Carnet de voyage

Circuit Bourgogne Auvergne Ardèche en camping-car

21 étapes
48 commentaires
23 abonnés
Dernière étape postée il y a 1 jour
Départ de l'Alsace en direction de l'Auvergne et Ardèche
Juin 2020
3 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 26 juin 2020

Après la période de confinement liée au coronavirus, il me tardait de partir en camping-car, Béatrice est moins enthousiaste pour une absence de 4 semaines. Partant du nord de l'Alsace, nous ferons des arrêts en Bourgogne, Auvergne et Ardèche, soit un circuit de l'ordre de 2 300 km.

Roger et Annik, des amis à qui nous avons rendu visite l'an passé et habitant du coté de Le Havre, comptent nous rejoindre pour faire ensemble une partie du circuit programmé.

Circuit ci-après enregistré sur mon GPS Tomtom après l'avoir préalablement préparé sur l'application "ITN Converter".

Tomtom
ITN Converter
2
2
Publié le 26 juin 2020

Bloqués par un rendez-vous de dernière minute, notre départ n'a pu se faire que vers 19h, mercredi 24 juin 2020. Nous avons parcourus 180 km avant de nous poser sur un parking gratuit proche du centre de la ville de Thann au sud de l'Alsace, 5 rue des Pèlerins, au bord de la Thur. Arrivés aux environs de 22h, nous avons fait encore un rapide tour de la ville.

Plan des villages environnants Thann, peint sur le mur d'une maison

C'est le son de la rivière "Relaxation Sommeil No Stress" qui nous a bercé tout au long de la nuit. Béa adore, moi un peu moins.

Rapide ballade dans la ville.

La collégiale Saint Thiebaud


Jeudi 25 juin, comme beaucoup de retraités nous avons le temps devant nous. Nous avons quitté les lieux vers 10h pour arriver à Dijon aux environs de 14h. Il fait bien chaud, un peu trop. En cours de route nous nous avons fait un arrêt pour prendre en photo le pont de Voujeaucourt qui se reflète dans la rivière...

Arrivés à Dijon, nous stationnons sur un parking proposé par l'application Park4night. Il se situe à la fin du Quai Nicolas Rolin. Il est un peu loin du centre ville mais les parkings pour camping-car sont rares et le camping qui se situe derrière nous est donc tout aussi loin.

Nous avons une vue sur la rivière l'Ourche. Le parking n'est pas bien grand. Nous déplacerons le camping-car de quelques places pour ne pas avoir les grilles en face de nous.

Comme il a fait hyper chaud en cours de route et que nous n'avons pas la climatisation, nous apprécions une séance repos-lecture avant d'entreprendre une ballade.

A 15 mn à pied le long de l'Ourche, nous rejoignons le lac Kir.

Le lac KIR

3
3
Publié le 27 juin 2020

La ville de Dijon a été labellisée "Ville d'Art et d'Histoire". Elle a su garder un élégant centre historique et une grande richesse patrimoniale.

Pour rejoindre le centre ville, nous passons devant des arrêts de bus mais il n'y a personne qui attend, susceptible de nous renseigner et de confirmer le choix de la ligne à prendre. Nous faisons le parcours à pied, soit 35 mn pour rejoindre le centre. A notre retour au camping-car, il ressort que nous aurons fait 11,8 km dans la journée.

Avec le zoom, la cathédrale Saint Bénigne semble proche. Initialement c' était une abbaye construite au 13ème siècle. Arrivés sur place, nous constatons qu'il y a une messe d'enterrement… nous continuons vers le centre ville.

Le musée archéologique est fermé. Béatrice profite du parc mais surtout de l'ombre après une bonne marche sous le soleil...

Le centre ville de Dijon mérite une visite, avec des zones piétonnes et de nombreux bâtiments qui ont fait l'objet de rénovation ainsi qu'un square avec une magnifique fontaine...

Tiens tiens, il n'y a que la moutarde Maille qui m'aille...

Quelques maisons à colombages...

Le centre

Le Palais des ducs et des Etats de Bourgogne abrite l'Hôtel de ville et le musée des Beaux Arts (l'entrée est gratuite). L'ensemble des bâtiments, entièrement rénové, est bien plus grand que sur les photos ci-après. Si on oublie quelque peu le covid en se promenant en ville, les masques sont imposés et l'utilisation du gel pour entrer dans un musée, l'office de tourisme, à l'intérieur de restaurants...

Musée des Beaux Arts

Deux magnifiques retables...

La salle des tombeaux des Ducs

Très nombreux tableaux… on a l'impression que c'est du déjà vu à force d'avoir visité d'autres musées des Beaux Arts.

Une photo d'église, je n'en rajoute pas sachant que nous en verrons encore bien d'autres au cours des semaines à venir...

En fin de journée, nous avons rejoint l'aire de camping-cars de Vélars-en -Ouche, 2 Clos de l'Eglise, à environ 15 km de Dijon. La station d'eau propre était hors d'usage. Nous y avons passé la nuit avec 3 autres camping-cars.

4
4
Publié le 27 juin 2020

VITTEAUX

L'objectif de la journée (27 juin 2020) est de visiter l'abbaye de Fontenay près de Montbard. Passant par le village de Vitteaux où nous avons acheté du pain, nous avons fait 3 photos.

SEMUR EN AUXOIS

Un léger détour pour faire un arrêt à Semur en Auxois, une cité médiévale sur une falaise de granit rose. Nous sommes passés par l'Office de Tourisme pour avoir un plan de la ville et faire le tour les remparts. Pour ma part, j'ai trouvé que le parcours était mal indiqué. De plus impossible d'accéder au bas de la rivière, j'ai donc repris 2 photos d'un dépliant. Les murs des tours sont épais de 5 m à la base et mesure 44 m de hauteur.

Au 14ème siècle, les remparts avaient 18 tours, et la ville était réputée imprenable...

L'intérieur de l'église...

A regardant les vitraux, on voit que les habitants ont été fortement marqués par la guerre...

Sur la place du centre ville, j'ai mangé les meilleures gaufres de ma vie !

ABBAYE DE FONTENAY près de Montbard

L'abbaye ressort avec 3 étoiles dans le Guide Vert. C'était un monastère cistercien, les moines vivaient en autarcie. Elle était prospère du XIIème au XVème siècle, comptant plus de 200 moines. Elle a été vendue comme bien national en 1790, rachetée en 1906 par un banquier lyonnais qui a entrepris la rénovation, et léguée à sa famille qui occupe encore plusieurs bâtiments non visitables. Le billet d'entrée est de 10€.

Eh oui, n'oubliez pas le masque… nous n'avons pas hésité à le retirer de temps en temps car il n'y avait pas foule...

la forge
Les propriétaires occupent ces bâtiments.

Pour la nuit, nous resterons stationnés sur le parking de l'abbaye.

5
5
Publié le 28 juin 2020

Finalement nous n'étions pas seuls hier soir sur le parking de l'Abbaye de Fontenay, un troupeau de vaches prenait plaisir à nous surveiller...

En traversant un petit village, nous avons vu un couple qui attendait le maire assis sur un banc devant la porte de la mairie, probablement en vue de leur mariage. Sur le mur de l'école, une bien belle peinture...

Arrivés à VEZELAY, nous stationnons sur le parking payant des bus et camping-cars, 2€/1h ou 4€/4h. Le parking se situe à environ 1km de la basilique Sainte Marie Madeleine. Ci-après la photo d'un dépliant qui montre la vue aérienne de Vézelay…

Le monastère a été fondé au 9ème siècle. En 1120, un violent incendie éclate la veille du 22 juillet, jour de grand pèlerinage, détruisant toute la nef et tuant plus de 1000 pèlerins.

Vézelay est un lieu de pèlerinage et fait partie d'une des routes choisies par les pèlerins pour rejoindre Saint Jacques de Compostelle.

En montant vers la basilique, des dessins sur un panneau ont accroché mon attention, leur objectif est d'inciter les passants à entrer dans la boutique appartenant à l'église. J'adore tout particulièrement le dernier dessin… la none qui désespère et qui pense "Où es-tu, Toi ? Mais n'est ce pas l'interrogation que nous nous posons épisodiquement ?

Nous nous dirigeons en premier vers la terrasse à l'arrière de la basilique, nous y découvrons de magnifiques fleurs

Vue de la terrasse de la basilique...

Dans une petite ruelle, se trouve une toute petite église orthodoxe. Au rez-de chaussée, se trouve une minuscule salle d'accueil et au 1er étage l'église. Il y avait une messe et des personnes étaient même debout sur l'escalier. Sachant que les messes sont toujours très longues, nous n'avons pas attendu la fin et avons simplement fait quelques photos de peinture du rdc.

Venons-en à la basilique, elle est immense, mesurant 120 m à l'extérieur.

Vues des cotés et arrière de la basilique

Vue de la basilique en montant par la rue principale.

L'intérieur est magnifique. Lorsque nous sommes arrivés, la messe avait commencé.

Une centaine de chapiteaux différents entourent les colonnes...

d

Direction Saint Jacques de Compostelle, j'hésite à faire le 1er pas. Mathieu, notre fils, sait que le plus dur n'est pas le 1er pas mais bien plus les suivants surtout s'ils se font sous un soleil de plomb et après plusieurs semaines de marche !!!

En supplément quelques photos d 'anciennes bâtisses.

Au milieu de l'après-midi nous reprenons la route pour aller à l'étape suivante : AUTUN. Je ne vais pas suivre le GPS qui nous ferait prendre des petites routes, je prends des routes plus roulantes quitte à ce que le trajet soit plus long. Problème en cours de route, il y a une déviation pour une route barrée à 13 km. Nous ne nous engageons pas sur cette route et continuons notre chemin. Mais plus de panneau de déviation par la suite pour une route de substitution. Béatrice commence à s'impatienter… J'ai pensé lui donner l'appareil photo pour l'occuper mais il n'y a rien de particulier à prendre en photo… De plus la pluie s'en est mêlée… Nous arrivons enfin au lac d'Autun sur un parking avec d'autres camping-cars. Demain la météo prévoit du soleil. Il est fort probable que nous resterons pour la journée pour faire un tour du lac et visiter la ville.

6
6
Publié le 29 juin 2020

A quoi pense un retraité longtemps avant de démarrer la journée ? A ce qu'il va faire,... Aujourd'hui, le retraité que je suis ne s'attendait pas à faire 16 km, à pied je précise !!!









La ville d'Autun porte le label "Ville d'Art et d'Histoire". Des vestiges romains attestent de sa puissance passée, un théâtre de 20 000 places (le plus grand de la Gaule) et 2 portes de la ville et en dehors de la ville, un monument funéraire qui mesurait plus de 22m de haut. La ville a été fortifiée à la demande d'Auguste au 1er siècle avant J-C, faisant suite à la place forte gauloise existante. 54 tours semi circulaires entouraient la ville.

Vue sur la haute ville...

Vue sur le lac...

Lycée militaire, non loin de notre parking. En fin de journée, nous avons entendu des chants militaires au pas de marche...

Bâtiments anciens...

Les statues composant le monument aux morts sont expressives...

Hôtel de ville

Belle balade pour aller voir la cascade Brisecou. Un peu déçu par la cascade...

Béatrice a bien fait de ne pas m'accompagner à la cascade. Pendant ce temps elle a peint le tableau ci-après :


Cette nuit nous restons sur la parking camping-car d'Autan avant de rejoindre demain la ville de Moulins.

7
7
Publié le 30 juin 2020

En quittant la ville d'Autun pour rejoindre la ville de Moulins, nous avons quitté la Bourgogne et rejoint l'Auvergne. En cours de route nous nous sommes arrêtés sur l'aire camping-cars de Chevagnes, où nous avons constaté que tout était gratuit eau et électricité. L'aire est sympathique avec 4 emplacements prévus, nous y avons pris le repas de midi.

A Moulins, nous sommes allés sur l'aire cc, Chemin de Halage, avec plus de 90 emplacements. Le stationnement revient à 0,10€ l'heure. Elle se situe donc à proximité du pont qui traverse l'Allier.

En rejoignant le pont, je découvre un troupeau de vaches toutes en couleurs… chacune ayant son propre charme...

Je passe devant l'église, elle est un peu comme toutes les grandes églises. Pour ne pas montrer que des églises et cathédrales, je ne retiens que celles qui sont vraiment différentes ou présentent quelque chose de particulier.

La cathédrale telle que nous la voyons remonte à 2 époques bien différentes. Le transept et la nef remontent au 13ème siècle et la partie photographiée bien plus moderne sur une longueur d'environ 25 m a été rajoutée au 18ème siècle.


La fontaine à débordement que je trouve jolie. Sur la place suis tombé sur une manifestation du corps médical. Il y a d'ailleurs beaucoup de monde en ville.

Musée de l'Ordre de la Visitation

Le billet d'entrée est de 7€, il faut sonner pour entrer et comme le musée est petit le nombre de personnes est plus que limité. On y rassemble le patrimoine du monde entier venant de cet Ordre, correspondant à 4 siècles de son existence : soieries précieuses, orfèvrerie parée de bijoux, objets de la vie quotidienne, enluminures, vêtements emplis de broderie de soie, d'or et d'argent… De nos jours cet Ordre regroupe plus de 3 000 sœurs dans le monde entier.

Ci-après le tableau de la fondatrice, elle a l'air bien sévère...

On m'a été expliqué que les sœurs récupéraient souvent les robes en soie de la noblesse pour les transformer et en y rajoutant des broderies avec des fils d'argent et d'or... Les fleurs sur la 1ère photo sont toutes peintes mais avec du relief, c'est impressionnant !!!

Autres broderies

Désormais les sœurs d'un certain âge ont en charge le linge...

Vues sous un certain angle, on a l'impression que les 2 églises n'en font qu'une...

Demain, la journée sera consacrée à des visites de villages à caractères médiévaux...

8
8
Publié le 1er juillet 2020

Enfin de l'ancien mais qui n'est sans doute pas aussi ancien que cela !!!









Souvigny est un site clunisien, un lieu de pèlerinage et de passage pour rejoindre St Jacques de Compostelle.

Il est étonnant que l'intérieur soit peint à l'exception du chœur. Mais il doit bien y avoir une raison !!!

Une armoire reliquaire du 15ème siècle, unique au monde, contient les reliques de 2 abbés clunisiens.


Portail de 1670 élevé par le Prieur. Le logis prieurial comportait un grand appartement (cela m'aurait étonné s'il avait été petit, d'autant plus qu'il est censé vivre seul), une vaste salle d'audience et naturellement un grand jardin (pour se ressourcer sans doute)...

Une ancienne hôtellerie pour pèlerins signalée dans un acte de Cluny en 1408, occupée par les moniales de 1652 jusqu'à la Révolution.

Vue de la place du village, avec l'accès à l'eau pour les pèlerins (ère moderne avec un robinet et une pompe pour l'ancien temps)

C'est mignon, mais je doute que nos petites filles apprécieraient ce confort...

Après la visite de SOUVIGNY, nous avons pris la route pour Charroux distant d'environ une cinquantaine de km. Routes étroites, routes étroites et encore routes étroites mais la beauté des paysages avec une vue au loin en valait la peine notamment pour les couleurs, liées au bocage, aux près, aux champs de blé, forêts… Les photos ne rendant pas le visuel, je n'en ai pas jointes.

Passant devant le village de FLURIEL, il est mentionné que l'église est peinte. Un arrêt s'impose… Mais voilà seules 2 peintures sont visibles...

CHARROUX

Le village de Charroux est un village médiéval et fait partie de la liste des Plus Beaux Villages de France. Un superbe parking nous accueille avec des arbres qui nous protègent du soleil. Un endroit où l'on pourrait passer la nuit.

Nous continuons notre route par les Gorges de CHOUVIGNY.


Nous passons près d'un pont roman. On peut dire qu'il en a vu passer des personnes...

Nous arrêtons pour la nuit sur une aire camping-car près du pont de Menat, entourés de plusieurs camping-cars.

Au cours des derniers jours nous avons essentiellement fait travailler le bas du corps. Il est grand temps de muscler le haut du corps, ainsi demain nous avons décidé de faire 2 heures de canoë dans les gorges de Chouvigny.

9
9
Publié le 4 juillet 2020

2 juillet => c'est une page blanche que je diffuse et pourtant la journée avait superbement bien commencé => devinez la raison…









La veille j'ai indiqué que nous allions faire 2 h de canoë jeudi matin.

Nous avons fait du canoë avec Alain et Bénédicte, un couple de camping-cariste qui a passé la nuit sur la même aire de camping-car, près du pont de Menat. Avec nos canoës, nous avons eu plein de fous rires devant des situations particulièrement cocasses, chaque couple observant l'autre dans la difficulté !!!

Dès le départ, Béatrice a réclamé un canoë "sec" ce qui a fait sourire le jeune qui nous en a donné un autre. Nous avions à peine parcouru 50 m qu'une quantité d'eau non négligeable était rentrée dans les canoës lors d'un passage délicat entre les rochers suivi d'un dénivelé du courant. Nous avons été mouillés jusqu'à la taille. Par la suite il suffisait d'entendre le bruit de l'eau au loin, laissant présager un nouveau dénivelé et des difficultés de passage, pour donner lieu à des fous rires...

J'ai fait de nombreuses et magnifiques photos : de situations fort amusantes, des arbres et de la nature qui se reflétaient dans le cours d'eau,.... Mais voilà, à l'endroit où le cours d'eau était le plus calme et le plus profond j'ai été moins vigilant et l'appareil photo est tombé à l'eau. Je n'ai jamais sauté aussi vite dans l'eau (j'ai horreur de l'eau froide) pour essayer de le récupérer mais à cet endroit la hauteur de l'eau allait jusqu'aux épaules et elle était trouble, nos recherches sont restées vaines. Qu'il y repose en paix après de bons et loyaux services !!!

En souvenir des bons moments de rigolades, nous avons fait des photos à notre arrivée avec le téléphone portable.

Au milieu de l'après-midi nous sommes repartis avec le souhait d'aller sur le site de Vulcania. En chemin nous nous sommes arrêtés aux méandres de Queuille. La 1ère photo correspond à celle d'un dépliant mais la vue est effectivement magnifique et l'aurait été davantage avec du soleil.

Par la suite, j'ai fait confiance au gps qui nous fait prendre une multitude de routes étroites et nous nous sommes retrouvés à l'opposé de la destination voulue avant de dire "stop" afin de prendre une carte. Nous avons décidé alors de rejoindre l'aire de camping-car de Riom rte d'Ennezat, aire qui nous a déçus, proche d'un rond point notamment.

VOLVIC

Sommes donc repartis, direction Volvic où nous avons stationné sur un grand parking proche du centre historique que j'ai visité ce matin 3 juillet. Volvic est en fait un village, sans grand intérêt historique. L'église était fermée à mon passage.

Cimetière de Volvic, je n'y ai vu que des caveaux familiaux… Un des caveaux remonte à 1863 et mentionne un total de 16 personnes.

La priorité a ensuite été donnée à l'achat d'un nouvel appareil photo dans un magasin de Clermont Ferrand. J'ai trouvé mon bonheur chez Darty.

10
10
Publié le 4 juillet 2020

Au début de l'après-midi, nous avons rejoint l'aire de camping-car rue de la Fontaine de la Ratte, 8€ les 24h au Relai Tram mais n'y resterons pas la nuit car trop bruyant. Avons pris un billet tram à 6€ (trajet illimité pour la journée pour les occupants d'un véhicule). Puis direction le centre ville, à près de 5km.

C'est le soir en voulant compléter le blog que je me suis aperçu avoir fait des photos avec 20 millions de pixels. Le temps de transférer les photos sur Myatlas était trop long et à un moment donné tout était bloqué. Pas d'autre solution que de supprimer l'étape en cours, rechercher sur internet une application me permettant de réduite les photos et voilà que la batterie de l'ordinateur était vide.

J'ai bien aimé le centre de la ville de Clermont Ferrand, en suivant des circuits proposés sur la plan de la ville fourni par l'Office de tourisme.

Magnifiques fontaines… sI la petite fille se sent soulagée, le garçon semble avoir plus de retenue !!!

La cathédrale a été construite en roche volcanique. L'intérieur de la cathédrale est particulièrement sombre.

La Basilique Notre Dame du Port est très belle. Un ouah !!! en descendant à la crypte sous le chœur de la Basilique...

La statue de Vercingétorix et plusieurs beaux bâtiments...

Hôtel de Ville et Préfecture

En rejoignant l'aire de camping-car, détour dans le vieux Montferrand avec quelque 80 maisons anciennes dont d'élégants hôtels particuliers qui ne sont plus en activité.

Un tour à l'église, c'est obligé. C''est encore un ouah !!! Elle est entièrement peinte, mais elle nécessiterait d'urgentes rénovations… le plus difficile étant de trouver les fonds. Stéphan BERN où est-tu ?

A proximité de l'aire de camping-car se trouve l'usine Michelin. Il est inutile d'agrandir les photos...

Compte tenu du bruit de la route nous ne sommes pas restés pour la nuit. Nous avons trouvé un emplacement à DURTOL rue de la Gare. Nous étions seuls et avons admirablement bien dormi. Nous nous sommes demandés si la ligne de chemin de fer n'était pas désaffectée.

11
11
Publié le 5 juillet 2020

Direction le Puy de Dôme et prenons le train à crémaillère, 15,20€ le billet aller-retour. Le Puy de Dôme se situe à plus de 1400m, la décision de prendre le train a vite fait l'unanimité. Il n'empêche que nous avons vu beaucoup de personnes qui se sont engagées pour faire l'ascension à pied. La date figurant sur les photos est erronée.

Vue du parking du Puy de Dôle.

Vue sur la chaîne des Puys

Vue opposée de la chaîne des Puys

En leur temps les romains y avaient installé le temple de Mercure. Par petites étapes, une partie est reconstituée… et derrière vous voyez la station météorologique.

D'après les fouilles effectuées, le temple tel qu'il aurait existé ainsi que la ville de Clermont Ferrand du temps des romains.

Beaucoup de parapentistes se donnent à cœur joie en sautant dans les airs à partir du Puy de Dôme.

Nous voyons plusieurs troupeaux de moutons au loin et un troupeau à portée de mains.

Nous quittons le Puy de Dôme pour aller au lac d'Aydat, mais les seuls arrêts possible se font le long de la route. Nous préférons aller à l'étape suivante ORCIVAL.

Photos en cours de route...

ORCIVAL

Nous nous arrêtons sur un parking le long de la route, à partir duquel nous disposons d'une magnifique vue sur la Basilique Notre-Dame-des-Fers.

En y entrant, une dizaine de nones (visiblement de passage) ont prié et se sont mises à chanter. La pureté de leur chant nous a profondément touchés.

La crypte...

Maisons du village...

Nous continuons notre route vers le col de Guéry et resterons pour la nuit sur le parking.

Vues du col

Nous rejoignons à pied le lac de Guéry qui se trouve à environ 500 m du parking.

Coucher du soleil

12
12
Publié le 5 juillet 2020

Après avoir passé avec d'autres camping-cars une nuit calme sur le parking du col de Guéry, nous avons décidé d'aller passer une journée cool au Lac de Chambon.

En cours de route, nous avons encore pu admirer de magnifiques paysages. Dommage que les photos ne restituent pas le visuel en 3d et un champ de vision aussi large que le nôtre.

Nous faisons un arrêt à Murol pour acheter du pain mais le seul arrêt possible pour les camping-cars est le parking du château. Environ 500 m à faire pour rejoindre le centre-ville, à l' aller cela descend mais le retour est bien plus difficile. Béatrice rêve d'un endroit comme celui qui suit… Il est permis de rêver !!!

Le château

Le curé affecté à la paroisse plus de 30 ans avait le don de peindre. Quand il est arrivé, l'église venait d'être construite dans les années 1890, il a trouvé les murs trop nus et la paroisse n'avait pas les moyens de la décorer, il s'y est donc attelé pendant 30 ans à peindre les murs intérieurs de l'église. C'est impressionnant !!!

Le presbytère et 2 autres maisons construites en roche volcanique.

Nous continuons notre route vers le lac Chambon mais arrivés sur place le parking et l'aire camping-car étaient remplis. Il est vrai qu'aujourd'hui c'est dimanche et forcément beaucoup de monde. Direction le lac Pavin et arrêt sur le parking. Nous y resterons la nuit avec d'autres camping-caristes.

LAC PAVIN

Le lac s'est formé dans un volcan, la dernière activité volcanique remonte à 7 000 ans.

Après s'être longtemps totalement imprégnés de la beauté du lac nous retournons au parking qui se situe à environ 500m. Nous passons devant un bel ours sculpté en pierre. Béa lui fait un gros calin et pour moi c'est mon pote !!!

Demain en fin d'après-midi nous serons à Saint Nectaire et rencontrerons Roger et Annik également camping caristes qui viennent de la Normandie. Nous ferons un partie du circuit avec eux. Nous nous réjouissons de les revoir...

13
13

Avons passé une excellente nuit sur le parking du lac Pavin. Sommes partis pour visiter le village de Besse en Chandesse, appelé également Besse et Saint Anastaise, une cité médiévale et renaissance. Vous ne regretterez pas l'arrêt si vous êtes de passage. De plus en arrivant ce lundi matin il y avait un marché, de quoi combler de joie Béatrice qui commençait à désespérer concernant les marchés.

Un manoir

Beaucoup de monde et on oublie vite le conoravirus...

Le beffroy et un vitrail de l'église...

Retour à Murol pour vidanger le camping-car et direction St NECTAIRE.

SAINT NECTAIRE

Nous nous arrêtons sur un parking à l'entrée du village et attendons Alain et Yannik qui sont venus en fourgon camping-car pour visiter ensemble la basilique de Saint Nectaire. Ils nous accompagneront les jours suivants.

Anciennes statues de la Vierge et de Saint Nectaire.

D'autres joyaux de la basilique...

Un ouah !!! pour les chapiteaux...

Après la visite, nous nous déplaçons et rejoignons Saillant (à 2 km de St Nectaire), pour un stationnement de nuit devant le cours d'eau et près de la cascade...

Demain direction USSON, un autre village médiéval classé parmi les plus beaux villages de France.

14
14
Publié le 7 juillet 2020

Direction USSON, un village médiéval faisant partie de la liste des Plus Beaux Villages de France.

En cours de route...

Un grand parking nous attend rue du Colombier. Comme toujours nous prenons en ligne de mire l'église avant d'étendre notre visite.

b

L'intérieur, qui est tout en couleur, a son charme. Un peu sombre sans flash...

Les plafonds sont magnifiques...

La statue de la Vierge ressemble à celle des abbayes d'Orcival et de Saint Nectaire.

Vue du haut de la butte d'Usson...

En prenant le sentier qui monte vers la butte d'Usson nous voyons des orgues basaltiques composées de colonnes régulières qui résultent de la solidification et de la contraction thermique d'une coulée basaltique peu de temps après son émission.

Puis repas relaxe à coté du parking.

BLESLE

Départ ensuite pour BLESLE qui fait également partie des Plus Beaux Villages de France. Nous stationnons sur le parking route du Barbory.

Pour changer je vous présente l'église à la fin.

Quelques belles portes...

Des ponts traversent un fossé et un cours d'eau. Ils apportent également un charme au village.

Les maisons...

Le clocher de l'ancienne église (le restant ayant été détruit durant la Révolution), le donjon,...

L'abbaye Saint Pierre...

Les chapelles à l'intérieur de l'église

Vitraux...

Trésors de l'église...

Béatrice s'est fait un nouveau copain, près à sauter dans le camping-car. Non, non le chauffeur n'est pas d'accord !!!

Demain, nous allons visiter Brioude, ce sera à nouveau une basilique.

15
15
Publié le 9 juillet 2020

A Brioude nous stationnons sur l'aire de camping-car 28 avenue de Lamothe, stationnement gratuit mais jeton nécessaire pour vidanger. Nous n'étions pas loin d'une dizaine de camping-cars à y passer la nuit.

A part la Basilique Saint Julien, le centre-ville présente peu d'intérêt.

La basilique est un mélange d'art roman et gothique aux pierres polychromes.

Magnifiques peintures de plusieurs colonnes...

Autres peintures...

Des vitraux contemporains ont remplacé les anciens vitraux à l'exception de quelques rescapés. Quelle est la raison de ce remplacement, je l'ignore. Personnellement j'aime moyennement !!! Le seul vitrail moderne qui me paraît le mieux adapté est l'avant dernier.

Avec les rayons de soleil, les couleurs des vitraux se reflètent à l'intérieur de la basilique.

Il est rare de voir la Vierge Marie et l'enfant Jésus sourire. Cela fait plaisir de les voir heureux !!! Comme dans d'autres basiliques de magnifiques chapiteaux. Les tailleurs de pierre d'antan étaient vraiment doués, et quelle minutie du détail !!!

LAVAUDIEU

A une dizaine de kms de Brioude, nous faisons un arrêt au village de LAVAUDIEU qui fait également partie de la liste des Plus Beaux Villages de France. L'accès au parking est bien indiqué, juste au bord d'une rivière. Nous aurions pu y rester pour la nuit tellement l'endroit est agréable et paisible. Le village est effectivement très beau et authentique...

Place de l'église, rivière et pont

L'abbaye a été fondée au 11ème siècle. On ne s'attend pas à voir encore d'aussi belles fresques datant du 14ème siècle réalisées à la détrempe sur badigeon de chaux sec et remouillé. Dire qu'avec cette méthode, ils sont arrivés à faire de telles merveilles et qui durent !!!

Le cloître. J'aime particulièrement la statue avec son visage expressif et ses mains protectrices qui cherchent à rassurer les pauvres pêcheurs...

LA CHAISE DIEU

Quand bien même nous pensions ne pas y aller compte tenu des routes étroites et sinueuses à prendre, une camping-cariste nous a persuadés d'y aller. Nous nous sommes donc encore lancés pour une 3ème visite dans la journée.

Quand bien grandiose, je m'attendais encore à plus. Peut-être que je commence à saturer. C'est Béatrice qui serait contente.


A côté du chœur, une peinture murale présentant la "Danse macabre", haute de 2 m et longue de 26 m. Elle fut effectuée à la fin du 15ème siècle, à la suite d'une épidémie de peste noire. Ci-après une partie...

La Vierge, 2 magnifiques statues soutiennent l'orgue...

Nous prenons encore la décision de rejoindre le PUY EN VELAY et de nous installer dans un camping pour un repos bien mérité. Il se trouve à environ 500 m du rocher Saint Michel d'Aiguilhe. Le tarif est de l'ordre de 18€ (emplacement camping-car, 2 personnes, électricité), prix très honnête pour un site touristique. Nous y resterons 2 nuits.

16
16
Publié le 9 juillet 2020

Arrivés au Puy en Velay après une journée bien chargée, nous avons décidé de rester 2 nuits au camping, Place du Maréchal Leclerc. Il est bien placé, se situe quasiment au pied du Rocher Saint Michel d'Aiguilhe. Le tarif de 17,90€ (une nuit) est honnête pour un site touristique (camping-car, 2 personnes, électricité).

A l'accueil il nous est précisé que nous pouvons assister au "Puy de Lumières", de 22h30 à 24h. Différents spectacles sont projetés sur des monuments emblématiques de la ville toute la période de l'été. .

Spectacles magnifiques, dommage que les photos ne restituent qu'imparfaitement la magie des projections.

Le rocher et la chapelle Saint Michel d'Aiguilhe éclairés…

Quelques photos de la cathédrale ...

Vendredi 9 juillet nous montons à ce fameux rocher Saint Michel qui n'est autre qu'une gigantesque aiguille de lave qui s'élève à 82 m et qui nous mène à la chapelle romane Saint Michel d'Aiguilhe. Vu du bas, il est impressionnant. Pour visiter la chapelle il suffit de se délester de 5€ et de gravir 284 marches.

Arrivés en haut sous un soleil de plomb c'est à l'intérieur de la chapelle que nous profitons d'une température clémente que nous apprécions tout particulièrement. Mais que diraient les personnes qui se sont chargées de sa construction si elles nous voyaient souffler et transpirer en arrivant !!!

La voute de la petite abside est décorée de peintures murales du 10ème siècle.

Autres peintures...

Un chemin de ronde contourne la chapelle, je croise le panneau ci-après. Il pourrait signifier qu'il est interdit de se jeter en bas du rocher. J'espère qu'il est assez dissuasif !!!

Nous montons ensuite au rocher Corneille ou mont d'Anis, qui est un reste de cône appartenant sans doute au volcan dont le rocher Saint Michel présente la cheminée. Le rocher est surmonté d'une colossale statue de Notre-Dame de France. Elle est haute de 22,70 m et pèse 110 tonnes. Elle a été érigée en 1860, 213 canons ont été prélevés sur les trophées de la prise de Sébastopol (1855) durant la guerre de Crimée. L'accès à la couronne est fermé, raison covid.

Sur la 3ème photo, par son geste, j'ai l'impression que l'enfant donne la bénédiction !!!

Pour changer de décor...

La cathédrale nous attend… Arrivés de la ville basse, il nous faut monter vers la ville haute en empruntant à nouveau une série interminable de marches, qui continue au-delà de l'entrée de la cathédrale. Pour info, la salle des Trésors d'art religieux est fermée pour raison covid.

La Vierge Noire...

Chapelle à l'intérieur de la cathédrale.

Deux statues de St Jacques...

Nous nous réjouissons après ces visites de rentrer au camping afin de nous reposer.

Au cours de nos visites nous n'avons pas vu de pèlerins, sans doute qu'ils ont démarré la journée bien avant que nous nous levions compte tenu des chaleurs prévues. Le camping affiche les distances suivantes, vont-elles rassurer les pèlerins ???

17
17
Publié le 12 juillet 2020

Vendredi 10 juillet, au Puy en Velay nous rencontrons un problème pour trouver du GPL, la hauteur du toit de la station Auchan est limitée à 2,80 m. Il manque donc 20 cm. Direction Aubenas en Ardèche, pour y faire le plein.

Environ 90 km nous attendent dont plus de la moitié sur les routes d'Ardèche. Le camping-car grimpera à plus de 1200 m pour descendre à 200 m au-dessus du niveau de la mer. Quand bien même nous empruntons la route nationale, les virages sont nombreux, serrés voire très serrés.

VOGÜE

Nous nous dirigeons vers le parking Chemin de Setras, en traversant le village de VOGÜE qui fait partie de la liste des Plus Beaux Villages de France. Personnellement, je dirai que le village a du caractère sans plus. C'est le château qui rehausse l'intérêt du village.

C'est la beauté du château vu de l’extérieur qui nous incite à le visiter. Le billet d’entrée est à 5,50€. Nous sommes un peu déçus, il est quasiment vide à l’exception d’une exposition de peintures modernes avec des tableaux à tous les étages.

Village

Rivière…

Nous entendons au loin le tonnerre qui gronde. Nous quittons les lieux pour aller au village de BALAZUC.

Nous stationnons sur le parking du village après avoir payé 3€. L’orage menaçant au loin, nous prenons encore nos aises mais décidons de visiter le village demain matin.

Problème : pas de connexion internet et donc impossible de mettre le carnet de voyage à jour. Il faudra donc attendre.

BALAZUC

Après avoir visité le village de BALAZUC nous confirmons qu'il n’a pas volé son classement dans la liste des Plus Beaux Villages de France.

Dans la matinée, nous avons pris un sentier qui nous mène au village. Un bouddha nous accueille au loin. Pour donner l'impression qu’il est là depuis fort longtemps, ils ont ajouté d'anciennes charrettes !!!

En chemin, nous avons déjà un aperçu de ce qui nous attend. De plus un habitant très sympathique engage la conversation et propose de nous prendre en photo.

Nous apercevons plusieurs tours…

Ensuite je n’arrête pas de mitrailler avec l’appareil photo. Le tri va être compliqué à faire.

Nous marchons à travers le village en passant par de nombreux et superbes passages.


Autres vues...

Vues insolites

A l’intérieur de l’église romane, il y a une exposition de peinture. Les tableaux nous plaisent. Dommage qu’il soit interdit de prendre des photos. Béatrice achète 3 cartes correspondant à des tableaux exposés.

Finalement nous décidons de rester une nuit supplémentaire sur le parking à l’extérieur du village.



18
18
Publié le 13 juillet 2020

Après les cathédrales, basiliques et abbayes, à nous la nature et les vieilles pierres. Pour combien de temps ?

La route qui longe les gorges fait environ 40 km, 11 arrêts ou parkings aménagés permettent d'avoir accès à de magnifiques belvédères et points de vue.

Au début de la route des gorges pour rejoindre Saint Martin d'Ardèche, nous passons par plusieurs anciens et étroits tunnels qui me font légèrement douter, passe ou ne passe pas !!! De toute façon, il n'y a plus le choix. En me rapprochant, je vois que ça passe sans problème.

Quant au Pont d'Arc, nous ne nous attendions pas à le voir si rapidement. Béatrice s'est jetée sur l'appareil photo et a réussi à prendre 2 photos. Elle a fait fort, d'autant plus que je roulais et ne pouvais guère ralentir avec les voitures qui nous suivaient.

Autres vues prises en roulant...

Vues d'une boucle de l'Ardèche...

Autre boucle…

Tiens, tiens, la vue des canoës me rappellent le sacrifice de mon ancien appareil photo qui s'est fait la malle en se jetant à l'eau !!!

Arrivés à Saint Martin d'Ardèche, nous sommes à la hauteur du cours d'eau

SAINT MONTAN

Après avoir fait la descente des Gorges de l'Ardèche, la "montée" nous manquait. Nous sommes donc allés au village de Saint MONTAN. Village médiéval fortifié avec son château.

Nous stationnons sur le parking nouvellement aménagé à l'extérieur du village et à côté de la nouvelle mairie.

Le village est resté très rustique et est probablement en attente de subventions pour des rénovations supplémentaires devenues urgentes. L'état encore authentique du village nous a néanmoins fortement charmés.

Le village et le château ont fait l'objet de 46 ans de rénovation. Plus de 10 000 bénévoles du monde entier sont intervenus "pierre par pierre, maison après maison, la quasi-totalité du patrimoine a été sauvée : église, bourg médiéval et château féodal…"

Le château est exceptionnellement ouvert. Le billet d'entrée est de 6€.

VIVIERS

Après la visite sous un soleil de plomb, nous nous dirigeons vers le village de VIVIERS. Il y a certes un centre historique et une cathédrale mais cette dernière s'avère être fermée. Nous revenons déçus mais on n'est pas gagnant à tous les coups.

Quelques photos prises à la hâte...

La chaleur nous a vaincus. Nous décidons de rejoindre le village d'ALBA LA ROMAINE et de séjourner 2 nuits sur un terrain de camping. Il est équipé d'une piscine. C'est Béatrice qui appréciera.

Une fois sur place c'est le chant des cigales qui nous accueille et elles s'en donnent à cœur joie. Je m'étonne de ne pas les avoir entendues à Balazuc situé un peu plus au sud. Heureusement que leurs chants se calment au coucher du soleil. En me levant la nuit, j'ai pu admirer un ciel étoilé comme nous étions amenés à le voir il y a bien longtemps dans notre région.

19
19
Publié le 13 juillet 2020

Sur le camping nous stationnons à l'ombre sous un grand platane. Ce que nous apprécions énormément compte tenu de la chaleur de la journée. Nous regrettons toutefois que le camping n'ait pas prévu d'installation de vidange pour les camping-cars.

En matinée, nous allons à pied rejoindre le théâtre romain. En chemin nous passons devant un lézard fossilisé !!! (vous le verrez avec un peu d'imagination…)

Le théâtre romain est en rénovation. Il pouvait accueillir 3000 personnes. Il a été découvert à la fin du XVIIIème siècle sous les vignes. Il a été construit au IIème siècle de notre ère, dans une boucle du ruisseau qui passe sous la scène (pas très visible sur la photo).

A proximité, se trouve un autre site avec des traces de bâtiments...

Traces d'une rue pavée...

Nous nous dirigeons ensuite vers le château, situé dans le village.

Le village...

Nous retournons ensuite au camping pour profiter de l'ombre et me permettre de rattraper le retard dans la mise à jour du carnet de voyages.

Pendant ce temps, Béa se rafraichit...

Demain, nous remontons vers le nord sur plus de 100 km pour rejoindre Hauterives et visiter le musée du Facteur-cheval.

20
20
Publié le 14 juillet 2020

En route pour Hauterives. Nous longeons un canal ou un affluent du Rhône pour rejoindre Charmes sur Rhône.

CHARMES SUR RHONE

La visite du village de Charmes sur Rhône nous a été conseillée mais nous n'arrivons pas à trouver de parking adapté pour un camping-car. Ayant par ailleurs rendez-vous à Hauterives avec nos amis à une heure donnée, nous avons peu de temps devant nous pour une visite, de plus la partie historique se situe visiblement en hauteur. Nous décidons donc de continuer notre chemin. Pour marquer notre passage, nous faisons quelques photos...

HAUTERIVES

Le stationnement pour les camping-cars est autorisé uniquement sur l'aire de camping-cars. Pour attirer les camping-caristes, l'accès et les vidanges sont gratuites cette année (raison covid), autrement c'est 3€ pour 3h ou 7€ pour 24h.

En voyant le dessin à l'arrière d'un camping-car, j'aborde son propriétaire qui me fait savoir qu'il a déjà passé 7 hivers au Maroc à l'exception de cette année… Une prochaine destination à faire, qui sait ???

Nous rejoignons ensuite le Palais idéal du Facteur Cheval. Le billet d'entrée est de 8€. Il a été classé monument historique en 1968. Il y a travaillé durant 33 ans de 1879 à 1912.

Que dire, c'est impressionnant !!!

Dans ses écrits, on y trouve beaucoup de vérités !!!

21
21
Publié le 14 juillet 2020

Quelques soucis avec l'application de Myatlas m'oblige à créer une autre étape pour Hauterives.

Encore quelques uns des écrits du facteur cheval...

Après avoir lu ce qui suit, en tant que retraité, je vais de moins en moins regarder ma montre !!!

Nous allons voir également son tombeau au cimetière du village (il a mis 8 ans à le construire pour lui et les siens).

La rivière que nous avons traversée pour aller au village est quasiment à sec… De retour à l'aire de cc, nous nous mettons rapidement à l'ombre !!!