Suite du Blog "Népal 2018-Du Mustang au Kangchenjunga" Voyage du 30 Sept au 4 Dec. Un mini trek de 4 jours pour une fin de séjour en douceur et une immersion dans des villages typiques de la vallée.
Du 26 au 29 novembre 2018
4 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Un superbe petit trek en guest house et hotels, qui se déroule dans la campagne autour de la vallée de Kathmandu dans des paysages superbes en passant par des villages qui ont conservé leur Loauthenticité, à la portée de tous les marcheurs.

De Katmandou vers Nagarkot puis Dhulikel, Namo Boudhha et Panauti - les plus beaux panoramas sur l’Himalaya de la vallée de Katmandou.

• • •

De Katmandou à Nagarkot, en bus

Départ pour Ratna Park la célèbre station de Bus que nous connaissons très bien.

1er bus pour Bakthapur 1 h00 pour 11km, puis 2eme bus pour Nagarkot 1h15, 15 km sur une piste défonce.

Nagarkot, un village perché à 2000m où soit disant on a un panorama exceptionnel sur l'hymala. Et bien on voit pas grand chose, il faut chercher des endroits aux milieu des arbres pour voir quelques grand sommets du massif du Langtang. Le village est sans âme, quelques hôtels moyens, des restaurants locaux. Plutôt déçu par rapport a la pub qui en est faite.

Cependant, un magnifique couché de soleil, nous sauve un peu la mise !


De Nagarkot à Dulikhel, à pied

Nous commençons notre 1ere journée de marche. Pas parti, qu'il faut payer pour je ne sait quoi, puisqu'il ni a rien ici. Je refuse,encore une fois, et nous continuons.

Après une de bonne heure dans la forêt, nous atteignons des vallées superbes, très habitées et cultivées, surtout du riz.

Après une belle descente en fond de vallée avec 1000 marches, nous continuons de vallées en vallées, jusqu'à Dulikhel.

Tout au long du parcours nous aurons le panorama magnifique sur l'hymala que nous avons désespérément cherché à Nagarkot.

Dulikhel, ville moyenne, traversée par la route de Katmandou vers la Chine, traffic d'enfer!

La plus belle chose a Dulikhel !! 

Rien à faire, rien à voir, en plus nous tombons sur un hôtel avec des services minables!


De Dulikhel à Namo Bouddha, à pied

Départ après un petit déjeuner sommaire. Traversée du old Dulikhel pour arriver au départ d'une montée de 1000 marches et là on nous attend encore pour payer et encore une fois, fin de non recevoir. On continue notre montée jusqu'à un temple de Shiva.

Puis nous allons cheminer de villages en villages, de vallées en vallées, sans perdre de l'oreille la grande route et ses concerts de klaxon.

Mais nous avons toujours ce panorama magnifique sur les sommets de l'Himalaya.

Au loin on distingue le monastère - Thrangu Tashi Yangtse - de Namo Bouddha. C'est un immense centre bouddhiste, perché sur une colline, où vivent environs 400 moines.

• • •

Histoire :

Namo Buddha est un village sacré très visité par les pèlerins bouddhistes. Son environnement est la jungle et l'air y est frais et bienfaisant. C'est aussi un bon endroit pour méditer ou se familiariser avec une famille, une culture, une histoire.

Du point de vue Bouddhiste, Namo Buddha est un des endroits les pluss sacrésau Népal. Il y a trois sites sacrés au Népal : Boudhanath Stupa, Swayambhunath et Namo Buddha.

• • •

Nous y arrivons et cherchons un hôtel pour dormir et finalement, nous atterissons dans la nouvelle guest house du monastère. C'est un bâtiment tout neuf avec de très belles chambres.

Après midi de visite des Stupa, du monastère et de l'ensemble du site, avant, aussi, une Puja ( équivalent de la messe chez-nous) à 17h00 avant le diner!

Une famille népalaise en pèlerinage. 



Le prix de la chambre était un peu élevé, mais on avait le dîner et le petit déjeuner compris et pris en commun avec les moines!!!!? Mais quels repas : dal bath le soir ( pour les non initiés, c'est le plat que les népalais mangent midi et soir, soit riz avec soupe de lentilles, légumes cuisinés et sauce pimentée).

Un peu dubitative devant la dal bhat.


De Namoboudha à Panauti, à pied

Le lever est matinal et nous profitons du lever de soleil depuis notre lit!

Puis direction le réfectoire pour un petit-déjeuner, toujours pris en commun avec les moines, le menu: pois chiches en sauce, pain tibétain et thé au beurre salé.

Nous quittons le monastère pour prendre le chemin de Panauti( il est 7h45 !).

Nous allons descendre rapidement et nous traverserons plusieurs villages tres anciens.

Nous arriverons et traverserons une immense plaine très agréable cultivée d'orangers, de riz, de pommes de terre et de colza, mais aussi utilisée pour la confection de briques en terre.

Passé un col, nous arrivons à Panauti, dans le vieux village, avec ses temples, ses gats ( lieux de crémation sur le bord de la rivière), ses vieilles maisons.

Puis ce sera l'enfer de la ville nouvelle, bruit, poussière, camions, bus, etc... Ville que nous allons fuire rapidement en bus.

Mais le pire nous attends a la prochaine alternance , la ville Banepa.

Ville très sale, poussiéreuse, et nous y retrouvons la grande route de Katmandou à la Chine, quittée à Dulikhel.

On trouve un restaurant local, à peu près correct, et montons dans le premier bus pour Katmandou.

Nous y retrouvons avec plaisir notre hôtel douillet, bien au calme.

Ainsi se termine ce mini trek.

Le passage au monastère restera aussi un imprévu que seule l'improvisation peu vous apporter !

Bilan

3 jours de marche ,

35 km,

1200m de montée,

1600m de descente.

• • •

La suite et fin de notre voyage au Népal: Cliquez-ici

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires