Une nouvelle étape, que l'on attendait pour voir cette lagune aux 7 couleurs! Beaucoup d'activités sont possibles: voilier, baignade, snorkelling, détente, cenote! De bons restaurants et bars...
Du 28 novembre au 2 décembre 2021
5 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Un dernier petit déjeuner dans ce superbe "Hôlel Francis Blake" , que je recommande !

Sortie de "Campeche"

La voiture est prête, en route par le bord de mer : "Ruta sol y playa".

2

En route pour "CHAMPOTON" par la côte et par un beau soleil : 70 km

Toujours des gros poids lourds, donc prudence...

La ville de "Champoton"

Une ville animée de 25 000 habitants, qui se trouve à l'embouchure de la rivière "Champoton" sur le golfe du Mexique.

L'économie de Champotón repose aujourd'hui sur la pêche, l'exploitation forestière, le bois de charpente, l'extraction de la gomme, la culture de la noix de coco, de la canne à sucre, de l'avocat, du maïs et des haricots.

Les célèbres "lettres"

Vente de coquillages et statues de bord de mer

Quel beau bleu ! et direction "Xpujil" pour 240 km

Une petite pose photo , dans une cabane abandonnée ( certainement pour des pêcheurs) en bord de mer ...

Une cote très rocheuse 

Toujours des "GROS" poids lourds...sur la route

Beaucoup d'objets en bois en vente

Traversée d'Escarcega

Traversée de petits bourgs

Noh Laguna et un petit restaurant :"El Voladero"!

On traverse "Centenario"

Tope et chien !

Pose à "XPUHIL" avec une bonne ambiance ! et 125 km avant d'arriver à Bacalar

Très longue route...bien droite !

Vente de noix au niveau d'un "tope" comme toujours !

Des installations sportives...occupées à autre chose ! et toujours des ventes sur le bord des routes

On approche enfin de Bacalar...

Yes: "BACALAR"

3

C'est le seul hébergement que nous avions fait avec AirB&B !

Il ne correspond pas tout à fait au descriptif, bien mis en valeur sur leur site.

L'hôte est d'une très grande gentillesse, prêt à rendre service, mais il s'excusera 3 fois et sera surtout très gêné, car nous avons eu des blattes dans la chambre pendant 2 soirées et pour couronner le tout, pour la 3 ème soirée, nous n'avions plus d'eau ( douche, WC). Cela fut réparé le lendemain au matin.

D'autre part, un accès à la lagune est annoncé: Nous sommes super contents, car presque tous les pontons sont privés à BACALAR...

Le seul soucis,... est que cet accès est à 8 km de l'hébergement! ....Oups

Heureusement que nous avons une voiture.

C'est un Eco-Camping qui , il faut le dire est un site magnifique! et avec un très bon restaurant.

En conclusion : pour "Bacalar"

Prendre une réservation avec un ponton qui permet d'accéder à la lagune si on y passe une nuit, un hôtel au bord de la lagune pour un séjour confortable, ou alors la visite de la lagune en bateau suffira pour la journée!

Nous découvrons ! ..

Vous en pensez quoi ???

dépendances ???? 

La chambre

Vue sur les dépendances de la fenêtre de la chambre !                                                                             

Un artiste peintre qui refait les peintures murales de l'hébergement

L'extérieur

4

Au départ de l'appartement , nous partons vers la lagune pour découvrir le site !

Bacalar fut fondée par les Mayas en l’an 415 av. J.-C., ils la baptisèrent Sian Ka’an Bakhalal. Pendant plusieurs siècles, elle attira de nombreux pirates à cause de l’importance commerciale de ses produits locaux.

Premier constat: Peu de pontons sont en accès libre!

Cependant vous pouvez y accéder, si vous prenez une excursion, un verre au bar, si vous allez au restaurant, où s'il y a une entrée payante comme pour les cenotes de Bacalar.

 Magnifique vue

Les « balnearios » sont des petites stations balnéaires qui se trouvent tout au long de la lagune.

5

C'est le moment que nous attendions, VOIR cette "lagune aux sept couleurs"!

Direction le camping "Les jardins de Vénus", pour partir en excursion avec Kristel ! Tours Bacalar Lagunakristal

                                                             Entrée de la brigade maritime qui  contrôle la lagune                

Camping "El Jardin de Venus", d'où nous partirons avec Kristel , notre guide!

Un camping avec des tentes, des camping-car , au calme; Sanitaire, cuisine et accès à la lagune.

Le ponton d'embarquement du camping, et sur les cotés d'autres pontons privés !

Une eau claire et des stromatolithes  

Kristel et son bateau décoré

C'est parti pour une magnifique journée "éco-culturelle" sur la lagune aux 7 couleurs !

Durant cette visite de la lagune aux 7 couleurs, nous avons le droit aux explications d'une professionnelle passionnée de cet écosystème unique !

En fonction des vents, des nuages, vous verrez la lagune de façon différente. Le bleu des eaux cristallines de Bacalar change en même temps que les conditions météorologiques.

Une eau douce et transparente

Suivant les endroits ( profondeur et sable) , l'orientation par rapport au soleil, la couleur de l'eau change!

 l'accès au canal des Pirates

Vue magnifique avec un nuancier de couleurs !

Le canal des pirates est fermé

 magnifique couleur! 

Proche du canal fermé par l'administration maritime ...

Un projet de restaurant qui n’a jamais vu le jour s’est transformé en espace de peinture pour les artistes. .

Baignade dans cette eau douce : température entre 26 et 28°

Le Canal des pirates

Cʼest un site artificiel qui permettait de connecter les mayas du Nord aux mayas de l'Amérique Centrale. Grâce à cela, ils instauraient un grand échange commercial, par lequel, les principaux produits étaient des denrées alimentaires, des plumes d'oiseaux exotiques et bien sûr, des bois précieux, qui faisaient la grande richesse de la zone depuis bien des siècles.

Malheureusement, lors de notre visite, il était interdit d'y accéder !

Une image emprunté à "Magic Bacalar"

Magnifique 

On y prend gout !

El professor "KRISTEL"

Pose photo avec son bateau peint par elle-même!

Baignage et en cas préparé par Kristel

Et Voilà, c'est reparti pour le cours sur la lagune et ses richesses naturelles

Isla de los Pajaros

C’est l’endroit privilégié pour observer les oiseaux à Bacalar!

En effet, au moins 15 espèces s’y établissent en saison de nidation ou simplement en halte sur leur chemin migratoire. Comme l’île est protégée, il est uniquement possible de les observer depuis un bateau.

Le célèbre " balbuzard" ....L'oiseau aimé de Kristel


Des Stromatolites

Quelle lumière !

De belles couleurs !

Digne d'une carte postale !...

Variation des couleurs 

Magnifique !

Une carte postale 

C'est beau !

Le Fort San Felipe

Construit afin de se protéger des nombreuses attaques de pirates, le fort de Bacalar offre aujourd’hui une belle vue panoramique sur toute la lagune , mais aussi vu de la lagune

                                                                                        Vue aérienne du Fort

Retour en longeant la lagune: des résidences et accès privés

Le retour au camping, après une belle journée sur la lagune de Bacalar

6

Il y a une spécialité ou originalité, incontournable au YUCATAN : « Le Cenote ».

Une grande partie de la péninsule du Yucatan repose sur un sol calcaire, ponctué de puits naturels appelés : « CENOTES », il s’agit de grottes, d’affaissements ou de cavités, tantôt vides, souvent remplies d’eau fraiche et limpide.

Les Mayas firent de ces puits naturels des lieux sacrés.

Ils installèrent leurs villages à proximité des cenotes., leur principale source d’eau potable sur le territoire.

Leurs croyances faisaient également de ces puits naturels baptisés « dzonot » (mot qui devint « cenote » en espagnol), le refuge des dieux de la pluie et l’accès au "Xibalba", l’inframonde.

Il peut s’agir d’eau douce, ou parfois d’une couche superficielle d’eau douce et d’une couche inférieure d’eau de mer, s’ils communiquent avec l’océan par des failles ou autres conduits.

Les cénotes dans la zone du Yucatán, sont pour la plupart reliés entre eux par un système de grottes aquatiques, formées par l’élargissement de ce même réseau de failles et fractures. On les trouve tant dans des endroits pittoresques dans la jungle (Celestún, Yucatán) qu'en ville (Valladolid, Yucatán).

Lorsque l’orifice d’un cénote est situé au-dessous de la surface d’un plan d’eau (lagune, lac, mer), il apparaît sous forme d’une tache plus foncée ; on parle alors de blue hole (« trou bleu ») ou black hole (« trou noir ») selon la couleur perçue.

A Bacalar, il y a 4 cenotes dont le Cenote Azul et le Cenote Negro ( 130 m de profondeur )

Kristel et son magnifique bateau sur la lagune avec des vues aériennes pour se rendre compte des cenotes et des couleurs!

 Papy et Mamy

Malgré son nom qui signifie bleu, le Cenote Azul est le plus sombre des quatre cénotes de Bacalar.

Et pour cause, il s’enfonce abruptement, sans crier gare, à 90m de profondeur.

C’est le cenote le plus foncé de Bacalar. Entouré par la forêt, il est le seul à ne pas avoir d’accès direct à la lagune. Entrée payante

 Crédit photo aérienne

Cenote Negro ou Cenote la Bruja: c’est l’endroit parfait pour faire du snorkeling et observer les nombreuses roches, plantes et racines qui s’y trouvent. C’est le cenote le plus proche du centre de Bacalar et il est connu pour son gouffre sous-marin de 90m de profondeur! Entrée payante

C'est « le cénote de la sorcière ». La légende raconte qu’une sorcière maya résidente vivant sur les rives est la façon dont le cénote a obtenu son nom. Autrement connu sous le nom de Cenote Negro, qui décrit la couleur sombre des profondeurs en contraste avec la Laguna bleu vif. La chute abrupte de 2 à 90 mètres rend ce cenote unique dans la région.

Sur un autre cenote,.. on l'imagine ...car l'eau est plus foncée

Le Cenote Cocalitos: est aussi appelé le sanctuaire de los Estromatolitos. Ce sont des fossiles vivants de 3500 millions d’années qu’il ne faut surtout pas toucher car ils sont fragiles. Sur place: hamacs et balançoires dans l’eau, kayak, snorkeling. Entrée payante, il se trouve proche du Cenote Azul.

Les stromatolites sont des fossiles vivants et les plus anciennes formes de vie de notre planète. Stromatolithe signifie littéralement "roche stratifiée".

Cela ressemble à des blocs de pierre, c’est dur comme de la pierre, mais c’est vivant.

Rassurez-vous, ils ne vous croqueront pas un doigt de pied puisque leur seul mouvement consiste à croître de 0,4 millimètre par an.

 Crédit photo aérienne

Cenote Esmeralda: il se différencie des autres car il se trouve au milieu de la lagune de Bacalar!

Le Cenote Esmeralda est situé sur le côté terrestre de Bacalar Laguna, voisin Azul et Cocalitos. Il tire son nom de ses eaux bleu marine, atteignant une profondeur de 70 mètres. La plupart des gens visitent pour vérifier l’étroit écart, ou « œil », à partir duquel l’eau du cenote rencontre la Laguna.

 Crédit photo aérienne

Les stromatolites :

Bacalar et son lagon de sept couleurs sont une fenêtre sur le passé de la planète, en possédant l'une des formes de vie sur terre, les stromatolites, qui sont une richesse naturelle protégée.

Pour sa nature rocheuse, les stromatolites ont beaucoup de potentiel pour pouvoir perdurer comme un fossile, surtout tout ce qui vivaient formaient des récifs;

ce qui importe c'est qu'ils libèrent de l'oxygène dans l'atmosphère, en plus ils assainissent le lagon.

Les stromatolites sont des structures organiques sédimentaires laminées, de carbonate de calcium, qui croissent attachées aux substrats et emergent verticalement de celui-ci, en produisant des structures de grande variété morphologique, selon lʼInstitut de Géologie de lʼUniversité Nationale Autonome du Mexique.

7

Direction l'éco camping: merci le GPS, car pour trouver , ???

 C'est ici, à droite                                                                                            
 Transport en ....commun!

Des rencontres !

Le chemin, pour accéder à la lagune !

Nous y sommes !

Accueil ! et un magnifique espace de verdure

La balançoire...: on la trouve un peu partout; dans les bars, dans l'eau, et sur la plage ,...

Belle vue sur la lagune calme et ensoleillée

On s'y trouve bien, au calme, avec un bar et un excellent restaurant

Une très bonne bière et 50 pesos pour 1L2 ...... et la spécialité de poisson !

Plat ventre et...baignade

Baignade sans problème dans cette eau douce

Cool la vie !

Quelques poissons...

Le paradis !

 Tout va bien

Le plaisir de la baignade dans cette eau limpide et douce !

Photo collector: Mamy et Papy se baignent !

Il va falloir partir !

AU REVOIR !

8

Nous y sommes , mais il est tôt, donc peu de monde !

Un endroit magnifique que je recommande et merci "Priscilla Nomade et son camping car" de nous l'avoir indiqué !

Magnifique lagune et tranquillité assurée avec des pontons privés ( restaurant)

Tobogan ..original

Accueil , restauration et accès à la lagune

Magnifique construction d'une terrasse en conservant les arbres ! avec une refection du toit ...

Un espace de verdure pour ce camping au bord de la lagune! Un site que je recommande.

9

Direction la ville de Chetumal !

Chetumal est une ville du Mexique, capitale de l'État du Quintana Roo et chef-lieu de la municipalité d'Othón P. Blanco. Située a l’extrême sud de la péninsule du Yucatán, cette ville est baignée par la Mer des Caraïbes.

Elle compte 151 243 habitants au recensement 2010.

La porte d’entrée de la Grande Costa Maya est Chetumal, la capitale de l’État de Quintana Roo

Statue au Yucatan en l’honneur de Gonzalo Guerrero, père du métissage 

Ville très sécurisée et animée

La Renaissance : symbole de force à Chetumal

Le monument a été créé en hommage aux Chetumaleños, après l’ouragan Janet.

Le monument représente l’ouragan Janet portant un nouveau-né dans ses bras 

Une conception étrange! On fait tout le tour de la cité, sur un boulevard large ,mais avec peu d'accès à la mer

Un grand sapin comme souvent dans les villes à l'approche de Noël.

Le terminal Maritime de Chetumal

Les célèbres lettres ici de Chetumal et de sa sculpture du pécheur

Monument aux pêcheurs de la ville

Le boulevard El Malecon borde la côte de la ville surplombant la baie de Chetumal.

Les canons sur la promenade, un rappel de la présence de pirates à Chetumal

La tour de l’horloge de l’Esplanada de las Banderas est un point de repère près du palais du gouvernement.

La coquille acoustique : art urbain

L'université technologique de Chetumal Quintana Roo

Belle avenue, mais ....

Sur un rond point !

Toujours présente

L'aéroport

Zone de contrôle à proximité de la possibilité de partir au Belize

On peint les lignes , mais pas d'arrêt de la circulation

Et surprise, quand vous êtes en panne, un pneu entre les 2 véhicules et on vous pousse !....

10

On doit faire des courses , mais difficile de trouver où payer avec la carte bleue quand vous n'avez plus de pesos !.......Si vous allez à Bacalar , pas de problème au mini super "La Negra".

 Un restaurant, très coté avec accès à la lagune....

Un petit repas sympa au "Papytos" et un "magnifique arc en ciel" au dessus de la lagune des 7 couleurs

Vous pouvez à partir de ce lieu faire toutes les activités possibles sur la lagune


11

Street Art à Bacalar

Un beau coucher de soleil sur la lagune pour un au revoir ....

Au plaisir de vous revoir !