Carnet de voyage

Philippines 2017

Par
9 étapes
1 commentaire
7
Par laujfr
28 jours pour découvrir les Philippines
Janvier 2017
4 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Chaleur étouffante et pollution, bien arrivés à Manille. Une journée de promenade pour quand même se faire une idée de cette ville, un petit tour au marché de Divisoria, et nous cherchons déjà les billets pour Coron. Il n'y a pas vraiment de temps à perdre à Manille, tout le reste vaut tellement plus le coup !

Direction le port pour prendre le ferry.

2

13h de ferry avec la compagnie 2Go Travel, cabines confortables, sur le pont grosse ambiance.. concours karaoké ! Les Philippins en raffolent, (Si vous connaissez les ferries qui relient le continent à la Corse c'est le même principe en plus fun)Sur le ferry rencontre avec Edwin notre coloc de cabine Philippin, grand fan de karaoké, et nos amis Suisses qui vont s'embarquer avec nous pour une semaine. Tout les 5 autour de bières fraîches, la traversée la plus agréable.Arrivée à Coron sous une pluie torrentielle à 5h du matin à la recherche d'une guesthouse.

Coron est une petite ville pas très esthétique au premier abord, le plus intéressant c'est les excursions. Les prix sont les moins élevés des Philippines pour louer une bangka (bateau typique Philippin) avec le capitaine et un matelot, qui vous font découvrir les endroits que vous voulez dans l'ordre que vous voulez, liberté ! On achète au marché du poisson des légumes et du riz, l'équipage nous le cuisine, en prenant soin de nous déposer sur une plage déserte pour le repas. Des excursions magiques : Coron Island, Barracuda Lake, Kayangan Lake, Twin Lagoons, épave de bateaux américains, snorking..etc

Après 5 jours intense, on attend de pouvoir quitter l'île pour El Nido.

3

7h de traversée en Bangka (ou 3h de Speedboat pour les plus préssés) pour rejoindre El Nido. Aprés 2 jours de bateaux annulés par les gardes côtes (trop de vent) on est content de voir enfin le port d'El Nido, qui, il faut le reconnaître fait bien plus d'effet que le port de Coron.

Village côtier festif, un peu plus coûteux, mais mieux entretenu, la plupart des commerces appartiennent à des français ce qui a ses avantages et ses inconvénients.. La meilleure solution est de louer des scooters à la journée pour admirer les plages aux alentours, Las Cabanas, Nacpan Beach ..etc On à tenté le tour en groupe autour des îles voisines en bangka, évidemment pas le même effet que quand on est seul à bord du coup on a vu de belles choses mais moins apprécié. Coron Island est quand même bien plus préservé.

Admirer le coucher de soleil sur un point de vue en bord de route au dessus de Las Cabanas, magique !

Et finir la journée en sirotant des cocktails sur les terrasses tout le long de la plage, happyhour !

3 nuits sans eau chaude (budget oblige) et des journées bien remplies, il faut maintenant trouver le moyen de rejoindre Bohol, prochaine destination.

4

Pour rejoindre l'aéroport de Puerto Princessa (moins cher que celui d'El Nido) on a le choix entre 7h de bus ou 4h30/5h de van, on aurait pu se douter de la conduite du chauffeur de van... on l'a choisi, on a serré les fesses tout le trajet.

On arrive quand même sains et saufs à l'aéroport et on s'envole pour Cebu, une nuit sur place, 2h de bateaux le lendemain matin pour rejoindre Tagbilaran sur l'île de Bohol.Il nous faut ensuite rejoindre l'île de Panglao reliée par un pont à Tagbilaran, ou était réservé un bungalow à Reggae Guesthouse, ambiance comme à la maison avec Christine, son mari et Dédé ! Plein de bons conseils et de belles anecdotes. Bilan, on avait réservé deux nuits, on en à passé quatre. Et tout autant de jours pour explorer Panglao et Bohol toujours à scooter.

Les Chocolate Hills, les Tarsier (petit lémurien mascotte de l'île), boucle par la côte Est de Bohol, intérieur de l'île, on a tenté pratiquement toutes les routes, de vraies belles balades. A voir : une toute petite île côté ouest de Bohol reliée par un pont, les habitant sont très contents de voir quelques touristes surtout les enfants quand on tombe à la sortie de l'école !

Prochaine étape Siquijor l'île aux sorciers...

5

2h de SpeedBoat jusqu'à Dumaguete, et 1h de plus pour atteindre Siquijor.Et la après 3h de bateau une petite clope ? interdiction de fumer dans la ville de Siquijor City, ce n'est pas toute l'île une fois la ville passée aucun problème et puis c'est peut être pas plus mal.On découvre une île ultra propre (comparé au reste des Philippines) entretenue par les habitants, souriants à la vue d'étrangers. L'île n'est pas encore super touristique (chance pour nous) les légendes de sorciers qui l'habitent effraient les Philippins qui ne veulent pas s'y rendre. On est presque déçu de ne rester qu'une nuit sur cette île tellement on s'y sent bien, mais le tour est quand même vite fait, 3h en moto, on a le temps de voir ses belles plages, les cascades et le fameux Vieil Arbre enchanté.

Une nuit au Kiwi Dive Resort, personnel très agréable et serviable, situé sur la plage.

6

Traversée inverse vers Tagbilaran, compter 2h de plus pour rejoindre Cebu, une nuit sur place avant de prendre l'avion pour Caticlan, d'où l'on prend une bangka qui fait la navette jusqu'à Boracay.

Saint Tropez des Philippines, mais ça vaut quand même le coup, Puka Beach, plage de Kitesurf, Iligan Beach, D Mall ..etc

Spider House, superbe bar dans un rocher au dessus de la plage pour admirer le coucher de soleil. A tester : le balcon/plongeoir !

Deux nuits sur cette île de 7km de long, nous la quittons pour une dernière île avant les rizières direction Puerto Galera.

7

10h de ferry avec 2Go Travel même compagnie que pour Coron mais cette fois traversée de jour, arrivée à Batangas le soir et donc plus de bateau pour Puerto Galera, il faut donc passer une nuit dans cette ville, qui n'a vraiment rien d'attrayant, peu de guesthouse et pas vraiment accueillante..

1h de bateau le lendemain pour rejoindre Puerto Galera, pour ces dernier jours dans une île paradisiaque on se fait plaisir au Sunny Beach Resort qui nous a vite fait oublier la nuit avec les cafards de Batangas ! Sur la plage de Talipanan, lits baldaquins extérieurs sous les palmiers, mango shake frais, hotel quasi luxe pour un très bas prix.

Toujours en scooter découverte de l'île, White Beach, Sabang, Tamaraw falls, route du littoral ..etc Snorking en se greffant à un groupe de plongée, poissons magnifiques, et La tortue !

Pas tout à fait prêts pour le départ vers Manille...

8

De nouveau bateau pour Batangas (1h) ensuite bus bien plus long que prévu pour Manille, et le soir départ pour une nuit de 9h dans le bus pour Banaue. Pas la nuit la plus confortable mais 7h du matin on est dans les montagnes la tête dans les nuages. De Banaue on prend une Jeepney jusqu'à un embranchement, ensuite il faut finir à pied 45min/1h de marche pour atteindre le village de Batad, déja une merveilleuse vue sur les rizières et par chance il ne pleut pas (fréquent à cette période). A partir de là tout se fait à pied, de longues heures de marches pour découvrir la vue du sommet d'une colline, le village encore plus reculé de Cambulo, la cascade, et le cœur des rizières, éprouvant mais ce treck nous en met plein les yeux.. et les jambes !

Au retour par Banaue, un musée magnifique sur l'art Ifugao, et des sources d'eaux chaudes en dehors du village font patienter avant de prendre le bus de retour sur Manille.

9

De retour sur Manille, un hôtel pour finir la nuit. Invités dans la famille de Edwin pour notre dernier jour, un délcieux repas typiquement Philippin préparé par sa maman, autour d'un karaoké évidemment, avec toute la famille, un moment qui marquera ce voyage. La séquence émotion, il faut quitter cette famille merveilleuse et ce pays magique. Départ pour Hanoï

Salamat Po

Comme laujfr, rejoignez la communauté de voyageurs MyAtlas !
Inspiration, partage et découverte.