Une aventure à travers l'Ouest des Etats-Unis afin de découvrir les différents univers Californiens.
Du 9 octobre au 10 novembre 2016
33 jours
Partager ce carnet de voyage
1

The City by the Bay !

Notre ville d'arrivée, dans laquelle nous avons passé les 4 premiers jours. Pas mal d'endroits à visiter, de bonnes marches en perspective, une voiture à récupérer et un itinéraire à préparer pour la suite de l'aventure.

Paysage depuis la Coit Tower. 

La Coit Tower fut notre premier lieu à explorer. Au sommet de cette tour au style Art Déco des années 30, un magnifique panorama s'offre à nous : une vue à 360 degrés sur toute la Baie de San Francisco, Sausalito, le Golden Gate Bridge, la Bay Bridge, Alcatraz, Treasure Island, les quartiers d'affaires et bien d'autres encore..

Quartier de Telegraph Hill. 

Notre chemin nous a ensuite mené sur ces multiples avancées que l'on retrouve le long de la baie notamment dans les quartiers tels la Marina, Fisherman's Wharf, North Beach et l'Embarcadero : Les Piers. Nous nous sommes cependant arrêtées plus longtemps sur Pier 39, qui nous a marqué par ses magasins, restaurants, ses animations, le paysage (une vue imprenable sur la Baie et Alcatraz, de nombreux ferry sont disponible pour visiter) et également la proximité avec les célèbres Sea Lions. Ensuite, nous avons été voir le quartier des affaires et ses immenses grattes-ciel de nuit : le "Down Town" et le "Financial District" de la ville. SF illuminée, de Market Street à la TransAmerica Pyramid, le Bay Bridge depuis l'Embarcadero, et enfin le quartier de SOMA, sympathique et branché où nous résidions, sont des endroits incontournables pour un séjour San Franciscain.

Pier 39. 

Après la partie urbaine de San Francisco, nous avons voulu visiter ses plages, ses falaises et ses parks, ainsi nous nous sommes rendues à Ocean Beach en passant par le célèbre Golden Gate Park. Ce park est beaucoup plus grand qu'il n'y parait avec ses multiples chemins le traversant, si vous souhaitez le traverser d'est en ouest en passant par de jolis recoins, méfiez vous.. Ces grands espaces sont magnifiques avec beaucoup de verdure (une flore assez différente de chez nous) et de lieux intéressants à explorer comme le Conservatory of Flowers, la California Academy of Sciences, les jardins botaniques.. Le Golden Gate Park est également parsemé de petits lacs comme le Stow Lake, North Lake ou Spreckels Lake.. dont il est sympathique de faire le tour. Des rencontres avec des animaux, comme des écureuils, des ratons laveurs ou de multiples espèces d'oiseaux sont fréquentes.

Une matinée au Golden Gate Park. 

Après la traversée du parc, Ocean Beach nous attendait. Des plages immenses à pertes de vue avec en arrière-plan les Seal Rocks : d'étonnant rochers recouvert de blanc (à vous de deviner pourquoi..). Nous avons suivi les falaises en passant par les Sutro Baths, Point Lobos pour rejoindre Mile Rock Beach. Durant cette ballade, il est possible d'observer différents monuments de guerre : l'USS San Francisco Memorial, le California Palace of Legion of Honor.. puis au loin le Golden Gate sort discrètement du brouillard, avec en contre bas des falaises, de nombreux lions de mer endormis et toujours ces roches recouvertes de blanc..

El camino del Mar.

Pour achever cette première escale franciscaine, retour en ville pour une tournée des magasins : Levis, Urban Outfitters, Adidas, Victoria Secret.. Ainsi que les grands centres commerciaux comme Westfield, Nordstrom, l'Embarcadero Center.. Union Square et ses alentours sont des endroits parfaits pour du shopping à l'américaine. En revanche, mieux vaut ne pas avoir peur de marcher et surtout de grimper. Mais pour les moins téméraires, le mythique Cable Car pourra toujours monter ses dévers, parfois impressionnants, pour vous.

Cable Car Powell and Market. 
2

Le village Papillon.

Après avoir récupéré la voiture dans une agence de SOMA, nous voilà partie pour 2 jours, direction Mariposa, un petit village dans un style très western, juste à l'extérieur du parc du Yosémite (environ une demie-heure). La rue principale est faite de petits magasins, restaurants et le village en lui même est entouré par des pins, ce qui rend l'atmosphère très agréable. Mariposa signifie papillon en espagnol et, une magnifique fresque en représentant est visible à la sortie de la ville. Ainsi, le premier jour, nous nous sommes baladés, nous avons fait nos premières vraies courses dans le Pioneer Market du coin et nous avons préparé notre itinéraire du lendemain pour passer la journée au Yosemite National Park.

L'effet papillon. 

Yosemite Valley.

Direction les montagnes de la Sierra Nevada dans le Yosemite National Park. Météo plutôt maussade ce jour là, et des températures assez fraîches 7° contre 20° la veille. Le bus YARTS fut notre moyen de locomotion pour nous rendre au parc : le prix du bus comprend aussi l'entrée du parc (envion 12$). Une fois sur place des navettes gratuites sont disponibles pour ce rendre un peu partout. Nous, nous étions un peu perdues dans cette vaste réserve naturelle. Nous n'avions pas de carte, nous naviguions d'un endroit à un autre et à chaque fois nous avions de jolies surprises (cependant à cette période, il n'y a presque plus d'eau partout ce qui un peu dommage pour les cascades et rivières). Nous avons quand même fini par aller au Visitor Center (l'équivalent d'un office de tourisme) voir les Rangers afin de mieux nous repérer. Etant donnée les températures et le temps, nous avons également demandé si la Tioga Road serait ouverte le lendemain, car elle était la route que nous devions prendre pour effectuer la suite de notre parcours. Cependant, cette route traversant le parc avait des portions passant par des cols à 3000m, et de la neige étant annoncée la route et les cols seraient fermés dès le lendemain ainsi impossible de traverser et nous devions réfléchir à un nouvel itinéraire.

Massif granitique et séquoia. 
3

Descente vers le Sud.

Devant l'interdiction de traverser le Yosémite, nous avons donc contourné les montagnes par le sud en passant par la ville de Bakersfield. Nous étions dans une étape de transition avant de nous rendre dans la Death Valley. Nous avons fait une petite pause dans cette ville pour faire quelques courses dans les centres commerciaux du coin et surtout pour s'approvisionner en eau, comme il est grandement conseillé partout où l'on peut se renseigner, avant de se rendre dans cet endroit aride et désertique. Tout comme pour l'eau nous avons fait le plein d'essence (pas de station, ni magasins quelques qu'ils soient sur des kilomètres). Après cet approvisionnement, nous nous sommes rendues à Tehachapi, une petite ville dans la vallée déjà presque désertique. Elle est entourée de montagnes sur lesquelles sont positionnées des milliers de "mini-éoliennes" (impressionnant puisque jamais nous n'en avions vu autant). Elle est traversée par une ligne de chemin de fer très fréquentée. Nous avons dormi dans la voiture près d'un joli petit parc de la ville ce jour-là et le train est très actif également la nuit.. A noter aussi qu'il ne faut pas laisser une voiture blanche sous les arbres sous peine de la retrouver sous une fine couche bien collante de sève marron (qui a ensuite durci dans le désert et que nous avons donc gardé une bonne partie du voyage).

Tehachapi Valley. 
4

Seules au monde.

Ici, vous pouvez faire des dizaines voir même parfois des centaines de kilomètres sans croiser personne sur votre chemin. Pas un bruit à l'horizon, et vous êtes comme plongé dans un western lorsque la seule chose qui bouge est un buisson tout sec roulant avec la puissance du vent. On a traversé des plaines arides avec des déserts de sables, de roches qui s'étalaient sur des kilomètres puis des montagnes à perte de vue, depuis lesquelles on voyait l'immense chemin parcouru et celui encore à découvrir, toujours sous un soleil brûlant et des températures ardentes (avoisinant les 40° du matin au soir). L'absence de maison, voiture et même des personnes étaient au début génial, impressionnant même, mais à la longue cela semblait un peu inquiétant. Le stock d'eau réalisé précédemment a été bien nécessaire (4L d'eau par jour et par personne), tout comme l'essence mais cela n'empêche pas de refaire un peu le plein à Furnace Creek de peur de tomber en rade une fois repartie.

Trona Wildrose Rd. 

Furnace Creek et ses alentours.

Retour à la civilisation. 1er arrêt obligé au visitor center pour récupérer des cartes et quelques souvenirs. Ensuite découverte des principaux lieux à visiter : Zabriskie Point, randonnée dans le Golden Canyon, la Red Cathedral, Devil's Golf Course, Artist's Drive, Artist Palette.. avant de revenir sur Furnace Creek pour trouver ou passer la nuit mais dans la voiture. Il faut savoir qu'il n'est pas possible de dormir dans sa voiture à moins de payer 18$ et d'être loger sur le parking des camping-cars. Le lendemain, direction Dante's view. Après s'être retrouvées plus bas que terre (-86m) la veille, nous nous retrouvons au sommet de la vallée (1669m) avec une vue imprenable sur tous les alentours. Une longue halte s'impose, avec un paysage à couper le souffle, un silence assourdissant et cette impression d'être vraiment très petit comme on a pas souvent.

Furnace Creek Area. 
5

Détour dans le Nevada.

On ne peut passer si près de Las Vegas sans s'y arrêter quelques jours, et après les deux dernières nuits en voiture, un hôtel-casino à Vegas n'est pas du luxe. L'arrivée dans la ville est étonnante, aux premiers abords c'est une succession de banlieues plutôt pauvres faite de nombreuses petites maisons les unes sur les autres. Ensuite, cela change du tout au tout lorsque vous passez sur le Strip. Las Vegas est un paradoxe à elle seule. L'immensité, la beauté, la luxuriance des casinos cachent toute la misère environnante en exacerbant ses richesses à foison. C'est une chose très impressionnante une fois de plus. Et nous voilà donc pendant 3 jours à profiter de la piscine, des magasins, des restaurants.. et jouer mais surtout visiter un maximum de casinos.

Sin City. 
6

Route 66.

Deuxième détour : le Grand Canyon en Arizona, un incontournable encore une fois. Direction le petit village de Williams situé à environ une heure du Grand Canyon Village. Petit bonus, ce village se situe également sur la célèbre Route 66. Nous profitons donc de l'après-midi et de la soirée pour découvrir les nombreux petits magasins dédiés à cette route mythique traversant les Etats-Unis. Williams est un charmant petit village touristique au milieu d'une végétation dense (dans la forêt nationale de Kaibab), c'est un site calme et agréable.

Arizona. 

Grand Canyon National Park. (Experience your America)

North Rim. 

Seconde journée en Arizona. Nous partons dès le matin pour le Grand Canyon Village où nous récupérons une carte indispensable pour savoir que faire (fournie dès le passage de l'entrée). Ainsi nous laissons la voiture sur un parking du village et ensuite prenons le chemin de Mather Point. Nous découvrons enfin les canyons qui ne sont visibles qu'une fois en bord de falaises, une vue splendide s'offre à nous. Nous prenons ensuite le Rim Trail et marchons le long des canyons en passant par Yavapai Point, Verkcamp's et cela jusqu'à Bright Angel Trailhead le début du sentier qui descend jusqu'à la rivière du Colorado au fin fond du canyon (une journée de marche pour y accéder). Ensuite, nous rebroussons chemin, effectuons quelques achats dans les multiples magasins présents sur le retour, et nous faisons une pause pour assister à un magnifique coucher de soleil sur les canyons. Selon la lumière, les canyons changent totalement. Qu'il soit 12h, 16h ou 20h, leurs couleurs changent du tout au tout ce qui laisse une impression nouvelle à chaque heure de la journée, comme si les canyons se renouvelaient continuellement.

Yavapai. 
7

Une ville sur un lac en plein désert.

D'un côté du lac, l'Arizona, de l'autre la Californie : nous voilà au Lake Havasu City. C'est dans cette ville en plein milieu du désert qu'il a fait le plus chaud du voyage. Une chaleur insoutenable, une atmosphère difficilement respirable, même près du lac. Les rives du lac sont très fréquentées notamment vers l'ancien Pont de Londres, de nombreux bateaux, paddles, kayaks mais également beaucoup de jeunes font la fête sur des bateaux de plaisance amarrés aux quais. Là encore nous remarquons des choses étranges et paradoxales : nous sommes en plein désert cependant des golfs verdoyants fusent sur des kilomètres.. (...) Lors de notre visite, nous sommes tombées par hasard sur un festival de vieilles voitures américaines. Des modèles de tous âges alignés dans une vaste prairie, un régal pour les yeux. Ensuite, il faut attendre le crépuscule pour des ballades plus agréables avec des températures plus douces, le coucher du soleil est magnifique aux abords du lac cependant gare aux moustiques ! Il faut noter une fois encore qu'il est impossible de rester garer la nuit près du lac, nous avons donc choisi un parking de médecin en retrait pour passer la nuit.

Comté de Mojave. 
8

Retour vers la Californie.

North Entrance Station. 

Une voiture vous sera bien utile pour cette étape, munissez-vous d'une carte au visitor center et roulez ! Ce parc est moins fréquenté que les autres parcs nationaux pourtant les paysages à l'intérieur sont exceptionnels et varient énormément, on passe de petits cailloux et cactus à des rochers étonnants, et, si vous venez de l'entrée nord, les mythiques Joshua Trees ne sont pas visibles tout de suite, il faut se rendre plus loin dans la réserve pour pouvoir en apercevoir en quantité. C'est un endroit plutôt hors du commun, paradis pour des grimpeurs, nous avons pas mal crapahuté entre tous ces rochers et de belles surprises ressortent quand vous contemplez des lieux comme Skull Rock, l'Hidden Valley ou Key's View. On peut facilement se perdre dans cet univers aride et rocheux (attention un rocher peu en cacher un autre..) mais c'est un joli spectacle à apprécier.

Hexie Moutains. 
9

La Côte Ouest.

Retour à la ville et à l'océan. Nous voilà à San Diego pour 3 jours. L'ensemble de nos visites ont été faites à pied. Le premier jour, nous nous sommes baladées du côté du Down Town dans la Baie de San Diego. D'abord, nous sommes passées près de multiples navires à quais, puis à côté de l'USS Midway, mais également à côté de l'Unconditional Surrender Statue ou sailor nurse (la fameuse statue d'un marin embrassant une infirmière), pour ensuite nous rendre au Seaport Village : un endroit riche en magasins et restaurants joliment décorés façon marine. Après quelques achats, nous sommes allées voir le quartier historique, plus dans les terres : le Gaslamp Quarter. Beaucoup de magasins vintages, de restaurants jonchent ses rues. Une ambiance assez sympathique et old school en ressort. San Diego possède une diversité culturelle immense notamment grâce à la frontière mexicaine située à quelques kilomètres de là avec la ville Tijuana. Le côté sportif de la ville est assez frappant également avec le Petco Park (stade de Baseball de San Diego) non loin de là et toujours une majorité de personnes portant les T-Shirts, casquettes et autres effets de leur équipe.

San Diego Bay. 

La journée suivante fut consacrée au Balboa Park ainsi qu'au mythique Zoo de San Diego (le plus visité des Etats-Unis). Notre hôtel se situant à quelques pas du parc, nous nous y sommes donc rendues à pied. Nous nous sommes faites surprendre en chemin par quelques avions "long courrier" passant au dessus de nos têtes (vraiment très bas et très bruyant) nous nous sommes ainsi rendues compte que l'aéroport n'était pas loin sur les côtes (la première fois est bizarre, vous pensez tout de suite au crash, puis on s'habitue). Balboa Park est immense, posé sur une colline avec de splendides édifices architecturaux et une végétation luxuriante. 2016 était l'année du centenaire du Zoo, tout était décoré de manière très harmonieuse. Le Zoo est grand, les animaux nombreux et l'organisation bien conçue.

Vasco Núñez de Balboa.

Nous avons gardé le dernier jour pour visiter un peu plus loin le centre ville et la marina, les coins un peu plus huppés réservés aux yachts, hôtels plus riches situés aux abords de Convention Center. Puis nous avons consacré le reste du temps aux achats dans les magasins préalablement repérés dans le Seaport et Gaslamp.

10

La "cité des Anges".

Quelques heures de bouchons nous mènerons dans la célèbre ville de Los Angeles. Nous avions un hôtel dans le South Los Angeles (un quartier à éviter si vous avez à réserver un hôtel, nous nous en sommes rendues compte une fois sur place..). Quartier pauvre de Los Angeles, des SDF partout, des rues très sales, la misère des habitants est manifeste.. bref un quartier plutôt effrayant surtout quand on rentrait la nuit. L'hôtel possédait un parking privé, il a été notre pire hôtel certes, mais au moins la voiture y était en sécurité. C'est pourquoi nous avons effectué le reste de nos trajets en bus et en métro (afin de ne pas traverser à pied les camps de SDF qui monopolisaient des trottoirs et des avenues entières). On marchait que lorsque notre quartier était loin derrière nous. Ainsi, notre première étape était de se rendre dans le centre de la ville ou disons plutôt le quartier des affaires. Nous sommes allées visiter le Walt Disney Concert Hall, El Pueblo de Los Angeles, puis nous avons fait les magasins et centres commerciaux, avant de finir par aller voir le Staples Center (bien connu pour abriter des match de basket, hockey..). Tout comme nous avons pu voir auparavant, la misère et les richesses de ce pays sont voisines.

California Dream. 

Universal Studios.

Jurassic Park. 

On ne peut passer à Los Angeles, sans faire au moins un parc d'attraction. Après de longues hésitations entre Disneyland Resort, Universal, Warner Bros. Studios.. Nous avons opté pour Universal Studios (toujours environ 100$ l'entrée). Le parc se divise en trois parties : Upper, Back et Lower Lot renfermant chacunes des parties bien différentes. On va retrouver Jurassic Park, le retour de la Momie, Transformers d'un côté pour trouver le château dans Harry Potter, les Minions, les Simsons, Walking Dead et Shrek de l'autre, sans oublier King Kong ou Vin Diesel dans le feu de l'action en studios (et bien d'autres encore..). Les manèges à sensations sont en grandes majorités à l'honneur. Les jeux de lumières, les effets spéciaux et la partie backstage (ce qui se passe derrière les caméras) sont bien mis en avant. C'est un parc magnifique et ça nous change de notre bon vieux Disneyland en France.

555-0121. 

Hollywood et Griffith Park.

Un autre incontournable de Los Angeles : Hollywood, ses stars, son Walk of Fame, ses cinémas et son panneau. Cependant, il faut se méfier, ce que l'on peut imaginer sur cet endroit est bien souvent pas vraiment la réalité. Hollywood Boulevard est une rue très longue, faite de magasins surtout attrapes touristes. Il y a les étoiles sur les trottoirs avec le nom de beaucoup de stars de cinéma mais aussi de radio, et de télé (souvent en double..). Attention, on vous accostera beaucoup (mais vraiment) dans la rue pour vous proposer des starlines en bus et promenades en tout genre. Le Chinese Theater, ses empreintes de stars et le Dolby Theater sont quand à eux majestueux contrairement au reste de la rue. Le panneau Hollywood est perceptible depuis Hollywood Boulevard mais difficile de faire une bonne photo étant donné la distance et le fait qu'il soit impossible de s'y rendre par ses propres moyens.

Marry Poppins et Indiana Jones. 

Une longue marche nous a ensuite permis de rejoindre Griffith Park et plus particulièrement son célèbre observatoire depuis lequel nous avons une vue fantastique sur tout Los Angeles mais également sur le panneau Hollywood. Le Griffith Observatory est bien connu pour son planétarium, sa capacité à observer le ciel et les étoiles mais il a également servi de décors pour plusieurs films notamment pour Charlie's Angels, la Fureur de Vivre, Terminator et bien d'autres. Un endroit super à visiter. Puis sur le retour, nous nous sommes arrêtées devant la maison des soeurs Halliwell dans la série Charmed (oui, elle ne se trouve pas à San Francisco).

Journée sous la signe du cinéma. 

Santa Monica et Malibu.

Petit passage en repartant de L.A dans ces lieux mythiques. Arrêt et promenade sur le Santa Monica Pier. C'est ici que se trouve la fin de la Route 66 "the End of Trail" (le début se trouvant à Chicago). Bonne ambiance sur ce Pier, de la bonne musique, un joli paysage, l'air marin.. Et ensuite, Malibu. Quelques petits magasins sympas, une promenade sur la plage, des photos et c'est reparti.

Santa Monica Pier. 
11

Un petit bout d'Europe en Amérique.

Notre but à la base était San Luis Obispo, cependant un problème matériel avec la voiture nous a forcé à changer nos plans. Après Malibu, nous sommes passées par Santa Barbara pour nous arrêter ensuite dans ce village : Solvang, forcé par un pneu défaillant. Étonnante surprise, nous nous sommes retrouvées comme dans un petit coin de Hollande, un petit village tout illuminé avec des moulins et nombreuses rues aux allures européennes. Paisible et joliment décoré, nous nous sommes promenées toute la soirée dans ses rues éclairées. Puis, après une nuit bien fraîche dans la voiture, le lendemain matin, le garage nous attendait et résultat : un clou planté dans le pneu. Une rustine plus tard, la Jeep était comme neuve et nous sommes reparties.

Copenhagen Dr.
12

Highway 1.

Pismo State Beach. 

Après ce petit ralentissement, la route nous mène à Pismo State Beach. Une plage magnifique avec des surfers, un pier, des magasins et un paysage marin/montagnard épatant. Une pause s'impose donc dans ce petit coin de paradis. Ensuite, nous continuons sur la Highway One (que nous suivons déjà depuis Malibu). Cette route est la plus empruntée pour traverser la côte Ouest Californienne de bas en haut ou inversement. Elle est assez touristique puisqu'elle nous amène dans de somptueux paysages à travers les plaines, les montagnes, les falaises et les plages. Ainsi nous parcourons notre chemin sur cette voix qui nous mène dans la Baie de Morro. Un endroit merveilleux, petit port de pêche et de plaisance avec en fond un neck volcanique (un dôme de lave solidifiée, ancienne cheminée volcanique) appelé Morro Rock. C'est un endroit préservé et protégé pour beaucoup d'espèces animales notamment pour les oiseaux. On trouve également beaucoup de loutres et lions de mer partout dans ses eaux. La baie de Morro serait un des endroits qui auraient servi pour inspirer le film d'animation Pixar : le Monde de Dory (pour ceux qui l'ont vu cela ressemble effectivement énormément). La promenade sur le port avec ses magasins et restaurants vaut le détour, quand au coucher de soleil sur la baie, il est superbe. Une nuit de plus dans la voiture avec une place privilégiée : vue sur le port. Nous avons donc également assisté au levé du soleil, une aube avec des couleurs magnifiques sur l'eau et le Morro Rock.

Les joyaux de la Baie de Morro. 
13

Sur la route des falaises : Big Sur.

Highway One. 

La Highway One est une route comme dit précédemment touristique, ce qui nous a permis de faire de nombreuses pauses tout au long du trajet pour admirer le paysage. Nous nous sommes arrêtées à Cayucos, Cambria pour l'essence (au delà, le prix augmente de manière exponentiel puisque une seule station sur Big Sur, après c'est Carmel ou Monterey..), San Simeon puis sur Hearst Castle (château dans le style des palais Antiques). Nous avons pu voir des baleines grises sur un pier non loin de là avant de nous remettre en chemin pour Big Sur. Nous avons roulé dans les forêts, les plaines, par le haut des montagnes, le bas, la plage, les falaises, les ponts et ce sur des kilomètres, toujours avec autant de paysages flamboyants.

Bixby Creek Bridge. 

Monterey.

Après avoir passé le célèbre Bixby Bridge et Carmel, nous voilà donc arrivées sur Monterey. Après 2 nuits en voiture, nous retrouvons enfin la chaleur d'un bon hôtel, d'un lit et d'une douche.. Pour ce premier jour, nous avons juste le temps d'aller faire les magasins dans un joli centre commercial "Del Monte Shopping Center", de manger et avec la fatigue accumulée de dormir quasi instantanément. Le lendemain matin, c'était la mission "cartes postales" avant de nous rendre sur Cannery Row puis au Monterey Bay Aquarium. Cet aquarium est gigantesque et fantastique. Il fait également partie des endroits dont c'est servi Pixar pour le Monde de Dory (on arrive presque à reconnaître des bassins). Il y a une grande variété de poissons, mais également d'oiseaux, de végétaux aquatiques, des espèces protégées comme les loutres de mer.. La vue depuis le haut du bâtiment offre un panorama sympathique sur la Baie de Monterey. A la fin de la visite, nous sommes retournées flâner sur Cannery Row avant de nous rendre à Fisherman's Wharf, un pier accompagné de ses magasins/restaurants et une marina, pour le coucher du soleil.

State Marine Reserve. 
14

Santa Cruz et Half Moon Bay.

Direction Santa Cruz, paradis des surfeurs ! Une ville agréable avec un downtown magnifique. Une halte s'impose donc pour faire les magasins et se balader sur la plage. Ensuite direction Half Moon Bay, 2ème paradis des surfeurs. Des vagues gigantesques qui déferlent et un vent puissant sur des plages qui s'étendent à pertes de vue.

Half Moon Bay. 

San Francisco.

Retour au point de départ, on rend la voiture, bye la Jeep et on finit tout à pied. Derniers jours sur le sol américain, derniers jours pour les achats, souvenirs et les visites. Ainsi, nous avons commencé par le quartier de Castro (quartier gay de SF), un curieux quartier mais fort sympathique puis nous sommes allées voir la fameuse "maison bleue" de Maxime Le Forestier qui se trouvaient non loin de là. Ensuite, nous nous sommes rendues à Lombard Street, la rue la plus tortueuse au monde à faire en voiture, cependant à pied ça a été largement suffisant pour nous.. Puis les Painted Ladies nous attendaient face à l'Alamo square. Ce sont des maisons en style victorien dont les couleurs font ressortir leurs détails architecturaux. Ces quelques jours nous ont permis d'aller contempler le sublime Palace of Fine Arts Theatre, d'observer le Golden Gate depuis Crissy Beach, d'affronter les pentes de Russian Hill et de flâner dans le quartier chinois. Nous nous sommes également faites tatouer dans le quartier de SOMA. Et pour finir, nous sommes retournées faire les magasins sur Market Street, à Union Square, Powell et Stockton St.. ainsi que sur Pier 39 et ses environs. Nous avons stocké tout ça dans les valises et après un bon mois en Californie, il fallait retourner au pays...

Merci la Californie. See you soon !