Carnet de voyage

La route de la soie Ouzbékistan Françoise et Jean

13 étapes
7 commentaires
17 abonnés
Dernière étape postée il y a 1 jour
Voyage sur la route de la soie en passant par l'Europe du nord-est à l'allée puis en revenant par l'Europe centrale. Un superbe voyage d'un cinquantaine de jours
6 mai au 26 juin 2018
52 jours
Partager ce carnet de voyage
6
mai
6
mai
Publié le 7 mai 2018

Bonjour à tous

Avant tout je vous demande de corriger la faute qui s'est glissée dans le message de présentation .vous devez lire à l'aller et non pas à l'allée......il me faut tout relire....

Départ à 8 heures en direction de. Belfort,pour un premier galop d'essai de 650 km suivis par les cousins qui se rendent en Pologne rejoindre un groupe de camping caristes qui vont tester la vodka et les sites importants de Pologne....lesquels???? Pique nique a 13 heures sur une aire de service de l'autoroute et arrivée le soir à Belfort.Apres avoir installé les cousins dans un camping au bord d'un lac nous avons trouvé notre hôtel Ibis et avons dîné sur la place d'armes avant d'aller saluer le lion de Belfort éclairé comme une fête foraine.

7
mai
7
mai
Publié le 7 mai 2018

Départ à 9 heures pour Bayreuth environ 600 km.il fait très beau depuis le départ.Nous ramassons les cousins qui font le même trajet avec leur c.c.Demarrage difficile,circulation chargée de camions de tous horizons,surtout Pologne,Hongrie et pays baltes...pique nique sur une aire comme hier avec la cousine qui refuse presque de donner à manger à son mari....nombreux arrêts pour cafés et après bien des péripéties pour trouver un camping pour eux( je ne peux pas vous raconter sinon j'y passerai la nuit ) nous avons rejoint notre hôtel 4 étoiles (enfin!!!) .Demain sera un autre jour,nous nous endormons au son de la musique de Wagner qui hante les lieux.a bientot

8
mai
8
mai
Publié le 8 mai 2018

Terminée l'Europe de l'ouest nous sommes passés de l'autre côté..Ce soir à 200 km de Varsovie où nous serons demain nous retrouvons une atmosphère connue il y a plusieurs décennies..Après la richesse de l'Allemagne,le naturel de la Pologne .Ce soir une guinguette où personne ne parle un mot d'anglais,alors on prend le risque on choisit au hasard sur la carte.Jean a vu arriver une soupe de tripes ...et moi du thon sur une salade.Pourquoi pas??Demain étape courte pour se reposer un peu et ensuite pays baltes à traverser rapidement avant d'atteindre la fin de l'Europe...

9
mai
9
mai
Publié le 9 mai 2018

Aujourd'hui semi étape pour aller à la capitale.Varsovie est une ville qui se mérite.A côté la circulation à Paris c'est un vrai bonheur.Des bouchons partout et une conduite des polonais qui laisse perplexe.Des limitations non respectées,des lignes blanches qu'ils ne voient pas,quant aux stops!!!Il faut une vigilance de tous les instants.A côté d'eux les italiens sont des enfants de chœur....La région que nous avons traversée est peuplée de très nombreuses et très grandes forêts. Ces forêts occupent de nombreuses travailleuses du sexe ou abeilles laborieuses comme dirait Jean qui sont là pour les routiers qui traversent le pays pour rejoindre la bielorussie et les pays baltes.Moi qui croyais la Pologne prude et vertueuse je suis surprise......Par contre il y'a des églises partout et des croix de toutes les tailles tout le long du chemin.Ca permet sûrement d'obtenir des indulgences.A Demain en Lithuanie

10
mai
10
mai
Publié le 10 mai 2018

C'est vraiment plat ces régions.Apres Wagner à Bayreuth et Chopin avec ses polonaises,aujourd'hui c'est Brel avec un plat pays..En Lituanie rien ne dépasse,quand on arrive dans le pays on voit l'autre bout d'un seul coup d'œil.On voit encore ici et là de vielles maisons en bois que les autochtones essaient de retaper.La première impression est que les habitants sont plus modernes et enjoués que leurs voisins polonais.De plus les filles sont belles et j'en connais un qui les dévorait du regard.Bref, restons en là....La circulation s'est encore pire qu'en Pologne.Demain sera notre dernier jour en Europe.

11
mai
11
mai
Publié le 11 mai 2018

Disciplinée je viens à ma table de travail pour vous raconter la suite.Apres un passage rapide en Lituanie ,nous avons aujourd'hui traversé le sud de la Lettonie et avons passé la soirée à Daugapils la seconde ville du pays.Sur la route encore des forêts et de très grands et très beaux lacs(il est vrai que nous ne sommes pas loin de la Finlande ) et surtout beaucoup de cigognes pour lesquelles les habitants fabriquent des trépieds de 10 mètres de haut sur lesquels ils fixent des socles de plus d'un mètre de diamètre pour que ces demoiselles puissent y faire leur nid. A l'entrée de Daugapils se trouve un immense kolkhoze désaffecté qui ne doit pas rappeler que de bons souvenirs à ceux qui l'ont connu.... C'est sinistre.. Après la première avenue nous découvrons pratiquement les unes à côté des autres une eglise orthodoxe,une eglise protestante avec un clocher(et non pas un temple) et une eglise catholique. Comme ca pas de jaloux.Il n'y a presque pas de voitures et très peu de personnes dans les rues.Enfin nous avons très bien dîné dans un restaurant recommandé par l'hôtelier.Demain nous arriverons en Russie.(Caviar et Vodka)

12
mai
12
mai
Publié le 12 mai 2018

Après avoir fait la dernière centaine de kilomètres en Lettonie nous arrivons à la frontière russe a 11h15 derrière 9 voitures.Tenez vous bien cela a duré 3 heures. Pour chaque véhicule il faut au moins vingt minutes .les papiers sont étudiés à la loupe et la voiture a passé un vrai contrôle.il faut la présenter toutes portières ouvertes ainsi que le capot. La douanière l'inspecte avant de photographier tout l'intérieur y compris le moteur et ensuite il faut montrer le nombre et le type de bagages. Devant tout nos sacs et valises la douanière nous à Enfin laissés passer.Arrives en Russie pendant 100 km nous n'avons pas vu une seule maison et la route serpente au milieu de grandes forêts. Arrivés à Velikije et nous être installés dans un hôtel très grand en hauteur et en longueur comme on les faisait ici-bas dans les annnees 60,nous avons essayé de grignoter quelque chose.Les restaurants sont très rares dans la ville mais les bars servent des collations.Dans celui que nous avons choisi,parce qu'il nous paraissait agréable personne ne parlait un mot d'anglais et les cartes étaient toutes écrites en cyrillique.Nous avons baissé les bras et mangé seulement un bortsch,avec du chou râpé,de la betterave,de la ciboulette et plein d'ail en morceaux.Vivement des jours meilleurs,Enfin la bière était bonne et on a eu tout ça pour 5 euros.A Demain si tout va bien

13
mai
13
mai
Publié le 13 mai 2018

Cette fois ci nous rentrons dans le dur.Nous commençons à nous sentir loin de nos bases.Hors de l'Union Européenne ça y est c'est le dépaysement.Toute la matinée c'est encore la traversée de forêts où vivent quelques habitants dans de petites maisons en bois brinquebalantes.Arrivee vers 13 heures à Smolensk grosse ville surgie de nulle part sans âme particulière,rien à visiter,pas d'usine visible mais une université.Nos réminiscences historiques nous rappellent que Napoleon a conquis cette ville lorsqu'il avançait sur Moscou.Apres un café jus de chaussette,Nous continuons sur Briansk ou Nous arrivons en fin d'après-midi.ET SURPRISE se dresse devant Nous un Mac Donald's...Ce sera toujours mieux que le bortsch...Ensuite hotel réservé .Immense bâtiment type URSS mais entouré de trois églises à bulbes scintillants..C'est le changement...Nous allons pouvoir dormir en paix entourés de croix et de statues d'anges.A Demain.

14
mai
14
mai
Publié le 14 mai 2018

Nous descendons gentiment en direction du Kazaksthan.Les autoroutes sont inexistantes et les routes plus que moyennes.Le goudron a été posé il y a très longtemps...Aux paysages de forêts succèdent à présent des milliers d'hectares de culture essentiellement du blé ,d'un côté de la route et de l'autre rien, tout est en prés.Ce sera probablement pour l'année prochaine la culture.D'autre part aucune vache ni mouton.Aujourd'hui pour la première fois en russie la circulation s'intensifie.Il est vrai que nous approchons de vrais centres urbains.Le temps s'est rafraichi(21 degrés) et nous avons essuyé quelques gouttes de pluie.La conduite des russes est de plus en plusfolle et folklorique lorsque nous approchons des villes.Ce soir c'est de l'hôtellerie à la française chez Mercure.Chambre superbe et restauration italienne.Pour la première fois depuis que nous sommes en russie nous avons pu communiquer en anglais.Nous sommes à Lipeck ville ou l'industrie métallurgique est prédominante.

15
mai
15
mai
Publié le 15 mai 2018

Aujourd'hui route un peu longue car une bonne partie se fait sur une route qui devait être dans le programme de Lénine mais qui n'a pas été retouchée depuis.C'etait un peu le jeu des montagnes russes,le terrain autour est plat mais la route pourrait être considérée comme une épreuve de bosses au ski.Tout le long du chemin il y a des croix et des fleurs pour tous ceux qui chargés en vodka ont connu une fin brutale.Avec une moyenne de 50 km/heure et rien d'autre à voir que des champs pétroliferes nous atteignons Saratov où nous resterons Demain pour prendre un peu de repos avant d'attaquer le prochain pays Le Kazaksthan.Saratov est une ville industrielle (aviation) ville d'Abramovich un des hommes les plus riches de russie sûrement grâce au pétrole.La ville est également un gros centre universitaire.Le fleuve qui la traverse est la Volga qui est très très large on dirait le Mékong mais l'environnement est moins joli.Nous avons eu ce soir du mal à trouver notre hotel ,le GPS nous emmenait dans un coin peu reluisant,heureusement un vieux russe qui promenait sa petite fille nous a fait un dessin qui nous a permis d'arriver dans un très joli établissement tout neuf.A demain

16
mai
16
mai
Publié le 16 mai 2018

Pause à saratov pour recharger nos batteries .I l fait beau et chaud ,2. Heures de décalage et devant nous la Volga une rivière de 2,3 km de large.Pour la première fois hôtel décoré de façon sympa à l'européenne et une propriétaire qui parle trois mots d'anglais. A plus tard

18
mai
18
mai
Publié le 18 mai 2018

Bonsoir à tous.Hier vous n'avez pas eu de nos nouvelles car la wi fi ne fonctionnait pas dans la chambre.le 17 au matin nous avons quitté saratov en russie sur le bord de la Volga large de 2 km mais pas très clean.la ville est grouillante de 1,2 M d'habitants et autant dans la ville de l'autre côté du pont.Il était temps de sortir de toute cette foule.mais la route pour rejoindre Ural'sk au Kazakhstan est loin d'être un billard C'est plutôt un horrible chemin de terre ou la vitesse moyenne est de 50 km/h.La douane russe pour la sortie c'est une guitoune en ferraille où nous ont été visés les passeports,les douaniers n'ont rien demandé.le passage pour la sortie s'est effectué en un quart d'heure.Ensuite nous roulons sur un chemin de terre pendant 3 km dans un no man's l'ADN je croyais même qu'on s'était perdus.Arrivés devant une guitoune kazakhe derrière 4 véhicules nous avons été pris en charge par un policier qui nous a fait passer devant tout le monde et nous a tamponné très vite les passeports en nous faisant plein de compliments...À la douane idem ,le douanier a ouvert la boîte à gants et a trouvé un ethylotest.il a beaucoup rit quand on lui a expliqué à quoi ça servait,Il a appelé ses copains.Pas d'autres formalités,nous sommes entrés au Kazakhstan facilement.Dans tous les guides on lisait qu'on serait fouillés,que nos médicaments risquaient d'être saisis,qu'il ne fallait pas rentrer de nourriture(alors que la glacière comporte quelques vivres d'Auvergne..)et que ce serait très long .En fait en 20 Minutes tout était fini.Nous sommes allés acheter una assurance pour le pays et vogue la galère.La route suivante était en chantier sur toute se longueur(200km) et la moyenne est restée très basse pour ne pas y laisser les amortisseurs.Chez nous on refait une route par moitié pour permettre aux gens de circuler,au kazaksthan on eventre tout et l'automobiliste se débrouille.....Arrivés vers 20 heures dans un hôtel digne de l'URSS.Chambre grande mais triste et vieillissante.Repas dans une salle à manger de 300 couverts où nous étions tous les deux servis par tris personnes,potage et ragoût de mouton..Et pour finir wi fi qui ne fonctionne pas dans la Chambre.A Demain

18 mai. Départ à 8 h où 9 h on ne sait pas.ici les gens changent de fuseau horaire comme de chemise.pour eux c'est 8 heures pour tout ce qui est officiel c'est 9 heures.c'est à n'y rien comprendre,ils doivent être à cheval sur deux fuseaux horaires....Direction Atyrau 500 km tout droit sur une route très correcte,large ,bon revêtement,peu de voitures et de camions mais il y a un hic..Cette route traverse 500 km de steppe où les vaches ,les moutons par milliers et les chevaux se baladent en toute liberté.S'ils ont envie de traverser ,ils le font tranquillement et tout le monde s'arrête.La première fois ça surprend on trouve cela même dangereux et pis on s'y fait.Comme s'est toujours tout droit et tout plat on les voit de loin et on lève le pied et la plupart du temps on s'arrête.Atyrau où nous arrivons vers 16 heures est une ville de 150000 habitants très tonique et moderne.l'hotel est sympa et situé au bord de l'Oural fleuve qui pour ceux se souviennent de leur géographie sépare l'Europe de l'Asie.demain nous passerons de l'autre côté du fleuve,sur un autre continent.Mais Demain sera un autre jour.

PS. A ceux qui attendent des photos de ma part je dois dire que c'est un peu compliqué l'inclusion de documents et qu'il faut que je me penche sur ce problème d'informatique.

19
mai
19
mai
Publié le 19 mai 2018

Des 9 heures ce matin déjà 30 degrés.la journée promet d'être chaude.J'ai oublié hier de vous raconter notre premier incident avec la police locale.Sur la route principale les policiers avaient installé un poste de surveillance ,Jean a ralenti en passant devant mais n'avait pas vu qu'il y avait un stop.aussitot interpellation,demande des papiers et dans la foulée demande de pourboire pour éviter l'amende bien sûr.ils sont partis de 100 dollars mais ça s'est terminé à 22 .je sens qu'on va bien les nourrir au grain.aujourd'hui encore routetoute droite dans la steppe où circulent beaucoup de chameaux.arrivee vers 16 heures dans le seul hotel de la ville qui paraît être au bout du monde.Et bien c'est ici que nous avons vu nos premiers touristes occidentaux.Tous des motards trois américains de Seattle Et deux français devinez d'où ....de Lyon.Ils vont en ouzbekistan et ensuite en Mongolie. Nous nous sommes longuement raconté nos voyages.les américains ont fait l'an dernier un périple du Sénégal à la Géorgie.ils avaient fait venir leurs motos en bateau.ils sont repartis pour l'hiver aux USA en laissant leurs motos dans un garage en Géorgie et cette année ils sont revenus pour aller de Géorgie en Mongolie et ils remonteront jusqu'à Vladivostok ou ils déposeront leurs motos sur un bateau et repartiront en avion.Enfin des américains qui ont envie de voyager très loin de chez eux.Apres avoir fait nettoyer la voiture qui de blanche était devenue noire nous sommes rentrés à l'hôtel ou en montant a la Chambre les bras chargés Jean est tombé dans l'escalier a cassé ses lunettes,s'est ouvert légèrement la pommette (pas tout à fait comme un boxeur) a tout fait tomber,les plantes et le paravent de l'hôtel.Le temps que je récupère dans la voiture ma trousse de premiers secours,l'hoteliere lui avait posé sur la joue un truc surgelé ,l'idée était bonne mais en fait il s'agissait de steaks hachés qui serviront pour un prochain plat.Effectivement ma boîte à pharmacie à côté n'avait pas du tout la même allure.Enfin ça n'est pas très grave car à l'heure où je vous écris il dort profondément avec un beau pansement tout neuf à la place du steak haché .A Demain en ouzbekistan,encore une frontière à passer.

Envie de prolonger votre lecture ?

Découvrez ces carnets de voyage de la sélection MyAtlas ou cherchez une destination.