À propos

Entrepreneur depuis une dizaine d'années, voyageur régulier, amateur de photo :)

Carnet de voyage

Stockholm en quelques jours

7 étapes
7 commentaires
2
Découverte de Stockholm et de son écosystème startup en quelques jours, avec l'équipe de l'accélérateur 50 Partners
Mars 2016
4 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Après notre précédent voyage d'étude à Séoul et Tokyo, nous voici désormais à Stockholm pour découvrir son écosystème de startups pendant deux jours, suivis de deux jours tourisme 😀 Arrivés le mercredi soir, nous logeons à Norrmalm qui constitue le grand centre-ville.

Vues de quartiers modernes de Norrmalm

Avec moins d'un million d'habitants, c'est une ville à taille humaine. La grande partie de l'écosystème startups se trouve dans le quartier de Norrmalm, et en pratique nous n'avons pas pris une seule fois le taxi. Stockholm se visite facilement à pied, ce qui est le meilleur moyen de découvrir une ville.

Appareil photo autour du cou, j'ai profité de ces marches entre deux rendez-vous d'un agenda chargé pour immortaliser le quartier et ses nombreux bâtiments, d'autant plus que le soleil était avec nous lors des deux premiers jours 😀

L'architecture du quartier est assez variée, entre bâtiments modernes et d'autres historiques, dans un style qui va du très massif (façon ville d'Europe de l'est) au très élégant et fin. Norrmalm, c'est aussi de nombreux monuments qui méritent un détour : la salle de concert Konserthuset, le théâtre royal Dramaten, la bibliothèque Kungliga, l'église Hedvig Eleonora, ou encore le marché couvert Saluhall si on s'éloigne un peu du centre vers Ostermalm.

2

Avec seulement dix millions d'habitants, la Suède n'est pas forcément le premier pays auquel on pense en terme de puissance économique. Pourtant, avec des leaders mondiaux comme IKEA dans l'ameublement, H&M dans le textile ou encore Volvo dans l'automobile premium, la Suède ne manque pas de référence (sans oublier la vodka Absolut !).

H&M, comme IKEA, est resté une entreprise familiale suédoise, malgré la taille internationale

Notre premier rendez-vous nous amène chez un leader de l'économie numérique : Schibsted. D'origine norvégienne, le groupe a été créé il y a plus de 200 ans, et a prouvé sa capacité à évoluer en procédant notamment régulièrement à des investissement majoritaires qui deviendront des piliers du groupe. Ce fut le cas avec Blocket.se en 2002, un site suédois de petites annonces qui fut lancé ensuite en France en 2006 sous la marque LeBonCoin.

Avec 90% des suédois touchés chaque semaine, Schibsted n'a pas usurpé son slogan !

Outre de grands industriels, la Suède a prouvé sa capacité a faire émerger des startups et en faire des leaders. Dans le gaming, on trouve ainsi King, l'éditeur de Candy Crush Saga et Mojang, l'éditeur de Minecraft. Autres startups devenues grandes : Skype dans les télécommunications, et Spotify dans la musique.

Des grandes références pour un petits pays ! Ces succès inspirent les étudiants : en 5 ans, le pourcentage d'étudiant envisageant de travailler dans une startup est ainsi passé de 5 à 70%. Une nouvelle génération d'entrepreneurs émerge, souvent aidés par les anciens employés de Skype, King ou Spotify.

Comme à Tel Aviv, les startups de Stockholm sont conscientes que leur pays est trop petit pour faire un beau business. Ils pensent donc tout de suite international, après un premier test en Suède. Quels sont les prochains succès suédois ? Nous avons rencontré trois startups prometteuses.

On commence iZettle, un terminal de cartes bancaires sur smartphone, qui équipe sans frais fixes les petits commerçants. Avec Mastercard et American Express au capital, iZettle va même plus loin en avançant la trésorerie aux commerçant, qui peuvent ensuite rembourser plus ou moins vite en modulant la commission de leurs futures transactions. Malin !

La seconde est Matsmart, qui revend aux particuliers les produits proches de la date "à consommer de préférence avant". Pas de produits frais, plutôt des produits de conserves ou n'ayant pas passé le contrôle qualité (mal-formés, etc.). Le succès est au rendez-vous avec des prix cassés, et Matsmart surfe sur la réduction du gaspillage alimentaire, un vrai problème de société.

Enfin Acast est une plate-forme de podcast à la croissance fulgurante. Acast fournit tous les outils et services pour héberger, diffuser et monétiser des podcasts.

3

Après un jeudi et vendredi business, je profite du week-end pour me promener dans les autres quartiers de la ville, à commencer par la vieille ville, Gamla Stan. Toujours à pieds, la vieille ville étant à quelques minutes du centre Norrmalm.

Le passage obligé de la vieille ville, c'est le palais royal Kungliga Slottet. Bâti au XVIIe siècle après la destruction du précédent palais, il compte plus de 600 pièces et deux musées, en plus de la visite en tant que tel du palais. Il accueille encore de nos jours la famille royale pour l'exercice de ses fonctions. Arrivé vers midi, j'ai pu assister à la fin de la relève de la garde.

À deux pas du palais se trouve la cathédrale royale Storkyrkan, bâtie il y a plus de 700 ans. Nous avons eu la chance d'y entendre des répétitions de coeurs, qui magnifient le très bel intérieur de la cathédrale, très riche en décorations et sculptures. Plus loin, on trouve aussi une église allemande.

L'église allemande (en haut à gauche) puis la cathédrale royale.

Toujours dans la vieille ville, il est possible de visiter le bâtiment du Börshuset qui accueille le musée des prix Nobel. On peut en apprendre sur les différents prix Nobel, de Marie Curie à Nelson Mandela en passant par Churchill. Le bâtiment accueille aussi l'Académie Suédoise, où se déroule les remise de prix.

Le Börshuset avec l'Académie Suédoise et le Nobelmuseet

Enfin, la vieille ville ce sont surtout d'innombrables petites ruelles et de beaux bâtiments historiques. Les immeubles anciens arborent des couleurs chaleureuses et prononcées, qui égaient la visite, même si le temps n'est pas idéal comme lors de notre promenade !

4

Deux musées ont particulièrement retenu mon attention à Stockholm. Le premier est le musée Fotografiska situé dans un magnifique bâtiment en brique, un ancien bâtiment de douane en bord de mer, accessible à pied depuis la vieille ville.

Le musée accueille en continu quatre expositions temporaires (souvent des rétrospectives d'artistes) en plus de quelques pièces permanentes. Lors de notre passage, c'est Erik Johansson qui est à l'affiche pour l'exposition principale appelée Imagine: created reality. L'artiste suédois mélange photographie et dessin, combiné dans un travail numérique, pour créer des scènes improbables !

Après le musée, il est possible de profiter d'un café tout en haut du bâtiment avec une superbe vue sur Stockholm, et aussi de la boutique du musée où j'ai pu trouver des cadeaux intéressants autour de la photographie 😀

5

Le second musée, c'est le Vasa, du nom du navire qui y est exposé. Après 3 ans de construction, le navire fut mis à l'eau en 1628 dans la baie de la Baltique qui s'avance jusque dans Stockholm. Quelques minutes plus tard, alors que la météo est un peu agitée, le navire sombre...

Comment a-t-on pu en arriver là ? C'est tout l'objet de ce musée fascinant ! La pièce maîtresse, c'est bien sûr le navire Vasa en lui-même, long de 69 mètres et haut de 52 mètres, que l'on peut observer sous de nombreux angles, d'en bas ou d'en haut. Une reconstitution du pont permet aussi de comprendre la vie sur la bateau.

Sur cinq niveaux, le musée relate la construction du bateau, explique pourquoi il a coulé, émet des hypothèses sur les responsables et détaille les opérations qui ont permis de remonter le bateau à la surface dans les années 60. Deux films permettent de mieux comprendre la catastrophe, et qui étaient les cents marins qui ont perdu leurs vies dans cette catastrophe.

Voilà un musée pour le moins original donc, très didactique, et qui plaira aux visiteurs de tout âge !

6

En ressortant du musée Vasa, on peut apprécier le magnifique front de maison du quartier Ostermalm, ainsi que le magnifique bâtiment du Nordist Museet. Sur la même île, Djugarden, se trouve aussi le musée en plein air Skansen, une sorte de suède en miniature. La météo nous a dissuadé de le faire, mais il est très recommandé !

Si Stockholm possède une dizaine d'îles principales, ce sont environ 24 000 îles qui se trouvent à proximité. La ville est en fait située à la jonction entre le lac Malar et la mer Baltique (d'où les écluses visibles au sud de la vieille ville). De nombreuses navette fluviale permettent de passer d'une île à l'autre, en plus des nombreux ponts !

Le front de Ostermalm, et le Nordist Museet

Depuis l'île de Djugarden, nous avons pris une navette fluviale vers l'île de Skeppsholmen, où se trouve le musée d'Art Moderne, dont la section contemporaine m'a bien amusée ! Alors que je me rendais vers une petite pièce (à peine 10m2), une personne du musée me demande si je suis claustrophobe. Je lui dis que non, et je rentre.

Une porte vitrée se referme alors derrière moi, et la pièce ne comporte qu'un tabouret et un écran qui diffuse des heures de passage des précédents visiteurs, assez aléatoires, aucune explication. Les minutes passent, les autres visiteurs s'agglutinent derrière la porte en me regardant, et je ne comprends toujours pas quand ou comment la porte se réouvre. Plutôt oppressant comme situation !

Après plus de 5 minutes à tourner en rond (la moyenne sur l'écran était plutôt 2-3 minutes), l'hôtesse me fait comprendre par des mimes qu'il faut que je reste immobile. Je m'exécute, et au bout de 40 très longues secondes sous l'observation des autres visiteurs, la porte s'ouvre enfin !

J'adore les installations interactives dans les musées d'art contemporain ! 😀

Après ces émotions, je me suis dirigé vers un autre emblème de la ville : l'hôtel de ville Stadshuset. En bordure d'eau, il ne passe pas inaperçu avec sa grande tour de 100 mètres de haut. D'allure assez massive, il est pourtant orné de nombreuses fines décorations. Il accueille encore aujourd'hui les fonctionnaires de la mairie.

L'hôtel de ville Stadshuset


Enfin, de retour dans le centre ville, c'est l'occasion de faire les boutiques ! Ce qui frappe au premier abord, c'est le très grand nombre de boutiques de meubles et décoration... Heureusement qu'on ne peut pas les ramener facilement dans l'avion, sinon on craquerait rapidement ! Même les startups que nous avons visité possédait des bureaux agencés avec goût !

Stockholm fut une bonne découverte ! D'abord car je ne soupçonnais pas que l'écosystème startups soit aussi mature et efficace, malgré la taille du pays. La ville n'a pas à rougir face à Londres, Paris ou Berlin.

Ensuite car c'est une superbe ville, très agréable à visiter à pieds. Les activités ne manquent pas, culturelles avec les nombreux musées, ou de divertissement (comme l'Ice Bar à -7° !).

Je conseillerai plutôt le printemps ou l'été pour s'y rendre cela dit. La ville est idéale pour un week-end prolongé, ou même pour une semaine si on veut partir explorer l'archipel et passer quelques jours sur une des nombreuses îles 😀