Carnet de voyage

Escape to the North

4 étapes
18 commentaires
9 abonnés
Dernière étape postée il y a 1187 jours
Un road trip scandinave entre amis. Avec Escape Tour, cap sur le grand nord avec ses paysages époustouflants, ses aurores boréales, ses Fjords et ses randonnées !
Octobre 2019
8 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Mercredi 23/10/2019


Étape 1 :

Ça commence bien, on a raté le transfert pour Tromso...

Welcome to Oslo 😊


No stress, ils décolleront pas sans nous disait Yoann... Ah bah si... 3h après le départ : déjà plus d'un tiers du groupe de perdu, ahah ! 🤣


Pas grave : on attend le prochain vol dans une bonne ambiance, avec un hot-dog norvégien et on a même le temps de loguer la virtuelle de l'aéroport d'Oslo !


Aéroport d'Oslo


Etape 2 :

On prend le vol suivant 1h30 plus tard et rejoignons les copains à Tromso.

Audrey récupère sa valise fendue, poignée exposée... Oups, c'était un prêt d'une collègue !


On lui dit de se renseigner pour un éventuel remboursement : ils lui proposent une American Tourister de même gabarit en échange. Y'a pas photo, sa collègue sera gagnante sur toute la ligne ! 😄



Échange de valises, Brad prend les choses en main


Étape 3 :

Jamais 2 sans 3, Audrey se demande quelle sera notre prochaine tuile...


Elle ne tarde pas à tomber : tandis qu'on roule de nuit vers la Finlande, on se rend compte que la valise de bouffe est restée à l'aéroport 😱



La suite au prochain épisode...

2
2
Publié le 28 octobre 2019

Jeudi 24 octobre 2019


Après nos péripéties de la veille, nous nous réveillons dans un charmant petit chalet finlandais, que nous découvrons au lever du jour.

Et oui... On a bien tracé de nuit depuis l'aéroport de Tromso. Et à part un renard roux et un "lapin polaire" (un lapin blanc, quoi ! 😂), on n'a pas pu voir grand chose du paysage, dans le noir.

Donc ce matin, c'est la surprise au réveil en découvrant le paysage enneigé !



Santa's Chalets Rakka, Finlande


Aujourd'hui, la première étape, c'est la randonnée des 3 frontières : Norvège, Finlande, Suède. On s'équipe un max en couches et surcouches et c'est parti !



Petit lapin blanc prêt à partir


On commence en douceur avec un bout de ciel bleu à l'horizon, mais très vite, ça se couvre, et le groupe s'étend en longueur, chacun à son rythme. On traverse de petits ponts verglacés, on se vautre une ou deux fois dans la neige et on voit au loin des pêcheurs creuser leur trou dans la glace.


Rando des 3 frontières


Pas facile d'avancer sans raquettes, tant on s'enfonce dans la neige. Alors c'est avec un peu de frustration que l'on doit se limiter à la Finlande et la Norvège : nous n'avons pas eu le courage d'aller jusqu'en Suède, avec la route qui nous attendait après jusqu'à notre prochaine destination.



La team Escape Tour en plein conciliabule : on continue ou pas ?


Mais on a eu de beaux paysages enneigés, dont une chouette diaclase dans le rocher ci-dessous.


Petite pensée à Danyisgood au passage... 😀

On a appris également aux enfants qu'il ne fallait pas imiter les adultes qui s'amusent à marcher sur un lac gelé. 😇



Chaîne humaine pour que Marianne puisse tester la solidité de la glace


Juste après la rando, le petit bonheur du jour : notre première rencontre avec des rennes en liberté !

On s'arrête en plein milieu de la route avec les warnings pour mitrailler le gibier avec nos smartphones et objectifs pro. 🦌📷

De toute façon, que l'on soit touriste ou du cru, on n'a pas le choix, il faut bien laisser passer le troupeau qui traverse où il veut, quand il veut... D'où les colliers GPS, j'imagine !

🦌 Les Rennes des neiges ❄️

En route pour Alta, la météo se dégrade et les routes sont bloquées. Pour avancer, il faut suivre Ledebil (si, si !) 😄


Suivez Ledebil !

On enchaîne avec une petite pause historique à la découverte des vestiges de fortifications allemandes. Et l'occasion de faire une cache au passage.


Spåkenes kystfort


Un dernier arrêt courses pour découvrir des spécialités norvégiennes telles que le pâté d'enfant 😂 et les curly au chocolat avant de rejoindre notre chalet à Alta.



Quelques spécialités scandinaves

Enfin, pour terminer cette belle journée, on trinque et on commande des pizzas que nous nous partageons dans une maisonnette traditionnelle au feu de bois à côté de nos chalets respectifs. Très convivial !

3
3
Publié le 2 novembre 2019


Vendredi 25 octobre 2019


Nous nous réveillons en douceur dans nos nids douillets avant de prendre la direction du Cap Nord.

Les chalets de l'Alta River Camping *** 


A peine partis, on s'arrête pour une pause photo en s'extasiant devant le paysage glacé.

Le Pacific Princess des Glaces :D 


♫ Quand soudain, semblant crever le fjord ♪

♪ Et venant de nulle part, surgit un aileron noir ! ♫

Et pas qu'un...

Tels des gamins surexcités, nous poussons des piaillements de joie dès qu'un marsouin pointe le bout de son aileron.

Orcs ? Dauphins ? Après des recherches très poussées sur Wikipedia et assimilé, on tranche pour des marsouins !


A regret, on reprend notre route pour le Cap Nord : pas le choix, une tempête est annoncée et la route risque d'être bloquée (et sachant qu'il n'y en a qu'une...)

On s'extasie à chaque virage de la beauté glacée de la Norvège


Enfin le Cap Nord droit devant !

Oh, oh... Ça se couvre drôlement vite tout d'un coup !

Ça neige, ça souffle, ça grêle, ça vente et on s'envole 😀


Arrivée au Cap Nord filmée à la perche à selfie (pas de son) 


Les conditions météorologiques sont telles qu'on a le Cap Nord rien que pour nous, on en profite pour jouer les touristes de base en mode selfie.

Selfie time 


Le temps continue de se dégrader, il va falloir faire vite si on ne veut pas se retrouver coincés au milieu de nulle part... Mais pas question de louper la cache tradi du Cap Nord !

Pour la débusquer, Brad passe en mode pelleteuse :

Valérie : "Chucky au Pôle Nord, vous connaissez ? Regardez ma tronche, c'est juste pas possible !" 


Pour information, avec sa falaise de 307 mètres de hauteur qui marque son extrémité, le Cap Nord est souvent décrit comme le point le plus septentrional d'Europe. Mais en réalité, le point le plus au Nord se trouve à Knivskjelloden, un cap situé à l'ouest du cap Nord et 1 611 mètres plus au nord. Il est cependant d'une altitude moins élevée et ne présente pas un caractère aussi majestueux...

Pour y accéder, il a fallu emprunter un tunnel de 6 870 m de long et passer à 212 m sous le niveau de la mer. Valérie est définitivement guérie de sa peur des tunnels, étant donné le nombre incroyable de tunnels qu'on a traversé durant notre séjour. A noter quelques particularités :

- La 4G passe dans les tunnels ("Ça ne capte plus, je passe dans un tunnel", ça ne marche pas ici ^^).

- Il y a des ronds points creusés dans la roche au beau milieu des tunnels.

- Les tunnels, c'est les moments où tu peux souffler un peu entre deux tempêtes de neige.


Si vous voulez découvrir la slow-tv norvégienne, voici une vidéo de 22 minutes à travers le système de tunnels de Tromso (un vrai gruyère !), dont les fameux "ronds-points troglodytes" :

Slow TV : Relax, take it easy ! 


Mais retournons à nos moutons, car notre découverte du Cap Nord n'est pas tout à fait terminée !

Après le log de la cache, nous affrontons les éléments pour rejoindre à l'horizon la sculpture des Children of Earth.

Ça souffle et JE souffle...


Le monument a été réalisé en 1988 par sept enfants de différentes parties du monde pour symboliser l'amitié, l'espoir et la coopération au delà des frontières...

Il est accompagné d'une sculpture d'Eva Rybakken, "Mère et Enfant" (1989).

Quand te reverrais-je, pays merveilleux... 


Voilà pour notre "périple de l'extrême". On n'a pas traîné après, de peur qu'ils ne ferment le tunnel...

Un petit arrêt rapide dans un village de pêcheurs pour boire un coup, mais il est 16h passées, tout est déjà fermé.


On reprend la route en sens inverse...

On the road again, again... 


Une tentative d'arrêt au Rema 1000 pour l'apéro de ce soir, mais c'est trop tard : en Norvège, acheter de l'alcool n'est possible qu'à certaines heures. On se rabat sur le chocolat 😉

Rema 1000 
4
4
Publié le 4 novembre 2019

Samedi 26 octobre 2019


Une grosse journée voiture nous attend puisqu'on quitte Alta pour descendre vers le sud-ouest pour se rapprocher des îles Lofoten.

On compte s'arrêter régulièrement pour profiter des paysages toujours aussi somptueux.


Premier arrêt à Amtmannsnes, l'un des sites de pétroglyphes d'Alta inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco.

Amtmannsnes, l'un des sites de pétroglyphes d'Alta


Malheureusement, la quantité de neige et de glace est telle que malgré nos efforts, on n'a pas réussi à en mettre à jour un seul sur les 6000 existants !

Brad en mode petit chien 


Pendant qu'on joue les apprentis archéologues, l'autre moitié du groupe a plus de succès pour déneiger une géocache, et fête cela joyeusement...

Plutôt deux fois qu'une 😉


On reprend notre route en direction d'Øksfjordjøkelen, l'un des 9 plus gros glaciers de Norvège.

Quelques photos prises en roulant...


On arrive près d'Øksfjordjøkelen. Le glacier est caché dans la brume. On décide de se dégourdir un peu les jambes pour tenter de l'apercevoir en se rapprochant.

Comme d'habitude, on ne faillit pas à la tradition du saut dans la neige 

Pas évident de voir le glacier avec toute cette neige, mais il est bien là !

Anissa à Øksfjordjøkelen 


La preuve, avec une photo de Laurence récupérée après coup :


Ça s'éclaircit, il est temps de reprendre la route, on a encore un bon bout de chemin jusqu'à notre prochain hébergement à Tennevoll.

C'est là qu'on se sépare de la "voiture des Boulets" qui va faire un gros détour jusqu'à l'aéroport de Tromso pour récupérer la valise de bouffe, alias la valise B...

"La Voiture des Boulets" ?

Petite explication sur l'origine de cette appellation. chaque voiture disposant d'un talkie walkie pour communiquer, nous nous sommes attribués naturellement des surnoms de circonstances :

- Gros Ours Bleu pour la voiture de Brad et Yo

- La Famille pour la famille

- Petit Lapin blanc (alias Voiture de luxe) pour nous

- Les Boulets pour les boulets 😘😀


Et c'est reparti, on the road again...

"Oh mon dieu, oh mon dieu !" 


Pendant ce temps à l'aéroport de Tromso :

A la recherche de la valise B... 


A la nuit tombée, on reçoit un message des Boulets : aurore boréale sur la piste d'atterrissage !

La chance !!! <3  (photos de Gaultier)


On jette un œil sans trop y croire de notre côté, et... C'est Valérie qui s'écrit : "Là, y'a un truc bizarre !"

Laurence se gare dès qu'elle peut et on fonce mitrailler l'aurore. Nos premiers essais ne sont pas très concluants, il nous faut du temps pour trouver les bons réglages.

Notre première aurore boréale


Quand enfin les dernières lueurs disparaissent, on file s'acheter à manger chez Patricia Gatekjøkken (restauration rapide primée en Norvège, miaaaam).

Et... surprise : notre seconde aurore boréale nous attend juste au-dessus du restaurant !

Jamais 2 sans 3 ? 


Après nous être sustentés par un froid glacial, baignant dans ces lueurs vertes dansantes, nous reprenons la route.

Laurence est terriblement frustrée de conduire, car de magnifiques aurores explosent de part et d'autre de la route, nous accompagnant jusqu'à notre destination. A l'arrière, Fabrice et moi profitons allègrement du toit panoramique pour admirer les volutes vertes onduler au gré de la vitesse.


On arrive enfin à destination, un chalet au Lapphaugen Turiststasjon AS, à Tennevoll.

Laurence peut enfin s'en donner à cœur joie avec une nouvelle aurore boréale, cotonneuse celle-ci 😀

Et y'a pas à dire, rien ne vaut un véritable appareil photo pour prendre des aurores boréales en photo !

Trépied rentabilisé, merci Martin !


Pour terminer cette journée, bonne nouvelle : les boulets ont récupéré la valise B !