Carnet de voyage

4 mois à vélo

16 étapes
27 commentaires
34 abonnés
Dernière étape postée il y a 1 jour
Un voyage à vélo en Europe pendant 4 mois. Pour commencer l'EuroVelo 6 de l'Atlantique à la mer Noire, pour le retour on verra plus tard !
Mai 2022
16 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
mai
1
mai
Publié le 10 mai 2022

Voilà c'est presque parti pour 4 mois de voyage à vélo. Le but principal du voyage est de parcourir l'EuroVelo 6 de l'océan Atlantique (Saint Brevin) jusqu'à la mer Noire (Constanta). Vous trouverez des informations complètes sur les itinéraires cyclables en Europe ici https://fr.eurovelo.com/ et en particulier l'EuroVelo 6.

Parcours EuroVelo 6 

Le parcours suit globalement des fleuves et des rivières (Loire, Canal du centre, Doubs, Rhin, Danube). Cette voie parcourt 10 pays et traverse un certain nombre de capitales.

Une fois ce trajet effectué, on pensera au retour qui s'organisera en fonction du temps restant, de la forme et des envies.

A priori un train/bus de La Roumanie vers Vienne en Autriche puis de nouveau du vélo vers Prague et un retour au travers du Nord de l'Europe, puis un parcours le long les côtes pour revenir à Nantes en septembre.

Itinéraires envisagés en fonction du temps et des envies 
14
mai
14
mai
Publié le 14 mai 2022

Voilà, c'est parti en ce samedi 14 mai. Comme je tiens à partir du début de l'eurovelo 6, je prends le train de 7h46 de Nantes à Saint-Nazaire.

Première étape, rejoindre le quai avec le vélo chargé

Puis la ligne 317 de car avec un départ à 9h30 qui permet de charger le vélo et de franchir le pont de Saint-Nazaire tranquillement.

La réservation est obligatoire au minimum la veille du déplacement au 02 40 21 50 87. En juillet/août il existe aussi une navette gratuite toutes les heures qui permet de franchir le pont.


Le serpent et les chantiers de Saint-Nazaire

Officiellement la borne de départ, reste 3650 km pour la mer noire mais sans doute plus.

Les pieds dans l'océan Atlantique pour marquer ce début, direction la mer noire pour le prochain bains de pied dans une mer.

Les pieds dans l'océan
14
mai
14
mai
Publié le 14 mai 2022

Suite au voyage en train et car, me voilà au départ pour cette première journée. Direction Nantes, puis Oudon.

Le trajet n'est pas inconnu, j'ai déjà eut l'occasion de le parcourir, surtout à partir du bac du Pellerin.

On longe la Loire, puis le canal de la Martinière.

Le canal

A partir du Pellerin, on peut choisir n'importe qu'elle rive pour le parcours. Je choisi Nord Loire, certe moins joli mais plus roulant. Premier bac de ce voyage entre Le Pellerin et Couëron.

Traversée en bac

Suite du trajet vers Nantes où je salue l'éléphant en passant.

Éléphant et manège des machines de l'île

Comme il y a un vent d'est (donc de face), je continue sur la rive Nord qui est plus protégée jusqu'à Mauve où je profite du pont refait et de ses magnifiques pistes cyclables pour rejoindre la rive sud.

La Loire à Mauve

Arrivé au camping de Oudon, fin de cette première journée.

15
mai
15
mai

Deuxième jour, départ tranquillement de Oudon en passant par le marché pour quelques fruits et direction Varades pour un café en bord de Loire

Tour de Oudon
Petite route
La Loire, enfin la plage !
De Oudon à Varades

Deux cafés et une part de gâteau, et je repars avec Ingrandes, Montjean sur Loire, Challones, Possonnière, Savenière toutes ces magnifiques villes au bord de la Loire.

Ingrandes
Montjean sur Loire
Challones
Poissonnière
Savenière
Bouchemaine
De Varades à Bouchemaine

Après Bouchemaine, une petite visite à l'église et au prieuré de Sainte-Gemme.

Sainte-Gemme

Puis les Ponts de Cé pour une nuit au camping.

Château des ponts de Cé
16
mai
16
mai
Publié le 16 mai 2022

Hier j'ai rencontrée une cycliste de Nouvelle-Zélande et nous nous sommes retrouvés au camping. Elle fait un voyage de 90 jours (durée du visa) avant de continuer au Royaume-Uni.

De mon côté je suis reparti en direction de Tours, sans suivre tous les tours et détours de la Loire à vélo.

Première étape Saint-Mathurnin en roulant sur la levée, vraiment très agréable avec beaucoup de maisons en mur de schiste.

Sur la levée
Maison en schiste
La loire
Des Ponts de Cé à Saint-Mathurnin

Ensuite, on change de rive, direction Saumur. On enchaine les magnifiques villes avec beaucoup de maisons en Tuffaut.

De Saint-Mathurnin à Saumur

L'arrivée à Saumur se fait en longeant de très nombreuses caves, sans remorque difficile de goûté sans acheter. Je déjeune à Saumur sur un quai.

Saumur

Une petite visite d'un site troglodyte entre Saumur et Montsoreau, qu'elle fraîcheur agréable.

Site troglodyte

Je passe Montsoreau et quitte la région des Pays de Loire en traversant La Vienne.

Après Montsoreau
17
mai
17
mai
Publié le 17 mai 2022

La nuit dernière fut mon premier bivouac. Un coin très sympa le long de la Loire, relativement calme entre les bruits de l'autoroute (très lointaine) et les grenouilles (trop proche).

Le bivouac
Vue depuis la tente
Le bivouac

En route de bon matin.

Maison collée à la levée

L'étape du jour consiste à visiter le château de Villandry, que bizarrement je n'ai jamais vu. Quel dommage j'aurais du y venir avant.

L'intérieur du château est magnifique et les jardins une splendeur. Les rosiers sont très beaux et même si le jardin de détente n'est pas encore fleuri, les formes des buis sont splendides.

Le château
Une des chambres
Plafond du salon Oriental
Le château et le dongeon médiéval
Le château

Et une partie des jardins.

Jardin potager
Jardin de détente
Jardin des simples
Jardin du soleil
Les jardins

Ensuite direction Tours où comme à chaque fois je me suis perdu.

Batterie du cher
Le bec du cher
Le Cher

Pour la route entre Tours et Mosnes rien de palpitant. On roule au début en contrebas de la levée, puis on monte vers Montlouis sur Loire pour traverser des vignes.

Vignes

Je passe Amboise rapidement et reste sur le route pour ne pas avoir à gravir la côte vers le château.

Château d'Amboise
Lavoir de Mosnes
De Amboise à Mosnes
18
mai
18
mai

Départ vers Blois avec l'intention de visiter le château de Chaumont-sur-Loire et son festival des jardins. Malheureusement ouverture à 10h, je me contenterai une fois de plus de le voir de l'extérieur.

Château de Chaumont-sur-Loire

Je poursuis vers Blois par de jolies petites routes.

Arrivée sur Blois
Le pont à Blois
Blois

La suite de la route se passe rive nord avec de très jolis paysages et une magnifique halte tout équipée pour les cyclistes.

Sur la route

Petite balade dans Beaugency avant de rejoindre Meung-sur-Loire et traverser de nouveau. Ensuite recherche d'un lieu de bivouac dans une zone assez occupée.

Beaugency
19
mai

La nuit dernière très joli bivouac et rencontre avec deux Allemands qui voyagent avec des vélo-voitures et une remorque caravane. Impressionnant en taille, longueur et sans doute poids. Ils n'ont mis qu'un mois pour venir du nord de l'Allemagne, descendent à Bayonne, remontent toute la côte jusqu'à Hambourg, du coup on se recroisera peut-être !

Le bivouac
La vélo-voiture
Les deux pour former une grande maison
Bivouac

Ensuite en route pour Orléans afin de se balader dans la ville et faire quelques courses. A défaut de revoir le jardin de La Source, je suis allé au jardin des plantes.

Orléans

Le jardin des plantes.

Le jardin des plantes

Un petit détour pour voir le début du canal latéral de la Loire, celle-ci devenant encore moins navigable !

Canal latéral à la Loire

On continue par une balade dans Château Neuf sur Loire avec ce qui reste du château et une église en travaux. En parlant de travaux, piste complètement fermée pour travaux sans aucune indication de déviation, pas cool pour la Loire à vélo.

Château Neuf sur Loire

On passe par Sully sur Loire et son très beau château. Rencontre avec un américain qui parcours l'Europe à vélo. Pour l'instant il finit la Loire à vélo et retourne en Angleterre via le canal du Nivernais, la Seine et le bateau. Il reviendra plus tard après avoir fait le tour de l'Écosse pour descendre au Maroc. Le tout en vélo, avec 90 jours de visa et il a 70 ans, chapeau.

Sully-sur-Loire

Pour finir, mon bivouac du soir.

Bivouac
20
mai

Hier j'ai croisé le grand défi. Un parcours de Clermont-Ferrand à Paris en canoë et vélo, et chaque équipe est constituée de personnes valides et de personnes avec handicap. Je n'ai pas vu les canoë mais les tamdems de vélo couchés sont impressionnants. Pour en savoir plus : https://legrand-defi.com/?cn-reloaded=1. Aller les gens du centre on se lance ! Désolé, pas de photos.

L'étape du jour commence tranquillement par le village de Lion en Sullias. Très sympathique avec des chaises colorées partout portant des citations de film, un gîte d'étape de groupe magnifique et une armoire à livres qui laisse rêveur.

Lions en Sullias

Ensuite un petit tour dans la ville de Giens pour voir le château et l'église construits en briques rouges.

Ville de Giens

On arrive au très connu pont canal de Briare qui permet au canal latéral de la Loire (rappeller vous à Orléans) de franchir la Loire pour passer rive sud.

Pont canal de Briare

Le prochain village est Châtillon sur Loire en suivant une partie désaffectée du canal. Avant la construction du pont, les battelliers devaient traverser la Loire entre le canal rive nord et celui rive sud avec tous les risques que cela donnaient.

Fin du canal latéral rive Nord

Ma pause de midi se fait à Belleville sur Loire où je profite de la halte nautique pour avoir de l'eau et une douche et même d'un cerisier.

Belleville sur Loire

La fin de l'étape se fait en retrouvant l'américain et son ami Anglais. Nous passons une très bonne soirée dans la halte de bivouac de Boulleret.

Bivouac à Boulleret
21
mai
21
mai

Pour commencer la journée, rien ne vaut quelques kilomètres de plat avant de se lancer dans la montée vers Sancerre. La-haut, belle ville et très beau point de vue sur la vallée de la Loire.

Sancerre

On apprécie la descente avant de regarder une dernière fois la ville sur sa colline.

Sancerre vue d'en bas

On continue avec les appellations de Loire en allant faire un tour à Pouilly sur Loire.

Pouilly sur Loire

La ville suivante que j'ai déjà visité est La Charité sur Loire. Très bel ensemble et je ferai ma pause déjeuner en regardant la ville depuis l'autre côté du fleuve.

La Charité sur Loire

Je passe rapidement Marseilles lès Aubigny qui fut un grand port fluvial avec le canal latéral de la Loire et le canal du Berry qui reliait Tours, Montluçon et cette ville.

Ensuite je trouve un superbe lieu de bivouac sur lequel je reçois de bien improbables visiteurs. Il s'agit de deux agents de la police de l'environnement ou des agents de l'Office Français de la Biodiversité. Nous passons un agréable moment à parler de leurs missions, de la nature et de mon voyage. Ils me laissent dormir sur place ! Merci.

Le bivouac

Pour information, si vous voulez un petit guide très bien fait de l'eurovélo 6 en Bourgogne Franche-Comté, allez dans un office de tourisme de cette région.

Guide eurovélo 6 en Bourgogne Franche-Comté
22
mai
22
mai
Publié le 22 mai 2022

Une étape qui se déroule globalement assez loin de la Loire, en grande partie sur le canal latéral.

Après un départ matinal je roule vers Cuffy, la nouvelle fin/début de la Loire à vélo. L'ancienne fin ou début se trouvait dans la ville de La Guerche sur l'Aubois, pourquoi ce changement, mystère.

Plan de La Loire à vélo

Je prends un peu de temps pour marcher sur le magnifique site du bec d'Allier, même si les faibles volumes et hauteurs d'eau le rende moins impressionnant que la dernière fois.

Le bec d'Allier

On rejoint le canal latéral et on attaque par un magnifique pont canal au dessus de l'Allier. Une double écluse permet de rattraper 10.5m, pas mal !

Point canal sur l'Allier

On se trouve maintenant sur un itinéraire qui se nomme "La Loire en Bourgogne", joli nom pour ce morceau entre la Loire à vélo et le tour de Bourgogne.

Le canal latéral

Je visite rapidement Decize que nous avions vu en 2020, puis je déjeune avec vu sur la ville.

Decize

Encore un peu de route pour le village de Charrin qui met à disposition un emplacement de camping gratuit avec électricité et sanitaire. Moyennant 6euro, on a accès à une salle avec micro-onde, douche et autres facilités.

Sur la route de Charrin rencontre avec un couple qui fait "presque" toute l'eurovélo 6 française de Nantes à Mulhouse. Nous discutons en roulant sur les derniers kilomètres.

Mon "camping" du jour
23
mai
23
mai

La journée commence fraîchement et sous la pluie. Pliage de la tente et rangement sous des averses plus ou moins fortes.

Une étape qui débute par une balade sur le coteau de la Loire en direction de Bourbon-Lancy. Cela change des grandes lignes droites et plates du canal.

Le coteau de Loire

Ces quelques kilomètres entre Decize et Diou nous ne les avions pas fait lors de notre tour de Bourgogne. La visite de Bourbon-Lancy est sympa avec un vieux centre et plus loin un quartier de cure thermale.

Bourbon-Lancy

On rejoint ensuite une belle voie verte qui va nous mener au canal latéral. En passant on peut apercevoir le château de Saint Aubin sur Loire.

Château de Saint Aubin sur Loire

Après un bout de canal on arrive à la fin du parcours le long de la Loire. On la traverse une dernière fois sur le pont canal de Digoin. On passe du canal latéral au canal du centre qui va me mener à la Saône.

Pont canal de Digoin

L'étape du jour se fera à Paray-le-Monial. Un petit camping et opérations lessive des habits, récurer les gamelles et laver le bonhomme !

Un petit tour dans la ville pour voir la basilique.

Basilique de Paray-le-Monial

Camping accueillant avec table de pique-nique couverte, prise électrique par panneau solaire. Idéal pour faire sécher ma lessive à l'abri des ondées du jour.

Le camping
24
mai

Un trajet le long du canal du centre que l'on commence par une belle voie verte. A la fin de cette voie, je prends la départementale qui longe le canal et non pas le tracé officiel qui se perd dans les coteaux. La route n'est vraiment pas très fréquentée et cela ne pose pas de soucis. Je vois de très nombreux hérons et même une cigogne ainsi qu'un nid un peu plus loin.

Cigogne

Un petit détour hors du canal pour jeter un œil sur le château de Digoine.

Château de Digoine

On continue sur la départementale jusqu'à Montceau-les-Mines, ville avec un grand passé industriel mais où je passe sans m'arrêter.

Montceau-les-Mines

Après quelques kilomètres j'arrive au bief de partage au niveau de Montchanin. A partir de ce point les eaux ne coulent plus vers l'océan Atlantique mais vers la Méditerranée.

Bief de partage et échelle d'écluses de Écuisses

La route continue sur une belle voie verte partiellement en sous bois. Je vais passer la nuit dans un endroit très agréable : la parenthèse Bourguignonne qui offre gîtes, deux mobil-homes, un petit terrain de camping basique et une piscine.

La parenthèse Bourguignonne

Toute cette étape a été faites en compagnie de Philippe rencontrer au camping de Paray-le-Monial.

25
mai

Je repars avec Philippe direction Chalon sur Saône. On continue tranquillement le long du canal du centre où cette journée nous croisons pas mal de bateau.

Canal du centre

On profite de la présence de l'autre pour une scéance photo !

Merci Philippe pour m'avoir immortaliser

On arrive en fin de matinée à Chalon sur Saône, lieu où nous partons chacun suivre notre route. Lors de nos voyages précédents avec Hélène, nous n'avons jamais fait cette partie de l'eurovélo 6 entre Chagny et Laperrière sur Saône, bonne occasion pour découvrir Chalon.

Chalon-sur-Saône

Je reprends la route pour Saunières en longeant la Saône.

Confluence du Doubs
Vallée de la Saône

Ce soir je passe ma première soirée en warmshower chez Élodie et Jean-Claude. Magnifique lieu en bordure du Doubs et quel accueil grandiose, sympathique et généreux de leur part avec un apéro et un repas somptueux. Nous passons la soirée à discuter ensemble. Pour l'histoire, ils ne font que accueillir les voyageurs et ne voyagent pas eux-mêmes. J'étais déjà arrivé et discutais avec Élodie quand Jean-Claude est rentré. Voyant passer des cyclos il les appelle croyant que c'était moi. Et voilà que deux Suisses (Vicky et Nils) en voyage se retrouvent inviter à dormir et partager le repas. Vraiment quel sens de l'hospitalité et de l'accueil de leur part.

Hébergement du soir

Dernier détail, j'ai passé la barre des milles kilomètres parcourus depuis le départ de Saint-brevin. Il reste du chemin.

26
mai
26
mai
Publié le 26 mai 2022

Je repars après cette merveilleuse soirée avec mes hôtes et les autres invités en direction de Dole.

Depuis Chalon-sur-Saône je suis l'itinéraire de la voie bleue qui se font avec l'ev6. Cet itinéraire relie Luxembourg à Lyon, et nous en avons suivi une partie l'année dernière.

La voie bleue

On continue à suivre la Saône avant de rejoindre le canal de la Saône au Rhin, qui pour une grande partie se confond avec le Doubs. Je vais suivre ce canal pour la majorité de mon parcours restant en France.

Le long de la route

Je passe à Saint Jean de Losnes. Deuxième port fluvial français car situé entre l'axe Saône-Rhônes vers la Méditerranée, le canal vers le Rhin et le canal de Bourgogne vers Paris.

Saint Jean de Losnes

Je passe par Dôle et vais faire un tour dans la ville qui est très belle.

Dôle

Je continue entre canal et Doubs vers mon camping du soir le long du Doubs.

Sur la route

Petites remarques à ceux qui me suive :

- ceux qui n'ont pas créé un compte complet avec mot de passe ne doivent pas recevoir de notifications lorsque je met du nouveau contenu. Vous pouvez finaliser votre compte si vous le voulez.

- je vous remercie pour vos commentaires et y répond. Par contre vous ne semblez pas recevoir de notifications de mes réponses. Il faut que vous alliez revoir les commentaires pour voir les réponses.

Désolé pour ces petites complications.

27
mai
27
mai
Publié le 27 mai 2022

Je repars tranquillement vers Besançon afin de faire un tour dans la ville.

En route vers Besançon

Premier tunnel de la journée, mais uniquement pour les bateaux, les autres montent et redescendent de l'autre côté.

Premier tunnel

J'arrive à Besançon et fait un tour tranquillement dans la ville. Nous l'avions parcouru l'année dernière. Je n'ai toujours pas le courage de monter à la forteresse.

Besançon

Je ne prendrai pas non plus le tunnel de Besançon, ayant fait le tour par la ville.

La vallée du Doubs est absolument magnifique, assez encaissée, avec plein d'arbre et des falaises. Grandiose.

La vallée du Doubs

Arriver et hébergement au camping de Clerval.