Les pieds sur les pédales, la tête dans les nuages...C'est parti pour un petit tour! Globe rêveuse, globe rouleuse, je vous entraîne dans cette belle aventure qu'est la vie à vélo ici et ailleurs. Laissez-vous porter...
J
France

Traversée de la France d'est en ouest EV6

Et si pour une fois, on partait plus longtemps et en France? Et si on partait tout simplement directement de chez nous? Roulons un mois sur l'EV6 de Mulhouse à l'Atlantique. Et plus si affinités!
Août 2020
4 semaines
Dernière étape postée il y a 711 jours
J-30
J-30
Publié le 4 août 2020

Jusqu’à maintenant, je n’ai roulé que très peu en France. Clichés obligent: pistes cyclables peu aménagées, automobilistes moyennement tolérants, indications aléatoires, hébergements peu adaptés. Mais est-ce vraiment le cas? Surtout à l’heure de la célébration du vélo de nouveau en vogue? Allons voir pour nous faire notre propre avis 😊

On prend alors la carte des véloroutes et eurovélos (trouvée lors du festival international de voyage à vélo de Vincennes en janvier 2020). Notre décision est plutôt rapide puisque nous sommes ici à Mulhouse sur l’EV6. Partir directement de chez nous a quelque chose de grisant. Voilà l’idée: rejoindre l’Atlantique (Saint-Brevin-Les-Pins) pour y piquer une tête 🤗


Récapitulatif:

-4 semaines: du 31 juillet au 29 août

-départ: Mulhouse (chez nous)

-arrivée: Saint-Brevin-Les-Pins

-distance: environ 1300km sur EV6

-Si le temps, la météo, l’envie et la forme le permettent, nous poursuivons notre périple plus loin

-retour prévu en TER (plus facile pour accès vélo) entre Paris et Mulhouse le 29 août (40 euros pour deux avec la carte Presto!!!). A voir comment on rejoindra Paris et d’où.

Je trouve ce site avec un descriptif intéressant et concis. Pas mal pour se faire une idée:

https://www.clubcampings.com/itineraire-cycliste-eurovelo-6

Et par chance au fil de discussions entre amis, on nous prête les deux guides correspondant à l’itinéraire entier:

Y’a plus qu’à...

J-15
J-15

Réfléchissons...De quoi avons-nous besoin? Globalement, on a tout ce qu’il nous faut. On a l’habitude de partir de quelques jours à une semaine. Et pour un mois? Pas grand chose ne change à vrai dire!

Mes affaires 

Côté matériel: tente Mutha Hubba 3 places (pas sur la photo), matelas seatosummit (orange sur photo), sac en soie, sac de couchage 11-15 degrés, plaid pique-nique, hamac deux places compact, frontale, lampe de tente, 2 sacoches arrière, 1 sacoche de guidon, casque, outils réparation vélo (dont 1 chambre à air), tendeurs, lumière en plus, gilet jaune, 3 bidons, 2 sacs en tissu.

Côté technologique: portable, appareil photo Sony RX-10, liseuse, perche osmo, micro boya, support portable pour vélo, nos divers câbles, deux powerbanks dont une puissance, un mini panneau solaire (pas sur les photos).

Côté vêtements: 1 cuissard courte, 1 jupe tennis, 1 pantalon de jogging, 3 débardeurs sport, 2 T-shirt sport, 1 pyj (débardeur+short), 1 veste de sport légère, 1 polaire, 1 gore tex, 1 pantalon kway,1 buff, 1 foulard, 1 casquette, lunettes de soleil (et de vue), 1 robe avec gilet habillée, 1 legging, 5 culottes, 2 soutien-gorge, 3 paires de chaussettes, baskets, sandales sport, claquettes.

Côté sanitaire: mini-trousse de toilettes, 1 serviette compact seatosummit, 1 autre serviette, crème solaire, crème hydratante, mini-trousse à pharmacie, masque et gel.

Côté nourriture: on fait quelques réserves. Graines, noix, amandes, lentilles, haricots mungo, boulgour, couscous, spaghetti-pesto, biscuits, gaufres fines miel, petit pot de confiture, sac isotherme, 1 tupp, 1 torchon, 1 éponge, la popote seatosummit compact, réchaud avec 1 bouteille de gaz, briquet.

Côté papier: les deux guides couvrant l’itinéraire entier, la carte de France veloroutes et eurovelos (pour y tracer notre avancée), un carnet de voyage et stylos.

Le plus: une pochette avec des petits cadeaux alsaciens pour nos rencontres (hôtes et autres).

J1
J1
Publié le 4 août 2020
C’est parti mon kiki!!! 

Réveil avec le lever de soleil donc bien matinal pour rouler au max à la fraîche: c’est la journée annoncée la plus chaude!! Et on va morfler, oui!!

Topo: 96 km/ 610M D+/EV6/ 28 degrés (mais attention 200 M D+ entre Isle sur le Doubs et Anteuil = cette portion ne fait pas partie de l’EV6).

Départ Mulhouse le long du canal  

Conditions: toujours super bien indiqué. Portions ombragées super agréables. Relativement plat le long du canal sauf montées écluses à répétition courtes mais raides, on sent les bagages et ça fatigue les jambes. Ca chauffe à partir de 10h, crème solaire et boire boire boire. Territoire de Belfort: on n’est jamais allés aussi loin, coool! C’est très agréable le long du canal.

Ressenti: journée fatiguante, irrégulière, brûlante, jolis canaux avec de l’ombre par portions: toooop.

Curiosités: superbe château de wurtemberg à Montbéliard, jets d’eau à la sortie de Montbéliard (le bonheur pour se rafraîchir), rivière libre, quelques falaises, nénuphars magnifiques, jolies maisons à certaines écluses, passage de bateaux. Montbeliard: belle petite ville animée à cette heure-ci. Zone piétonne et pavée. Parc et espaces verts ++++

Rencontres: chouette rencontre de trois cyclistes de route à Dannemarie, ils sont intrigués par nos sacoches et le voyage à vélo en général. Bcp de cyclistes de route à certains endroits. On croise une famille à vélo comme nous, un binôme de femmes, trois hommes en bikepaking qui doublent trop mal un cycliste de route super énervé.

Montbéliard  

13h30: départ deuxième partie Montbéliard-Anteuil (37km).

Conditions et ressenti: belles parties ombragées puis petites montées-descentes dans village. Je galère, j’ai chaud, jdois m’arrêter plusieurs fois, limite pas bien. Souffrance! Chauuuud! Puis longues parties sur bitume dures car fait chauuuud. Portions pas du tout ombragées. Toujours un peu de vent donc ouf. Puis belles pistes. Arrêt à Isle sur le Doubs et dégustation de glace. Il fait 38 degrés. Il est 16h!

Partie 3: montée chez nos amis à Anteuil. 210 M D+, 45 min, 8km.

Conditions et ressenti: pas trop raide sauf à la fin. Sur départementale, ça roule très vite, mais je ne suis même pas, je sens bien la fatigue mentale par contre. Gero en forme.Chez nos amis 😊

Chez nos amis 🤗

Anteuil 17h: on profite du jardin, étirements, douche. Maude et Cyril arrivent. Super soirée.

☺️Petits plaisirs de la journée: rencontres, jets d’eau Montbéliard, remplissage bidons au fur et à mesure d’eau fraîche (demande aux commerçants très gentils), glace Isle sur le Doubs, retrouvailles et soirée chez nos amis 😊

Des restaurants et des gîtes, chambres d’hôtes en cours de route. Attention certains campings sont fermés comme celui de l’Isle sur Le Doubs et de Clerval. A vérifier donc en cette période particulière.

J2
J2

Topo: 69km/450M D+/37 degrés

Bye bye les Amis! 

Conditions et ressenti:

Première partie: Anteuil à Baume-Les-Dames (20km environ)

Descente vers le Doubs. Génial, super agréable, vue surplombante sur Doubs. Attention ne pas se tromper à clerval!!!! Puis ça remonte raide pendant 1 km mais à l’ombre. Top! Village en haut. .


Puis descente à nouveau et on roule le long du Doubs. Super chouette. Beaucoup à l’ombre. Beaux points de vue!!! Falaises magnifiques.

Deuxième partie: Baume-Laissy (20km).

Suite le long du Doubs. Petite pente hyper raide. Puis juste superbe. Belles petites descentes. Beaux paysages (un moment il y a la route quand même au début).

Rencontres: ce cycliste de route qui fait un bout de route avec nous. On discute. Sympa. Puis à Baume-Les-Dames: Rencontre avec famille d’hier germano espagnole Markus, Patricia, Paula, Myriam. Ils viennent des envions de Stuttgart et veulent rejoindre la frontière espagnole pour rendre visite aux grands-parents😎 Une autre dame locale discute avec nous et nous souhaite bon voyage 😊 Plus loin, on discute avec une famille en test vélo avant de partir une semaine. Chouette perspective!


Curiosités: beaux clochers franc-comtois colorés et soignés, église et abbaye de Baume, falaises avant Baume, hérons, Citadelle Besançon (promenade à l’intérieur des remparts gratuite).

Troisième partie: Laissy-Besançon (22 km).

Pas mal sur route partagée mais pas fréquentée donc agréable. Belle nature, jolis ports et bateaux de plaisance, une superbe allée d’arbres se reflétant dans l’eau. Ombre plus ou moins, globalement plat, des coins pour se baigner (cf demander aux locaux ou observer où ils sont).

Guinguette la Malate 2km avant Besançon, top!  

Arrivée magique sur Besançon Le long de l’eau avec vue en contre-haut sur la citadelle et montée jusqu’à la citadelle: attention très raide. Essayez de laisser les vélos ou du moins les sacoches en bas quelque part.

Citadelle Besançon  

Petits plaisirs: guinguette la malate 2km avant Besançon (top pour se poser, slackline, grand jardin), coups à boire en route à Laissy.


Dodo: accueil en warmshowers par Antoine à 2,8km du centre. Nickel. Et on a bien fait car orage de fou cette nuit!

Pas mal d’endroits chouettes et tranquilles pour bivouaquer. Plusieurs guinguettes ou boui-boui sympas en route.Laissy: resto vous tenter TB. Visite citadelle au moins 2h. Environ 10 euros. Moins cher en fin de journée. Promenade dans remparts à l’extérieur gratuite avec belle vue sur la ville.

J3
J3
Publié le 4 août 2020

Topo: 62km/280D+/23degrés! Départ à 14h45!

Avec Antoine notre hôte 

Matin: visite de Besançon avec mes parents également présents.

Antoine, notre hôte nous permet de laisser nos vélos et sacoches le temps de visiter. Top!

Besançon  

Curiosités: parc de la gare d’eau, remparts , balade le long du Doubs, maisons aux pierres bleutées, multiples fontaines, rues Vauban, maison natale de Victor Hugo, des frères Lumière, visite de l’explosion temporaire gratuite sur Tom Ungerer, place Grand Velle et palais.

Bon resto avec plats typiques franc-comtois: brasserie place grand Velle.

14h45: allez vélotons!

Conditions et ressenti: très chouette étape relativement plate, roulante et sous un ciel couvert bien plus supportable que les jours précédents! Piste d’abord belle et offrante vue dégagée sur les alentours. Nature omniprésente. Ambiance détendue le long de l’eau. Belle entrée sur Dôle après 60km via une allée mystique d’arbres majestueux! Courte montée pour le centre de Dôle.

Curiosités: ruine d‘un château par-ci, percée de Thoraise magnifique par-là, nénuphars par centaines aux fleurs jaunes magiques, grimpeurs sur site naturel à Brevans, jolies ruelles au bord de l’eau. A Dôle: place aux fleurs, maison natale de Pasteur, belles vues d‘en haut de Dôle comme d‘en bas, collégiale Notre Dame, quartier de la petite Venise.

Rencontre: un couple à VTT minimaliste en route pour une semaine. Impressionnant!

Avec Fabrice et Laure, nos hôtes  

Chez Fabrice et Laure (warmshowers). A 2,5km du centre. Petite cabane au fond du jardin. Hyper cozy! Et accueil très chaleureux. On prend l’apéro ensemble. Ils nous offrent aussi un bon clafoutis! Bref, on est trop bien 👍

J4

Topo: 97km + 5km le soir/ 340 M D+/ 24 degrés et du veeent! Départ vers 11h!

Dôle le matin 

Conditions et ressenti:

Première partie: Dôle à Saint-Jean-de Losne (27km).

Piste agréable, un peu sur la route aussi, ça grimpouille légèrement puis on se retrouve sur piste cyclable séparée de la route. Ça fait un peu Finlande je trouve avec de nombreux arbres et côté sauvage.

A partir de Abergement-La-Ronce: partie superbe très nature avec nénuphars, verdure, piste gravillons un peu VTC.

Puis chemin plus fatiguant en gravier pas top et déformé.

En chemin puis vue sur Saint-Jean-de-Losne 

Deuxième partie: Saint-Jean à Seurre (25km)

Monotone jusqu’à Pagny, plat, paysage bof puis c’est mieux avec quelques jolis villages (maisons en pierre), on roule sur de belles routes de campagne très agréables, quelques vaches, des champs mais gare au vent!!

Troisième partie: Seurre à Verdun-sur-Le-Doubs (20km)

Très jolie, paisible, chemin le long de l’eau sur des gravillons. Piste un peu irrégulière. Et là, c’est le drame, je crève 😔 donc atelier rustine et burette...ou pas...chambre à air vraiment kaputt alors on la change tout court! Heureusement, on est équipés 😊

Première crevaison!  

On roule ensuite plus sur des départementales très peu fréquentées. Vent fatiguant. Temps tourmenté. Quelques gouttes.

Dernière partie: Verdun-sur-Le-Doubs à Chalon-sur-Saône (25km).

Parfois on roule à plus de 25km/h si le vent est avec nous mais il est plutôt contre nous ou de côté. Passages à travers champs sympas puis plus monotones. Piste globalement goudronnée. Chalon apparaît au loin, youpi! Mes jambes fatiguent...

Curiosités : on quitte le Doubs pour la Saône. Saint-Jean-de-Losne avec nombreux bateaux amarrés, jolie vue sur l’église. Joli port de Seurre. Verdun-sur-Le-Doubs: vue d’ensemble magnifique!! Chalon petit mais espace piéton sympa avec la cathédrale Saint-Vincent.

 Chez notre hôte 😊

Dodo chez Jonathan, notre hôte warmshowers. A 2,5km du centre sur l’EV6. Canapé lit top. Terrasse et jardin super agréables.

On va manger en ville ce soir, on l’a bien mérité et on a faiiim 😊

J5

Topo: 56km/310D+/25 degrés/petit vent.

Bye bye Jonathan, notre hôte à Chalon!

Conditions et ressenti:

Première partie: Chalon-Chagny (16km).

Très agréable le long du „canal du centre“. C’est nature, nature et nature 😊 Piste roulante avec quelques raidillons au niveau des écluses. Ombre des nombreux arbres. Vue sur campagne environnante. Air frais. Petit port Chagny sympa pour pause.

Deuxième partie: Chagny à Saint-Léger-sur-Dheune (18km environ)

Piste roulante avec belles perspectives car on est un peu en contre-Haut par endroits le long du canal. Attention, parfois étroit pour rouler côte à côte car on croise pas mal de vélos.

Rencontre: une femme avec sa mère à vélo 🚲 me dit, après quelques mots échangés ensemble: „à ce soir sur le site!“. Quel site? Je bugge! De camping? „Non, non, voyages à vélo sur Facebook!“. Ah! Trop drôle 😁 Pas de souci, par contre, je poste grave en retard moua!

Saint-Léger-sur-Dheune: resto terrasse topo Le Marchand. En plus d’avoir une belle ambiance, c’est succulent et fait maison/bio. Principe tapas avec un choix savoureux! A ne pas manquer!!!!

Troisième partie: Saint-Léger à Saint-Julien (12 km environ)

Piste très bien aménagée et balisée. On roule un bon bout dans la forêt sur piste bitumée (ça change et c’est beau). Puis une portion de route peu fréquentée avant de rejoindre piste de l’autre côté de l’eau.

Dernière courte partie: jusqu’à Montchanin (8km).

Le chemin quitte le canal un peu plus loin, gravillons mais très agréables, on a la sensation de s’enfoncer dans la campagne. Quelques petites montées.

Petits plaisirs: repas délicieux du midi, pause de presque 2heures à Saint-Julien avec hamac, sieste, écriture et yoga au programme.

Endroits sympas pour bivouaquer en chemin.

Camping warmshowers ce soir

Dodo chez Christine, hôte warmshowers. On monte la tente dans le grand jardin bien plat. On a accès aux WC et à la douche (et à la cuisine)

J6
J6
Publié le 7 août 2020


Première partie: Diou à Paray-Le-Monial 54 km

Nuit difficile. On a eu froid. Pas cool du tout...Ce matin on sent déjà le soleil même s’il ne fait que 16 degrés. Contraste de fou!

Notre hôte Frederick à Montchanin 

On rejoint la piste cyclable le long du canal.

Conditions et ressenti: super roulant le long du canal jusqu’à Montceau puis on se perd un peu. Une warmshowers nous a conseillé de ne plus suivre EV6 entre Montceau et Digoin car itinéraire valloné loin du canal pas forcément intéressant et fatiguant. Du coup, on roule sur la départementale proche du canal. TB dans l’ensemble. Voitures sur Montceau puis très peu de passage. On est seuls. C’est top, super roulant, agréable. Moyenne de 22km/h! C’est grisant.

On quitte l’axe principal un peu après Palinges pour traverser ce village et monter en direction du château de Digoine perdu tout là-haut dans la campagne bourgogne. Très chouette dans ces coins mais c’est vallonné, autant le savoir avant 😉 C’est en fait le vrai tracé EV6 sur lequel on retombe.

 Arrêt au Château Digoine 

On poursuit sur cette route rurale très sympa, on croise des vaches charolaises, des jolies maisons de campagne, des fermes...


Curiosités: on passe une énorme tour (lavoir de Chavannes?), ancienne mine de charbon de Montceau (en marche jusqu’en 2000), un musée-briqueterie à visiter, joli château perdu de Digoine (5euros pour les jardins et 12euros pour la visite guidée château), Paray-Le-Monial (magnifique lieu de pèlerinage).

Paray-Le-Monial 

Deuxième partie: Paray-Le-Monial à Diou 36km


Conditions et ressenti: piste très agréable jusqu’à Digoin. On avance bien même si le petit vent n’est pas forcément avec nous. A Digoin, on suit le canal au lieu de l’EV6 qui fait remonter dans la campagne environnante (avec plus de kilomètres en plus). Il fait affreusement chaud donc pas la peine. Donc le long du canal, tout es plat, on est tranquille et c’est beau même si un peu monotone.

Curiosités: pont-canal Digoin, Pierrefitte-sur-Loire a l’air intéressant comme village.

Ce soir au coucher du soleil (camping Diou), juste magique... 

Ce soir, dodo au camping municipal de Diou pour 11,50 euros a deux. Simple, nature, peu de monde, familial, super accueil, machine à laver à dispo gratuitement, accès au bord de l’eau super agréable! On y serait bien resté plus longtemps: idéal pour me reposer.

J7
J7
Publié le 7 août 2020

Mon étape coup de cœur 🚲

Camping de Diou 

Première partie: Diou à Bourbon-Lancy 12km environ

Conditions et ressenti: voie verte tout le long, hyper roulant, ombragé via allée d’arbres. Vraiment agréable de bon matin et plat, On croise beaucoup de cyclotouristes aujourd’hui, on est étonné (on comprend mieux le soir, on rejoint le tour de Bourgogne à vélo).

Deuxième partie: Bourbon-Cronat 16,5km environ

J’adore cette partie vallonnée qui change des canaux tout droits et tout plats. Mais attention, c’est un peu sportif quand même 😉

Charrin 

Conditions et ressenti: On quitte la voie verte pour grimper dans l’arrière-pays rural. Enchaînement de montées-descentes plus ou moins longues, raides et régulières. Des points de vue chouettes, des fermes, des vaches, un étang. On est globalement seuls.

Troisième partie: Cronat-Champvert

Magique: on roule dans des champs de tournesols à perte de vue!!!!!

Conditions et ressenti: on roule sur départementale peu fréquentée à nouveau plat puis on roule à travers champs. On passe aussi en contre-haut de la Loire aux rives désertiques sableuses. Paysage intéressant! Puis on roule dans le bocage sinueuse, ça monte (dont une montée raide inattendue, aaah mais courte 😉 ). On retombe ensuite sur une départementale au relief à nouveau régulier et plat à travers forêt, c’est magnifique et ombragé.

Moments magiques! 

Quatrième partie: Champvert - Decize 4,5km

Conditions et ressenti: on est désormais sur le canal de Nivernais. Revêtement cabossé pas du tout agréable. Par contre, l’arrivée sur Decize est superbe avec vue sur la jolie petite ville depuis l’autre côté du pont. Mais gare à la circulation.

Dodo au camping Les Halles: 15,60 euros pour 2. Camping agréable, tranquille, beaucoup de cyclistes (!), emplacements sympas , à 900M du centre-ville. Table de tennis de table à dispo avec raquettes. Snack-bar au centre nautique à côté. Piscine municipale juste à côté à 2,60 euros l’entrée (bonnet prêté si besoin).


Attention peu de resto à Decize et pris d’assaut. À anticiper...

J8
J8
Publié le 7 août 2020

Petite étape aujourd’hui mais départ matinal car il est annoncé à nouveau méga chaud: 36 degrés.

Le long du canal latéral à la Loire  

Conditions et ressenti: agréable le long du CANAL LATÉRAL à la Loire. Mais franchement le revêtement laisse à désirer comme hier à la fin de l’étape. Irrégulier, cabossé. Petites montées-descentes au niveau des écluses et des ponts. Peu de cyclistes.

Curiosités: quelques bateaux et écluses, une guinguette à Gleury-sur-Loire. Deux châteaux à aller visiter (hors piste). Bien ombragé le long du canal, merci les arbres. Toujours un peu de vent, tip top!

Camping Nevers avec vue sur la cathédrale  

On arrive à Nevers vers 11h30. Parfait pour s’installer directement au camping.

Visite de Nevers  

Midi et après-midi avec des amis eux-mêmes en vacances dans les parages! Visite de cette jolie ville pleine de charme. C’est super d’arriver tôt pour ensuite profiter, se poser, siester surtout par cette chaleur aujourd’hui épouvante!!!

Curiosités Nevers: cathédrale, palais ducal, musée de la faïence, rue du 14 juillet, promenade des remparts, Nevers plage, zone piétonne et ses nombreux bars/resto.

Nevers plage (super ambiance avec concert ce soir!)

Dodo camping Nevers: 12,60 euros pour 2. Petit camping en terrasse. Quelques jolis emplacements pour tente en contre-haut avec vue imprenable sur Nevers et sa cathédrale et proche du centre. Nevers plage non loin a pied. Top!! Un bar-snack jusqu’à 21h.

J9

Ce matin, on part à 7h car il est annoncé à nouveau 38 degrés...Et c’est une excellente décision puisqu’on arrivera au camping de Cosne avant midi 😊 Puis mode lézard tout l’après-midi (même comme ça, on transpire alors heureusement qu’on n’est pas sur les vélos).

😊😊Début de l’itinéraire LA LOIRE A VÉLO 😊😊

De bon matin! 

Conditions et ressenti aujourd’hui:

De façon générale, c’est plat mais il y a toujours ces montées-descentes très brèves au niveau des écluses.

Partie 1: canal de l’embranchement de Nevers jusqu’au canal latéral à la Loire.Retour sur nos coups de pédales d’hier. Piste faite de magnifiques mais dont les racines altèrent le bitume du coup c’est “tape-cul”! Quelques kilomètres seulement.

Partie 2: Canal latéral à la Loire jusqu’au Bec d’Allier.

On roule le long du canal calme, paisible, nature, un peu monotone, ombragé. Revêtement peu agréable: cabossé et irrégulier mais on avance bien quand même.

Partie 3: Bec d’Allier- Marseilles ?? Marseilles-Lès-Aubigny bien sûr 😉.

On est au kilomètre 0 à Bec d‘Allier, piste cyclable à nouveau nickel. On roule tantôt en bas le long de la superbe partie sauvage de la Loire, tantôt en contre-Haut avec vue imprenable sur les environs. C’est chouette car on change de perspective! Il y a désormais une plage ronde au sol chaque kilomètre! Motivant! C’est roulant, majoritairement ombragé (sauf parfois en contre-haut attention), petit vent agréable.

Kilomètre 0 

Partie 4: Marseilles-Argenvières.Un panneau probablement manquant du coup on roule sur la départementale non passante très roulante et on retombe sur la piste (parallèle) à Argenvières.

Vue sur Charité-sur-Loire 

Partie 6: Argenvières-Sancerre. Très bonne piste plate, facile, en contre-Haut puis en bas avec de jolis points de vue en route/aires de pique-nique. Passage dans les champs avec arrosage automatique pour cyclistes (irrigation champs) 👌

Portion top entre Passy et Couargues. Nature, roulante avec la Loire sauvage d’un côté et ses îles et la forêt.

Partie 5: Sancerre-Cosne (14km environ).A nouveau revêtement abîmé et mouvementé moyennement appréciable 😔 mais on avance vite tout de même! Piste aussi en haut, en bas.

Curiosités et petits plaisirs: pont-canal, kilomètre O, joli village de Bec d‘Allier, vélos décoratifs en chemin, Loire sauvage, Sancerre ville perchée sur un piton rocheux à 315M d’altitude, magnifique vue sur Charité-sur-Loire (église prieurale à visiter), une église originale avec deux tours de château (!?), les premiers petits châteaux privés, deux chevreuils sautant juste devant nous la piste cyclable en contre-haut (magique!!!), être arrosés avec un immense plaisir par le système d‘arrosage des agriculteurs, superbe passage nature avant Couargues.

Camping  nature à Cosne 

Dodo au camping: 14,86 euros pour 2. Grand camping calme. Bel espace nature avec de nombreux arbres pour les cyclistes et tentes. Sanitaires bien. A côté d’un parc aquatique. Tables de tennis de table (prêt matériel) et terrain de badminton.

J10

Départ 7h nickel mais arrivée vers 15h (au lieu de 11h30-12h) car c’est une sacrée journée un peu „catastrophe“ avec atelier rustineS et burette à répétition...puis impossibilité de rouler 5Km avant notre destination du jour (je poussé le vélo) car plus de chambre à air de rechange...le tout sous un soleil de plomb et en rupture de stock d’eau

J’ai bossé aussi faut pas croire 😉

😉 Heureusement, il existe la solidarité entre cyclistes (merciii pour la chambre à air!!!) et la solidarité humaine tout court (merci aux locaux de nous recharger nos bidons!!).

Partie 1: Cosne à Bonny-sur-Loire 20km environ

Conditions et ressenti: piste cyclable roulante en contre-haut avec vue sur la belle campagne plongée dans une douce lumière matinale. Il fait quand même déjà 24 degrés à 7h...!!

Puis ça roule à nouveau en bas proche de la Loire sauvage puis le long d’une grosse centrale électrique (moins sympa). Il y a un mini-Passage dans un jardin asiatique puis une partie sur herbe au niveau de Belleville-sur-Loire, c’est chouette comme tout! Ensuite, un bout sur la départementale peu fréquentée et des passages sur des pistes VTC en graviers bien sympas (une de mes sacoches fait un vol plané au passage d’un nid de poule 😉).

Petit-déjeuner à gauche après Ousson 

Partie 2: Bonny-sur-Loire à Briare 14km environ

Conditions et ressenti: on travers le pont sur la route plus passante et on roule côté Bonny-sur-Loire. Piste très roulante et plate. Puis vue s’ouvre hors de la forêt sur la Loire plus large. Bancs et tables pour profiter de l’ambiance magnifique vers Ousson-sur-Loire.

Coup de cœur de ce côté de la Loire sauvage agrémentée de forêts alluviales, habitées par des hérons et d’autres oiseaux. C’est nature et franchement magique jusqu’à Briare.

On roule sur le pont-canal de Briare. Puis à nouveau on roule dans les bois sur des chemins en graviers VTC super agréables et ombragés.

Pont-canal Briare à gauche 

Partie 3: Briare-Gien 12km environ

Conditions et ressenti: super portions aussi entre la forêt, l’ombre, les chemins ombragés. Petites montées-descentes sur pistes cyclables à nouveau en bitume très sympas. Montée courte mais raide pour atteindre Brisson-sur-Loire. Descente longue top puis remontée douche sur Martin-sur-Ocre. Ensuite, on roule sur la départementale peu fréquentée roulante mais au soleil. Arrivée en face de Gien spectaculaire!! Bref partie variée et un peu sportive bien sympa!

Vue sur Gien

Partie 4: Gien à Saint-Père-sur-Loire 28km environ

Conditions et ressenti: de jolis passages sur les pistes en contre-Haut. Majeure partie du temps sur route départementale peu fréquentée et roulante. Plusieurs montées fatiguantes mais régulières et pas trop raides (avant Saint-Gondon, avant Saint-Florent et un peu avant Lion-en-Sullias). Attention au soleil car certaines portions au soleil et ça tape! Puis on roule après Lion-en-Sullias sur une piste cyclable à nouveau en contre-Haut avec vue sur la nature environnante (traversée du désert aux heures chaudes!!!).

Curiosités/petits plaisirs: petit jardin de Belleville-sur-Loire et canal avec écluses, Bonny-sur-Loire, Loire Sauvage entre Bonny et Briare, petit-dej à Ousson devant cette nature magique, vue sur la ville surprenante de Gien avec son pont, château et ses toits, forêts douces et nous transportant dans des coins comme l‘Amazonie je trouve, pont-canal de Briare, petite guinguette après Briare, St Brisson-sur-Loire, belles descentes du parcours, méga Glace à notre arrivée, plouf dans la piscine, lumière de dingue le soir sur la Loire et le château de Sully, orage (aahh ça fait du bien!), château Sully.


Rencontres: au pont-canal de Briare avec ce couple intrigué et épaté par notre voyage à vélo, deux randonneurs âgés qu’on salue chaleureusement et vice versa, des cyclistes qui nous dépannent d’une chambre à air, le gars qui nous remplit nos gourdes, la famille super sympa de Haute-Savoie avec qui on roule tranquillement les derniers 5km...

Le soir à Saint-Père-sur-Loire 

Dodo au camping de Saint-Père-sur-Loire pour 16,70 euros. Plus on avance, plus le prix monte?! Mais bon rapport qualité-prix avec piscine, snack bar, tennis, tennis de table, terrains de sport et accès à la Loire avec le château de Sully en face à 5-10 min à vélo. Il y a aussi des cabanes ou bungalows sympas à louer. On voit certains cyclistes dans ces hébergements.

J11

Belle matinée de vélo aujourd’hui 😊 Et on roule 60km (avec les détours car au départ du camping, Orléans est annoncé à 48 km environ). Départ à 7h30 - arrivée 12h

Partie 1: Saint-Pierre à Germigny-Des-Près 16km

Partie 2: Germiny-Jargeau 15,5Km

Conditions et ressenti: on roule beaucoup sur une piste cyclable roulante en contre-haut avec belle vue sur la Loire ou sur la campagne environnante. On fait le petit détour pour Saint-Benoît en passant par le joli village. Détour ensuite pour Germigny en roulant sur la départementale. Puis on rejoint la piste le long de la Loire sur un chemin en graviers puis sur des pavés. C’est varié et agréable. A nouveau, on pédale en contre-haut, c’est roulant.

Abbaye de Saint-Benoît et Église de Germiny  

Partie 3: Jargeau-Orléans 30km

Conditions et ressenti: portion pas passionnante, monotone, sur piste en contre-Haut et sans ombre. On trace. Arrivée sur Orléans à travers bois très sympa et nature. On passe un petit étang.

Curiosités: abbaye de Saint-Benoît et chants grégoriens à la messe du matin, oratoire et mosaïque unique en France de l’une des plus vieilles églises de France à Germiny, Châteauneuf-sur-Loire, jolie petite ville pavée de Jargeau, traversée superbe dans les bois à l’arrivée à Orléans, la ville d‘Orléans (ruelles pavées, maisons anciennes à colombages, cathédrale impressionnante, bords de Loire, place du Martroi (vient de Martyrium, l’endroit où on enterrait les gens)...

Ma chambre à air dépasse du pneu!! Vive Orléans pour acheter un nouveau pneu, ça devient urgent 😂

Rencontre: on retrouve nos amis Claire et Julien qui vivent à Orléans. Ils nous font découvrir la ville à pied et...à vélo! 😊

On mange „O terroir“: tip top - on y mange local et sain!


Dodo chez nos amis pour 2 nuits!

J12
J12
Publié le 11 août 2020

Aujourd’hui, on fait la grasse mat‘ et c’est pas mal du tout 😂😂😂 On se fait chouchouter par nos super hôtes et on est bien sûr happy de partager ces beaux moments ensemble!

Au programme: balade...cycliste à la forêt de Charbonnière et son château puis en bord de Loire jusqu’à Combleu avant de repasser par le centre-ville pour acheter enfin un nouveau pneu!!

Combleu  

Café dans un très beau cadre à Combleu. Non loin possibilité de se baigner de la Loire (non officiel).

Cet après-midi, c’est atelier réparation et préparation des vélos de Claire et Julien qui partent demain avec nous pour rouler les prochains jours avec nous 😊🚲😎

Aaaah un nouveau pneu!!!! 
J13
J13
Publié le 21 août 2020

Départ à 8h à 4 😊 On est prêts pour rouler ensemble jusqu’à Angers (5 jours).

Avec Claire et Julien d‘Orléans à Angers 

Partie 1: Orléans à Meung-sur-Loire 20 km

Conditions et ressenti: piste beaucoup en contre-haut entourée d’une belle nature dont la Loire Sauvage, ses îlets, ses oiseaux et d’élégantes maisons. Piste roulante agréable.

Nos vélos prêts au départ 🙂

Curiosités: belle église à Saint-Hilaire, Loiret rejoint la Loire, centrales moins sympas dans le paysage ou gros poteaux électriques. Meung: village charmant avec belle vue sur collégiale et château Saint-Liphard.

Meung sur Loire 

Partie 2: Meung- Beaugency 8km

Conditions et ressenti: belle piste cyclable en bas le long de la Loire. Portions VTC sur chemins en cailloux sympas.

Partie 3: Beaugency-Muides 16km

Conditions et ressenti: parties aussi en gravier comme j’aime bien, passages longs mais sympas à travers champs de maïs. Pistes ensuite hyper roulantes.

Curiosités: rencontre d’Altertour et passage à leur guinguette avec idées alternatives 😊

Chambord  

Partie 4: Muides-Chambord 10-15km

Conditions et ressenti: un peu sur départementale puis en bord de Loire. Très agréable. On roule à travers champs sur chemins VTC puis passages dans jolies forêts pour l’arrivée majestueuse à Chambord.

Curiosités: château de Chambord, parc avec pique-nique sur plaid ☺️

Partie 5: Chambord-Vineuil (Blois) 25km

Conditions et ressenti: d’abord piste cyclable puis départementale peu fréquentée mais revêtement pourri et vent. Portions en gravier. Ça monte un peu.

La classe d’arriver à Chambord à vélo! 

Curiosités: villages très mignons de Huisseau-sur-Cosson et La Chaussée-Le-Comte, visite de Blois très jolie ville un peu en hauteur avec point de vue et rues piétonnes très animées.

Camping Vineuil à 3 km de Blois. 16 euros pour 2. Accueil vélo. Snack bar. De la place. Base de loisirs. Route non loin. Sanitaires bien. Pas de papier WC.

J14
J14
Publié le 28 août 2020

Départ 7h25 sous une superbe lumière matinale et à l’air frais.

Blois au petit matin  

Partie 1: Vineuil-Chaumont 20,5Km

Conditions et ressenti: piste cyclable à travers champs. Super portion à travers les arbres, plutôt nature même si pas très roulant. Puis à nouveau bien roulant et plat, top. Attention, bonne montée avant Madon puis avant Candé-sur-Breuvon. Ensuite, on roule à nouveau le long de la Loire plus tranquillement. Chemins par endroits sableux ou en gravier à travers vignobles (ça remonte).

Curiosités: des dizaines de cigognes dans les champs, vignobles, belle vue surplombante


Partie 2: Chaumont-Chenonceau

Conditions et ressenti: c’est un crochet-détour qui rallonge en nous éloignant de la Loire. Il manque un panneau à ce moment-là, hésitation. On se fie donc au panneau voitures et ça le fait (direction Vallières-Les-Grandes). Chouette portion sur route secondaire avec passage dans village. Puis on regrimpe dans les vignobles, une portion à 20% dans les bois. Enfin départementale peu fréquentée mais ouverte au vent et à la pluie!!

Curiosités: Vallières avec bâtisses privées anciennes et historiques, château de Chenonceaux (15euros, 1h d’attente, 1h30 de visite).

Le château des Dames: Chenonceau  

On profite de ce château pour être au sec, il pleut comme vache qui pisse à ce moment-là. Visite hyper intéressante!

Chenonceau et sa double galerie  

Alors qu’on pensait rouler au moins jusqu’à Amboise, on se dit qu’au vu de la météo et de notre état (on est trempés!!), il serait plus sage de nous loger dans le coin. Mais attention, c’est complet partout!!!

Avec nos hôtes warmshowers  

Nos super hôtes, Nicolas, sa coloc Marie et deux amis présents, nous emmènent boire un coup puis Nicolas nous fait une visite guidée à vélo des lieux avec retour sur le château. Juste génial!!!!

Visite bis le soir en VIP (extérieur seulement) avec nos hôtes ws, top 🙂


Chez Nicolas et Marie en colocation (warmshowers). On campe dans leur grand jardin. Il y a aussi un cabanon pour mettre nos affaires au sec. On passe toute la soirée ensemble. Nicolas nous fait découvrir les lieux autrement (à vélo toujours!). On cuisine ensemble et partage notre repas. Super soirée. Rencontre hyper chouette!

J15

10h30: départ tardif mais quand même sous une petite pluie.

Partie 1: Chisseaux-Amboise 20km

Conditions et ressenti: le long de la Loire très joli. Puis partie tranquille sur la départementale. On monte dans la campagne sur les routes secondaires. Cette première partie est bien vallonnée sans être trop raide. On roule ensuite sur les hauteurs dans les vignobles. Une bonne partie asphaltée à travers une élégante forêt. Super beau. Enchaînement agréable après de montées-descentes.

Curiosités: passage dans petites villes, une magnifique église en pierre, marché Amboise, château d’Amboise, Clos Lucé, vue depuis les hauteurs, vieille ville charmante.

Passage dans les bois et vignobles avant Amboise et le centre-ville d’Amboise.

Jolie ville d‘Amboise 

Partie 2: Amboise-Tours 28km

15km Amboise-Montlouis

13km Montlouis-Tours

J’aime particulièrement la montée et traversée du village de Lussault-sur-Loire.

Conditions et ressenti: super jolie portion que j’aime beaucoup. Ça monte pas mal mais pas trop raide. Route asphaltée et partagée peu fréquentée. Enchaînement de montées-descentes plus ou moins fatiguantes. Dernière partie pour Tours monotone et bruit des voitures pas agréable.

Curiosités: villages tout mignons sur les hauteurs, un muret avec des théières tout alignées, des vélos fleuris, des chevaux, des vignobles, rencontre avec d’autres cyclotouristes, belle vue sur village d’en face en contre-haut avant Tours: Rochecorbon.

En chemin  

Tours est une super jolie ville avec un centre ville ancien très animé mais aussi regorgeant de monuments historiques.

Tours et son centre hyper vivant!  

Partie 3: Tours-Savonnières 20km

Conditions et ressenti: on roule à nouveau sous le soleil, quel plaisir et contraste avec ce matin! La piste cyclable est très agréable et on profite désormais du Cher (et non de la Loire) sauvage et de sa faune.

Campement à Savonnières, super coin 

On arrive vers 19h et après l’installation, on fonce à la guinguette qu’on avait repérée.

Dodo au camping: 14,77 euros pour 2. 3 étoiles, sanitaires sans plus, pas de papier WC. Emplacements grands. Calme. Non loin de la super petite guinguette et le bord du Cher. Cadre top. A 3km du château de Villandry. Petit centre de la ville mignon.

La guinguette au bord de l’eau  

Super soirée comme on les aime au bord du Cher!

Au coucher du soleil  
J16
J16

Départ 8h45 pour le château de Villandry qui ouvre à 9h

Au petit matin  

Achat des billets pour le château+jardin directement au camping: 10 euros par personne au lieu de 12.

 Château et jardins de Villandry, une merveille! 

Partie 1: Savonnières à Rigny-Ussé 20km

Conditions et ressenti: on trace sur 14km car la route est juste top. On est sur la Levée, c’est hyper roulant et même si la route est partagée, elle est très peu fréquentée. Chouette vue sur la campagne environnante. Arrivée spectaculaire face au château de Ussé.

Pause à Ussé 

Curiosités: château et jardins magnifiquement fleuris de Villandry, belle campagne, maisons très coquettes typiques le long de la Levée, village La Chapelle-aux-Naux très charmant (village de mariniers), Ussé et son château de la belle au bois dormant, promenade le long de l’eau et aires de pique-nique nature, retrouvailles avec nos amis!

Avec Cécile, Thomas, Timothée et Louise. 

Partie 2: Rigny-Ussé à Montsoreau 36km

Conditions et ressenti: on alterne entre route partagée, chemin en gravier tape-fesses en forêt et route à travers les champs, pistes cyclables top. On passe au-dessus de l’Indre pour rejoindre plus loin la Vienne!

Curiosités: belles portions de forêt, cours d’eau de l’Indre, de la Vienne, quelques jolies demeures aux airs de châteaux, villages pittoresques en pierre, guinguette bivouac en chemin et rencontre avec des randonneurs alternatifs pour la paix et la justice.

Montsoreau 

Dodo au camping à Montsoreau. 20,70 euros pour 2. 4 étoiles, belle ambiance, très verdoyant. Piscine dans décor magique (falaises et troglodytes en arrière-plan). Sanitaires TB, accueil vélo super.

J17
J17
Publié le 28 août 2020

Cette nuit, un orage éclate avec des éclairs de dingue, de la pluie et beaucoup de vent...

Départ 8h30 avec une belle lumière vive qui met en valeur les jolies falaises du coin. Superbe!

Montsoreau au petit matin  

Partie 1: Montsoreau-Saumur 14km

Conditions et ressenti: attention on choisit l’alternative par les vignobles donc on s’attend à plus de dénivelé. En effet, très vallonné avec 2 montées costaudes car raides et d’autres plus longues et régulières (ça chauffe les cuisses dès la matin 😉). A Turquant ça grimpe pas mal mais ça vaut vraiment le coup. Quelques chemins en gravier. Vers Dampierre, on roule dans un paysage viticole qui nous rappelle l’Alsace. L’arrivée des hauteurs sur Saumur et son château majestueux est très appréciable.

En chemin en passant par Turquant, c’est magnifique!!! 

Curiosités: marché Montsoreau (pour notre repas du midi), belle vue rapidement sur les vignobles et la Loire au loin, village magnifique de Turquant, château et ville historique de Saumur (1360).

Saumur, waouh! 

Partie 2: Saumur-Genne 10km

Conditions et ressenti: ça regrimpe gentiment à travers les vignobles, la campagne, les chevaux. Chemins en gravier voire très caillouteux et raides ensuite avant de rouler à nouveau sur le plat jusqu’à La Mimerolle. On roule alors sur une route départementale peu fréquentée puis le long de la Loire dans les superbes villages. Puis on est un moment dans les bois puis on redescend jusqu’à la Loire à Genne.

Curiosités: école nationale d’équitation, petits villages pittoresques le long de la Loire sauvage à partir de la Mimerolle, magnifique église à Cunault et locaux endimanchés.

En direction d’Angers via le parc des Ardoisières 

Partie 3: Genne à St-Remy-La-Varenne 10km

Conditions et ressenti: portion facile très roulante et magnifique surtout au niveau de Le Thoureil. Route étroite sur laquelle on surplombe l’eau.

Curiosites: Le Thoureil petite cité de caractère avec maisons pittoresques hyper charmantes, Loire Sauvage (ça me rappelle le bec d’Allier). Colonies d’oiseaux sur la Loire.


Partie 4: St-Remy à La Daguenière 13km

Conditions et ressenti: partie moins intéressante qui serpente à travers champs mais paysage plus monotone. Très roulant sur portion goudronnée en route partagée peu fréquentée. Attention vent souffle du sud.

Angers 

Partie 5: La Daguenière-Angers 14km (par les ardoisières)

Conditions et ressenti: chemin en gravier nature, verdoyant, un peu sauvage, c’est un peu vallonné, revêtement atypique en gravier noir

Curiosités: petit bac à tirer pour traverser l’eau (marrant), parc des ardoisières, Angers et son château, ses ruelles.

Camping lac de la Maine (Angers): accueil vélo 

Partie 6: encore quelques minutes kilomètres pour atteindre le camping du lac de la Maine.

Superbe portion nature sur chemin en gravier, à travers bois mais aussi au bord de l’eau avec vue sur Angers en contre-haut sur l’autre rive.

On a dit au-revoir à Claire et Julien qui eux reprennent le train ce soir d’Angers pour Orléans.

Dodo au camping du lac de la Maine à environ 5km d’Angers. 21,50euros pour 2 en accueil vélo. Coin réservé pour les cyclistes avec un abri (table, prise dedans), tables et parasols dehors. Sanitaires TB, bar-resto, piscine. La classe.

J18

Grasse mat’ jusqu’à 8h30 et départ tranquille vers 11h30 le temps que la pluie disparaisse!

De bon matin  

Partie 1: Lac de la Maine à Chalonnes-sur-Loire 26km

Conditions et ressenti: super portion avec chemins en gravier dans une petite forêt surplombant la joie Loire. Ça grimpe un peu à quelques endroits notamment avant Savennières. Itinéraire varié ludique. On redescend à la Poissonnière en bord de Loire.

Curiosités: beau rocher tout effilé d’escalade, église ancienne magnifique a Savennières

Partie 2: Chalonnes à Montjean-sur-Loire 10km

Conditions et ressenti: étape facile et roulante entre chemins et routes. L’entrée dans la ville se fait par l’agréable levée à l’air marin. Vent.

Curiosité: église imposante perchée de Montjean.

Partie 3: Montjean à Saint-Florent-Le-Vieil 13km

Conditions et ressenti: on trace sur la levée. Vent. Plutôt plat. Un peu monotone. Agréable car peu de voitures. On passe plusieurs fois sur des pavés sous les ponts, l’horreur du cycliste 😉

Curiosités: très belle aire de pique-nique sur la route à la sortie de Montjean avec sculptures et statues originales. Quelques jolies maisons sur la levée. Saint-Florent, ville ancienne tout en pente raide superbe.

Partie 4: Saint-Florent à Ancenis 16km

Conditions et ressenti: piste le long de la Loire plutôt en petits cailloux comme j’aime bien. Pas mal de piétons d’abord. Puis on route soit sur des pistes cyclables VTC dans superbes décors nature, soit sur des routes secondaires tranquilles à travers les parcelles agricoles. Possibilité à la Rabotière de continuer sur la route au lieu de suivre l’EV6 (détour par l’arrière) mais on opte pour l’itinéraire de l’EV6, c’est super agréable et nature (et moins de vent car protégés par les arbres).

Partie 5: Ancenis à Mauves-sur-Loire 25km

Conditions et ressenti: bonne première partie jusqu’à Oudon sur chemin un peu en montée-descente sur petits cailloux proche de la route. Pas top mais ludique puis un peu plus au calme à travers la nature. On trace jusqu’à la fin, c’est roulant.

Attention à Oudon, pont stressant et exposé au vent : on peut rouler sur un trottoir étroit surélevé ou sur la route avec les voitures (marquage) qui roulent comme des dingues.

Notre campement de ce soir  

Dodo camping sauvage

J19

Aujourd’hui, c’est une petite étape bien agréable pour arriver à Nantes.

Globalement plat sur super piste le long de l’eau puis en ville. L’ambiance est particulière puisqu’on roule d’abord dans la purée de pois. L’air est donc très humide. On arrive à Nantes vers 9h. Petit-déjeuner et RDV chez nos hôtes warmshowers qui nous offrent tôt leurs portes. On peut déjà s’installer, se doucher, faire une lessive. Un vrai bonheur.

Rue du maréchal Joffre - Nantes - 

L’après-midi, on part visiter la très chouette ville de Nantes...à vélo! Il y a plein de pistes cyclables, c’est agréable! Par contre peu de garages à vélo, je suis surprise (dans le mauvais sens).

Un aperçu de Nantes  

Curiosités: vieille ville et quartier du Bouffay, cathédrale, château des ducs de Bretagne, quartier Graslin, place royale, passage Pommeraye, mémorial de l’abolition de l’esclavage, île de Nantes, l’éléphant, quais et inventions artistiques.

Ce soir, on passe une excellente soirée avec nos hôtes hyper accueillants 😊

Dodo chez Johanna et Pierre-Baptiste deux nuits. Merci à eux!

J20
J20
Publié le 28 août 2020

On se repose un peu aujourd’hui. Et le temps est pluvieux donc on ne sort que l’après-midi.

Curiosités: on mange à la cantine du voyage sur le quai Mitterand, visite du musée Jules Verne (3 euros, 45 minutes), visite De la galerie des machines (8,50 euros, 1h30), balade Mont Sainte-Anne, jardin extraordinaire, promenade dans le centre, à nouveau rue Maréchal Joffre, place royale etc...

J21
J21
Publié le 28 août 2020

Départ avant 9h direction l’Altantique 😊

Avec nos hôtes Johanna et Pierre-Baptiste  

Partie 1: Nantes-Le Pellerin 5+19km côté sud

Conditions et ressenti: itinéraire biscornu, c’est assez vallonné, revêtement très variable entre chemins en cailloux, bitume plus ou moins cabossés. Mais portion sympa dans l’ensemble.

Curiosités: jolis petits villages notamment la Montagne.

Partie 2: Le Pellerin-Le Migron 14km

Conditions et ressenti: ça grimpouille encore un peu puis on rejoint la Martinière et son canal. Très joli. Tout droit le long du canal sur route plate pendant 10km. Pas méga roulant, vent et presque monotone.

Partie 3: Le Migron-Paimboeuf-Saint-Brevin 31km

Conditions et ressenti: piste longe l’océan en surplomb d’un tout petit canal mignon comme tout. Revêtement en gravier pas super roulant. Vent fatiguant.

Curiosités: estuaire, énormes bateaux au loin, petites maisons de pêcheurs sur pilotis au premier-plan, visite de Saint-Brevin.

Arrivée à Saint-Brevin-Les-Pins

Arrivée à Saint-Brevin-Les-Pins vers 13h, notre destination finale initiale et la fin de l’eurovélo 6 (ou le début!). Trop bien 😊😊😊

Point info à Saint-Brevin: petit diplôme de la Loire à vélo sur demande (EV6 - 800 km), quelques cartes dispo pour velocean qui s’étend sur 95km et autres. Accueil super!

Partie 4: Saint-Brevin à Le Pouliguen 38km

(Saint-Nazaire-Pornichet 13 km)

Traversée du pont de 4km très fréquenté entre Saint-Brevin et Saint-Nazaire: navette gratuite (voir horaires). Attention que 5 places! Pas possible de réserver. Être là bien en avance et placer déjà les vélos sous les 3 arbres au niveau de l’arrêt de la navette (non indiqué).

Conditions et ressenti: super belle piste orangée cyclable large à Saint-Nazaire. On suit désormais l’itinéraire 14, top mais bien vallonné. Tracé biscornu. Il y a un nombre incroyable de cyclistes (vacanciers du coin), belle ambiance même si aussi beaucoup de voitures! A partir de là Baule, c’est à nouveau tout plat et hyper roulant sur la route le long de l’océan (bande cyclable délimitée).

Curiosités: plage Saint-Nazaire très chouette, le long de la corniche au niveau de Pornichet, la Baule et son enfilade d’immeubles de vacances!!, l’océan.

Arrivée 18h au camping. On est à 500 mètres de la plage, top!

Dodo au camping municipal 17,90 euros pour 2. Familial, calme et à 500m de la plage. Accueil, sanitaires TB. Pas encore d’accueil vélo, en réflexion.

J22
J22
Publié le 29 août 2020

Comme on est arrivés assez tôt à notre première destination prévue initialement (Saint-Brevin-les-Pins, fin de l’EV6), nous pouvons dire que notre traversée de la France d’est en ouest est terminée. Mais nous avons encore le temps (une semaine) et l’envie de poursuivre notre beau périple à vélo.

Notre deuxième désir est d’arriver à vélo au Mont-Saint-Michel. Alors hop, c’est parti du Poliguen 😊 Pour cela, on roulera quatre jours et 1/2 (Redon-Rennes-Dinan-Cherrueix). On roule un peu sur la Velocean puis le canal de Nantes à Brest et enfin l’eurovélo 4 (euromaritime).

Départ vers 9h30 avec une météo clémente.

Partie 1: Le Poliguen-Guérande 8km

Conditions et ressenti: route secondaire à travers les marais salants super jolie et agréable. Puis pas mal de voitures qui roulent mal, attention. Puis ça grimpe sur la Velocean: chemin caillouteux, sableux pas très agréable glissant.

Curiosités: marais salants, parc naturel de Brière, centre touristique des marais et exposition, ville fortifiée de Guérande.

Malais salants parc de Brière 

Partie 2: Guérande-Kerhinet 12km

Conditions et ressenti: départementale D774 pour couper et éviter velocean le long de l’océan car beaucoup de vent mais attention D774 fréquentée et un peu dangereuse. Ça monte.

Curiosités: moulin blanc, dolmen, écomusée à ciel ouvert de Kerhinet avec ses chaumières pittoresques.

Ville fortifiée de Guérande  

Partie 3: Kerhinet-St Dolay

Conditions et ressenti: on roule dans la campagne sur routes secondaires tranquilles et à travers les villages. Puis on reprend la grosse route. Vent dans le dos et moins de voitures et il y a plus d’espace pour nous sur le côté. Météo toujours instable (ça doit être normal en Bretagne?). Très vallonné attention mais c’est régulier et pas trop raide. Puis route secondaire à hauteur de St Dolay.

Curiosités: château de Missilac.

Belle découverte qui vaut le coup d’œil: Kerhinet 

Partie 4: St Dolay-Redon

Conditions et ressenti: on tombe sur le canal de Nantes à Brest. 13km jusqu’à Redon: plat mais terrain caillouteux fatiguant car pas très roulant. Et je crève à nouveau!!! Pas de bol! C’est reparti pour un changement de chambre à air (on la réparera plus tard). Puis on avance assez bien le long du canal. Un peu monotone.

Curiosités: Redon petite ville fluviale importante à l’époque m.

Après un passage à Decath au passage (rachat chambre à air et rustines, ça tombe à pic), on arrive à Redon vers 17h30.

Redon 

Ce soir, on est encore une fois bien accueillis par nos hôtes du jour.

Dodo chez Coralie et Laurent (warmshowers). On passe une très belle soirée. Merci encore!

J23
J23
Publié le 29 août 2020

Départ sous le soleil et quelques gouttes (à n'y rien comprendre, on commence à s'y habituer 😉).

Avec Coralie et Laurent, nos hôtes warmshowers à Redon (merci encore!) 

Partie 1: Redon à Port-de-Roche 29km

Conditions et ressenti: on cherche le bon chemin à Redon. Attention de ne plus suivre le canal de Nantes à Brest mais bien LA VILAINE. C'est plat, roulant, arboré, nature, vraiment joli! On est agréablement surpris.

Partie 2: Port-de-Roche à Messac 14km

Conditions et ressenti: toujours aussi plat et sympa. Parfois un peu sur une secondaire le long de la Vilaine et la plupart du temps sinon sur le chemin en petits cailloux TB. Les kilomètres s'avalent facilement.

Partie 3: Messac-Saint-Malo (un autre😉) 13km

Conditions et ressenti: top d'abord puis un peu plus pénible car chemin en gros cailloux, ça glisse. Pas mal de cyclistes dans les coins.

Curiosités: partie vraiment magnifique sur un court passage avec falaises, végétation généreuse, méandres de la Vilaine et revêtement plus foncé, kayakistes, maisons pittoresques hyper charmantes en pierre. Très belle aire de pique-nique.

Partie 4: St Malo de Phily à Bourg Le Comte 12km

Conditions et ressenti: très chouette partie. On avance TB tellement le vent est avec nous. Une déviation sur un chemin tout cabossé longeant les maïs immenses. Un peu insolite.

Partie 5: Bourg à Joël 9km

Conditions et ressenti: super chemin plat, en petits cailloux bien roulant.

Joël, son moulin, le cours d'eau avec déversoir, les pêcheurs, kayakistes, les falaises et circuits pédestres, tout est chouette!

Partie 6: Joël-Rennes 25km environ

Conditions et ressenti: on trace comme des fusées avec le vent dans le dos. Les pauvres cyclotouristes dans l'autre sens, ils semblent épuisés.

Curiosités: jolie ville branchée de Rennes, le parlement, la rue du chapitre aux maisons à colombages du XV et XVIIe s., la mairie, la cathédrale, grande place des Lices, parc Thabor...

Rennes 

Dodo chez Pauline, Martin et Anatole, Valentin (warm showers). On passe une super soirée avec repas excellent et copieux. On apprend aussi pas mal de choses sur la langue et les habitudes bretonnes, j’adore! Merci!!

J24
J24
Publié le 29 août 2020

Attention: étape globalement très plate/le dénivelé correspond aux montées à Dinan et pour atteindre le camping de Taden.

Nos hôtes Pauline et Martin, Anatole et Valentin (merci encore!) 

Départ tranquille vers 10h ce matin. On profite encore avec nos hôtes très sympas 😊


Partie 1: Rennes-Betton 18km

Conditions et ressenti: on longe désormais le canal de l’Ile-et-Rance. Joli, sauvage, arboré, plat et revêtement en gravier fin très roulant super agréable.

Curiosités: grand marché de Betton (dimanche) avec petit concert.

Partie 2: Betton à Saint-Germain-sur-l’Ile 11km

Conditions et ressenti: toujours très plat sauf à hauteur des écluses qu’on enchaine. Beaucoup d’arbres aussi et leur reflet dans le canal paisible. Revêtement toujours en gravier roulant.

Curiosités: très charmantes maisons en pierre au niveau des écluses avec des volets rouges ou bleus. Crêperies en chemin. Jolis oiseaux.

Partie 3: Saint-Germain-sur-l’Ile à Montreuil-sur-l’Ile 5Km

Pause pique-nique (nombreuses tables en chemin pour) 

Partie 4: Montreuil-Tréverien 29km

Conditions et ressenti: piste tantôt à gauche ou à droite de l’eau (panneaux à suivre), en gravier très roulant, quelques courtes portions bitumées. L’eau fait des méandres, c’est agréable à suivre. Coin très nature et arboré super agréable pour rouler.

Curiosités: superbes petites villes au bord du canal comme Hédé-Bazouges, écluses, Tinténiac

Partie 5: Tréverien-Dinan 26km

Conditions et ressenti: idem. Une portion ensuite plus monotone car toute droite. Quelques petits passages un peu plus cabossés et moins roulants du coup (plus de cailloux aussi par endroits).

Curiosités: jolies bourgades comme Evran, statues et sculptures en chemin, belles maisons écluses, kayaks, bateaux, petite cité de caractère de Léhon et son abbaye du XIIIe s, expo sur le thème « crêpe ou galette? ». Et enfin la ville médiévale magnifique de Dinan

Léhon et Dinan 

Camping international de Taden 4 étoiles: ça grimpe pour y aller depuis le port de Dinan (à 2km). Grands emplacements pas mal en pente. Sanitaires bien avec papier. 16 euros pour 2. Accueil vélo. Village à 1km.

J25
J25
Publié le 29 août 2020

Départ vers 10h, enfin faux départ car on descend une longue descente super agréable jusqu'au bord de l'eau pour nous rendre compte que ce n'est pas notre itinéraire donc on remoooonte un peu plus loin...😉

Partie 1: Dinan-Dinard 20km

Conditions et ressenti: route secondaire à travers la campagne puis on se retrouve sur une piste en gravier très roulante dans le bois super belle! Globalement toujours tout droit jusqu'à Dinard. Un peu de faux-plat montant, de vent mais on avance bien quand même!

Curiosités: magnifique manoir dans le village de Taden sur les hauteurs, jolies maisons en pierre, Dinard et sa jolie plage, sa promenade "au clair de Lune" (attention à la marée haute!!!!), nombreux hôtels particuliers sur la corniche, port de plaisance sympa, Saint-Malo en face.

Dinard  

Dinard à Saint-Malo: 10-15 minutes de traversée à 8,40 le ticket avec vélo. Vaut vraiment coup, l'arrivée sur Saint-Malo est super chouette! Sinon possibilité de rouler à vélo sur le pont plus loin.

Partie 2: Saint-Malo à 20km

Saint-Malo top, on y passe plusieurs heures. Il y a aussi une très jolie plage à l'eau bleue (plage du Môle).

Conditions et ressenti: pistes un peu indiquées mais on perd vite le fil (panneaux?). En gros, on longe l'eau puis la corniche. On roule jusqu'à Anse du Guesclin puis jusqu'à la pointe du Grouin. On roule sur une route sinueuse et trop fréquentée un peu dangereuse, pas top mais qu'est-ce que c'est beau! Puis on redescend vers Cancale.

Saint-Malo 

Curiosités: Anse du Guesclin, pointe de la Moulière, pointe du Grouin, diverses plages en contre-bas, vue sur le Mont-Saint-Michel de loin, falaises très jolies, nature. Spécialités de pâtisseries (photo en bas).

Anse Guesclin et pointe du Grouin 

Partie 3: Pointe du Grouin-Cherrueix 23km

Conditions et ressenti: plat, gravier, roulant, plus ou moins à côté de la route puis s'en écarte. Super agréable à nouveau! On est sur la Vélomaritime (EV4). Juste barrières en bois pénibles qui freinent...

Curiosités: magasins d'huîtres, vue sur le mont-Saint-Michel

Eurovélo 4 

Camping municipal Tenzor de la Baie. A 20h, c'est affiché complet. Heureusement, la dame nous trouve un coin sympa pour notre tente et nos vélos. Nickel! 12,44 euros pour 2. Sanitaires TB. Foodtruck ce soir. Piscine chauffée, aire de jeux, tennis de table. Tranquille. A 20km du Mont-Saint-Michel.

J26

Départ 8h pour être à l'heure au Mont-Saint-Michel. Résa de la visite de l'abbaye du Mont-Saint-Michel à 10h.

Départ du camping de Cherrueix 

Abbaye du Mont-Saint-Michel: visite libre et explications papier à dispo (guide en sus). 11 euros, 1h environ. E-pass éducation: gratuit. Résa la veille.

Partie 1: Cherrueix à Mont-Saint-Michel 22km

Conditions et ressenti: beaucoup de vent ce matin, heureusement pas de face, quoique...quelques petits passages désagréables. On est bien protégés par les allées d'arbres. Piste abritée sur chemin en gravier roulant. Chemin indiqué tout le long. Juste deux hésitations. Un peu de route bitumée à travers champs de maïs. Les derniers 5km sont en ligne droite face au Mont-Saint-Michel, le vent avec nous, top! on roule quasiment à 30km/h!!

Curiosités: vues différentes sur le Mont-Saint-Michel, abbaye du Mont, ruelles, balade sur les remparts, observation des marées (2-3h sur place), superbe petite église Saint-Pierre et concert dedans.

Parking à vélo 2,2km avant le Mont-Saint-Michel (26 minutes alors à pied ou trajet en navette gratuite). Possibilité d'aller à vélo jusqu'au Mont: deuxième parking à vélo tout à gauche (entrer dans l'enceinte du mont). Approche à pied est chouette aussi.

Partie 2: Mont-Saint-Michel à Pontaubault 22km

A la sortie du Mont-Saint-Michel, prendre le passage à travers les moutons (ouvrir-refermer la barrière) et là, c'est juste magique: la vue comme le fait de côtoyer tous ces moutons!

Conditions et ressenti: route de campagne bien vallonée et fatigante. Attention au sens du vent (on a plutôt de la chance). On tombe sur la Véloscénie (entre Mont-Saint-Michel et Paris). Bien indiqué et le kilométrage réapparait, c'est cool! Puis à nouveau plat sur piste proche de la route secondaire. Encore ces foutues barrières en bois (qui a conçu ça???). Juste avant Pontaubault, horrible montée raide inattendue.

Curiosités: vue sur le Mont-saint-Michel depuis le point-plateforme, vue sur le Mont depuis le pré salé avec les moutons, mausolée/ mémorial allemand de la secondes guerre mondiale à Huisnes-sur-Mer, Roche Torin.

Partie 3: Pontaubault à Isiygny-Le-Buat

Conditions et ressenti: relativement plat et agréable sur toute cette portion de l'EV4. On roule à travers les forêts mais aussi les villages. Vent quand même un peu usant.

A la ferme chez Pierre 

Dodo chez Pierre (warmshowers): Ferme Au jardin du Trèfle. Fromager. Il nous fait visiter sa ferme, on déguste son excellente tome, on partage le repas ce soir. Merci!!

J27
J27
Publié le 29 août 2020
Avec Pierre, notre hôte (merci!) 

Départ vers 12h sous un ciel mitigé. Aujourd'hui, on se dit que c'est une petite étape tranquille...bon, pas tout à fait...

Notre choix: viser une ville dans laquelle prendre le train pour retourner sur Paris de façon simple et économique! Ce sera donc de VIRE-NORMANDIE.

Partie 1: Isigny-Mortain 25km

Conditions et ressenti: campagne vallonnée fatigante dès le matin 😉 mais la route asphaltée renvoie bien heureusement. On roule sur la Véloscénie. Plusieurs cyclotouristes croisés aujourd'hui. Piste en gravier roulant et tout droit, allée d'arbres (comme hier). On roule en contre-haut sur l'ancienne voie ferrée donc beaux points de vue sur les environs vallonnés. Attention pas mal de faux-plat montant looooong psychologiquement et pour les jambes. Les super descentes (après les montées) sont très appréciables! Vent pas contre nous mais pas avec non plus. A nouveau ces barrières en bois trop énervantes qui nous freinent.

3km avant Mortain: intersection entre la véloscénie et la vélomaritime EV4. VIRE est sur l'EV4 à 37km d'ici.

Curiosités: on roule en hauteur aujourd'hui, points de vue sympa, pas mal de vaches dans les pâturages normands, superbe passage dans les bois, roche imposante, une chapelle, une cascade (détours qu'on ne fait pas!), arrêt pique-nique chouette avec toilette sèche à l'ancienne gare de Mortain.

Partie 2: Mortain-Sourdeval 13km

Conditions et ressenti: d'abord super agréable sur une belle piste en gravier à travers bois, très nature. Puis c'est reparti pour du faux-plat montant interminable et un enchainement ensuite de montées-descentes. On surplombe souvent les coins, top.

Partie 3: Sourdeval-Vire 19+8km

Conditions et ressenti: même style, chemin toujours en gravier roulant à travers forêt et campagne, chouette. Une déviation bien indiquée. Une montée affreusement raide (sur bitume). Vire: au secours, c'est tout en haut!!!! et vive la montée!

Curiosités: la tour de l'horloge, les églises anciennes reconnues, le cinoche (on en profite ce soir)😀

Dodo au camping municipal à 2km du centre. 6,60 euros pour 2!!! Simple, propre. Sanitaires TB.

J28
J28
Publié le 29 août 2020

Ce matin, on est en mode détente, notre train est à 12h28.

Réservation train VIRE-PARIS MONTPARNASSE hier matin pour ce matin (Nomad). 56 euros pour deux. Vélos acceptés à bord. 12h28-15h06. Nickel!

A Paris, on profite de la Tour Eiffel, du Trocadero, on passe devant les Invalides, le Quai Branly etc...On fait nos touristes...à vélo! Sympa comme tout, surtout que Gero se débrouille bien abbé l'application Komoot pour nous dégoter de belles pistes cyclables double sens séparées des voitures.

Puis on roule encore presque 2 heures pour aller chez nos amis qui habitent en périphérie. Ça grimpe pas mal et des fois on a du mal à trouver des alternatives aux routes fréquentées. Pas toujours super.

Notre arrivée est célébrée par Timothée et Louise qui nous ont préparé un sprint final, des affichettes de félicitations et la ligne d'arrivée à découper! Trop chouette 😀

Dodo chez nos amis pour deux nuits 😀

J29
J29
Publié le 29 août 2020

Aujourd'hui, au vu de la météo et de notre fatigue, on préfère se reposer! On fait bien 😀

Avec Cécile, Thomas, Louise et Timothée
J30
J30
Publié le 29 août 2020

On fait le choix de :

-rouler jusqu'à la gare pour monter dans le transilien tôt ce matin

-transilien jusqu'à Paris

-rouler jusqu'à la Gare de l'Est depuis la Gare Saint-Lazare

-train jusqu'à Mulhouse (8h21-13h30)

-rouler de la gare de Mulhouse à chez nous

Train (TER) entre Paris Gare de l'Est - Mulhouse (5 heures de trajet sans changement avec vélo gratuit). 40 euros pour deux grâce à la carte Presto grand est (-70% pour titulaire et accompagnateur le weekend!). Résa il y a un mois MAIS les prix n'ont pas bougé depuis car TER. Conseil: arriver tôt dans le train pour les vélos (du monde). On y est à 8h.