Carnet de voyage

Port Haliguen au Portugal en passant par l'Espagne

Dernière étape postée il y a 1735 jours
ou le début de notre périple!
Du 7 septembre au 8 octobre 2019
32 jours
Ce carnet de voyage est privé, ne le partagez pas sans l'autorisation de l'auteur.
1
1
Publié le 13 octobre 2019

Après un départ plutôt clément le 7 septembre direction la Corogne, nous bifurquons au final pour Viveiro en raison d'un coup de vent "surprise" du sud ouest et qui nous a fait casser notre Hale-bas en prenant le 2e Ris...

On s'essaie dans la vidéo mais nous ne sommes pas encore au top! on a un an pour progresser!

Départ de Port Haliguen, Belle Ile, phare de la Teignouse 

Réparation de fortune puis départ pour le Corogne le 11 septembre.

Quelques jours de répit pour réparer pour de bon, visiter la Coruña, puis nous continuons notre descente vers le sud quelques peu ralentie par les conditions météos... Camariñas, Muros et son brouillard...nous faisons une croix sur les iles Cies qui semblent paradisiaques, nous ne pourrons que les apercevoir à travers la brume.

Arrivés à Baiona le 20 septembre pour se protéger d'une petite dépression après 3 jours de pétole dans le brouillard, agréable réveil au petit matin par la pluie et des rafales de vent (jusqu'à 35 nd dans le port!) Nous attendons donc des jours plus cléments pour visiter la ville et attendre que le vent tourne un peu, direction Madère d'emblée pour pouvoir vraiment se poser? ou direction le Portugal car il serait dommage de ne pas voir Porto et Lisbonne (et puis cela nous diminue également le temps de traversée!)

2
2
Publié le 13 octobre 2019


3
3
Publié le 13 octobre 2019


4
4
Publié le 13 octobre 2019


5
5
Publié le 13 octobre 2019

Notre dernière étape Galicienne à Baiona a été beaucoup plus longue que prévue...Nous étions partis le 24 septembre direction Porto, puis Lisboa, le vent est malheureusement absent, grosse houle de face et travers, donc navigation au moteur pas très agréable, pilote auto, sieste, lecture...et réveil en sursaut, bruits pas catholiques du tout du moteur, fumée blanche...... Demi tour direction Baiona !

David fait le tour du moteur, pas de problèmes particuliers mis en évidence, on fait venir un mécano le lendemain, toujours pas de diagnostic mais il veut sortir le moteur du bateau!!! Petit moment de solitude.... Appel d'un ami en France, tour des pontons, David essaie d'avancer sur le diagnostic... nous sommes mis en contact avec son formateur du stage mécanique : "regarde tes injecteurs, c'est sûr c'est les injecteurs !" On teste, on re-teste, pas de problème évident de ce côté...

Nous sommes mis en garde sur les pratiques douteuses de certains mécano de Baiona, et par chance, nous rencontrons Patrick et Daniel, en escale alors qu'ils rejoignent le Sénégal pour Voile sans frontière, Patrick étant mécanicien, nouveau test et bingo, on trouve le défaillant ! Avec l'aide de Patrick, David démonte les injecteurs. Reste à trouver un diéséliste pour les faire inspecter. Radio-ponton marchant très bien, direction Vigo en bus, nos injecteurs sous le bras, pour aller voir Emiliodiesel ! Injecteurs encrassés... Le soir même, ils sont remontés, petit stress avant d'allumer le moteur...ouf ! retour à la normale!

Et moi, pendant ce temps, étant complètement inutile, j'enchaine les bouquins de Fred Vargas, chacun ses énigmes !

Étant à Baiona depuis plus d'une semaine, nous n'avons qu'une hâte, descendre chercher le soleil, d'autant plus que des amis vont arriver à Lisbonne ! Bonne fenêtre météo le lendemain avec retour des vents de nord, pour une courte durée, prochaine fenêtre mardi/mercredi prochain....

Le 28 septembre, départ pour Lisbonne, pas beaucoup de vent d'annoncé mais normalement suffisamment pour mettre les voiles....moteur....donc arrêt à Viana do Castelo, puis brume, pluie, pétole....

Nouveau départ le 30, et nous arrivons quasiment 2 jours plus tard, avec la moitié du temps au moteur au port de Cascais mais sous un temps plus clément : du ciel bleu et du soleil!!! Dernière étape le vent!!!

De Baiona à Lisboa 

La Galice en quelques mots... : pétole, 30Nd, pluie, brouillard, moteur, mais quand même calamares et rencontres!

La Galice ne nous a pas montré ses meilleurs côtés, mais sans nous démotiver! Nous reviendrons donc pour voir sous le soleil ses Rias et ses iles.

6
6
Publié le 13 octobre 2019

Petit séjour bref mais revigorant à Lisbonne, sous le soleil, avec Virginie et Benoit.

Visite de Belem, Alfama et le Bairro alto, on reviendra!

Départ demain pour Madère (Ile de Porto Santo), arrivée prévue mardi matin!

7
7
Publié le 13 octobre 2019

La traversée de Lisboa à Porto Santo du 5 au 8 octobre.

Nous sommes partis le samedi matin, tout fringuant, beau soleil, un peu de vent mais pas trop, 2 équipiers avec nous, Virginie et Benoit, nos amis Maconnais, convertis à la voile par les Glénans, bref les conditions idéales!

l'équipage 

Nous avons parcourus 550 milles (et avons également dépassé les 1000 milles!) en 3 jours 1/2, au portant entre 15 et 25 Nd apparent, sous solent + 1 ou 2 ris, avec des conditions parfois un peu sportive et fatigante surtout à cause d'une grosse houle croisée, nous étions donc bien content d'être 4 (enfin 5, avec Polo, le pilote automatique!). Quand la houle se calmait et était un peu mieux rangée, c'était plutôt agréable de barrer et d'enchainer les surfs!

Vitesse moyenne de 7nd, et j'ai arrêté de compter les surfs à plus de 10Nd, quand j'en ai fait un à 11,7! Mon oreille interne étant toujours récalcitrante, je suis donc plus souvent à la barre pendant que David gère le reste du bateau, assisté cette fois ci par Nini et Benoit!

Les jours et les nuits passant depuis notre départ de Vannes, nous prenons nos marques et devenons un peu plus sereins, bien que la dernière nuit fut un peu stressante!

l'équipage! 
l'arrivée sur Porto Santo