Carnet de voyage

Le dvpt durable dans le quotidien allemand 🇩🇪

23 étapes
19 commentaires
18 abonnés
Dernière étape postée il y a 247 jours
Boursière Zellidja me voilà partie pour de nouvelles aventures en Allemagne. Je partage cette expérience avec vous pour vous faire vivre cette aventure et promouvoir l’asso Zellidja
Du 30 juin au 30 juillet 2019
31 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 30 juin 2019

Jour J, me voilà partie pour 1mois en Allemagne🇩🇪


Commençons par expliquer mon projet! Boursière ZELLIDJA je pars 1mois en Allemagne pour y étudier le développement durable dans le quotidien des allemands.

J’ai pour cela présenté pour janvier un dossier dans lequel je me présentais, mes motivations et moi ainsi qu’un titre de sujet d’étude avec pays, itinéraire et budget provisionnels.


ZELLIDJA est une association française qui encourage les jeunes entre 16 et 20 ans à partir seuls à l’étranger pour une durée minimale d’un mois pour y développer autonomie, maturité et sens de la vie.


Par la suite j’ai été convoquée à un entretien devant un jury à Lille pour discuter de mon projet et ai obtenu une réponse positive pour une bourse de 700€ en avril


Aujourd’hui ce dimanche 30 juin c’est une nouvelle aventure qui commence...

2
2
Publié le 30 juin 2019

Me voilà bien arrivée à Cologne !

Ça fait déjà tout drôle de se mettre à parler allemand et d’entendre allemand partout, au final j’hausse plus la tête et souris qu’autre chose pour répondre mais c’est nice aha !

Premières péripéties je viens de me rendre compte que le sac à dos que j’ai pris c’est un peu de la crotte et qu’il s’est déjà troué, heureusement rencontre sympa à l’auberge de jeunesse avec une américaine qui a su me le recoudre. La joie des belles rencontres qui commence !

Peurs petit retour près de la gare pour trouver à manger, pour un dimanche ça va les petits supermarchés sont encore un peu ouverts et premier dîner plutôt tranquille devant la cathédrale en compagnie d’un groupe africain.

Il fait aussi chaud qu’avant de partir, je suis bien fatiguée je pense que la nuit dans l’auberge de jeunesse va se commencer très tôt.. même avec les supporters du match en bas ! Il ne me reste plus qu’a regarder mon petit programme pour demain.. 😊

3

Sum, up de cette première journée à Cologne (Köln) *

Après un départ pas hyper matinal le temps de bien dormir et déjeuner me voilà en route pour la Cathédrale de Cologne (Kölner Dom) incontournable de la ville et un des monuments les plus visités en Allemagne, impressionnante par sa taille et son architecture gothique j'y suis allée déposer un cierge pour ma nouvelle petite nièce Sibylle née aujourd'hui. Hâte de la rencontrer!!

Je me suis vite rendue compte qu'en effet mon sac n'était vraiment pas costaud et qu'il fallait que je file en trouver un nouveau, direction le centre de la ville pour trouver ça. Le centre est plutôt charmant et je retrouve beaucoup de boutiques que l'on a chez nous et surtout Decathlon, me voilà sauvée!! Sur le chemin je remarque toutes les boulangeries présentes c'est impressionnant la variété de pains en Allemagne! Ce n'est pas du tout mon péché mignon mais je dois admettre que certains ont l'air vraiment bons, e sais que je vais avoir l'occasion de tester! Mais surtout toutes ces glaces!! Et beaucoup moins chères que chez nous: là c'est sur je vais rapidement craquer !!

Sur le chemin je rencontre un groupe de jeune de chez Greenpeace, je me décide à aller leur parler, enfin, plutôt les écouter et essayer de comprendre la moitié mais l'allemand commence à rentrer ! En tout cas c'est fou de voir le nombre de projets sur lesquels ils sont engagés, un d'eux m'explique que l'ONG est particulièrement présente en Allemagne et a un poids assez important lors des élections: ce qui ce remarque d'ailleurs.

En route pour une balade le long du Rhin (oui oui j'ai à peu près du faire 25km aujourd'hui), balade dans la vieille ville (Altstadt) et ses maisons colorées. Je finis par traverser le Rhin en empruntant le pont Hohenzollerbrück où les jeunes amoureux viennent accrocher leurs "cadenas d'amour". Il n'a rien à envier à Paris car est beaucoup plus impressionnant et c'est agréable de s'y promener.

Arrivée de l'autre coté je tombe sur une boutique bio,je décide d'y aller faire un tour et remarque que les prix des légumes sont quand même inférieurs à ceux français et d'ailleurs les produits plus allemands. Par la suite je tombe sur un coffee shop qui propose des produits frais, je décide de me composer une bonne salade pour aller pique niquer dans le Rheinpark, très grand parc de Cologne. C'est cool de faire une pause.

Je décide ensuite de retourner me pauser un peu à l'auberge de jeunesse, je tombe sur ma colloc américaine avec qui on discute de nos différents voyages. D'ailleurs elle est à Berlin en même temps que moi, on a échangé nos numéros pour se voir sur place!

Ensuite je décide de reprendre ma route pour le quartier belge (Belgisches Viertel) élu mon quartier préféré de la ville ! Gros coup de cœur pour ses concept stores, friperies, coffee shops et street art ! J'ai eu un coup de cœur pour la boutique Fairfitters:tout y est éthique, plutôt vegan pour le cuir et les fringues sont vraiment sympas ! Ah si j'avais l'argent... J'ai donc fini par me rabattre sur un glacier qui faisait ses glaces maisons ! Une des meilleures glaces à la mangue de ma vie !

Autre découverte de la journée, c'est l'importance accordée aux cyclistes. Contrairement à en France, ils ont vraiment des pistes cyclables spéciales et il parait plus sur de rouler à vélo que ça ne l'est chez nous ! J'apprends à ne pas faire ma française et à m'arrêter à tous les feux rouges pour piéton aha. Par contre j'ai été déçue concernant l'accès à l'eau potable dans la ville ainsi que des toilettes. J'ai fini par payer 1€ pour aller aux toilettes et moi qui ait ma gourde sur moi n'est rarement eu l'occasion de la remplir mis à part dans mon coffee shop du midi très engagé pour le zéro déchet.

C'était donc une bonne première journée déjà bien fatigante ! Demain direction Düsseldorf où je vais faire mon premier couchsurfing ! D'ailleurs je me rends compte que c'est le seul qui a l'air de bien se dérouler pour l''instant, j'ai l'impression que mon second me met un plan.. et quelle galère pour me rendre sur le lieu de mon festival, je pense que je vais devoir annuler mon passage à Münster...

4

18 Uhr et les cloches sonnent (elles sont carrément un peu flippantes aha). Je trouve un peu de temps pour écrire durant cette journée bien fatigante. It’s very exhausting de jongler entre Deutsch, Englisch und Französisch ! J‘ecris de mon canapé pour cette nuit en plein cœur de Düsseldorf, profitant d’un peu de temps pour moi.

Après être retournée à la cathédrale ce matin je pris le flixtrain en direction de Düsseldorf où j‘ai rejoint ma première hôte de Couchsurfing: Claudia. Elle était en train de cuisiner pour nous quand je suis arrivée, c‘est un amour !! Elle a un superbe appartement avec un espace privatif pour moi la haut et une deco de ouf, elle est jeune et super cool! On a d‘ailleurs passé toute l‘après midi ensemble à visiter la ville.

C‘est fou comme tout est différent dans une même ville. Plutôt moderne, Düsseldorf conserve son vieux quartier plus sympa, une rue très chic style Champs Élysée (oui oui les mêmes marques) et un quartier avec des infrastructures très modernes en aluminium par exemple. Passionnée d’art elle m'emmène dans deux expositions gratuites et me propose des activités pour demain. Elle m’emmène également sur un pont pour avoir une superbe vue, c’était vraiment schön!

Je profite de sa sortie chez une amie pour me reposer un peu. On parle plus anglais qu’allemand même si j’essaye de lui demander de parler plus allemand mais alterner et encore plus fatigant car je jongle entre les trois dans ma tête...

Ce soir nous allons sortir avec ses amis pour que je rencontre le gars chez qui elle me propose de dormir demain (elle doit partir chez sa mère). Ça va être un moment encore bien sympa !

J’ai hésité entre Düsseldorf et Dortmund pour mon sujet sur le développement durable et aurait peut être dû choisir Dortmund pour mieux voir l’impact de la sortie un charbon sur la population par exemple, mais ne regrette pas ma venue ici. Et puis elle me donne son avis sur le sujet, notamment qu’elle ne paye pas vraiment plus cher l’électricité depuis la sortie du nucléaire et l‘annonce de celle du charbon, ce qui est plutôt l’inverse de ce que je pensais. Mais elle me précise bien qu’elle est chanceuse car cela dépend de la source d’énergie, son amie dans la même ville paye 5x plus cher...

Je pense que j’en saurai mieux jeudi à ce sujet lors de mon passage à Essen.

Hâte de voir la soirée se dérouler et de réécrire de nouveau demain !

Tschüss 👋🏻

5

Hallo hallo!

Alors il est vrai qu'hier j'ai arrêté tôt d'écrire mais nous avons passé une superbe soirée! Tout d'abord sur le "rooftop" de Claudia puis après,à boire une bière sur le bord du rhin dans une petite plage avec son ami Nasib, hyper sympa! C'est d'ailleurs de chez lui que j'écris aujourd'hui. En effet mon couchsurffing initiale d'Essen m'ayant mis un plan et Claudia devant aller chez sa mère aujourd'hui elle m'a direct trouvé un ami qui pouvait m'héberger aujourd'hui. Ils sont vraiment trop gentils c'est fou !

Me voilàdonc partie ce matin déposer mes affaires dans mon nouveau logis: il s'agit d'une colloc de gars hyper sympa. J'ai d'ailleurs passé la soirée avec Heiko et Nasib... mais commençons par le début de ma journée!

Après un bon petit déj et mes affaires déposées, je suis allée sous les conseils de Claudia visiter le musée K21: une merveille! Il y avait une superbe expo temporaire de Ai Weiwei, artiste chinois engagé et c'était passionnant. A l'étage: Tomas Saraceno et son installation assez impressionnante en orbit. Après quelques consignes de sécurité et un enfilage de combi je suis moi-même montée dans ces filets,c'était assez fun!

J'ai ensuite pris mon chemin dans une boutique bio pour trouver à manger, comme entendu dans mes objectifs de départ j'arrive à peu près à manger le plus bio possible sans que ça ne me revienne trop cher: 7,90 pour ce midi. J'ai ensuite passé toute l'après midi dans un work coffee histoire d'avoir un peu de connexion et travailler un peu. J'ai bien sur fait ma petite pause glace aha!

Puis ensuite après avoir retrouvé Nasib on a passé la soirée ensemble à cuisiner, blablater, écouter de la musique c'était vraiment sympa! On a même fait des spécialités de sa maman comme il dit 😉 Je suis épatée de la gentillesse de toutes ces personnes sur Couchsurfing, et je suis sure que ce sera pareil demain avec mon nouvel hôte d'Essen avec qui j'ai déjà beaucoup échangé, il m'a même payé mon billet parce qu'il avait des réductions je sais pas trop quoi aha. Demain donc départ pour Essen et l'ancienne mine de charbon de Zollverein

6
6
Publié le 3 juillet 2019
7
7
Publié le 5 juillet 2019

Après avoir passé une nuit pas si inconfortable que ça dans le canapé de Nasib me voilà partie en direction de la Ruhr où je rejoignais Marcello mon nouvel hôte de Couchsurfing... enfin pas vraiment.... Il faut que j'explique tout depuis le début: Marcello a accepté de m'héberger; seulement il a déménagé depuis son inscription sur le site et n'avait pas de place pour moi dans son nouvel appartement. Il m'a alors emmenée jusqu'à Bochum vers une autre maison où il a dit que je logerai, son ancienne collocation qui a une chambre de libre... si seulement ce n'était qu'une collocation....

Je me retrouve alors à écrire dans une giga maison dont j'ai les clés (je suis libre de tout aha) qui est également le lieu d'une sororité d'étudiants ! Je ne vais pas dévoiler le nom ou les photos par confidentialité (oui oui j'ai un peu l'impression de squatter là quand même) mais c'est ouf et un peu flippant à la fois! Il y a 4 colloc: j'en ai rencontré trois tardivement, mais surtout de la bière à volonté, une immense piscine vide avec babyfoot à l'intérieur, une salle à soirée enfin bref je me croirai dans la série GREEK !! (Cappie where are you ?????)(Message que seules mes sœurs vont comprendre je pense aha)

J'ai discuté tout le début d'aprèm avec Marcello, il est fantastique: de nationalité brésilienne et italienne il parle couramment anglais, allemand, espagnol et portugais ! C'est quand même plutôt dingue ce qu'il a fait de me faire confiance comme ça, apparemment la mentalité brésilienne d'après son colloc aha! J'apprends de plus en plus à switcher entre anglais et allemand c'est vraiment assez drôle!

Ensuite j'ai passé mon après-midi dans le complexe industriel de la mine de charbon de Zollverein. Très intéressant j'en ai appris beaucoup sur mon projet d'étude ainsi que l'extraction de charbon: une chose est sure c'est un parfait exemple de restructuration depuis la fermeture et une preuve marquante de l'engagement de la région envers le développement durable. Il fait en effet partie du projet de Ruhr 2010 et permet à la région de ne pas souffrir d'avantage de la désindustrialisation car emploie plus de 1000 personnes. C'est vraiment un gros complexe dans lequel ont aujourd'hui lieu des représentations culturelles, et des mariages aussi mais bon ça chacun son truc, ça reste une ancien complexe minier aha!

J'ai beaucoup à faire à Essen et Bochum dans le cadre de mon étude.

Je me rends d'ailleurs compte que c'est super agréable de voyager en ayant un thème d'étude, cela permet de découvrir un pays autrement et d'y attacher plus d'importance et non être que passager de notre voyage.

Mon expérience devient de jour en jour encore plus intéressante et passionnante, j'adore !

8
8
Publié le 5 juillet 2019

Journée plutôt nostalgique.. et oui il faut bien qu'il y en ait quelques unes lorsque l'on voyage seul aha !

Ce matin je décide de prendre ma route pour le Westpark de Bochum. Là-bas s'y trouve "la halle du siècle" "Jahrhunderthalle", construite en 1902:elle a été utilisée comme centrale à gaz, mais désormais le lieu offre de nouvelles opportunités comme de superbes pistes cyclables, un centre d'information touriste, un service de location de vélo, un restaurant, mais est surtout le lieu de nombreux spectacles, théâtres et salons. Il s'agit d'un lieu aménagé en pleine nature qui a su être reconverti comme beaucoup de bâtiments dans la Ruhr. (Je préciserai ça plus en détail dans mon rapport sur le DD mais la Ruhr grande région victime de la désindustrialisation a vraiment su mettre en œuvre des projets efficaces pour lutter contre l'abandon de ses bâtiments ainsi que de son personnel).

Après une balade dans Bochum et une pause déj je finis par me trouver lasse de me promener ainsi. Bochum n'est pas vraiment très joli comme ville comparé à Cologne ou Düsseldorf. Il fait beau, je préfère rentrer à la colloc et aller me poser au soleil près de la Ruhr. Un peu nostalgique sur le chemin c'est vrai que mon voyage en Thaïlande me manque un peu quand même: voyager ainsi c'est bien mais je n'ai pas le temps de me créer de vraies amitiés et les journées sont alors plus longues. Une fois au soleil je réalise que c'est stupide de penser ainsi mais que je dois plutôt profiter de l'instant présent, ce que j'ai immédiatement fait !

Rentrée à l'appartement je retrouve les collocs avec lesquels je me mets un peu à travailler, ils sont vraiment sympas: tous différents... :') ... Désolée je ne peux m'empêcher de rire en écrivant cela mais c'est parce qu'il y en a deux d'entre eux qui représentent vraiment le bon cliché allemand et sont en bas en train de boire des bières et chanter de vieilles chansons clichés! Ils sont vraiment trop drôles !

Oh et j'allais oublier mon diner de fou! Encore pour me rappeler ma nostalgie de l'Asie oui oui mais un des autres collocs m'a fait à manger ce soir. J'allais oublier de préciser mais il est indien ! Il a passé à peu près 1h dans la cuisine pour me cuisiner un plat dont je ne connais toujours pas le nom et était succulent; cela m'a rappelé mon voyage en Inde, exactement les mêmes épices !

En fait aujourd'hui je n'ai pas eu ma glace du jour, c'est peut être ce qui m'a rendue le temps d'un instant nostalgique aha

Demain départ pour Münster, j'ai hâte de découvrir cette ville !!!

9

Alors comment résumer cette journée...

Un fichu ü qui a foutu en plan toute ma journée..😂 je m’explique: J’avais initialement prévu de prendre le bus jusque Münster, y passer 4h et avais réservé plusieurs trains jusque Neustadt Glewe le lieu de mon festival. Sauf qu’il a fallu que je sois dans le bus pour me rendre compte que mon trajet suivant n'était pas Münster/N-G mais Munster/N-G, ce qui n’avait rien à voir... Reprendre un train de Münster jusque Hamburg là où j’avais une liaison à 16h51 me revenait à 65€.. Et il n’y avait plus de bus... Par chance je trouve un blablacar à 13h15 qui me fait arriver à l’heure... enfin qui aurait dû.

Je passe alors quelques heures à Münster, j'adore !! Gros coup de cœur pour cette ville, je regrette de ne pas y rester plus longtemps ! Münster est la ville la plus cycliste d’Allemande et pour compte; il y a des vélos partout !! A contrario c’est aussi là où il y a le plus de vols mais passons, la ville est super jolie. En plus nous sommes samedi et c’est le jour du marché sur la place devant la cathédrale: je peux y découvrir des tas de spécialités, rencontrer des gens adorables et déguster un délicieux smoothie ! Ce qui m’a frappée c’est les sandwichs aux poissons, parce qu’en plus d’être un marché il y a aussi la possibilité d’y manger et des centaines de personnes sont là à profiter, c’est vraiment super !

A 13h15 je retrouve donc ma conductrice de blablacar et un autre passager qui parlait français (mais on a quand même parlé allemand aha) Arrivée prévue 16h05 super !

...

C’etait sans compter les travaux et les bouchons.. Avec une arrivée à 17h20 j’ai donc dû prendre un nouveau billet. L’autre m’aura donc été inutile du début à la fin... super quand on connaît le prix du train ici...

Je suis donc là dans le train à espérer que mon premier ne prendra pas de retard, n’ayant que 6minutes de correspondance pour le suivant.

Et puis une fois arrivée à la gare de Neustadt-glewe il va encore falloir que je trouve comment me rendre sur le site du festival. Étant volontaire avant le début du festival il n’y a pas encore de navettes mises en place, super...

J'espère donc la prochaine fois écrire du site du festival avec aucune galère en plus aha!

Ah les joies des voyages à l’aventure ! Mais on garde le sourire car c’est ce qui fait les plus beaux souvenirs et puis au final je ne regrette vraiment pas d’être allée à Münster 😊

10
10
Publié le 7 juillet 2019

Comment raconter cette 1e journée de worker sur le festival...

Horrible ne serait peut être pas représentatif, comment dire: il fait super froid, on travaille dehors avec les barrières de 8h à 20h avec 1h de pause, je ne parle presque à personne et ne comprends pas grand chose.. super quoi!

Tout au long de la journée j‘ai envie d‘arrêter et tremble de froid mais je sais que ce soir en écrivant je suis fière de le faire. Je sais que toute réussite se paye et que je suis contente de me voir offrir ma place de festival après. C‘est comme la prepa c‘est dur mais on sait pourquoi on le fait!

Je n’ai pas de photos car j’ai signé un accord de confidentialité pour ne pas en divulguer mais en tout cas le lieu est ouf ça va vraiment être impressionnant une fois terminée !!

Demain il annonce même de la pluie je ne sais pas comment je vais survivre je n’etais pas du tout équipée pour ce temps mais bon on garde le sourire 🙃

11

Je me rends compte que je suis passée un peu vite de l'étape galères à ma journée sur le festival. Il faut savoir qu'une fois arrivée à la gare de Neustadt, j'ai eu énormément de chance de tomber sur quelqu'un qui y allait aussi en voiture: au moins 5km jusqu'à l'entrée du festival, cela aurait été compliqué avec toutes mes affaires. Surtout qu'une fois à l'entrée j'ai du marcher au moins 30minutes avant de trouver le bureau qui allait gérer mon travail sur place.

Venons-en à cette autre journée de travail sur le festival: aujourd'hui le temps est un peu meilleur: j'ai deux pantalons, deux pulls et prête à travailler. Même avec des averses de temps en temps je dirai qu'il faisait quand même moins froid que la veille et que le travail était plus agréable. En tout cas ici c'est sur je ne suis pas touchée par les "canicules" françaises !

Je suis un peu déçue de l'ambiance de la work team et du travail, cela n'a rien à voir avec Esperanzah l'an dernier. J'ai eu cette volonté de refaire un festival pour comparer l’engagement accordé à l'environnement avec celui de l'an dernier et c'est sur que cela n'a rien à voir. Je verrai bien lors du festival comment cela est traité mais de ce que j'ai pu voir lors de la préparation du festival, rien pour le tri des déchets ou quoi que ce soit n'est mis en place.

Demain je récupère ma tente et peut m'installer au camping et jeudi les concerts commencent, ça s'annonce quand même vraiment ouf ! En espérant que le temps sera meilleur car festival sous la pluie ou dans le froid c'est pas ouf ! La chaleur de la Thaïlande de l'an dernier me manque tellement aha, de même à Esperanzah on avait eu super temps !

Au moins une chose est sure c'est que ce festival me durcit énormément, je me rends compte du travail que beaucoup font tout l'hiver dehors et j'admire toutes ces personnes, je ne pourrai vraiment pas en faire mon avenir. De plus la langue sur le festival est vraiment uniquement l'allemand, c'est plutôt difficile de tout comprendre (impossible) et j'ai plutôt de la chance à répondre oui ou non au bon moment à chaque fois aha.

12
12
Publié le 14 juillet 2019

Alors par quoi commencer !!! Parce que là les galères ne s'en sont pas arrêtées là aha... Mais en même temps ça valait tellement le coup que j'ai envie de commencer par le positif pour une fois pour après mieux rigoler de tout ça :')

Je ne peux malheureusement pas mettre de vidéos mais rien que cet aperçu montre à quel point c'était génialissime !!

Des sons géniaux, une ambiance de fou, un décor de dingue et des jeux de lumières dans tous les sens !! De 18h à 3h pendant 3j (enfin presque: cf partie suivante) j'ai eu l'impression d'être ailleurs et à ce moment là je n'étais que fière et contente d'être là, peu importe toutes les galères ! C'est impressionnant comment des journées peuvent être tant bipolaires aha car je peux passer du sentiment de vivre le pire moment de ma vie et dans la soirée même le meilleur. Comme quoi ça vaut le coup de bien galérer un peu...


Allez, rigolons de ces galères: par quoi commencer ? Le temps ?!

Toutes les variations possibles et imaginables: alors dans la tente entre de la pluie à en être trempée ou suffoquer à l’intérieur tellement il fait chaud c’est sympa. Le 1er jour la poussière du sol et de l'air est insoutenable, on respire noir, on est tout crade, même après une douche c'est la cata aha. 2e soir averse qui fait rater une bonne partie du spectacle, à ce moment là c'est la plus grosse misère, tous entassés sous un chapiteau où l'eau coule à travers pendant des heures dans le froid... Quant au 3e jour, c'était un peu celui de trop aha, alors que réveillée par la chaleur dès 9h il s'annonçait une belle journée, averse catastrophique toute l'aprèm et pendant la soirée. La mainstage n'était même plus traversable, que de la boue partout.. Heureusement encore que les affaires dans la tente sont restées à peu près intactes !

Et puis attendre toute la journée quand il fait beau c’est cool, mais quand il pleut ou fait trop chaud moyen aha.. J'ai passé mon temps à "waiter" aha, attendre que la pluie cesse, que ce soit l'heure du festival, l'heure du train, (ah oui galère 3e partie ça encore) une sacré histoire aha!

Galère 3e partie car au retour le train de 7h (oui après que très peu d'heures de sommeil) est bondé de festivaliers et j'ai du attendre 2h pour avoir le suivant en direction d'Hambourg: arrivée 11h et 16h rencontre avec le nouvel hôte de couch surfing -> j'en ferai une partie après

À côté de ça il ne faut pas oublier que je garde le souvenir d'un festival monstrueux, un truc de fou !! Rien à voir avec ce que j'ai fait auparavant. C'est là que je me dis oui niveau dvpt durable c'était rien à voir (j'en ferai mon bilan après) mais les priorités ne sont pas les mêmes, les feux d'artifice, le décor, on ne peut pas cracher dessus.

Mais bon parlons un peu écologie: difficile de traiter les 3 branches du dvpt durable pour ce thème, mais niveau écologie c'est une catastrophe. Alors oui super on a chacun eu un sac poubelle à notre entrée dans le festival, mais à part ça dans le festival rien n'est mis en place. Que ce soit sur le nombre de poubelles du coté camping ou festival c'est pareil. Tout en plastique sur la food et les pailles, et le tri inconnu. Mais ça ce n'est rien, le plus choquant est la propreté, le respect et les déchets des gens. Pour l'essentiel des festivaliers ils étaient allemands, et apparemment le respect, le "tri" parce que ce n'est même pas une histoire de trier mais juste de ne pas mettre par terre, ils ne connaissent pas. Voici juste les magnifiques photos du coté des festivaliers allemands. Groupes électrogènes à gogo, c'est un beau carnage... Et pas besoin de préciser que quand ils partent ils laissent tout en place !

Pour un pays soi-disant pionnier du tournant écologique, la propreté ne fait pas partie des priorités...

13
13
Publié le 14 juillet 2019

Me voilà repartie pour un nouveau périple un peu moins au niveau de nul part !

Après avoir retrouvé Harwinder, indien en Allemagne depuis 7 ans qui a proposé de m'héberger pendant 4 nuits, il me dit que ce soir il me donne les clés d'un lieu pour moi toute seule, dans le centre où j'ai accès à toutes les commodités. J'arrive dans une sorte de loc apparts: j'ai ma chambre tout confort, lit deux places hyper confort (ça change du camping) et accès à une vraie douche !!! Il me sort de son sac à manger et me dit que j'ai mon temps tranquille, il travaille demain jusque 15h mais qu'après on pouvait se retrouver aha. Je suis choquée encore un truc de fou, je suis comme à l'hôtel,nourrie, logée tranquille et j'ai un peu de paix toute seule ce qui fait du bien pour me reposer et me détendre après ces jours intenses aha ! J'en reviens pas c'est ouf !!!

Demain j'ai rendez vous dans les bureaux de la société Siebold à qui j'avais envoyé un message avant de partir pour leur poser quelques questions sur leurs projets. J'ai été étonnée d'avoir une réponse si enthousiaste, il s'agit d'une entreprise partenaire environnemental de la ville de Hambourg qui a obtenu la certification en tant qu'entreprise éco-profit dans un processus de plusieurs mois. Ils proposent notamment des idées sur le thème de la construction durable de foires commerciales. « Réutilisation » et « Recyclage » font maintenant partie de leur activité quotidienne. J'ai hâte de les rencontrer, je pense que cela va être très formateur !

Voilà leur site:http://www.siebold-hamburg.de/

Bis Bald pour de nouveaux témoignages 😉

14
14
Publié le 16 juillet 2019

Après une bonne nuit de sommeil dans un lit king size, une bonne douche chaude me voilà partie à la découverte d’Hambourg. 2e ville d’Allemagne et 3e port européen. Hambourg est une ville aux traditions bien ancrées qui se réinvente; comme en témoigne ces nombreux quartiers en reconversion tels que l’entrepôt de Speicherstadt et l'impressionnant chantier de réhabilitation de Hafencity que je ne tarde de découvrir.

Pour ce matin découverte de l’Altstadt au programme avec la place de l’hôtel de ville, la Rathaus et ses nombreuses rues commerçantes comme la Mönckebergstraße.

Après un bon déjeuner, je me rends en direction du siège de Siebold où le directeur m’attend. Très bien accueillie, je suis mise à l’aise ! Je n’en reviens pas que j’arrive à discuter 1h avec lui sur un tel sujet mais c’est hyper interessant, il me donne son opinion sur la transition énergétique, les mentalités et politiques allemandes dans ce domaine, ses idées et notamment celles de son entreprise dans le domaine du développement durable... J’ai de quoi faire un bon rapport ! Il me fait faire une visite de ses locaux, n'hésite pas à me parler des contradictions du métier et de la mentalité des personnes, ce qui est très intéressant car par exemple il sait qu’il a mis en place le salon pour l’exposition de nespresso, qui est un gros partenaire financier et pourtant écologiquement ils sont loin...

Ce rendez vous me donne un peu d’espoir pour plus tard, j’aimerai vraiment travailler avec des personnes qui ont cette même mentalité et volonté de changer les choses, tout en étant conscient que ça prend du temps et qu’on ne peut pas se révolter contre tout !

En fin d'après midi je décide de me rendre dans le début du quartier de Speicherstadt, avec ses canaux parallèles où « plongent » des rangées de bâtiments en briques rouges. Du pont Poggenmühlen-Brücke au niveau du Wasserschloß on peut avoir une superbe vue qui change selon les temps. Je n’ai pas eu la journée vraiment à mon avantage pour les photos mais cela donne déjà une idée. Ce quartier est vraiment sympathique, je vais y passer plus de temps dans la journée de demain.

15

Enfin le soleil décide d’être au rendez-vous, c’est tout de suite plus agréable !

Ce matin direction Hafencity où je voulais tant aller: des centaines d’appartements au bord de l’eau, je rêverai d’y habiter. Je profite d’une balade à travers le quartier pour partager durant quelques heures la vie des habitants, des employés et des étudiants. Car en effet c’est le lieu de beaucoup de bureaux, mais aux espaces agréables bien conçus: quais-promenades, pontons, parcs, allés piétonnes... C’est assez sympa de voir les employés de bureau qui ont l’air d’être dans une atmosphère totalement apaisante. On peut facilement y croiser des collègues de bureau en costume en train de manger une glace, ou des hambourgeois en train de pique niquer au bord de l’eau. L’édifice des immeubles y est tout autant étonnant: Unilever Haus tel un navire de verre ou alors les bâtiments asymétriques et penchés. Hafencity est encore essentiellement en construction, il constitue le plus grand projet d’aménagement urbain en Europe et se veut un modèle de développement durable pour les métropoles au bord de l’eau. La maquette géante de l’info center est d’ailleurs impressionnante’

Je me dirige ensuite vers Elbtorquartier qui abrite le siege allemand de Greenpeace pour assister a leur exposition permanente. C'était tellement intéressant, j’ai encore pu discuter de mon domaine d’etude avec des personnes passionnantes qui me donnent de l'ambition pour plus tard! Plus je voyage avec mon sujet d’etude en tête, plus je me dis qu’il apporte un regard différent sur le pays, ce qui est très en

Puis en route pour l’Elbphilharmonie, emblème de la ville un peu comme la Tour Eiffel à Paris. Idée des architectes Alexander Gérard et Jana Marko il s’agit d’anciens entrepôts reconvertis. A l’arch exceptionnelle cet édifice de 110m de haut renvoie à la mer, aux voyages. L’interieur tout aussi étonnant que l’exterieur abrite des places de parking, appartements, trois sales de concert, restaurants et hôtels. Desservi par la Plaza (grand tunnel blanc à l’interieur) il offre une vue à 37m au dessus du fleuve et un vaste panorama. À y voir de l’expo intérieure les photos de la salle de concert, j’aurai vraiment aimé y voir un spectacle.

En partant je décide d’aller reprendre la photo de la vue du pont d’hier majs sous le soleil cette fois ci’

Désormais je compte me rendre vers les berges de l’Elbe pour profiter d’une promenade au ras de l’eau à Landungsbrücken et finir avec l’Alter Elbtunnel, inauguré en 1911, long de 426m creusé à l’origine pour permettre aux ouvriers des chantiers navals de rejoindre leur lieu de travail.

16

Ce matin c’est vers Karolinenviertel que je me rends: quartier très chaleureux je suis saisi par le charme de toutes ces couleurs, tags et affiches sur tous les murs. À cheval avec Sternschanze ces quartiers étaient les bastions de la contre culture dans les années 90 et aujourd’hui les revendications contestataires sont encore fortement présentes sur les murs. Entre ses airs de rock alternatif, ce quartier a également son charme romantique et très bobo. On y trouve notamment essentiellement des boutiques de concept-store avec des marques fair-trade, des produits essentiellement européens, bio, vegans ou de second-hand. J’y ai passé des heures sans m'apercevoir du temps, à flâner dans les boutiques et découvrir plein de marques alternatives ou à flâner chez des antiquaires.

Puis changement de décor total je me rends vers Eppendorf, le Nottinghil d’Hamburg. En effet ici tout est plus chic, c’est assez drôle je croise que des jeunes mamans se balader avec leurs enfants, ça a son charme à part. Petite pause pour prendre une glace entourée de ces jeunes familles puis direction Wilhelmsburg.

Je me retrouve plutôt embêtée, faute d’avoir emmené mes batteries je me retrouve sans portable. Plus qu’a utiliser le plan ! Ça ne m’empêche pas de me retrouver aha ! Me voilà alors dans le quartier jeune et populaire de Wilhelmsburg, annonce comme le futur quartier brancher de la ville: on y voit d’ailleurs d'anciens immeubles abandonnés réhabilités par des artistes, de grands espaces verts et de nombreux projets durables comme le bunker géant reconverti en centrale solaire (je suis déçue de ne pas avoir pu le visiter il était fermé aujourd’hui...), mais aussi des logements à énergie positive comme un bâtiment décrit comme utulisant le gaz produit par la photosynthèse des algues comme biogaz.

Bien fatiguée de cette journée je décide ensuite de reprendre le chemin pour ma chambre où je retrouve mon “hôte” de couchsurfing. Dernière soirée avant de prendre la route demain pour Berlin et de retrouver mon nouveau couchsurfer Yohann, suisse d‘origine. C‘est assez fou ce pays je n‘ai pas encore séjourné chez un natif allemand je crois bien aha.

17
17
Publié le 18 juillet 2019

Pas grand chose à dire pour aujourd’hui, après un bon petit brunch me voilà dans le bus pour Berlin. Bien arrivée chez mon hôte pendant 6 jours, il a l’air top, je pense qu’on va passer pas mal de temps ensemble ! Ce soir soirée solo mais il m’a dit que c’était exceptionnel, il avait un date aha !

En tout cas je sens que je vais bien dormir dans ce canapé, il est gigantesque !! Hâte de commencer mon périple berlinois.

18
18
Publié le 19 juillet 2019

1ère journée à Berlin, cette ville est immense, difficile de tout vouloir faire, surtout à pied. D’ailleurs j’ai encore mal en payant ma carte de trajet, le transport en Allemagne est vraiment hors de prix, c’est ce qui me prend la moitié de mon budget... Je passe pas mal de temps aujourd’hui à réfléchir à comment organiser mon trip. Aujourd’hui Ryhann se joint à moi en fin de journée pour boire un verre au Klunkerkranich, bar au 6e étage d’un parking qui offre une vue impressionnante sur Berlin. Si l'entrée n’est pas donnée, le cadre vaut le coup.

Avant ça balade le long de l’East Side Gallery le long de l’an Spree avec la fameuse photo mythique de Brejnev et Honecker. Puis balade dans le Raw Tempel, ancienne gare de réparation de wagons. Elle est aujourd’hui le lieu d’expression d’artistes et sportifs où on peut boire un verre et faire la fête! Très alternatif, il est encore le fruit de nombreuses réhabilitations d’Allemagne, j’adore !

19
19
Publié le 21 juillet 2019

Hallo Hallo; j‘en profite pour dire à tous que vos petits messages me font très plaisir ☺️

Aujourd’hui journée très classique de Berlin avec ses nombreux musts: Brandenburg Tor, Reichstag, mémorial aux juifs assassinés d‘Europe, Europa Expérience (très utile pour le cours de geopo aha). Déjeuner chez Dada Falafel, réputé pour être le meilleur de Berlin. (Ils ne valaient pas ceux de mounette mais j‘avoue m‘être régalée). Puis direction Postdamer Platz, le checkpoint Charlie, Topographie des Terrors. Une journée très centrée sur la mémoire juive. Tout au long de ma journée j‘ai vraiment pu voir comment Berlin fut ravagée pendant les guerres et a pu perdre de son architecture historique également.

Riche en sentiments pas très joyeux cette journée fut très intéressante et fatigante, on décide de rentrer à l‘appart de Yohann ce soir pour profiter du soleil sur la terrasse avant que l‘orage ne prenne place et nous empêche de sortir. Ça sera pour un autre soir ! (Que serait une visite de Berlin sans passer par le Berlin by night 😉)

(J‘ai pas pris beaucoup de photos aujourd’hui je l‘avoue, c‘etait pas vraiment des lieux propices aha)

20
20

Voilà + ou - 5j que je sillonne les rues de Berlin en compagnie de Yohann et ce que j'ai envie de dire en premier c'est IMMENSE: Ville très étendue qui représente 4x Paris intra-muros. Cependant elle dispose d'un très bon service de transport en commun qui circulent régulièrement et toute la nuit. Curieusement pour une capitale les rues ne sont pas embouteillées et les avenues très larges et plus de 700km de pistes cyclables. Aussi impressionnants, ses multiples espaces verts (+ 2500 parcs et 6,6% du territoire urbain couvert par des plans d'eau) dont le Tiergarten, plus grand parc de Berlin qui fait plus de 160ha.

Chaque jour j'ai l'impression de découvrir de nouvelles facettes: culturelle, rebelle, alternative, internationale...

Entre musées, lieux abandonnés, parcs... la liste des choses à faire est immense. J'adore visiter les lieux abandonnés qui ont été réhabilités par des clubs, bars, galeries au RAW Tempel ou l'aéroport de Tempelhof que j'ai hâte de faire. J'ai également adoré passer mon dimanche au Mauer Park avec son marché aux puces, ses food trucks et son célèbre karaoké géant en plein air ! L'ambiance y est géniale !

En parlant de food c'est impressionnant la variété de restaurants internationaux que l'on trouve à Berlin et à des prix plus abordables que chez nous, un régal !

Autre bonne découverte que je conseille outre les classiques musées et lieux de souvenir: la visite guidée des sous-terrains de Berlin qui racontent comment les berlinois de l’Est ont tenté de fuir pendant la guerre froide, très intéressant !

Voici quelques photos pour savourer ces moments.

Je peux rajouter à ses photos le château de Charlottenburg, magnifique !

21

Me voilà chez un nouvel hôte hyper sympa: j’avoue que je suis fan de son 100m2 en plein centre ville aha. Lucais, 37 ans et californien d’origine est adorable! Il travaille en tant que traducteur la journée mais le soir nous passons de bons moments ensemble. Il m’a accueillie avec de l’eau de coco c’était déjà assuré aha’

Hier soir nous avons mangé sur sa terrasse et il m’a ensuite emmenée faire un tour de Berlin by night au bord de sa voiture, c'était très sympa!

J’ai passé ces deux jours à me promener dans le quartier de Prenzlauer Berg où on y trouve un tas de boutiques bio, cafés, boutiques alternatives. Il m’explique un peu l’histoire de ce quartier, c’est fou il y a quelques années c’ehait le quartier gris, tout déprimant que tout le monde évitait et maintenant c’est le quartier bobo par excellence. J’y ai également trouvé un parc super sympa où profiter du soleil ! (Au passage Berlin semble moins affectée par le réchauffement climatique que notre nord de la France je vous plains car j’ai déjà bien chaud !!)

Je me dirige également vers Prinzessinnengärten qui est un projet social et ecolo dans le quartier de Kreuzberg où chacun peut venir cultiver et s’approvisionner dans les cultures. Une sorte de jardin collectif où on y trouve un charmant « restaurant » qui propose un plat maison avec des légumes du jardin tous les midis, ainsi qu’un café. De temps en temps il y a également des spectacles et concerts: une vraie vie en communauté !

Ce soir nous sommes allés manger viet et prendre une glace. L’ambiance du quartier était vraiment nice, les terrasses bondées et la température très agréable ! Une chouette découverte le couchsurfing vraiment ! Sans je ne serais jamais rentrée dans mon budget et n’aurais pas passé de moments si merveilleux !

Je retrouve d’ailleurs Claudia demain qui m’a proposé de faire la Gay pride avec elle et ses amis. Plus grande d’Allemagne la Christopher street day s’annonce exceptionnelle !!

22

Quelle journée! Hier c'était la gay pride à Berlin ou plus connue sous le nom de Christopher Street Day. Plus de 100 000 personnes rassemblées, une ambiance de fou, des couleurs partout ! C’était ma première gay pride et j’ai adoré; au début toute seule tout le monde danse ensemble et se mélange sans se prendre la tête! La musique est géniale... enfin bref un truc à faire ! 😍Après ça j‘ai retrouvé Max et son groupe de potes avec qui j’ai discuté sur Couchsurfing: anglaise, suisses, biélorusse, allemands et moi française on s’est réuni pour passer la soirée ensemble et boire quelques bières au Tiergarten, c’etait vraiment sympa! On a bien sûr joué au Bier Ball, célèbre jeu à Berlin que j’avais déjà vu à mon festival, puis je suis rentrée passer une nuit dans une auberge que j’avais réservée.

Avant ça, j’avais quitté Lucais avec qui j’ai passé un séjour chaleureux puis me suis dirigée vers un autre de mes quartiers favoris, le Friedrichstain et ses rues remplies de street art puis suis retournée au Prinzessengarten pour y manger cette fois: un repas bio avec tout plein de légumes originaux du jardin (Ca faisait du bien de changer un peu de la street food aha) un régal ! En plus je me suis retrouvée là en charmante compagnie de deux oiseaux 😉


Je discute également avec une française qui vit à Berlin depuis 6mois pour connaître un peu son avis sur mon sujet. On tombe d’accord sur de nombreux points côté alimentaire (je détaillerai plus dans mon sujet d’etude) et sur le recyclage. La mentalité allemande n’est pas forcément meilleure dans le domaine du recyclage ou autre, c’est comme chez nous ça dépendra des personnes on va dire...

Enfin voilà, ce fut un très bon samedi pour clôturer mon séjour, je reprends déjà la route mardi... en avion... Le fait d’avoir ce sujet d’étude me fait encore plus regretter ce choix, je sais que dorénavant grâce à ce voyage je peux encore améliorer mes habitudes dans le domaine du développement durable car l’avion pour une distance si courte n’était absolument pas le plus judicieux, j’en suis consciente.

23

Après la journée agitée de la Gay Pride j'ai décidé de profiter plus paisiblement de mes deux derniers jours: en commençant par le parc de Tempelhof situé sur l'ancien aéroport. Fermé en 2008 il fut rouvert en 2010 en tant que parc et fait partie des projets de réhabilitation de la ville. Ici l'air est différent, on y trouve des tonnes de terrains de sport, des amateurs de cerfs-volants, skateboards..., les bâtiments anciens, reliques du Troisième Reich maintenant visitables, des zones de barbecues et un Bier Garten, mais aussi les jardins potagers communautaires de l'asso Kontor. De plus de nombreux concerts et festivals y sont régulièrement organisés. C'est un espace vraiment immense (+ grand que Central Park) et j'y suis facilement restée 2heures !

En souvenir de mon agréable dimanche dernier je décidai ensuite de retourner au Mauer Park pour déjeuner et y savourer (encore oui oui) une glace.

Je pris ensuite la route pour Eichwalde à 25km au Sud Est de Berlin où je retrouvai mon dernier Couchsurfer. Vrai hâve de paix près d'un lac, je suis au cœur de la campagne plutôt aisée. Stephan 50 ans a une grande maison et un immense jardin dans lequel il fait poussé des tas de fruits. Sa maison est un vrai musée, il m'a expliqué sa vie bien remplie et a énormément voyagé. En conséquent il a de la nourriture et de la déco des 4 coins du monde (une 30aine de tapis d'Afghanistan un peu partout dans la maison c'est assez incroyable). Ici c'est le plus grand calme, accueillie avec un thé dans le jardin je comprends vite le mode de vie que Stephan a choisi et c’est très agréable de m'y méler sur cette fin de séjour. Il utilise le moins d'électricité possible (sans frigo par exemple) et passe ses journées dans le jardin. Il l'arrose d'ailleurs énormément, mais il m'explique qu'ici ils ont un excédent d'eau grâce à de très bons récupérateurs dans le village, il a notamment son propre système de récupération d'eau. Enfin bref me voilà pour cette dernière journée dans un endroit très charmant dans lequel je peux aller profiter du lac à 10minutes à pied, d'une dernière bonne glace... Elles vont me manquer les glaces à 1€... et de délicieux fruits. J'ai d'ailleurs pu tester sa première figue. Il me parle beaucoup de l'effet du réchauffement climatique sur ses cultures qu'il voit évoluer au fil des étés quand il vit de nouveau en Allemagne. Il m’explique notamment les mentalités différentes ici à l’est depuis la guerre froide c’est très intéressant.

Il est très gentil et me dépose même demain matin à l'aéroport à 4h du matin situé à 20mins, pour m'éviter de prendre le dernier bus de 2h. J'ai hâte de retrouver ma sœur à Bruxelles quand même et d'être au mariage qui arrive à grands pas !!!!! J-5 !!!!!!