Carnet de voyage

Terre-Neuve et le Labrador

15 étapes
11 commentaires
5
Les glaciers, les forêts, la mer
Juin 2012
4 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Pour vraiment apprécier l'île de Terre-Neuve, il faut y mettre le temps car les distances sont grandes. Pour aller à un endroit, souvent l'aller et le retour se font par la même route. Traverser l'île d'est en ouest représente environ 1000 km. Il y a tant d'endroits intéressants à visiter que malgré nos nombreux séjours sur l'île, il nous reste encore des coins à découvrir. Le plus long séjour a été de 4 mois, mais nous y sommes retournés une dizaine de fois au cours des ans.

Les traversiers partent de Sydney sur l'Ile du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse et selon notre choix, l'on peut arriver à Port-aux-Basque après un voyage en mer de 7 heures ou encore à Argentia après 16 heures de route. Nous avions l'habitude d'arriver à Port-aux-Basques et de revenir par Argentia.

Pour voir les glaciers à son meilleur, la période d'avril à juin est vraiment la période idéale. La plupart du temps, nous avons fait le voyage en camping, sous la tente ou en camion-campeur. Les parcs provinciaux et nationaux sont très bien situés et offrent pour la plupart des vues imprenables.

2

Avant de prendre la Transcanadienne, un détour vers l'Isle-aux-morts et Rose-Blanche s'impose par la route 470. Le paysage vaut le détour, la route contourne des bras de mer et permet de saisir l'ambiance des côtes de Terre-Neuve. La route 1, qui traverse l'île en son centre ne permet pas de voir la mer, qui pourtant est omniprésente.

Isle-aux-Morts 
Rose-Blanche 
Ancien phare restauré de Rose-Blanche 
3

De retour sur la Transcanadienne, nous nous arrêtons au Parc Provincial Cheeseman pour une randonnée sur les sentiers. Puis à Deer Lake, la route 430 mène au Parc national du Gros-morne et à St-Anthony.

 Transcanadienne
 Cheeseman Provincial Park
4

Parc national créé en 1973, Gros-Morne est diversifié, plages, montagnes, fjords, forêts ou encore falaises accidentées tout y est. Né de la collision des plaques tectoniques et ciselé par les glaciers, ce parc est sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Le parc est réputé pour sa géologie car l'on peut y voir une portion d'un ancien océan de la fin de l'ère précambrienne et une partie du manteau terrestre, exposé grâce à la tectonique des plaques. LeTablelands sont le résultat de la colossale rencontre de deux anciens continents, c'est donc le manteau de la terre qui est exposé sous nos yeux.

Gros-Morne 
Manteau terrestre, Parc du Gros-Morne 
À l'arrière-plan, les Tablelands, Parc du Gros -Morne 
Green Point, Parc du Gros-Morne 

Un tour de bateau sur l'étang Western Brook nous fait pénétrer entre les falaises du fjord sculpté par les glaciers.

Fjord du ruisseau Western Brook, Parc fu Gros-Morne
5

Un peu passé Parson's Pond, le parc provincial The Arches permet de voir un rocher ayant une série d'arches naturelles formée par la marée. La route suit le littoral pour la plus grande partie de trajet et il est fréquent d'y apercevoir des icebergs qui dérivent.

The Arches Provincial Park 
Le littoral - route 430 
6


La route 430 vers St-Anthony longe le Golf St-Laurent et permet de voir les restes d'icebergs qui flottent au large. A st-Anthony, un petit village de pêcheurs, nous prenons une excursion pour s'approcher des icebergs.

Le long de la 430 
St-Anthony 

De St-Antony, nous nous rendons à l’extrémité de la péninsule de Terre-Neuve où se trouve la plus ancienne preuve de la présence européenne en Amérique. Il y a plus de 1000 ans, des marins scandinaves, en provenance du Groenland, y ont construit un petit campement de bâtiments en bois recouverts de gazon. Le décor est spectaculaire: falaises, tourbières et côtes accidentées. Ce campement viking, est sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1978.

Anse-aux-Meadows, Terre-Neuve


Tout près du site de Parc Canada, Nordstead est une reconstitution d'un village viking.

Norstead, Anse-aux-Meadows, Terre-Neuve 

Ship Cove et Cape Onion, situés à l'extrémité de la péninsule, offre des vues à couper le souffle.

 Cape Onion, Terre-Neuve
7

Impessionnant ces masses de glace d'eau douce qui se déplacent dans la mer et dont on n'aperçoit que 10 % de sa masse... plus il fait froid, plus l'eau devient d'un bleu-vert et l'on voit cette masse qui craque, fait entendre ses sons sourds et présente des formes dont on a difficulté à croire que seule la nature est responsable!

L'eau qui fond de ces blocs de glace est très pure et buvable, elle est parfois vieille de... 12.000 ans à 15.000 ans! Nous avons même ramené de gros bloc de glace dans notre petit congélateur comme glaçons pour nos apéros. Un délice!!!

Iceberg sculpté naturellement 
Icebergs 
8

De St-Anthony, nous revenons sur nos pas pour pendre le traversier du détroit de Belle-Isle, vers le nord du Québec et le Labrador.

Labrador 

D'abord une incursion au Québec, nous amène jusqu'à Rivière-Saint-Paul, là où s'arrête la route 138 vers la côte-nord et Natashquan. Blanc-Sablon, le dernier village du Québec à la frontière du Labrador, est décevant, un petit village sans vraiment de cachet, à part l'église que l'on reconnaît de partout autour.

Blanc-Sablon et Rivière-Saint-Paul , Québec
9

Par contre, la route 510 de Forteau à Mary's Harbour est absolument magnifique. Le paysage est pittoresque, l'absence d'arbres et de forêt le long du littoral est particulier et permet de saisir l'immensité du territoire. La route est souvent brumeuse tôt le matin. Le long de la route, de petits inukshuks sont construits par les gens qui circulent sur cette route.

Labrador 

À L’Anse Amour, on retrouve le plus vieux tertre funéraire connu en Amérique du Nord. Le corps qui y fut découvert était couvert d’ocre rouge, emmailloté dans un linceul d’écorces de bouleau et disposé face contre terre, la tête pointant vers l’ouest, dans une vaste fosse profonde de 1,5 mètres. On y trouve aussi une défense de morse, une pointe de harpon, des pierres peintes et un sifflet taillé dans un os.

Les raisons pour lesquelles L’Anse Amour a été désignée lieu historique national du Canada sont parce qu'il s’agit de l’un des plus importants et des plus longuement habités des lieux d’habitation des Autochtones au Labrador et qu'il offre le plus ancien monument funéraire connu du Nouveau Monde, établi entre 6600 et 6100 avant J.C.

L'Anse Amour, Labrador 

Les baleines, jadis abondantes au large du Labrador, ont attiré au XVIe siècle les pêcheurs basques. La production de l’huile de baleine pour l’exportation vers l’Europe s’est développée sur la côte du Labrador de 1550 à la fin du XVIe siècle. La station de baleiniers basques de Red Bay fait partie du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Red Bay, Labrador 


À Partir de Red Bay la route de gravelle entre dans les terre jusqu'à Mary's Harbour et offre un point de vue différent du Labrador parsemé de lacs et de conifères. Tout au long de la route, des piles de bois de chauffage sont empilés ainsi que des chariots pour le transporter, ils servent aux habitants de la région qui peuvent utiliser ce bois gratuitement. Toujours le long de la route, les gens construisent des enclos pour faire pousser des légumes, principalement des pommes de terre.

Labrador 
Mary's Harbour, Labrador 
10

De retour à Terre-Neuve, nous reprenons la transcanadienne pour continuer la visite de l'île. La faune est abondante , la route est longue et traverse des forêts sans offrir vraiment de paysage à admirer. Nous bifurquons vers Twillingate, par la toute 340. Cette région est populaire pour ses icebergs. Le paysage est souvent brumeuse le long de la côte.

Route transcanadienne 
  Twillingate, Terre-Neuve
 Twillingate, Terre-Neuve
11

Encore une fois, de retour sur nos pas pour reprendre la route transcanadienne pour rejoindre la péninsule de Bonavista. Comme le reste de Terre-Neuve, la péninsule de Bonavista est faite de collines boisées qui se jettent abruptement dans la mer le long d'une côte très découpée.

Nous nous arrêtons à Elliston pour voir les caves à légumes qui étaient en usage à Terre-Neuve entre 1880 et 1920. Ces caves à légumes maintenaient les aliments, pendant plusieurs mois, grâce à la basse température du souterrain, la noirceur, l'humidité et une circulation d’air continuelle.

Caves à légumes, Elliston, Terre-Neuve 
Caves à légumes, Elliston, Terre-Neuve 

Les villages de la péninsule tiraient leurs revenus de la pêche à la morue mais la surpêche a écoulé les stocks de poissons et la population de cette région a décliné. Bonavista est reconnue comme le site historique où Jean Cabot a mis les pieds. Le paysage est formé principalement de rives rocheuses, de plages de galets et de bateaux de pêche. Les baleines, les macareux et les icebergs sont des invités habituels le long des rivages. Le Dungeon Provincial Park offre une vue imprenable sur une immense baie naturelle avec deux canaux latéraux.

 Bonavista, Terre-Neuve
Dungeon Provincial Park, Terre-Neuve
12

De retour sur la transcanacienne , nous nous dirigeons vers la péninsule de Burin dans la partie sud de l'île. C'est de Fortune que part le ferry pour les Iles St-Pierre-et-Miquelon. Nous avons passé une journée à St-Pierre, le voyage en mer était très houleux! Tout ferme entre midi et 14 heures et le coût de la vie y est très dispendieux. Nous campons dans le parc provincial Frenchmans Cove.

Péninsule de Burin 
13

Dernière étape du voyage, la péninsule d'Avalon. St. John’s, aujourd’hui la capitale de la province de Terre-Neuve-et-Labrador, y est située. Historiquement et pendant 50 ans, Terre-Neuve a compté deux capitales : une anglaise , St-John's, et l’autre française, plus au sud, Placentia.

Signal Hill, St-John's, Terre-Neuve

Au sud-ouest de la péninsule se trouve la réserve écologique de Cape St. Mary's où, chaque année, nichent plus de 24,000 fous de Bassan. Un sentier permet de s'approcher des colonies et d'observer les oiseaux. La réserve accueille également plusieurs autres colonies d'oiseaux.

Cape St-Mary's, péninsule Avalon, Terre-Neuve 
14

Arrivés par Port-aux-Basques à l'extrémité ouest de l'Ile, nous retournons par le ferry qui quitte Argentia et prendra 16 heures pour rejoindre North Sydney, Nouvelle-Écosse.

Traversier de North Sydney, Nouvelle-Écosse à Terre-Neuve 
15

Au coeur de le dizaine de fois que nous sommes allés à Terre-Neuve, l'endroit qui nous laisse le plus beau souvenir reste le camping de Green Point dans le Parc national Gros-Morne. Ce petit terrain de seulement 31 sites est situé près du village traditionnel de pêcheurs saisonniers et donne sur le golfe du Saint-Laurent. Le bruit des vagues de l'océan , le silence, le vent et la vue superbe nous ont ravis et nous y sommes retournés à chacun de vos séjours.

Green Point, Parc national du Gros-Morne, Terre-Neuve 
Green Point, Parc national du Gros-Morne, Terre-Neuve  
Green Point, Parc national du Gros-Morne, Terre-Neuve