hier soir, Mr Chalermchai Kositpipat. Un des artistes les plus renommé de Thaïlande.

Magnifique et impressionnant de détails. L'intérieur est sublime mais les photos interdites.


Ce temple se trouve au seins d'un complexe plus important toujours en cours de construction.

On y trouve également une galerie d'exposition des oeuvres de l'artiste.


Pour se remettre de ce spectacle, nous sommes allés prendre un bol d'air dans un parc non loin de là, entre champs de fleurs et plantation de thé.


Puis rencontre avec des êtres particuliers...

Emblème du parc et marque de bière thaï
On a trouvé une vache d'enfer...

Direction ensuite le 2eme temple de la journée, The Blue Temple.

Digne de Las Vegas!

Après ces deux temples colorés et une pause déjeuner dans un endroit fort agréable, à distance de la foule qui nous accompagne depuis ce matin sur ces lieux de culte,

Découverte d'un tout autre univers, The Black House, oeuvre d'un autre célèbre artiste thaïlandais mais dans un tout autre genre.

Les œuvres sont à la fois les maisons et leurs intérieurs.

Ambiance glauque qui n'a pas plu a Laure

Direction enfin le dernier temple de la journée et le plus récent avec une représentation de Bouddha femme de 25 m de haut, une pagode chinoise et un temple blanc (pour l'instant...). Ce lieu est devenu culte pour les chinois qui viennent par charters entiers...(Nous avons été un petit peu épargnés)

On peut monter en ascenseur dans le 3e oeil, pour une vue sur les collines environnantes

Après cette journée assez chargée (qui ne représente que la moitié du programme journalier d'un chinois en vacances à Chiang Rai) petit tour dans un marché local pour s'approvisionner, car ce sera repas thaï mais à la guest house.

Temps de repos, dessins animés et jeux, avant un bon repas et une bonne nuit en perspective.


Bonne fin de dimanche après midi et à bientôt pour la suite.

24

Aujourd'hui plus cool pour digérer de la veille. Direction les temples du centre ville avec une escale dans un café pour le ptit dèj.

On a une artiste parmi nous!

Le café est à côté d'un hôpital, ça nous manque, et les infirmières aussi!

Laure suggère qu'on remette les uniformes en France et les coiffures assorties.

Puis début des visites à pied, ça monte pas mal ici.

Passage par des ruelles commerçantes entre 2 temples très sympathiques.

Puis derniers temple avant de s'arrêter manger.

Retour à l'auberge en tuk tuk et de nouveau problème d'orientation pour les chauffeurs. Mon nouveau job de co pilote de tuk tuk commence aujourd'hui.

Après midi studieuse pour toute la famille puis retour en ville pour le dîner au night Bazard.

On se régale!

Quelques moments de vie autour du marché de nuit avant un faux départ pour l'auberge.

Comme la veille, un chauffeur nous dit Oui Oui, négocie le prix mais commence à partir à l'opposé de notre destination. Une dame étant monté à ses côtés on se dit que c'est pour la déposer. Mais voyant qu'il continue de s'éloigner je tape à la vitre pour le faire arrêter. J'essaie de lui montrer où c'est, mais il change le prix car trouve ça trop loin. On lui demande alors de nous ramener où il nous a pris, et gratuitement. On fini par trouver un jeune un peu comme le midi, qui voit où c'est, qui comprend un peu mieux l'anglais, et que je pourrai guider sur la fin du trajet sans problème.

On fini par arriver à la guest house sans soucis pour notre dernière nuit dans ce lieu accueillant mais un peu loin du centre ville et difficile d'accès sans son propre moyen de locomotion.

Demain, visites vers les frontières de la Birmanie, avant 2 jours dans une guest house perdue en forêt. Nous dormirons dans des maisons en bambous au contact de la nature et pas très loin de villages Lahu et Akha, vieilles tribus montagnardes du Nord de la Thaïlande.

Je vous donne donc rendez vous dans trois jours, à la frontière du Laos, pour notre dernière nuit en Thaïlande, car dans la montagne il n'est pas prévu de wifi.


Bonne semaine et à bientôt.

25

Après avoir dit au revoir à nos hôtes,

direction le nord, pas très loin de la Birmanie en plein triangle d'or, plus précisément à Doi Tung.

Ce lieu doit son attrait à la villa royale et ses jardins botaniques, dignes de jardins à la française.


Ce parc est magnifique et les enfants s'en donnent à coeur joie.

Laure et Lana ont même droit à une balade à 25 m de hauteur en pleine nature.

La suite de la balade est agréable avant de poursuivre notre route vers un temple perché au fond d'une grotte à quelques kilomètres de là.

Au pied du temple les singes sont sacrés et ont envahi les lieux ( on s'attendait à pire...).

La grotte est vraiment perchée. On s'attaque à la montée avec Lana (elle est prête pour Tombe Rider 4).

Puis retour à la gare routière pour attendre notre futur hôte qui doit nous mener dans des cabanes en bambous au milieu de la montagne non loin de village Akha et Lahu.

En attendant, devoirs pour les enfants dans un café. En relisant le ticket on s'aperçoit qu'on a fait un voyage dans le temps.

Nous étions le 21/11/2560 mais pas du même calendrier que vous. Il est naît quand Bouddha au fait?

Le voyage vers la montagne se fera en pick-up pour la plus grande joie de Léo.

On aura le temps d'admirer les gens et le paysage.

Puis changement de pick up pour les derniers kilomètres en mode 4x4, bien attachés, à 4 derrière, car le plateau du pick up est occupé par les sacs, des grandes glacières, 4 chiens et leur maître.

Le chemin est impraticable hormis en 4x4 et encore, bien entraîné, avec des pente à 20 % où l'on a l'impression que l'on va se cabrer (Laure m'aura broyé la main presque aussi fort que pour la naissance des enfants).

Arrivés finalement sains et saufs dans un quasi bout du monde avec la tombée de la nuit. Maison en bambous, panneaux solaires pour un peu d'électricité, eau courante et la Nature.

Découverte de notre maison en bambous à la lumière des lampes de poche et des téléphones car seule l'ampoule de la salle de bain fonctionne.

Repas très copieux pour nous qui avions pris l'habitude du plat unique midi et soir.

Enfin, nuit sous la moustiquaire dans notre maison en bambous, bercé par le bruit de l'eau des insectes et de quelques autres animaux.

Vivement demain pour découvrir tout ceci en plein jour.

26

Quant on a ouvert la porte ce matin se fut un grand Ouah!

Petit tour du propriétaire:

Notre maison pour 2 nuits
Notre espace de vie commune

Après un copieux petit déjeuner (on n'a plus l'habitude non plus) avec une vue splendide,

Petite randonnée à la recherche d'une cascade avec traversé de village Akha et possible baignade. Encore merci Maps.me.

Apres cette belle randonnée, l'après midi sera consacrée aux devoirs et à la détente dans ce cadre magnifique.

Rencontre au dîner avec un couple de français habitant Montréal et en tour du monde depuis 2 mois que nous retrouverons peut être en Nouvelle-Zélande.


Retour à la civilisation prévu demain pour un transfert en bus vers Chiang Khong, ville frontalière avec le Laos, et notre dernière nuit en Thaïlande.

27

Nouveau réveil en pleine nature, quel bonheur!

Puis, petit déjeuner juste tous les 4, comme des Robinsons.

Juste le temps de prendre quelques bonnes adresses à Montréal et au Québec avec nos amis français et redescente en pick up (moins impressionnante que la montée) pour un retour à la civilisation.

Direction la gare routière et un bus local pour Chiang Kong à la frontière du Laos.

Ils roulent les portes ouvertes ici...

Bonne surprise à la guest house, avec une piscine ou les enfants peuvent s'amuser, et nous, nous rafraîchir, même si c'est le jour le plus frais depuis notre départ.

2eme grosse averse du séjour en fin de journée, avant un petit tour au bord du Mékong et notre première vue sur le Laos.

Bye bye Thaïlande!

Retour à la guest house pour un dernier repas thaï et notre première prise d'anti palu.


Tchao tout le monde et à demain depuis le Laos.

28

Après un levé plutôt matinal pour réserver les places de bateau, petit dej léger et direction le passage de frontière terrestre.

On avait lu un peu tout sur les frontières Laotienne, et on a finalement était agréablement surpris par la facilité d'entrer au Laos.

Démarches administratives effectuées, on nous conduit en bus à l'embarcadère du fameux Slow Boat reliant Huay Xhai à Luang Prabang via Pakbeng en 2 jours.

Installation à bord en mode charter pour 6h de voyage.

On essaie de profiter du paysage mais c'est très bruyant, entre le moteur et un groupe de jeune dernière nous en mode "apéro" tout le voyage.

Cette descente du Mékong nous fait découvrir tout de même de beaux paysages.

Finalement arrivés à 17 h pétante, sains et saufs et avec les bagages entiers.

Repas indien pour changer un peu, avant notre nuit d'escale dans une petite guest house, et reprise du bateau demain matin pour Luang Prabang.

Bonne fin de journée et bon match à Sapiac.

29

Après une bonne petite nuit à 4 dans 2 lits simples mis cote à cote et un bon petit déjeuner retour à l'embarcadère pour une nouvelle journée en slow boat. On a réussit à changer de bateau, plus de place, moins de monde.

Navigation plutôt tranquille mais l'hiver se fait enfin sentir. Au bout de quelques heures sur le bateau chacun revêt sa tenue d'hiver, pantalon, sweat +/- blouson.

Le paysage reste merveilleux, et quelques cabanes à la Robinson, apparaissent ça et là au milieu de la forêt en bord de rivière, sans rien aux alentours.

Quelques devoirs pour Lana, des parties de Yam's, de la lecture, de la confection de bracelet, des dessins animés vont rythmer notre journée.

A l'approche de Luang Prabang, un temple dans la roche, le Wat pu, se présente à tribord.

Puis après plus de 6h30 de navigation direction la nouvelle guest house en tuk tuk camionnette bleu avec les valises sur le toit (transport en commun "obligatoire" du débarcadère au centre ville).

Bonne impression à l'arrivée dans la guest house. Nous allons peut être prolonger notre séjour ici si la ville nous plaît.

Direction le night market et la street food où nous allons nous régaler. Nems, escalopes de poulet et saucisses de porc à la braise accompagnés de riz collant avec fruits exotiques et gâteau au chocolat pour finir. Un vrai festin pour moins de 10 euro avec une petite bouteille d'eau et une petite Beer Lao.

En espérant passer une bonne nuit. Bon week end à tous et à très vite.

30

Après une bonne nuit dans notre nouvelle guest house très confortable (2 lits King size et salle bain de bain privative, la grande classe) et un super petit déjeuner (Leo continue les oeufs saucisses) découverte de la vieille ville à pied.

Puis montée au mont phousi pour admirer la vue sur la ville et les collines environnantes.

Et visite des temples en redescendant.

Puis promenade le long du Mékong avant de goûter de nouvelles spécialités Laotiennes. Enfin pas pour Lana qui a réussi à trouver des spaghettis à la bolognaise.

L'après midi sera consacrée à une petite balade à vélo pour découvrir la ville dans son ensemble.

On a même pris un pont pour 2 roues!

Fin de journée à la guest house et retour au marché de nuit mais uniquement dans la street food où sans avoir faim on s'est régalé avec une poisson grillé et du riz gluant.

Désolé pour la netteté de la photo.

Demain on va essayer d'assister au Tak Bat, la procession matinale des moines de 5 h à 6h donc bonne après midi à vous mais il faut que j'aille me coucher.

See you soon!

31

Lever matinal comme prévu, pour aller voir la procession des moines, qui tarderont à arriver. Ça reste à voir, mais voyant des moines tous les jours depuis plus de 15 jours, cela nous impressionne moins.

Retour à la guest house par le marché local à 6h30 du matin, l'estomac bien accroché... puis tentative ratée de se recoucher.

En fin de matinée, balade à vélo jusqu'aux temples non vus la veille.


En rentrant vers la guest house, nous avons trouvé une vraie baguette de pain avec emballage made in France.

On s'est régalé!

Puis nouveau petit repas en bordure de Mékong, où nous avons goûté un des plats Laotien du nord, le Khao Soi. Il s'agit d'une soupe de nouilles large avec de la viande emincée et des légumes.

Ce petit en-cas nous a bousté pour aller découvrir les cascades de Tad Sae, à 20 km, à l'est de la ville.

Pour les atteindre, nous avons fait 30 minutes à l'arrière d'un tuk tuk camionnette, puis 5 minute de long boat à moteur.

Le trajet fait partie de l'aventure.

Quelle surprise au bout de 200m de marche lorsqu'on a découvert ça:

Puis nous sommes allés voir une petite grotte juste à côté.

J'ai même fait un peu d'escalade...

Avant de se tremper les pieds (demain on prendra les maillots mais ce n'est pas très chaud)

Après le retour en long boat nous sommes tombés sur une partie de pétanque au beau milieu de nulle part.

Mickaël et Sylvain ça n'a pas l'air si compliqué que ça à faire un terrain!

Retour en ville heureux de cette journée, comme presque tous les jours depuis 3 semaines.

Petit tour au marché de nuit, et passage par notre street food préféré pour un petit repas de fin d'après-midi ponctué par une gourmandise découverte hier, des pratas au chocolat (gourmandise plus Singapourienne que Laotienne) que nous dégusterons tranquillement à la guest house.

A demain pour la suite, avec d'autres cascades à priori.

See you soon!

32

Après les petites cascades merveilleuses de la veille place aux grandes soeurs.

Aller retour en tuk tuk camionnette, comme hier, mais en compagnie de 4 autres français, trouvés juste avant de partir. En plus de faire baisser le prix, cela nous a permi d'échanger avec d'autres voyageurs sur l'Asie du Sud Est et nos propres expériences.

A l'entrée des cascades, une surprise attendait les enfants. Des ours, recueillis et enlevés aux braconniers, qui ont été mis dans de grands enclos en pleine forêt.

Puis nous en primes encore pleins les yeux.

Après la rude montée en haut des cascades et la bonne baignade, petit pique-nique avec vue sur les chutes d'eau.

Puis retour tranquille à la guest house. C'était comment les cascades de Kuang Si?

TOOOOOP!!!!!

Reste de l'après midi, devoirs pour les enfants avec maître Loïc, et massage pour madame.


Demain matin départ pour Vang Vieng en minibus.

Bonne fin de journée, et à plus, pour la suite.

33

Comme à chaque fois que l'on aime bien une guest house et un endroit, c'est avec un petit regret que nous quittons Luang Prabang après avoir profité d'un dernier super petit déjeuner à la guest house.

En route en tuk tuk camionnette (où nous sommes serrés comme des sardines, les sacs sur le toit et les enfants sur les genoux...) pour la gare routière et découverte du mini van qui doit nous amener à Vang Vieng.

Comme pour le tuk-tuk, ils veulent nous faire monter à plus nombreux que le nombre de places. Nous refusons et attendons qu'ils s'organisent pour prendre un nouveau van qui sera finalement lui aussi rempli... C'est parti pour 6h00 de route (pour seulement 177km)!!

Très vite on se rend compte que ça va être long et sinueux. Un peu comme traverser l' Ariège par les routes de montagne il y a 50 ans.


Entre 2 lacés et 3 nids de poules, on essaie de prendre quelques photos de l'extraordinaire paysage que nous traversons. Cette route est impressionnante autant par le décor qu'elle traverse que par la pénibilité à l'emprunter. Et dire qu'elle relie les 2 villes les plus touristiques du Laos n'est pas de très bon présage pour la suite. Heureusement pour nous on a quitté la montagne et ça devrait aller mieux.

On fini par arriver à bon port, sain et sauf et rejoignons directement notre hôtel où nous n'étions pas vraiment attendu, mais heureusement la chambre pour 4 était libre.

Petit tour en ville pour moi pendant que Lana discute en visio avec sa maitresse et la classe.

Confirmation de l'absence d'intérêt de cette ville si ce n'est pour ses activités nature: kayak, tyrolienne, tubbing, trekking, grottes.

Petite vue sympa tout de même en bord de rivière qui sonne l'heure de l'apéro.

Retour à l'hôtel pour refaire le plein d'énergie avec des pâtes à la carbo pour Léo et une pizza pour Lana, faites maison et délicieuses.

Pour nous soupe de légumes avec nouilles et poulets et quelques restes des enfants tout de même.

A demain pour la suite.

34

La ville ne dérogeant pas à sa réputation et notre première impression, direction une bonne boulangerie pâtisserie pour commencer la journée.

Ce sera chocalatine pour Léo, pain au chocolat noisette façon pain aux raisins pour Lana, cookies pour Laure et pain perdu pour moi.

La panse bien pleine, nous voilà partis en direction des grottes de Tham Chang à 2 km du centre ville. Après une erreur d'orientation de ma part et sous un soleil de plomb nous arrivons à l'entrée du site.

Peu de monde, au pied de montagnes karstiques percées de grottes naturelles nous traversons un pont suspendu pour atteindre le pied de la grotte.

Belle surprise, en haut d'un escalier faisant penser à ceux des nombreux temples déjà visités.

Grande galerie et longs couloirs avec une ouverture et une vue superbe sur la ville et la campagne environnante.

Ensuite petit temps calme à l'ombre de grands arbres au pied de la grotte non loin d'une source. Source où nous nous sommes trempés les pieds, histoire de se rafraichir un peu.

Retour tranquille en ville avec la chaleur et installation dans un "resto" surplombant la rivière avec vue sur les montagnes karstiques.

Farniente, devoirs et jeux de cartes au programme de l'après midi avec la montagne en toile de fond. Petite promenade le long de la rivière en fin d'après midi et retour à l'hôtel.

Demain, mini van prévu à 9h pour Ventiane, capitale du Laos, 2eme étape de notre traversé du Laos jusqu'à Pakse, non loin de Bane Nakham.

Bonne fin de journée et à demain.

35

Départ de Vang Vieng en mini bus prévu à 9h. Petit contre temps Laotien d'une demi heure mais mini bus plus confortable que le mini van d'il y a deux jours, et route moins sinueuse mais toujours en aussi mauvais état.

Arrivée à la capital Laotienne Vientiane en un peu moins de 4h, on progresse. Direction le centre ville et le quartier touristique où nous retrouvons un semblant de ville occidentale.

Après avoir récupéré notre chambre direction un petit resto de rue laotien où on s'essaye à de nouveaux plats, Pho pour Laure (soupe de nouilles avec boeuf et boulettes) tres copieux, et légumes porc grillé pour moi.

Petite balade digestive entre Mékong et quartier présidentiel.

On passera même devant le CHU et son service d'urgences.

Puis découverte de quelques monuments et temples de la ville.

On est tombé par hasard, sur de très belles sculptures dans le jardin d'un temple.

Puis direction l'hôtel pour une pause devoirs et UNO avant de découvrir le Vientiane by night et son night market.

Petit dîner local au calme, avant de rentrer à l'hôtel se reposer car demain plus de 7h de voyage nous attendent jusqu'au centre du Laos. Objectif, dormir en pleine campagne pour aller visiter une des rivières souterraines les plus belles du Laos.


A demain si on a du Wifi et bon week-end.

36

Notre journée de voyage pourrait se résumer ainsi. Départ de l'hôtel à 9h, pour la gare routière, en tuk tuk camionnette, puis départ de la gare, en bus, à 10h, pour arriver à destination à 17h40, avec le couché du soleil, soit 7h40 pour effectuer 225 km.

Mais un simple résumé, omettrait les détails, qui font de ces journées de voyage, de vraies aventures.

Un tuk tuk camionnette est donc passé à 9h, nous récupérer devant l'hôtel, pour nous amener à la gare routière, à 10 km du centre ville. Après trois tours de pâté de maison, récupéré 3 couples de touristes, et pris les bouchons, nous sommes arrivés à 9h50 à la gare routière, pour un départ du bus prévu à 10h. Le rythme de la journée était lancé. Ceci nous a laissé le temps d'échanger avec un allemand sur le Laos, les langues et les voyages.

Le trajet en bus local s'était plutôt bien passé, malgré la longueur du trajet et les routes sinueuses et toujours en si mauvais état par endroit, jusqu'à ce que le bus s'arrête au pied d'un petit pont.

Terminus, tout le monde descend. Mais il reste près de 40 kilomètres. Moment de flottement, les locaux prennent leurs affaires, certains touristes discutent et décident de traverser le pont à pied, et nous, on attend avec les locaux, car si j'ai bien compris un autre bus doit arriver.

Bingo! Un tuk tuk camionnette arrive avec déjà quelques passagers et on s'installe avec eux et les bagages. On passe enfin ce fameux pont (on a l'habitude de ces ponts en bois maintenant, c'est du solide!).


Nouveau petit moment de flottement de l'autre côté du pont, il manque les autres touristes. Finalement, plus de touristes que prévu, et avec les locaux et les bagages, nous voilà de nouveau entassé comme à l'arrière d'une bétaillère (Ça aussi on s'y habitue). Et nous voilà partis pour un peu moins de 40 km de route, en bien mauvais état.

On traverse des petits villages de campagne, parsemés de vaches, de buffles, de chèvres et de quelques cochons noirs. Ceci, au milieu des champs de riz, dans une petite vallée, entourée de magnifiques falaises, et au soleil couchant.



En arrivant à la guest house, dans une telle atmosphère, on en a presque oublié le long voyage.

Chambre spacieuse, bon accueil avec un anglais parfait, et repas tip top (presque comme au Raymond...).

Demain, visite d'une rivière souterraine.

La beauté du site sera-t-elle à la hauteur des heures de voyage pour l'atteindre?

Réponse dans le prochain épisode des 4L autour du monde.

37

Réveil au milieu des champs de tabac avec le chant des coqs.


Puis direction la rivière souterraine à pied à travers le petit village de Konglor.

Rencontre avec des enfants en pleine partie du sport national, la pétanque.

Arrivés à l'entrée de la grotte on nous équipe et c'est parti pour 7,5 km de navigation sous la montagne karstique éclairé par une simple frontale.

Arrêt au milieu de la galerie pour admirer une grotte immense avec de magnifiques stalactites et stalacmites.

Arrêt de l'autre côté de la rivière puis retour par la même rivière mais sans arrêt.

En rentrant à la guest house, rencontre avec une enfant laotienne qui nous a présenté son lapin.

Puis quelques instants de la vie à la ferme.

Après-midi dessins animés et devoirs, puis petite baignade dans la rivière en compagnie des enfants du village.

Nous ne regrettons pas le temps passé pour venir ici. C'est vraiment une région à voir avec des randonnées et pleins de grottes à découvrir.

La guest house est également très bien malgré l'isolement du lieu.

Demain poursuite de la descente vers le sud avec une tentative de relier directement Pakse. À priori, 10 heures de trajet, mais avec quelques changements, donc, à voir.

Bonne fin de week end, et à bientôt pour la suite.

38

Réveil 6 h pour une journée qui s'annonce longue...

6h25, alors que les fermiers sont déjà dans les champs nous attendons le tuk tuk camionnette (săwngthăew) qui doit nous conduire vers Tha Khaek.


Notre "chalet suisse"au milieu des champs!!

6h30 et c'est parti pour la petite route de l'autre soir jusqu'au fameux pont. Finalement on passe le pont, enfin presque puisque mon sac sur le toit de la camionnette a du mal à passer. Finalement avec un peu d'aide ça passe et nous voilà partis pour Tha Kahek entassés comme des sardines à l'arrière de la camionnette.

Près de 5 heures et plus de 10 arrêts plus tards, nous arrivons enfin à la gare routière de Tha Kahek. Le temps est passé assez vite grâce aux nombreux arrêt finalement.

Même pas le temps de descendre qu'on nous propose un bus pour Pakse. On réfléchi 2 minutes et on décide d'enchaîner avec 6 à 7 heures de bus local. Juste le temps de trouver du pain et de l'eau et nous voilà installé au milieu de Laotiens, Laure et les enfants sur 2 sièges, et moi sur un tabouret, dans l'allée centrale du bus, juste à côté. La suite du voyage s'annonce sportive. Finalement au jeu des montées et des descentes du bus, je réussirai à récupérer un vrai siège pour finir le voyage.

Malgré les paysages et les animaux tout au long du parcours, il nous tarde d'arriver. Pas une descente du bus pendant 7h sauf moi, pour acheter du riz, de l'eau et des brochettes. Les enfants ont été adorables, chapeau à eux, car même pour nous ça a été compliqué.

On arrive enfin à Paksé un peu après 18h30 mais à la gare routière située 7km au nord de la ville. Heureusement des tuk tuk camionnettes sont là pour rallier le centre ville.

Comme on ne savait pas si on arriverait à Paksé aujourd'hui, on n'avait pas réservé de chambre d'hôtel donc une nouvelle épreuve commence.

En descendant du tuk tuk camionnette, les 2 premières guest house n'avait pas de chambre famille. Un peu plus loin une personne parlant français (peut être le belge dont on nous avait parlé) nous renseigne et 20 m plus loin on fini par trouver une chambre triple propre avec salle de bain privative. Contrat rempli. Nous sommes donc à Paksé avec un petit jour d'avance sur ce qui était prévu.

Nous allons pouvoir profiter maintenant et se rendre enfin à Bane Nakham dans les jours qui viennent.

Si il y avait une chose qui m'a le plus marqué aujourd'hui, c'est la patience des gens et leur bonne humeur, malgré les conditions de transport précaires qu'ils subissent au quotidien. La patience de Leo et Lana a également été remarquable et j'en conclus donc que notre impatience vient surtout de la société dans laquelle on évolue et qui nous façonne.

Petite récompense pour les enfants, leurs premières frites du voyage.


39

Journée récupération à Paksé.

Petit dèj au Sabaidie Restaurant et un peu de devoirs pour les enfants.

Puis petit tour à la recherche d'un nouvel hôtel car Laure a eu, soit disant, des piqûres de puces de lit, la nuit dernière (je confirme c'est bien des piqûres de punaises de lit...).

Après 2 tentatives, on a trouvé une chambre à 4 lits dans une ruelle plus calme pour le même prix. Donc changement de guest house et direction la découverte de Paksé à pied.

On tombe sur des choses étonnantes. Beaucoup sont fans de foot et suivent la 1ere ligue et la ligua. Les enfants portent des maillots Chelsea FC Barcelone Réal...

On a même trouvé le maillot du PSG!

Une sorte de galerie marchande façon Mole en construction à moitié vide mais avec des déco de noël.

Et au decours de rues à moitiées à l'abandon, entre un réparateur d'électronique et un vendeur de pièces moto, un café "parisien".

Deux temples seulement dans la ville et un seul qui semble en activité.

Petit repas local avec soupe de pâtes au canard et porc.

Leo n'en a pas laissé une goutte!

Petite balade et retour à la guest house pour jeux et devoirs.

Retour au Sabaidie Restaurant pour fêter notre 1er mois de voyage. On s'est fait plaisir!

2 bieres et glace en dessert.

On a même eu la chance d'avoir la présidente de l'association Bane Nakham, Sommay, au téléphone, et son frère vient nous chercher demain matin pour nous amener au village. Il a en plus l'amabilité de nous héberger chez lui demain soir.

Vivement demain!

Bonne fin de journée

40

C'est à l'heure du petit déjeuner que nous avons rencontré notre futur hôte, Payvanh, un des frères de Sommay, avec qui nous allons passer 3 jours.

Il a l'amabilité de nous accueillir dans sa famille et sa maison pendant 3 jours.


Premièrement, direction le supermarché pour acheter les fournitures scolaires pour une centaines d'enfants. Grâce aux dons des enfants de la classe de Lana, nous leur avons pris: des cahiers, des crayons à papier, des aiguises crayons, des règles, des gommes, des stylos bleus, rouges et noirs, ainsi que 5 petits tableaux blancs, des markers pour tableaux blancs, 5 calculatrices et 10 paires de raquettes de badminton avec volants.

Puis direction le marché local, Payvhan veut faire des courses pour nous préparer à manger. Il n'y a pas de photos des stands boucherie mais on a vu beaucoup de chose (tripes, pieds et oreilles de cochon pour ne citer que les meilleurs). On comprend mieux le terme de grand bazar.

Enfin direction Ban Phon That avec arrêt au collège juste avant où l'association Bane Nakham à participé à la création d'une salle de classe. L'accueil fut très chaleureux.

Acceuil chez Payvanh très touchant avec sa femme et ses enfants.

Après le repas, on a eu la visite d'enfants du village pendant leur pause déjeuner. Premiers contacts et ateliers bracelet. La barrière de la langue n'est pas évidente mais avec les enfants, on s'en sort.

Première distribution de fournitures, à l'école du village Ban Phon That qui compte 30 élèves: Un grand moment. Le sourire des enfants est beau à voir.

Petit tour en classe pour un échange linguistique. Le jeune maître de ces 2 classes, nous a grandement remercié.

Retour chez Payvanh où certains enfants du village ne tardent pas à nous retrouver après l'école. Dessins, concours d'avion en papiers, apprentissage du UNO et football seront au programme. Laure a trouvé ses chouchoutes, Jasmie et Vanessa, 2 jumelles de l'âge de Lana, nées le 21/11/2009!


Repas et coucher assez tôt, comme nos hôtes.

Le lendemain visite de 3 écoles et d'un collège au programme

41

Réveil de bonne heure avec les coqs. Et oui, nous sommes à la campagne, et les gens se lèvent encore plus tôt, ici on vit à l'heure du soleil.

Petit déjeuner local, avec riz omelette, sachets de café au lait et même du chocolat en poudre pour les enfants.

Puis à 8h départ pour le tour des écoles en tuk tuk en compagnie de Payvanh, Chop, son jeune fils, et du chauffeur de tuk tuk qui n'est autre que la personne qui nous a servi d'interprète la veille.

Première halte, Ban Nalhan.

Acceuil fleuri très impressionnant et émouvant

Puis première distribution de fournitures de la journée.

Et petit tour en classe.

Après de nombreux remerciements, il est temps de continuer en direction d'une petite école isolée une bonne partie de l'année, celle de Ban Tanglang

On y va a pied depuis Bane Nakham car le pont à été installé depuis 1 mois, après la mousson.

Encore un super acceuil des enfants et des instituteurs.

Puis retour à Bane Nakham, dernière école de la matinée. Directeur adorable parlant un peu anglais, 122 élèves repartis en 5 classes de 4 à 10 ans et 5 instituteurs en comptant le directeur.

Repas chez Payvanh où nous sommes encore servis comme des rois. Nous avons ramener les dizaines de bouquets et colliers de fleurs et les offrons aux enfants du village qui sont revenus jouer aux UNO avec Lana.

Payvanh et Mimi son épouse

Puis en attendant l'heure de retourner à l'école, Leo fait son One man show.

Première étape de l'après midi, une petite école avec peu de moyen à Bane Nol Sa Vanh.

Petit tour en classe et échange linguistique.

Nous repartons encore très touchés par les remerciements des enfants et des institutrices, direction le collège.

260 élèves, 9 classes et 20 professeurs. Nous leurs apportons des raquettes de badminton et un petit tableau blanc.

Avant de repartir on reste regarder un peu de football féminin, de la pétanque et du sepak takraw ou kick volleyball.

Vous remarquerez les rochers sur le terrain, ça fait des défenseurs naturels...

Retour chez Payvanh après une grosse journée.

Un peu de devoirs et de jeux avec les enfants du village, repas et au lit comme les poules car grosse journée prévue pour le lendemain avec visite du dispensaire et retour à Paksé.

42

Après une nouvelle nuit à la campagne et une certaine insomnie matinale, nous voilà partis au dispensaire en pick up pour la plus grande joie des enfants.

Arrivés au dispensaire, certains villageois sont là juste pour nous voir, d'autres pour consulter. On fait la visite des lieus seuls dans un premier temps, puis avec une interprète et le personnel du dispensaire dans un second temps. Au fur et à mesure on se rend compte qu'il font surtout de la vaccination, du suivi de grossesse, d'enfants et quelques accouchements. Il n'y a en fait que des infirmières et bien qu'elles aient pas mal de médicaments, on pense qu'elles en utilisent peu. Il y a également des sortes de lits pour d'éventuelles "hospitalisation", mais en bien mauvais état.

On essai d'évaluer leurs besoins matériels et de lister les priorités.

Puis quelques personnes souhaitent qu'on les examine et grâce à l'interprète, en anglais, on fini la matinée par 4 consultations. On a encore de bons restes malgré le mois d'inactivité intellectuelle.

Ensuite on nous remercie officiellement et il devrait même y avoir notre nom sur une plaque du dispensaire.


C'est le coeur lourd que nous quittons le dispensaire pour retourner chez Phayvanh où l'émotion va continuer de nous gagner, enfin, surtout moi, jusqu'à nos adieux.

Les 3 jours et 2 nuits passés dans la famille de Phayvanh ont été humainement très fort même si la barrière de la langue a été assez frustrante pour moi. Les enfants se sont beaucoup amusés avec les enfants du village, et Phayvanh et sa famille s'en sont occupés comme s'ils étaient de leur propre famille.

Même le petit chien a tenu à nous saluer.

Toute la famille nous a gentillement ramener à Paksé en pick up, où nous avons regagné notre guest house après des adieux chargés d'émotion.

Retour à notre petite vie de tourdumondiste avec une certitude, on reviendra les voir pour continuer de les aider car le travail mené par Sommay et Phayvanh est incroyable! Un grand merci à eux!

Coucher tôt car réveil très tôt le lendemain, 4h30, pour un départ en mini bus direction le Vietnam et la ville de Danang puis Hoi An.

43

Lever 4h30, car, Van prévu à 5h pour rejoindre la gare routière et un mini bus, dont le départ est prévu pour 5h30, en direction de Danang au Vietnam.

Donc, après 30 minutes de ramassage de passagers dans différents endroits de Paksé, on finit par arriver à la gare routière. Le minibus n'est pas encore là, la journée commence bien. D'autant plus qu'à peine descendu du van, celui-ci repart, avec les bagages, pour soit disant aller chercher une autre personne. Le minibus arrive enfin, mais maintenant nous attendons nos bagages. Les déplacements aux Laos, c'est quelque chose!

6h10, on part enfin, pour 10 à 11h de voyage, à l'arrière du minibus. Initialement nous devions prendre un bus couchette qui mettait 16 à 18h.

Vers 8h, petit arrêt pipi (sauf pour Laure) et achat de 2 petites baguettes de pain pour le petit déjeuner, le gérant de la guest house ayant eu la gentillesse de nous donner des briquettes d'ovomaltine pour les enfants.

La conduite assez sportive de notre chauffeur, nous fait rejoindre la frontière finalement assez rapidement.

10h30 arrivée au post frontalier Laotien et 11h30 départ de celui Vietnamien. Les modalités administratives n'ont posé aucun problème mais la météo nous a rappelé que nous étions en hiver et en montagne. On profite de l'attente aux passeports pour sortir nos vêtements chauds, ce qui amuse les douaniers qui se gèlent encore plus que nous.

Ça y est nous voici au Vietnam, et les infrastructures routières sont déjà meilleures, même si les fortes pluies d'il y a un mois ont laissé quelques traces.

13h passe et toujours pas d'arrêt déjeuner.

14h passe, toujours rien, et en plus Laure a envie d'uriner. Elle prend sur elle, mais la fin, la fatigue, et les 8h passés au fond de ce mini bus commencent à devenir pesant. Heureusement les enfants sont une fois de plus exemplaires, ce qui nous force à prendre tout ça à la rigolade.

14h30, on fini par demander un arrêt pipi. Cela aurait été trop beau qu'il y ait en plus à manger. On se rabat donc sur une canette de coca et un thé vert au citron façon limonade, histoire de se resucrer un peu.

16h10 arrivée à la gare routière de Danang après 10h de voyage, passage de frontière compris.

En descendant du minibus, un couple d'anglais qui voyageait avec nous, cherche également un taxi pour se rendre à Hoi An. Nous décidons de partager le taxi et comme nous n'avons pas réservé d'hôtel, de descendre au leur, voir s'ils disposent d'une chambre familiale pour la nuit.

1h plus tard nous sommes enfin arrivés à Hoi An et décidons de rester dans le même hôtel que nos camarades anglais.

Nous ne tardons pas à aller manger et à découvrir la cuisine et la bière Vietnamienne.


Au programme, visite de Hoi An, la ville lumière, avant de remonter à Hué qui sera notre 2eme étape au Vietnam.

44

Découverte de la ville à pied. Ancien port d'échanges commerciaux où Chinois, Japonais et Vietnamiens se sont côtoyés pendant des décennies et y ont laissé leurs empreintes.

Les anciennes échoppes sont aujourd'hui devenus des magasins de vêtements, de souvenirs ou des restaurants et galeries d'arts.

On y trouve aussi d'anciens temples chinois et japonais ainsi que des maisons familiales transformées en petits musées.

La nuit venue la ville des lanternes porte bien son nom.

Nous avons également goûté certaines spécialités locales notamment au marché couvert.

On s'est régalé!

Nous sommes sortis un peu de la ville en vélo et sommes tombés sur des rizières et quelques scènes de la vie de tous les jours.

Le lendemain nous sommes partis en bus pour Hué. 3h de voyage en sleeping bus, on n'a jamais été aussi bien installé dans un bus.

Arrivée à Hué et installation dans la guest house, pour les devoirs de Lana, puis petit tour pour le dîner et retour à la guest house.

Demain visite de la cité impériale, je pense qu'on va se régaler!

45

Visite de la cité impériale moins belle que ce que l'on avait imaginé.

Entrée de l'ancienne cité

La cité est une citadelle entourée de 10 km de murs avec des douves et des canaux au sein de laquelle on retrouve différents vestiges plus ou moins bien conservés suite aux différentes guerres.

Anciens couloirs de la cité pourpre interdite
Pavillon de lecture
Théâtre

Puis pause déjeuner et découverte de 2 spécialités de Hué, des sortes de rouleaux de printemps avec des brochettes de porc sur bâtonnets de citronnelle et des sortes de pancakes de riz avec légumes et crevettes.

On s'est régalé.

Sur notre lancé, arrêt dans un café pour souhaiter l'anniversaire d'une copine de Lana via Whatsapp et dégustation d'un bon café Latte et cappuccino.

Puis retour à la guest house via une pagode et le marché local

Avec la découverte de sapins de Noël originaux.

Dîner à la guest house en compagnie de nos hôtes et d'Hollandais dont un travaillant à Hué depuis quelques mois.

Le lendemain découverte de maisons traditionnelles, pagodes et temple en bateau,

Dragon boat
Pagode

Déjeuner sur la rivière des parfums

Les enfants rencontrent toujours autant de succès!

Découverte des tombeaux des empereurs dans des sites magnifiques...

Et parfois difficile d'accès.

Demain visite de la campagne de Hué et d'un petit village, puis, direction la plage même si le temps s'y prête peu, avant 14h de sleeping bus jusqu'à Hanoi.

46

Non loin d'Hue se trouve un petit village en pleine rizière où l'on trouve un magnifique pont et un musée sur la vie à la campagne et tout le travail autour de la culture du riz: Thanh Toan.

Après cet instant culturel autour du riz, direction la plage pour le plus grand bonheur des enfants.

Pas de baignade en cette période de l'année car la mer (de Chine) est mauvaise.

Puis retour en ville pour déjeuner et faire un peu de devoirs, avant un loin voyage en sleeping bus pour rejoindre Hanoï.

47

Après plus de 16h de sleeping bus, plutôt confortable, dans lequel les enfants auront fait une nuit normale, arrivés à Hanoï, au petit matin, sous une pluie fine; bienvenu en hiver.

On sent de suite que nous sommes dans une grosse ville avec beaucoup de monde, et que la vieille ville grouille de monde dans un bazar infini.

Heureusement, on tombe sur un chauffeur de taxi sympa et les gérants de la guest house, sorte de chambre d'hôtes, à nos petits soins.

Après un bon bain (première baignoire du séjour), nous voilà parti à l'assaut de la vieille ville.

Visite d'une ancienne maison-boutique typique d'autrefois.

Puis direction l'un des lacs de la ville où l'on trouve un temple sur l'eau.

Promenade le long du lac très sympa, puis direction l'opéra et les boutiques chics des beaux quartiers.

Retour au bord du lac, au couché du soleil, où l'on retrouve de nombreux vietnamiens, jouant au badminton ou jonglant avec une sorte de volant de badminton, ou tout simplement pratiquant le taï chi.

Le lendemain direction l'autre lac de la ville et les monuments consacrés à Ho Chi Minh.

Le grand lac
Le mausolée d'Ho Chi Minh
Parlement National et palais présidentiel
Le temple au pilier unique

Après un bon petit resto, un vrai, avec des couverts et des serviettes, dans lequel, Léo nous a demandé, s'il avait le droit de salir sa serviette, tellement qu'il n'en a plus l'habitude, visite du temple de la littérature dédié à Confusius. On l'a trouvé superbe.


Mais Hanoï c'est aussi, des boutiques partout...

des restaurants de rue...

Et beaucoup de circulation.

Demain direction la plus grande île de la baie d'Halong, l'île de Cat Ba.

48

Comme prévu direction Cat Ba en bus-ferry-bus.

En prenant l'autoroute Hanoï - Haïphong, 2 fois 3 voies toute neuve, nous comprenons très vite que nous nous dirigeons vers Le site touristique du Vietnam.

L'autoroute se prolonge quasiment jusqu'au petit embarcadère pour Cat Ba.

Il n'est pas impossible qu'un pont voit le jour ici, un de ces jours. La baie d'Halong étant devenue ultra touristique, de plus en plus de touriste se dirigent vers celle de Lan Ha, comme nous, au départ de Cat Ba.

Premières vues sur l'île plutôt agréables. Le soleil est là malgré le temps frais.

La traversée de l'île en bus vaut également le détour au milieu de ces petits monts rocheux rappelant ce qui fait le charme de la baie d'Halong et de Lan Ha.

En fin de journée, petit tour en ville, puis couché de soleil.

Demain, on part pour une croisière de 2 jours dans la baie de Lan Ha et de Bai Tu Long au sud et à l'ouest de la baie d'Halong. Au programme, navigation, kayak dans des grottes, baignade si le temps le permet, visite d'un village flottant.

49

On pourrait résumer ces 2 jours par Merveilleux. Une site exceptionnel et une agence de voyage au top et à recommander: Cat Ba Green Trail Travel.

Départ du port de Ben Bel, à 1km de Cat Ba ville, sur un petit bateau en compagnie de 2 couples. Puis changement de bateau, guère plus gros, mais où se trouve une chambre où nous passerons la nuit. Nous sommes en compagnie de 2 autres couples pour la journée.

Au programme de la matinée, navigation, kayak et arrêt baignade sur une petite plage pour les moins frileux.

Puis après un délicieux déjeuner à bord, direction Monkey Island. Un peu d'escalade pour admirer le point de vue!

Puis nous avons déposé nos compagnons du jour et sommes restés seuls sur le bateau avec le capitaine, le guide et le mousse pour la nuit. Vues magnifiques sur le coucher et le lever du soleil!

Fini les Robinsons, on récupère 8 personnes en route, et direction la baie d'Halong.

Baignade, pour les plus courageux, kayak et déjeuner gargantuesque au programme!

La section Kayak avec vidéo sera pour plus tard.

Nouveau coucher de soleil depuis Monkey Island...

... et fin de 2 jours exceptionnels avec des souvenirs plein la tête.

50

Aujourd'hui direction le parc national de Cat Ba pour une rando de 2h, pas longue, mais avec pas mal de dénivelé et surtout un super point de vue.

Après la pause déjeuner, direction les plages de Cat Ba ville à pied. Les sentiers aménagés sur le flanc des collines karstiques proposent une vue magnifique sur la baie de Lan Ha.

Puis instant détente et baignade pour les enfants...

Avant un coucher de soleil splendide dans la baie du port de Cat Ba.

On serait bien resté 2 jours de plus, mais dans 2 jours, nous nous envolerons pour Sydney, via Ho Chi Minh Ville et Singapour. Demain retour à Hanoï pour notre dernière nuit en Asie.

51

Ça y est, après près de 24 h de voyage on a rejoint Sydney via Ho Chi Minh et Singapour.


Arrivée vers 13h nous avons pu profiter de notre premier après midi sous le soleil par 30° pour aller voir la plage et faire les courses.

Et oui, fini l'Asie du sud-est et les repas à 10€ pour 4. Ici la vie est plus chère qu'en France pour nous, malgré un euro fort, mais ça fait du bien de retrouver du pain, du fromage, du vin, des pâtes fraîches et de la bonne viande. C'est Noël quand même!

2eme jour, direction le centre de Sydney pour se mettre dans l'ambiance de Noël avec un tour dans les grands magasins, Hyde park, l'hôtel de ville et St Andrew's cathedral.

Hyde Park
L'oeil de Sydney
Victoria Building
St Andrew's cathédral
City Hall

Préparation et "réveillon" en t-shirt, bermuda!

Bon Réveillon!!

Joyeux Noël à vous tous, on vous embrasse.

52

Le traditionnel pique nique à la plage de Noël à Sydney, s'est fait sous un temps relativement couvert.

Cela ne nous a pas empêché de se balader en vélo de Bondi beach à Bronte beach via Tamarama beach.

Le lendemain direction l'Opéra de Sydney et le Botanic garden.

Aujourd'hui direction le Zoo de Sydney avec le soleil. Étant de l'autre côté de la baie, on y est allé en ferry. La vue sur le pont et l'opéra était magique.

Ensuite on est monté au Taronga Zoo en télécabine. Et oui, les oeufs de St Lary me manquent un peu...

Puis journée au zoo avec mention spéciale aux espèces autochtones...

Koalas, kangourous et walabies

...et la superbe vue sur Sydney au loin.

Puis premier bain à Bondi Beach pour Lana et moi au retour du zoo avec de très belles vagues.

Demain, après presque 2 mois en vase clos, les parents de Laure nous rejoignent pour partager un petit bout de notre aventure et fêter avec nous, la nouvelle année.

53

Après une journée à la plage pour que les parents de Laure récupèrent du voyage, visite du centre ville avec arrivée en Ferry pour leur en mettre plein la vue.

Départ de Watson Bay et arrivée à Circular Quay

Petit tour en ville et dans les parcs...

Avant la visite du musée des beaux arts qui contient notamment une collection d'art aborigène.

La soirée du nouvel an est une institution à Sydney avec prêt d'1,5 million de personnes proche de l'opéra et du pont. Mais également dans de nombreux parcs de la ville où les familles et amis se retrouvent pour pique-niquer en attendant les feux d'artifice de 21h et de minuit.

Nous nous sommes donc rendus dans un parc non loin de la maison pour vivre ce moment à l'australienne.

Puis ce fut 8 minutes de spectacle pour les petits et les grands.

Feux de 21H depuis Caffyn Park 

Fêter la nouvelle année dans l'hémisphère sud ça permet de passer le 1er jour de l'année à la plage et on en a bien profité.

Bondi Beach
La côte de Bondi à Bronte
Tamarama Beach

BONNE ANNEE 2018 à tous et la bise de Sydney

54

Après quelques bulles pour fêter la nouvelle année, après notre dure journée de plage,

nous enchaînons avec Manly pour le deuxième jours de 2018.

Petite péninsule avec de belles plages...

Sans oublier les piscines d'eau de mer assez typiques des plages australiennes.

Fin de matinée à Shelly beach, petite plage familiale au sein d'une réserve marine (avis aux amateurs de snorkelling).


Après midi à Watson Bay, ancien port de pêche et premier lieu découvert par Cook

Direction Camp Cove pour une baignade sur une petite plage très sympa mais bondée de monde.

Avec en fond, une vue sur le centre ville de Sydney.

On aura bien fait de profiter de la plage et du soleil car le lendemain sera notre premier jours de mauvais temps. On en profitera pour commencer à préparer le départ vers la Nouvelle-Zélande qui approche en grand pas.

Petite sortie shopping et déjeuner malgré la météo avec pour les enfants, burger et poulet pané presque aussi bon qu'au Raymond, c'est dire.

Pour notre dernier jour, direction le quartier des Rocks et le pont de Sydney, soit disant le plus lourd et le plus large du monde, sous un temps couvert...

avec une belle vue sur l'opéra et le centre ville.

En début d'après-midi, direction Darling Harbour, autres quais touristiques de la ville...

avec son pont piéton et sa marina.

Retour à Bondi Beach, avec le soleil, pour une fin d'après midi plage, avec de bonnes vagues, pour profiter une dernière fois du Bodyboard.

Demain, direction la Nouvelle-Zélande pour de nouvelles aventures.

A la votre, avec du vin australien !
55

Après une arrivée sous des trombes d'eau à l'aéroport de Christchurch et quelques fouilles au passage de douane, direction un loueur de voiture pour notre première voiture de loc depuis 2 mois, un Nissan X trail 7 places (et oui nous sommes 6 encore pour quelques jours).

Premiers kilomètres de conduite à gauche, sous la pluie, sans problème, et arrivée en fin d'après midi à Akaroa pour le goûter dans notre air bnb assez cosy.

On va encore profiter d'un vrai lit avant le mois en van...

Coucher tôt car la journée de transit fut longue et nous espérons que le soleil sera de la partie à notre réveil pour profiter de cette belle péninsule au sud est de Christchurch.

Réveil nuageux et très venteux mais le soleil semble vouloir rester parmi nous.

Balade jusqu'au phare d'Akaroa avec un retour par les hauteurs et un petit parc où petits et grands (parents) s'en sont donnés à cœur joie.

Après midi mi rando mi voiture pour la découverte de la péninsule.

Demain poursuite de la visite de la péninsule, puis direction Christchurch pour notre dernière nuit avant de récupérer le van.

56

Fini la pluie et le vent. C'est avec le soleil que nous poursuivons la découverte de la péninsule de Banks.

Direction le Musée d'Akaroa pour découvrir l'histoire de la péninsule et la fondation de cet ancien port de pêche par des Français en 1940.


La petite ville d'Akaroa

Ensuite nous avons pris un peu de hauteur sur des petites routes de montagnes pour admirer la péninsule et les restes du volcan éteint.

Puis descente à Pigeon's Bay...

où les enfants ont pu jouer à Tarzan...

Enfin nous avons repris un peu de hauteur pour déjeuner.

Lana et Léo se sont même fait un ami...

Puis direction Christchurch, plus grande ville de l'île du Sud, mais victime de 2 terribles tremblements de terre en 2010 et 2011, dont elle conserve les stigmates.

Mais la ville se reconstruit et du provisoire est même devenu emblématique comme les boutiques containers et l'église en carton.

Fin de journée dans un petit resto bien sympathique où l'on a eu l'impression de se faire notre repas de réveillon...

Merci Robert!

Demain, on récupère le Van et c'est parti pour de nouvelles aventures...

57

Ce matin, direction le loueur de voiture pour rendre le Nissan X Trail, qui m'aura permis de me familiariser avec la conduite à gauche et la boîte automatique, puis le loueur de Campervan JUCY.

Les Jucy sont très reconnaissables à leurs couleur verte, mais rassurez vous, on en voit partout. On en a choisi un petit, mais avec 4 vraies places assises en mode conduite, et 2 lits de bonne taille en mode couchette. L'avenir nous dira si l'on tient un mois.

Pour la prise en mains du van, car pour nous c'est une première, nous avons eu la chance de tomber sur des françaises au comptoir de location, qui on pu nous délivrer toutes les explications en français.

Nous voilà donc partis pour minimum 1 mois en van, mais avant de prendre la route, arrêt au supermarché pour remplir le frigo et dernier petit tour à Christchurch, pour faire la bise aux grands parents. Nous en avons également profiter pour faire un tour dans la boutique des champions du monde....


Cap au sud en direction de Timaru. Fin d'après midi et premiere nuit dans une aire de camping gratuite avant de partir vers l'Ouest et les lacs de montagnes demain.


Pratiquement seul!
Devoirs pour certaines (et oui ici aussi c'est la rentrée) et entraînement aux ricochets pour d'autres.
Prêts pour l'apéro!
Bonne nuit!
58

Après une bonne première nuit dans notre van et un bon petit déjeuner, cap vers l'ouest et les grands lacs qui font la réputation de l'île du sud.

Malheureusement nous n'aurons pas la chance de voir l'eau bleue turquoise des lacs aujourd'hui car le soleil n'est pas de la partie. Mais le spectacle reste superbe et pas de problèmes de chaleur pour randonner.

Extrémité sud du lac Tekapo

Le pique nique au bord du lac après une petite randonnée nous montre le potentiel du site par beau temps.

Toujours le lac Tekapo

A noter qu'une petite église se situe également à l'extrémité sud du lac.

En milieu d'après-midi nous avons rejoint notre deuxième site gratuit pour camper. Grand espace au bord du lac Pukaki avec vue sur le Mont Cook au loin.

Les pins c'était pour éventuellement nous parer du vent et nous rappeler les landes...

Premier footing pour moi dans ce lieu unique où l'air serait un des plus pur au monde, 28 minutes avec 2 arrêts photos, 1 au milieu...

et l'autre juste avant l'arrivée.

Demain direction le village de Mont Cook, au pied de la montagne du même nom, en espérant que le soleil soit avec nous.

59

Reveil sous la pluie qui ne nous quittera que très peu dans la journée. Direction tout de même Mont Cook village comme prévu mais sans la splendide vue sur le Mont.

Petit repérage des lieux et notamment de l'hôtel Hermitage dans lequel certains vont dormir dans peu de temps...

puis direction un des 2 seuls restaurants ouvert le midi dans le village, histoire de se réchauffer un peu.

Presque comme aux gets😉

Ensuite direction le lac Tasman pour essayer de voir le bout du glacier et quelques icebergs, malgré la pluie.

Normalement le lac est en plus entouré de pics enneigés que nous n'aurons pas le plaisir de voir.

En redescendant, vue la vallée, les ravines du glacier, et quelques petits lacs.

Ensuite, installation au camping du village, au pied du Mont Cook, après avoir repéré le départ de la randonnée de demain qui s'annonce humide.

Nous aussi nous serons allés dans les Alpes cette année Arthur!

Enfin, un petit verre de Syrah néo zélandais pour se rechauffer avant une bonne nuit de sommeil.

60

La pluie ayant redoublé pendant la nuit et ne voulant pas cesser c'est avec regrets que nous quittons la montagne prématurément à la recherche d'un peu de soleil.

non sans un bon petit déjeuner dans notre petit van douillé...

Cap au sud et à l'est en direction de Dunedin où nous devrions rencontrer un ami de Marc pour discuter de la vie en Nouvelle-Zélande et de notre itinéraire.

Sur le chemin, découverte de peintures rupestres Maori avant une pause déjeuner à Kurow, patrie de Richie Mc Caw.


Le héros du village

puis visite de la ville de Oamaru, célèbre pour son architecture victorienne, son vieux quartier du XIX ième et son mouvement Steampunk.

Enfin, fini la pluie et installation dans notre aire de camping en bord de mer.

Le temps reste menaçant...

On tente l'apéro sur la plage malgré le vent. L'été en Nouvelle-Zélande n'a d'été que le nom pour l'instant.

Le repas se fera au chaud.

Même dans un petit van on peut cuisiner.

Apres une nuit humide en bord de mer, le temps restant menaçant, on decide de poursuivre notre route vers Dunedin.

En chemin, découverte des Moeraki Boulders, roches arrondies très grandes en bords de plage à priori formées par des dépôts de calcites autour de noyaux de boue fossilisée.

Surnaturel!

Puis arrêt pique-nique sur une petite presqu'île entre océan et bassin, avec le soleil!

Et bon Cappuccino au surf bar.

Puis arrivée enfin à Dunedin, sous le soleil, et installation au camping, un vrai, avec des douches, de d'électricité, une laverie et des jeux pour les enfants, à 500 m de la plage.

Presque aussi belle que Bondi mais sans le monde ni la chaleur.

Demain visite de Dunedin puis de la péninsule d'Otago.

61

Le grand ciel bleu de la veille a fait place aux nuages et au vent en ce samedi matin.

Après que les enfants aient profité des jeux du camping, direction le centre ville de Dunedin où nous devions rencontrer Jean Claude et sa femme Virginia, lui, luxembourgeois, arrivé pour un remplacement d'un an il y a plus de 30 ans et qui a rencontré Virginia, et elle, néo zélandaise et de Dunedin, depuis 4 générations.

Une rue commerçante principale, quelques vieilles églises anglicanes et une très belle gare, sont les principaux centres d'intérêts architecturaux de la ville.

Le repas fut donc l'occasion de rencontrer Jean Claude et sa femme Virginia. Très belle rencontre, courte mais très conviviale et qui s'est achevée dans une librairie oú les enfants ont été gâtés par Jean Claude et Virginia.

Ensuite, direction le musée d'Otago, également au centre de Dunedin, où nous avons pu en apprendre un peu plus sur l'histoire des Mahori et des peuples de la Polynésie, de la Mélanésie et de Micronésie.

Fin d'après midi jeux et devoirs pour les enfants, et footing sur la plage devoirs pour papa, (repos pour maman qui a eu un peu de mal avec le vent).

Le beau temps est attendu pour le lendemain, donc direction la péninsule d'Otago.

Route côtière très agréable jusqu'à la pointe de la péninsule, sanctuaire des Albatros, des pingouins, des lions de mer et des phoques à fourrure.


Nous n'apercevrons que les Albatros et les phoques à fourrure.

Le temps s'étant couvert à la pointe, retour dans le centre puis le sud de la péninsule pour accéder à une plage sauvage Sandfly Beach. Tout simplement époustouflant...

Quelle surprise sur la plage après quelques minutes...

Des lions de mer sur la plage!

Difficiles adieux à ce petit bout de paradis où nous avons eu la chance de pique niquer...

Puis retour à Dunedin pour gravir la rue la plus raide du monde après un petit arrêt panoramique.

La fin d'après midi se fera non loin de Dunedin sur la route de notre prochaine destination, Te Anau.

Le soleil étant toujours parmi nous, nous décidons de nous arrêter dans une aire de camping gratuite, en bord de plage, pour en profiter encore un peu.

1ere baignade en Nouvelle-Zélande

Repas et nuit au bord de l'eau après une de nos meilleures journées du séjour.

62

Après une journée de van, escale dans un camping à la ferme avec quelques animaux et des jeux pour les enfants.

Une chèvre et quelques Alpagas.

Le lendemain, direction le sud de Te Anau pour faire une partie, d'une des fameuses randonnées de Nouvelle-Zélande, la Kepler Track. Sur la route nous sommes surpris par le nombre d'exploitations de daim.

Que nous avons retrouvé sous une aitre forme au supermarché...

La pluie étant annoncée pour le reste de la semaine nous profitons du soleil pour faire une randonnée de 3 h avec pique-nique au bord d'un lac.

Fin d'après midi à Te Anau avant de commencer la route vers Milford pour passer la nuit.

Après le Mont Cook dans les nuages et la pluie, ce sera au tour de Milford Sound. La route traverse des montagnes abruptes avec pleins de cascades comme si la montagne pleurait puis traversée d'un cirque et d'un tunnel avant la descente dans le fiord de Milford Sound.

On n'a pas eu la brume dans la baie de Lan Ha mais on se rattrape ici...

Sur le chemin du retour on a pu apprécier un peu la vue et des chutes d'eau.

Apres une nouvelle nuit sur la route Te Anau - Milford dans un camping géré par le DOC (Department Of Conservation), reveil sans pluie mais nuageux pour une nouvelle randonnée répertoriée dans les Great Walks de Nouvelle-Zélande.

Vous pouvez admirez la vue... sur la pancarte!

Super randonnée encore dans un super cadre. Le Routeburn track se fait en 4 jours mais on en a eu un aperçu avec cette randonnée.

Retour à Te Anau et par la même occasion dans une zone couverte par le réseau téléphonique et petite pause View Point,

avant de retourner au camping à la ferme pour passer la nuit, prendre une bonne douche chaude et recharger les batteries.

63

Après une soirée bien arrosée, par la pluie bien entendu,