Carnet de voyage

La vélodifée

55 étapes
178 commentaires
45 abonnés
Dernière étape postée il y a 1396 jours
Une expérience familiale à 5 en vélo jusqu'en Norvège.
Du 4 juillet au 24 août 2017
52 jours
Partager ce carnet de voyage
J-12
J-12
Notre nouvelle tente acess MSR ....notre nid douillet pour deux mois!
Le chargeur solaire et la nouvelle popotte ! 
J-8
après-midi
J-8
après-midi

Yann a passé un bonne partie de l'après midi à contrôler nos vélo: Graissage, réglage des plateaux, des nouveaux patins de freins pour les filles....Le départ se rapproche.. plus qu'un seul jour de travail pour moi...

Pesée à vide des vélos:

Yann: 23kg

Laure: 17kg

Blanche: 16kg

Maylis: 15kg

On pèsera nos montures après le chargement des sacoches pleines!!! On va moins rire je pense!

Pour le moment on a fait une liste de départ... qui au vu de la place dans le sacoches va évoluer!

Au total sur nos vélo nous aurons pour Yann et Ninon:

- 4 sacoches Vaude rouges

- Sacoche guidon vaude rouge plus une petite pour Ninon

- Sac étanche Orange avec une tente

- sacoche portable

Pour Moi:

- 2 sacoches Vaude rouges + 2 noires

- Sacoche guidon MSX

- Sac étanche rouge (tente)

Pour Blanche:

- 2 sacoches Vaude (bleu et jaune)

- petite sacoche vaude (grignotage)

Pour Maylis:

- une sacoche guidon

- 2 sacoches étanches Ortlieb noires


POUR LES HABITS:

PREMIERE COUCHE

- 3 paires de chaussettes

- 3 slips

-1 maillot de bain

- 1 paire de gant de vélo


DEUXIEME COUCHE

- 1 paire de chaussure multisports

- 1 paire de sandales

- 2 cuissards vélo

- 1 pantalon léger

- 4 T-shirt respirant ou mérinos

- 1 polaire fine

- 1 polaire chaude

- 1 pyjama

- 1 short


TROISIEME COUCHE

- 1 pantalon gore tex

- 1 softshell

- 1 veste Gore tex

- 1 veste sans manche doudoune.

- 1 casque

- lunettes de soleil

- 1 buff

- 1 bonnet leger


MATERIEL BIVOUAC

- Couchage:

2 tentes MSR Hubba Hubba et Mutha Hubba

5 tapis de sol Thermarest

3 sacs de couchage Millet

1 couette Thermarest

1 drap coupleur


- Cuisine:

5 cuillères spork

2 couteaux

réchaud à gaz MSR + 2 cartouches

Popotte MSR

2 sets assiettes

1 poêle

éponge

chiffon

huile d’olive

produit vaisselle

condiments


- Petit Matériel:

Lampes frontales

fil à linge + pinces à linge

pastilles lessive

Génie sans frotter


- Toilette

5 brosses à dents

dentifrice

savon

shampoing

cheveux doux

brosse à cheveux

pince à épiler

crème Nivea

stick à lèvre

Nok

Crème irritation

Quelques protections hygiéniques


- Pharmacie

Huiles essentielles (Tea tree, impatience, lavandin vrai, menthe poivrée)

Désensibilisation laure et Ninon

Antibiotique

Doliprane

Compresses

Pansements

Bétadine

Streaps

Fils à peau

Bande


MATERIEL VELO

- Outils

- Consommables

- Réparation

- Démontes pneus

- Pompes

- Clé à rayon

- Multi-outil

- Clé allen clé plate

- Dérive chaîne

- Rayons

- câbles frein + dérailleur

- chambres à air (2)

- Huile + cire

- Patins de freins

- Rustines

- Rislan

- Chaterton

- Colle forte


ÉLECTRONIQUE


- 2 Iphones 5

- 1 camera + 2 batteries + chargeur + kit fixation vélo, casque, trépied, 2 carte SD

- Ipad mini

- chargeur nomade et chargeur solaire


DIVERS

- Sac à dos léger

- cahier – stylo – crayon de couleurs

- jeux

- passeport / CI

- CB x 2

- Numéros importants (urgence, banque…)

- carte européenne d’assurance maladie

- PQ

- Crème solaire

J-3
J-3
Publié le 1er juillet 2017
Voilà nos habits!!!! Et seulement nos habits😬
Voilà ce que je vais porter sur mon vélo !
Vélo de Blanche
Vélo de Maylis.
Après rangement dans les sacoches. Il manque juste celles de yann  
J-1
On est parti.... direction Dijon !

Merci à Nathalie, Gérôme et Mathieu du castel niçois pour la préparation express de nos pizzas!

J1
J1
Publié le 4 juillet 2017
Le vélo de yann et Ninon: 50 kg minimum
Vélo de Blanche:30kg  
Vélo de Maylis :26kg 
Mon vélo:46kg 
Derniers préparatifs devant chez Sev. Maylis part en tracteur finalement ! 
Sur la ligne de départ ! 
Ville de Peintre  
Le luxe de l'assistance camping car !!! 
Campement à Osselle... baignade pour les filles! 
J2
J2

Lever 7h30 pour Yann et moi. On a plié la tente et les affaires. On a réveillé les minettes après... un peu dur!

Départ 9h30. On a réussi à faire 40km le matin.

Les couzs au réveil ! 
Rancenay 
Citadelle de Besançon  
Petite côte .... 13% ! 
Anniversaire de mami titane! 

Et fin de la journée avec une randonnée de 6km pour aller à la piscine municipale !!!

J3
J3

Aujourd'hui température 34 degrés ! Dur pour tout le monde. On a roulé 44km le matin. Le réveil a été difficile pour les minettes : 7h30 d'autant plus que l'on s'était couché à plus de 23h. Les couzs ne sont pas Avec nous. On pense bien à elles... à l'heure où on pédale elles dorment encore dans leurs lits bien moelleux.

Première pause au bout de 18km Avec un petit goûter. 
Pause repas avec l'assistance camping car dans le jardin d'un monsieur à st Maurice Colombier
Et après c'est la fête de la fontaine...on a cherché tous les points d'eau que l'on pouvait trouver pour se rafraîchir !
Bivouac du soir en sauvage vers bourgogne. Préparation de la douche... froide que du bonheur ! 
Dernier repas luxueux avec l'assistance....merci papi mami! 
J4
J4
Publié le 7 juillet 2017

Aujourd'hui petite étape. Heureusement... la chaleur d'hier nous a tous mis HS! Et en plus aujourd'hui nous n'avons pas trouvé de fontaine ! Il fait encore 30 degrés.

 Cigne, héron et poules d'eau.  
Les échelles d'écluses de  valdieu-lutran. 12 écluses en échelle reparti sur 3 km!! Heureusement on les a faite à la descente !
Petite visite de Mulhouse après avoir fait les corvées quotidiennes: montage des tentes, lessive, sieste.... piscine!

On a eu une averse de pluie en fin d'après-midi. La température est passée de 33 à 29 degrés.... whouhouuuuu. Nous étions en ville à ce moment.

La journée à été longue pour tout le monde. Il y a eu des disputes entre les minettes... Ma Ninon fait don de sang tous les soirs et à de jolies cloques sur le corps...Elle ne pedale pas beaucoup du coup.

On se couche tôt ce soir ...80km demain! Si on a le courage. Mais il y a une piscine Avec toboggan en prime😬

J5
J5
Publié le 9 juillet 2017

Aujourd'hui lever 6h30 pour nous et 7h pour les filles.... je suis extrêmement fière de mes amours ! Elles ont pédalées pendant toute la journée et ont presque pas ralé. On a pas trouvé de fontaine aujourd'hui mais des jets d'eau et des robinets.

Vive les maïs !!! 

On a rencontré un monsieur allemand qui nous a montré un autre itinéraire qui était magnifique! on a vu beaucoup d'animaux.

La pause repas dans le magnifique cadre des fortifications de Vauban nous a permis de recharger les batteries et surtout de nous mettre à l'ombre. Vive la canicule et ses 34 degrés!

Pour finir au bout de 85 km de routes superbes dans un camping au bord d'un lac. Il est un peu cher pour ce que c'est! Mais en récompense on c'est fait une baignade avec plongeoir dans de l'eau à 25 et une boisson super fraîche.

Canal vers Marckolscheim 
J6
J6

La nuit a été courte. Très dure de s'endormir car il faisait trop chaud. En début de nuit nous avions mis le double toit de peur des orages. Mais comme il faisait trop chaud nous l'avons retiré à 23h pour le remettre en urgence à 3h du matin à cause des orages.

Ninon n'a rien entendu !

On a décollé à 8h50 pour roulé jusqu'à 12h Avec des pauses cignes, poules d'eau, carpes et goûters.

Arrivé au camping, tâches quotidiennes: lessives (à la machine à lavée... yesssss!), étendage des tentes trempées de la nuit, installation du camp.

Ninon qui gère les photos... pratique pour l'occuper ! 

Le repas de midi à été ultra léger... rien d'ouvert le dimanche matin en Alsace. Même pas une épicerie! Donc pain, mini saucisson et une crème dessert pour les filles. Ensuite piscine, lecture, rangement et préparation des visites de Strasbourg.

On reste jusqu'à mercredi matin dans ce camping. Yann est monté sur Paris pour une formation de 2j. Il va dormir dans un vrai lit comme dit Maylis! Nous on se fait une pause entre filles.

Campement pour 3 nuits.  
J7àJ8
J7àJ8
Publié le 11 juillet 2017
Balade dans Strasbourg....  
Cathédrale de Strasbourg 
Horloge astronomique de la cathédrale  
La façade principale de la cathédrale  
Rue de Strasbourg avec ses maisons à colombages.  
Petite pause  
Repas du soir entre deux averses...Avec les filles ont adore les bretzels!

Pour notre deuxième jour, on a fait une balade en bateau.... pour changer du vélo et de la marche.

La petite France classée au patrimoine mondial de l'Unesco  
Le barrage Vauban et sa tour. 
La commanderie et son extension reconvertie en prison puis l'ENA Strasbourg.  
Le parlement européen  
La Gallia université de Strasbourg 

Demain on reprend le vélo. On ne sait pas encore si on passera la frontière. On dormira peut être en Allemagne demain soir. En tout cas on a acheté notre drapeau français dans la capitale de l'Europe. Il nous suivra tout le long de notre périple.

J9
J9

Et on est reparti....sous les averses! Je pense que nous avons passé une bonne partie de notre temps à mettre et enlever nos vêtements de pluie. 78km au conteur. Avec une température de 21 degrés, le bonheur. Finalement on dort encore en France ce soir, on est à 30km de Karlsruhe. On a eu Ralph (un copain d'enfance allemand de Yann), on sera chez lui vendredi pour une pause de deux nuits.

Les nouvelles mascottes de la troupe!! 

Alors les photos du dessus c'était au moment du départ et avant les nombreuses averses. Et ça c'est après:

Héhéhé.... il pleut !!! Pause repas sous couvert végétal.
Das Rhein, de l'autre coté l'Allemagne. On a délogé des colonies d'oies de Guinées, de cignes, d'ouettes d'Égypte et de canards.
C'est Ninon qui pédale !!!!
On a vu des cigognes à Munchhausen dans leur milieu naturel.... impressionnant ! 
Pause réglages de selle pour Maylis. 
Cigne noir à La Sauer.  
Et on a fini notre journée en montant nos tentes sous la pluie... on est super rapide pour les monter maintenant !
Notre campement du soir avec notre drapeau... on est encore en France mais il n'y a que des allemands dans le camping.   

On a finit par changer notre place dans le camping ... trop de bruit, de musique ect...et là, on est les plus heureux du monde.

Notre camping est au bord d'un lac. Les petites se sont baignées juste avant...ça :

J10
J10

Nous sommes en Allemagne!

Petite étape aujourd'hui... tout le monde était mou. Les jambes lourdes de la veille. La nuit a été bonne sans pluie ... enfin! Elle tombait toutes les nuits depuis 3 nuits. Nous nous sommes réveillés avec un super soleil et une rosée monstre. On a du faire sécher les tente et même les matelas à cause de la condensation.

Eurovélo 15 le long du Rhin.  
Pause repas dans les bois de Whört am Rhein.  
Pause détente à Germersheim
Pause lecture pour ma Blanche.  
Camping au bord d'un lac ... encore. Après le vélo, baignade ! 
Technique très personnelle de Blanche pour gonfler son matelas.  
Campement du jour...vive la technologie et son autonomie.  

Demain on retrouve Ralph. Petite étape d'à peu près 40km. On va se lever quand on veut. Pas besoin de commencer à plier le bazard à 7h. Cette pause nous permettra de ne pas monter de camp pendant 2 nuits, le luxe. Et après 11j de vie dehors dormir dans une vrai maison va nous faire bizzard. J'aime cette vie dehors, les journées passent trop vites.

Poisson de Maylis péché à la main.  
J11
J11
Publié le 14 juillet 2017

Aujourd'hui 42km pour aller chez Ralf. On a pris notre temps ce matin. Maylis a dormi jusqu'à 8h45! Pour aller chez lui on est sorti de la voie verte et on est passé dans la campagne allemande. Ils sont super organisés pour les pistes cyclables. Chaque route est doublée par une piste. On croise énormément de personnes à vélo. Par contre les paysages sont moins beaux que le long de la voie verte.

Ils ont même d'énormes garages à vélos.

Parking à vélos à côté de la gare.  
Avant que la radée arrive... et juste de quoi tous se protéger. 
Chez Ralf : des stockbrot!
Finalement le vélo manque à Maylis.  
Il y avait un spectacle de rue à côté. Les filles se sont invitées clandestinement ! 
J12
J12
Publié le 15 juillet 2017

Nous avons passez une super soirée avec Ralf Nadine et ses 3 filles. Nous avons aussi beaucoup mangé. Nous avons fait des réserves pour plusieurs jours. Ensuite nous avons passé l'après-midi à la mer de cailloux. Felsenmeer à Lauterbach.

La journée de repos à tout de même été sportive !!!

Demain on repart pour ....du vélo !!!! On ne sait pas combien de km encore. On verra en fonction de la forme du jour. Le temps devrait être clément.

Nous avons calculé avec Yann les distances. Pour pouvoir rester en Norvège suffisamment, nous allons devoir prendre un train de Cologne à Hambourg soit 500km en moins et donc 10j de gagnés. Ou alors on fait faire 90km par jours aux fille pendant 1 semaine. Mais là je pense qu'elles vont vouloir changer de parents.

En tout cas nous avons bien profité de cette pause. Merci encore à Nadine et Ralf qui nous on super bien reçu.

J13
J13
Publié le 17 juillet 2017

On a recommencé notre aventure après nos 2j en pension de luxe chez shmitt-wiereck! Ralf et les filles nous ont accompagné jusqu'à heidelberg. Il nous a fait visiter rapidement. Très jolie ville.

Le château de Heidelberg détruit en partie par les Français en 1689 et 1693 par des bombardements.

Le vieux pont de pierres

L'église au pied duquel on voit des magasins de souvenirs. Avant on y trouvait des échoppes

Maison du chevalier de st George construit en 1592.

Ensuite on a fait une pause avant de se quitter dans le parc de heidelberg. On a encore croisé une colonie de piètres d'Égypte.

Nous sommes reparti à 5. Petite pause repas à ladenburg où il y avait une compétition de bateaux à rame.

Mannheim et les berges du neckar

L'université de Mannheim :le château


L'église st Sébastien 

Les berges du Rhin.

Parking à vélo de l'énorme usine chimique. Chaque vélo est numéroté la plupart des ouvriers viennent Avec... une autre culture ! 

Et ensuite nous avons continué en direction de Worms. Pourous trouver un spot pour notre camping sauvage. On a fait 8km en plus pour en trouver un. Ça été le moment pénible de la journée. Les filles en avaient marre. Maylis avait même prévu un plan B au cas où: se mettre au bord de la voie en aillant une tête triste et je devais faire celle qui cherchait un endroit pour dormir.

Mais finalement on a trouvé un coin sympa. Après avoir monté les tentes en urgence pour cause de moustiques trop collants, les filles se sont mises à l'abris.

Pendant que yann est allé chercher de l'eau pour la douche, j'ai finis de monté le camp.

Petite douche froide dans un verger. 15l suffisent pour 5. 

Petit repas qui nous a bien tenu au ventre grâce à Nadine et ses knodels... merci

À la tombée de la nuit un renard hurle dans le champ d'à côté. Je le dis que l'on a bien fait de mettre la nourriture et la poubelle en hauteur.

J14
J14
Publié le 17 juillet 2017

Après une nuit riche en bruits d'animaux: renard cerfs, oiseaux nocturnes. Nous sommes reparti.

La ville de worms.  

Après 30km pause repas et bain au bord du Rhin. Il fait plus chaud aujourd'hui

La route du vin vers Nierstein



Mannheim

Eglise st Martin  
Église st Martin  

Petite balade nocturne avec glaces pour mes puces super fortes pour terminer la journée.

J15
J15
Publié le 18 juillet 2017

On a les cannes aujourd'hui... bon ok on a le vent dans le dos et le revêtement est est nickel ! On a fait 40km avant la pause de repas.

On est passé par wiesbaden avec la Schloss biebrich. Un château baroque qui fut la résidence des princes et ducs de Nassau

ON a longé le Rhin avec des fort belles propriétés !!!

On a pris un bac à Rhudemscheim am Rhein.

On rentre dans la partie du Rhin où se trouve beaucoup de châteaux. Ici  Nahe

Puis petite pause repas.

Au pied du château de Rheinstein

On est reparti sous une chaleur !!! Heureusement nous avons pédalé une bonne partie à l'ombre au bord du Rhin. Nous avons vu beaucoup de châteaux et surtout le rocher de la loreleï. Pour ceux qui ne connaissent pas la légende, c'est une nixe qui perchée sur son rocher chante tellement bien que les marins en oublies les courant du Rhin et chavirent. La légende a beaucoup inspiré les artistes comme le poète Henrich Heine en 1824. À cet endroit du Rhin, sa largeur est diminuée d'un quart et il y a beaucoup de rochers immergés.


Yann le canard

Petite balade du soir avec le château du chat.

J16
J16
Publié le 19 juillet 2017

La nuit a été moins réparatrice qu'hier. Les filles se sont levées fatiguées ce matin. Il fait déjà super chaud. Mais bon c'est le dernier jour au chaud. À partir de ce soir il pleut et on aura des températures qui ne dépasseront pas 25 degrés.

On a pris nos billets de train pour Faire Cologne Hambourg samedi. On a fait une affaire 500km à 5 avec 3 vélos et un tandem :68€!

Cabane qui avant l'invention des détecteurs radar pour le passage de la loreleï abritait une personne qui faisait la circulation avec des drapeaux.

On aperçoit derrière le radar.  

Tour aux souris... après celui du chat!

Château de Liebenstein et de stereenberg

Ville de Boppard et vue sur le Rhin.  

Pause échec.


Et on repart.

Château de  Marksburg
Château de  stolzenfels. 

On les abords de coblence

Forteresse  Ehrenbreitstein

Confluence entre le Rhin et la Moselle à Coblence.

Deutsche eck 
Côté Moselle...   côté Rhin.  

Apres coblence le temps a commencé à s'assombrir. On pensait prendre un orage. Les derniers 12 km ont été très durs pour tout le monde. On avait un fort vent de face il faisait 35 degrés. Maylis n'arrivait plus à avancer. Yann l'a forcée à mettre le tire-gonzesse. Et blanche et moi faisions barrière au vent pour que yann ne galère pas trop. Une fois arrivé au camping, on a vite monté les tentes super tendues en prévision des grosses pluies de cette nuit. Et maintenant l'orage ne menace plus...

on est dans un super camping où tout est prévu pour les cyclistes: table et chaises, de quoi recharger les téléphones un frigo.... le luxe de ne pas avoir à manger parterre.


Le sujet de dispute au repas du soir:

J17
J17
Publié le 20 juillet 2017

La nuit finalement n'a pas été si pluvieuse que ça.... ou alors j'ai super bien dormi. On a pris notre temps ce matin. De toute façon on a dû plier nos tentes entre deux averses. Un petit déjeuner et c'est reparti.

Il y a des jours où les jambes sont lourdes... et ben pour Maylis et moi c'est le cas aujourd'hui ! On a l'impression qu'on nous injecte un produit qui fait mal dans les cuisses à chaque fois que l'on doit forcé. Ça me fait sourire à chaque fois!

Château  d'Arenfels. 
Le petit pont de bois.... 

On est passé à Remagen. On y retrouve les vestiges d'un pont de part et d'autre du Rhin. C'est un pont que Hitler à fait détruire pour empêcher l'arrivée des américains.

Une superbe sculpture sur le bord du Rhin.

L'Apollinariskirche à Remagen 
Arrivée sur Bonn 

On a finit notre étape. On est arrivé à Cologne. C'est notre journée de pause demain. Donc ce soir grosse lessive en machine, on installe vraiment notre camp pour deux nuits. On prend notre train pour Hambourg samedi à 11h. Il va y avoir du sport ce jour là. 3 changements de train avec les vélos dont un avec seulement 10 minutes.

On a commencé à regarder pour le Danemark. Camping sauvage interdit et camping super cher. Mais ils sont malins les danois. Ils ont créé des places de camping sauvage aménagées (et donc légal ) un peu partout. Le problème c'est qu'il faut les trouver. Il existe un site internet qui les donne, mais il y a très peu de 3G là bas. Il faut que l'on trouve des cartes et que l'on note l'emplacement précis. On va faire de la CO.

Petite balade  du soir au bord du Rhin avec vue sur Cologne. 
J18
J18
Publié le 21 juillet 2017

Aujourd'hui repos. 10h de sommeil. Mais le plus agréable, c'est de ne pas avoir besoin de démonter le bazard. Pas besoin de plier les sacs de couchages, matelas, tentes ect. On a pris le temps de se faire un vrai petit dej avec omelette, bacon, riz au lait, pain miel et thé. Comme dit Blanche cette pause arrive à temps pour tout le monde.

Un bloc de 5 jours de vélo avec en moyenne 70km et une journée de pause semble être un bon rythme.

Cathédrale de Köln.  
Vieille ville  

Et après avoir flâné en ville on est tombé sur the magasin. Ha oui je vous ai pas dit. Hier soir on a eu un souci de tente et de saccoche. Un arceau de notre tente est cassé et une des saccoches a l'accroche cassée.

Il y a une piscine à l'intérieur du magasin outdoor pour tester les canoës. Yann ne savait où donner de la tête. 

Du coup on a investi dans des petits tapis pour s'asseoir parterre, un sac étanche, un tube pour pouvoir continuer d'utiliser notre tente,les cartes du Danemark où on pourra marquer précisément les lieux de frit teltningsområde (lieu gratuit de camping sauvage autorisé). Et un système pour pouvoir gonfler les matelas des filles. On s'embourgeoise!

Demain journée de stress. On va prendre le train Faire 2 changements dont un avec 10 minutes entre deux et tout ça avec les vélos. Sans oublier une pluie battante prévue à l'arrivée et 18km de vélo pour trouver un endroit pour dormir.

La suite au prochain épisode

J19
J19
Publié le 22 juillet 2017

Cette nuit on a eu un orage!!! On était content d'être sous la tente et pas sur le vélo. Avec yann on était sur le pied de guerre à 7h. On a décollé à 9h30.

On a fait nos 8km pour aller à la gare. Après renseignements et observations des autres trains qui rentrent en gare. On est près à dégainer nos vélos. Yann en premier( c'est le plus gros!!!), Maylis ensuite ( c'est la plus stressée) puis Blanche et moi. Et Ninon fait la circulation. On a grugé tout le monde! Yesss un train de pris.

À la gare le stress monte...
À vos marques, près, partez...   
Il n'y a pas à dire... ils sont trop bien ces allemands! Super bien fait les wagons pour vélos.  

Bon on avait 20 Minutes de retard mais on a réussi à prendre l'autre de justesse. Et c'est le b....

Il y a tellement peu de place que l'on a dû porter une poussette à bout de bras pour la faire sortir. On a bien sympathisé avec 1 famille de réfugiés libyens qui prend les mêmes trains. Yann ne s'arrête plus de parler anglais !!!

Le dernier train est extra!

On est enfin arrivé à hambourg. Et juste après un gros orage.

Le port de Hambourg  
Un ferry qui part de Hambourg..... impressionnant ! 
Des bateaux coulés 
Un en bois.  
Le ferry que l'on a vu dans Hambourg au loin  

On est enfin arrivé au camping. Après avoir rouler 22km à fond. On avait peur que le camping soit fermé. Le camping est au bord de l'Elbe. On est les pieds dans la sable. Un peu compliqué avec des vélos lourds.

Petit mot de Maylis :

C'était cool parce qu'on a pas trop fait de vélo et que j'ai eu des nouvelles de mon vieux papi ❤️

Maylis

J20
J20
Publié le 23 juillet 2017

Ce matin la pluie nous à empêché de sortir de la tente. On a sorti la tête il était 8h. Ensuite on a plié le camp, pris le petit dej et au moment de partir pluie !!!

Avec les filles et yann on a bien réfléchi ce matin, vu que les minettes étaient dans une forme plus que moyenne!!! ( depuis le matin ça se battait). On leur a proposé 2 solutions: soit suivre le bord de l'Elbe mais faire 75km soit couper dans les terres et ne faire que 44km. Sachant que dans les terres nous ne connaissions pas le relief. Elles ont choisi les 44 km.

On a pris un chemin très agréable au début.

Elles ont ont fini par enfin se calmer au bout de 1h de vélo!

Et il a plus souvent. Des giboulées de juillet !

On a du se trouver des coins à l'abris sous couvert végétal !

On a trouvé une buse qui c'était fait taper par une voiture. On l'a mise à l'abris dans un champ pour qu'elle récupère un peu...Maylis voulait la garder!

Yann ne faisait pas le malin.  
 Vous voyez la côte au fond? C'est le chalenge... le premier en haut! Yann a gagné mais avait les cuisses en feu. Et moi dernière 

Alors à la pause de 13h on était au camping qui n'était pas terrible. On a négocié avec Maylis pour un autre à 24km. Au départ elle refusait. Mais on l'a eu grâce à ça :

Il faut des carottes pour avancer!! Et celle là de carotte elle est ÉNORME !!!

Ha oui j'ai oublié de vous dire. Aujourd'hui on a fait nos 1000KM. Trop contents.

Elles sont belles mes filles ! Je vous aime et je suis tellement heureuse que l'on soit tous les 5.

Petit mot de Blanche:

C'est trop bien !!! Les gens sont Gentils vous me manqués gros gros gros 😘

J21
J21

On a passé une super nuit. Il a fait froid cette nuit. On était super bien dans notre duvet au chaud. On a eu du mal à se lever. On devait partir tôt à cause de la pluie annoncée à partir de 14h. Mais on a pas eu le courage de lever les filles elles dormaient trop bien. C'est les vacances quand même !

On a pu faire sécher nos tentes. Ça tombe bien là il ne fait qu'y avoir des averses.

Ça c'est avant la pluie... il fait bon pas trop Chaud quelques nuages !

Aujourd'hui pas de photos de jolies villes, mais beaucoup de routes de campagne. On a bien calculé pour le ravitaillement. On a pris jusqu'au petit déjeuner de demain matin.

Hier une buse aujourd'hui un serpent. Maylis a tellement eu peur qu'elle en est tombée de son vélo.


Le ciel devient de plus en plus sombre et Ninon à froid.

La pluie est là... on a trouvé refuge sous un pont en rénovation. On s'est habillé pour la pluie. Chacun sa technique.

A Rendsburg on a du passer un canal via un tunnel. L'assenseur ne fonctionnait par sur une berge. On a donc pris l'escalator Avec l'aide des gens du tunnel.

Heureusement que l'on a eu de l'aide. Sinon ça aurait été impossible.  
Maquette du tunnel 
Des maisons en briques rouge encore et encore...avec des supers pelouses.  Des statues à Büdelsdorf

Des maisons en chaume aussi j'adore

Arrivée sous la pluie on prend le goûter à l'abris en attendant de pouvoir monter les tentes.

Comme hier soir dans la tente on va s'amuser avec yann à marquer les camping gratuits au Danemark.

On est à une cinquantaine de km de la frontière. Le temps n'est pas super bon. La question est: est ce qu'on dort en Allemagne ou au Danemark ? Sachant qu'il faut que l'on retire de l'argent danois, que la vie est plus cher là bas. On verra en fonction de la nuit et de la pêche des filles.

Petit mot de Maylis:

Ouais plus que 1000 km 😋

Petit mot à Manon :ne fais pas la même bêtise que moi dis non pour le vélo 😜 🚴 !!!

J22
J22

Alors... les mots du jours seront: pluie, mouillé, limasses et froid!

Voilà un bon résumé de notre journée. La pluie a commencée à 6h ce matin et.... ben elle tombe toujours !!!

On est sorti de la tente à 8h à cause de la pluie. Et on a mis un certain temps à plier le matériel. J'ai pressé un peu les filles à 9h parce qu'il pleuvait tellement qu'il y avait une grosse rigole sous les tentes. On a reussi à plier les duvets et matelas sans les mouiller. Par contre les tentes ont été plié trempées

On a mangé un brunch à 10h30 et on est parti.

Heureusement on a pu manger et finir de plier à l'abris. 

Au bout d'une heure on a fait une pause. Ninon était en larmes.

Ma pauvre puce. Trempée et gelée.  

On est allé chercher à manger dans un magasin. Elle s'est réchauffée et on est reparti.... toujours sous la pluie.

Les animaux du jour: un écureuil tellement mouillé qu'il était noir. Un cerf, une biche et un faon ( j'ai pas eu le temps de dégainer l'appareil..) et... des limaces à gogo on a fait des road killed. Et aussi des escargots dont le nouveau copain de Ninon: Hugo l'escargot !

Pause repas dans un abris bus.

Maison de chaume

On est content de nos filles. Elles ont été adorables. On a monté le camp pendant qu'elles se douchaient. Ensuite on a fait la lessive et un sèche linge. Après une bonne douche chaude on a fait 6km de marche pour essayer de trouver des ponchos pour les deux petites. Leurs vestes n'est pas assez étanches. Et essayer de trouver des sur-chaussures étanches. Mais on a fait choux blanc. On essaiera demain.

Normalement le temps est meilleur demain, on va en profiter pour avancer.

J23
J23

Il y a du soleil !!!!

On s'est levé tôt mais on a traîné ce matin. On a décollé à 10h. On s'est arrêté à un magasin de vélo pour que les petites soient mieux protégées.

Flensbourg dernière ville allemande. 

Puis la frontière.

Danemark  
Un ancien camp de détention nazi transformé en sorte de grand camp pour accueillir des marcheurs, cyclistes...

Pause repas

Sur la route...

Notre premier retrait au Danemark.

7 couronnes danoises valent 1€... à peut près. 

Pour la route. Il existe plusieurs types de voies pour vélos. Les nationales comme celle que l'on prend ( la numéro 3) et les plus locales. On est souvent sur des routes en cailloux, se qui fait que le rendement est moins bon et les corps se fatiguent plus vite.

La route est super belle surtout Avec du soleil.

Vers Vojens.

On s'est trouvé un campement sauvage autorisé vers Hammelev, Tranquillou billou.

Ninon se fait une baguette magique... les filles rangent leurs saccoches. 
La douche froide évidemment... 

Et demain.. pluie.

J24
J24
Publié le 27 juillet 2017

Petite photos de notre balade d'hier soir Avec yann.

Une écluse avec une passe à poisson.  

Ce matin on a pu plier le matos et manger au sec. On finissait de ranger et il s'est mis à pleuvoir. Et là de 9h à 11h pluie pluie et repluie.

Les filles ont pu tester leurs matos de pluie.... 

On a fait nos 38km du matin, acheté à manger et trouvé un spot.

On a discuté avec deux jeunes danois qui eux se baladaient en canoë !

Il y avait un chat sous la cabane.  

On est reparti.

Gesten  

Sur la route pour vorbasse.

Notre spot de ce soir :

Des abris où on a pas besoin de monter la tente. On gonfle notre matelas et on met nos duvets. On dort tous les 5 ( ce qui plait beaucoup à Maylis). On est à l'abris de la pluie et du vent. Il fait froid on ne devrait pas avoir de moustiques. Sur place on a de l'eau, des wc, une place à feu avec barbecue, du bois coupé, un abris pour manger, et tout ça gratuit ! Trop bien!!!

Corvée lessive et feu pour pourvoir manger et se réchauffer.  
Petit repas du soir: riz au beurre ( et oui il fait froid donc un petit luxe), sauccices, bananes au chocolat et Shamalows. 
Au lit.  
On guette les animaux: un chat et un lapin à 22h. 

On verra si on a bien dormi!

J25
J25
Publié le 29 juillet 2017

Alors...on a eu froid cette nuit, mais on était super content ils ne pleuvait pas au réveil. On a donc plié notre bazard pris un petit dej chaud et on est partit.

On a bien roulé le matin :45km. Yann nous a fait passé par des coins magnifiques.

Région de Randbøl  
Ninon fait de la batterie  
Église de Vonge 

La veille on avait repéré à la frontale dans notre shelter les endroits sympas pour Faire notre pause repas.


 Étape à Give 
Remontée du shelter après une averse.  

Et là, on prend l'averse ou pas?


Et ben oui. Elle était importante cette fois ci. On c'est mis à l'abris sous couvert végétal.


Les paysages après l'orage sont magnifiques. Les cimetières situés directement à côté des chapelles sont en général très bien entretenu.

Église de Vrads


Maison typique du Danemark: briques rouges superbe herbe verte tondue à la première éclaircie, pas de barrière et là il manque juste le mas pour mettre le drapeau national.


Notre shelter de ce soir. On devrait avoir moins froid cette nuit. Enfin j'espère.

J26
J26
Publié le 29 juillet 2017

Joyeux anniversaire ma Blanblan !!!! On t'aime fort 13 ans tu grandis trop vite!

On passé une bonne nuit. Le réveil était un peu déprimant pour ma part. Il pleut depuis 6h du matin sans discontinuité. Il ne doit pas faire plus de 13 degrés.

Ma blanche qui observe la pluie.  

Aujourd'hui les photos vont sûrement être pleine de bruine. Mais cela n'enlève rien à la beauté du paysage

Région de Them.  
Silkeborg


Celui qui a dit que le Danemark était plat est un ignorant.  
Lac Bølling sø 
Avec un peu soleil... je dis bien un peu de soleil ! 

On ne sait pas pourquoi d'un coup il y a le soleil qui sort. Comme ça fait du bien de le sentir te réchauffer le dos sur le vélo.

Kjellrup 


Des champs de blés au milieu de forêt.  


kjellerup  


Une solution très utilisés par les danois pour être dehors.  
Lac Hald sø 



Avec un fond de soleil.  
Sur la colline de Viborg 
Søndersø 


Et enfin le camping....ça fait mal au portefeuille, surtout après 3 nuits en sauvage. Mais nos louloutes méritent bien ça. La douche chaude un délice, des cheveux propres ( depuis une semaine) le bonheur.

Après avoir pédalé 68 km elles font encore de la voiture à pedale.  
Vol d'oies sauvages au dessus de nos tête pour nous dire bonne nuit.  
Soirée film pour l'anniversaire de blanblan  
J27
J27
Publié le 30 juillet 2017

Cette journée de repos a fait du bien à tout le monde. Yann et les filles ont travaillés. On a fait nos lessives et surtout on a pas fait de vélo. Maylis et Ninon se sont levées à 10h. On a regardé et reperé nos futurs campements pour le reste du Danemark. On devrait rester encore 3j.

Avec yann on se pose le problème de la Norvege. On a la possibilité de monter jusqu'à Bergen en ferry plutôt que kristiansand. Les norvégiens rencontrés lors de notre voyage nous ont dit que le paysage était magnifique plus haut. Le problème c'est le relief qui en découle ! On est pas sûr que les filles ( et moi...) soient capables de le faire. On se donne trois jours pour se décider.

En attendant on est allé visiter Viborg et se faire un Resto pour l'anniversaire de Blanche.

Viborg  


Et Resto pour l'anniversaire !

J28
J28
Publié le 31 juillet 2017

Après une bonne nuit de sommeil, on repart sous le soleil pour une fois. On est sec, les habits sont propres! Nickel.

Le départ est un peu dure pour Maylis, elle n'a pas envie de pédaler !

On peut mettre le chargeur solaire.  
Mais bon les averses arrivent.  


La pluie revient.



Élevage de sapins  !

Vous voyez le gros nuage là... et ben on a pris la pluie dessous. On peut vous dire qu'il vaut mieux s'abriter sous des sapins que sous des charmes. Oui ces derniers protègent moins de la pluie.


Pause repas ... avec jeux pour les filles! 


Sur la route... 



Petit shelter du soir ... espoir. Une petite douche froide dans la forêt de charmes derrière et on mange

J29
J29
Publié le 1er août 2017


Il fait beau!!!! Pour la première fois il n'y a pas un nuage dans le ciel! Il fait froid (13 degrés). Le shelter qui était fermé pour une fois, était un peu petit. Et surtout des moustiques. Donc nuit pas top.

Maylis est dans le duvet, on voit Ninon et blanche est cachée.  

On est partit sous le soleil... j'ai même remis mes lunettes de soleil qui était dans le fond de ma saccoche.

Lieu de la première chute de la famille... notre Blanche est tombée dans le ravin. Plus de peur que de mal!  




Eglise de Ferslev 
Aalborg 
Les filles n'ont pas résistées à aller jouer avec l'eau.  
Pont qui permet de relier la partie nord du Danemark du reste du pays  
Pause jeux.  
Cueillette du jour!! 


Campement du soir.  

Finalement on va jusqu'à Bergen. On scrute les forums et tous disent que c'est magnifique au dessus. On est en train de programmer une boucle pour pouvoir voir les fjords.

Nous prenons le ferry de nuits jeudi à 20h. On arrive à 12h30 à Bergen.

On avait prévu de le prendre mercredi mais il manquait une place. On a décalé à jeudi. Comme on avait un jour de plus, nous avons bifurqué plein ouest pour faire une partie de la côte. Fini les montagnes russes du Danemark, vive le plat de la côte ouest.

J30
J30
Publié le 2 août 2017

Nous avons passé la fin de soirée à échanger avec nos voisins Belges et Danois Ils ont partagé avec nous leurs desserts pour le plus grand plaisir des filles.

La place à feu avec un barbecue super ingénieux.  

Au moment de se coucher, il y a eu un gros orage. On était bien dans notre duvet au chaud à regarder la pluie.

Nous avons passé une super nuit.

Normalement on devait faire 50km!😬

Les filles à peine prête sont parties aux jeux.

On a fait 1,1km et la pluie est tombée!!

Pause framboises ... 


Cherchez les maisons... 
Là, on s'est perdus.... mais le paysage était splendide.  
Le pousse pousse vélo est une activité très connue chez les Difs ! 
Anciens bunkers  nombreux sur la côte.  
Vue du bunker
Cherchez les maisons bis! 

Une fois la voie 1 retrouvée .... on a eu un autre casse pâte!

La plage... heureusement il avait plus quelques heures avant on roulait relativement facilement.  

Les danois ne s'embête pas pour aller à la plage:

Ils se garent directement au bord.. en voiture en camping car !

Après plusieurs km sur la plage on a eu besoin de faire une pause.

Un peu d'exercice... on n'en fait pas assez😬!

Trop trop fort papa Yann! 


Les dunes vers Løkken  


Trop de vent pour la végétation... 


Arrivée à Hirtshals.

Après avoir monté le camp au camping ( nos shelters tranquilles au milieu des bois nous manque) et fait nos activités du soir, nous avons fait notre balade du soir. On en profite demain il pleut!


Yann et ses trois filles.... elles le suivraient au bout du monde.  
Un bunker réaménagé ! 
Les restes d'une mine.  
Bonne nuit.  
J31
J31

Aujourd'hui on est resté au camping dans la salle commune toute la journée. Il y a eu une pluie diluvienne toute la journée. Avec yann on est sortis acheter à manger pour 4 repas dont 3 sur le ferry. On en a profité pour renvoyer en france les habits d'été et livres déjà lus ect ect ... 5 kg au total !

C'est moins joli que hier soir!   

Je me fais du souci car il prévoit pluie pluie et encore pluie en Norvège jusqu'à lundi. Ça risque de nous compliquer les choses.

On regarde avec yann où aller une fois à Bergen. Première chose, office du tourisme pour récupérer carte et prendre des renseignements. Ensuite visite de la ville avec nos vélo et apres on décolle pour un camping situé à 18km au nord de Bergen.

Enfin c'est ce qui est prévu! Ensuite on pense suivre l'eurovélo 1 jusqu'au premier grand fjord.

On a de la chance, le soleil sort sans prévenir comme d'habitude au moment où nous partons pour le ferry!

La montée dans le ferry les filles étaient excitées et stressées à la fois.  

Et une nuit au sec dans des sièges certes, mais secs!


À suivre...

J32
J32
Publié le 4 août 2017

On est arrivé en Norvège... la nuit a été courte pour tout le monde. La mer est pas mal agitée. Il y a eu des éclairs cette nuit.

Yann a dormi par terre à nos pieds.  

Premier stop à stavanger premier contact avec la Norvège.

On remonte les terres jusqu'à Bergen et déjà le paysage est féerique.

Pisciculture... 

Il y a pleins de petites îles de partout avec de temps en temps des forêts des fois des maisons. Il y a une multitudes de petites criques avec caché au fond une maison ou un bateau.

On est à Bergen!! Et.... il ne pleut pas!!! Pas de soleil non plus mais on ne va pas trop en demander.

Les filles prêtent à descendre et à affronter la pluie. 
Notre première montée ... tout à gauche.  
Le fameux fameux marché au poisson.  
Le port 


Les maisons en bois typiques 

On a acheté une autre carte de la Norvège, et des lumières rouges pour nos vélos... il y aura des tunnels à traverser. On a décidé de prendre l'euro vélo 1 jusqu'à Lavik. Après on verra en fonction du temps qu'il nous reste, de nos envies et du taux d'humidité ambiant.


Blanche gardienne des vélos... on est quand même un peu fatigué.  

On est fier... un Norvégien m'a demandé d'où nous venions. Je lui ai répondu de France. Vous avez fait tout cette route? Oui! Vous êtes impressionnant m'a t'il répondu. J'étais fière, surtout de mes amours qui savent s'adapter à beaucoup de situations et des fois plus facilement que leur mère.


On n'a fait que 30km, mais on a fait que monter et descendre ! Notre vitesse moyenne est de 10km au lieu de 15-16 habituellement.

On a choisit un camping étant donné que l'on a pas pris de douche depuis 2 jours et qu'il pleut cette nuit et demain.

On a monté la tente juste à temps... il pleut des cordes.

J33
J33
Publié le 5 août 2017

Alors la nuit a été humide. Il a fallu que l'on change 2 fois de place notre tente et celle des filles 1 fois. Nous étions en faite sur un marécage !!! Il a tellement pluie que lorsque l'on marchait ça faisait flop flop.

On s'est calé sur du gravier pour être sur au sec.  

Et après un bon petit déjeuner au chaud dans la salle commune... on est reparti ! On a de la chance il ne pleut pas!

Pont de Hordvik 
Vue du pont sur un mini port  

Pause framboises:

Comme je regrette de ne pas pouvoir faire de confitures. 
Et encore des îles  

Avec Maylis on a une stratégie. On ne regarde jamais trop au loin mais surtout sur les côtés. Si on voit une côte trop à l'avance ça nous casse le moral!

Pas mal la petite île aménagée ! 
Et une montée... 

Les paysages sont magnifiques, j'aimerais prendre des photos à chaque virage. La végétation ressemble à celle de la moyenne montagne. C'est la montagne à la mer !

Maylis m'a fait rire aujourd'hui. On était en pleine montée, on est passé à côté d'une maison et m'a dit: hooo maman la chance on entend le bruit de la vaisselle. Ça me manque , nous nos couverts trois en un ne font pas de bruit.

Et une descente.... 
Pause repas à manger! 
Les filles après 36km de montagnes russes!!  
L'église de Manger en bois.  

On a craqué.... on a pris un petit chalet pour la nuit. Mais il annonce encore de pluie pour la nuit, le sol où on doit mettre les tentes dans le camping est gorgé d'eau et le sol de la tente des filles n'est pas complètement étanche.

On a fait sécher les tentes , duvets la trousse de secours. On a fait des lessives.

On a eu notre première casse vélo! Ma pauvre Blanche a sa poignée des vitesses cassée. Elle est obligée de tenir ses vitesses avec le pouce. Yann a regardé c'est pas réparable ! On va voir comment faire. Je pense que l'on va devoir commander la pièce et la Faire livrer dans un village où on passe.

Ce qui est bien quand on fait peu de km, c'est que l'on a le temps de faire des choses en arrivant. Par exemple les filles ont décidé de pêcher. Elles ont fabriqué une cane à pêche et tente leur chance dans le port en bas du camping !

Yann lui a réviser mon vélo. Mon dérailleur est tordu, c'est pour ça que j'ai du mal à passer mes trois dernières vitesses.

Ninon a eu l'idée de faire un bouchon avec la bulle d'une algue ! 
Et devinez quoi... la pluie arrive !!! Mais on s'en moque on est au sec!! Yessss 
J34
J34
Publié le 6 août 2017

Ce matin à notre réveil, il pleuvait à l'horizontal.... pour vous donner une idée du temps, imaginez vous à la Toussaint avec des nuages tellement bas et chargés que l'on ne voyait plus la mer!

Avec yann on a déculpabilisé d'avoir pris le chalet au vu de la pluie qui a commencé à tomber à 18h et ne s'est arrêtée que vers 11h le lendemain. Au moins on a évité les water tentes.

C'est dans ces moments là que l'on apprécie le luxe d'un toit en dure au dessus de sa tête.

On a donc réfléchi et au vu de la pluie, du vent, du froid (10 degrés ), du vélo de blanche qui est cassé et de la fatigue, on a décidé de rester au sec aujourd'hui. Super nouvelle pour les filles ! On les a donc laissé dormir et elles se sont réveillées à 9h: le bonheur !

On a laissé les filles au chalet pour aller faire les courses, en tandem. On a fait 10km, avec beaucoup beaucoup beaucoup de relief. On on mérité notre repas. Et bien sûr on est revenu sous la pluie! On a cuisiné et ce soir c'est crêpes !

Merci Eric ta poêle nous a sauvé notre soirée crêpes. 

On a fait une surprise au filles, on leur a acheté une petite canne à pêche. On espère avoir du poisson en plus ce soir.

On est revenu bredouille... chassé par la pluie! Original!

En plus en partant aux courses j'avais repéré un velo mis à côté des poubelles.

Et là super papa a récupéré les poignées sur le vieux et les a mis sur celui de Blanche. Du coup pas besoin de commander de pièces. C'est pas parfait elle n'a pas toutes ses vitesses, il lui en manque 2 sur 7 mais c'est un moindre mal. On a même récupéré une béquille ! On appelle ça la providence ou le coup de chance ! Pourvu que ça tienne jusqu'à Oslo. C'est vrai qu'ici les vélos sont mis à rude épreuve ( poids, eau, changements incessants de vitesses). Demain on repart gonflé à bloc, le temps devrait s'améliorer au fur et à mesure de la semaine. Le conditionnel reste cependant de rigueur !

J35
J35
Publié le 7 août 2017

Il fait beau.... le moral est bon. On a réveillé les filles pour partir sous le soleil.

Leurs églises sont en bois.  

On a eu notre deuxième chute. J'ai eu la peur de ma vie. On était dans la descente, Maylis a regardé pour voir où j'étais. Sa roue à mordu le talus, elle est tombée sur le côté. Sa corne de velo a tapé puis son épaule et sa tête qui a rebondit deux fois. Son vélo est allé s'enfiler sur la barrière de sécurité. Elle venait juste de dire 5 km plus tôt: "hooo j'ai fait tous ses km sans avoir attaché mon casque". Elle va bien! Mal à la tête un peu écorché sur l'épaule. Elle a pleuré longtemps mon amour.

On pêche en attendant le bac.  

On va faire que 40km aujourd'hui. Maylis est brassée par sa chute. Elle est fatiguée et a mal à la tête. De toute façon il pleut cette aprèm. On vient de finir le bac il nous reste 8km.

On est arrivé au camping. Il est en bord de fjord, on c'est trouvé un super coin.

On mange rapidement et on monte les tentes. Ouf juste à temps ! Devinez pourquoi ? Il pleut !!!

La vue de notre emplacement ! 
Vue de la pièce commune. Bon dommage il pleut.  
Mon pitou qui se repose.  

On est les plus heureux du monde.

On essaie de pêcher ... une fois de plus on est arrêté par la pluie.  
Équipement pour se protéger des midges.... petits moustiques de la taille d'un moucheron qui t'attaquent en bande. 

Du coup on travaille

Devoir de vacances pour les filles et étude de carte pour nous. 

Ma Maylis va mieux elle a mal à la tête si elle bouge trop vite mais elle a récupéré!

Ouf demain c'est sauvage et la route promet d'être belle. Il doit faire beau!

J36
J36
Publié le 9 août 2017

Nous avons prévu de rester dans ce camping, car l'emplacement est superbe et ils annoncent du beau temps ☀️ Cependant apres une nuit pluvieuse qui a laissé des traces dans la tente des filles on se lève sous un ciel bien nuageux et même menacant.


Les filles se lèvent vers 9h30 ( grosse grasse matinée pour les Difs...).

On décidé de rester pour faire du canoë ( une nécessité pour yann).


Il nous faut par contre aller se ravitailler donc encore 15 km pour les parents sous la bruine. Finalement même pendant nos journées off ont roule !


Apres notre repas, petite sieste pour les parents ( Ben oui nous sommes fatigués du vélo ). Les filles tentent désespérément de pêcher un poisson. Vers 17h le ciel est magnifique et on part pour notre balade en canoë avec canne à pêche, histoire de rentabiliser la ballade et voir si l'herbe est plus verte ailleurs.

On a déposé les filles sur une île

Pause sur une île pour les myrtilles

Et pêche  




2h30 plus tard on revient bredouille enfin pas tout à fait :

On ramasse des moules géantes pour ce soir. Apres les champignons danois les moules norvégiennes!!!


Manger avec cette vue ....

J37
J37

Il fait super beau... on a pas eu de pluie cette nuit! C'est la première fois que ça nous arrive ! On a plié malgré les attaques de midges!

Normalement on doit faire 40km et faire du sauvage.la route que l'on doit prendre est super belle paraît il. Ce sont deux allemands rencontrés au cours de notre périple qui nous l'on conseillé. On part donc avec la banane!!

On a commencé par longer un fjord fin mais long de 17km. La route était faite de petites montées et descentes : Eidsfjorden

Certaines maisons sont doublées par un mur en pierre.  
Une jolie descente.  

La route est superbe. On retrouve la végétation de la mer avec les pins et celle de la moyenne montage avec la bruyère et les myrtilles.



Comme il faisait beau, on a décidé de continuer la route. Le 40 km c'est transformé en 66km. Mais surtout il y avait un dénivelé de fou. Avec yann on pense que certaines côtes étaient à 13% au moins.

Eivindvik 

La route est superbe. On a croisé peu de voitures et encore moins de cyclistes! On les comprend ! On a eu beaucoup d'encouragements des gens que l'on a croisés.

Une des supers côtes....on pensait que serait la plus grosse!!
On a eu de la chance de faire cette route avec le soleil !  


On a eu tellement chaud dans les montées, les filles étaient tellement courageuses qu'on leur a payé une glace. On ne pensait pas le faire en Norvège.


Sur cette route, yann à poussé.. et oui! Il faut dire que la côte etait impressionnante.

Vous voyez la route entre la maison rouge et la blanche... c'est elle! 

Blanche et moi l'avons faite à vélo! Je suis aussi rouge que Blanche!

Yann et Maylis arrivent sous le regard des moutons en liberté sur la route.  


Et ensuite descente et arrivé sur un lac.

Nous sommes arrivés au bac. Malheureusement nous avons manquez le bateau de 20 Minutes. Pas de problème nous nous sommes adaptés. On a attendu que le port se vide,on a remplit la douche d'eau chaude et on s'est douchés entre deux cabanons. Ensuite une lessive étendu sur les vélos et chips en attendant le bateau de 20h45.

Arrivé à 21h10,comme nous étions douchés,nous n'avons pas voulus payer pour un camping. Nous nous sommes installés dans le salon d'attente du ferry pour manger et dormir. Nous avons fait la connaissance d'Italiens en camping car qui prennent le ferry demain matin. Ils ont fait des spaghettis aux filles qui étaient ravis. Ils ont dû avoir pitié d'elles !


J38
J38

6h30 reveil dans notre salle d'attente personnelle avec vue sur la mer. Dans l'ensemble nous avons relativement bien dormi. Au sec et au chaud, trop chaud même. Nous avons pris l'habitude d'être au froid et à l'air libre. Nous avons laissé les filles dormir jusqu'à 8h. Yann et moi étions réveillés à 6h30 à l'heure du premier ferry.

Il est censé fait gris mais ne pas pleuvoir aujourd'hui !

On fait quelques kilomètres sous la grisaille, puis ce qui ne devait pas arriver ( selon notre super application radar averse) arriva : une petite pluie fine qui en appela une moins fine...

Pluie, pluie et encore pluie! Avec yann on en concluera que c'étaient la journée la plus humide 😢.

Elle arrive ! 
Hyllestad 
Les nombreux torrents qui alimentent les fjords.  
On s'équipe sérieusement maintenant... pantalon veste sur chaussures ! 
La montée sous la pluie c'est le pire. Très dur pour Maylis aujourd'hui. 
À droite Un sapin de Noël décoré dans la forêt !   
L'arrivée sur Fure avant de prendre le bac
Sørbøvag by rain !!!


Nous prenons le bac jusqu'à Askvoll nous sommes à l'abris dans le venterom (salle d'attente )pour manger, sécher et se réchauffer. On a nos petites habitudes maintenant. Nous espérons pouvoir dormir dedans cette nuit mais ça ne sera pas possible ( en pleine ville et beaucoup de passage). Les petites sont déçus et Ninon veut retourner à la maison pour jouer dans sa chambre avec ses jouets. Elle est fatiguée, mouillée et à froid.

 En même temps avec cette tête, elle a eu droit à un cookie de la part d'un couple de cyclorandonneurs allemand super sympa.  

On reste bien 3h dans l'abris. Ninon dort bien 1h30 avec la doudoune au chaud. D'ailleurs tout le monde a fait sa petite sieste. On repart à peut près sec. On commence à pédaler il ne pleut pas. Par contre après.... mais les paysages sont malgré tout magnifiques et nous recompencent. On longe un fjord pour arriver à stongfjorden.

L'avantage de passer pendant le déluge c'est de voir les cascades !


On ne voit pas bien mais il y a des chevaux perchés à droite de la cascade. 

On rencontre des chèvres sur la route. Elles sont à l'abris sous un tunnel et nous les dérangeons.


Qu'il est beau ce nuage... il est pour nous!   
Les shamalows version Norvège !! 

Nous arrivons au Village et pas d'endroit pour dormir. Et il pleut...

Apres avoir demandé à une dame( qui m'a pris pour une des filles de yann!), puis à un monsieur, Nous nous installons sur le terrain de volley afin d'avoir du sable pour ne pas faire flop flop!

Il nous laisse son numéro de téléphone si nous avions un problème.

Nous mangons dans l'abris bus à 18h45 et montons les tentes entre deux averses. Nous avons investi dans des bâches rectangulaires pour mettre sous les tentes ! Ce sera un test.

Les petites dorment dans la tente des parents car elle est nettement plus chaude nous on dort avec notre grande. On s'adapte en permanence... c'est ça la vie au grand air!



Les vélos pour tendre la tente des filles .. super idée de papa yann! 
C'est beau même sous la pluie.  
J39
J39
Publié le 11 août 2017

Je me réveille à 6h30. La nuit a été agitée... de la pluie mais surtout un vent! Le vélo de Maylis nous est tombé dessus avec yann a 3h du matin. Il est ressorti pour le replacer et a tenu tout le reste de la nuit.

La météo ne prévoit pas de pluie dans les 90 prochaines minutes. Mais je n'ai pas le courage de réveiller tout le monde pour plier.

Petit déjeuner devant le magasin sur une table à l'abris de la pluie. Nous plions les tentes rapidement et nous partons sous une bruine et un vent fort.

Nous commencons par 4 km de montée puis 3 km de descente. Il faut bien ressortir de ce magnifique fjord. Yann a contrôlé ses freins il va les changer!

Comme on peut le voir il pleut et il vente!  
Tout au fond c'est le fjord où nous avons dormi cette nuit! 
Toujours lui... dure la montée ! Je crois que nous avons bien compris que nous étions dans les fjords. 
Super la Norvège... pause myrtilles  
Nous redescendons sur un autre fjord.  
C'est splendide malgré la pluie le vent et le froid!
Un tunnel... il nous évite la montée et descente.   
Pause dans la montée.  
Et une descente sur le fjord... les tâches blanches au fond c'est de la neige... et oui c'est pour ça que nous avons froid!
Voilà le fjord. Nous sommes au niveau de kvammen. 

Nous longeons le fjord. Les flancs de collines sont noirs, il y a pleins de cascades et des névés.

Après avoir longé le fjord, nous recommençons à monter.

Nous décidons de pousser les vélos ! Derrière Maylis il y a le fjord que nous venons de longer. 

La montée est très longe et fatigante. La pluie s'est arrêtée mais le vent a pris sa place. Je me fais embarquer par une bourrasque et me retrouve coincée entre la barrière de sécurité et mon vélo. Maylis ne peut plus avancer sur son vélo elle recule! C'est la panique, nous finissons la côte accrochées à côté de notre vélo !

Yann Blanche et ninon nous attendent dans abris bus. Nous mangeons notre repas de 13h a l'abris du vent.


Nous changeons de fjord après la grosse montée. Au loin nous voyons les névés du fjord précédent.


Elles sont horribles ces montées
Pousse pousse vélo  

Et encore un tunnel pour arriver à Førde

Notre campement pour deux jours.  
Nous avons mangé des pizzas faite maison. Moins cher que achetées congelées. On s'est fait  plaisir !

Deux jours de repos vont nous faire du bien. Nous avons fait 52km mais aujourd'hui la journée à été très dure physiquement. D'habitude nous avons des montagnes russes. Mais maintenant nous avons de longues côtés qui dure plusieurs km. Les descentes sont aussi stressantes, longues sous la pluie et le vent. Nous avons besoin de faire des pauses car nos jantes chauffent trop.

Nous avons amélioré notre haubanage de tente normalement les filles devraient être au sec. Pour être sûr que les vélos ne tombent pas yann les a haubanés aussi!

J40
J40
Publié le 12 août 2017

Aujourd'hui pause, nous avons fait des lessives, dryer, rangé les saccoches... j'ai essayé de sauver la famille de l'asphyxie liée à l'odeur nauséabonde des chaussures de yann... mais sans succès !! Nous allons devoir la supporter encore 15j.

Certains travaillent...

Nous réfléchissons beaucoup avec yann sur la suite du voyage. Il nous reste 200km à faire. Pour Les 100 prochains km, nous avons encore de sacrées côtes pour arriver sur un plateau puis un profil descendant.. Sachant que le seul ravitaillement que l'on trouveras se situe à 38km, que le magasin est fermé demain et n'ouvre qu'à 10h lundi. Comment faisons nous ? En 3 jours avec une première pause à 38 km, puis on se charge pour les deux autres jours?

Ou bien on se charge pour 2j et nous faisons tout en 2j?

Il n'y a pas de camping sur le plateau de toute façon, donc sauvage.

En attendant nous allons nous balader dans la ville de Førde. Nous avons fait quelques achats dans un magasin de sport.

Comme d'habitude nous nous sommes arrêtés dans des aires de jeux.


Nous avons pris à manger pour 4 repas, dont celui de ce soir. Nous allons essayer de faire le trajet en 2 j. Nous aimerions profiter de 2 voir 3 jours à Balestrand. Nous pouvons faire de la randonnée, du kayak de mer. Maintenant que nous sommes en Norvège, nous voulons prendre notre temps. Comme dit yann, là nous sommes vraiment en vacances.

Les filles nous ont fait le repas, c'est agréable !

Il fait beau ce soir ça fait du bien !

J41
J41

Il pleut ! J'ai envie de dire... comme d'habitude !!!!

Il devait faire beau ce matin au moins mais même pas. Nous nous sommes couchés tard hier soir. Nous avons regardé crocodile dundee. Du coup le temps de tout plier nous partons à 10h45.

Les 7 premiers km nous n'arrêtons pas de nous habiller déshabiller à cause des averses.

Nous longeons le sunnfjorden... sunn, c'est une arnaque !! Par contre les paysages sont toujours aussi beaux les cascades sont impressionnantes.

Des béliers au détour d'une route.  
Les maisons Avec toit végétal  
Ils sont obligés de mettre La Chapelle sur pilotis.  

Après nous longeons le lac d'Holsavatn et nous commençons à monter. On passe du niveau de la mer à 500 mètres d'altitude. Au début nous montons par pallier.

Les collines au fond, c'est par là que nous allons passer!





Au fond le point de départ.  


Nous attaquons la montée... finit les palliers.  

La montée est dure et longue. Assez rapidement Maylis se plaint de son dos. Nous sommes obligées de pousser le vélo. Yann et les filles sont déjà loin. Nous mettons beaucoup de temps pour arriver en haut (environ 1h30), yann finit par redescendre en courant pour venir à notre secours.

La descente va durer 8km.  

Il fait 8-9 degrés, il pleut, il est 14h45 et nous n'avons toujours pas mangé. Et là miracle!!! Un salon de thé ouvert, nous avons pris un paquet de chips, des chocolats chauds,du thé et des supers morceaux de gâteaux. Nous avons séché et nous nous sommes réchauffé.

Nous voilà repartis après 30 minutes de pause au chaud. Nous essayons de partir après une averse mais une autre arrive ! Nous avons fait un peu plus de la moitié de la journée !

Cascades de Vallestadfossen  
Nous quittons les fjords pour suivre des lacs et rivières qui ont des rapides impressionnants. 
Lac de Lauvavatnet 



Nous sommes arrivés, aujourd'hui nous avons changé de climat....les températures sont plus froides.Nos filles ont encore cassé des barrières psychologiques comme dit yann. Nous sommes fier d'elles!

Nous avons décidé de prendre un hytter, nous sommes tous les 5 dans 18 m2 au sec et au chaud! Après une douche chaude de 5 Minutes! Ha oui je m'explique. Il est très rare de trouver des campings avec l'eau chaude gratuite. Il y a une sorte de compteur où tu mets une pièce de 10 NOK et tu as de l'eau chaude pendant 3 à 6 minutes en fonction des campings. Et quand tu as eu froid toute la journée, tu pestes contre le distributeur car tu rêves de rester dans la douche plus longtemps!

Après notre repas une petite balade s'est imposée pour voir les cascades derrière les hytters.


La cascade de lykholefossen  
J43
J43

Avec yann nous nous réveillons vers 7h45. Et il pleut... mais il y a du ciel bleu un peu plus loin!

On mange, on plie et c'est partie!

Nous commençons par des montagnes russes pour arriver sur un plateau norvégien... quel voyage !

Nous sommes accompagné par un troupeau de chèvres... nous avons du mal à nous en défaire. L'avantage s'est que les côtes passent toute seule.

On se prépare pour la descente.

Les virages ... 


Il faut être prudent, la descente fait 10km Avec une moyenne de 8%! Nous nous arrêtons tous les 1-2kms pour contrôler la température des jantes... Nous serions bien embêté si un pneu éclatait.

Nous avons mis 1h pour descendre !

Pas chaud dans la descente... yann contrôle la température ! 

La descente est finie ! Nous sommes gelés ! Nous trouvons un abris bus ( encore un!) pour notre pause repas.

Nous repartons pour 23 km. Normalement nous n'avons plus de grosse montée. Nous retrouvons le niveau de la mer. Nous longeons le fjord, la température est meilleure et le soleil est là !!

Traduction de yann .. attention sport en jupe ! 

Nous arrivons à Balestrand.

Nous nous posons pour 3 nuits. Au programme canoë, visite et pêche.

J43
J43
Publié le 15 août 2017

Ça fait du bien de casser la monotonie de bon matin! Plier la tente ect ... nous prenons notre temps, petit dej avec du beurre! Nous n'avons pas de frigo mais de toute façon il fait froid alors...

Il bruine, comme dit Yann nous sommes de moins en moins gênés par la pluie.

Nous partons pour flâner dans le village.

Les éternelles maisons en bois très colorées. 

Nous allons à l'aquarium, il n'est composé que de poissons des fjords. A l'entrée il y a un bac où les filles peuvent toucher les poissons.

Nous identifions à qui appartient la tête que nous avions vu la veille empalée sur un pic!! Certains poissons sont guidés par le golf stream en été jusqu'au fjords pour se reproduire.


Sculptures de tableaux dans des plaques de bois.  


Nous mangeons sur place, puis nous faisons un tour de bateau à rames dans le fjord!

Vue 360° de Sognefjorden.  

La prochaine étape pour nous c'est le bateau jusqu'à Flam. Nous avons réservé à l'office du tourisme nos billets. Il est impossible de réserver à l'avance pour les vélos, j'espère qu'il n'y aura pas de problème. Inversement il n'y a pas beaucoup de personnes qui se balade à vélo! Pas fous les gens!

St Olav's church a inspiré le château de Arendelle dans la reine des neiges... libéréeeeeee d'ailleurs Olaf, st Olav ? 
Bon l'aspirateur pas top on est d'accord ! 

Je ne me lasse pas de ces paysages, les couleurs changent en fonction de l'éclairage.

Aprem farniente dans la tente ou salle commune ( film pour les uns sieste pour yann)

Demain on loue un kayak de mer biplaces pour la journée : visite de fjords et pêche au programme. Ils annoncent beau avec des nuages. Attention les yeux demain, les photos devraient être superbes.

J44
J44
Publié le 16 août 2017

Aujourd'hui on se lève vers 8h30 car nous avons rendez-vous à 9h30 pour la location de kayak. En effet nous louons un kayak de mer biplace pour la journée avec tout le matériel dont 2 combinaisons étanches.

Le soleil fait des percées ça et là entre deux averses. La luminosité est par moment impressionnante, les paysages splendides.


Yann commence avec Blanche. On longe la côte par la droite en sortant du port. Blanche comme à son habitude est à l'aise rapidement et nous trouvons notre rythme de croisière.

Au bout de quelques minutes j'aperçois quelque chose, on se rapproche et on voit clairement de petits geysers sortir de l'eau. Serait ce des baleines? En tout cas elles ne sont pas grosses. On continue, on hésite à ramasser quelques moules et puis on rentre après une heure de pagayage tranquille. Sur le retour on croise la monitrice de kayak qui encadre le groupe que l'on avait hésiter à joindre ( mais la location s'est avérée bien moins onéreuse pour les 5) et nous lui posons la question sur les cétacés. Ce sont de petites 🐳

Pendant ce temps les petites s'amusent sur la plage

Ensuite c'est au tour de Maylis. On part dans la direction opposée. On va jusqu'à un petit phare et on traverse la baie. C'est bien sympa, on essaye de pêcher en même temps, mais comme d'habitude on revient bredouille.


On mange un bout sur la plage


Maylis a rétabli l'honneur de la famille en pêchant un poisson avec du salami!

Puis c'est au tour de Ninon. On repart sur la première randonnée. À peine sortie de la plage on voit un aileron de dauphin. Je hurle ça aux filles et tout le monde peut voir l'aileron qui rentre et ressort. On est comme des fous. Avec Ninon on va le suivre un long moment mais on arrive jamais à le filmer. On rentre, on a un peu froid.


Pour finir on part 2h avec Laure entre pagayage, moules et pêche. On voit aussi les ailerons de dauphins qui s'avèreront être des petites baleines.

Pendant ce temps les filles regardent un film dans la tente. On se retrouve à la plage et puis ninon passe un moment à essayer de maneuvrer le kayak. On prends même 2 petites anglaises ( bébés ) avec Ninon.

Un arc en ciel.  

On ramène le kayak, quelques courses de nourriture pour changer et une soirée hamburger frites, histoire de se faire exploser le ventre. Une bonne journée sur l'eau. Et comme dit Blanche :" l'avantage du kayak c'est qu'il n'y a pas de montées"


J45
J45
Publié le 18 août 2017

Nous prenons notre temps ce matin. Le bateau pour Flåm est à 11h50. Pour la deuxième fois depuis l'Allemagne du nord, il n'a pas plu cette nuit. Ça m'a fait tout bizarre j'ai pris l'habitude de m'endormir avec le bruit de la pluie sur la tente.

Une fois tout plié, nous faisons les courses pour midi dans le ferry.

Nous tentons une dernière fois de pêcher, Avec des moules un cloporte, mais non les poissons sont plus malins aujourd'hui.

Le bateau va très vite, c'est impressionnant. Nous remontons le stongfjorden. Les berges sont immenses j'ai l'impression d'être minuscule.







Nous mangeons au sec.

Nous arrivons à Flåm, ville départ de croisière. Elle brasse beaucoup de monde et de nationalités. Des italiens nous interpellent et sont impressionnés par notre périple.

Yann est content... il a une carte! 

Nous hésitons pour la suite des événements. Dormir à Flåm, payer 50€ pour être dans le monde? Ou commmencer la montée de la mort pour s'avancer le plus possible?

De toute façon il faut faire les courses. Nous achetons pour 10 repas. Il faut choisir des aliments légers, non encombrants, riches en énergie. Bref pâtes, semoule, purée lait en poudre ect ect...


Finalement nous décidons d'avancer. Pour le moment il ne pleut pas. La montée est douce et par pallier. Le paysage est magnifique.

Nous passons les 2000 kms


Blanche et Maylis commence à se plaindre du dos. La pluie commence à tomber le vent arrive de même que le froid.

Et là un coup de chance... nous trouvons une petite gare. C'est une salle avec une table des bancs le chauffage, des toilettes de l'eau chaude.


Yann va voir s'il y a un autre spot plus loin. Pendant ce temps avec Maylis nous allons voir le chef de gare pour lui demander l'autorisation de dormir dans la salle d'attente. Il accepte, nous le remercions de notre plus beau sourire !

Une fois installé on fait tout sécher et en attendant le dernier train de 20h40. Nous jouons aux cartes.




J46
J46
Publié le 19 août 2017


Je n'ai pas super bien dormi, les filles oui et c'est le principal !

Il bruine ce matin, nous prenons notre temps pour ranger. Il ne devait pas pleuvoir aujourd'hui.....le démarrage est d'autant plus dure.

Notre nid de cette nuit. Un merci personnalisé au chef de gare. 

Nous attendons la fin de l'épisode bruineux mais elle ne vient pas. Nous démarrons remontés à bloc pour "The Wall".



La montée est douce comme la veille, la pluie finie par s'arrêter! Nous enlevons des couches !


Les paysages sont encore plus beaux quand il ne pleut plus.



Une fois de plus nous traversons un troupeau de chèvres mais avec des boucs et nous faisons la connaissance d'un cheval qui aurait bien voulu manger ma sacoche !

Nous arrivons au mur: côte avec une moyenne de 20% sur 1km, 14 lacets! Nous avons préparé les filles psychologiquement depuis plusieurs jours!




Il va nous falloir 1h30 pour la monter. Yann et moi montons nos vélos puis redescendons en courant pour aider les filles. Nous sommes encouragés par les nombreuses personnes qui descendent. C'est marrant, on est les seuls cons à monter! Les filles une fois de plus ont été exemplaires. Nous sommes à 820m d'altitude. C'était à la hauteur de nos espérances... vraiment très dur. En haut une famille de français qui nous avait vu la veille dans le ferry nous félicite et sont admiratif. Ils avaient pensés à nous la veille en nous voyant partir sous la pluie. Petite discussion sympa avec ces versaillais qui ont aussi une petite Maylis.

On pousse !!! 
On vient de tout en bas... on voit bien les lacets.  

Pause repas au soleil. Première fois que l'on sort le chargeur solaire.

Nous continuons notre montée. Nous longeons un magnifique lac avec des torrents.






Nous sommes à plus de 1000 mètre d'altitude. Nous avons trouvé un super spot de sauvage. Nous nous dépêchons de monter les tentes avant la pluie. Une fois le campement installé, nous allons nous laver dans le torrent. Dur avec une eau à 5 degrés maximum. Nous nous séchons rapidement et vite au chaud.

Les filles restent dans les tentes Yann et moi préparons à manger avant que la pluie arrive.

Des ouvriers qui travaillaient sur des par avalanches plus redescendent et klaxonnent en faisant le v de la victoire ! Je pense qu'ils nous ont vu nous laver à poile dans le torrent!


J47
J47
Publié le 20 août 2017

Il a plu en début de nuit et ensuite plus rien. Les petites se sont endormis à 20h nous 21h. Tout le monde a eu froid par moment. Mais dans l'ensemble tout le monde est reposé. Le plus dure c'est de sortir du duvet! Ensuite petit dej sous le soleil! Il nous réchauffe , 4 degrés ça pique un peut.

Ensuite vaisselle!

Et on est reparti. Sous le soleil.

Les filles ont joué dans la neige.

Il nous reste encore 200m de dénivelé à faire et ensuite descente! Le point culminant est 1343 mètre d'altitude.

Arrivée pour la pause repas à Finse 1222m d'altitude, nous mangeons dans la salle d'attente du train au chaud!

Comme prévu par la météo, il se met à pleuvoir. On s'équipe pour une descente sous la pluie et le froid.

Nous sommes sur un plateau, et pour une fois nous suivons un torrent à la descente!

Nous rencontrons beaucoup de petites maisons au bord du torrent...

Nous passons de lacs en lacs. Nous descendons par paliers toujours sur une piste. La Rallavegen est la plus belle voie de Norvège... nous confirmons. Nous croisons beaucoup de cyclistes. Ils la font tous dans le sens inverse. Et les 3/4 montent en train.

Sur presque toute les maisons nous trouvons accroché la pelle à neige et surtout des bois de cerf ou d'élan.. 
La maison en bois est toute tordue.  

Nous descendons petit à petit et le paysage change. Les arbres gagnent en hauteur, il y a moins de rochers.

Nous finissons la Rallavegen, nous achetons aux filles pour les féliciter un buff aux couleurs de la voie verte. Je pense que nous sommes fous! La voie que nous avons faite est magnifique mais je comprends pourquoi tout le monde l'a fait dans l'autre sens! Une fois de plus je suis épatée par les ressources de nos filles.

Il pleut toujours et il fait froid. Nous consommons beaucoup en énergie aujourd'hui, j'ai l'impression que les pauses grignotage ne font effet qu'une heure. Nous demandons aux filles comment elles veulent faire pour la suite du trajet. Soit nous trouvons un campement sauvage dans le coin soit nous continuons jusqu'à Geilo à 888m d'altitude ville où nous devons prendre le train mardi pour Oslo. Elles ont froid et rêvent d'une douche chaude! Nous continuons donc notre route. Les 22kms qui nous séparent du camping sont longs à mon goût. Ils seront les plus dure de la journée. Certes nous ne sommes plus sur une piste mais les montagnes russes sont très penibles. Heureusement nous finissons les 5 derniers km par un profil descendant.

Nous retrouvons la civilisation il est 19h, nous avons fini de pedaler! Au grand plaisir de Maylis! Il ne nous restera qu'une dizaine de km. Je pose mon vélo avec tristesse. J'ai du mal à me dire que nous n'allons plus pédaler toute la journée !

Il nous reste encore 5 j en Norvège, nous allons visiter et reposer nos corps ( surtout moi!) !

J48àJ49
J48àJ49
Publié le 21 août 2017

Cette petite pause fait du bien.

Lessive,repos, yann à fait un écrit,grâce matinée. Après nos 3j de Rallavegen, mes cuisses sont en feu. À chaque fois que je remobilise mes jambes j'ai mal, Pareil pour yann.

Heureusement il y a un sauna. Nous avons fait une petite séance hier soir. J'avais juste oublié que les gens du nord faisait leur sauna à poils! Je me suis retrouvée à côté d'un viking à poils, ça fait bizarre. Mais le sauna nous a fait du bien, on remet ça ce soir.

Aujourd'hui il ne fait pas chaud: 10 degrés, et le ciel est couvert. Nous randonnons pendant 5h.

C'est le pays du ski de fond ici, en hiver ça doit être super!


Eglise moderne de Geilo.  

Nous partons dans la montagne où il y a plein de champignons. Ce soir c'est pâtes avec sauce champignons!!

Un écureuil... 

Nous faisons le tour du lac.

Il y a des passages à guè.

L'eau nous paraît chaude comparée à celle du torrent! 

Nous visitons un lieu où ils ont regroupé des anciennes fermes. Ils les ont démontées et remontées sur le même site. Certaines des maisons datent de 1650. Elles servaient de granges, de vacheries,de maisons, toutes en fuste, le rêve...

Nous commençons à prévoir le retour en avion. Nous achetons de grands sacs pour pouvoir mettre nos grandes saccoches, ainsi que du scotch pour les cartons des vélos...

Ce sera d'ailleurs une de nos premières missions à Oslo, trouver des cartons pour transporter nos vélos.

Demain train pour Oslo, en espérant que ce sera pas aussi compliqué qu'en Allemagne!

J50
J50
Publié le 23 août 2017

Il a plu pour notre dernière nuit en tente.

Du coup nous avons attendu qu'elles sèchent un peu pour décoller.

Pause au rema 1000 pour acheter à manger et on prend le train. On avait l'espoir de monter nos vélos chargés .... mais le gentil contrôleur a dit niette! Et nous voilà en train de retirer les 12 saccoches des vélos plus les 2 de guidons. Que du bonheur..... nous sommes dans le wagon famille! Pas forcément un choix judicieux ! Qui dit famille dit bébés qui pleurent, par contre il y a de la place pour stoquer notre attirail. En plus il y a une place à jeux pour les enfants ! Plus fort que les allemands ces norvégiens.

Même vu du train le paysage est super.  

Arrivé à Oslo nous fonçons à l'appart hôtel. Et là nous faisons comme papi dadou avec son vélo.

On en profite pour faire sécher le matos! 

Mission suivante, les cartons. Nous trouvons un magasin de vélo pour les cartons il nous dit de repasser demain vers 18h pour en avoir 5. Normalement ça c'est fait.

Nous avons programmé nos visites pour demain. Nous avons du boulot.

Dormir dans un lit pas tous entassés dans une pièce de 12 M2 ou dans les tentes va nous changer !

J51
J51
Publié le 23 août 2017

Une bonne nuit de sommeil.... au chaud au sec!

Malheureusement notre Blanche est malade, elle n'est pas bien ,mal au ventre, de la fièvre bref pas top! Nous avions prévu de visiter des musées aujourd'hui nous revoyons notre programme à la baisse.

Pendant que Blanche se repose nous commençons à trier les saccoches! Nous devons avoir une petite saccoche chacun avec les choses de valeurs , tout le reste dans de gros sacs en soute.

Rigolo de jouer à Tetris !! 

Finalement nous décollons à 11h, Blanche va un peu mieux!

Visite de Oslo, nous achetons nos billets de train pour aller à l'aéroport demain matin.


Le parlement  
L'université  


Le Palais Royal  

Nous trouvons un restaurant tranquille, Blanche qui finalement ne va pas bien du tout fait une sieste sur le canapé. Yann et moi prenons un assortiment de plats typiques de Norvège avec du saumon ( forcément) mais surtout de la baleine ! Super bon!


La bière norvégienne brassée à la main était délicieuse...ceci dit à 10€ les 500ml il y avait intérêt ! 

Après le repas, yann ramène Blanche à l'appartement. Elle est trop mal. Pendant ce temps avec les petites nous flânons dans Oslo. Nous ne visitons pas de musées du coup.


Visite du port et le l'opéra.

Ninon et son troll 
Clocher de st Olaf! 

On a nos cartons!!! Yesss...

Nous commençons les simulations... tout va bien jusqu'au vélo de Blanche ! Impossible de démonter les pédales. Je pars demander une clef de 14 en plus à la réception mais rien. Je regarde sur internet et il y a un réparateur de vélo ouvert jusqu'à 20h. Nous partons avec le vélo de Blanche et de Maylis chez le réparateur. Après plusieurs détours, nous arrivons et le réparateur va nous sauver!

Nous rentrons à l'appartement avec nos petits vélos heureux, un problème de résolu !

Essayage de carton pour vérifier que cela rentre bien et ainsi gagner du temps avant de le faire pour de vrai demain ! 

Les cartons sont identifiés pour chaque vélo, les filles sont briefées sur leur rôle demain. Je pense que les photos vont être pas mal demain !

J51
J51

Il est tard, on prend l'avion dans quelques heures et je ne trouve pas le sommeil, trop de choses qui reviennent de ces presque 2 mois. Partagé entre le plaisir de revenir et de retrouver les siens ( famille, amis), son milieu, mes collègues et mes élèves, mais aussi la crainte de retrouver cette routine.

Je me rappelle plus vraiment quand mais cette idée de voyage en famille à velo remonte à plus d'un an. Fort de nos expériences ( Loire et Bretagne à velo), nous avions ( laure et moi) plusieurs motivations : envie de retrouver un pays similaire à l'Ecosse que nous avions tant aimé, besoin de challenge mais surtout de vivre ensemble une aventure sans plans précis, avec des incertitudes: une forme de liberté dans nos vies si réglées.

Alors oui, j'avais envie qu'on parte tous les 5, avec presque rien ( croyez moi, quand tu portes ta maison tu fais des choix) mais l'essentiel. Rajouter cette dimension physique était importante pour plusieurs raisons. Apprendre à gérer son potentiel, donner le goût de l'effort long qui j'en suis sûr apprend beaucoup sur soi, "casser des barrières psychologiques " pour finalement ce décentrer du velo qui passe de moyen de voyager à un geste quotidien comme la marche. Et puis qu'est ce qu'on risque, on a un couple fort des filles qui nous suivent partout et qui sont ouvertes et curieuses.

Le velo est un super moyen de voyager, assez lent pour apprécier le paysage assez rapide pour le voir changer en une journée. Il permet de porter assez de matériel pour être autonome et on a pas vraiment cette sensation de porter si lourd avec les vitesses ( même mon tandem et ses 50kg, hors Ninon...).

Je suis toujours épaté par la capacité de notre corps à s'adapter. Passer la première semaine douloureuse, les fesses s'adaptent aux formes des selles 😉, les jambes en redemandent et on trouve une position plus naturelle sur le vélo.

C'est aussi après ces quelques jours que les petites habitudes du voyage nomade apparaissent: montage de tentes pour les parents et blanche. Installer son lit. Faire ces satanées courses ou remplir les gourdes le matin pour Ninon.

Avec le recul de ces 50 jours, je m'aperçois aussi de l'évolution de nos mentalités. On s'était dit de ne pas prévoir des étapes trop précises, trop longues... mais entre les impératifs de camping, de nourriture et surtout le besoin de planifier qui est un réflexe quasi obligatoire et naturel dans notre quotidien que c'est dur de tenir un tel engagement . Je ne parle pas du besoin de s'adapter à la météo et surtout aux filles. On regarde alors le compteur kilométrique, la montre... puis petit à petit cela s'estompe on ne sait plus la date ni le jour qu'il est. Les kilos ( kilomètre dans le jargon de Maylis) ne veulent plus dire grand chose. On prend le temps avant de partir ( fini les levers pour avaler le max de kilos le matin) que les filles se réveillent d'elles mêmes ( bon parfois la météo nous incite fortement à rester au lit ! ). On joue plus avec les éléments ( attendre que l'averse se calme...).

Finalement on s'est adapté à ce mode de vie nomade dehors. Vivre avec le temps ( la météo quoi !), sentir cette force qui nous fait sentir si vivant. Quand le vent, la pluie, le froid ou le chaud nous montrent que l'on est bien vite dominé s. Rouler sous la pluie et voir les autres dans de belles voitures qui te double, te fait douter mais t'apporte tellement de fierté après. Oui c'est dur de voir tes filles pleurer quand les conditions se durcissent, tu culpabilises forcément. Puis une fois l'orage passé, la chaleur du duvet ou un bon chocolat chaud,et on en rigole et on en tire de la fierté d'avoir nous aussi dominé le temps.

Ensuite je voudrais tellement remercier ma reine et mes 3 princesses. Que c'est bon de vivre avec elles, de les voir et avoir 24/24h.

Tout d'abord ma petite femme. C'était à vrai dire ma plus grande crainte au départ. Mme Tamalou! J'avais peur qu'elle souffre, qu'elle ne profites pas de ses 2 mois sans solde! Qu'elle s'inquiète pour ses filles ou son lendemain. Force est de constater qu'elle a très bien géré tout ça. Le physique avec ses bandes d'ostheopathe, les inquiétudes ont disparues avec les jours ( même s'il y avais qq rechutes!) et le lâcher prise est devenu plus facile. Moi je dis bravo à ma petite femme pour tout ça et bien plus ( les heures passées avec Maylis derrières à parler de tout et de rien afin qu'elle ne pense pas au velo par exemple ). Puis le comble elle m'a supporté, moi son emmerdeur en chef!

Ensuite ma Blanche. Ce mode vie lui va comme un gant. Quelle autonomie pour une fille de son âge ( merci la Chap)! Toujours prête, motivée et qui encaisse sans broncher. Une telle fierté qu'elle peut se mettre dans des états pas croyables pour finir une côte sur le vélo. Il faut parfois la freiner sur le velo comme sur la lecture ( au moins 8 ou 9 livres de lu, au grand désespoir de ses sœurs...).

Ma Maylis, la moins motivée à l'idée de faire du vélo. Partir oui mais pas longtemps et avec le Van !!! C'est toujours drôle avec elle car elle râle le matin, puis ca passe et le soir au camping ou ailleurs et passe son temps sur le vélo ( sans les saccoches)! Oui ce fut dur pour elle par moment mais quand je la vois arriver en haut d'une côte parler avec sa mère à peine essoufflée alors qu'on est arrivé cramé avec Blanche je me dis qu'elle gère la petite. Je pense qu'elle a beaucoup grandit et énormément gagner en confiance en elle. Bravo, mon Pitou !

Enfin ma Nenette. La 2 eme bosse de notre chameau ( nom donné à notre tandem). Elle me suit partout ( Ben en fait, elle a pas le choix..). Elle pedale un peu, joue beaucoup avec ce qu'elle trouve et s'amuse de tout. Bon elle râle aussi et à toujours faim, mais ca c'est notre Ninon. Elle a beaucoup souffert du chaud, du froid et des boutons de moustiques ( je vous dis pas l'état de ses jambes...) mais que c'est bon de l'entendre poser ses questions. Elle veut savoir, comprendre. Quand elle dit: " moi j'aime bien voyager car j'apprends plein de choses alors qu'en France y'a des enfants qui passent leur temps sur leur tablette, ils ont pas de chance. Sinon on arrive quand ? On mange bientôt ? "


Voilà, je vous dis pas tous ces moments de complicité, parfois de pleurs ou de chamailleries pour les filles mais souvent de rire et surtout d'amour. Je me rappelle il y'a 2 jours un couple de tchèques qui nous observé au dernier camping et qui le soir venu nous dit: Ouha vous avez l'air si heureux tous les 5, faire ça ensemble vous êtes une famille parfaite! Je sais si c'est parfais mais moi je kiffe.


En tout cas merci à tous, à nos parents pour la logistique des trajets aller-retour et du camping 3 étoiles au début. Merci Eric sans qui nous aurions pu être aussi bien équipé (comme à la maison peu importe les conditions) Merci Ralf et Nadine pour ce super week-end allemand. Merci pour vos encouragements et commentaires qui font chaud au cœur, que vous soyez super fidèle comme Mathou et la famille Lechalupé ( je parle des commentaires, je veux pas froisser les anonymes) ou pas. Perso, j'étais pas trop chaud pour le carnet de voyage au départ ( question de vie privée) mais au final c'était assez cool même si j'ai beaucoup pesté sur Laure à cause du temps passé à le faire. Cela fera de super souvenir à nos filles.

Ca restera une super aventure familiale, de belles rencontres, un nombre incalculable de coup de pedales, comme de pouces levés (👍🏼) ou d'encouragements sur la route, des petites galères passagères et un sentiment de plénitude. On a le Flow ! On est HEUREUX 😊


PS: partez, marchez, courez, roulez mais prenez le temps de faire ca avec ceux que vous aimez. Ne cherchez pas d'excuses, faites le. Déconnectez vous, prenez le minimum allez à côté de chez vous ou à l'autre bout de la terre mais partez. Ca n'a aucun prix et cela demande très peu de moyens juste de la motivation ( je nuance la Norvège c'est cher quand même !). j'espere que ce carnet de voyage vous a montré tout ça et si ça peut vous aider à sauter le pas c'est tout bon. En tout cas on peut en parler autour d'une bonne bière ou de plusieurs ! D'ailleurs je suis en manque après 3 semaines en Norvège sans bière ( 10€ la pinth, j'aurais dû faire un prêt 😁 )

Je vous laisse il est 1h du matin, tout le monde dort...

J52
J52
Publié le 24 août 2017

6h30, Le réveil... ça fait 2 mois que je ne l'avais pas mis!!

Super facile de réveiller les filles ce matin..., "debout les filles on rentre à la maison"! Elles sont sur le pont en 40 secondes !

Nous finissons de tout empaqueter. Le problème le plus encombrant ce matin c'est les cartons! Au départ Ninon devait les porter en étant assis sur le vélo mais c'est beaucoup trop lourd!

Nous optons pour une autre solution le pousse pousse velo !


Assez rapidement Blanche prend la place de Ninon pour aider yann à tenir les cartons. Et nous voilà tous les cinq partis pour un pousse pousse vélo dans Oslo!

À chaque fois que nous croisons un norvégien en vélo et surtout sur la Rallavegen, il nous dit bonjour en disant "hey hey". Alors les filles nous disent il doivent tous être chez free !

Ma Ninon qui n'arrête pas de me dire: " dés qu'on arrive je sors tout les jouets de ma chambre... ce sera le bazard! Tant pis"


Nous arrivons à la gare, nous prenons le train qui va à l'aéroport.

Une fois encore les Difs prennent de la place! 

Une fois arrivés, top chrono, nous démontons les vélos! Chacun connaît son rôle, pas de problème, nous mettons moins de 50 minutes pour tout ranger!

Tout le monde travaille !


Nous sommes dans l'avion, une première pour les filles qui ne sont pas très rassurées! Blanche va mieux et n'a pas mal aux oreilles ouf!


Nous atterrissons, du stress pour ma Maylis. L'attente pour récupérer les vélos, les bagages commence. Nous récupérons tout, il n'y a que le carton du vélo de Maylis qui a été ouvert, mais rien ne manque!

Nous aurons fait 2133 kms pendant 7 semaines !

Petit mot des filles:

Blanche :J'ai beaucoup appris pendant ce voyage et comme papa a dit j'ai "cassée des barrières mentales".Je suis presque triste d'arrêter!

Maylis : c'était un peu pénible mais il faut faire Avec alors ont se débrouille.la Norvège C'est classe un peu triste de quitter la Norvege!!!

Ninon:j'ai bien aimé faire la Norvège en vélo. Par moment c'était dure.

Merci mon amour pour tes idées farfelues.... grâce à toi nous avons vécu une super aventure. Je suis tellement fière de mes filles, je me suis rendu compte au cours de se voyage que vous n'étiez plus des bébés mais des grandes filles. Je me suis souvent fait du souci pour vous pour rien... vous avez su faire face à toutes les situations, le froid, la pluie, le stress, des situations inhabituelles pour vous. Vous avez été parfaites on espère vous avoir donné des clefs pour vos vies futures!

Yann a déjà remercié tout le monde pour les encouragements et les soutiens. J'en rajoute une couche! Merci merci merci 😊

Les retrouvailles!!