Carnet de voyage

Sur les routes du monde ça continue !

69 étapes
183 commentaires
40 abonnés
Dernière étape postée il y a 318 jours
Après notre voyage hors du temps en pleine pandémie entre septembre 2020 et Avril 2021 nous avions très envie de reprendre nos sacs à dos ! Nous voici donc prêts à repartir sur les routes du monde !
Janvier 2023
160 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 17 janvier 2023

Bonjour à tous !

Nous voilà fin prêts à repartir sur les routes du monde ! Le contexte est bien différent de notre premier voyage mais l'excitation est tout aussi grande !

Nous sommes ravis de partager de nouveau nos aventures via My Atlas ! N'hésitez pas à vous abonner si vous souhaitez recevoir une notification lorsqu'on publiera un article !

À très vite pour le grand départ, un long voyage nous attend pour atteindre notre première destination !

Comme un air de déjà vu !!
2
2
Publié le 21 janvier 2023

Jeudi 19 Janvier

Vendredi 20 Janvier

Le grand jour est arrivé ! On a du mal à réaliser qu'on repart pour plusieurs mois ! Il faut dire que le trajet s'annonce long !

Bilel nous a déposé à l'aéroport de Roissy jeudi à 11h40 et nous sommes arrivés à Jaipur vendredi à 22h !! Soit 29h de voyage !

L'aventure commence sérieusement quand, en attendant notre premier vol je me rends compte que j'ai oublié ma CB à Malakoff... Et oui, je lui ai fais le coup de la carte mais pour 5 mois de voyage !! 😂 Ça c'est niveau expert !! 😂

On va donc devoir se débrouiller avec 1 seule CB..

Le premier vol fait Paris - Jeddah (5h30) où une escale de 6h nous attend, on est un peu perdus en l'heure française, l'heure saoudienne et l'heure indienne ! On en profite pour se reposer un peu sous la clim bien sûr 😅

Notre deuxième vol fait Jeddah-Delhi (4h30) lorsqu'on monte dans l'avion, les passagers sont uniquement Indiens. On s'installe et on se dit que le trajet va être difficile... Les enfants derrière nous hurlent, secouent les sièges, les parents ne disent rien, les enfants devant nous se battent, les voisins d'à côté sortent leurs nuggets de poulet et l'odeur qui va avec... Le bruit et l'agitation ambiante est opposée à notre état de fatigue ! Et puis finalement, une fois le décollage passé, tout le monde s'endort, nous compris et quasiment tout le long !

Arrivés à Delhi, le timing est serré, après avoir passé la douane, on se dépêche pour trouver le métro. Puis arrivés à la station en question on se met à la recherche de notre arrêt de bus car il nous reste un trajet de 6h pour rejoindre Jaipur.


Nos premiers pas dans l'inconnu, on suit un messieurs qui cherche aussi l'arrêt, on demande à plein de personnes, tout le monde se contredit, personne ne sait vraiment... On baigne déjà dans l'ambiance Indienne, guidés par les klaxons incessants et la conduite surprenante... 😅 la saleté et les mauvaises odeurs aussi.

On s'arrête à un endroit au bord de la route. Rien n'indique que c'est un arrêt de bus alors on attend et là notre bus passe. On l'arrête au milieu de la route, on monte dedans et on découvre notre couchette 2 places (il est 15h).

D'abord un peu dubitatifs face à la propreté du matelas et des oreillers, ce fut finalement le meilleur trajet que nous ayons fait en bus de tous nos voyages, si confortable qu'on a dormi la moitié du chemin.

C'est le moment aussi pour nous de réaliser où nous sommes et que nous commençons une nouvelle aventure qui s'annonce incroyable. Nous y sommes, en Inde ! Un rêve et une destination prévue à l'origine pour notre premier voyage qui n'a pu aboutir à cause de la pandémie.

Pendant le trajet on a entendu un gros double boum, un homme est tombé de sa couchette, il n'a pas bougé pendant plusieurs minutes, on a cru qu'il était mort... En fait il était bien assommé d'autant plus qu'à son réveil on a compris qu'il était complètement ivre... On a eu un peu peur !

Lors d'une pause on a pu goûter à nos premiers beignets de légumes, bien épicés évidemment et notre premier délicieux chaï latte (thé noir aux multiples épices avec du lait) ils en boivent à toute heure le la journée et les recettes varient légèrement selon les épices.

Arrivés à Jaipur à 22h, on marche quelques minutes pour rejoindre notre hôtel et on découvre l'effervescence indienne, le bruit, les déchets, la circulation, le bazar, vraiment le gros bazar 😅 notre chambre d'hôtel est très correcte et il y a de l'eau chaude ! Plus qu'à dormir pour ne pas souffrir du décalage horaire (5h30 en plus par rapport à la France). À très vite pour la découverte de Jaipur !

3
3
Publié le 22 janvier 2023

Samedi 21 janvier

Namaste ! Après Toulouse la ville rose française, nous voici à Jaipur la ville rose Indienne, la capitale du Rajasthan, la région que nous allons visiter pour le mois qui vient.

Cette première journée fut incroyable, on se rend compte à quel point ça sera compliqué de transmettre ce que l'on ressent ici, c'est unique, intense et surprenant !

La journée commence avec un petit déjeuner salé et épicé (tout ce qu'on mange est délicieux mais beaucoup trop piquant)..

Ici se déplacer est une épreuve, il n'y a pas de code de la route, tout le monde klaxonne pour indiquer sa présence, il n'y a pas de règle et ça se voit donc quand on est piéton et qu'on doit traverser, ça semble impossible !! Il faut forcer, regarder, accélérer, laisser passer, éviter, contourner... Bref une vraie mission !

Ce matin nous avions plusieurs missions : aller à la police station car nous avons besoin d'une extension de visa (notre visa se termine le 18 février, jour où nous avions réservé notre billet d'avion qui a été annulé et décalé au 19 sauf qu'à la douane on nous a expliqué que ça poserait problème de quitter le pays 1 jour après la fin du visa)...

Aller à la gare réserver nos futurs billets de trains.

Pour les billets de train c'est ok en revanche pour le visa ce n'est pas gagné, on nous renvoie toujours ailleurs en nous disant que si on ne change pas notre vol on aura des problèmes mais sans nous aider plus que ça.. affaire à suivre !

Les trajets se font facilement en tuk-tuk (appelés ici rickshaw), ça coûte 3 fois rien par contre on serre les fesses... !

Dernière mission : se rendre au cinéma raj mandir (dont on vous parlera plus dans le prochain article) pour acheter nos tickets pour la séance que nous irons voir demain !

En attendant que le guichet ouvre, des enfants sont venus nous demander s'ils pouvaient se prendre en photo avec nous, on a accepté du coup d'autres personnes sont venues se prendre en photo, chacun veut une photo seul avec moi puis seul avec Kamel puis avec nous deux ! Leurs sourires font chaud au cœur ! Les locaux s'intéressent beaucoup à nous, nous posent plein de questions, nous font de larges sourires, nous aident avec plaisir... Quel bonheur ce contact chaleureux à l'autre bout du monde !

Après avoir pris nos billets nous avons goûté au lassi (boisson à base de yaourt servi dans un pot en terre cuite), à priori le meilleur de la ville, en effet délicieux ! Puis nous nous sommes promenés dans cette jolie ville, difficile de décrire tout ça, on vous met des photos, qui seront plus parlantes. On essaye de prendre nos marques, dans ce tourbillon de découvertes, de couleurs, d'odeurs, de sourires, de bruits, de nouveautés, de beauté... Tout est si différent et déroutant ici...

On a envie de tout goûter du coup on goûte tout et on crache du feu 😅

On se rend compte qu'avant d'entrer dans une boutique, tout le monde se déchausse.

L'architecture est magnifique, les scènes de vie sont surprenantes..

Après un peu de marche nous arrivons devant le fameux et magnifique Hawal Mahal, le Palais des vents. C'est une annexe du city palace, une façade qui permettait aux femmes du Harem des maharajah d'observer la rue sans être vues. Elle comporte de nombreuses fenêtres (953 paraît-il)

Cette pause nous aura valu de belles rencontres, on nous a même offert un chai. Ensuite on se balade au cœur du bazar et du centre ville, on voit qu'ici, le commerce c'est du sérieux !

Les tissus sont magnifiques.

Le soleil commence à se coucher, la ville s'assombrit mais les lumières s'allument on continue la balade avant de prendre le métro pour rentrer à l'hôtel. Le métro est d'ailleurs très propre et très peu cher 0,20€ par personne.

Il y a tellement de déchets partout...
Un paon s'envole
Palais des vents by night
Jeton de métro
En bonus, une sacrée illusion d'optique s'est glissée sur cette photo 😅

À très vite pour la suite de l'aventure, si vous avez des questions n'hésitez pas à nous les poser en commentaire, on essaiera d'y répondre, il y a tellement de choses à dire qu'on ne pense pas à tout, c'est une sacrée vague de dépaysement !

Bye bye

4
4
Publié le 23 janvier 2023

Dimanche 22 Janvier

**Article assez long j'en suis désolée mais il y a plus de photos que de lecture rassurez-vous 😅

Ce matin nous partons tôt, direction le métro puis la place principale de Jaipur où on prendra un bus local pour rejoindre Jal Mahal puis Ambert fort.

C'est rare de voir les touristes dans les transports locaux, en général ils prennent un chauffeur privé, un tuk-tuk ou un taxi alors autant vous dire que ça les intrigues de nous voir dedans 😅 ils nous fixent du regard et lorsqu'on sourit, on obtient un sourire encore plus grand 😁

Les stations de métro en hindi

Premier arrêt donc le Jal Mahal, le palais sur l'eau. Ce n'est pas un palais à visiter car on ne sait pourquoi mais il a plutôt l'air abandonné. En revanche c'est très joli.

La brume matinale (et la pollution) donnent une ambiance particulière. Les tous jeunes mariés viennent faire leur shooting photo c'est super mignon ! D'ailleurs ils ont voulu faire plein de photos avec nous alors nous aussi on a pris des selfies souvenirs !

C'est un lieu assez touristique mais à cette heure-ci c'est encore calme mais en repassant devant en début d'après midi on verra que ça n'a rien à voir et qu'il y a vraiment beaucoup de monde.

On continue la route en tuk-tuk, ici encore aucune règle, les véhicules peuvent arriver de tous les côtés même en face de nous car il n'y a aucune voie...

On arrive alors au pied du Amber Fort, on termine de monter à pied, déjà d'ici, la visite s'annonce magnifique. On monte presque en courant car plusieurs personnes nous ont dit qu'aujourd'hui le fort était privatisé et donc la billetterie fermerait à 11h.

Ce fort a été la résidence des maharajas Rajput et de leurs familles durant des siècles, il a été construit en 1592

Ci dessous voici le hall des fêtes privées, plutôt sympa comme dancefloor non ? Surtout qu'il faut se l'imaginer dans la pénombre avec les milliers de miroirs qui reflètent la lumière de la lampe à huile !

Le garde et sa belle moustache !

Les site est très grand, des parties sont très bien conservées d'autres moins, on essaye de s'imaginer la vie d'un maharaja de l'époque dans un lieu aussi vaste et magnifique... Un peu difficile car lui se faisait porter dans un fauteuil d'argent..

On se perd facilement,on monte on descend, on remonte, on prend 1000 photos car c'est magnifique du coup maintenant c'est difficile de choisir ! Beaucoup d'enfants ont demandé à Kamel une photo avec eux, Kamel s'est pris au jeu, on vous épargne la séance photo 😅

De jolies perruches
Une jeune femme nous a pris en photo en pleine concentration sans qu'on le sache et nous l'a gentiment envoyée !

La visite se termine on redescend tranquillement vers l'entrée puis on en profite pour aller voir la porte du temple qui est faite en argent en relief avec encadrement en marbre sculpté.

La visite était très intéressante pour s'imprégner de l'histoire du Rajasthan et les lieux sont magnifiques, il est temps pour nous de redescendre puis de reprendre le bus serrés comme des sardines (sans vouloir vous mettre de chanson dans la tête.. 😉) jusqu'à Jaipur.

Un écureuil se cache sur cette photo

L'heure de la séance ciné approche, on décide de rejoindre le cinéma à pied, maps me nous emmène dans des petites rues. Ici ce n'est pas joli-joli, c'est la misère, la réalité. Les rues sont sinistres et insalubres, les déchets recouvrent le sol, les odeurs les accompagnent.. il y a des barreaux à toutes les fenêtres et on comprend vite pourquoi... Ces rues, balcons, fenêtres sont un vrai terrain de jeux pour les singes ... Notre première rencontre avec eux en Inde !

Ces petits voleurs on chippé les couronnes de fleurs que les gens déposent devant leur temple

En sortant on tombe sur le bazar aux vêtements les couleurs sont magnifiques...

Nous voici proche du cinéma, on se prend un délicieux lassi avant d'entrer dans le Raj Mandir

Il a ouvert ses portes en 1976 et a vu passé de nombreuses premières de films hindi. Il est classé 3eme sur les 10 plus beaux cinémas du monde ! Quand les portes s'ouvrent, en effet, c'est grandiose ! Voici le hall d'entrée

Au dernier moment les portes de la salle s'ouvrent, un placier nous indique nos sièges. La salle est géante, il y a même des balcons, elle compte 1031 places assises. Le rideau se lève et le spectacle commence. Le son est en 360° d'une super qualité. Pas de grand film Bollywood au programme ces jours-ci alors on se rabat sur une comédie qui nous aura bien fait rire même si c'était en hindi. Heureusement, on a quand même eu le droit à de super danses !!

C'est aussi bien le spectacle à l'écran que dans la salle ! Les spectateurs n'hésite pas à exprimer leurs émotions aux éclats ! Ça nous aura bien fait marrer !

Retour à l'hôtel à pied pour un peu de repos, j'en profite pour réessayer la jolie tenue pour laquelle j'ai craqué aujourd'hui... 😉 On termine par un délicieux dîner, on goûte plein de plats aux saveurs incroyables !

À très vite !
5
5
Publié le 25 janvier 2023

Lundi 23 janvier

Ce matin nous quittons Jaipur pour rejoindre Agra. Cette fois-ci nous prenons le train ! Nous avions déjà acheté nos billets alors nous cherchons directement notre quai. Arrivés sur notre quai, nous faisons connaissance de deux amis, tous deux sont militaires dans l'Indian air force. Ils nous aident à trouver notre wagon dans ce très long train.

Il y a plusieurs classes, ne sachant pas à quoi s'attendre on a pris la moyenne qui était très bien. La propreté laisse à désirer mais ce n'est pas la catastrophe et les sièges s'inclinent bien.

En traversant la campagne on découvre la misère dans laquelle vivent les ruraux... Ils sont pieds nus, dorment, jouent aux cartes, passent le temps dans leur foyer qui ne sont autres que des déchetteries à ciel ouvert, au milieu des vaches et des chiens errants et sûrement des rats...

On capte quelques sourires au milieu de ce chaos et puis on se dit qu'on est bien chanceux nous européens qui ne manquons de rien...

Nous voyons des groupes de jeunes jouer au cricket 🏏 sport national, empreinte laissée par les anglais ! Nous pouvons aussi observer des sortes de galettes de bouses de vaches étalées par terre. Les habitants les font sécher pour ensuite les utiliser comme combustible.

La pollution...
Les galettes de bouse

Dans les petites gares, des singes semblent attendre leur train...

L'arrivée à Agra se passe bien, il y a énormément de monde et l'air est encore plus pollué qu'à Jaipur, la gorge nous gratte rapidement, un tuk-tuk nous dépose devant notre hôtel qui est correct. Les pris sont beaucoup plus élevés ici car l'attraction touristique est importante.

Le gros point positif c'est la terrasse avec vue sur le Taj Mahal c'est tout de suite un émerveillement même s'il est encore loin on le voit très clairement.

On reste un long moment ici à observer les nombreux singes faire leur galipettes et ruser pour éviter les habitants et pouvoir chiper un peu de nourriture. Pour nous c'est un bon spectacle mais on se rend compte que ça doit être hyper envahissant pour ceux qui vivent ici !

À un moment donné c'est incroyable, une centaine de singes passent pour traverser la route ! On vous met le lien de la vidéo, il n'y a plus qu'à copier coller 😉

Qu'est-ce que tu regardes toi ? 🐒

Voici le lien pour voir la vidéo des singes, la qualité n'est pas top mais ça vous donne un aperçu !

https://youtube.com/shorts/l-csofesAG0?feature=share


Pour la fin de journée, sport pour Kamel, écriture du blog pour Justine, le soir nous sommes partis dîner dans un restaurant hyper bien noté par le routard, trip advisor et compagnie... C'était dégoûtant ! On s'est rabattu sur un autre restau super bien noté au final ce n'était pas terrible et la salle était fumeur, un touriste fumait comme un pompier, de quoi bien apprécier le repas... On essaiera de faire mieux demain !

Mardi 24 janvier

Visite du Taj Mahal 😁

Réveil à 6h, notre hôtel est au pied du Taj Mahal c'est d'ailleurs son seul avantage !

La nuit passée les orages accompagnés de pluie nous ont inquiétés pour notre visite mais heureusement au réveil, c'était terminé !

Il fait encore nuit lorsqu'on pénètre dans l'enceinte des jardins du Taj Mahal. Le site est gigantesque, près de 17 hectares de jardins comprenant: l'immense porte d'entrée qui garde secret le Taj Mahal jusqu'au dernier moment, le mausolée en lui-même, une mosquée sur la gauche et un pavillon pour les invités similaire à la mosquée.

À cet heure-ci le site est quasiment vide, on passera 4h30 sur les lieux à admirer la beauté grandiose de cette architecture unique au monde.

C'est l'empereur Moghol Shah Jahan qui est à l'initiative de ce monument mondialement connu en l'honneur de son épouse (il avait 2 autres épouses et un gigantesque harem...) Mumtaz Mahal qui est décédée en donnant naissance à leur 14eme enfant. (En 19 ans de mariage... La pauvre femme ne devait pas être si heureuse...) Son chagrin fut si grand qu'il a souhaité lui construire un mausolée qui n'ai aucun semblable au monde.

La légende dit qu'aucun architecte du royaume n'était capable de concevoir un projet à la dimension de la douleur de l'empereur. Il aurait alors convoqué l'architecte Perse Ustad Ahmad Lahauri et tué sa fiancée pour qu'il ressente la même douleur que l'empereur, ce qui lui aurait donné la capacité d'imaginer cet incroyable monument dédié à l'amour.

La construction commence en 1632 et s'achève en 1648.

16 années de labeur pour 20000 travailleurs et artisans.

Toujours d'après la légende, l'empereur aurait fait couper les mains de l'architecte et lui aurait ôté la vue afin qu'il ne soit jamais capable de reproduire un monument comme le Taj Mahal.

Le mausolée est entièrement fait de marbre blanc du Rajasthan, orné de calligraphies arabes, motifs floraux et marqueté de pierres naturelles.

Tout l'édifice est entièrement symétrique par rapport à la tombe de Mumtaz Mahal seul le tombeau de l'empereur lui-même à été construit par son fils à côté de celui de sa femme. Évidemment ce n'est pas ce que l'empereur avait prévu. Lui, avait entrepris la construction de son propre mausolée en face du Taj Mahal de l'autre côté de la rivière cependant il est mort avant sa réalisation. Pour raison financière, son fils a fait le choix d'un tombeau près de sa femme.

De chaque côté du mausolée on trouve deux monuments identiques, deux magnifiques mosquées. Cependant l'une n'est pas orientée vers la Mecque, elle ne peut donc être utilisée comme lieu de prière. Elle était alors utilisée comme pavillon des invités. Elles sont faites de grès rouge et sont également d'une beauté époustouflante !

On se sent tout petit face à une telle grandeur, une telle beauté. C'est de loin la plus belle construction faite par l'homme qu'on ai vu jusqu'à aujourd'hui (pas sûrs de trouver mieux !)

A l'intérieur, interdiction de prendre des photos, les détails sont incroyables, marbre sculpté finement, pierres naturelles taillées et incrustée, c'est un travail d'une grande délicatesse. On voit en effet qu'un des tombeaux est au milieu et l'autre à côté. Les deux tombeaux sont vides. L'empereur et sa femme se trouvent dans une crypte au sous-sol.

On se fait plaisir sur les photos 😂

On visite un petit musée qui est simple et qui va à l'essentiel, ça nous a bien plu, on y voit entre autre de grands dessins du monument faits à la main, des portraits de l'empereur et de sa femme, des actes de ventes et accords pour les travailleurs écrits en arabe, la monnaie de l'époque, de la vaisselle royale vertes en celadon qui pourraient soit se briser en 1000 morceaux soit changer de couleur au contact d'un poison. On trouve aussi quelques armes et une présentation des différentes pierres utilisées. Rapide et efficace, le genre de musée qu'on apprécie !

On prend le temps d'admirer chaque chose dans son ensemble et en détail, on profite de s'asseoir sur un banc et de se rendre compte de l'endroit où on se trouve, face à l'une de 7 merveilles du monde !!

Voici quelques photos de la porte d'entrée, massive et sublime elle aussi

Ce moment est passé vite, on n'a pas envie de repartir mais on se réconforte en se disant qu'en remontant sur le toit de notre hôtel on pourra encore l'apprécier. Il y a de plus en plus de monde, c'est le moment pour nous de quitter les lieux et de retourner à l'hôtel prendre un gros déjeuner !

On retrouve le Taj de loin et nos nombreux macaques 😅

Un dernier regard

En retournant dans notre chambre on est tous les deux tombés de sommeil. Grosse sieste de 2h qui aurait pu durer plus mais on s'est forcés à bouger un peu. On a passé beaucoup de temps à observer la vie des macaques, leurs bagarres, leurs ruses et leurs jeux ! C'est passionnant !

Le soir nous sommes allés manger dans un tout petit restaurant, la nourriture n'était pas top mais l'accueil était super on a d'ailleurs passé beaucoup de temps avec les propriétaires du lieux qui nous ont appris beaucoup de choses sur la vie en Inde.

En sortant nous sommes tombés sur un vieil homme passionnant qui nous a emmené dans sa petite boutique pour nous montrer sa collection de billets des 4 coins du monde. Une collection impressionnante qui doit valoir cher. On y a d'ailleurs trouvé des Francs, on ne se souvenait même plus à quoi ils ressemblaient ! Ici aussi les discussions furent passionnantes et touchantes. Des bons moments partagés avec les locaux.

Bonne nuit et à bientôt ! ☺️

6
6
Publié le 30 janvier 2023

Mercredi 25 janvier

Namaste !

Aujourd'hui on se lève tôt, on fait nos sacs et on profite de notre terrasse pour travailler sur la suite du voyage. Il y a beaucoup d'autres monuments très beaux et très intéressants à Agra mais ça ne nous tente pas, on préfère profiter du bon wifi et de la vue sur le taj Mahal pour avancer sur l'itinéraire. On avait l'habitude de réserver nos trajets et hôtels à la dernière minute mais ici il vaut mieux s'y prendre à l'avance si on veut avoir de la place. Ca nous force à préparer un programme un peu plus précis.

Après le déjeuner on prend un tuk-tuk qui nous emmène à la gare car nous quittons Agra. Cette ville n'était pas des plus plaisante. Les rues nous ont parues encore plus sales qu'à Jaipur, les prix sont plus élevés, on n'a pas super bien mangé et la chambre n'était pas top.

Cependant la gentillesse des locaux nous a touchée et nous n'avons pas tellement ressenti le côté touriste = portefeuille auquel nous nous attendions.

Le Taj Mahal est une merveille à ne pas manquer et l'omniprésence des singes est insolite.

On est contents de se diriger vers Pushkar, un petit village dans les montagnes, un lieu plus calme et plus spirituel.

Pour ça nous avons d'abord 6h de train jusqu'à Ajmer puis 1h de bus jusqu'à Pushkar.

Le trajet n'est pas logique car on revient en arrière mais c'est finalement ce qu'on a trouvé de mieux avec les obstacles rencontrés 😉

Le trajet se passe bien, le seul problème c'est d'avoir envie d'aller aux WC... En 6h de train c'est inévitable pour moi et... C'est terrible... Je vous épargne les détails... Ce pays et l'hygiène sont vraiment 2 choses différentes... Ce qu'on a remarqué aussi c'est qu'on n'a clairement pas les même marques de respect... Ici ils toussent sans se couvrir la bouche, baillent à voix haute, cachent à tout va et même aujourd'hui pendant le trajet le monsieur derrière moi faisait ses pets bruyants en toute tranquillité... ! Ils doublent dans les files et regardent des vidéos sur leur téléphone le son à fond sans écouteurs (comme en Amérique du sud d'ailleurs) toutes ces choses auxquelles on ne s'habituera pas c'est certain !

Cet homme guérit tout à priori 😅

Bref, on arrive à la gare de Ajmer à 21h30 sauf qu'on va à Pushkar, 15 km plus loin dans les montagnes. On doit donc trouver un moyen de rejoindre notre destination finale, on prend d'abord un tuk-tuk qui nous emmène à la gare routière où on se met à la recherche d'un bus. À priori le dernier est passé à 21h30 alors vous vous doutez bien que tous les chauffeurs de tuk-tuk et de taxi font tout pour nous y emmener !! Sauf que nous on est sûrs qu'on peut y aller autrement et surtout pour moins cher !!

On fini par tomber sur un local qui lui aussi cherche à aller à Pushkar, on décide d'attendre ensemble. Comme à chaque fois qu'on discute avec quelqu'un, un groupe se forme autour de nous (les gens sont intrigués ☺️) on se retrouve finalement une dizaine à vouloir rejoindre le même village, on sort tous ensemble de l'enceinte de la gare 😅

Et puis en traversant on tombe direct sur un micro van, on se dépêche de monter dedans, il n'y aura pas de place pour tout le monde ! On se retrouve à 5 avec tous les bagages à l'arrière hyper serrés. Au final on s'est fait déposer devant notre hôtel et on a payé 100 roupies pour nous deux soit 1,16€ alors que les taxis proposaient 800 roupies soit 9,30€ !

L'hôtel dans lequel on arrive est très joli et très propre, ça fait du bien ! On a hâte de découvrir ce village !

On trouve un joli restaurant encore ouvert tout se qu'on commande était très bon mais tellement épicé 🥵 on avait des flammes jusque dans l'estomac !! 😂

Jeudi 26 janvier

Pushkar

Aujourd'hui c'est le jour de la République. Ce n'est pas le jour de l'indépendance mais de la mise en place de la constitution de l'Inde en 1950. (L'indépendance face aux Britanniques a eu lieu le 15 août 1947)

Rien de particulier là où on est si ce n'est des spectacles dans les écoles. Le défilé militaire et le discours du premier ministre auront lieu à New Delhi.

Ce matin on prend notre petit déjeuner dans notre joli hôtel il y a un grand soleil et un grand ciel bleu.

Pushkar est une toute petite ville de montagne qui entoure un lac. C'est une ville sainte pour les hindous. Venir faire un pèlerinage ici pour eux équivaudrait à 100 pèlerinages ailleurs. Ici on retrouve le calme, beaucoup de rues sont réservées aux piétons et l'ambiance est assez peace.

Les rues sont cependant toujours aussi sales: vaches, chiens, singes, chats, déchets en tous genre... Mais surtout, beaucoup de vaches et d'ailleurs on les trouve très belles (mention spéciale pour tata Valérie 😁)

Les vaches sont sacrées en Inde. Entre autres croyances, pour eux, c'est une vache qui les aidera à traverser le fleuve qui les mèneront au paradis 🐄

À peine sortis on tombe sur une cérémonie de mariage, ici les mariages durent 3 jours, on n'a pas beaucoup d'infos mais cette cérémonie c'était les femmes déambulant dans la ville, certaines portaient de l'eau et donnaient des billets. Devant elles, on trouve les musiciens. On les a suivis un bon moment, ravis de tomber sur cet événement !

Il est temps pour nous de quitter le convoi et de flâner dans les jolies rues de ce village, à commencer par ce temple privé magnifique

En descendant les rues on tombe de nouveau sur un mariage !

On arrive au niveau du lac où il faut se déchausser, ça ne donne pas envie car ici traînent aussi tous les animaux donc c'est sale, on garde nos chaussettes et on observe les scènes de rituels, les gens viennent s'immerger dans le lac pour laver leurs péchés et guérir leurs maladies. Vu l'état de l'eau et tous les animaux qui y traînent on dirait plutôt que c'est en se baignant ici qu'il vont sortir malades....

On affronte les nombreux pigeons et partons faire le tour du lac

On se balade ensuite dans les ruelles où on découvre de nombreuses échoppes, plus jolies les unes que les autres. Les bâtiments sont magnifiques et on tombe au hasard sur de jolis temples. L'atmosphère est agréable, on se déchausse quand on rentre dans les échoppes, j'en profite pour faire rétrécir une bague en argent trop grande pendant que Kamel sympathise avec les vaches ☺️ rien n'est cher, on a envie de tout acheter !

On recroise le monsieur qui nous a aidé à rejoindre Pushkar la veille ( on ne retient aucun prénom car ils sont hyper compliqués, on ne les comprend même pas et à force de faire répéter on ne veut pas que ça devienne vexant ! ) Les scènes de vie peuvent être surprenantes, la place des animaux aussi !

Les oiseaux perchés sur les sacs

On nous demande toujours gentiment des photos, c'est vraiment rigolo car on voit que ça leur fait vraiment plaisir.

On décide d'aller faire une pause chaï à notre hôtel... Où je me suis fait attaquée par un singe... ! Maintenant on en rigole mais sur le coup on a vraiment eu peur 😅

Voici le responsable, quelques secondes avant l'attaque !! Il est arrivé tranquillement puis s'est assis face à moi, m'a regardé droit dans les yeux puis a fait sont cri de singe en me montrant ses dents pointues, avant de me sauter droit dessus !! Je ne m'attendais pas du tout à ça, je faisais plutôt attention à ce qu'il n'essaye pas de nous voler quelque chose !

J'ai fait un bond en arrière en hurlant, l'instinct de survie a fait qu'il a juste eu le temps de me toucher la jambe ! Puis les hommes de l'hôtel sont venus le chasser. Je me suis dis qu'ils allaient rire de moi mais en réalité ils nous ont dit que ces singes là étaient bêtes et dangereux.. ouf on s'en sort bien !!

Sur la photo il paraît tout petit mais il était bien plus gros ! Si si je vous assure !!

Le soir venu on décide de se balader avant d'aller manger. On tombe sur une fête d'école, la fameuse fête du jour national. On demande aux gardiens si on peut venir regarder, ils acceptent !

Les classes et les danses se succèdent pour notre plus grandes joies, on a même le droit à de jolies danses traditionnelles !

On est épatés par les moyens mis dans ces spectacles, entre musique, jeux de lumière, feux d'artifice, écran géant en fond, costumes, drone pour filmer... Quand on repense à nos spectacles de fin d'années on se dit qu'on est bien loins !!

Au bout d'un moment on se fait inviter plus proche de la scène "pour mieux apprécier le show", ça fait vraiment marrer les locaux de nous voir ici 😂 et nous ça nous éclate aussi ! Plus l'heure passe plus les danses deviennent glauques... En rapport avec leurs divinités, on se demande même si on ne va pas finir en offrandes dans le lac 😅

Au final on a passé un super moment, les spectacles ne sont pas finis mais il est déjà tard et temps pour nous d'aller manger.

On se retrouve sur ce genre de canapé !

On trouve le restaurant d'un hôtel dans un cadre magnifique. Ce soir on mange super bien, on goûte d'ailleurs une spécialité : le thalis, assortiment de différents plats en petites quantités, c'est parfait pour goûter à tout ! Spoiler: on reviendra demain soir et on tombera malade... 😔

À bientôt pour de nouvelles aventures entre attaques de singes et intoxication alimentaire, la totale 😅

7
7
Publié le 31 janvier 2023

Vendredi 27 janvier

Nouvelle journée à Pushkar, première étape, aller voir le temple de brahma, c'est pour les hindous la divinité créatrice du monde. Le seul temple en son nom se trouve ici, les pèlerins passent donc par ce lieu de culte après s'être lavés dans le lac.

Pour nous, très peu d'intérêt, c'est tout petit, le temple est bleu et orange mais ça s'arrête là.

Les rues elles sont toujours passionnantes.

Quand c'est écrit pancake et que c'est une énorme crêpe !
Ces fameux piments qu'ils mettent partout 🥵
Les paniers d'offrandes que l'on voit finissent toujours par être mangés par les singes ou les vaches.

On se dirige ensuite vers une des montagnes qui surplombe le village pour avoir une vue d'ensemble. On peut soit prendre un téléphérique soit monter les 580 marches à pied. Bien sûr, on choisit les marches ! Mais si on avait su qu'une horde de singes nous menacerait en cours de route, on aurait pris le téléphérique !

On n'a pas de photo des singes car on avait bien trop peur ! Lors de notre montée, ils étaient entre 20 et 30, posés dans les marchés comme s'ils nous attendaient.

Ce sont des singes entelle ils font entre 70 et 80 cm de long et peuvent peser jusqu'à 25kg.

Ils n'en avaient à priori pas après nous mais il y avait un combat entre bandes rivales, on s'est trouvés au mauvais endroit au mauvais moment. Ils se criaient dessus, courraient, sautaient et ne manquaient pas de nous crier dessus nous aussi. Leurs bonds étaient impressionnants ils peuvent franchir 4 mètres à l'horizontale et 10 à 12 mètres en oblique. Comme on était en montée, on vous laisse imaginer le spectacle !

Bref, on vous passe tous les détails mais après une vraie peur et une hésitation à redescendre pour remonter en téléphérique on a fini par prendre notre courage à 4 mains et à monter jusqu'au sommet où nous attendaient d'autres singes de la même race 😱😂

Arrivés en haut, on retrouve un jeune couple de hollandais qui avait aussi eu peur en montant.

Sauf que pour eux, les frayeurs n'étaient pas terminées... Lui a ôté son sac à dos pour en sortir sa caméra sauf que dans le sac il y avait aussi un paquet de chips... Un des singes lui a sauté dessus et a essayé de lui arracher le sac. Il tenait aussi le pantalon du gars qui ne s'est pas laissé faire, mais le singe n'aurait rien lâché.. je lui ai même jeté un caillou, il n'a pas bougé. Quand le singe a montré ses dents il a finalement donné le paquet de chips, le principal étant de garder le sac à dos !

Avec toutes ces frayeurs on se rend compte qu'on est sur leur territoire et pas forcément les bienvenus ! On décide tous les 4 de redescendre en téléphérique c'est plus prudent !

On se balade dans la ville, on prend un chaï, on fait quelques achats souvenirs précieux et on capture ces jolies scènes qui se déroulent sous nos yeux ☺️

Quelques infos en vrac

Les femmes indiennes sont très apprêtées, elles ont de belles tenues colorées et de nombreux bijoux, elles ont quasiment toutes un piercing au nez et des bijoux jusqu'aux orteils ! Les hommes ont eux aussi les oreilles percées et ce dès le plus jeune âge. Les enfants portent du khôl aux yeux (poudre noire).

Les gurus portent des dread, une longue barbe et un turban comme on peut apercevoir sur la deuxième photo.

Les échafaudages sont faits à la main, en bois avec de la ficelle nouée à la main c'est impressionnant et peu rassurant (voir photo)

En fin de journée après un délicieux goûter on part s'installer au bord du lac pour y admirer le coucher de soleil. L'ambiance est particulière et propre à ce lieu ! On entend les chants, les prières, les cérémonies, les djembés... Un moment et un lieu uniques !

Le soir on retourner dîner au même restaurant que la veille sauf qu'en me couchant, je sens que quelque chose ne va pas, la nuit je dors mal, j'ai un peu de fièvre, des nausées. C'est le début de plusieurs jours d'une intoxication alimentaire. On a tenu 10 jours en Inde sans tomber malades, c'est déjà pas mal ! Même si on fait attention à ce qu'on mange, on n'est pas maîtres de tout. Kamel n'est pas très bien non plus mais lui c'est plutôt un état grippal. Le programme à venir n'est pas des plus reposant, on va essayer de faire au mieux !

On vous donne des nouvelles rapidement !

8
8
Publié le 1er février 2023

Samedi 28 janvier

De Pushkar à Sawai Madhopur

Réveil difficile, Kamel ça va encore, moi je suis KO, j'avale simplement une tisane miel citron gingembre. On prend nos sacs, un bus, un tuk-tuk, direction la gare. On a des billets de trains à réserver pour la suite, Kamel est vaillant et les réserve, l'attente est longue et il faut être alerte pour ne pas se faire doubler !

Puis on notre train arrive. On monte dedans et là c'est l'horreur il est dégoûtant on se demande comment les gens peuvent être aussi sales... On se dit qu'on ne pourra pas faire un trajet de 6 heures dans ces conditions... (On a en plus tous les deux la nausée c'est parfait 😅) finalement un homme fait sortir tout le monde, ils prennent une heure pour nettoyer le train, ouf !

La gare routière !

Finalement le trajet passe vite, on est en couchette et malades alors on dort !

Arrivés à notre hôtel je file me coucher Kamel part tout de même manger quelque chose.


Dimanche 29 janvier

Et Lundi 20 janvier

Nous sommes venus ici dans le but de faire 2 "safaris" dans le parc Ranthambore et d'y voir le tigre du Bengale. C'est une ancienne réserve de chasse d'un Maharaja maintenant un c'est parc protégé.

On s'est bien renseigné et des tas de gens y voient des tigres. Cependant on le sait, ce n'est pas un zoo, les animaux sont en totale liberté, le parc est géant, rien ne nous assure qu'on verra des tigres !

Nous avons réservé 2 Safari un le matin à 7h et un l'après-midi à 15h et on lève le suspens tout de suite, nous n'avons vu aucun tigre à l'horizon. On est super déçus surtout qu'on est vraiment malades aujourd'hui, et qu'on étaient pleins d'espoirs. Mais c'est ainsi, on savait que ça pouvait arriver !

Le parc est divisé en plusieurs zone. Le matin nous avons fait la zone 1 mais il y avait de l'orage et on s'est pris une grosse pluie. En plus la zone n'était pas super jolie.

On était dans ce genre de véhicule, notre chauffeur était un vrai pilote...

Retour à l'hôtel trempés jusqu'à l'os et malades ! On emprunte un sèche cheveux à l'hôtel et on sèche toutes nos affaires entre deux siestes avant de repartir pour un deuxième Safari (tout ça pour ne pas voir de tigre... 😔)

La sortie de l'après midi est tout de même plus sympa, cette partie du parc est très belle, on a vu de nombreux animaux et il y a du soleil ! On n'a pas des photos de tous les animaux mais on a vu: crocodiles, cerfs, biches, paons, chouettes, antilopes, phacochères, singes, de nombreux oiseaux très beaux, flamand rose... Et les arbres avec tout plein de lianes sont incroyables !

Camouflage lunettes de soleil

Contents de notre sortie et secs mais bel et bien déçus... La fin de journée on est super mal mais il faut se motiver car on a un train de nuit: 23h-7h, notre premier et dans notre état ce ne sont sûrement pas les meilleures conditions...

Les couchettes sont propres, on a des draps, des oreillers, des couvertures. Sauf que, Kamel est en haut il a la clim en pleine tête, tout le monde tousse dont notre voisin qui crache littéralement ses poumons, on est collés à la porte qui grince et claque sans arrêt... Un pur bonheur !

On arrive à destination mais on est dans le mal tous les deux, on a énormément de chance car notre chambre d'hôtel est prête alors on part se coucher et on reste couchés toute la journée ! On reprend des forces et on espère reprendre les visites demain !

Bref, on est arrivés à Udaipur !

À très vite !

Voici les rupees. 1€ vaut environ 86 RP, les billets de 500 sont hyper communs mais on n'est pas riches pour autant ! 😅
9
9
Publié le 2 février 2023

Mardi 31 janvier

Hello, on a repris des forces ! On n'est pas à 100% de nos capacités mais on va mieux. Aujourd'hui on part découvrir Udaipur, une ville assez touristique qui a su garder les traces architecturales et artisanales des époques traversées. C'est très joli et les bords de lacs sont très agréables.

On part directement visiter un petit musée. Le bagore ki haveli. Le bâtiment est superbe et l'exposition est variée.

Livreur de lait en scooter
Bienvenue en Inde !

On apprend beaucoup de choses et on découvre de jolis objets de l'époque dont tout un tas d'objets en argent, des jeux, des marionnettes, de la vaisselle...

Narghilé en argent s'il vous plaît !

On découvre aussi des instruments de musique, différents types de turbans, de belles mosaïques et des fresques...

On termine par une salle des armes et une salle qui retranscrit les différentes étapes du mariage. On ne les met pas toutes mais c'était très instructif !

Nous nous sommes ensuite baladés tranquillement dans les petites rues agréables. Il y a des éléphants partout ici mais en dessin !

On arrive ensuite au Jagdish temple. Un monument achevé en 1652, dédié à leur divinité vishnou.

*On essaye d'en apprendre un peu plus à chaque fois sur leurs croyances, ce qu'on a retenu en gros c'est qu'ils ont 3 grands dieux: Brahma, Vishnou et Shiva et 3 grandes déesses (leurs femmes) dans l'ordre: Sarasvati, Lakshmi et Parvati. Mais en dehors de ça, ils ont plein d'autres divinités comme par exemple Ganesh...*

Les hindous sont majoritaires mais il y a aussi énormément de musulmans en Inde, on entend d'ailleurs l'adhan (appel à la prière) dans chaque ville où on va. Cependant le gouvernement tend à les repousser le plus possible...

Bref, nous voici au pied de ce temple magnifiquement sculpté.

On redescend et on part jeter un œil à la clock tower, première horloge publique construite en 1886 en l'honneur de la famille royale de l'époque.

C'est un petit carrefour avec beaucoup de circulation alors on ne s'y attarde pas, on grimpe plutôt sur le toit terrasse d'un hôtel prendre un petit chaï avec vue sur le temple.

On retourne ensuite au musée de ce matin pour acheter nos tickets car ce soir on va voir un petit spectacle. Une fois les tickets en poche, on patiente au bord du lac à observer les scènes de vie, la lumière du soleil qui change et les gens s'amuser avec les pigeons !

Le lieu est superbe et le soleil couchant embelli les façades. D'ici on voit un palais sur l'eau entièrement fait de marbre qui est maintenant un hôtel de luxe.

C'est ici qu'on a fait la connaissance de Xavier et sa fille Odile, deux belges en voyage, on a pas mal échanger sur l'Inde et les voyages on est est allés voir le spectacle ensemble. Ça se passe dans une petite cour du musée, on s'installe sur des tapis, matelas ou petits bancs. Le spectacle a lieu chaque soir et la cour est toujours pleine ! On arrive parmi les premiers.

C'était génial, entre coupé de danses Rajput, scénette théâtrales muettes et marionnettes, le tout accompagné de musique et chanteur live. On a passé un super moment avec des prestations impressionnantes ! Plus il y a de couleurs et de bijoux, plus c'est beau !

On termine par un repas bien trop épicé (et pas serein pour moi de peur d'être malade de nouveau) sur un joli roof top. On va se reposer pour continuer la découverte de cette ville demain ☺️

10
10
Publié le 3 février 2023

Mercredi 1er février

Nouvelle journée à Udaipur.

On prend notre temps le matin et on part directement au city Palace museum. Le city palace est un énorme bâtiment comme une forteresse, fait de marbre et de granit. Udai Singh, le fondateur de la ville fit donner le 1er coup de pioche en 1559. Son emblème était le soleil, ça nous rappelle Louis XIV à la même époque d'ailleurs...

Le monument est divisé en 3 ailes, une partie est encore habitée par le maharana actuel, la deuxième se divise en 2 hôtels de luxe et la 3eme est transformée en musée, c'est celle qu'on va voir.

C'est un vrai labyrinthe. Le palace fut agrandi au fur et à mesure des années et des règnes. Comme partout au Rajasthan, les détails sont magnifiques.

Voici le bureau de poste de l'époque ☺️

De nombreux maharanas se sont succédé, c'est chouette de s'imprégner des pièces comme "laissées en l'état".

Il y a aussi de très belles mosaïques.

Voici la famille royale actuelle et les 2 prochains maharanas.

De belles valises... 🤔

À la sortie on découvre un éléphant à taille réelle, en effet, ils ne sont heureusement plus là aujourd'hui mais ils étaient bien présents à l'époque..

On croise aussi des collégiens, en Inde, l'uniforme est de mise, une empreinte anglaise !

Ensuite c'était l'heure du goûter et de la chouette rencontre d'un couple de français de 70 ans qui sont totalement amoureux de l'Inde, ça fait 20 ans qu'ils reviennent en vacances ici. Ils nous ont brièvement parlé d'un voyage en stop jusqu'en Afghanistan dans les années 70... On aurait aimé passer plus temps avec eux et en savoir plus mais ils avaient des choses à faire !

Un truc qui nous épate qui n'est pas valable pour cette photo, nous quand on monte dans un tuk-tuk tous les deux avec nos sacs le tuk-tuk est plein, les indiens eux quand on les voit passer ils ont l'air d'être 12 dedans c'est improbable 😅

Après une balade on se dirige vers un coin sympa pour le coucher du soleil, un beau moment où on prend le temps de réaliser la chance qu'on a d'être ici !

On termine la journée par un dîner sur un rooftop où un chanteur s'installe au moment où on arrive. À la fin du repas, on se retrouve à danser avec toute une famille qui vient de Bombay ! Ça a commencé entre filles et quand j'ai dit à Kamel de nous rejoindre, tous les hommes sont venus danser avec leur femme ! ☺️ Un chouette moment de partage rempli de sourires !

À très vite ! PS : merci pour vos messages, on va beaucoup mieux 😊

11
11
Publié le 5 février 2023

Jeudi 2 février

De Udaipur à Jodhpur.

Aujourd'hui on quitte Udaipur pour rejoindre Jodhpur en passant par Ranakpur.

Le trajet direct se fait en bus privé mais à Ranakpur se trouve l'un des plus beaux temple de l'Inde. Comme on a très envie de le visiter, deux possibilités s'offrent à nous : prendre un taxi ou les bus gouvernementaux (deux solutions extrêmes 😅 le taxi est beaucoup trop cher et le bus c'est faire une croix sur hygiène, confort, temps, tranquilité, sérénité, cervicales en place...) Vous nous connaissez, on opte tout de même pour le bus. On n'a pas pris de photos de l'extérieur du bus mais il ne valait mieux pas, on aurait simplement dit une épave qui sortait de la casse... À l'intérieur ce n'est pas beaucoup mieux, à mes pieds un trou laisse entrevoir le bitume 😱😅 au début ça va on n'est pas nombreux mais plus on avance plus on s'arrête dans des petits villages et le bus est plein à craquer. Ah on a le temps d'en voir du paysage 😂


On se demande si on va devoir pousser le bus dans les montées, si on va perdre la porte, une vitre ou une roue... Bref on est sereins, pas de soucis.

Et puis il se passe quelque chose d'assez fou, une dame âgée monte dans le bus et demande à deux jeunes devant nous de se lever pour qu'elle puisse s'asseoir (dans les bus gouvernementaux les femmes s'assoient devant et les hommes derrière et bien sûr, priorité aux personnes âgées ça c'est du bon sens). Dans la rangée il y avait une femme + les deux jeunes hommes (moins de 20 ans) ils avaient donc double raison de se lever mais ils ont refusé, deux fois ! On est choqué par leur réaction, on fait signe à la dame de venir, Kamel va lui laisser sa place (on vous passe les détails des déplacements on est serrés comme des sardines) la dame s'installe et nous montre sa reconnaissance en nous offrant des morceaux de clémentines... C'est très gentil mais on est à peine à l'aise avec nos estomacs, dans un environnement peu favorable à un en-cas, dans des virages en pleine montagne et puis on ne sais pas par où sont passés ces morceaux de clémentines déjà épluchés... 😂 Moi il était hors de question que je les mange, Kamel s'est forcé à les engloutir en une fois 😅 bref je garde ça dans ma main en attendant d'être arrivés. La dame qui ne parle pas anglais insiste pour que je mange mais je lui mime que j'ai peur d'être malade, que je préfère attendre.

Et puis d'un coup une petite effervescence autour de nous et des deux garçons qui ont refusé la place commence. En gros les plus anciens affichent les jeunes en disant que c'est une honte qu'ils ne se soient pas levés et que c'est nous voyageurs étrangers qui laissons notre place... Nous on ne dit rien.

Au bout de 30 minutes de route... Une jeune fille qui était debout dans l'allée vomit... Sur les genoux des deux garçons en question 😲😲 horrible 😱 morale de l'histoire, laisse ta place assise quand on te la réclame ! 😂😂

Le bus continue jusqu'à Jodhpur. Nous on descend à Ranakpur... Une vraie épreuve pour sortir avec les sacs, la clémentines écrasée dans ma main... Bref on est arrivés sains et saufs, tout va bien ! On a fait 100 km en 3h, après notre arrêt visite, on reprend un bus pour les derniers 200km, on ne sait pas en combien de temps ni dans quelles conditions on les fera mais très certainement debout vu le monde qui utilise ce transport !!

On verra ça après ! Pour l'heure, visite d'un premier tout petit temple très joli.

On se dirige ensuite vers le temple principal, l'Adinah temple. L' audio-guide en français est compris dans le ticket.

Ce temple est un sanctuaire jaïn, construit à partir de 1496 sur près de 50 ans. L'extérieur est massif, l'intérieur est somptueux et d'une finesse incroyable ! Il est entièrement fait de marbre. Voici quelques chiffres, peut-être que ça vous donnera une idée de l'ampleur du travail ...1500m2, 33m de hauteur, 24 dômes, 84 chapelles, 1444 pilliers (tous différents) !

Là pour de la dentelle, c'en est, et de marbre ! C'est un lieu somptueux avec énormément de détails... Chapeau aux artisans !!

On prend le temps dans ce lieu irréel avant de ressortir récupérer nos sacs et attendre... Notre bus !! Voici d'ailleurs notre joli insolite arrêt !

Il doit passer vers 15h, on ne sait pas à quelle heure on arrivera à destination ni dans quel état 😂 et puis une voiture s'arrête prendre un chai à l'échoppe à côté de nous. C'est un chauffeur privé (ici la plupart des touristes font le tour du Rajasthan en voiture avec chauffeur privé. Lui a déposé son groupe de touristes australiens à l'aéroport d'Udaipur et remonte chez lui à vide à Jaisalmer, en passant par... Jodhpur !!) On lui demande combien il nous prendrait, il nous dit 1000 roupies ce qui fait environ 10€... Alors certes on a fait les 100km de ce matin pour 1,90€ pour deux et on ferait sûrement la deuxième partie pour peut-être 2,50€ mais là c'est une occasion en or !!! Ni une ni deux, on attrape nos sacs et on s'installe confortablement à l'arrière du véhicule ! Nous voici donc en route pour Jodhpur avec chauffeur privé, sièges confortables et la clim svp !! Vous ne pouvez pas savoir comme on est heureux 😁 😁 3h de route à slalomer entre les vaches sur une route de qualité, franchement c'était royal !

Nous voici donc arrivés à Jodhpur, il nous reste plus qu'à marcher un peu avant d'arriver à notre guesthouse, la terrasse donne vue sur l'imposant fort que nous irons visiter dans les jours à venir ! Pour l'heure c'est repos ! À très vite ☺️

12
12
Publié le 7 février 2023

Vendredi 3 février

On a pris le temps de nous reposer aujourd'hui. On a changé de température, il faisait environ 20 degrés jusque là, maintenant il en fait 30. Jodhpur est surnommée Sun city (la ville du soleil), elle a un taux de pluie quasiment nul et enregistre 300 jour de soleil par an !

On s'est promené l'après-midi dans la ville. On est allé voir un puits, on n'a pas trop d'explication sur son fonctionnement, on sait qu'il a été construit sous l'ordre de la maharani et on s'imagine que les escaliers sont pratiques selon le niveau de l'eau.. on sait aussi que lorsqu'il fait très chaud, il se transforme en piscine municipale !

Tiens, un coq !

Udaipur nous a fait du bien, c'était plus propre et plus calme, après avoir été malade ça tombait parfaitement. Ici il y a énormément de chiens errants donc des crottes partout... Et puis les klaxons, circuler entre les piétons et les scooters est parfois hyper compliqué surtout du côté du bazar... Mais la ville a son charme.

Dans la rue on a croisé des gens assis par terre en train de se faire tatouer..... 🤔😲 Et parfois par des enfants !!! Ici la dame en jaune se fait tatouer... Pas au henné hein, un vrai tatouage !!

On s'est retrouvé à manger des choses indéterminées, toujours bien trop épicées... Par contre on a trouvé de très bonnes pâtisseries à base de noix qu'on n'a pas eu le temps de prendre en photo 😅

Rien de spécial pour la fin de journée si ce n'est la rencontre de Kevin, un voyageur français solo avec qui on a pas mal discuté ce soir !


On ne comprend pas le comportement des gens ici, certains sont gentils avec les chiens mais d'autres les maltraitent, on voit certaines personnes donner des coups de pied à des chiens, parfois des chiots sans aucune raison... Et ce n'est pas la première fois... Pour un peuple qui se dit respecter les animaux ça manque de cohérence et ça fait mal au cœur...

Allez, à demain !

Au fait, notre hôtel est tellement mal isolé que le soir quand on se couche on est au milieu de l'animation de la rue, on a l'impression que notre lit est en pleine rue 😂 mais à part ça on dort bien, je pense qu'on s'est habitué au bruit constant !

Samedi 4 février

Namaste ! Aujourd'hui on s'est fait une journée toute douce, on n'a absolument rien fait de ce qu'on avait prévu mais c'est pas grave, on a fait ce qu'on avait vraiment envie de faire ! 😊

On a fait une chouette balade dans notre quartier à observer la vie et les jolies maisons, croiser des regards et gagner des sourires 😁

On a voulu aller voir le coucher de soleil à un endroit sympa qu'on n'a jamais trouvé alors on est aller de voir depuis le roof top de notre hôtel 😅 en allant dîner on s'est perdu un peu mais au moins on a mangé des nouilles sans piment ! En rentrant on a joué un peu au badminton avec des enfants et on a commencé à faire nos sacs !

À demain 😊

Dimanche 5 février

Hello ! Aujourd'hui c'est notre dernière journée à Jodhpur, on va enfin visiter l'imposante forteresse de Merangharh qui trône au-dessus de la ville. En fin d'après-midi nous prendrons un train pour rejoindre Jaisalmer.

Cette forteresse a été édifiée à partir de 1459 par le fondateur de la ville, elle s'étend sur plus de 400m.

Les façades superbement ajourées permettaient encore une fois aux femmes (gardées par des eunuques) de voir les évènements qui se déroulaient dans la cour sans être vues. On visite différentes salles où de magnifiques objets ont été conservés comme ce majestueux palanquin qui devait être porté par minimum 8 personnes ! Ou cette fiole en forme de femme qui contenait soit du vin soir de l'eau à l'opium.

Il y a des salles incroyables laissées en l'état comme la salle de réception avec des dessins faits à l'or ou la chambre du maharajah qui est assez grandiose !

Chambre du maharaja

Les points de vue sur la ville sont aussi superbes. La ville est surnommée la ville bleue, après avoir fait Chefchaouen au Maroc, on ne trouve pas Jodhpur si bleue. La peinture bleue permet de garder les murs des habitations au frais mais ça a l'air de se perdre.

On n'en a pas parlé mais ici les moustaches c'est sacré ! Même les hommes qui ont des moustaches très courtes essayent de les courber c'est assez marrant ! Bon ici c'est plutôt la barbe qui est mise en valeur mais on voit qu'il y a du niveau ! 😁

On termine par deux cours sublime avec des détails dont on ne se lasse pas !

Une fois la visite terminée on se trouve un café avec une vraie machine à café pour s'offrir un grand cappuccino (ici le café n'est pas un point fort !) Puis on repasse à l'hôtel avant de prendre un tuk-tuk pour rejoindre la gare.

Les éternels selfies !

Nous voici à la gare, on a environ 5-6h de train pour rejoindre Jaisalmer ville tout à l'ouest proche du désert et du Pakistan

En arrivant à la gare de Jaisalmer il y avait à quai un train pas comme les autres... En effet, son nom est le Palace on wheel "palais sur roue" comme son nom l'indique c'est un train de luxe. Malgré les rideaux on entrevoit l'intérieur chic des wagons. Il y a le wagon salle de sport, le wagon restaurant, le wagon salon... C'est un train qui part de New Delhi, fait le tour du Rajasthan en 1 semaine et revient à New Delhi. On a regardé sur internet combien coûtait le voyage... Et c'est une somme astronomique !! Pour une cabine double il faut compter 10 540€ !! À côté de ça en sortant de la gare on croise des tas de gens en train de dormir dehors à même le sol, une sacrée claque...

13
13
Publié le 8 février 2023

Lundi 6 février

Hello ! Nous voici donc à Jaisalmer, surnommée Golden city et on comprend vite pourquoi ! Tous les bâtiments sont construits avec du grès ocre et les façades sont somptueusement taillées. On vous prévient, vous allez en faire une overdose de photo car cette ville est pour nous un coup de cœur ! On a trouvé un délicieux restaurant Coréen, on est fan de la nourriture indienne mais manger épicé à s'en brûler l'estomac on n'en pleut plus alors une pause fait du bien !!

La ville se compose en deux parties, une partie basse au pied du fort et une partie à l'intérieur de la forteresse qui a d'ailleurs été classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Les français la surnomment la "Carcassonne des sables".. pour avoir visité des deux, elles n'ont rien à voir !! Nous logeons dans la partie basse, on part d'abord acheter nos futurs tickets de bus et on passe par le marché, entre légumes, femmes en saris, hommes en turban, scooters, vaches, chèvres et chiens... Le charme de l'Inde !

Le guichet pour les bus

La cité est entourée d'un rempart de 5km et 99 bastions, elle est toujours habitée par le Maharaja actuel.

La forteresse regorge de magnifique havelis (maisons de maîtres ou petits palais) d'une beauté incroyable !

On prend le temps de simplement se perdre dans les ruelles et de prendre beaucoup trop de photos !

On ne se lasse pas, chaque bâtiment est travaillé, chaque détail est différent, les couleurs différent en fonction de la lumière, c'est calme, la circulation est limitée dans les ruelles, quelle belle découverte !

On trouve un café sympa en bordure de rempart pour admirer le couché de soleil et on craque pour un restaurant chic et ses bonnes pizzas italiennes. Bien que ce soit chic, la pizza ne coûte que 5€ ! On voit passer une famille qui fête un mariage, musique à fond, feux d'artifice... On est lundi soir, on dirait qu'ici on peut faire la fête n'importe quel jour !!

Vendeur de chaussures..

Cette ville est un bijou, on a hâte d'être à demain pour continuer la visite ! 😊

14
14
Publié le 10 février 2023

Mardi 7 février

Hello, encore une belle journée par ici ☺️ ce matin nous sommes allés visiter un ensemble de temples jaïn entremêlés les uns aux autres. Mais d'abord on observe et on capture les scènes de vie si dépaysantes que l'on croise en chemin.

On pénètre de nouveau dans la forteresse...

Et nous voici au cœur des temples.

Les détails sont encore une fois incroyables.

On ressort de la forteresse pour se balader à l'extérieur et admirer les bâtiments et les nombreuses vaches bien sûr !

On vous a prévenu pour l'overdose ? 😂

Joli balcon pour des pigeons !

Nous arrivons ensuite au pied de la Patwah-ki-haveli. Un ensemble de 5 maisons édifiées entre 1800 et 1860 pour les 5 fils d'un très riche marchand et banquier jaïn. Il faisait du commerce de tout un tas de choses comme l'or, l'argent, l'opium, le bois, les épices... Le bâtiment est d'une richesse incroyable, l'intérieur se visite et il est meublé ! Mais avant d'entrer, petite séance photos ! 😅

La visite est très intéressante, et on s'imagine la vie que pouvaient mener les familles. On visite chaque pièce de la maison, on y retrouve encore une fois, la pièce où était consommé l'opium. Jaisalmer étant sur la route des caravanes, elle s'est beaucoup enrichie grâce au commerce de l'opium. Cette drogue était offerte aux visiteurs (ça se fait encore lors de certaines occasions) diluée dans de l'eau avec du safran ! On en donnait aussi aux dromadaires pour qu'ils marchent plus longtemps et avec des charges plus lourdes 😔 On trouve aussi comme on avait déjà vu dans certains palais des ventilateurs qui fonctionnaient au kérosène ! Il faut savoir qu'en ce moment c'est l'hiver et qu'il fait 30 degrés, l'été il fait 45 degrés !

On termine la journée par quelques boutiques et un bon dîner !

15
15
Publié le 11 février 2023

Mercredi 8 février

C'est notre dernier jour à Jaisalmer, on décide d'aller à pied à un petit lac nommé Garisar lake. C'est un lac artificiel qui approvisionne la ville en eau.

On part ensuite au cœur de la forteresse concrétiser nos achats, Kamel s'est même fait faire sur mesure une kurta pajama, habit typique du Rajasthan ! Ils ont pris ses mesures hier, on le récupère 24h plus tard et le résultat est top ! On a aussi craqué sur une étoffe faite à partir de broderies de robes de mariées, assemblées en patchwork. Il y en a dans toute la ville, c'est difficile de résister. Le travail de broderie est un art ancestral qui résulte des échanges entre tribus perses, afghanes et d'Asie centrale. On ne sait pas comment tout ça va rentrer dans nos sacs... 😅

On grimpe ensuite à un view point pour le coucher de soleil où on rencontre deux couples de français retraités voyageant avec un guide.

On arrive sur les lieux assez tôt (les premiers) on a pu voir arriver toutes les personnes qui allaient nous réclamer de l'argent. Du groupe d'enfants qui essaye de nous attendrir avec un chevreau aux chamanes qui posent pour se faire prendre en photo en passant par le musicien accompagné des enfants qui chantent très très bien ! Tout ça fait partie du moment !

Le coucher de soleil est magnifique avec vue sur le fort.

On redescend trouver la petite échoppe conseillée par le groupe de français pour déguster une délicieuse boisson typique de la ville de Jaisalmer. Elle ne se boit qu'en fin de journée après la traite, c'est du lait aux amandes et au safran qui cuit dans une énorme marmite chauffée aux bouses de vaches séchées ! Une expérience et surtout, une délice, si bon qu'on en boit 2 verres chacun !! C'est aussi ici qu'on fait la rencontre de deux hommes Suisses, aussi retraités avec qui on discute un bon moment !

On termine ce séjour à Jaisalmer par un dernier délicieux repas coréen (c'est Sayar, un Indien passionné de cuisine qui a apprit la cuisine coréenne sur youtube mais vraiment c'est à tomber ! Même les Coréens viennent manger ici et trouvent ça délicieux !!)

Demain une nouvelle étape nous attend 😊

Jeudi 9 février

Réveil à 5h pour prendre notre bus (privé on vous rassure, pas un bus gouvernemental 😅) on a réservé une couchette 2 place pour ce trajet de 6 heures.

Le trajet est physique ça secoue dans tous les sens, le chauffeur a mis la musique à fond et il n'arrête pas de klaxonner et donner des gros coups de freins... Mais attention ce n'est pas un klaxon qui fait pouet... C'est un klaxon qui fait une mélodie insupportable 😅

On essaye de dormir tant bien que mal..

En arrivant à Bikaner on a un peu galéré à trouver notre guesthouse. Notre chauffeur de tuk-tuk ne partait pas du tout dans la bonne direction, heureusement qu'on a maps me pour suivre le trajet. Il ne comprenait pas l'anglais, on vous passe les détails mais on a dû prendre un autre tuk-tuk qui a essayé de nous prendre pour des novices en nous faisant peur disant qu'il valait mieux qu'il nous accompagne à pied car c'était dangereux pour nous... (Tout ça pour nous demander un billet à l'arrivée... Alors que c'est nous qui l'avons guidé jusque là !) On déteste ce genre de pratique, on en a eu pas mal lors de notre voyage au Maroc... On a gentiment décliné sa proposition, on avait qu'une rue à prendre avant d'arriver à notre logement et là bizarrement, tout les habitants sont sortis à notre passage avec des comportements hyper louches 😅 tout ça en évitant les chiens, les chèvres, les vaches et leurs crottes bien sûr, avec la chaleur, la fatigue, les sacs sur le dos, tout le monde nous accostait alors que c'était une petite rue avec des habitations. Bon au final il ne s'est rien passé mais on a bien rigolé !!

On fini par arriver à notre guesthouse, on pose nos affaire et on descend dans leur salle de restauration pour manger un petit truc ... Qu'est-ce qu'on a rigolé, c'est la pièce la plus kitch qu'on ai vu jusqu'ici et attention, chaque détail compte 😂😂

Après une bonne douche et un petit creux comblé, on part à l'assaut de cette ville et son effervescence. En préparant le voyage on était persuadés que Bikaner était une petite ville, que ce serait calme comme à Jaisalmer.. mais en fait pas du tout 😅

On est fatigués, on se trouve un café restaurant avec une terrasse agréable et les klaxons toujours en fond (faut pas rêver 😅). En chemin on passe devant le joli fort que nous visiterons dans les jours à venir.

On reprend les repas typiques Indiens et ses épices, le bonheur gustatif tout en crachant du feu 😅

Good night !

16
16
Publié le 13 février 2023

Vendredi 10 février

Journée plutôt tranquille aujourd'hui si on peut appliquer le mot tranquille à une ville d'Inde 😅 juste un déplacement et c'est déjà l'aventure !! Après avoir dormi et fait une lessive à la main, on part se promener découvrir les havelis de notre quartier.

Beaucoup de jeunes nous interpellent, nous demandent d'où on vient et bien sûr nous réclament des selfies, ça donne des situations vraiment marrantes. Ici même les jeunes ne parlent quasiment pas anglais.

On croise beaucoup d'enfants qui nous demandent nos prénoms et le nom de notre pays, ils viennent nous serrer la main. On croise tellement de sourires 😊 on en oublierait presque la saleté des rues... Quoique non en fait, c'est impossible... 😔 Il y a un monde fou et des situations improbables, on vit les embouteillages piétons, il faut être sur le qui-vive ! On profite du marché pour acheter quelques fruits, bananes, grenades et cacahuètes.

Manger une grenade dans le chaos 😂
Un sourire à la fenêtre 🥰
Tout est normal !

Pour se rendre un peu compte de l'ambiance, et en comparant l'Inde à la Chine (la Chine est le pays le plus peuplé du monde et l'Inde se place juste derrière mais la superficie n'est pas la même :

Chine: 1,412 milliards d'habitants dans 9,597 millions de km2

Inde : 1,408 milliards d'habitants (sans compter les vaches 😅) dans 3,287 millions de km2 !

(Chiffres de 2021, l'Inde devrait même très bientôt dépasser la Chine)

Alors autant vous dire qu'autant d'êtres vivants ce n'est pas de tout repos !

Cette photo est géniale 😂

On s'est longuement posés au même café restaurant qu'hier pour bosser sur notre prochaine destination.

On a hésité à aller visiter un endroit un peu particulier mais on s'est finalement dit que les photos nous suffisaient... on vous explique, vous serez certainement d'accord avec nous 😂

À une trentaine de kilomètres de Bikaner, il y a un temple un peu particulier qui s'appelle le temple Karni mata et qui est surnommé... Le temple des rats !! En effet, ce temple est habité par des milliers de rats à qui les fidèles viennent déposer en offrandes des gamelles de lait et de graines ! En voyant des photos et en sachant que le temple se visite nus pieds... On s'est dit que ce n'était peut-être pas nécessaire d'aller jusque là 😅

Photos issues de Google :

Alors, ça vous fait envie ?

Selon la légende, Karni Mata a réincarné tous les conteurs et poètes en rats... La déesse elle-même aurait été réincarnée en un rat blanc, les fidèles espèrent dont croiser un rat blanc pour leur porter chance !

Bon au final on en voit assez dans les rues des rats, on n'avait pas envie de s'afliger ça 😅

On a un autre exemple dans un autre registre à vous raconter... Lors de notre trajet en "chauffeur privé" de Ranakpur à Jodhpur, notre chauffeur d'ailleurs nommé Vishnou comme un de leur dieu, nous indique un endroit au bord de la route en nous disant qu'ici se trouve le temple du dieu des chauffeurs de taxi 🤔 on lui demande de nous en dire plus, il nous explique qu'un homme est mort d'un accident de voiture il y a quelques années et maintenant il protège les chauffeurs de taxi..

La religion hindoue est assez compliquée, il y a les principaux dieux et déesses et à côté de ça on nous a parlé de 33000 dieux différents, en discutant avec différentes personnes, on a l'impression que chacun choisit qui est son dieu.

Voilà un petit point, il y a tellement de choses à dire sur cette culture si différente de la notre !

À demain !

On croise aussi ce genre de calèche surprenante !

Samedi 11 février

Namaste !

Aujourd'hui ça y est on visite le fort de Bikaner, probablement le dernier et pas des moindres !

Sa construction a débuté en 1589, il mêle différentes influences architecturales, militaires et décoratives. Il est magnifique, c'est un vrai bijou. Cette fois on a pris les audios guides en français, c'était top !

À peine entrés, on se fait prendre en photo de tous les côtés, c'est fou !

La plupart du temps on nous demande des selfies, parfois on nous met un bébé dans les bras, d'autres fois on nous prend par l'épaule comme si on se connaissait bien ! Et même quand certains posent comme les femmes ci-dessous et nous voient, elle nous demandent de les rejoindre sur leurs photos 😅

L'audio-guide nous est très utile, il nous aide à bien nous plonger dans l'histoire et à nous imaginer la vie de l'époque en ces lieux somptueux et à la folie des grandeurs toujours ! Les peintures des pièces sont fines et délicates et bien conservées.

On enchaîne les salles et on tombe sur divers accessoires de fakirs comme des planches à clous ou épées sur lesquels ils marchaient, photos à l'appui !

En passant par la chambre du maharaja, on élucide une de nos questions qui revient à chaque palais visité : pourquoi les maharajas dormaient-ils dans des lits si petits ?

Réponse : un des Maharaja s'est fait ligoté puis assassiné durant son sommeil. Pour éviter que ça ne se reproduise ils ont pensé à des petits lits, ainsi même s'ils se font ligoter, ils peuvent se redresser (sans que le poids du lit ne les en empêche) astucieux d'autant que pour retrouver leurs femmes les maharajas avaient bien pris soin de construire et décorer magnifiquement des pièces réservées à cet effet !

On continue par les salles des armes et on termine sur l'immense et incroyable salle des conférences !

Difficile de se rendre compte à quel point cette salle est immense et travaillée à travers les photos mais il y a un nombre de détails impressionnant !

Les empreintes des mains de femmes qui se sont sacrifiées

La visite est terminée, on est ravis (on a vu plein d'autres choses mais on ne peut pas tout mettre 😅) on part ensuite découvrir l'atelier de Shiv Swami un spécialiste en peintures miniatures ! Il représente la 6eme génération de sa famille dans l'art de la peinture, c'est d'ailleurs des membres de sa famille qui ont peint les tableaux exposés au sein du fort. Leur spécialité : les miniatures ! Il nous explique sont travail titanesque (et minuscule à la fois 😅) et nous fait des démonstrations, il est passé 2 fois dans le livre Guinness des records pour les dessins les plus petits du monde !

Il utilise des pinceaux en poils d'écureuil et des couleurs naturelles issues de pierres, plantes ou même, parait-il de pipi de vache nourries de feuilles de manguier afin de donner une couleur jaune intense. Le mystère a l'air de planer un peu autour de cette couleur... En tous cas c'est ce qu'il nous a raconté... !

Certains détails ne sont visibles qu'à la loupe, c'est vraiment impressionnant ! Il nous fait même une démonstration sur mon ongle !

Certains dessins prennent plusieurs jours à plusieurs semaines de travail à raison de 7h de travail par jour !

On termine la journée devinez où, à notre café restaurant reposant car c'est notre dernière soirée à Bikaner !

À très vite pour la suite du périple !

17
17
Publié le 15 février 2023

Dimanche 12 février

Aujourd'hui on quitte Bikaner pour rejoindre notre dernière étape avant de retourner à Jaipur pour nous envoler vers notre prochaine destination ! Et oui déjà la fin de notre voyage en Inde !

On commence la journée par notre restaurant préféré de Bikaner où on nous rend notre batterie externe qu'on avait oublié/ perdu sans s'en rendre compte ! Heureusement qu'on est revenus !

On prend donc ensuite un bus pour 4 heures afin de rejoindre une région rurale appelée Shekhawati.

Dans le bus grosse ambiance avec la musique à fond, on adore, on en profite pour observer les scènes de vie en bord de route toujours aussi dépaysantes et de faire un peu le point sur cet incroyable voyage !

On arrive à Nawalgarh en fin de journée, toujours aussi bien accueillis avec des sourires, des poignées de mains, des enfants et des vaches !

Pour les 3 prochains jours nous logeons chez Rajesh et Sarla où nous sommes super bien accueillis. On comprend vite qu'ici on sera comme à la maison et qu'est-ce que ça fait du bien ! Le repas est servi à 19h30, ici tout est fait maison, local, végétal et bio ! Il y a une table qu'on partage avec les autres locataires (ce soir uniquement Samuel, un français qui voyage en solo en Inde), le festin est cuisiné par Sarla et servi par sa fille c'est convivial et délicieux ! Et en plus on a une belle chambre toute propre ! Yes !

Lundi 13 février

Namaste !

Aujourd'hui on décide de découvrir Nawalgarh, le village où nous passerons 3 jours au cœur du Shekhawati. Cette région est réputée pour ses nombreux havelis et leurs fresques.

On part avec Rajesh notre hôte qui prend sa casquette de guide et Samuel rencontré hier soir pour visiter ces coins presque secrets !

Un train, avant même qu'il en existe !

Ces villages se trouvent au centre du triangle Bikaner, Jaipur, Delhi, entre la riche vallée du Gange et le désert du Thar. C'était donc le chemin des caravanes entre ces région mais aussi entre le Moyen-Orient et la Chine. C'est ici que les riches marchands s'établirent dès le 17eme siècle et où ils firent fortune. Ces havelis témoignent de ces fortunes et poussaient même les propriétaires à la compétition à qui fera les plus belles et plus grandes havelis !

Ces 3 animaux sont très importants dans la culture indienne. Le chameau symbolise l'amour, le cheval représente la force et l'éléphant la chance. On les voit partout dans chaque ville du Rajasthan.

On découvre une pièce secrète dans un endroit improbable, avec plein de détails et très bien conservée. Mais d'abord un chaï !

Les peintures sont vraiment magnifiques mais malheureusement certains habitants ne savent pas bien les conserver. Certains havelis sont encore habités aujourd'hui. D'autres appartiennent à de riches propriétaires qui vivent dans d'autres villes comme Bombay, Delhi, Jaipur mais font garder et "entretenir" les havelis par des gardiens.

Les havelis sont très grands, parfois 3 ou 4 familles vivent dedans. Les plus âgés au rez-de-chaussée et les plus jeunes à l'étage. Il y a en général plusieurs cuisines et 15 à 20 chambres !

Entre deux havelis on goûte aux jalebis (qui ressemble aux zlabiya algériennes pour ceux qui connaissent mais en plus léger) à première vue ça ne fait pas envie mais finalement c'est plutôt fin et croustillant !

On profite de certains endroits pour jouer les maharajas 😅

Les thèmes des fresques sont variés : récits religieux et mythologiques, légendes, portraits de famille... C'est très intéressant et très diversifié, on pourrait passer des heures à détailler chaque dessin ! La pierre et le bois sont aussi somptueusement travaillés.

La plupart des locaux ne portent pas grand intérêt à ce patrimoine unique. C'est vraiment triste de voir et de comprendre que les autorités locales et les propriétaires délaissent ces œuvres qui sont menacées de disparaître totalement.

Cependant depuis plus de 20 ans, Ramesh C. Jangid le père de Rajesh notre hôte, se bat pour répertorier, protéger et restaurer les fresques en créant une association afin de sensibiliser la population. Cette association a notamment entrepris des démarches auprès de l'UNESCO pour faire classer les sites.

Rien qu'à Nawalgarh vivaient 21 familles richissimes dans plus de 300 maisons !

Les havelis sont quasiment tous organisés de la même manière, une première cour et à droite une pièce pour recevoir et discuter business. Le bas pour les hommes, le haut pour les femmes. On a découvert la ventilation manuelle de l'époque (deuxième photo)! puis une deuxième cour intérieure qui distribue les différentes pièces et chambres. On vous fait visiter notre maison ? 😂

On termine la visite même s'il reste beaucoup de choses à voir, on aura le temps de les voir plus tard. Rajesh on emmène déguster des samoussas aux légumes vraiment délicieux et épicé bien sûr ! Et pour adoucir le tout on s'arrête dans une boutique de desserts. Celui choisit par notre guide du jour n'a pas fait l'unanimité, c'était comme manger une éponge au sucre liquide avec une odeur de fromage 😂 par contre comme on ne voulait pas rester là-dessus on a goûté d'autres choses délicieuses comme le hawla carrot et une pâte à la noix de cajou 😋

Après une petite pause dans notre chambre on a fait une petite balade et on est rentrés manger "comme à la maison" un repas encore énorme et délicieux !

Seul petit bémol, les nouveaux arrivants voulaient une table rien que pour eux et Samuel est parti cet après midi donc on n'a pas eu le plaisir de partager la table avec de nouvelles personnes. (Nous qui aimions beaucoup ce concept...) Mais le fils de Rajesh est resté manger avec nous 😊

Bonne nuit !

Le symbole de l'inde
Le meilleur chaï du village
18
18
Publié le 17 février 2023

Mardi 14 février

Quelle journée ! Aujourd'hui on a prévu d'aller visiter deux petits villages de la région en prenant les bus gouvernementaux. En discutant hier avec Rajesh, rien ne nous indiquait que le trajet serait long, très long. Donc on ne se lève pas super tôt et on décolle tranquilles à 10h.

On devait visiter Ramgarh et Mahansar les deux villages sont tout proches l'un de l'autre mais pour arriver là bas nous avons mis 3h alors que nous pensions en mettre 1h30 !!

Qui dit bus gouvernemental dit secousses tape-cul et arrêt toutes les 10 minutes mais c'est pas grave, on voit du paysage !

À un des arrêt on retrouve avec surprise Samuel qui avait quitté Nawalgarh la veille !! 😊 Mais lui part pour Bikaner !

Mais qu'est-ce que c'est ?
Ah ok 😂

**Les écoles privées indiennes font leur promotion en affichant le taux de réussite de élèves et même le classement des meilleurs élèves.

En cours de route on se rend compte qu'il sera finalement impossible de visiter les deux villages, qu'il faut alen choisir un seul d'autant que le chauffeur nous dit que le dernier bus pour Nawalgarh au départ de Ramgarh est à 15h30... En arrivant à 13h il ne nous reste que deux heures. On est un peu déçu car ça fait vraiment beaucoup d'heures de trajet pour vraiment trop peu de temps sur place mais on prend bien la situation et que ce sera déjà pas mal !

Arrivés donc dans ce tout petit village on aperçoit un premier cénotaphe juste à côté de la place principale. Il n'est pas accessible directement, il est entouré d'un mur et d'une grille mais le portillon est ouvert alors on entre... On se retrouve dans une cour sableuse au pied du cénotaphe. Il y a quelques enfants d'âges différents qui viennent nous voir, on se demande si on est rentrés dans une cour d'école... On leur dit qu'on voudrait entrer alors un des enfants nous emmène voir le "teacher" on comprend que nous sommes bien entrés, dans une école ! Ici personne ne parlent anglais ils comprennent quelques mots clés mais impossible de faire une phrase ..

Le teacher confie la clé à un des les élèves et un petit groupe d'enfants nous emmène faire la visite. Le teacher lui n'a pas l'air inquiet, il ne bouge pas de son bureau.

Voici la cour

On se souvient de ce qu'on nous a expliqué sur l'éducation en Inde. Il y a les écoles privées qui coûtent cher et les écoles publiques comme en France sauf qu'ici dans une école publique on ne fait rien, ce n'est que de la garderie. En effet dans cette cour il n'y a rien et rien ne se passe. On n'a pas envie de partir, on se dit que ce serai sympa de pourvoir jouer un peu avec les enfants avant de quitter cet endroit.. le lancement n'est pas évident pour se faire comprendre et ils n'ont même pas un ballon mais lorsqu'on dit le mot "game" on voit les visages s'illuminer et les "yes yes game !!" S'écrier !

On reprend un instant notre casquette d'animateur pour notre plus grand bonheur et le leur !

On commence par des course avec 5-6 enfants puis des relais avec 10 enfants pour finir sur de nombreuses parties de 123 soleil avec quasiment tous les enfants ! Entre temps le professeur s'est joint à nous !

Quel bonheur !

On se dit que ça vallait vraiment le coup de faire autant de route !

On fait rapidement le tour du village avant de retourner sur la place attendre notre bus. On découvre notamment un temple et une mosquée très colorée ! On termine par un goûter en attendant le bus: fruits et chaï bien sûr !

Goûter avec vue 😅

On est ravis, notre journée a pris une tournure qu'on n'attendait pas et c'était génial !

On ok 6h de bus ça faisait beaucoup quand même surtout c'est physique ce genre de bus ! Mais les sourires des enfants en valaient la peine !


Les jeunes arbres sont protégés contre les vaches

Ce soir c'est une belle table qu'on découvre avec les nouveaux arrivants : Francis un Belge qui voyage solo et Clara et Nicolas un jeune couple Allemand qui font le Rajasthan en voiture et qui viennent d'arriver de Delhi ! On partage de bons moments avec Rajesh et son fils, l'ambiance ici est vraiment familiale, on se sent bien !

Bonne nuit !


Mercredi 15 février

Ce matin on prend notre temps, on traine au petit-déjeuner à discuter avec le fils de Rajesh, on fait notre lessive, le blog pour Justine et le sport pour Kamel !

On part ensuite pour une longue balade dans le centre ville. Après un petit chaï et quelques petites courses on découvre un superbe havelis privé.

On décide ensuite de se laisser porter et de se perdre dans les petites ruelles qui nous font découvrir de belles demeures. Certaines sont abandonnées on est curieux d'appercevoir l'intérieur... On passe devant une cour où des hommes s'affairent à la fabrication de pâtisseries. Ici quasiment tout est à base de lait. Ils nous invitent à venir découvrir leur travail au milieu des énormes gamelles. Certains sont pieds nus, d'autres en tongs ! La barrière de la langue nous empêche de bien communiquer mais on a le droit à une dégustation. .

Puis arrive un homme qui parle quelques mots d'anglais qui nous présente le travail des pâtissiers, il nous montre ensuite les havelis d'à côté et nous propose d'aller boire le chaï chez lui dans sa havelis familiale. On déguste donc un thé installés dans ce bâtiment incroyable, on arrive vraiment à se mettre dans l'ambiance de la vie dans ce genre de maison mais c'est vraiment grand et vraiment différent de ce qu'on connait ! On rencontre sa famille, ici ils sont 8 à vivre donc uniquement le bas est utilisé, toutes les chambres du haut sont fermées, on imagine que ce n'est pas entretenu... Quel dommage.

Après ce chouette moment de partage, on continue la balade, il faut savoir que ça fait 15 jours qu'on cherche des mouchoirs mais c'est introuvable, on nous propose toujours des serviettes en papier alors oui ça dépanne mais ça arraché bien les narines aussi 😂 en Amérique latine c'était galère aussi à trouver... En même temps ils crachent tout le temps donc pas besoin de mouchoirs ! Bref, tout ça pour dire que cette recherche rythme aussi nos balades 😅

Autre précision, depuis le début de notre voyage, les locaux pensent que Kamel est indien (cashmiri plus précisément, c'est la région du cashmere près du Pakistan) donc ils sont nombreux à lui parler en hindi et ils sont très étonnés qu'il ne comprenne pas !!

En revanche les sourires et les courts échanges nous font toujours aussi chaud au cœur, ça nous manquera c'est certain, cette population nous a vraiment marqués !

On termine notre journée par un délicieux dîner avec les mêmes voyageurs qu'hier 😊

Good night !

19
19
Publié le 19 février 2023

Jeudi 16 Février

Ça y est aujourd'hui on retourne à Jaipur, après un dernier petit déjeuner avec tous les voyageurs (sauf ceux qui font bande à part 😅), un dernier tour dans le centre ville et un dernier chaï chez notre chaï man favori, on remet les sacs à dos direction le bus stand.

Le bus est top, 3 heures de route et nous voici de retour au même hôtel qu'au début de notre périple ! La boucle est bouclée et non sans émotions ! Demain sera notre dernière journée à Jaipur avant de prendre l'avion à 23h.

Je profite de ce court article pour éclairer un peu nos lanternes.. en fin de voyage on a quelques réponses à nos questions 😊

Pour ceux qui sont intéressés par un petit point culture indienne, voici un peu de lecture !

*Les indiens chiquent du tabac avec des cristaux d'arômes, c'est pour ça qu'ils crachent très souvent et que parfois c'est rouge/marron.

*Moi qui ne mange JAMAIS aucun fromage ici j'en mange ! Ça s'appelle le paneer, c'est fait à partir de lait de bufflonne bouilli et ça n'a aucun goût, c'est comme du tofu et ils l'utilisent ainsi dans les plats végétariens !

*Ils sont très économes en eau car pendant longtemps les femmes allaient chercher l'eau au puits. C'est pourquoi pour se laver ils remplissent un sceau d'eau et utilisent un petit récipient pour se verser de cette eau petit à petit. Ainsi ils ne consomment que 15 litres d'eau contre 30 à 40 pour une douche ordinaire.

*La plupart des vaches ont un propriétaire seulement ça leur coûte trop cher de les nourrir alors ils les laissent vivre en totale liberté et se nourrir des déchets organiques, de toute façon comme vous l'aurez compris, ils jettent tout par terre.

*Avant l'apparition du plastique, les indiens n'achetaient que des choses sans emballage et mangeait dans des feuilles de bananiers (ça se fait encore mais beaucoup moins) ils pouvaient donc tout jeter par terre puisque les vaches mangeaient tout. Malheureusement ils ont gardé cette habitude depuis l'apparition du plastique et aucune sensibilisation n'a été mise en place à ce sujet, ils ne sont donc pas éduqués à jeter et trier leurs déchets. Depuis peu le premier ministre a mis en place un système de ramassage de déchets quotidien, c'est donc mieux que ce que c'était avant.... !

*Les castes. C'est un sujet très compliqué, il y a énormément de castes et de fonctionnement. On va essayer de faire simple et de ne pas dire de bêtise. Le principe de base est que lorsqu'on nait on appartient à une caste, la même que toute sa famille et on restera toujours de cette castes. Les castes sont déterminées par le métier. Donc si tu nais dans une famille d'agriculteur, tu seras agriculteur etc...

Il est impossible de se marier avec une personne d'une caste différente.

D'après ce qu'on a compris mais on doute que ce soit vrai, le principe du métier n'est plus appliqué en revanche pour les mariages c'est toujours d'actualité.

Les castes différentes ne se fréquentent pas. On reconnaît la caste de l'autre par son nom de famille et sa tenue.

*Le mariage. Là aussi c'est hyper compliqué, le processus est très long. Ce qu'on a retenu c'est qu'avant même de rencontrer la personne avec qui tu pourrais te marier (choisie en fonction de la caste) le futur éventuel époux doit consulter un "savant" (quelqu'un réputé pour être doué pour déterminer la compatibilité d'un couple) et lui demander si cette personne en question pourrait être sa femme. Ce savant détermine alors le pourcentage de compatibilité. Il faut avoir entre 18 et 34% minimum si mes souvenirs sont bons. Si c'est moins, il n'ira pas plus loin, si c'est bon il part voir la famille. Si les familles s'entendent et que la femme accepte alors son père donne la dot puis les futurs époux vont ensemble consulter un astrologue qui déterminera en fonction du placement des étoiles, la meilleure période pour procéder à la cérémonie. On ne connait pas clairement la suite.

*Il y a une loi qui interdit au couple de connaître le sexe du futur bébé. En effet, beaucoup de couples décidaient d'interrompre la grossesse en apprenant que c'était une fille ! En Inde on préfère avoir des garçons.. Deux raisons principales à cet acte: pour éviter d'avoir une grosse somme d'argent à donner, la dot de la femme peut être très élevée. Et en Inde le garçon reste vivre dans la maison familiale avec sa femme et le reste de la famille, il s'occupe donc de ses parents lorsque ceux-ci vieillissent. En revanche la fille part vivre dans la maison de sa belle famille.


Voilà, ça fait beaucoup de lecture mais ça nous semblait important à partager, on a appris un tas de choses mais on en a encore tellement à apprendre !

Vendredi 17 février

Après une grasse matinée nécessaire, 2-3 missions enchaînées de manière efficace, on a passé l'après-midi à préparer notre voyage au Laos ! Ce soir notre avion part de Jaipur à 23h.

Voici donc le bilan de nos 30 jours en Inde, ce pays unique que nous quittons avec émotion !

C'est pour nous un gros coup de cœur malgré les aspects négatifs.

De notre point de vue c'est un pays incroyable qu'il faut visiter à tout prix. On ne s'est jamais senti en insécurité, il y a quelque chose de très chaleureux et amical qui plane dans le regard des gens.

**Nous sommes aussi très contents d'avoir évité New Delhi car chaque voyageur rencontré qui est passé par cette ville a eu une mauvaise expérience.**

C'est un voyage qui nous a remué, vivre autant de contrastes en une seule journée c'est déstabilisant car c'est toujours les extrêmes qui se présentent à nous:

La misère dans laquelle certains vivent face aux somptueux palais, les milles couleurs portées par les femmes face à la crasse des rues, les larges sourires des locaux croisés à chaque coin de rues... au milieu des vaches ! Être confronté à la triste réalité des castes et au généreux sens de la famille.

Parfois on a l'impression que le temps s'est arrêté parfois le brouhaha nous fatigue. On a aimé découvrir la richesse culturelle et la simplicité de vivre. Ce million de personnes parmi lequel on arrive à se sentir à l'aise malgré tout, ce sentiment qui d'un coup fait qu'on s'attache à ce pays unique au monde et qui nous fait dire aujourd'hui: "on reviendra", InchaAllah !


~~~~~~Nos coups de ❤️~~~~~~

- Jaipur ❇️

- Les tenues traditionnelles rajasthani 🌈

- Le taj Mahal 🤩

- Les forts et city palaces 👑

- Le moments partagés avec les locaux 🤗

- L'authenticité et le dépaysement 😮😊

- La richesse de la culture indienne, la splendeur des bâtiments et de l'artisanat 👏

- Pushkar 👳🏾‍♂️

- La nourriture 😋

- Udaipur 🏰

- Le temple de Ranakpur 👀

- Jaisalmer, the golden city 💛💛💛

- Cuisine coréenne de Sayar 😋

- Les havelis de Nawalgarh 😍

- Loger chez Rajesh et Sarla ☺️

- Les sourires à la pelle 😁

- Jouer avec les enfants de Ramgarh 🧒🏾👧🏽


~~~~~~Ce qu'on a aimé 😊~~~~~~

- Le chaï ☕

- La gentillesse des locaux 🤗

- La facilité de se déplacer 🚌🚂

- La qualité des routes 🛣️

- Les rencontres 🤝

- L'ambiance général 🤪

- Les lassis 🥛

- Voir un film au raj mandir 🎥

- Les musées 🧐

- Le spectacle rajasthani à Udaipur 💃

- Se sentir à l'aise dans le chaos total ✌️🤯

- Voyager comme les locaux (bus, trains, tuk-tuk) 🛤️

- Pouvoir échanger en anglais 🇬🇧

- La musique indienne 🇮🇳🎶

- Le spectacle des enfants de Pushkar 🥳

- Se faire plaisir à petits prix 👛

- Observer les singes 🐒

- Restaurant Gallops à Bikaner 😋


~~~~~~Ce qu'on a moins aimé😔~~~~~~

-La saleté, les déchets les excréments d'animaux 🚯💩

-Les plats beaucoup trop pimentés 🌶️🥵

-Les hôtels sont plutôt sales 😩

-Les odeurs (contents de ne pas être venus en été sous 50 degrés !)🤢

-La pollution 💨

-Le passage à Sawai Madhopur malades et sans tigres 🤒🐅

-La nuit dans le train entre Sawai Madhopur et Udaipur 😫

-Les singes agressifs de Pushkar 😱😂

-Devoir faire très attention à ce qu'on mange, le manque d'hygiène nous a empêché de profiter de la street food 🍴


~~~~~~Ce qui nous a surpris 😯~~~~~~

-Les animaux partout, tout le temps 🐒🐄🐐🐕🐦🐀

-La saleté 😫

-Les bruits en continu des klaxons 🎺

-La circulation 🤯

-Les mariages tous les jours❤️ (on a appris qu'avant de se marier les couples consultent un astrologue qui détermine une date propice au mariage, ils s'avère qu'on est tombés dans la bonne période !)

-Le piment dans les plats🌶️🌶️🌶️

-Les demandes de selfies📸

-Les 35 degrés alors que c'est l'hiver 🥵


~~~~~~En chiffres 🔢~~~~~~

🇮🇳 Nombre de jours: 30

🏠 Villes/villages visités: 10

🚶Kilomètres parcourus: 3000

🚂 Trains: 6

🚌 Bus: 6

🛵 Tuk-tuk: 24

🐄 Nombre de vaches croisées: tellement !

🐅Nombre de tigre vu: 0

🐒 Attaques de singe: 2

🤩 Monuments magnifiques: plus de 20

😁 Sourires: 1 tonne !

🚯Déchets au sol: trop

💶Nombre d'euros dépensés par jour par personne: 25

💰Euros dépensés au total pour 2 (avion compris) pour deux: 2110



Ciao India, à la prochaine !

20
20
Publié le 21 février 2023

Samedi 18 février

Sabaydee !

Nous voici bien arrivés au Laos !! Pour ça il aura fallu 4h d'avion entre Jaipur et Bangkok qu'on a partagé avec Christopher un français qui vit à Toulouse et envisage de s'installer à la frontière Suisse... 🤔😉 Donc on n'a pas dormi...

Arriver à Bangkok à 4h30 heure locale, passer une escale de 3h30, obtenir un tampon d'entrée et de sortie du territoire thaïlandais (en moins d'une heure 😅). Refaire un checking, manger un pad thaï à 6h du matin parce-que bon on est en Thaïlande quand même et que l'aéroport est un endroit magique où même si tu manges un pad thaï à 6h du matin personne ne te jugera 😅 prendre un vol d'une heure Bangkok-Vientiane, arriver à Vientiane à 9h, faire notre visa, partager un taxi avec une canadienne laotienne. Et ouf, on a fait nuit blanche mais on est bien arrivés à destination 😊 plus qu'à attendre 14h pour avoir notre chambre et se reposer !

Il fait environ 30 degrés et on a 6h de plus que la France.

Hello EDF 😂

On se motive (après 2h de sieste pour moi) à aller faire un tour au night market où on pensait trouver de quoi manger mais il n'y a que des stands de vêtements et accessoires. (On apprendra le lendemain qu'on n'a juste pas marché assez !) On passe aussi devant une fête foraine, fatigués on prend juste un jus de mangue avant de rentrer à l'hôtel.

Dimanche 19 février

Aujourd'hui après notre petit déjeuner on part en direction de la gare routière prendre un bus qui va nous déposer au Buddha park à 35km de là. Ce parc contient environ 200 statues bouddhiste et hindoues.

Ce parc est agréable car il est très fleuri et on commençait à manquer de nature ! D'ailleurs Vientiane est une capitale très calme avec beaucoup de verdure, en marchant dans la rue on se demande où son passé les gens, les scooters, tuk-tuk et surtout les klaxons ! Il faut l'avouer, après 1 mois dans la foule et le bruit, ça fait du bien 😅

C'est très original bien que ça manque d'explications, on s'imagine un peu les scènes mais c'est sûr qu'on n'a pas tout compris ! En tous cas on retrouve des statues hindoue qu'on reconnaît facilement ! Il y a beaucoup de statues de buddha et d'autres sont des sortes d'animaux ou des sortes de monstres..

Il y a aussi un énorme buddha allongé qui mesure 40m de long !

On termine la balade avec une vue sur le Mékong, un délicieux shake coco et des beignets de banane, un régal, on peut déjà vous le dire, ce n'est pas ici qu'on va maigrir 😅 tout est si bon et si peu cher !

À l'arrêt de bus pour retourner sur Vientiane on rencontre Dominique un voyageur solo retraité qui vient aussi d'arriver au laos et qui a également prévu de visiter le Laos le Cambodge et le Vietnam sur les 3 prochains mois ! On risque donc grandement de se recroiser ! On décide de visiter un temple ensemble puis on se retrouvera au food market pour le dîner !

Nous voici au temple Si sakhet, le plus vieux temple de Vientiane car c'est le seul qui a été épargné par les Siamois (anciens nom des thaïlandais) à priori épargné grâce à son style architectural thaï justement. Il abrite des centaines de statues.

On croise aussi un couple faisant leurs photos de mariage, leurs vêtements sont vraiment beaux !

On visite un deuxième temple qui contient un mini musée, la visite est rapide et le temple n'a rien d'exceptionnel puisque celui d'origine datant du 16eme siècle a été détruit par les Siamois et reconstruit en 2015. Les plus belles pièces sont celles d'origine à l'intérieur du temple.

On repasse à notre hôtel avant le dîner. Ce soir on retrouve donc Dominique mais aussi Marie, Thomas et leurs enfants Aubin et Adèle 6 ans et demi et 1 an et demi ! On ne les connais pas mais on était en contact sur Instagram, eux sont en tour du monde et quittent le Laos dans quelques jours !

On découvre l'ambiance des night market, on trouve ça top et on a envie de tout goûter ! Enfin... Non pas tout car il y a des choses qu'on ne mangera sans façon comme ces brochettes d'oeuf... Fécondé donc un embryon de poussin ! Dominique étant plus téméraire culinairement parlant, il se fera inviter à la table d'un couple de laotiens pour y goûter !

On passe une chouette soirée à faire connaissance et à se raconter nos aventures et découvertes, de voyage, évidemment 😊

21
21
Publié le 24 février 2023

Lundi 20 février

Sabaydee !

Ce matin après avoir fait nos sacs, nous partons à la découverte du morning market, pas très loin de notre hébergement. On découvre avec joie les artisans à l'œuvre (qui travaillent l'or et l'argent), les étals colorés de fruits, les étals de plantes séchées, des choses non identifiées et les tenues traditionnelles des femmes.

On aime beaucoup l'ambiance, les gens sont souriants mais c'est frustrant de ne pas pouvoir communiquer !

Le Laos est une ancienne colonie française il reste donc des traces comme les baguettes de pain et la pétanque (à priori). Le nom de certaines rues est aussi parfois écrit en français.

Peau de buffle séchée

On repasse rapidement à l'auberge récupérer nos sacs et on monte dans un tuk-tuk qui nous emmène au parking des mini bus..

On n'a pas encore bien compris le fonctionnement des transports, on ne trouve rien de "local" que des transports qui coûtent cher.. on a donc réservé ce qui nous semblait le moins cher. Arrivés aux minibus il n'y avait que des touristes on charge les sacs à l'intérieur et on attend.. d'autres voyageurs arrivent et au bout d'un moment on nous dit "on change, vous êtes trop nombreux, montez dans le bus" quand Kamel demande "same Price ?" (Le bus coûte normalement bien moins cher) il nous répond "same Price" avec un grand sourire. Le bus était bien sûr déjà là à nous attendre... On comprend bien qu'on s'est fait avoir mais on n'y peut rien, ce n'est pas dramatique car le bus est très bien et on a fait la route en 1h30.

Bref nous voici arrivés à Vang vieng ! La nature tant attendue, la voici ! 😁

Après s'être installés dans notre chambre, on part chacun de son côté. Kamel à la recherche du prochain bus et d'une location de scooter pour demain et moi au salon de massage ! Il faut savoir qu'ici un massage d'une heure coûte environ 4€ !!

Je tente le massage traditionnel laotien sans avoir regardé au préalable de quoi il s'agissait 😱 😂 verdict: ça m'avait tout l'air d'une préparation physique pour un sportif de haut niveau !!

Ça se passe au sol sur un matelas, elle m'a prêté un pyjama donc le massage se fait habillé.

Pour faire simple il n'y a pas un seul moment de douceur, en réalité, c'est un travail en profondeur des muscles.

Elle m'a massée avec ses mains, ses pieds, ses bras, ses genoux, le poids de son corps... une vrai catcheuses 😂 je me suis retrouvée dans des positions tellement improbables que j'en riais 😂 en conclusion, ça fait mal mais j'ai vraiment senti que ça m'avait fait du bien ! (Bonjour les courbatures le lendemain !)

On nous offre même un thé avant et après le massage !

On se retrouve pour le night market où on goûte à plein de choses dont des desserts à la coco et une sorte de fondue asiatique !

Mardi 21 février

Ce matin nous sommes partis prendre notre petit déjeuner sur une terrasse donnant vue sur les montagnes karstiques.

On récupère ensuite notre scooter qu'on loue pour la journée, c'est la première fois qu'on fait ça, on prend la route, le sentiment de liberté est génial ! Aux alentours de Vang vieng il y a plusieurs Lagoon, aujourd'hui on part visiter le numéro 4. La route est bonne même si la fin est plus chaotique car ce sont des chemins mais rien de compliqué. On découvre un Lagoon super beau dans un cadre magnifique et en plus il n'y a quasiment personne !

C'est tellement bon de se baigner et de se reposer au soleil dans ce cadre ! On s'improvise une salade de fruits et on reprend la route tranquillement vers Phatang un petit village pas très loin d'ici. La route est magnifique, l'arrivée au village aussi ! On passe un bon moment à flâner au bord de l'eau.

On part ensuite visiter ce tout petit village. On tombe d'abord sur un temple et ses rampes d'escalier dragons.

Puis on descend, on apprécie découvrir les chemins, même les ruelles sont de terre !

Sur le chemin du retour on croise Dominique à qui on donne rendez-vous pour le dîner et on rentre, libres comme l'air !

On croise aussi tous les enfants qui rentrent de l'école : les plus grands en scooter ou scooter électrique ou à vélo et les plus petits soit à pied soit à l'arrière du vélo (certains sont équipés de deux selles).

Après un bon shake, on passe prendre une douche et on retrouve Dominique pour un délicieux dîner et une balade nocturne !

À demain !

Crêpe banane coco 😋
22
22
Publié le 25 février 2023

Mercredi 22 février

Ce matin on se lève tôt, on part prendre notre scooter, un bon petit déjeuner. Sur la route on passe par le marché, les "stands" nous font penser à ceux du Pérou : une femme assise par terre derrière une nappe sur laquelle sont entreposés ses produits. Parfois 3 fois rien, parfois bien achalandée.

Et puis un premier produit m'attire l'œil : des rats morts !! Un deuxième avec des marmottes.... Quelques mètres plus loin un stand rempli d'animaux, pas tous identifiés mais je dirai furet, cochon d'Inde, écureuil...😱

Nous retrouvons ensuite Dominique pour aller visiter le Lagoon 1. Pour commencer on passe par des ponts en bois très incertains, la route ensuite est plutôt bonne mais il faut éviter les trous ! Pour finir, un peu de piste sur gravier et nous voici arrivés !

Cette lagune n'a rien à voir avec celle d'hier, elle est très aménagée pour les touristes. Mais comme on arrive tôt il n'y a pas encore grand monde mis à part des touristes thaïlandais. Ils ne se baignent pas donc personne dans l'eau par contre, on peut dire qu'ils savent mettre l'ambiance ! Entre celles qui font leur shooting photo avec beaucoup d'humour et les applaudissements dès de quelqu'un monte sur le plongeoir (Kamel en a profité !) Il n'y a pas de quoi s'ennuyer !

Au moment de partir, on s'arrête devant des stand... Pour goûter quelques spécialités locales, pas toutes appétissantes...

Kamel et Dominique se lancent, ils sont tentés par des vers...

Verdict... Vraiment pas terrible 😂 on goûte aussi à du riz coco cuit en bambou avant de reprendre la route en direction du Lagoon 3.

Les paysages sont magnifiques mais la route n'est pas du tout agréable cailloux, secousses, il faut s'accrocher ! Sans parler des touristes qui font le trajet en buggy qui font énormément de poussière. On arrive au lagoon 3, très différent encore que ce qu'on a vu jusqu'ici. Il n'y a que des touristes européens, aux premiers abords, on n'est pas hyper emballés bien que le lieu soit sympa, du coup on part explorer les alentours, Dominique part aussi de son côté.

On n'est pas très fan des caves/grottes mais on voit un panneau qui indique une cave avec une piscine naturelle, pourquoi pas, on commence la marche qui est plutôt de l'escalade et on arrive à l'entrée de la cave... On voit des gens qui font demi tour nous disant que c'est très étroit... On sait déjà qu'on n'ira pas mais Kamel a envie de voir l'entrée... Entre temps on crois des gens qui en ressortent, transpirants, essoufflés et plein de terre, et nous disent qu'il n'y a aucune lumière, que pour descendre c'est un tunnel et qu'il faut au moins 20 minutes pour atteindre la piscine... Bon là c'est sûr, Kamel ne veut plus y aller 😂

L'entrée qui fait rêver 😂

On redescend pour remonter d'un autre côté, cette fois-ci pour un view point, l'ascension n'est pas si facile mais c'est court et la vue est superbe !

Le drapeau Laotien est toujours accompagné du drapeau communistes, le Laos est une république communiste depuis 1975.

On redescend, un peu sur les fesses, en espérant retrouver Dominique, on ne sait pas dans quelle direction il est parti ! Et en effet on le retrouve près du bassin, il vient tout juste de sortir de la cave dans laquelle il s'est perdu accompagné d'une Grecque ! Ils sont restés 1h dans la cave finalement aidés par d'autres aventuriers. Les émotions retombées, on se prépare une bonne salade de fruits puis on se lance dans une partie de pétanque !! Et oui on a trouvé le terrain avec les boules !

On reprend la route chaotique pour rejoindre chacun son hôtel, prendre une bonne douche et se retrouver ensuite pour le dîner, on se régale une fois de plus, on se fait une petite balade nocturne avant d'aller se coucher, tous épuisés !

Les enfants rentrent de l'école
Les vaches aussi 😅
23
23
Publié le 27 février 2023

Jeudi 23 février

Ce matin on prend un peu plus le temps, on retrouve Dominique dès le petit déj au green restaurant et sa vue si agréable, au menu, 3 Mango sticky rice, un délice !

On enfourche ensuite nos scooter et on prend la route pour un endroit assez connu au Laos le Nam Xay view point et sa vieille moto. Mais pour l'atteindre, il nous faut faire les 35 minutes de montée. C'est court mais croyez nous ce n'est pas simple, ça grimpe fort et ce sont des gros rocher à escalader. Heureusement les locaux ont mis des bambous qui servent de rampes, ça nous aide à nous hisser et à ne pas tomber.

Arrivés en haut il fait très chaud, on est en plein soleil mais l'effort est vite récompensé, la vue à 360° au sommet de la montagne karstique sur laquelle nous sommes domine les autres, la vallée, la forêt, les rizières (même si le riz a déjà été récolté à la période où nous sommes, on voit les parcelles). C'est magnifique !

On prend le temps de profiter de la vue, on rencontre une famille de français en tour du monde avec qui on échange quelques infos et puis on redescend... Ce n'est pas si simple 😂 mais tout se passe bien !

Arrivés en bas, on quitte Dominique qui reprend la direction de Vang vieng et nous on reprend la route en direction du Lagoon 6.

Ce Lagoon est encore très différent, il est aménagé comme un parc aquatique. C'est d'ailleurs très surprenant car il est loin, le chemin n'est pas facile et surtout c'est grand et vide ! C'est très bien aménagé et très joli si on met à part les faux dinausores 😅 on est vraiment surpris, on dirait qu'il a été abandonné !

On met un peu de temps à trouver le bassin de baignade, quand on le trouve, surprise il est vide aussi !! Génial, une bonne baignade rafraîchissante bien méritée !

Au fond il y a seulement une famille de laotiens, on se rend compte que ça doit être fréquenté principalement par les locaux.

On reprend la route direction le Lagoon 2 plus par curiosité que par envie de baignade supplémentaire, celui-ci est chouette aussi, il est bien aménagé mais toujours dans l'esprit nature.

Ah oui on vous montre l'état du pied de Kamel qui s'est blessé en faisant un saut dans l'eau d'un des Lagoon, c'est pas joli joli mais heureusement, ça n'a pas tapé sur un os...

On reprend la route, sous les belles couleurs du soleil qui commence à se coucher.

La route était hyper poussiéreuse, on met tous nos vêtements au sale, on prend une bonne douche et on part se faire masser 😂 comme on y va à deux on se retrouve dans le même compartiment... Bonjour les crises de fou rire !!

Kamel a opté pour le fameux massage traditionnel laotien, moi j'ai compris la leçon et je choisis un massage à l'huile de coco censé être plus doux.... Malheureusement ce n'est pas tout à fait le cas ! On aura bien souffert mais on aura bien rigolé !

Pour dîner on rejoint Dominique et on termine par une petite balade avant une bonne nuit de repos, demain, nouvelle étape !

24
24
Publié le 28 février 2023

Vendredi 24 février

Le réveil est matinal, on est plutôt fatigués.. on fait nos sacs et on marche jusqu'à la rue principale rejoindre Dominique et trouver un tuk-tuk. Aujourd'hui on prend le train, direction Luang Prabang. La ligne ferroviaire et les gares ont été construites gratuitement par la Chine, un accord bénéfique pour l'économie des deux pays. La ligne relie Vientiane, la capitale, directement à la Chine. La gare est très grande et très vide, tout est très voire trop organisé, ils ont checké les billets 3 fois et personne ne sort de la gare, les bagages sont aussi vérifiés. Le train est complet, on fait le trajet en 1h20 contre 4h30 en mini van sur des routes de montagne et le prix est beaucoup plus avantageux !

Arrivés à Luang Prabang on sent encore une fois que tout est organisé pour les touristes. Certains trouveront ça pratique nous on préfère galérer et perdre du temps à trouver et négocier un tuk-tuk, ça fait partie du charme du voyage ! 😅 Mais bon ok, on se plie à l'organisation et on monte dans un mini-van qui nous dépose en centre ville.

Arrivés là bas, pour une fois on n'a pas réservé d'hébergement, il fait très chaud, on choisit de se séparer pour simplifier la recherche, Kamel et Dominique partent à la recherche des chambres pendant que moi je garde les sacs, à l'ombre.

Luang Prabang est une ville classée au patrimoine mondial de l'UNESCO et ça se ressent dans le prix des chambres, même en négociant, on ne trouve pas à moins de 22€ la nuit (à vang vieng on dormait pour 8€ !) C'est donc beaucoup plus cher ! Mais la chambre est grande et bien équipée et elle a la clim ! On jette les sacs dans la chambre et on part affronter la chaleur pour trouver quelque chose à manger.

On n'a pas compris 😅
Ça nous fait rire de voir les chiens domestiques depuis que nous sommes au laos ! Ça change des chiens errants d'Inde 😅

On part ensuite découvrir la ville, se créer des repères ☺️ la chaleur est écrasante, il n'y a personne dans les rues. La ville est calme et douce, on commence par longer la rivière Nam Khan.

On tombe sur un pont en bambou, il est construit tous les ans à la période sèche et déconstruit à la saison des pluies car le courant est trop fort. C'est une famille lao qui s'en occupe et ce doit être du boulot ! On se rend compte que ça semble fragile une fois dessus mais c'est chouette !

On tombe finalement au croisement entre la rivière et le Mékong, on voit d'ailleurs que les eaux ne se mélangent pas, on s'arrête boire un shake à l'ombre, l'occasion de prendre le temps de discuter ! J'en profite pour goûter à un shake thé vert, un goût original et rafraîchissant ! Il y a encore pas mal de décos de Noël, là par exemple on se demande si le sapin reste toute l'année ! 😅

La balade continue, on fait du repérage pour les prochains jours, les bords du Mékong sont vraiment bien aménagés ! Il y a aussi de jolis temples à visiter.

On passe se rafraîchir à nos chambre et on se retrouve pour aller dîner au night market. Il est super grand, il y a beaucoup de monde et plein de choses à goûter !! On fait d'abord le tour des stands puis on trouve une table disponible et chacun va chercher ce qu'il veut manger, c'est top ! On goûte des champignons frits, des beignets de calamars, des brochettes de légumes et de poisson, des rôtis (crêpes omelettes aux légumes), rouleaux de printemps, boisson au taro (plante verte, utilisée comme telle en France mais ici on consomme le bulbe)... Bref on se régale !

Samedi 25 février

Grasse matinée !! Lessive, petit déjeuner et organisation de la suite du voyage, face au Mékong bien sûr ! Le Mékong traverse la Chine, le Laos, la Birmanie, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam ! On devrait donc le suivre un certain temps !

Et puis une grande balade, le ciel est plus couvert aujourd'hui, le soleil cogne moins ! On profite de la verdure, on découvre d'ailleurs des plantes surprenantes !

La ville est formée sur une péninsule, elle allie parfaitement l'architecture traditionnelle lao et l'architecture coloniale.

Après l’instauration du protectorat français en 1893, qui a suivi une période de turbulences ayant fait diviser le pays en trois royaumes indépendants, Luang Prabang est redevenue capitale royale et religieuse sous le règne du roi Sisavang Vong. Elle a joué ce rôle jusqu’à ce que Vientiane devienne capitale administrative en 1946.

En préparation du night market
Rouleaux de printemps, shake mangue ananas banane
Biscuits à la noix de coco
Rien ne va sur cette photo 😅

Malgré le ciel nuageux on décide de monter au mon Phou Si en fin d'après-midi, en haut se trouve un temple et bien sûr, une belle vue sur la ville. On voit une dame qui vend de minuscules cage avec des oiseaux dedans, les gens les achètent et libèrent les oiseaux... On ne comprend pas bien.

On aperçoit le soleil passer entre les nuages, bien rond et bien rouge mais les couleurs du ciel restent ternes. Il y a beaucoup de touristes, qui sont plus là pour se prendre en photo que pour admirer le coucher du soleil... On profite quand même de la vue puisqu'à peine le soleil disparu, les touristes disparaissent aussi !

On descend rejoindre Dominique pour un dîner au night market. On décide de tester un stand où le principe est de prendre un saladier et de se servir de ce qu'on veut, on pensait que ce serait cuit et assaisonné finalement c'est juste assaisonné et très épicé... C'est donc un repas froid au piment ! Et l'autre piège c'est qu'on s'est trop servi et qu'on avait un plat de quasiment 1 kg !! Cf la photo d'une assiette normale et celle qu'on a composé nous même, on ne peut pas louper la différence 😂 finalement ça pique trop, les laotiennes avec qui on partage la table, se font un plaisir de ramasser notre assiette, au moins ce n'est pas perdu !!

On termine par une bonne glace coréenne et on file au marché artisanal.

Le marché est grand et plus varié qu'à Vang vieng, il y a d'ailleurs de très jolies choses.

Recyclage de bombes....

Il y a aussi un stand surprenant d'objets fabriqués à partir de l'aluminium des mines retrouvées dans le pays...

Le slogan "we make bracelets not war" rend bien triste la réalité...

En effet, pendant la guerre du Vietnam, les USA ont déposé 2 millions de tonnes de bombes sur le territoire qui ne prenait même pas part au conflit. Plus de 50 ans après les premiers bombardements, ces armes non explosées sont toujours actives et représentent une menace quotidienne pour la population laotienne.

Le Laos est le pays le plus pollué au monde part des bombes à sous-munitions. C'est environ 80 millions de bombes qui sont encore enterrées, activés, prêtes à exploser au moindre mouvement...

Une bombe à sous munitions est un obus creux contenant 200 à 300 grenade. L'obus est lâché d'un avion, s'ouvre avant d'arriver sur terre et lâche ses centaines de grenades qui vont s'éparpiller au sol.

Pour imager c'est comme si les USA avaient lâché 1 bombe à sous munitions toutes les 8 minutes pendant 9 ans...

C'est une situation plus que dramatique, des laotiens meurent ou se retrouve mutilés régulièrement en tombant par hasard sur une bombe. Beaucoup d'enfants sont victimes car les grenades ressemblent à des balles. C'est une menace quotidienne...

Je n'avais pas prévu de terminer l'article sur un sujet aussi triste mais puisqu'il en est ainsi... Je ferai plus joyeux au prochain article !

À demain !