Carnet de voyage

Sur les routes du monde

23 étapes
127 commentaires
63 abonnés
Dernière étape postée il y a 1 jour
Nous partons sur les chemins du monde. L'itinéraire n'est pas réellement fixé. Nos objectifs, découvrir, rencontrer, apprendre, partager.
Septembre 2020
36 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 11 septembre 2020

Bonjour à tous, le départ approche à grands pas.

Les plans ont été bien chamboulés, les destinations ont changé. Pour l'heure nous nous préparons pour notre première destination : la Turquie.

Les sacs sont (presque) prêts, même si nous avons l'impression d'emmener le minimum, ils sont quand même bien remplis !

Nous essaierons de vous partager nos moments importants et les différentes étapes de notre voyage sur ce site.

Nous serons également joignables sur WhatsApp quand nous aurons le WiFi !

2
2
Publié le 14 septembre 2020

14-09-20

Le moment tant attendu est arrivé ! 


Nous sommes prêts pour cette aventure, nos sac contiennent le nécessaire, nos coeurs sont remplis de l'amour, des conseils et des encouragements que vous nous avez donné…


Après les derniers au revoirs à l'aéroport, nous voilà dans notre premier avion destination Istanbul où nous avons prévu de passer 2 nuits car nous avons déjà eu la chance de visiter cette ville incroyable. 


Pour la suite on vous tient au courant !

Güle güle !

PS : nous sommes bien arrivés :)



Là c'est sûr on est en Turquie !!
3
3
Publié le 16 septembre 2020

Journée à Istanbul bien chargée ! C'est confirmé, on adore cette ville !! 


Entre le pont Galata et ses pêcheurs, les mosquées et leur architecture magnifique, le grand bazaar et le marché aux épices, les ruelles colorées et animées, le Bosphore et ses bateaux qui relient l'Europe à l'Asie, les chats qui dorment où se promènent, les vendeurs de glaces et leur humour, les restaurateurs qui veulent vous faire venir à tout prix dans leur commerce, ces ruelles qui ne s'arrêtent pas de monter, la bienveillance des locaux qui vous renseignent de bon coeur quand vous semblez perdu ou vous offrent le çay (thé noir que l'ont boit à toute heure à tous les coins de rues) avec le sourire !

On goûte les loukoums, le jus de grenade, le café turc, les durum (kebab)... On mange pour 2-3€ sans problème.

Ils est très facile de se déplacer dans la villes, les transports en commun sont nombreux.

Il y a de nombreux restaurants ou café qui disposent d'une terrasse sur les toits et offrent une vue magnifique à 360°. Magnifique de jour comme de nuit !


Naïl baba qui nous a partagé son amour pour la Cappadoce et plus encore 🙂

Aujourd'hui c'était un peu Pékin Express pour trouver la gare routière mais après avoir raté notre arrêt de bus on a dû maaaaarcher et demander une vingtaine de fois notre chemin car nous n'avons pas internet mais nous y sommes arrivés !!

Nous avons entre 6 et 7 heures de car pour rejoindre Safranbolu. Nous allons découvrir la campagne turque !

Dans le car, Covid 19 = interdiction d'être côte à côte.. le trajet va être long ^^


On vous tient au courant pour la suite 😀Merci pour vos messages :)

4
4
Publié le 17 septembre 2020

Nous sommes arrivés hier soir à Safranbolu, ville du safran, le trajet ne nous a finalement pas paru si long.

C'est une ville en montagne connue pour le safran (obtenu par la culture de crocus) et ses maison à l'architecture Ottomane.

Les gens ici sont très chaleureux, nous avons rencontrer certains locaux, Habib nous a offert le dîner dans son restaurant, Cenk nous a fait découvrir la ville et nous a rempli nos sacs de bon conseils sur la Turquie..

Nous avons eu la chance de goûter certaines spécialités...

Gözleme 👍: sorte de crêpe/pain farci aux épinards et pommes de terre

Le kokoreç👎: Boyaux et abats en broche... Le goût est très fort... Servi avec du lait fermenté, Kamel s'en souviendra ! Pas facile de commander à manger quand on ne comprend pas la langue 😅

Manti 👍👎: sorte de raviolis avec une sauce au yaourt

Thé au Safran 👍

Loukoums👍

Le petit déj qui est le même qu'à Istanbul 👎: des olives vertes, des olives noires, du fromage, des concombres et des tomates, parfois de l'omelette froide... Ce n'est pas ce qu'on préfère !

Nous avons bien profité de la nature et des ruelles animées du vieux centre !

On espère que tout va bien en France ☺️

Güle güle !

5
5
Publié le 18 septembre 2020

Merhaba ! C'est l'heure de l'article !!

Ce matin (tôt) nous avons pris un minibus direction Amasra pour la journée, respirer l'air de la mer noire !

Amasra est une ville surprenante qui ne se réveille que dans l'après-midi. En arrivant ce matin le temps était gris et l'ambiance y était particulière : boutiques fermées, beaucoup plus de chiens errants que d'êtres humains, plage plutôt sale, locaux moins sympathique que ce dont nous avions l'habitude...

Puis, les heures passent, le soleil se lève, les chiens vont trouver l'ombre pour faire leur sieste, les commerçants s'activent dans les ruelles, les pêcheurs aussi, le marché s'installe, la vue se dégage et la beauté de la ville se révèle, la musique et les artisans à chaque coin de rues.

Cette ville qui nous paraissait triste ce matin nous a dévoilé ses charmes tout au long de la journée.

Nous reprenons le minibus pour notre dernière nuit à Safranbolu.

Chaque jour, nous avons la chance de découvrir un paysage différent, nous sommes plus que ravis !

On commence à connaître quelques petits mots en turc 😀

À très vite pour la suite des aventures 😊

Merci pour vos commentaires 👍

6
6
Publié le 20 septembre 2020

Safranbolu-Samsun

Nous avons avons finalement fait le choix de rester une nuit supplémentaire à Safranbolu tout d'abord pour se reposer et puis il faut le dire, on a eu un petit coup de coeur pour cette ville et ses habitants !

C'est pourquoi nous sommes retournés voir nos amis Cenk et Maksut, ce sont deux amis qui tiennent leurs boutiques dans la même ruelle du vieux centre et qui se retrouvent pour boire le thé et discuter.

Nous avons passé plusieurs heures à discuter avec eux, d'une boutique à l'autre, à parler de tout (en anglais, Turc, français..) et à boire du thé bien sûr 😉

Cenk avait posté la photo de nous sur son Instagram, ça nous a bien fait rigoler (cf photo)

Maksut nous a offert à chacun un petit souvenir.

Leur accueil si chaleureux, ces échanges de cultures, leurs conseils et leur sourire nous ont touchés ! Nous avons bien fait de rester une journée de plus !

Ce matin départ pour Samsun, il n'y a pas grand chose à voir là bas mais pour le côté pratique nous y serons pour dormir.

Nous arrivons dans la région où il pleut le plus, pas de jaloux, on sait qu'en France il pleut aussi ^^

Nous avons abandonné les petits déj, on se le créé nous même 😅


Maksut dans une de ses boutiques
7
7
Publié le 22 septembre 2020

Merhaba 😊

Tout d'abord, un petit point sur les dolmus (qui se prononce dolmouch) un transport en commun que l'on a découvert à Samsun mais qui existe un peu partout en Turquie.

Le dolmus (signifie rempli en turc) est un minibus qui effectue un trajet d'un point A à un point B mais qui peut s'arrêter n'importe où sur le chemin si on le lui demande. (Et il s'arrête n'importe où !)

Il est né d'une initiative citoyenne face à l'inaction des pouvoirs publics à répondre à la demande de transports en commun.

Le dolmus, comme son nom l'indique, ne démarre pas tant qu'il n'est pas rempli.

Quand tu y prends place donc, il peut démarrer dans la seconde comme, dans la demie heure....

Quand tout le monde est là il démarre, on paye environ 3 Livres Turques, on fait passer les billets des passagers de l'arrière jusqu'au chauffeur puis on leur rend la monnaie qu'il nous fait passer.

Théoriquement dans un dolmus il y a environ 10 places (certains ajoutent des tabourets ^^) et interdiction de se tenir debout. Dans la pratique, nous ne savons pas comment c'est possible mais hier matin nous y étions plus de 20...

C'est sûrement pour ça que la police nous a arrêtés... Ils ont ouvert la porte ont pris le permis du chauffeur (et sûrement de l'argent) et nous on pris en photo et en vidéo comme si nous étions un groupe de passagers clandestins ! 😂

Heureusement, ils ont laissé le chauffeur continuer sa course, ça ne l'a pas empêché de prendre des passagers supplémentaires !

Le dolmus est vieux, il sent mauvais, il n'a pas d'horaire ni de station. Mais il ne coûte pas cher et fais vivre une aventure à chaque trajet !



Notre journée commence donc par l'arrestation à bord du dolmus...

Arrivés à la gare routière, nous avons pris un car pour Amasya, la ville des princes. C'est la ville dans laquelle les jeunes princes étaient envoyés afin d'être formés à devenir sultans.

La ville est très jolie, le fleuve est bordé par de belles maisons ottomane et surplombé par la montagne dans lesquels ils ont créé des tombeaux.

La mosquée sultan II beyazit est sublime avec de belles couleurs et un nombre de détails incroyable !😯

En fin de journée, nous rejoignons tant bien que mal la gare routière où nous sommes reçus par les agents de notre compagnie qui nous disent que notre car a été annulé.

(Nous passions juste la journée à Amasya, nous retournions à notre hôtel à Samsun où il y avait toutes nos affaires).

Ils avaient essayé de nous joindre pour nous prévenir mais nous n'avons pas de numéro Turc....Petite montée de stress 😱 difficile de se comprendre, nous passons de l'autre côté du bureau pour communiquer via l'ordinateur sur Google traduction. Ils nous disent qu'il n'y a pas d'autre bus pour Samsun, qu'il faut qu'on cherche une nouvelle compagnie...

Heureusement nous avons trouvé un trajet 1h plus tard pour nous ramener à Samsun. Arrivés là bas, nous avons même pu nous faire rembourser par la compagnie ! Ça fini bien ! 😎

C'est un peu Pékin Express tous les jours mais ça nous plaît !

Après un bon dîner et une courte nuit, nous reprenons la route en car direction Trabzon !

**Petit fait rigolo, dans certains restaurants, quand ils apprennent que nous sommes français, les serveurs nous mettent de la chanson française exemple Zaz (ils adorent, on l'a même entendue en sonnerie de téléphone dans un bus ^^), Stromae..**

Güle güle 😊



8
8
Publié le 25 septembre 2020

Trabzon.

Heureusement, le réseau de bus du pays est super bien développé. Chaque ville est reliée à une autre en bus. On passe donc beaucoup de temps dans les gares..


Le café 3 en 1 😅
La vie de nomade 👍

Nous avons donc longé quasiment toute la côte de la mer noire pour rejoindre Trabzon.

La ville en elle-même n'a rien d'attrayant, les bâtiments sont vieux, beaucoup de pauvreté, de pollution, les habitants sont speed,mais la région est superbe. (Notre hôtel était super aussi).

Après notre trajet en bus de mardi, nous nous sommes reposés à l'hôtel. 

Mercredi nous sommes partis en expédition à Uzungöl, petit village autour d'un lac au milieu des montagnes. Un peu trop touristique mais en prenant de la hauteur, c'est un endroit sublime !

En chemin nous sommes passés au millieu des plantations de thé et avons pu voir un apperçu de la fabrique de thé. 

Nous étions dans le même minibus qu'une famille égyptienne Ahmed, Nada et leur fils de 3 ans et demi Omar avec qui nous avons passé une grande partie de la journée.

Les paysages étaient magnifiques.

La fameuse fleur de crocus

Hier nous sommes restés à Trabzon. Après avoir quitté l'hôtel nous avons eu la chance de laisser nos gros sacs à la gare pour profiter des hauteurs de la ville.

Le soir nous prenions un car de nuit (21h-8h) pour rejoindre Van. Le car était confortable mais le voisin de Kamel ne voulait pas qu'il quitte ses chaussures (10h assis avec des chaussures de rando aux pieds 😂) et le chauffeur qui met la musique à fond à 3h du matin nous a bien fait rire !!!

L'étape Nord est donc terminée, nous rejoignons l'Est !! 😊


Parfois le dolmus laisse des séquelles !

Nous sommes bien arrivés à notre air bnb à Van chez Hakan et déjà l'accueil est chaleureux !

N'hésitez pas à nous laisser des commentaires ça nous fait vraiment plaisir 😊


Déjà 2508 km parcourus !! 👍
9
9
Publié le 25 septembre 2020

Van 

Est connue pour son lac, avec ses 3755 km2, il est le plus grand de Turquie.

Il est situé dans le haut-plateau Arménien.

Une race rare de chats appelée le Turc de Van est apparue ici.

Il est généralement blanc et roux, a les yeux vairons et a comme caractéristiques rare pour un chat d'aimer l'eau d'où son surnom le "chat nageur".


Nous sommes du côté kurde du pays. Les Kurdes sont un peuple. Répartis sur 4 pays: Turquie, Iran, Irak et Syrie, ils ont leur propre dialecte et leur propre culture.

Ils luttent pour leur indépendance mais chacun des 4 états concernés s'y opposent.

Dans tous les cas, ils n'oublies pas de nous faire remarquer qu'il sont Kurdes et non Turcs !


Nous avons rencontré Hakan, notre hôte, un homme rempli de joie et de sympathie ! Il enseigne la psychologie au lycée et vient d'Izmir (ville dont on entend beaucoup de bien)


Aujourd'hui, nous avons fait une graaaande balade près de la forteresse de Van. Nous n'avons pas pris les chemins touristiques ce qui nous a amené à escalader, suivre des gens pour ne pas se perdre, passer dans des endroits plus ou moins autorisés, longer des murs et traverser des champs ! 

L'endroit était magnifique nous avons pris plein de photos !

Pour rentrer bien sûr, nous avons pris un dolmus, Kamel était à l'avant et gérait la caisse ! 


Ce soir nous sommes sortis manger avec Hakan et demain, de nouvelles aventures nous attendent 😊



10
10
Publié le 26 septembre 2020

Van

Tout d'abord, merci ! vos commentaires nous font plaisir et nous font rire ! ☺️

Aujourd'hui superbe journée ensoleillée ! Nous avons pris un dolmus, un minibus et un bateau pour rejoindre la magnifique île Akdamar du lac de Van.

Nous avons eu la chance de nous y baigner dans l'eau transparente avec une vue superbe et de pouvoir profiter de l'endroit pour nous tout seuls !

On vous laisse avec les photos !

Güle güle !


Turquie express !
11
11
Publié le 27 septembre 2020

Van

Vous êtes heureux de nous lire et nous on est heureux de lire que vous êtes heureux de nous lire ! 😃

Aujourd'hui nous avons passé la journée avec Hakan, notre hôte, et son ami Cihan.

Nous avons loué des vélos ce matin pour faire une petite balade (ça, c'est ce qu'on pensait !) En réalité nous avons fait... 50 km de vélo !! ( Une première pour moi !!) 🚴🚴‍♀️


Depuis que nous sommes arrivés à Van, toutes les personnes avec qui nous discutons nous parlent du fameux "van breakfast" évidemment avec nos expériences précédentes de petits déjeuners décevant, nous restions sur nos gardes...

Premier arrêt, grand restaurant en bord de lac où les gens viennent bruncher !

Nous retrouvons les éléments du petit déjeuner turc mais plus élaboré et en grande quantité !


Le ventre bien rempli nous reprenons la route, nous longeons le lac au bord duquel nous découvrons une cinquantaine (peut-être plus) de cabanes/tables de pique-nique/barbecue à disposition où les familles (aucune table n'était vide) viennent faire leur barbecue entre amis ou en famille. Nous avons trouvé l'idée géniale !


Prochain arrêt, baignade bien méritée sur une petite plage du lac.

Encore une fois il n'y avait personne, l'eau était très belle et la température très agréable !


L'heure du retour est arrivé, 25km pour rentrer ! Nous avons longé des routes qui n'étaient pas dangereuses du tout... 🤔🤔 Et sommes rentrés bien fatigués !

Cihan nous a quittés en chemin. En rentrant, Hakan nous a fait la surprise de nous préparer le dîner.

Nous avons mangé l'excellent poisson du lac de Van et la Hakan and Justine's salade !

Le tout accompagné d'un jus de betterave puis d'un dessert by Hakan !

Excellent repas 😋


Teşekkür Ederim Hakan ! (Merci beaucoup)

Nous quittons Van demain matin pour rejoindre le Sud !

Courage pour l'arrivée de l'automne 💪

Güle güle ! 😊

12
12
Publié le 30 septembre 2020

Mardin

Avant d'aller à Mardin, on se renseigne… on sait que c'est proche de la Syrie, que le gouvernement français déconseille plutôt cette destination… mais quand même, ça a l'air vraiment joli et tout le monde en dit du bien. Alors on lit des articles, on demande l'avis des locaux, on regarde les actualités… et puis on finit par faire confiance, on achète nos billets de bus et on y va !


Pour aller à Mardin, on fait 9h de bus alors qu'il en est prévues 6.

On se fait contrôler par des militaires 5 fois (oui oui 5 fois les militaires armés sont montés dans notre bus pour contrôler les papiers des voyageurs à bord). Alors on se demande un peu si on a bien fait… on finit par se laisser bercer par les paysages magnifiques entre montagnes arrides et rivières, les boeufs qui traversent devant nous et les scènes de vie en bords de route, la musique orientale qui tourne en fond dans le bus… et puis, arrivés là-bas, on oublie vite nos inquiétudes.


On traverse de nuit la vieille ville à bord d'un dolmus, on voit les lumières, les commerces de savons, de bijoux ou d'épices encore ouverts. On aperçoit l'architecture de chaque bâtiments, les pierres taillées mises en valeur par les éclairages…

Notre air bnb est très authentique, la maison a 1500 ans, les murs sont épais d'un mètre et la décoration est tout à fait locale.


Nous sommes accueillis par hajji, une petite femme d'une soixantaine d'années. Elle est très en forme, cuisine beaucoup (et très bien !) Et vit avec sa maman de 80 ans.

Nous avons une petite cour avec un hamac et des poules, sur le toit, Hajji prépare ses poivrons qu'elle travaille puis vend à des restaurateurs. On profite de la vue, elle nous montre les lumières au loin "là bas c'est la Syrie" en effet, on est tout près !


La maison est tout aussi agréable que surprenante !

La journée, il fait plus de 30°C, dans les rues on nous parle turc, Kurde, Arabe, anglais, quelques mots en français le temps d'un sourire !

On fait le plein de savons (environ 40 centimes le savon d'Alep), on déguste le café local: dibek kahvesi : mélange de café moulu arabica, cardamome, lait et cacao (on est fan) en mangeant toutes sortes de fruits à coque ou des biscuits syriens croustillants au goût de pain d'épice !

On prend plaisir à regarder les bijoux artisanaux appelés telkâri, faits d'argents très fin.

On fait le plein de vitamines avec les jus de fruits fraîchement pressés.

On admire la beauté des maisons, on prend de la hauteur pour observer le coucher du soleil.


Après une journée passée à mardin déjà les habitudes s'installent, on passe devant chez Omar, il nous invite à boire le thé et nous partage le raisin des vignes locales.

On dit bonjour à ceux qui nous reconnaissent, on repasse part les endroits qu'on a préféré et bien sûr, on va dire bonjour à Mohamed et Deniz chez qui nous sommes reçus avec beaucoup de joie et d'enthousiasme !

On finit le séjour par un repas concocté par Hajji qui a réjoui nos papilles ! 


Demain matin on refait nos sacs, un nouveau départ, on retourne à la gare pour prendre un bus, pour découvrir une nouvelle destination !


Güle güle ! 😃



13
13
Publié le 3 octobre 2020

Adiyaman

Jeudi nous avons quitté Mardin et rejoint Adiyaman.

Vendredi, journée off, nous avons pris le temps d'organiser les jours suivants, nous avons rencontré Hüseyin et son père Abdurrahman avec qui nous avons beaucoup discuté malgré la barrière de la langue !

À Adiyaman les locaux cultivent le tabac, nous étions étonnés de voir des boutiques dans lesquelles se vendent d'énormes sacs de tabac ! Le prix est d'ailleurs dérisoire !

La tenue locale adoptée principalement par les plus anciens est composée d'un sarouel qui descend très bas, une chemise et un béret. La classe !

Aujourd'hui nous avons gravi le Nemrut Dagi (le mont Nemrut) 😊

D'abord en minibus avec une ambiance festive et sympathique voici le lien si vous voulez avoir une idée du trajet !

https://youtu.be/omMPnghL7Wg

Puis à pied pour atteindre le sommet et ses statues incroyables.

Construites par le roi Antiochos 1er il y a plus de 2000 ans, elles représentaient ceux qu'il considérait comme ses dieux et mesuraient environ 9 mètres de hauteur avant un tremblement de terre.

Dorénavant les têtes sont posées devant les corps mais restent toutefois très impressionnantes !

Le roi lui-même est également représenté.

Il a été enterré sous le tumulus (tas de cailloux de 50 mètres) à la fois si haut (pour être au plus près de ses dieux) et si profond (pour pas que sa dépouille soit déterrée)

Le couché de soleil à plus de 2000 mètres d'altitude est merveilleux.


Demain, nouveau départ, nouvelles destinations avec déjà plein de merveilleux souvenirs en tête...😊

14
14
Publié le 5 octobre 2020

Adiyaman-Göreme

Dimanche, nous avons passé la journée sur la route, (environ 8h de car) pour rejoindre la Cappadoce, cette région qu'il nous tardait de rejoindre.

Nous quittons les 33°C d'Adiyaman pour trouver la fraîcheur à Göreme (ça c'est parce qu'on est arrivés de nuit car la journée la chaleur est bien là ! 😊)

Notre arrivée nous a fait un petit choc, nous avions perdu l'habitude des villes touristiques et ici, ça saute aux yeux. Les boutiques de souvenirs, les agences de tourisme, les vielles voitures américaines, les quads de location en bord de route, les prix augmentent et tout le monde a des bases d'anglais, finalement quand les commerçants nous disent d'office "hello" nous répondons fièrement "merhaba" !

Un peu nostalgiques de nos villes et villages authentiques, il va falloir s'y faire.

Notre air bnb est vraiment top et confortable !

Photos craquage en cadeau ce soir 😉

Début de journée très matinal: 6h ! Nous voulons voir les montgolfières s'élever pour le lever du soleil.

À peine les yeux ouverts, directement depuis notre lit, la fenêtre donne sur les ballons qui se gonflent et les premières flammes qui apparaissent.

(J'étais excitée comme une puce et impatiente de monter sur la terrasse pour avoir une vue à 360°)

C'était juste magnifique, impossible de décrire la beauté de ce moment. 50 montgolfières s'élève dans le ciel à vitesse différentes, le soleil qui se lève et nous, au milieu. C'est un spectacle à ne pas rater !

On aimerait que vous ayez vos yeux avec nous pour partager ce moment !!

Après une heure dehors, retour dans la chambre pour une petite sieste quand même !

Cet après midi nous avons décidé de faire une rando 😂

Randonneurs du dimanche que nous sommes, nous n'avons pris aucun chemin touristique, n'avons vu aucun panneau et croisé personne à l'exception d'un homme, Chahine qui, depuis les hauteurs nous a indiqué notre chemin, nous qui étions au fond de la vallée depuis plusieurs heure à passer dans des chemins improbables !!

La randonnée était vraiment magnifique et agréable, nous avons vu, de haut la love Valley puis d'en bas, la white vallée.

Ce sont des paysages vraiment surprenant, il y a 10 millions d'années, plusieurs volcans sont entrés en éruption, on recouvert la région de lave qui a formé une couche de tuf volcanique (roche particulièrement friable.)

Avec le froid cette couche s’est craquelée puis la pluie et le vent se sont occupés de sculpter au fil des ans les “cheminées de fées”.

Plus tard, les hommes ont creusé ces cheminées et les ont utilisées comme habitat ou comme église.

La région est maintenant constituée de villages troglodytes et de cités souterraines.

Ce soir nous avons eu le plaisir de visiter un peu Göreme et avons pris de la hauteur pour observer le coucher du soleil.

Nous sommes tombés sur des voisins très sympathiques qui nous ont partagé leur pique nique. 

Nous mangeons très bien ici, les gens sont tout de même sympathiques !

Passage chez le marchand de tapis oblige, puis retour à notre chambre pour du repos bien mérité !

Voici où nous en sommes au commencement de notre 3eme semaine de voyage 😊 3700 km parcourus !
15
15
Publié le 6 octobre 2020

Göreme

Début de journée très très très matinal cette fois !

Quelle heure ? 5h

Pourquoi ? Faire un vol en montgolfière !! 😃😃

Une première pour nous deux !!

Le minibus vient nous chercher, il fait encore nuit et froid, nous rejoignons une immense plaine dans laquelle des tas de montgolfières sont en train de se gonfler. On se rend compte de l'immensité du ballon !!


Une fois à bord c'est incroyable, la magie opère tout de suite. L'étendue et la beauté du paysage sont à couper le souffle, nous y sommes, on est dedans, au milieu des montgolfières.

On prend de la hauteur puis on descend au fond de la vallée, on frôle les parois, l'humour de notre pilote !

On reprend de la hauteur, jusqu'à 700 mètres cette fois, le soleil se lève, c'est magnifique.

(On se rend compte des chemins que l'on a pris hier en randonnée.. 😅)

On est émerveillés !


Après 1h de vol, c'est le moment de redescendre. Un atterrissage tout en douceur, directement sur le camion.

Petite frayeur quand nous étions toujours dans la nacelle le camion roulait on a failli basculer 😰

L'équipe a assuré et tout s'est super bien déroulé 👍

Nous avons même reçu un diplôme ! 😊


Cet après-midi un peu de repos, nous avons passé la majeure partie de notre temps dans des restaurants à manger des plats traditionnels ou dans les magasins de tapis, un régal pour les papilles d'une part et un bonheur pour les pupilles d'autre part !

En terme de tapis, nous avons trouvé notre bonheur !! 😁

Nous avons goûté (entre autres) un plat typique de la région qui s'appelle testi kebapci (viande cuite dans un pot de terre, délicieux !

À très vite, n'hésitez pas à commenter ☺️

Güle güle !


16
16
Publié le 8 octobre 2020

Avanos-Uchisar

Mercredi nous avons passé l'après-midi dans un village nommé Avanos, c'est un village connu pour la poterie et le tissage.

Nous avons passé beaucoup de temps dans des échoppes d'artisans à discuter, admirer leurs œuvres, boire le thé et même essayer au tournage.

Nous avons fait la rencontre du jeune Issa qui nous a appris à tourner et de Hassan, un artisan passionné qui parle très bien français !

Nous avons passé des moments très agréables dans ce joli village ☺️

Aujourd'hui nous avons passé l'après-midi à Uchisar, nous avons visité des échoppes d'artisans. Le coin côté château nous a un peu dégouté, une sorte de foire aux touristes avec des ânes et des chameaux contraints à marcher sur des pavés des humains sur le dos.. nous avons fuit cet endroit et avons finalement préféré nous promener dans la "pigeon vallée" c'était une chouette balade, cette région est vraiment sublime avec ses paysages uniques.

Dans cette vallée, des tas de pigeonniers ont été creusés par les hittites, le premier peuple à s'être installé dans la région et à avoir aménagé ces merveilles naturelles.

Ils souhaitent attirer les pigeons pour qu'ils viennent se reproduire, non pas pour les manger ensuite mais pour tirer profit de leurs fientes ! En effet, les fientes de pigeons étaient (et le sont toujours aujourd'hui) utilisées comme fertilisant pour les terres, notamment pour la culture du raisin !

Nous avons profité de la vue sur le château autour d'un thé puis sommes rentrés à pied pour rejoindre Göreme.

Merci pour vos messages on pense à vous 😊

Récupération des graines de courges...
Puis séchage des graines
Derrière nous le château d'Uchisar
Güle güle !
17
17
Publié le 12 octobre 2020

Göreme-Konya-Antalya

Bonjour à tous , quelques petites nouvelles ! Nous avons bien avancé dans notre périple, nous avons terminé notre 4ème semaine et passé nos 4240 km... Le temps passe très vite.

Lors de notre dernier jours à Göreme vendredi, nous avons pris le temps de repasser dans les jolies ruelles et part les endroits que nous avions aimé.

Nous avons goûté un autre testi kebab et celui-ci était spectaculaire !

Nous avons aussi découvert le sahlep, une boisson chaude, crémeuse, saupoudrée d’un peu de cannelle que l’on boit en Turquie principalement en hiver. Trop bon ! ☺️

Notre chat adoptif !

Après quasiment une semaine en Cappadoce, nous voici de retour dans les gares et les cars ! Samedi: destination Konya.

Une grande ville connue pour -son nombre impressionnant de mosquées (près de 3000 à en croire les articles !), -sa spécialité culinaire : etliekmek, (sorte de longue pizza mesurant environ 1 mètre) et -un certain Mevlana, fondateur des derviches tourneurs. Nous avons d'ailleurs pu assister à une démonstration gratuite qui nous a laissés.... Dubitatifs... ^^

Nous nous sommes bien reposés en tous cas !

Pour 1 personne !

Aujourd'hui nous avons repris la route à travers les montagnes pour rejoindre la côte.

Nous sommes arrivés à Antalya, après avoir posé nos sacs nous avons, par hasard et pour notre plus grand bonheur, découvert un super coin pour se baigner.

Il était 17h30 (une heure avant le coucher du soleil) il faisait encore 31°C, nous étions quasiment seuls et les plus heureux.

L'eau était super bonne et transparente et le coucher de soleil derrière les montagnes, délicieux !

Nous en avons profité jusqu'à la nuit noire.

On essaye de vous envoyer un peu de soleil !

À très vite 😊


Voilà, on est là !

18
18
Publié le 13 octobre 2020

Antalya

Nous avons passé une incroyable journée à Antalya.

Ce qui est top c'est que notre logement est un peu à l'écart du centre ville.

Le matin nous sommes partis faire une longue balade, nous avons longé la mer jusqu'aux chutes de düden.

Il faisait très chaud mais la balade le long de la falaise est très bien aménagée avec beaucoup de verdure.

Sur le chemin du retour nous avons fait une pause baignade des plus agréables.

Pas de plage pour nous, donc pas de touristes ! Juste un petit coin dans les rochers, tout juste aménagé, ce qu'il faut. L'eau est chaude et transparente, quasiment personne, le top ! 🏊‍♀️

Nous avions en tête de revoir le coucher de soleil au même endroit que la veille nous avons donc repris la route puis enfilé de nouveau nos maillots pour observer un second coucher de soleil directement depuis la mer 🌅

Heureux comme des poissons dans l'eau ! 😊

Un grenadier ☺️
On s'est baignés là
Et on s'est baignés là

Une fois le soleil couché, retour à notre chambre pour une bonne douche et recherche d'un restaurant, nous avions envie de poisson. Nous repérons sur internet un restaurant très bien noté mais qui a l'air un peu hors budget.

On décide d'aller voir directement le menu et les prix.

Arrivés là-bas, le patron nous dévoile ses poissons frais délicatement posés sur la glace, son menu et ses prix qui, clairement sont trop élevés pour nous.

Quand nous lui disons que c'est trop cher pour nous, il nous propose à un prix qui nous semble raisonnable, un poisson d'un kilo avec accompagnement. Nous décidons alors de nous installer. 🐟

Notre poisson passe de la vitrine à la cuisine puis le patron vient nous voir, nous lui expliquons que nous voyageons depuis un mois en Turquie et énumérons les villes par lesquelles nous sommes passés. Lui est originaire de Mardin !

Il nous demande nos prénoms et nous annonce que ce soir, nous ne paierons rien, que nous sommes ses invités !

Incroyable ! Un repas délicieux puis un dessert et un thé, nous sommes chaleureusement accueillis et servis comme des rois par Mehmet qui, au moment du dessert nous invite à revenir le lendemain ! 😯

Nous sommes bien sûr très gênés mais il nous demande de lui promettre de revenir !

Nous avons été très surpris et à la fois très touchés, nous lui avons fabriqué un poisson en papier qu'il a de suite accroché dans son restaurant !

Nous rentrons le ventre plein et le sourire jusqu'aux oreilles !! 😃

19
19
Publié le 15 octobre 2020

Antalya

Mercredi 14 Octobre

Journée très chaude aujourd'hui ☀️

Nous avons pris le bus pour aller dans le centre d'Antalya.

Nous nous sommes promenés dans les ruelles du vieux centre, il n'y avait quasiment personne c'était très agréable.

Nous avons fait le tour des bazaar et du vieux port.

Antalya est la ville favorite des touristes Russes et Serbes, on nous en parle depuis Safranbolu !

Nous sommes de plus en plus à l'aise pour négocier les prix au bazaar puisque nous connaissons maintenant bien les prix et merci les bons conseils de Driss 😉

Au bazaar on nous offre du thé aux épices, parfois on nous vante ses mérites avec humour en le faisant passer pour un remède anti Covid 20 😂😂

Dans le centre ville moderne nous n'avons fait qu'une rue puis nous sommes échappés, beaucoup trop de monde !

Porte d'Hadrien
Transport de simit

Nous sommes retournés à notre coin spécial coucher de soleil pour une dernière baignade Antalyaise.

Pour le dîner, retour au Balıkçı Gemisi où nous retrouvons Mehmet et son accueil chaleureux.

Nous regagnons nos places de la veille et Mehmet s'occupe de nous avec une grande gentillesse.

Il nous sert un assortiment de mezze, une salade, un poisson extra, une poêlée de crevettes, une assiette de fruits, du thé et un dessert !! Le repas était délicieux, Mehmet a pris le temps de discuter avec nous, sa générosité incroyable.

Nous sommes très touchés et heureux !

[Je (Justine) n'oublierai pas ce moment où pour la première fois, j'ai mangé un piment entier pensant que c'était un haricot vert 😵🥵]

Notre passage à Antalya s'achève, demain commencera une nouvelle étape 😊

Güle güle !

Teşekkür ederim Mehmet !!
20
20
Publié le 16 octobre 2020

Bonjour 😊

Hier, nous avons fait quelques heures de car pour rejoindre la jolie ville de Fethiye.

À notre arrivée nous découvrons les jolies ruelles fleuries, nous déposons nos affaires à notre hôtel et allons nous balader au port qui se trouve à 5 minutes.

Certains rangent leur matériel de pêche sur leur bateaux d'autres hommes, femmes ou enfants sont en train de pêcher au bord de l'eau.

Les chats eux se régalent... 😉

Nous avons la chance de voir une tortue de mer passer sous nos yeux et sortir sa tête de l'eau ! 🐢

Nous nous renseignons sur le prix d'une journée en bâteau pour voir les îles alentours. Nous négocions un super prix pour le lendemain, à 8€ par personne repas compris.

Nous continuons notre balade avec un passage au bazaar et partons manger.

Pendant le repas, nous réfléchissons à notre sortie du lendemain... En regardant le bon de réservation il est écrit kaptain Salazar.... Lorsqu'on regarde sur internet... Kaptain Salazar c'est ce bâteau….

Aucune mais alors aucune envie de monter sur ce bâteau qui s'avère être le plus moche de tout le port et qui a l'air d'être un bâteau sur lequel il y a la musique à fond toute la journée avec énormément de personnes....

Ce moment où retourne sur le port voir le bâteau nous aura valut de bonnes crises de fous rires car on ne voulait pas s'imaginer sur celui ci 😂🤣

Nous dormons là dessus, incertains pour le lendemain…


Ce matin, nous partons pour 10h en direction du port, nous sommes accueillis par l'homme qui nous a vendu nos billets et nous indique ce bâteau

Ouf ! Rien à voir !! 😌

À bord, une vingtaine de personnes, nous avons tous les deux un matelas, le soleil brille, parfait, la journée peut commencer !

On nous explique dans un anglais très rapide et incertain que nous allons faire 4 arrêt pour se baigner auprès de certaines îles.

Nous avons passé une superbe journée, nous nous sommes baignés dans des eaux magnifiques, avons vu des petits poissons, profité des paysages mer/montagne et du soleil !

La meilleure douche !

En rentrant, nous avons vu que le marché en bas de notre hôtel était toujours ouvert depuis ce matin, nous décidons d'aller y faire un tour.

C'est un marché super grand avec que des produits locaux, frais et faits maison, un régal !


Environ 6€ !
Güle güle 😊
21
21
Publié le 17 octobre 2020

Fethiye

Oludeniz, est un spot connu dans le monde entier pour pour ses vols en parapente... Du coup, ça aurait été dommage de passer à côté... !!

On en parle depuis quelques jours,ce matin c'est le jour j. De l'excitation et du stress (beaucoup pour moi 😰) dès ce matin.

Un pilote de la compagnie vient nous chercher à notre hôtel, sur le chemin, on récupère nos pilotes et nous partons en haut du mont Babadag à 2000 mètres d'altitude !

De là, on nous équipe et nous explique en quelques mots comment va se passer le décollage.

Des tas de personnes partent à tous moments ! L'avantage c'est qu'on voit comment se passe le décollage.

Chacun d'un bout à l'autre de la piste, on court quelques pas et c'est parti, la voile nous transporte.

Un moment incroyable, nous avons la vue sur la montagne, la mer, la magnifique baie d'Oludeniz, on vole, comme les oiseaux !! 🦅

Le top du top, on vole ensemble, parfois côte à côte, parfois l'un au-dessus de l'autre, Kamel a même touché la toile de mon parapente en vol !

Nous avons pris plaisir à piloter le parapente sous les conseils avisés de nos pilotes.

Au-dessus de la mer, le pilote propose des acrobaties qu'on accepte avec plaisir ! Les sensations sont incroyables.

Le vol dure environ 25 minutes, l'atterrissage se déroule en douceur au bord de la plage.

Nous avons fait le choix de ne pas payer le pack photo/vidéo qui nous paraissait trop cher mais les souvenirs resteront définitivement dans nos têtes !

C'est une expérience qu'on conseille vraiment à tous !!

Yasser, recommandé par notre ami Ahmed que nous avions rencontré à Trabzon !

Voici une photo prise sur internet pour que vous voyez ce qu'on a vu, les couleurs sont vraiment comme ça !

Retour à l'hôtel sur notre petit nuage, repos et en fin d'après-midi, balade le long du port où on a croisé une dizaine de tortues, elles sortent la tête de l'eau à peine une seconde, pas facile de les photographier !

Puis balade dans la vieille ville, on ne se lasse pas des jolies boutiques d'épices et de tapis !

22
22
Publié le 19 octobre 2020

Fethiye-Saklikent-Kas

Dimanche matin nous avons enfilé nos shorts de bain et nos chaussures d'eau, nous sommes montés à bord d'un dolmus et 45 km plus tard nous sommes arrivés à Saklikent.

Nous avons fait une randonnée les pieds dans l'eau au fond des gorges de Saklikent, un lieu incroyable qui nous a beaucoup rappelé une randonnée qu'on avait fait aux Etats Unis.

L'eau y est glaciale, les gorges sont tellement profondes que le soleil n'atteint que quelques minutes par jour le fond.

Par endroits il y a beaucoup de courant, à d'autres endroits il faut escalader pour passer des rochers.

À l'heure où nous y étions nous n'avons croisé que très peu de monde en revanche quand nous sommes partis une foule arrivait.

Bon oui, on a beaucoup posé ^^ Ça permet de mieux se rendre compte de la taille des choses 😉

Après une petite pause nous sommes sortis du canyon. Sur des panneaux nous voyons qu'à 2km il y a une cascade nommée gizlikent, nous entamons la marche dans l'espoir de se baigner.

La marche est assez éprouvante le soleil est très chaud et la côte raide !

Nous nous retrouvons en pleine campagne, des champs, des fermes, des animaux nous nous demandons bien où va se trouver cette fameuse cascade.

Nous arrivons devant le panneau, l'entrée est libre, nous descendons de nombreuses marche, enfilons de nouveau nos chaussures d'eau et remontons la rivière à l'ombre de la verdure. À notre étonnement, pas grand monde, ce doit être un endroit peu connu.

Arrivés au bout, la voilà, la magnifique cascade bien fraîche. Un baignade bien méritée !

Nous nous sommes régalés à faire les aventuriers, il faut repartir pour ne pas rater le dolmus.

Sur le chemin nous prenons un jus de grenade bien frais, la marche est plus simple de ce sens là !

Arrivés en bas, nous attrappons notre dolmus, retour à Fethiye, au dîner une pizza bien méritée !

Après une bonne nuit de sommeil et un réveil un peu anticipé par un orage, nous avons refait nos sacs et une fois l'orage passé, avons pris le chemin de la gare.

Nous nous sommes arrêtés prendre un petit déjeuner copieux chez un primeur très sympathique (j'aurais bien emmené leur chiot dans mon sac...)

Nous avons apprécié une dernière fois les ruelles de Fethiye, fleuries, bordées d'arbres fruitiers 😀

Nous avons fait quelques petites heures de car pour rejoindre Kas, une petite ville en bord de mer.

Un coin qui a l'air magnifique avec beaucoup d'îles et d'artisans.

Nous avons fait du stop pour rejoindre notre air bnb. Une jeune femme très sympathique nous y a déposés.

Arrivés là-bas, nous sommes accueillis par Ana, une jeune russe qui vit ici et adore Paris.

Nous apprenons que le responsable nous propose un bungalow au lieu de la chambre basique que nous avions réservé.

Le cadre et la vue sont top. On dépose nos sacs et on descend 200 mètres pour rejoindre la plage la plus proche.

Aujourd'hui pas de grand soleil mais il fait quand même très chaud le moment est très agréable. Nous dînons sur la plage et remonterons à notre bungalow.

En chemin pour la mer
23
23
Publié le 22 octobre 2020

Kas

Nous sommes en partie venus à Kas pour nous reposer.

Mardi, la journée a donc commencé en début d'après-midi.

Nous avons arpenté les jolies rues de Kas, visité les échoppes d'artisans et pris le temps, en terrasse ou en bord de mer.

Nous avons d'ailleurs passé beaucoup de temps allongés sur les rochers à observer le ciel de fin de journée changer de forme et de couleurs les reflets sur la mer étaient dorés, l'air chargé d'humidité a laissé s'échapper quelques gouttes de pluie mais a surtout fait naître un incroyable arc-en-ciel 🌈

Une fois la nuit tombée nous avons repris la marche rude en direction de notre chambre. En chemin nous nous sommes arrêtés à la plage pour une baignade nocturne sous les étoiles 🌙.

Notre soirée s'est terminée attablés au restaurant de la plage, accompagnés par un feu de bois, de la musique Turque et les éclats de rire des amis du patron. (Ils dansaient en cassant des assiettes on n'a pas compris pourquoi 😂)

Les prévisions météo annonçaient un temps pluvieux et orageux, la meilleure journée pour se reposer vraiment ^^

Premier jour de pluie du voyage et quelle pluie...!! 😮

Ce fut l'occasion de passer l'après-midi avec Anna et Ania, deux jeunes filles russes.

Anna vit ici depuis peu avec Tayfun notre hôte et Ania, a décidé de venir passer quelques mois ici après avoir terminé ses études aux Etats Unis.

C'était très chouette de passer ces moments à discuter de tout autour de boissons chaudes et de confiseries Russes alors qu'autour de nous tombaient des sceaux d'eau !! ⛈️

Une photo moche pour tata Valérie ;)

Aujourd'hui jeudi, nous avons décidé de faire une petite randonnée sur un tronçon de la voie Lycienne. Un chemin très connu par les randonneurs du monde d'environ 500km qui longe la côte méditerranéenne.

Nous partons, pensant que le chemin serait aménagé en fait il l'est très peu. La végétation est dense, les rochers de plus en plus gros et les passages sont parfois si étroits qu'il faut se tenir à la corde accrochée à la parois.

Le chemin surplombe la mer, c'est très beau.

Les efforts sont vite récompensés, nous arrivons sur une superbe plage, l'eau est toujours aussi bonne et belle. Nous profitons du cadre silencieux. Seuls quelques randonneurs sont sur les lieux.

En fin d'après-midi nous prenons un bâteau pour aller jusqu'au centre ville, un jus, un dîner, encore un peu de marche et retour à notre bungalow pour une dernière nuit à Kas.