Croquez la pomme à pleine dent

Par
L'île de Manhattan, celle qui valait 24 Dollars...
2

New York doit son surnom de "Big Apple" (la "grosse pomme") à un célèbre journaliste sportif américain des années 20. John J. Fitz Gerald couvrait pour le New York Morning Telegraph les courses hippiques, très populaires à l'époque. Il a utilisé l’expression après avoir entendu deux jeunes garçons d’écurie utiliser le terme "apple" pour évoquer les récompenses offertes aux vainqueurs des plus grandes courses. Fitz Gerald se mit donc à appeler sa rubrique "Around the Big Apple".deux autres hypothèses se disputent la paternité de la "grosse pomme", qui n'ont rien à avoir avec le milieu sportif. Dans la musique, les joueurs de jazz se sont appropriés l'expression "Big Apple" pour signifier la boule d'angoisse qui étreignait certains musiciens avant de monter sur scène. Mais le tout premier sens de "Big Apple" remonterait au XIXème siècle, quand une aristocrate new-yorkaise, connue sous le nom d'Éve, décide d'ouvrir une maison close destinée aux jeunes hommes de bonne famille. Elle appelait ses clients "mes irrésistibles pommes".

Il se dit que Le 4 mai 1624 le colonisateur hollandais, Peter Minuit, achète aux Indiens Algonquins au nom de la Compagnie hollandaise des Indes occidentales, l'île de Manhattan pour l'équivalent de 24 dollars

• • •

Nous commençons notre visite de Manhattan par Times square.

Image emblématique de la ville qui ne dort jamais, Times Square nous plonge dans une frénésie lumineuse où écrans géants et néons scintillent sans aucune interruption. Le long de la 7ème avenue, c’est ici que le cœur de New York bat avec le plus d’intensité. On ne se sent jamais seul,, ses 26 millions de touristes par ans se pressent et s’agitent tour à tour sur les célèbres marches rouges du TKTS, ou dans les innombrables magasins qui sont autant d’attractions et de spectacles permanents, comme on en voit dans les rues. Prendre la pose avec le Naked Cow Boy, emmener ses enfants faire un tour de roue au Toys R Us, dévaliser M&M’s après avoir bu un cocktail au Hard Rock Café, il y en a pour tous les goûts.

• • •

Allons faire un tour à Central Park...

Central Park est le poumon vert de la "grosse pomme", on peut s'y promener tant à pied qu'en vélo ou encore en roller. Coeur de verdure au milieu d'une fourmilière.

Central Park est un immense rectangle de 4 km de long sur 800 mètres de large. Il est situé au centre de l’île de Manhattan. Il est délimité par la Cinquième Avenue à l’est et la Huitième Avenue à l’Ouest, la 59ème Rue au sud et la 110ème Rue au Nord.

Plus loin à Battery Park, s'y trouve des aménagements destinés à accueillir les New-Yorkais et les touristes. Hope Garden (littéralement "le jardin de l'espoir"), un mémorial pour les victimes du sida fut aménagé dans le sud du parc. On y trouve aussi le terminal des ferries à destination de la statue de la Liberté.

De ce parc on peut y voir la célèbre Statue de la Liberté.

• • •

Incontournable de l'île de Manhattan, la vue du ROCKFELLER CENTER qui donne sur le splendide Empire State Building (attention il y a la queue pour la visite ) prevoir une attente d'environ 02 heures.

TOP OF THE ROCK, le point de vue le plus haut afin d'observer l'indétrônable Empire State Building.

La plateforme d’observation du Top of the Rock est située au 70ème étage de 30 Rockefeller Plaza. Vous y aurez une vue à couper le souffle sur New York. Prenez l’ascenseur au 70ème étage et découvrez les trois plateformes et profitez d’une vue à 360 degrés depuis le Top of the Rock. D’un côté, il y a une merveilleuse vue panoramique sur Central Park et de l’autre côté vous verrez les 86 étages de l’Empire State Building.En montant dans l’ascenseur, vous découvrirez l’exposition ‘Mezzanine‘ composée d’une collection de photos illustrant l’histoire fascinante du Top of the Rock et du Rockefeller Center. Après avoir vu cette exposition, vous n’aurez qu’une envie : découvrir ces belles vues ! Cet ascenseur est vraiment spectaculaire ! L’ascenseur transparent vous permet de voir la cage d’ascenseur.Une fois en haut, vous aurez une vue époustouflante sur Manhattan, Jersey, Brooklyn et le Queens ! Vous verrez le Chrysler Building, Le Brooklyn Bridge et l’Hudson River. En plus, du côté nord, vous verrez Central Park et l'Empire State Building du côté sud !

• • •

A présent dirigeons nous vers l'emblématique 9/11 Memorial !

Le 9/11 Memorial est le nom du mémorial qui se situe à Ground Zero et qui a été construit pour commémorer les victimes des attentats sur le World Trade Center (WTC) du 11 septembre 2001. De plus, le mémorial a également été conçu pour les victimes des attentats sur le World Trade Center le 26 février 1993. Le 11 septembre 2011, le mémorial a ouvert ses portes au public. L’accès est gratuit pour tous ceux qui souhaitent présenter leurs hommages.

Au total, presque 3.000 personnes ont perdu la vie à cause des attentats sur le World Trade Center. Les noms des victimes ont été gravés sur les murs des parapets en bronze des deux bassins. Le bassin Nord et le bassin Sud ont été construits sur les lieux exact où se trouvaient un jour les Tours Jumelles. C’est un lieu émouvant, ces deux énormes bassins entourés d’arbres. Surtout quand il fait nuit, il règne une tristesse indescriptible.

• • •

Terminons notre virée au coeur de Manhattan par le célèbre pont de Brooklyn...

Quel joie de sortir le soir dans les rues de New-York où à l'heure où nous quittons l'hôtel pour aller observer le pont de Broolyn, il fait 23 degrés, il est 23H30.

Nous avons traversé le "Brooklyn Bridge" et vue au loin le "Manhattan Bridge" deux célèbres ponts aux couleurs sublimes sous les lumières de la vie nocturne de la ville New-Yorkaise .


C'est belle et bien fini, aujourd'hui je m'envole pour Paris...

Un jour je reviendrais...

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.