Costa Rica 2018

testons la pura vida en 4x4 Bilan: gens gentils, 1500 kms de routes/pistes des plages paradisiaques ,des volcans parfaits et plein de bêtes en tout genre un voyage genialissime
Septembre 2018
18 jours
Partager ce carnet de voyage
1

parties d'Orly avec nos chers sacs a dos, on arrive à Madrid sans encombres avec Iberia. Bon la ça se gâte, on a deux heures de retard au décollage du deuxième avion mais on arrive après 10h de vol , de nuit à Alajuela .

on récupère notre 4x4 ou presque un RUSH pour partir tout de suite vers Guapiles à notre maison d’hôte trop belle...

On s’était dit que comme on arrivait tôt et qu'on n'avait pas l'envie de visiter San José, on partirait direct gagner quelques kms ....et hop retard d'avion , on fait la route sous la pluie San José / Guapiles de nuit (vraiment pas facile: camions énormes, routes sinueuses, pas de lignes blanches et pas en très bon état...) et là on comprend que la route va être un problème dans ce joli pays.

On est accueilli comme des princesses (fatiguées les nanas) à la Casa Rio Blanco dans un petit paradis au bout d'une route de terre. Sarah et Sebastian nous font visiter leur maison et la cabane de bois superbe ou on va passer la nuit face à une jungle luxuriante et la rivière en dessous.

repas divin et en papotant on apprend toutes les infos importantes sur le pays, les us et les coutumes...

exemple: pas de papier dans les toilettes /eau pas potable partout / les moustiques sont des monstres énormes et... pour la première fois de leur histoire , le pays est en grève...

ça c est pas comme si on n'en vivait trop en France.Bon on fera avec.

on parle de notre road trip et ils nous donnent tous plein de conseils et nous indiquent le nom d'un guide à Tortuguero , merci pour cette bonne adresse et merci vraiment tout court.

gros dodo demain let's go to Tortuguero


.

2

le soleil est debout tot , nous aussi.

petit dej de Sarah ,le meilleur de notre périple et tous les conseils de Sebastian

hop on file vers La Pavona, au bout de notre chemin , on récupère la route principale , on fait un km ,on est arrêté, premier épisode de la grève.

en fait des blocages de la route 32 pour Limon se font un peu partout, ils le font dans la joie et la bonne humeur avec parasols, glaciaires et musiques, ils bloquent une heure et débloquent ...on est en vacances on prend notre mal en patience et leur sourires et leur joies nous aident bien.

on roule de nouveau , on traverse plusieurs villes et les bananeraies pour arriver à l’embarcadère de La Pavona ou on laisse notre voiture au parking payant (5000 cc) et on attend notre bateau (2500cc par personne la traversée)

la navigation pour Tortuguero n'est pas de tout repos...bateau en bois a fond plat plein à craquer, moteur fatigué et cassé, rivière boueuse ,lézards verts, premiers crocodiles, iguanes ,rencontre avec un arbre et remorquage... bref 2h30 après on est à Tortuguero .

Castor , notre super guide nous accueille

il parle anglais, vit depuis toujours la bas/ 40 ans qu il fait guide et connait tous les bons filons. Ils nous dit de suite de ne pas traîner la nuit dans le village et nous emmène jusqu'à notre loc.

rdv pris le lendemain matin à 5h40 pour etre les premiers ,à l'entrée du parc chez les rangers


notre loc du soir , bien sympa...Cabinas Icaco au bout du village coté Caraïbes

ok ce sera apéro dans les hamacs après un ptit resto sympa le Donde Richard ( crevettes à l ail plus une imperial/bière pour moi et Pilsen pour sab)


3

arrivées au petit jour pour prendre notre barque avec Castor, juste lui et nous

entrée au parc 17500cc /pers

on est les prems, on parcourt les canaux c est trop beau, bon il pleut la mer et les poissons...la,c'est pas grave , hop et là premières bébêtes ...tu te rends vite compte qu il est important le guide, il voit tout et partout ...

capucins, crocos, singes hurleurs,spider monkeys, iguanes, toucans,oiseaux... oh la la un rêve!!!!

on prend le bateau ensuite pour traverser direction notre voiture pour faire la longue route pour Cahuita

183 kms 4h : bouchons, blocage...et route a peu prés goudronnée tout le long ( ça a son importance...)

arrivée à Cahuita dans notre cabane de fou

tout prés du village , au bout d un chemin de cailloux ...un super endroit tenu par une famille de français expatriée trop sympa Laetitia et Gil

la cabane est super grande, on a une super terrasse avec cuisine etc...BBQ et piscine ...y a touttttttttttt

on en apprend encore plus sur le pays et son fonctionnement, c'est super intéressant.

on part le soir pour le village boire un coup et manger dans un resto (merci Gil pour ce plan)

notre première langouste juste trop bonne et une équipe trop chouette


4

levées 5 h ptit dej dans notre jungle avec les singes hurleurs que j adore ...

et départ pour Rando 9kms de Cahuita à Punta Vargas (entrée au parc national gratuite de ce coté la par contre on peut faire une donation au parc quand meme 😉)

sentier le long de la mer , chaleur de fou genre autocuiseur , palmiers, plages sauvages, petits singes coquins et voleurs, mer bleue...on voit des boules en haut des arbres et la on nous dit que ce sont des paresseux mais bon ils sont tellement hauts

on apprendra dans ce voyage qu ils sont timides avec nous les paresseux 😦

ce sentier nous aura emmené a moitie dans le sable et les plage et à moitié dans la jungle sur un ponton en bois même...

au bout de la rando on s'arretera manger un gallo pinto ( plat traditionnel à base de riz et de haricots rouges) à la Bocca Chica ,chez Alberto dit le romantique /sacré personnage bien gentil

retour cabane 3 Bamboo et soirée piscine et on profite du lieu

5

on quitte notre jolie cabane pour 4h30 de route ...oui oui gréve encore et toujours , et une tonne de camions

on arrive au Sarapiqui Rainforest Lodge / huttes pré colombiennes avec un jardin botanique mais je dois dire un peu trop resort à mon gout et chambre toute sombre

merci les forums , on sait que le resort d'a coté est dans une reserve biologique et il y a un pont suspendu un des plus grands du pays 252 m de long

go en plus si tu arrives vers 17h c'est gratuit sinon c'est 12$(oui parce que tout est payant au Costa Rica, je ne juge pas mais faut compter) et là nous on voulait juste passer ce fameux pont qui bouge

c'est impressionnant et fun

6

départ pour l'Arenal cette journée va être trop chouette...

La Fortuna en ligne de mire , charmant village touristique au pied de deux volcans L'Arenal et le Cerro Chato, ou on essaye de nous vendre 10 circuits à touristes mais non non non on tient bon

on boit un chocolat chaud, autant meilleur qu'à Vienne, c'est dire!!!

L'Arenal est un volcan tout parfait comme si on l'avait dessiné, mais il est coquin il est souvent caché dans les nuages .

Zhou on part pour notre super villa au pied du volcan, bien en face ce qui nous permettra de le prendre en photo sans nuages et bon sang de prés

on décide d'aller faire la rando de la cascade de La Fortuna 15$/10 kms /600 marches aller/600 marches retour/jolie cascade , milkshake banane en regardant les singes joués

début de la rando du Cerro Chato fermé

et on s'octroit un luxe le soir Le Tabacon resort avec les sources d'eaux chaudes


on a pris la formule soir +repas , c’était parfait et tellement bon

se baigner de nuit dans des ces sources d'eau chaude qui plus tu montes vers le haut des chutes, plus c est chaud,

++++mention spéciale pour le cocktail Blue Berry Sour avec cet alcool bizarre de la bas le guajo

7

baskets aux pieds, 15$ pour deux secteurs du parc , route /piste ,18 kms de marches en tout

2 secteurs Volcano mi jungle et mi lave , vue d'en haut sur le lac et sur le volcan qui restera dans les nuages et péninsule avec une piste de malade pour y arriver et une vue du lac quelques ponts suspendus et un chemin bien tracé

bon on l'aura fait sous la pluie mais c est la saison

après cette jolie rando bien longue 😉 on part à la nuit tombée pour aller voir avec un guide toutes les bébêtes qui vivent la nuit et essayer de trouver la fameuse grenouille

on rencontre Pedro, notre guide adorable qui par bonheur parle français à L'Arenal Oasis Lodge tout à coté de notre villa.

il nous a tout appris sur la vie nocturne et sincèrement j'ai vaincu grâce a Sabrina et Pedro ma peur du noir ( bon on était en rang serré à trois ...😀)

stressant mais super souvenir

on a vu: 12 espèces de grenouilles dont la fameuse aux yeux rouges

des araignées énormes, des fourmis Bat (grosses et supra agressives), une vipère mortelle...

35$ par pers /2 h de ballades

8

on quitte notre villa pour Bijagua, et le Rio Céleste

on a tellement entendu parlé de ce bleu azur de la rivière "Dieu aurait peint le ciel et nettoyé ses pinceaux dans le rio Celeste" qu'on a hâte de voir ça.

on le traverse en allant vers notre Finca (ferme ou on va loger le soir), première photo de cette rivière magique

on passe devant le parc national 12$ et le parking 2$ et la loc de botte car c'est trés boueux

et on attrape la piste de 3kms pour rejoindre notre finca/4x4 obligatoire

on recommande des millions de fois cet endroit

c'est une ferme de cacao, on apprend tout le procédé pour faire du chocolat, visite guidée gratuite, chocolat chaud à volonté, rando sur place et accès rivière, repas au four a bois divin, petit dej merveilleux, hamac,une chambre et une terrasse en bois superbes et le must des gens adorables. Tout le monde parle espagnol la bas sauf nous 😀 mais on a tous essayé de se comprendre et c'était parfait.

soirée à chercher les grenouilles et la pluie comme jamais

9

une nuit de pluie diluvienne et une appréhension pour moi de remonter la piste

Comme dit Sab , tout va bien, le 4x4 va monter genre sereinement....

on reste cool devant un puis deux chocolats chauds +++

on quitte notre finca sans faire le parc car quand il pleut , le Rio Céleste se dilue et est très boueux.

direction Liberia , changement de décors complet et piste vers Playa Potrero.

changement de température aussi, on cuit.

on apprendra que le coté EST du Costa Rica /coté plus américain qu'il n'y a pas beaucoup de routes goudronnées...on s'attendait au contraire en fait .

On rejoint Potrero par une piste réellement dure et pour le coup, le temps passé sur la route est beaucoup plus long.

Apres une côte de dingue mais que l'on monte sans encombres et bien on arrive dans un nouveau petit paradis tout neuf et tout moderne chez des gens très gentils.

Nous voila chez Chris et Nadia

on a choisi ce lieu car Chris est plongeur et a son propre club de plongée, il parle français , et nous voulons absolument plonger par ici .Il parait même qu'il y aurait des requins!!!!

affaire à suivre.

l'appartement est fabuleux et la vue magnifiquement belle .

Petit après midi à la cool, on part vers la jolie plage de Dantita sur les conseils de Chris pour faire du PMT

petite rando et hop dans l'eau chaude , petites raies, petits poissons et joli fond.

Ça augure une bonne journée plongée demain...

un petit repas improvisé dans notre joli appart , un jacuzzi face à la mer et zhou au lit.

10

Levées 7h15

Départ pour 2 plongées aux îles Catalinas

Chris nous emmène , on prend les bateaux et après une belle ballade .On arrive prés des îles.

on s'équipe et you hou dans l'eau ....56 mns et 21m

je vois là mes premiers requins ,des raies, des poissons en tout genre et aussi première plongée dérivante, en voila une journée qui commence bien.

On remonte sur la bateau et là whaou des dauphins partout et même une baleine au loin.

Deuxième plongée: 62 mns et 17m

requins, murènes, raie et poissons.... encore un régal

retour avec encore des dauphins, des tortues..

Une journée génialissime qui finit par un petit apéro chez nos proprios trop sympas et voila une superbe journée.

11

on a beaucoup de route aujourd'hui enfin de pistes plutôt...

Visite de Tamarindo : petit village bien sympa, touristique mais plutôt cool.on trouvera un petit resto sur la plage au demeurant très grande et très jolie et aussi une poste youhou!!!!!!

on reprend la piste vers Nosara quelques passages à gué dont un hyper flippant et nous voila en haut de la colline de Nosara à la Villa Mango tenue par un couple de français plein de bons plans et plein de bons conseils. ils sont vraiment gentils

clin d'oeil à toi Jo le Bomberos 😉

Après s’être installées dans notre chambre vue sur la jungle , nous allons nous promener sur la plage de Pelada à 15 mns de marche

très jolie plage, petit apéro dans le sac à dos et un superbe coucher de soleil

jusque là tout allait pour le mieux puis la pluie est arrivée, la plus grosse rince de toute notre vie

on a tout essayé...d’être sous les arbres, sous des grandes feuilles mais non rien n'y fait ...on sera trempée et on reprendra notre chemin en rigolant et en dansant sous l'eau.

12

réveillées dans la nuit par des ratons laveurs et par le cri des singes hurleurs encore...on ne s'en lasse pas

d'ailleurs ça nous a manqué quand on est rentré en France

on part vers Montezuma et alors là quel chantier pour trouver la route oui car le gps ne fonctionne pas dans cette region enfin Navmi et google c'est sur

on met déjà une heure pour juste trouver la route et sortir de Nosara puis 3h encore jusqu’à Nicoya et après encore du temps et une piste longue nous voilà à Montezuma

on en a ras la tasse de la route, compliqué de rouler au Costa Rica

notre logement est une cabane de bois en haut de Montezuma, assez périlleux de le rejoindre mais on y est.

4X4 obligatoire et une bonne conductrice (merci sab)

mais ça vaut le coup, on n'avait plus envie d en partir /petit dej royal sur notre terrasse et vue imprenable

visite du village vraiment sympa et cool puis dodo

13

Journée rando mémorable en tous sens

18 kms

grande descente jusqu'au village, Montezuma, Playa Colorada, playa Grande (très très grandeeeeeeee) puis retour sous une chaleur de dingue

Sur cette rando, on a vu des plages sauvages, de grandes étendues,des petites tortues , un refuge ou meme deux, des arbres morts et malheureusement des dechets plastiques partout.

Grand drame de cette journée: il y a eu des tempêtes un an avant et cette cote sauvage a morflé vraiment trop

IL EST TEMPS QUE TOUT LE MONDE FASSE ATTENTION A SES DÉCHETS ET A CE MONSTRE DE PLASTIQUE

au delà du coté magique et sauvage , ces immondices me traumatisent.

On se rend compte en rejoignant ce petit bar bien sympa de Montezuma pour siroter une bière au Chico's et petit resto le Cocolores que les ticos essaient de nettoyer leur plage et de se débarrasser de tout ça mais nous les autres pays , que faisons nous?

14

Direction Manuel Antonio

on attrape le ferry à La Paquera après une heure de route , belle balade en bateau et pas cher du tout en prix pour traverser

Arrivée à Puntarenas , direction Jaco puis Playa Hermosa

en s’arrêtant sur le pont du Rio Tarcoles pour voir tous ces crocodiles énormissimes qui se dorent au soleil

on fait les courses à Pali et direction Quepos pour trouver notre hotel en pleine jungle , on n'est pas fragiles mais l'odeur des chambres , tout est trempé, et le coté bizarre de cet endroit bon on ne donnera pas le nom 😉

on y est deux nuits, on fera avec.

15

on prend le bus super tôt et c'est parti pour le Parc Manuel Antonio

Ce parc a tous les avis , bien pour les gens qui veulent voir des animaux et pas biens parce que extrêmement touristiques ...on verra bien

L'entrée au parc est folklorique, des guides, des vrais des faux, des gens qui vous interpellent...assez oppressant mais on a lu et on avance jusqu’à la cabane d'entrée.

A partir de là, la pluie ne cessera plus. On suivra les chemins, on s’arrêtera quand les guides des groupes voient des choses , on filera sur les belles plages et on s'amusera des singes voleurs.

Dommage le temps n'était pas avec nous.

On finira la journée dans un restaurant atypique dans un avion et avec une jolie vue


16

On remonte vers le POAS pour finir notre voyage avant de reprendre l'avion à Alajuela

allez un petit volcan avant de partir 😉

la route vers San José est toute goudronnée whaouuuuuu on fait vite du coup , bon on goûte aux bouchons pour traverser la ville et on rejoint un havre de paix perdu dans la montagne ou volcan plutôt

La il y fait froid et on a le droit dans notre petite cabane a un petit feu de cheminée ..magique

ici ils ne parlent pas d autres langues , mais pas de soucis ils sont tellement gentils qu'on y arrive

ils nous ouvrent le petit restaurant rien que pour nous et on mange un gallo pinto super trop bon avec un cuisto trop sympa.On apprendra plein de choses de lui .

Le Poas sera coquin nous ne le verrons pas car c'est assez compliqué d'y aller.

Il faut réserver son heure et son billet par internet puis on a 45 mns et s'il est dans les nuages tant pis alors on décide de garder nos sous pour notre resto.

valises à faire /retour en France demain


Le Costa Rica va nous rester comme une belle aventure

des animaux partout, des gens adorables, des routes sans noms, des plages sauvages...